samedi 21 août - par gruni

Pandémie de candidats pour la présidentielle 2022

À la louche, ils sont au moins trente candidats qui envisagent de se présenter à la présidentielle de 2022. Cette liste n'est pas exhaustive, il est possible que Zemmour soit de la partie. N'oublions pas non plus le Covid 19 qui pourrait perturber l'élection et faire monter l'abstention.

Rappelez-vous ces paroles pleines de bon sens de notre président :

« La crise sanitaire n’est pas derrière nous. Nous allons vivre pour encore plusieurs mois avec ce virus » et peut-être même « plusieurs mois de l’année 2022 » 

C'est les 10 et 24 avril que les citoyens Français devraient se déplacer et voter en masse pour élire celle ou celui qui présidera la France pendant cinq ans. Mais, la faible participation aux élections régionales ( 34,69 %) et départementales (34,36 %) n'a pas fini de hanter les nuits des prétendants à la fonction suprême ? Un bruit de couloir élyséen prétend que le "pass sanitaire" avait été envisagé un court moment pour pouvoir voter, finalement l'idée a été abandonnée, l'ordre serait venu d'en haut ! L'isolement dans l'isoloir sera suffisant pour ceux qui voudront bien se déplacer.

Le casse-tête des 500 signatures

Revenons sur cette pandémie de candidats avant écrémage, car pour obtenir le fameux pass électoral il faudra que chaque postulant parle beau aux élus de nos villes et petits villages de nos campagnes pour obtenir les parrainages convoités. 500 signatures que certaines personnalités politiques n'obtiendront sans doute pas, d'autant que les règles avec la loi du 25 avril 2016, sont devenues encore plus contraignantes...

Ces présentations d'élus doivent provenir d’au moins 30 départements et 10 % des parrainages maximum (soit 50 signatures) peuvent venir d’un même département. 

Sans oublier la machine à perdre des primaires organisées par EELV et LR voire peut-être au PS. Les têtes vont tomber et le survivant n'aura que des ennemis dans son propre camp.

Qui profiterait d'une forte abstention ?

Les spécialistes, les éditorialistes et autres chroniqueurs, ceux qui lisent dans le marc de café, sont d'avis que l'abstention favorise les extrêmes. Or, le RN de Marine Le Pen n'est plus un parti extrémiste pour bon nombre d'électeurs, et si son socle électoral semble plus solide que celui de l'actuel président, une faible participation de l'électorat ne devrait pas beaucoup changer la donne ; donc la balle au sortant ?

Pour info - Nous avons sur notre territoire, 7,6 millions de mal inscrits et un peu plus de 5 millions de non inscrits. 

Pour qui voteraient ces gens restera un mystère ; n'est-il pas temps de passer au vote par internet ? 

En 2017, l'abstention lors de la présidentielle était de 22,23 % au premier tour et à 25,44 % au second tour ; donc rien de catastrophique. C'était beaucoup moins brillant aux législatives avec 42,64 % de participation pour le second tour et seulement 49,7 % au premier tour. La France est un pays où les morts ne votent pas et où la fraude électorale est rare. Alors que peut faire le pouvoir pour attirer les électeurs vers les bureaux de vote. Une loi d'urgence électorale ! Le vote à 16 ans, où comme pour le vaccin les jeunes pourront décider seuls sans autorisation parentale. Ou encore le vote obligatoire comme en Suisse dans le Canton de Schaffhouse, où le vote est obligatoire "jusqu'à l'âge de 65 ans, sous peine d'une amende de six francs suisses". Mais, jamais un président de la République oserait faire ça, il aurait bien trop peur de perdre les prochaines élections...

Alors, pour redonner confiance au peuple déçu par ses représentants, la seule solution serait d'avoir des idées neuves... Qu'en pense Emmanuel Macron ?

 



96 réactions


  • cocobeloeil 21 août 08:39

    dont un ou deux sur le lot pour le frexit. Finalement, le choix sera simplissime si on va à l’essentiel.


  • Clocel Clocel 21 août 09:01

    Conseil de lecture...


