lundi 25 février - par Philippe Huysmans

Pensions – le hold-up du siècle

En ces temps décidément bien propices à l’inversion des valeurs, et à la mise en coupe réglée de tout ce qui fait le ciment de notre société pour le compte de quelques prédateurs sociopathes avec le concours d’une classe politique toujours plus corrompue, je crois qu’il est de notre devoir de remettre les choses à l’endroit et d’appeler un chat, un chat, même si notre voix porte bien peu dans un paysage médiatique agité par des véritables tsunamis de propagande destinée à maintenir la population dans l’immobilisme et l’hébétude.

Voilà des années maintenant que le pouvoir politique, dans tous les pays industrialisés pleurniche sur les déficits structurels en raison de la dénatalité et du vieillissement de la population, qui rend précaire le financement des pensions, basé, comme chacun sait1, sur l’intergénérationnel.

Oui, seulement voilà, c’est un leurre, la réalité c’est que nos politiques se sont barrés avec la caisse, point à la ligne. Ils ont comblé les déficits avec l’argent épargné pour financer les pensions de ceux qui ont pris leur retraite ou seront amenés à la prendre dans les années à venir.

Contrairement à ce qu’on voudrait vous faire croire, il n’y a rien de plus simple que d’assurer de manière parfaitement pérenne le financement des pensions. L’arnaque est qu’on a transformé un système d’épargne en système d’assurance, une espèce de schéma de Ponzi qui n’est viable que lorsque la population de cochons-payeurs se renouvelle suffisamment pour qu’ils puissent assurer en flux tendu le financement des pensions de ceux qui ont quitté le marché du travail après avoir cotisé toute leur vie.

Et nous nous retrouvons finalement avec un système qui combine le pire du capitalisme et le pire du communisme. Dans un système capitaliste, nul n’est tenu de cotiser pour sa pension, chacun est libre d’épargner, ou de cotiser selon ses moyens à une caisse de pension, et vous aurez noté qu’en pareil cas, c’est bien celui qui a économisé qui sera avantagé puisque ses héritiers profiteront après lui de tout ce qu’il laissera. Dans le système que nous connaissons, vous cotisez pour une pension dont vous risquez bien de ne jamais voir le premier centime.

Financement pérenne & suffisant

Encore une fois, et quoi qu’en disent les margoulins qui se trouvent être les mêmes qui vous ont plumés, le financement des pensions devrait être absolument automatique, et ne donner lieu à aucune sorte de déficit., Le calcul est à la portée du premier idiot venu.

Prenons le cas de Jean-Pierre, qui a commencé à travailler à 20 ans et se trouve maintenant sur le point de prendre sa pension après 45 ans de carrière. Le montant à cotiser résulte d’un simple calcul statistique, auquel sont rompus les assureurs.

En gros, on va calculer la durée moyenne de la pension, en prenant en compte les pensionnés qui auront la bonne idée de défunter avant d’avoir coûté un pognon de dingue et les irréductibles boulets qui, décidément sans vergogne, se permettent le luxe inouï de survivre alors que manifestement, ils ne servent plus à rien !

Pour faire simple, disons 10 ans, à concurrence de 1.200 EUR mensuels. Ce qui donne 1200*12*10 = 144.000 EUR à répartir sur 45 ans, soit 144000/(45*12)=266,67 EUR mensuels.

En réalité, ce sera (nettement) moins que ça puisque l’État est bénéficiaire net de toutes les pensions qui se terminent prématurément par le décès du retraité, et parce que le gestionnaire du fonds de pensions aura eu la sagesse de placer cette épargne dans des investissements sûrs, dont le rendement reste supérieur à l’inflation.

Du coup, vous avez compris, le discours qu’on vous sert masque bien mal la réalité : les États sont pratiquement en faillite et incapables de faire face au financement des pensions à venir compte tenu de la dénatalité et du vieillissement de la population qui en résulte.

C’est là qu’il faut chercher les ressorts qui poussent tant et plus les pays européens (Allemagne en tête) à ouvrir leurs frontières à l’immigration, espérant, de manière un peu puérile, que cette population pourra prendre en charge le financement des pensions, et retarder l’inévitable catastrophe qui se profile à l’horizon. Seulement voilà, il ne suffit pas de faire venir des immigrés, encore faut-il pouvoir leur donner du travail sur lequel l’État pourrait prélever des cotisations sociales et des impôts, sans que cette opération ne détruise (un peu plus) le tissu économique déjà fragilisé par la crise économique.

