mardi 11 juillet - par christophecroshouplon

Pavlov et la Bienpensance Loft Story

J’ai des amis (plusieurs), dès que j’ose publier sur un célèbre réseau social un article de Russia Today, c’est plus fort qu’eux, ils sautent sur leur chaise et (avant même de lire le contenu) répètent : propagande russe ! Même si l’article factuel dit exactement la même chose que leur quotidien préféré.

Ça s’appelle un réflexe pavlovien, et contre ça, rien à faire, je pourrai cent fois leur dire cette évidence que TOUT media mainstream d’où qu’il vienne fait plus ou moins de la propagande (c’est-à-dire défend SA vision du monde et tente de convaincre TOUS ses lecteurs que c’est la bonne) : ils continueront à ignorer la lune et à loucher sur le doigt. Et ce quel que soit le sujet.

La même information, le même contenu, cette fois repris dans le JDD de notre marchand d’armes palpeur de guerres au Proche et Moyen Orient : ça passe comme une lettre à la poste : allez comprendre…

A ces amis j’aurais envie de rappeler quelques vérités :

  • D’abord la guerre froide en théorie a cessé en 1991 avec la destruction du mur de Berlin et la fin de l’URSS,
  • l’OTAN par contre existe toujours,
  • Feu l’URSS fut une des deux grandes puissances qui libéra au même titre que les USA l’Europe du joug des nazis,
  • la France et la Russie ont une très longue histoire d’amitié et de coopération,
  • Russie et URSS sont deux choses distinctes,
  • Poutine n’est pas un ange certes mais pas davantage un diable,
  • les USA ce n’est ni Walt Disney ni Pixar,
  • il y a des journalistes bons et mauvais partout,
  • pas mal d’articles dans la presse européenne sont faits sous la dictée de la CIA,
  • les puissants qui nous dirigent et que nous élisons servent les intérêts de ceux qui les financent avant tout,
  • toute vérité est relative,
  • l’histoire est toujours écrite par les vainqueurs,
  • vous et moi ne sommes pas dans le haut de la pyramide et dans le secret de ces « dieux »,
  • ce qu’on croit savoir un jour peut tout à fait changer le lendemain.
  • Et poussière poussière etc…

Je leur conseillerais également de se renseigner indépendamment de tout organe de media (c’est-à-dire en fouillant le réel par leurs propres moyens, en allant chercher sans a priori aucun les versions différentes et divergentes) sur les quelques sujets suivants :

  • La réalité de ce qui s’est passe en Yougoslavie vers 89/95, en Serbie, en Croatie et dans les pays des Balkans. Ne serait-ce que pour ne pas répètera les absurdités et les horreurs de BHL…
  • La réalité de la soi-disant ingérence russe en Géorgie, en Crimée et en Ukraine, et au-delà la réalité de la thèse d’un russe envahisseur
  • La réalité des révolutions arc en ciel dans ces anciens pays de l’URSS : qui les a fomentés et financés
  • La réalité à propos du déplacement d’armes de tout ordre en Europe et en Asie : qui encercle qui ? Est-ce la Russie qui a encerclé les USA ou l’inverse et à quelles fins ?
  • La réalité sur ce qui se passe en Ukraine en ce moment – et la réalité concernant le pouvoir ukrainien actuel (qui sont ces hommes et quel est leur rattachement idéologique)
  • Les raisons profondes qui poussent l’Occident, au nom de qui et de quoi, à diaboliser à outrance un dirigeant stratège qui a pour obsession de préserver l’indépendance de son pays, de faire cesser des ingérences à ses frontières ou chez ses alliés, et de réduire en miettes Daesch et ses filières, au moins pour une raison de sécurité intérieure.

Ayant compris en profondeur les enseignements de Socrate pendant mes lointaines études de philosophie, je rappellerai également que l’intelligence et l’érudition ce n’est en rien avoir des réponses et des certitudes mais bien au contraire conserver en toute situation et à tout propos la faculté d’interroger le réel, de le triturer sans fin, de ne jamais tenir pour acquis ce qu’on croit savoir.