    • gruni gruni 21 août 10:29

      @Clocel

      Il y a eu la droite la plus bête du monde
      La gauche à fait encore mieux
      Mais rien n’est perdu... on peut toujours faire des progrès


    • charlyposte charlyposte 21 août 10:32

      @gruni
      Sauf que personne ne gouverne en France sauf la big-machine occulte et bien profonde ! smiley


    • gruni gruni 21 août 10:44

      @charlyposte

      Désolé, la big-machine occulte ne rentre pas dans mon domaine de compétence


    • charlyposte charlyposte 21 août 11:21

      @gruni
      C’est justement la cause principale via l’abstention car eux savent que la gouvernance est ailleurs et certes pas là ou elle devrait être smiley


  • charlyposte charlyposte 21 août 09:08

    Va falloir supprimer les urnes, c’est plein de virus ! hum smiley


  • Fergus Fergus 21 août 09:22

    Bonjour, gruni

    Pléthore de candidats, en effet.

    Mais il s’agit là d’un scénario connu : nombre d’entre eux ne le sont que pour faire un tour de piste médiatique de nature à les remettre en lumière ou à les faire mieux connaître. Le plus souvent afin de peser sur les choix ministériels à venir dans le cas d’une victoire de leur camp, ou pour jeter les bases d’une candidature plus ambitieuse le coup d’après.

    De toute façon, entre les primaires qui vont écrémer et la très grande difficulté à recueillir les 500 signatures un système de sélection très choquant , il y aura de toute façon pas mal d’éliminés du jeu présidentiel.

    Tu écris que « Les spécialistes, les éditorialistes et autres chroniqueurs, ceux qui lisent dans le marc de café, sont d’avis que l’abstention favorise les extrêmes ». C’est en général vrai. Mais les derniers scrutins ont montré que cela n’a pas du tout joué en faveur du RN. Peut-être parce qu’il « n’est plus un parti extrémiste pour bon nombre d’électeurs », comme tu l’as souligné.

    Pour ce qui est du vote à 16 ans, régulièrement envisagé, cela n’apporterait rien en termes de participation. Quant au vote obligatoire, il ne verra pas le jour chez nous.

    « pour redonner confiance au peuple déçu par ses représentants, la seule solution serait d’avoir des idées neuves »

    Et être capable de communiquer dessus au lieu de se laisser enfermer dans les commentaires de petites phrases sorties de leur contexte comme c’est trop souvent le cas.



    • charlyposte charlyposte 21 août 09:27

      @Fergus
      Avec le vote obligatoire on aurait de sacrés surprises ! celle de renverser le Graal par exemple smiley


    • Fergus Fergus 21 août 09:30

      Bonjour, charlyposte

      A mon avis, le vote obligatoire n’aurait pas d’effet spectaculaire sur les résultats.
      Pourquoi les abstentionnistes se répartiraient-ils sur les candidats autrement que les votants traditionnels ?
      Qui plus est, une partie d’entre eux voteraient blanc ou nul pour rester fidèle à leur position hors du jeu électoral.


    • babelouest babelouest 21 août 09:37

      @Fergus je ne pense pas que les abstentionnistes se répartissent aussi harmonieusement parmi les votants. Du moins les abstentionnistes par conviction. Or quelque chose me dit que, parmi les abstentionnistes, ceux-là ont une proportion bien plus forte qu’autrefois.
      .
      Il y a, et il faut en tenir compte, ceux qui ont des positions politiques bien arrêtées, différentes des « positions officielles » en général, mais leurs candidats ne réussissent pas à passer la barrière légale (parrainages) ou financière pour au moins pouvoir exprimer officiellement leurs propositions. Leurs partisans restent sur leur faim. Mais ils existent.


    • gruni gruni 21 août 09:43

      @Fergus

      Bonjour Fergus

      « Mais il s’agit là d’un scénario connu : nombre d’entre eux ne le sont que pour faire un tour de piste médiatique... »
      Ton raisonnement n’est que du bon sens, d’ailleurs c’est souvent les mêmes. Dupont Aignan qui est un assidu à la candidature est un bon exemple du candidat presque premier ministre smiley

      Pour ce qui est des idées neuves, je fais confiance aux écolos


    • Fergus Fergus 21 août 09:44

      Bonjour, babelouest

      Le nombre des « abstentionnistes par conviction » a sans aucun doute augmenté.