Mais l’activité économique ne se décrète pas. Les politiques économiques européennes ont mené le sous-continent à la ruine sur fond de désespérance. Le taux de fertilité est nettement inférieur au minimum pour assurer une population stable, mais à qui la faute ? Quelles ont été les politiques familiales sur ces dernières décennies ? Aujourd’hui, un salaire médian ne suffit plus à assurer une vie décente à une famille qui aurait plus d’un enfant, sans même parler de leur assurer une place dans la société en finançant des coûteuses études supérieures. Nombreuses sont les femmes contraintes à prendre un emploi à temps partiel pour un salaire de misère, dont les bénéfices seront presque totalement engloutis par les frais que cette situation engendre (crèche, garderie, etc). On en arrive à des situations aberrantes dans lesquelles il est plus intéressant pour ces femmes de rester à la maison en bénéficiant d’une maigre allocation de chômage.

Qui est responsable de ce gâchis ?

Il est un peu facile de jeter la pierre au seul pouvoir politique, ils ne font que gérer une situation qu’ils ont héritée de leurs prédécesseurs, et comme eux, s’avèrent parfaitement incapables de regarder plus loin que le bout de leur nez. Ils gèrent ici et maintenant, et après moi, les mouches !

Mais sur le fond, ne voyez-vous pas que nous avons une énorme responsabilité collective ? Pensez-vous vraiment qu’en achetant une chemise fabriquée au Bangladesh à 10 euros ou un poulet-batterie à 3 euros du kilo vous contribuez à mettre en place les conditions d’une économie durable ? Vous pensez sérieusement qu’un smartphone à 200 euros fabriqué en Chine dans des conditions de dumping social effroyable serait autre chose qu’une hémorragie de notre propre richesse au seul bénéfice de quelques multinationales ?

Pensez-vous sérieusement qu’Uber représenterait un progrès social ? Ou que la disparition des caissières au profit du self-scanning dans les grandes surfaces serait de nature à pérenniser notre modèle économique ?

Ne comprenez-vous pas que lorsque nos politiques nous disent que « la libre circulation des biens et des capitaux » est une richesse, ce n’est vrai que pour 0,000001% qui ne sont autres que les prédateurs sociopathes dont je parlais plus haut ?

Nous réapprendrons à dire « non », ou nous rejoindrons piteusement le rang des civilisations disparues dans les fossés de l’histoire. On ne peut pas courir comme des lemmings vers un destin tragique tout en pleurnichant dans la soupe.

  1. C’est surtout une manière d’éluder la responsabilité écrasante de la classe politique dans ce qu’il faut bien appeler un détournement de fonds.



109 réactions


  • cevennevive cevennevive 25 février 09:04

    Bonjour Philippe,

    Oui, hélas ! Rien à redire...

    Cette déplorable situation tend à favoriser le travail au noir, ce qui est encore plus déplorable pour l’avenir des retraites. Mais, comme dit l’un de mes voisins : « il faut bien bouffer ».


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 09:34

      @cevennevive

      Je ne vois pas ce qu’on pourrait reprocher à des gens qui font simplement ce qui est nécessaire pour survivre : ce n’est pas qu’un droit, c’est un devoir lorsqu’on a une famille.

      Et peu importent les lois, le droit naturel les dépassent de très loin, surtout quand ces lois, et les taxes qui en découlent mènent tout un pays à la ruine.

      C’est ce que ce petit crétin de Macron n’a toujours pas compris : il l’apprendra à la dure... Les GJ ne sont pas un problème qui peut être résolu par la politique, mais le symptôme d’une société qui bascule massivement dans la misère.

      Il n’y a que deux réponses possible : la révolution ou on mate la population (au sens premier du terme, façon 1871).


    • cevennevive cevennevive 25 février 09:55

      @pierre dunand, bonjour,

      Vous avez raison, je suis une privilégiée mais... J’ai encore quelques dents et je peux mordre !


  • foufouille foufouille 25 février 09:18

    un smartphone acheté direct en chine vaut 40€. le revendeur se goinfre simplement. pareil pour le tee shirt qui vaut 1€ chez le grossiste français.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 09:29

      @foufouille

      Personne ne se goinfre sur des smartphones bas de gamme vendus avec une marge misérable, même pas les grossistes chinois.

      Seule les multinationales comme Huawei ou Xiaomi réalisent une plus-value sur l’immense quantité qu’ils fourguent à prix cassé...

      Savez-vous que l’État chinois subventionne ce commerce en payant lui-même les frais de transport, y compris par avion ? Ce qui fait que c’est moins cher de faire venir un smartphone de Chine par avion et colis recommandé que de l’envoyer de l’autre côté de votre rue, par envoi postal simple ?

      Chaque fois qu’on achète ces merdes, c’est notre économie qu’on met par terre, ce sont des emplois et des moyens qui partent à l’autre bout du monde pour ne plus jamais revenir.

      Nous sommes largement responsables de nos propres turpitudes.