Je ferai de ce postulat le constat suivant  : la bienpensance et les certitudes qui l’accompagnent sont la concrétisation sur le plan intellectuel d’une société devenue aussi ignorante et fière de l’être que les pantins de Loft Story. Je pense blanc je tape 1, je pense noir je tape 2, mais je me contente d’envoyer un SMS sans avoir jamais eu la présence d’esprit de mettre en doute ce que mon système d’application et mes logiciels m’envoient comme du « tout cuit bon à consommer » directement dans le cerveau.

Il n’y a en France, en Europe et plus largement qu’un et un seul fascisme : c’est celui de cette bien pensance ignorante qui s’est érigée sur la base de sa foi libertaire sur tous les décombres de ce qui est en dehors de ses clous, ces gens qui pensent librement, autrement pas pareil les uns avec les autres, mais autrement. Et que tant de petits bourgeois intimident en leur demandant de se taire avec des voix aigues et des yeux exorbités, un peu comme Elizabeth Levy, c’est-à-dire avec de l’émotionnel sur-joué en dehors de tout champ rationnel et intellectuel. On sur-joue la sidération, on intime un ordre, on parle fort, on coupe le micro, on exclut, on stigmatise, on caricature, on étiquette, on crie au loup au facho au je ne sais quoi d’autre. Et on revient la bouche en cœur dans son petit salon bourgeois suivre la nouvelle saison de Friends.

C’était bien la peine de dénoncer les curés pour finalement utiliser exactement les mêmes ficelles. Le confort de la paresse intellectuelle conduit ces apprentis penseurs moutonniers à sortir à tout bout de champs leurs petits missels et à nous réciter leurs psaumes dans une novlangue appauvrie. Qu’ils ne voient aucun mépris dans mes propos, et si jamais ils se sentent à ma lecture agressés, qu’ils se souviennent juste qu’une lecture est un miroir, et qu’ils furent eux-mêmes souvent coupables d’impératifs, d’invectives et de pas mal d’autres chose dans mon propre espace parce que je ne pensais pas comme eux. Relisez Orwell mes chéris , et autorisez ce simple droit de réponse en guise de coup de pied de l’âne. Et sur le plan de l’intentionalite de l’auteur de ces lignes, point de mépris, mais de la malice, ça oui.

Liberté de pensée et liberté d’expression sont des droits fondamentaux : ces droits sont présentement et depuis des années grignotés et foulés au pied par tout un peuple de petits bourgeois bienpensants qui se font les fidèles zélateurs des dirigeants qui les contrôlent et les emmènent dans une direction dont ils ignorent apparemment tout.

Car quand même : reprendre ce point la doxa et les vieilles ficelles des plumitifs salariés de nos milliardaires, penser exactement comme ils veulent que l’on pense sans jamais se poser de questions et aller à l’encontre à ce point de ses propres intérêts tout en frappant dans ses mains, intellectuellement je dis chapeau. Se dire démocrate, tolérant, ouvert d’esprit, républicain et applaudir à tout rompre quand un Alain Soral (dont je ne suis pas fan loin de là, mais au moins je l’écoute, et comme Etienne Chouard, un facho sans doute, je trouve qu’il y a plus à prendre dans ce qu’il dit que dans la bouillie d’un Laurent Joffrin) se fait condamner pour avoir simplement exprimé ses idées : il y a comme un problème de cohérence…

 

Photo : Loana (Loft Story Saison 1) : pour celles et ceux qui ne l'auraient pas reconnue...



32 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juillet 11:24

    Excellent article.


    Que la réalité si bien décrite dans votre billet vous énerve, je le comprends d’autant mieux que j’ai souvent la même réaction, ce qui réduit les dimensions de mon cercle de relations à une surface réduite.

    Mais nous avons tort l’un et l’autre de nous emporter, car il semble qu’il en ait toujours été ainsi. En tous cas, puisque vous évoquez Socrate, j’ai pensé en lisant l’article à son émule Platon et son allégorie de la caverne improprement intitulée « mythe » par certains auteurs.

    Bonne journée, soyez zen !