      Mais si « leurs candidats ne réussissent pas à passer la barrière légale (parrainages) ou financière pour au moins pouvoir exprimer officiellement leurs propositions », cela ne changera rien : ils voteront blanc ou nul pour continuer d’envoyer le message que « le vote ne sert à rien » tant que le système de représentation n’est pas complètement réformé.


    • charlyposte charlyposte 21 août 09:47

      @gruni
      Vivement les cabanes sur les pales des éoliennes, on va s’éclater à donf smiley


    • Fergus Fergus 21 août 09:49

      @ gruni

      « Pour ce qui est des idées neuves, je fais confiance aux écolos »
      Personnellement, j’aime bien les idées de Sandrine Rousseau, notamment au plan social qui la rend, soit dit en passant, compatible avec LFI.
      J’apprécie nettement moins Jadot, trop politicien, et Piolle, trop hypertrophié de l’ego. Quant à Batho, son tropisme obsessionnel sur la décroissance me semble relever du sectarisme.


    • gruni gruni 21 août 09:57

      @Fergus

      Avec les écolos tout devient possible, il paraît, d’après Rousseau, que Piolle est un violent, ça commence bien

      https://www.leprogres.fr/politique/2021/08/20/journees-d-ete-des-ecologistes-eric-piolle-a-t-il-bouscule-sandrine-rousseau-avec-violence


    • babelouest babelouest 21 août 09:57

      @Fergus nous sommes bien d’accord. Quand les différences d’opinion sur des points essentiels pour l’électeur sont trop grandes, à quoi servirait-il de donner sa voix à quelqu’un qui fonctionne d’une façon trop différente ?


    • babelouest babelouest 21 août 10:00

      @Fergus c’est peut-être avec Batho que j’aurais le plus d’idées communes. Mais je préfère Corinne Morel Darleux, qui est de LFI. Nous avons même échangé des idées, il y a quelques années à Notre Dame des Landes.


    • Fergus Fergus 21 août 16:13

      @ babelouest

      A toutes fins utiles, je vous signale que Corinne Morel Darleux a claqué les portes de LFI en 2018.


    • tonimarus45 22 août 11:41

      @Fergus a vous lire heureusement que vous declarez a qui veut l’entendre que en 2022, vous voterez pour le programme« l’avenir en commun ».A moins d’un autre tournage de veste ??????


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 août 11:51

      @tonimarus45
       
       Avec des amis comme Fergus, la FI n’aura pas besoin d’ennemis.


  • Docteur Faustroll Lampion 21 août 09:24

    La prochaine élection se fera via Facebook j’aime ou j’aime pas. Tout le monde peut se présenter.

    Ceux qui n’ont pas Facebook s’excluent d’eux-mêmes de toutes façons : ils sont dangereux pour eux-mêmes et pour les autres.

    Pour ce qui est du programme à présenter par les candidats, il faut demander des conseils à Griveaux qui a su anticiper sur la méthodologie. Mais on peut aussi montrer l’autre face. Les gadgets sont prohibés.


    • charlyposte charlyposte 21 août 09:30

      @Lampion
      No souci je n’aime pas fesse de bouc, je ne dois pas être le seul smiley


    • gruni gruni 21 août 09:48

      @Lampion

      Et pourquoi pas la campagne électorale sur TikTok, 
      Les réseaux sociaux ont du génie !


    • Docteur Faustroll Lampion 21 août 09:50

      @gruni

      on n’en est pas loin !


    • babelouest babelouest 21 août 10:03

      @gruni sauf que les « réseaux sociaux » je n’y mets pas les pieds. Trop superficiel. Et trop encadré sur des critères au moins bizarres.


    • gruni gruni 21 août 10:10

      @babelouest

      En France 64% de la population active est sur les réseaux, ce qui explique l’attirance des politiques.
      Vous n’êtes plus assez actif babelouest smiley et moi non plus


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 août 11:49

      @gruni
      Tik Tak Tok , t’as le ticket choc !


    • babelouest babelouest 21 août 16:11

      @gruni tellement actif qu’en 2017, si le parti que je soutiens avait eu plus d’argent, il me présentait à la députation. Il a dû réduire de 50% ses ambitions : un parti qui n’a pour ressources que les cotisations de membres pas très argentés a du mal...


    • gruni gruni 21 août 16:40

      @babelouest

      L’argent a toujours été le nerf de la guerre, mais un parti qui n’est pas actif sur les réseaux aura également du mal, surtout que les médias ont les yeux sur les réseaux.