    • foufouille foufouille 25 février 09:47

      @Philippe Huysmans
      tous les smartphone sont fabriqués en chine et pour 40€ ce n’est pas du bas de gamme, juste une bonne marque chinoise avec juste la 3G.
      pareil pour les scooters électrique PMR. prix en chine 400 pour un particulier, 1000 vendu par auchan. invacare le vendra 1800 car tu payes la fausse marque française.
      le transport est compris dans le prix chinois assez souvent, sinon il est affiché en plus.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 09:56

      @foufouille

      Non, ne confonds pas les merdes sans nom et les téléphones décents, qui eux, ont un minimum de composants de qualité inclus... Pas pour rien que je citais Xiaomi qui est la meilleure marque chinoise.

      On peut avoir moins cher en prenant des marques comme Doogee, par exemple, mais la qualité n’est pas comparable.

      Et ça reste un dumping de fou.


    • foufouille foufouille 25 février 10:00

      @Philippe Huysmans
      justement, je te parle d’un xiaomi acheté en chine 40€ et vendu en france 200 ou plus. c’est juste le prix pour un particulier et pas sorti d’usine.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 10:42

      @foufouille

      Mmh, tu as des références ? Parce que j’ai la nette impression que tu es à côté de la plaque.


    • foufouille foufouille 25 février 11:02

      @Philippe Huysmans
      tu connais des sites comme gearbest ou fasttech ? c’est que j’ai acheter un smartphone à xiaomi 38€ pour la fête des mères
      aliexpress ? tu ne trouveras pas moins cher, par contre que la tablette auchan car l’usine ne fabrique que pour eux.
      autre exemple, en GB les scooter PMR sont 2 fois moins cher hors grande marque comme invacare. l’équivalent invacare en marque chinoise, donc noname avec la vraie marque chinoise, est de 1100 au lieu de de 2400 en france. le scooter chinois invacare est pris en charge en partie par la sécu, parue au JO ........
      https://www.discountscooters.co.uk/invacare-colibri-mobility-scooter
      pareil pour les atomiseur pour ecig, 5-6€ en france alors que j’avais les mêmes pour 90c par 8. une merde vendu par une marque française 6€ doit donc revenir moins cher que mon prix.
      un mec de ma famille a revendu des trucs acheter en gros à paris, le prix d’achat est multiplier par 10.
      tout le monde se goinfre bien et même la marque européenne est juste une marque, un logo imprimé dessus.
      si ne peux trouver moins cher que en france, c’est qu’il y a un copyright et des droits qui protègent le modèle samsung fabriqué en chine


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 11:06

      @foufouille

      A une époque j’avais acheté un doogee directement à une société franco-chinoise à HK, et réalisé moi-même l’import. Un peu sportif, un peu risqué aussi, vraiment pas cher... mais comme je le disais, en faisant ça on paie deux fois notre téléphone.

      Une fois pas cher au vendeur, la deuxième sous forme de taxes que le manque à gagner ne manquera pas de causer à notre propre économie.

      C’est un piège sucré, mais un piège mortel.


    • foufouille foufouille 25 février 11:43

      @Philippe Huysmans
      ça a changer, sauf transporteur ne respectant la loi comme EMS, FEDEX, etc. en dessous de 50€, tu ne payes aucune taxe et il est impossible de le faire pour un particulier. j’avais acheter une imprimante 3D 200€ en chine, prix en france 600, je n’ai trouvé aucun moyen de payer les taxes.
      les chinois ont aussi des entrepôts en europe comme en GB et pays bas.
      ça fait des années que j’achète en chine mais évidement pas des contrefaçons et quand c’est de la marque, c’est qu’il y a un défaut sur l’emballage ou une fin de série.
      je ne choisis pas non plus direct roissy car c’était souvent embouteillé.


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 13:57

      @foufouille
      « Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d’amour »’
      La Chine a fini d’être l’usine du monde.
      Et elle se fait payer ses nouveautés à prix d’or.

      la 5G sans Huawei coûterait en investissements supplémentaires aux opérateurs belges qui devraient revoir leurs équipements existants pourtant reconnus comme « 5G Ready ».

      Les sociétés concurrentes comme Apple et smartphones Samsung ont amorcé leur déclin mondial alors que Huawei, Xiaomi et Oppo font le chemin inverse vers la montée progressive.

      Le S&V de mars informe que la première tablette flexible pliante en deux est arrivée sous le nom FlexPai du fabriquant chinois Royole. Plié, il offre un écran sur la tranche et déplié, un écran Amoled pour lui conférer une portabilité inégalée alors que déployé, il offre une haute définition avec, sous le capot, un puissant processeur Qualicomm et un algorithme évolutif d’intelligence artificielle compatible à la norme 5G opéré par l’OS Android 9.0.  

      Les Chinois ont peut-être les yeux bridés, mais c’est en Occident que l’on semble les avoir.

      On oublie souvent que l’Histoire des grands empires économiques cite la Chine par deux fois avant de devenir la deuxième puissance du monde.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 14:28

      @L’enfoiré

      Pour avoir moi-même un Xiaomi, je confirme que c’est de la bête de guerre qui n’a strictement rien à envier aux plus grandes marques.