    • christophecroshouplon christophecroshouplon 11 juillet 12:53

      @Jeussey de Sourcesûre
      Bonjour vous ! Merci une fois encore. Juste au passage : nul emportement, et zen attitude depuis des mois quoi que j’ecrive ou lise. J’ai mis quelques milliers de km entre mes proches (tous sauf un) et moi depuis l’an dernier et suis dans le pays au monde ou d’apres une etude recente US les gens sont le plus heureux : le Paraguay. Ca permet justement de pouvoir ecrire librement et d’accuellir toutes les lectures, de la plus sage a la plus agressive, avec le meilleur recul possible. Bonne journee Jeussey.


    • Aristide 11 juillet 12:57

      @Jeussey de Sourcesûre


      Serait ce donc que la lumière vienne exclusivement de RT ?

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juillet 13:42

      @Aristide

      RT est un éclairage.
      Il ne faut pas confondre l’éclairage et la lumière !

    • vesjem vesjem 11 juillet 23:43

      @christophecroshouplon
      je crois que nous sommes nombreux à entrer dans la dissidence et à perdre quelques amis (parfois parents proches) , mais adrien abauzit nous explique très bien la « matrice médiatique » dans ses videos ; celle qui englue nos amis et nos proches dans le mensonge ; c’est pas facile de les sortir de l’ornière où nous nous trouvions nous-mêmes il y a quelques temps ;
      il ne faut pas leur imposer nos idées péremptoires, mais juste leur suggérer de consulter quelques sites de réinformation soft ; ils feront leur chemin, s’ils leur reste un peu « d’ouverture d’esprit » ou de liberté , pour se sortir eux-même (en apparence) de leur torpeur


  • sarcastelle sarcastelle 11 juillet 12:26

    L’auteur s’étonne de voir crier automatiquement à la propagande étrangère, et d’un pays pas trop trop démocratique, alors qu’il s’agirait souvent exactement des informations qu’on trouve aussi dans la presse occidentale.

    .
    Mais la propagande ne se réduit pas au mensonge, et on fait très bien de la propagande sans inventer. Il suffit de choisir les informations les moins flatteuses et de rédiger avec un léger ton condescendant ou discrètement teinté d’ironie. Ainsi le lecteur prend-il l’habitude de penser sans y penser que son propre pays est quand même moins sérieux que le pays plus raisonnable d’où lui vient sa lecture. 

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juillet 12:48

      @sarcastelle

      Donc, la non-propagande, pour vous, c’est le contraire : quand le lecteur prend l’habitude de penser sans y penser que son propre pays est quand même plus sérieux que le pays moins raisonnable d’où lui vient sa lecture. 

    • sarcastelle sarcastelle 11 juillet 13:14

      @Jeussey de Sourcesûre

      .
      Non ; c’est quand le lecteur est armé pour penser en y pensant. 

    • Ruut Ruut 12 juillet 09:29

      @sarcastelle
      Comme si la France était un exemple de Démocratie...........


  • UnLorrain 11 juillet 15:09

    Le salut dans la fuite Christophe ? smiley

    Je joue sur le sens,la construction de cette expression ceci dit !

    En mettant de la distance entre vous et la propagande,le formatage de cerveaux qu’on trouve en France et l’occident,vous vous tranquilliser. Âme en paix,portez vous bien.

    Je crois que si l’on allume la tv,la radio,ouvrir la presse écrite,la propagande,le formatage de cerveaux se fait. Si je me souviens bien du sens de formatage,il ne s’applique que pour un cerve.. euuh un disque dur déjà occupé auquel il faut tout retirer pour y mettre un autre système d’exploitation,celui qu’on voudra.


  • QAmonBra QAmonBra 11 juillet 15:33

    Merci @ l’auteur pour le partage.


    Excellent billet d’humeur sur la période de pensée unique que nous vivons qui, hélas, n’est pas la première dans l’Histoire de notre douce France. 

    Durant l’occupation allemande avec sa période vichyste, « la guerre d’Indochine » ou encore « les événements d’Algérie », pour ne citer que ces moments historiques, une écrasante majorité de français a gobé ce que les merdias de l’époque leur racontaient et en redemandait.

    Les antifascistes (les vrais ceux là !) et autres anticolonialistes de tous bords politiques étaient une infime minorité, incomprise, stipendiée, voire persécutée par le pouvoir et même par leurs concitoyens. 