  • troletbuse troletbuse 21 août 09:44

    Et une petite photo de propagande Poudreuse pour Grounichion, et qui salué par Fergus qui est sorti de sa piscine. La pléthore se limite à Micronimbus  smiley


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 août 10:04

    Non, depuis le référendum de 2005 et même depuis le vote de l’autoamnistie par le Parlement (le 15 janv 1990), le peuple français ne parle plus dans les urnes.

    Donc Les Brigandes dans « Vive le Roy » MA-GNI-FIQUE : https://www.youtube.com/watch?v=k7TUquM435Y


  • charlyposte charlyposte 21 août 10:12

    J’adore les écolos, surtout ceux d’avant via un art de vivre simple et vrai : exemple * Peace and love * * faites l’amour et pas la guerre * woodstok * katmandou * les hippies * etc... etc... smiley


  • charlyposte charlyposte 21 août 11:27

    C’est étrange que celui de voter pour tel ou tel lobbyiste sachant qu’ils sont déjà plus de 30 mille via le fameux parlement de Bruxelles ! MDR smiley


    • Fergus Fergus 21 août 11:53

      @ charlyposte

      Il faut se méfier de la condamnation généralisée des « lobbyistes » de Bruxelles. Et pour cause, ceux qui soutiennent des idées sont aussi nombreux que ceux qui soutiennent le contraire de ces idées !
      C’est donc moins le « lobbyisme » qui doit être combattu que l’influence exorbitante dont disposent certains des « lobbyistes » auprès de la Commission.


    • charlyposte charlyposte 21 août 12:05

      @Fergus
      Comme changer le nom de Monsanto en plus vert qu’orange ! smiley


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 août 11:53

    Annie Dingo for présidente ! Épicétout


  • Attilax Attilax 21 août 12:22

    Article sans intérêt à mes yeux : on sait déjà qu’on n’aura que des tocards pour gérer un système pourri jusqu’à la moelle. Lequel, on s’en fout en fait : PS-LR-FN, les trois « gros » et leurs sattelites (Modem, EELV, radicaux, etc...) suivront de toute façon la politique de l’UE. LREM j’en parle pas puisque ce n’est pas un parti, mais juste un regroupement de traîtres de tous bords.

    On le voit à l’assemblée comme au sénat, la « représentation » et le vote pour un candidat issu d’un parti n’est pas la solution mais le problème de la démocratie. Jamais nos « représentants » ne nous ont représenté, il n’y a d’ailleurs que 0,01% de l’assemblée issu des classes populaires, tout le reste sort de l’ENA, Sciences Po et autres fabriques à connards du même acabit. Cette élite a ses propres lois, bien éloignées de celles qu’ils imposent au peuple : Le pass sanitaire ? Pas pour eux. Les serrages de ceinture, les baisses de retraites, les 45 années d’annuités, pas pour eux. La casse sociale ? Pas pour eux. Les contre-pouvoirs ? Inexistants. La responsabilité de leurs actes ? Pas pour eux. On exige un casier vierge pour être pompier ou prof, mais un élu multirécidiviste comme Balkany peut continuer à nuire sans aucun souci 17 ans durant et une majorité de l’assemblée a d’ailleurs été condamnée, mais tranquilou : responsables mais pas coupables. Quasiment aucun d’entre eux ne va jamais en prison. Quand aux salopards qui sont au gouvernement, même pas élus ceux-là, il nous faudra les payer à vie, tous, même s’ils n’y ont bossé que 3 mois pour ne faire que des saloperies qui leur vaudrait la taule dans une démocratie digne de ce nom. Comme supprimer des hostos et des lits en pleine pandémie, au hasard...

    Pour ceux qui croient encore aux idéologies droite-gauche, j’ai une image : la droite et la gauche sont les deux ailes d’un même vautour appelé Pouvoir.

    Donc perso, mon envie de voter s’arrêtera à un blanc sec, bonne chance à ceux qui croient encore en l’intégrité d’un homme providentiel.


    • Iris Iris 21 août 12:38

      @Attilax

      On le voit à l’assemblée comme au sénat, la « représentation » et le vote pour un candidat issu d’un parti n’est pas la solution mais le problème de la démocratie. Jamais nos « représentants » ne nous ont représenté, il n’y a d’ailleurs que 0,01% de l’assemblée issu des classes populaires, tout le reste sort de l’ENA, Sciences Po et autres fabriques à connards du même acabit.