  • JL JL 25 février 09:32

    C’est vraiment sioB sed inboR, qui fait les poches de petits vieux pour donner aux riches. La théorie du ruissellement dans ce qu’elle a de plus hideux.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 09:36

      @JL

       ! tcaxE


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 09:53

      @pierre dunand

      L’avantage du petit vieux c’est qu’il est par essence moins mobile que dans sa jeunesse, plus cassant, aussi, et à donc moins tendance à manifester que les djeuns.

      C’est (un peu) cynique, mais tellement vrai.


    • JL JL 25 février 10:11

      @Philippe Huysmans,
      @pierre dunand

      ,
       
       je vous le concède : la théorie du ruissellement, non pas hideuse mais décomplexée.
       
       
       « La civilisation du Tout à l’ego : Le gouvernement ne sera donc plus une instance qui décide en fonction de l’intérêt général, mais un lieu qui communique en racontant des histoires destinées à faire plaisir à ceux qui les écoutent – ce gouvernement doit avoir comme méthode le storytelling management, cependant que la tête de l’Etat pourra s’employer à donner des leçons de perversion, comme telles décomplexées, destinée à convaincre les derniers névrosés de s’autoriser enfin d’eux-mêmes. (Dany-Robert Dufour, « La cité perverse »)


  • Spartacus Spartacus 25 février 10:01

    Bien entendu le système par répartition est scandaleux.

    Beau constat mais mauvaise analyse de la cause. 

    en général ceux qui le défendent sont ceux qui sont des « avantagés spéciaux » à ce système. Fonctionnaires, élus, salariés des entreprises publiques.


    Et a l’inverse de l’auteur, la libre circulation n’est pas coupable de la faillite de système mais bien la « répartition » puisqu’elle prive l’investissement de l’argent des retraites pour le brûler immédiatement


    Le Chili en passant a la capitalisation est passé de la dernière a première place économique du continent, et 25 années successive de croissance à 6-7% de moyenne.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 10:48

      @Spartacus

      Je ne suis pas d’accord : la libre circulation saigne l’europe et plus généralement l’occident au profit de quelques multinationales, tout le reste de la population n’y trouvant qu’une régression rapide en termes de richesses. 

      On choisit un système : capitaliste ou socialiste, là n’est pas la question. Le problème étant qu’ici nous sommes ponctionnés comme s’il existait un régime des retraites alors que cet argent a été détourné. On a donc bien le pire de chacun des deux systèmes.


    • Spartacus Spartacus 25 février 11:50

      @Philippe Huysmans
      Dans un régime capitaliste, c’est son argent et il n’est pas brûlé par l’état pour le redonner en arrosant plus les uns que les autres immédiatement, mais prêté. 

      La libre circulation est un enrichissement lisez « moi le crayon » de Leonard Reed.
      L’économie n’est pas un jeu a somme nulle.
      Notre économie stagne, mais c’est pas parce que les autres qui adoptent le capitalisme s’enrichissent, mais que nous sommes de moins en moins capitalistes et ressemblons de plus en plus à l’URSS.


    • Eric F Eric F 25 février 12:21

      @Spartacus, @Philippe Huysmans

      L’état ne peut « piquer dans la caisse » que dans le cas de fonds d’épargne, car dans le cas de la « répartition », l’argent est redistribué au fur et à mesure. Certes, une partie peut être mise de côté en prévision d’un manque de recette, et dans ce cas effectivement l’état peut y ponctionner pour réaffecter au budget général -de là à dire que c’est « piquer dans la caisse », le terme suppose enrichissement personnel, ce qui n’est pas à ma connaissance le cas-.
      Nous avons un problème de balance démographique actifs/retraités, d’où la nécessité de financement complémentaire. Mais dans le cas de la retraite par capitalisation, nombre d’épargnants perdent tout lors du crash de leur fond d’entreprise, ou d’un crash boursier, c’est à cause de celui de 29 que le système par répartition a ensuite prévalu.


    • Eric F Eric F 25 février 12:24

      @Spartacus
      "Et a l’inverse de l’auteur, la libre circulation n’est pas coupable de la faillite de système mais bien la « répartition » puisqu’elle prive l’investissement de l’argent des retraites pour le brûler immédiatement"

      Pourtant vous avez naguère écrit un article en hommage au système étasunien de retraite par répartition !


    • Aristide Aristide 25 février 12:57

      @Eric F

      En place de discuter des conséquences d’un fait et d’essayer de trouver les moyens d’y remédier, il serait peut être plus « réaliste » de vérifier la validité de ce fait.

      En France, la branche vieillesse du régime général et les complémentaires AGIRC-ARCO sont en excédent. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faille pas faire des études et juger de l’évolution du financement et prendre les mesures, mais en partant de la réalité et non de fantasmes portés ici et là.