    Nous en sommes pas encore à ce dernier stade, mais il ne faudra pas s’étonner ou être surpris par le retour de cette violence, elle est le corollaire de toute pensée unique. . .


    • Plus robert que Redford 15 juillet 09:52

      @QAmonBra

      Mmnn...

      J’ai bien peur que vous vous mépreniez gravement sur le sens du verbe « stipendier » dont voici la définition du dictonnaire en ligne :

       dictiB. − Littér., souvent péj. Payer quelqu’un pour accomplir une basse besogne. Stipendier des bandits. Les républicains accusaient la perfide Albion de stipendier la croisade contre-révolutionnaire pour satisfaire, en toute sûreté, son égoïste avidité (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 512).

      Ce qui, vous en conviendrez , j’espère, ne colle pas du tout avec les qualificatifs que vous attribuez à cette minorité rebelle..Eh, oui : les mots sont importants !


    • Garibaldi2 15 juillet 12:49

      @Plus robert que Redford

      Il voulait écrire ’’vilipendés’’, bien entendu.


    • QAmonBra QAmonBra 17 juillet 13:57

      @Plus robert que Redford & @Garibaldi2


      Exact ! mes doigts ont « fourché » sur le clavier, à moins que ce ne soit ma mémoire, dans les 2 cas l’âge sans doute !

  • FritzTheCat FritzTheCat 11 juillet 20:24

    Excellente synthèse de ce conformisme (voire cette paresse) intellectuelle qui est le propre de nos contemporains. Un exemple... avec cette absence totale de curiosité et d’esprit critique, nous avons au final l’élection d’un Macron... chapeau !


  • francesca2 francesca2 11 juillet 20:39

    Essayez Fdesouche pour voir...


  • John Doe 11 juillet 21:15

    Bonsoir
     
    Article très bien expliquer tout est dit rien à dire !
    J’aurais une question pourquoi avoir mis cette photo ? 
    Est-ce vôtre copine :-

    Bien à vous 

    • christophecroshouplon christophecroshouplon 11 juillet 21:23

      @John Doe : Bonjour. Loana fut la 1ere star de la téléréalité, et nos bienpensants tapant 1 et 2 s’en souviennent. Elle a quelque peu morflé de cette notoriété de pacotille, qui me parait bien illustrer l’abaissement culturel et intellectuel hexagonal dont parle l’article. J’ajoute que je trouve cette femme sympa, surtout la concernant aucune ironie, elle fut une victime quelque peu consentante a son insu. Merci a vous


    • John Doe 11 juillet 21:38

      @christophecroshouplon
      Bonsoir

      Oui exactement une victime que la prod & toute,ses institutions de merdes qui ont 
      Profiter d’elle et lui brisant les reins ! 

      Merci de m’avoir répondu 



  • Djam Djam 11 juillet 21:35

    @ christophecroshouplon

    Et oui cher Christophe, ici ce sont bien 80 % de la population qui réagit ainsi. Une autre étude ricaine récente faisait savoir que le psychisme humain est fait de telle sorte qu’il lui est très difficile, pour ne pas dire impossible, de renoncer à son schéma de croyance initial.
    Il est en effet très très difficile de remettre en cause ce en quoi on croit et l’on va faire absolument tout pour trouver toutes les sources pouvant renforcer nos choix, nos croyances, nos positions. Il faut être extrêmement ouvert et surtout intelligent pour accepter d’écouter nos opposants et simplement tenter de trouver la voie du bon sens.
    Bonne soirée au Paraguay smiley


    • V_Parlier V_Parlier 11 juillet 22:30

      @Djam
      Mais ce qui est surprenant c’est de constater ce blocage même sur des sujets où ils ne se sentent absolument pas concernés. Aucune passion, rancune, ou méfiance personnelle acquise poussant à une hyper-réaction ne peut expliquer ce comportement. Et c’est d’autant plus désespérant.