      Vous ne parlez pas de LFI, pourtant il me semble qu’il est le parti dont le programme offre le plus de perspective sur ce point.

    • Attilax Attilax 21 août 19:47

      @Iris

      J’ai déjà expliqué pourquoi je ne croyais pas plus en LFI qu’en un autre parti. Je suis contre la représentation, quelle qu’elle soit. Je pense que la démocratie ne peut être réelle que si les citoyens s’emparent eux-mêmes de la politique et ne la laissent pas à des professionnels. Tant que les moutons se choisiront un berger, ils se feront tondre et bouffer.


    • Iris Iris 21 août 20:21

      @Attilax

      Je pense que la démocratie ne peut être réelle que si les citoyens s’emparent eux-mêmes de la politique et ne la laissent pas à des professionnels


      Je suis d’accord, mais sans une guerre civile, et dans un temps raisonnablement court, comment suggérez-vous qu’on y arrive sinon par le suffrage ?

    • Attilax Attilax 23 août 17:47

      @Iris

      En se groupant, en y travaillant, en faisant sécession. Comme le font les GJ avec les ADA et les ateliers constituants.

      Certainement pas en cautionnant le système en place par un vote quelconque en tous cas. Moins il y a de votants, moins ils sont légitimes.


    • Iris Iris 23 août 18:38

      @Attilax
      Ok, mais il faut bien à un moment acquérir les rênes du pouvoir.
      Quel scénario pourrait forcer le pouvoir en place à céder sans une guerre civile ?


    • Attilax Attilax 27 août 18:16

      @Iris

      Si on crée une société alternative où le pouvoir est partagé entre tous les citoyens, il n’y a plus de rênes à attraper. Le pouvoir devient de facto horizontal et mutualisé.


    • Iris Iris 4 septembre 12:30

      @Attilax

      Oui, par petites touches de désobéissances successives, en faisant profil bas, certains arrivent à constituer des groupes pacifiques et solides.
      Je l’approuve personnellement, mais avant que ça se répande et que ça se substitue au pouvoir... je n’y crois pas, en tout cas dans un délai raisonnable.


  • Iris Iris 21 août 12:23

    Cette liste n’est pas exhaustive, il est possible que Zemmour soit de la partie

    Montebourg va aussi allonger la liste visiblement.


    • charlyposte charlyposte 21 août 12:30

      @Iris
      LOL... Le RN va rester coincé sur le radeau de la Méduse en attendant une vaine terre ! smiley


    • Iris Iris 21 août 12:42

      @charlyposte

      Le RN va rester coincé sur le radeau de la Méduse en attendant une vaine terre ! 

       smiley

      Cependant j’évoquais la candidature probable de Montebourg, du coup je vois pas le lien.


    • charlyposte charlyposte 21 août 12:44

      @Iris
      Voir la reine des abeilles ou via les pots de miel ! smiley


    • Iris Iris 21 août 12:49

      @charlyposte
      Toujours pas compris le lien avec la candidature de Montebourg. smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 août 12:50

      @Iris
      La marinière St James. ( très bonne marque)


    • charlyposte charlyposte 21 août 12:57

      @Iris
      Le miel attire il me semble !


    • gruni gruni 21 août 13:51

      @Iris

      Montebourg se déclarera le 4 septembre, une date historique !


    • Docteur Faustroll Lampion 21 août 14:31

      @gruni

      et BHL le 11, pour le vingtième anniversaire ?


    • Fergus Fergus 21 août 16:04

      @ gruni

      « une date historique » en effet.
      Peut-être que Montebourg se prend pour le nouveau Gambetta.
      La différence entre les deux : l’un s’est envolé en ballon pour aller vers son glorieux destin ; l’autre, engoncé dans sa marinière, risque de couler dans sa périssoire. smiley


    • Iris Iris 21 août 16:24

      @Fergus
      En tout cas il pourrait être une solution pour éviter le calamiteux 2ème tour LePen/Macron.