      Ailleurs, une spécialiste auto-proclamée de la Sécurité Sociale avançait que les exonérations plombaient le budget de la Sécu qui allait donc à sa perte. Elle ignorait que TOUTES les exonérations sont compensées par l’Etat, c’est une loi :  l’article L131-7 du code de la Sécurité Sociale dit au premier paragraphe :

      « Toute mesure de réduction ou d’exonération de cotisations de sécurité sociale, instituée à compter de la date d’entrée en vigueur de la loi n° 94-637 du 25 juillet 1994 relative à la sécurité sociale, donne lieu à compensation intégrale aux régimes concernés par le budget de l’Etat pendant toute la durée de son application. »


      Quel est donc l’intérêt de masquer la réalité des faits ? Je n’ose penser que ce n’est pas de la simple ignorance ... des pompiers-incendiaires ?


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 13:23

      @Eric F

      Les sommes cotisées au titre des pensions devraient évidemment être placées dans un fond, et en aucun cas servir à boucher les trous, d’où le glissement d’un système d’épargne vers une espèce de schéma de Ponzi.

      Notez que ce système aboutit à la faillite, en raison de la dénatalité et du manque d’activité (on ne créé pas la richesse simplement en faisant venir des immigrés).

      Alors oui, on a été spoliés, et pas qu’un peu.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 13:34

      @Spartacus

      La France qui ressemble à l’URSS ? Mmh, vous seriez sûrement plus à l’aise pour commenter les demi-habiles qui écrivent pour Contrepoints.

      Aaah, la main invisible du marché, le rwissellmen, les dieux de l’économie que sont les maîtres à penser de l’école de Chicago...

      C’est vrai que quand on voit où on est arrivés, on sent bien le progrès.

      On fonce dans le mur à 400 KM/h et il s’en trouve pour en redemander : je reste perplexe.


    • Eric F Eric F 25 février 14:05

      @Aristide
      Je n’ai pas écrit que les systèmes de retraites étaient tous déficitaires. Les cotisations ont été augmentés, l’âge de retraite a été retardé, et les pensions ont été quasi-gelées pour maintenir ou retrouver un équilibre : c’est bel et bien du à ce que l’équilibre entre actifs-cotisants et retraités-bénéficiaires se dégrade, Mais on est arrivé en butée pour ces mesures, il va falloir assurer le maintien de pouvoir d’achat des retraites sans augmenter à l’infini les prélèvements sur les salaires, donc trouver des compléments de financement.


    • Spartacus Spartacus 25 février 14:10

      @Eric F
      Oui j’ai fais un article sur la retraite aux USA.
      Par benchmarking, le système US par répartition est plus juste que le notre.
      Ca ne veut pas dire qu’il soit le meilleur mais qu’il est plus étique.

      Pas de régimes spéciaux. Pas d’exclus. 96% des américains concernés du président à l’ouvrier.
      Comptage par mois et pas par trimestres. etc etc.cc 
      Tout le monde est traité également.

      Un autre par répartition-notionel est encore meilleur, c’est celui de la suède.
      Le compte notionnel, ce sont les cotisations des actifs au réel qui servent à payer les pensions des retraités au réel.
      Le montant des retraites est refixé chaque année en fonction des résultats des cotisations N-1. Pas de déficits.
      Cela entraîne la société a inciter les gens a abonder et travailler et enrichir le pays.

      Mais le système par capitalisation, est le plus juste, le plus équitable, le plus libre et responsable. Il est indépendant de l’état et ses sbires, indépendant de la démographie, indépendant des dettes des passées des générations suvantes, et en plus laisse un apport à ses enfants. Il est responsable puisque chacun peut partir au moment qu’il souhaite sans être pénalisé.


    • Eric F Eric F 25 février 14:23

      @Philippe Huysmans
      encore une fois, vos remarques s’appliquent à un système de capitalisation, or en France le système est par redistribution « au fil de l’eau » des actifs vers les retraités.
      Il y a certes un Fonds de réserve pour les retraites 

      depuis une quinzaine d’années pour « provisionner » un futur déséquilibre, mais il est resté globalement marginal par rapport à l’ensemble du système (la provision est de l’ordre de 10% d’une année de budget retraite sécurité sociale)


    • Eric F Eric F 25 février 14:30

      @Spartacus
      Votre article sur le système US m’avait paru convaincant, et je suis d’accord qu’un système unique universel est préférable à des systèmes spécifiques disproportionnés comme celui de nos entreprises para-publiques. Je crois que l’intention du gouvernement est d’aller vers un système universel en fonction de ce qui est cotisé -reste à voir les modalités-
      Le système par capitalisation peut se justifier pour des compléments de retraite, mais en aucun cas comme système de base, tant il est tributaire d’un marché financier erratique, ce qui a été l’origine du système par répartition après la crise de 29. Je ne vois pas en quoi il serait « juste », n’étant pas fiable.