  • Kumo 11 juillet 22:16

    Excellent article, c’est certain. Je mettrais simplement deux (tout) petits bémols :

    « Feu l’URSS fut une des deux grandes puissances qui libéra au même titre que les USA l’Europe du joug des nazis, »
    C’est exact, mais l’asservissement des Russes sur l’Europe de l’Est fut bien pire que ce que l’Europe de l’Ouest a vécu dans l’orbite américaine. Je ne dirais pas que les Américains furent les braves libérateurs dénués d’arrières-pensées d’aucune sorte, mais entre Staline et Roosevelt, y a pas photo...

    « Russie et URSS sont deux choses distinctes, »
    Là, non, je ne peux pas être d’accord non plus. L’URSS est un épisode de l’histoire de la Russie. Distinguer les deux parce que le nom a changé c’est comme dire que la France d’avant 1789 et celle d’après sont deux choses distinctes. Or, malgré tous les changements, tous les aspects révolutionnaires de ces deux épisodes, il y a une continuité indéniable.

    C’est tout. Pour le reste je tire mon chapeau.


    • Garibaldi2 15 juillet 12:39

      @Kumo

      Il ne vous aura pas échappé que la fédération de Russie n’était qu’une partie de l’ex URSS, Staline était géorgien.


  • Extra Omnes Extra Omnes 12 juillet 03:28

    Poutine est admirable et œuvre pour son peuple, c’est pourquoi malgré la propagande de l’occident, il est mondialement reconnu comme un grand homme qui marquera l’Histoire.Je n’habite plus en France non plus et je peux vous dire que la ou je suis (en Asie), Poutine est considere comme le sauveur de la Paix.

    En France on a un monarc qui méprise les « riens » qui forme le peuple, c’est pourquoi ce régent mal élu va chuter. En effet qui monte trop haut, trop vite, en piétinant son peuple ne peut que se faire éliminer honteusement.
    Exemple : Sarko et Vals ne sont déjà plus « rien », et ce monarc va finir aussi ... a poil...sans costard et sans rolex, patience.


    • Ruut Ruut 12 juillet 09:34

      @Extra Omnes
      J’ose espérer que notre Monarque servira la Nation et le Peuple de France et non les puissants qui l’on mis en Place.
      Je pense qui en as les compétences intellectuelles, mais en as il l’envie et le courage ? Le temps nous le dira.
      RDV dans 5 ans.


    • Lugsama Lugsama 15 juillet 10:07

      @Extra Omnes

      Son peuple commence à bien subir ses errements. En France on est particulièrement tolérant avec Poutine en réalité , dans la plupart des grandes démocraties qui nous entoure on ne se fait pas d’illusion sur sa politique belliqueuse, ou vivez-vous donc ??


    • Garibaldi2 15 juillet 12:51

      @Lugsama

      ’’La politique belliqueuse de Poutine’’. Des exemples ?


  • volpa volpa 12 juillet 15:58

    Je suis assez d’accord avec l’auteur.
    Il se limite et s’autocensure.
    Je peux lui souffler des sujets tabous.


  • Mister hyde 16 juillet 16:21

    Bonjour,


    Je crois que Socrate disait quelque chose comme : 

    « Questionnez tout. Mesurez tout a l’aune de la raison. Examinez les postulats qui se cachent derrière toutes vos opinions, déconstruisez les, puis interrogez aussi vos questions. La sagesse commence avec la conscience de l’ignorance. 

    Si seulement nous pouvions appliquer le même fonctionnement pour nos raisonnements, nous arretêrions de tout gober et de se comporter comme les idiots utiles du système, en niant toutes les vérités désobligeantes du genre faux drapeau, manipulation psychologique , peur devant l’insulte complotisme etc..

    Il ne faut pas oublier aussi que Socrate avait un » daimon « intérieur, une petite voix intérieure s’étant manifesté depuis l’enfance, a l’heure d’aujourd’hui ou nous moquons tout ces gens qui disent avoir eu eu des expériences para normales , il ne faut pas oublier qu’un grand personnage historique comme lui, nous disait qu’il entendait une voix intérieure , le conseillant, j’aimerais bien savoir ce qu’en disent les historiens aujourd’hui de son » daimon ".

  • sarcastelle sarcastelle 17 juillet 10:07

    La Russie dépense ses sous pour que nous ayons dans notre langue une information digne. Cette générosité me va droit au coeur. 


Réagir