    • gruni gruni 21 août 16:47

      @Fergus

      Notre Montebourg cherche peut-être une autre ruche pour se caser. Décidément la politique est une drogue dure smiley


    • reptile cyrus 21 août 16:47

      @Iris

      Non ca ne va que faire grimper macron et lui donner la victoire .
      Le seul deuxieme tour valable est un deuxieme tout sans macron .


    • Fergus Fergus 21 août 16:50

      Bonjour, Iris

      A mon avis, sans le soutien du moindre appareil politique, il n’a quasiment aucune chance d’obtenir les 500 signatures, et il le sait.

      « éviter le calamiteux 2ème tour LePen/Macron »
      Sacré challenge !
      La seule véritable alternative réside sans doute dans une candidature consensuelle de la droite et du centre autour d’un candidat unique, Bertrand ou Pécresse étant les mieux placés.
      Mais comment se démarquer de Macron au point de le devancer ? Grosso modo, l’idéologie politique est en effet la même, à quelques exceptions près que LR tente désespérément de grossir pour se démarquer.

      Et au final, pour quelle gouvernance ? Eu égard à ce cousinage idéologique, la gouvernance serait probablement de même nature.

      Reste une hypothétique « union de la gauche », mais là on est carrément sur de l’utopie.


    • Iris Iris 21 août 17:26

      @Fergus
      Bertrand ou Pécresse question casse sociale ça serait pire que Macron.

      Pour les 500 signatures de Montebourg je serais très étonné qu’ils n’aient pas pris le peine de vérifier avant.


    • Iris Iris 21 août 17:29

      @Charlyposte
      Silly me ! Ça m’était sorti de la tête.


    • Fergus Fergus 21 août 17:49

      @ Iris

      Les candidats comme Montebourg font un tour de piste pour se replacer momentanément sous les projecteurs.
      Ils n’ont évidemment rien vérifié avant, ce qui leur aurait d’ailleurs coûté un fric qu’ils n’ont pas pour contacter des milliers de maires.


    • Iris Iris 21 août 18:02

      @Fergus
      Je ne crois justement pas qu’il se présente pour faire une tour de piste.
      Nous n’aurons pas beaucoup à attendre pour savoir...


    • Iris Iris 21 août 18:24

      @Fergus
      J’ai trouvé ça :

      Je sais pas trop ce que ça vaut mais c’est pas idiot en tout cas, certains maires sentant que Méluche est en perdition pourraient tourner casaque ?


    • Fergus Fergus 21 août 19:09

      @ Iris

      Ce qui pourrait surtout être fatal à Mélenchon, c’est la candidature de Roussel (PC) si elle est maintenue : plus de la moitié des signatures de 2017 venaient d’élus communistes.


    • Iris Iris 21 août 20:10

      @Fergus

      plus de la moitié des signatures de 2017 venaient d’élus communistes.

      Ok, je ne savais pas ça, mais en 2017 Mélenchon avait le vent en poupe.
      Si Roussel ne se maintient pas, une partie des maires communistes donneront leur signature à Montebourg plutôt qu’à un candidat que tous les sondages donnent perdant, les deux auront leurs signatures et ça sera mort pour la gauche.
      Du coup il me semble que la meilleure chance c’est que Roussel se maintienne et que Mélenchon n’ait pas ses signatures.
      Bon tout ça c’est des conjectures, comme l’influence du kouign amann et de la vaccination sur la faible contagion dans le Finistère.
      En tout cas vous ne m’empêcherez pas d’être un peu plus optimiste si Montebourg se jette dans le bordel. smiley


    • tonimarus45 22 août 11:47

      @Iris---«  »«  »«  »« Du coup il me semble que la meilleure chance c’est que Roussel se maintienne et que Mélenchon n’ait pas ses signatures. »«  »«  »dites vous . ;je vois que vous vous rejouissez ,ainsi que votre compere « fergugus » que melenchon ne puisse avoir ses signatures.Pourtant il n’y a pas si longtemps tous deux declariez voter en 2022 pour la «  »FI" ..Deux girouettes heritiers d’edgarD faure ??????????


    • Iris Iris 22 août 12:36

      @tonimarus45
      Bonjour,

      je vois que vous vous rejouissez ,... que melenchon ne puisse avoir ses signatures

      C’est faux, je ne me réjouis pas, mais s’il a ses signatures la gauche perd, et s’il ne les a pas ça laisse une chance à Montebourg. Je vous ai déjà expliqué que contrairement à vous ma priorité est que la gauche gagne.
      Ce dont je me réjouis en revanche, c’est que Montebourg se présente car je pense qu’il est la meilleure chance pour que la gauche l’emporte.