    • HELIOS HELIOS 25 février 22:57

      @Spartacus

      ...le systeme des AFP au Chili est une honte, vous ne pouvez le soutenir !

      Il faut dire la realite.
      Les gens qui travaillent doivent payer leur propre cotisation aux AFP. Sauf qu’en ayant un salaire de misere qui ne suffit meme pas a survivre, il ne cotisent a rien.

      Ceux qui malgre tout arrivent a cotiser, il faut savoir que les 6 caisses institutionnelles qui gerent les fonds ont une rentabilite superieure a 25%.
      Et les fonds restant redistribues, ne le sont qu’a 40% dans les retraites, le reste (35%) etant injecté dans les grandes entreprises a des taux riduculement bas.

      Le montant moyen des retraites ets de l’ordre de 200 000 pesos (150 euros selon le change) environ. Je vous garanti que meme en vivant comme les chiliens les plus pauvre, sans loyer, vous ne pouvez en aucun cas vivre avec 150 euros et n’oubliez pas qu’il faut aussi payer la sante car il n’y a pas de secu.

      Mon beau frere s’est fait retirer en novembre dernier un calcul de la vessie, par ultra son, comme chez nous : montant 1 500 000 pesos (plus de 2000 euros) payés a la clinique et je ne parle pas des jours de boulot perdus non payes (par qui ?).

      Alors, oui, a Santiago et au coeur de quelques grandes villes, les banques, les mines et quelques multinationales ont des cadres payes comme en France avec les memes avantages... et qui vivent comme chez nous, ont les memes voitures, prennent les memes avions et partent en vacances partout dans le monde en etant soignes de haut en bas, lunettes dents comprises (mieux que chez nous )... mais ce n’est en rien la realite du pays.

      Les manifestations quasi permanentes dont les medias locaux se gardent bien de mettre en avant reclament tout le temps un systeme equitable, intelligent aussi bien pour la sante, les retraites que l’education qui est aussi payante cash malgres quelques simagres de la part de M Bachelet qui voulait la rendre gratuite en oubliant que ecoles, collegeset universites appartiennent financierement a des reseaux economiques qu’on est ps prets de convaincre :business is business ! 

      Alors, Spartacus, si vous aimez ce pays dans ses cartacteristiques et considerations, venez, je vous recois, je vous aide a trouver un boulot normal et vous pourrez apprecier ce qu’est le monde ou rien n’est solidaire et ou tout se paye alors que vous n’avez pas suffisament de revenus.

      Les familles doivent choisir entre manger, se soigner, eduquer, se chauffer, se vetir, mois apres mois, parce que rien ne peut etre fait simultanement...alors penser a payer une assurance ou une retraite, pfff un reve d’europeen ou d’americain.

      Vous voyez, votre modele, je n’en veux pour rien au monde chez moi.. et le Macron qui nous explique que l’etat depense un pognon de dingue, je voudrais que lui soit supprimé justement ce que notre systeme lui offre, histoire de voir comment il traversera la rue pour trouver du boulot qui paye ses besoins...

      Alors, parler de retraite et contraindre des gens en bout de carriere qui ne peuvent plus reagir, revenir sur leur carriere et refaire leur monde c’est d’une ignominie qui ne peut exister. 

      Je ne suis pas decu de votre intervention qui somme toute est dans la lignee de l’image que vous donnez de vous, je trouve simplement que votre responsabilite, votre respect, votre humanite, ce qui fait des hommes... des Hommes, des vrais, n’est pas a la hauteur. en s’attaquant ainsi aux retraites et aux anciens, vous ne devenez rien qu’un animal, un etre sans valeur. 
      Je m’appuie pour dire cela non pas sur la personne (je ne vous connais pas), mais sur le modele que vous defendez non pas en tant que protocole, mais de resultat. A ce niveau vous ne valez rien, désolé, essayer de prouver et d’agir pour le contraire.


    • Spartacus Spartacus 26 février 01:41

      @HELIOS
      C’est le système Français qui est une honte et ce qu’il laisse comme dette.

      Le système chilien est une assurance retraite, pas une assurance santé. 

      Les gauchistes donnent l’impression que le mécontentement est bien plus important qu’il ne l’est réellement. Comme la répartition, la cotisation est obligatoire.

      Les gens ont voté dernièrement pour le président, frère de celui qui a mis le système par capitalisation en place. Justement parce qu’une majorité a conscience que cela a sauvé et l’économie et la retraite des gens.


      Le Chili est toujours un pays en développement et vous en profitez pour en faire une caricature inexacte si les choses ne sont pas précisées.

      Ce système a réussit faire passer d’un pays le plus pauvre au plus riche d’Amérique du Sud, et aucun pays d’Amerique du Sud n’a rendu ses habitants et le système de retraite aussi efficace.

      Le pays est classé AA comme la France ce qui est un exploit pour un pays en développement.