      Pourtant il n’y a pas si longtemps tous deux declariez voter en 2022 pour la « »FI" ..Deux girouettes heritiers d’edgarD faure

      C’est faux, je n’ai certainement pas déclaré que je voterai de manière certaine pour LFI en 2022.
      Je me déciderai le moment voulu, en fonction des candidats présents et de leurs chances de passer au 2ème tour.

      Pour Fergus je ne sais pas, demandez-lui.


  • Samson Samson 21 août 14:27

    Bonjour Gruni

    Question à 100 balles : notre très immature tyranneau tiendra-t-il seulement jusqu’aux prochaines élections ?

    Parce que là, l’automne s’annonce plutôt « chaud » et en matière de dérèglement « climatique », bien des cercles commencent à très sérieusement se pencher sur le devenir de notre République et de ses institutions !

    Si j’ignore donc encore qui « viendra le chercher », je ne le vois guère passer l’hiver, janvier-février au plus loin, mais jamais tenir jusqu’aux prochaines élections !

    Bien à vous ! smiley


    • gruni gruni 21 août 15:09

      @Samson

      « Question à 100 balles : notre très immature tyranneau tiendra-t-il seulement jusqu’aux prochaines élections ? »

      Ma réponse est oui, et malgré tout, il pourrait même gagner ! Comme je ne lis pas dans le marc de café, je vais attendre la fin de l’hiver pour voir.


    • Fergus Fergus 21 août 16:06

      Bonjour, Samson

      Je partage totalement la réponse de gruni. A ce jour et eu égard aux divisions des oppositions, Macron reste le mieux placé pour gagner en 2022 malgré les nuages qui s’accumulent depuis des mois sur sa tête.


    • babelouest babelouest 21 août 16:15

      @Fergus c’est surtout qu’il bénéficiera à nouveau d’une place Beauvau complètement acquise au $¥$T€M€.


    • Samson Samson 23 août 00:12

      @gruni @Fergus
      « Comme je ne lis pas dans le marc de café, je vais attendre la fin de l’hiver pour voir. »
      Moi non plus, je ne lis pas dans le marc de café.
      Mais même si c’est complètement irrationnel et que je n’ai pas la moindre idée de ce qui pourrait mener à cela, ce n’est tout simplement pas ce que je « sens » ! J’en suis le premier intrigué et comme je peux tout à fait me tromper, j’attends comme vous la fin de l’hiver pour « voir » !
      Portez-vous bien et veillez bien sur vous et celles et ceux qui vous sont chers d’ici là !

      En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


    • gruni gruni 23 août 08:54

      @Samson

      Merci pour vos paroles réconfortantes et à bientôt smiley


  • Jeanba 21 août 17:31

    La clef de voute de la constitution présidentialiste de la Vè est le scrutin populaire __ soit disant à deux tours .

    Mais on sait que de Gaulle fut outré d’avoir à en subir un deuxième à cause du trublion Lecanuet.

    ....

    Après l’avoir condamné, la gauche a usé et abusé de ce système...jusqu’à en devenir la victime en 2002. Mais , surprise, c’est la droite et ses multi-candidatures qui va fiche en l’air tout l’édifice.


  • Mellipheme Mellipheme 21 août 18:17

    Vous écrivez : "Pour qui voteraient ces gens restera un mystère ; n’est-il pas temps de passer au vote par internet ? 

    "

    Absolument, et avec une IA bien conçue à laquelle on fournit le CV détaillé des candidats, on peut laisser l’ordinateur de l’Elysée choisir qui est gagnant. Gain de temps, d’énergie (donc c’est vert-écolo).

    Les seuls qui seraient malheureux : les instituts de sondage. Allez donc sonder une IA smiley


    • charlyposte charlyposte 21 août 18:21

      @Mellipheme
      On peut aussi voter pour un hologramme smiley


    • gruni gruni 21 août 18:54

      @Mellipheme

      Non une IA ne choisira jamais le président. Certes, le risque de fraude sur le net n’est pas négligeable, donc ce n’est pas pour demain, mais peut-être après-demain. 