      Même si vous caricaturez, le pouvoir d’achat des habitants est le plus élevé du continent : https://www.indexmundi.com/map/?v=67&r=sa&l=fr

      Un système par capitalisation ne se pense pas comme un système par répartition. Les actifs ne sont pas brûlés immédiatement ni redistribués immédiatement. Il nécessite une génération pour une mise en place. La période de constitution

      Le système a été mis en place à partir des années 1980, aucune génération a cotisé pleinement a aujourd’hui. Comme en France vous avez des gens qui aimeraient bien que les autres payent pour eux.


      Les fonds de pensions se concentrent encore aujourd’hui sur l’investissement et la croissance plutôt que sur la redistribution car ils n’ont pas atteint un volume.C’est pour cela que le ratio investissement/pension n’est pas encore favorable.

      Les fond Chiliens sont très bien cotés et les pensions très favorables pour les gens qui y ont cotisé même si vous caricaturez.


      Comme en France les gouvernements de gauchistes comme celui de Bachelet ne supportent pas qu’un système différent de celui qui donne le pouvoir a des politiciens et des fonctionnaires puisse exister.


      Répartition versus capitalisation, c’est comme être locataire de sa retraite ou propriétaire de sa retraite. 

      Le jour ou ton immeuble est payé. C’est les autres qui te payent le loyer. Les retraités Hollandais, ce sont les actifs Français qui leur payent.


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 14:12

      @Spartacus

      Laisse aller, Philippe n’a pas tout pigé.
      Comme je l’ai écrit dans mon billet « De plafond en plafond », il y a une légère erreur dans le processus du système légal de pensions de retraites du premier pilier, décrit en peu de mots par Philippe « sur l’intergénérationnel ».


      Car c’est là que réside le problème.
      C’est la génération suivant qui paye les pensions de retraites de leurs aînés.
      Cela marchait quand la situation évolue positivement dans le temps mais pas quand elle régresse.
      Pourquoi veut-on garder les seniors au travail ?
      La réponse est simple : l’ancienneté fait monter les salaires et ce sont eux qui payent plus à l’Etat.

      Ce sont les deuxième et troisième piliers qui heureusement ajoutent un surplus. 

      C’est ce que les générations des baby boomers ont bien compris.



    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 14:33

      @L’enfoiré

      Je l’ai décrit comme on nous le bassine soir et matin depuis 20 ans dans les médias, chère vieille taupe.

      Le problème est que la masse des actifs n’est plus suffisante pour financer les boulets comme toi qui refusent de mourir alors qu’ils ne servent plus à rien.

      Et vu le taux de fertilité dans les pays industrialisés, Russie et Japon compris, ce n’est pas près de s’améliorer.


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 14:37

      @Spartacus

      Laisse aller, Philippe n’a pas tout pigé.
      Comme je l’ai écrit dans mon billet « De pilier en pilier », il y a une légère erreur dans le processus du système légal de pensions de retraites du premier pilier, décrit en peu de mots par Philippe « sur l’intergénérationnel ».


      Car c’est là que réside le problème.
      C’est la génération suivant qui paye les pensions de retraites de leurs aînés.
      Cela marchait quand la situation évolue positivement dans le temps mais pas quand elle régresse.
      Pourquoi veut-on garder les seniors au travail ?
      La réponse est simple : l’ancienneté fait monter les salaires et ce sont eux qui payent plus à l’Etat.

      Ce sont les deuxième et troisième piliers qui heureusement ajoutent un surplus. 

      C’est ce que les générations des baby boomers ont bien compris.



    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 14:47

      @Philippe Huysmans,
       Je savais que tu es au courant et que comme tout employé d’une société respectable, tu fais partie d’une pension de retraite « groupe » avec une contribution de l’employeur.
       Le 3ème pilier est un complément plus personnel.
       Le monde occidental se meurt, que veux-tu. smiley
       C’est l’Afrique qui va construire le monde de demain.
       La Chine avec l’enfant unique n’est plus obligatoire et pourtant, cela n’a pas augmenté le nombre d’enfants.
       Le Japon est en effet, un pays très spécial que l’on ne peut connaitre que sur une île.
       L’immigration presque inexistante, et les vieillards de plus en plus nombreux qui se font payer leur pension de retraite par les taxes sur les machines..
       Il faut rappeler qu’avant de l’atteindre cette retraite, le Japonais est un travailleur jusqu’auboutiste. Peu de vacances. Rien à voir avec la France donc. 


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 15:32

      @L’enfoiré

      J’ai les trois piliers...

      Ceci dit, ça ne change rien à la donne : on cotise pour quelque chose qu’on ne verra pas parce que le financement ne pourra plus être assuré, Ponzi oblige.

      Les gens n’ont plus de gosses parce qu’ils ne croient plus à ce monde de merde : c’est comme ça que les populations se régulent chez les mammifères depuis 50 millions d’années.