    • chantecler chantecler 22 août 07:33

      @Mellipheme
       smiley
      Pas con et je suis certain qu’il y en a qui en rêvent .... !
      ....
      Pour le reste , personne ne sait aujourd’hui comment les choses vont se présenter pour mai 2022 .
      Qui va se présenter... :
      c’est bien beau de faire acte de candidature mais il faut au minimum des soutiens et pas seulement des sympathies .
      Il y a aussi les engagement secrets mais difficile d’en parler car a priori ils sont secrets .
      Ceux-ci, les secrets de la politique se retrouve dans un chaudron plus ou moins magique touillé par le diable systémique .
      ...
      Il y a les abstentionnistes .
      Et ils sont nombreux . le premier parti paraît il ...
      Et pas que des inconditionnels de la pèche du dimanche ...
      ...
      Si le régime se Benalise un peu trop , ils seront tentés de virer celui qui joue un peu trop des biscottos .
      Z’aiment pas les cris .
      ....
      Et encore les inconditionnels qui votent à droite : les boomers choyés qui songent « pourviou que ça dure ! »
      Mais ils atteignent l’âge où l’on quitte la scène ....
      ...
      Et les impondérables .
      Je vote impondérable .


  • Comme d’hab, l’électeur ira voter...par défaut...


  • Pour mon médecin, dans 10 ans nous porterons encore des masques. C’est une forme de sida qui touche tout le monde..


  • devphil30 devphil30 22 août 07:44

    " ces paroles pleines de bon sens de notre président 

    "

    « La crise sanitaire n’est pas derrière nous. Nous allons vivre pour encore plusieurs mois avec ce virus » et peut-être même « plusieurs mois de l’année 2022 » 

    Dieu a parlé donc le virus va rester en France en 2022 ce qui arrangera bien le poudré nazillon .

    Nous pouvons parier que 2022 permettra de renouveler la fraude de 2017 encore plus facilement entre les blocages de bureau de votes possibles au non vaccinés donc vote par correspondance ou électronique seul les vaccinés auront facilement accès aux bureaux de vote pour permettre à leur gourou qui les a sauver de disposer de résultats digne des républiques bananières et corrompues.

    D’ici à 2027 la constitution permettra l’élection à vie du monarque car le risque d’infection est trop important dans les bureaux de vote et seul le poudré peux juguler la crise faussement existante du petit virus artificiel.

    Les maitres du poudré sauront reconnaitre en lui une force rare qui aura terrassé le gaulois réfractaire , le révolutionnaire et aura remis la France dans l’obscurantisme


  • Jean Keim Jean Keim 22 août 07:58

    L’article commence mal :

    << Rappelez-vous ces paroles pleines de bon sens de notre président : ... >>

    Rappelez-vous... non ! les gens n’ont pas de mémoire.

    Paroles pleines de bon sens... vous parlez des sens interdits ?

    Notre président... ben non ce n’est pas le mien, dans les faits il est l’exécutant d’une entreprise de démolition.

    Itou pour la fin :

    << ... avoir des idées neuves... Qu’en pense Emmanuel Macron ? >>

    Penser n’a jamais donné des idées neuves, de plus d’autres pensent pour lui.


  • egos 22 août 14:46

    Vote par internet ?

    A qui profiterat le crime, pardon, la manœuvre,

    Joe qui devrait prochainement se voir éjecté de son siège,

    son clone local, idéalement médiatisé, le perfide Macron ?

    Méfions ns de ce type d’annonces,

    relayées par les chroniqueurs et spécialistes assermentés aux mauvaises intentions à peine dissimulées.


  • charlyposte charlyposte 22 août 14:54

    Avec la dette la boucle est bouclée ! va falloir manifester dans le dur sinon c’est mort smiley


  • La fausse démocratie des lumières est organisée autour des verbes.

    PARLER.

    MENTIR .

    Et une institution ,

    Le PARLEMENT .

    Ceux qui écrivent et votent les lois pour vous faire TAIRE, on les appelle,

    LES PARLEMENTAIRES .

    La Monarchie Républicaine des Jacobins avaient tout prévu , jusque dans le sens des verbes . L’ arnaque est totale , le règne des Franc-Maçons jusque dans l’asservissement du peuple .


Réagir