      Le taux de fécondité est le même au japon que chez nous... si l’on tien compte du fait qu’au Japon il n’y a pas d’immigrés (et très peu en Russie).

      Du coup, ça te donne une idée sur notre propre population et la façon dont elle évolue : bon courage pour financer les pensions comme ça.

      Tu sais, aux USA, bon nombre de travailleurs bosse jusqu’à passé 80 ans : pas parce qu’ils sont jusqu’auboutistes, mais parce qu’autrement ils sont dans la rue.


    • HELIOS HELIOS 26 février 16:19

      ...plus de la moitie de ma famille vit sur place et couvre tous le spectre social.
      Ce que ous racontez est -peut etre- valable pour la classe ABC1 (plus de 2500 Euros mensuel soit 1 800 000 pesos) mais totalement faux pour les autres.

      Le Chili est un pays de classes sociales... peut etre 1/2 millions de chiliens profitent de tout et les 16 000 000 restant galerent,,, on dit « survivre » !

      C’est sur que par rapport au Venezuela ou Haiti, cela fait riche.

      Vous ne pouvez pas faire de comparaisons serieuses si vous n’esayez pas d’etre au moins pour un temps sur place et pas dans un appart a 800 000 Euros avec 1500 euros par mois de charges a Vitacura (note : Vitacura=Neuilly, change a 1 Euro=725 pesos et j’ai arrondi les sommes).

      Vivez au centre ou en banlieue a Santiago comme les 6 millions d’autres qui y sont... des familles qui se regroupent pour que les vieux puissent manger une fois par jour, meme si c’est culturel.


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 16:22

      @Philippe Huysmans
       Je connais bien tout cela.
       J’ai travaillé avec les Américains pendant 30 ans.
       Tu connais le film « Company man »


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 16:31

      @Philippe,
      Si tu n’as pas entendu ce matin, écoute cela
      et cela te remettra dans le train en marche


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 18:16

      @L’enfoiré

      Non Guy, tu as travaillé avec « des » Américains, pas « les » Américains. Si tu ne comprends pas la différence, je peux rien pour toi.


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 20:06

      @Philippe Huysmans

      Tu as raison...
      C’était souvent plutôt des universitaires comme on peut en trouver dans certaines parties du pays.
      Avec les Indiens aussi d’ailleurs.
      J’ai travaillé avec l’un d’eux qui était prince dans son pays.
      Quand on sort de Bangalore, ce n’est pas la même culture, mais sinon tout y est.


  • phan 25 février 11:52
    Scandale du siècle : les retraités SS sont en voie de disparition et les retraités de l’OTAN sont en voie d’alcoolisation.
    En Belgique, sur les 80 000 personnes jugées coupables de collaboration avec le régime nazi, 38 000 ont bénéficié de cette pension de guerre. Aujourd’hui, une trentaine d’anciens SS, ou leurs ayants droits, sont toujours concernés. 

    • baldis30 25 février 18:06

      @phan

      bonsoir,
       et en Namibie il en reste quatre .... au fait pourquoi en Namibie ... bizarre... bizarre
      Quoique... quoique .... ce petit pays est cité à deux reprises dans le prix Renaudot 2017 relatif à la fuite de Mengele .... bizarre... bizarre.
      D’abord ce petit pays il est riche ... ah cela explique tout ! .... et il est situé à la même latitude que des pays d’Amérique du Sud eux bien cités dans le même bouquin ... bizarre... bizarre !


    • phan 25 février 21:47

      @baldis30

      La colonisation allemande a été particulièrement sanglante en Namibie, occupée entre 1884 et 1915, où une révolte des peuples héréros et namas a été matée entre 1904 et 1907 par l’armée allemande, faisant plus de 100.000 victimes chez les deux ethnies.
      Après la Grande Guerre, la Namibie change de maître. Seuls 6 500 colons allemands sont autorisés à rester dans un premier temps alors que s’intensifie l’immigration de blancs sud-africains. Les Sud-Africains héritent d’un territoire qui a subi une véritable purification ethnique sous la colonisation allemande.

      Après l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler en Allemagne, la communauté germanique se remet à croire au retour du Südwest. Des sections du NSDAP sont constituées dans la colonie. Elles sont rapidement interdites par le gouvernement sud-africain mais la suspicion engendrée l’amène à interner dès le début de la Seconde Guerre mondiale plus de 1 200 des 10 000 germanophones que compte le territoire. Conformément à l’accord de Londres de 1923, les Allemands du Sud-Ouest sont cependant dispensés de servir contre leur pays d’origine et échappent à leur incorporation dans l’armée sud-africaine.
      Il reste que 4 en Namibie de nos jours, vous voyez que les retraités SS sont en voie de disparition.

  • raymond 2 25 février 12:12

    SVP venez sur les ronds ponds points même en déambulateurs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • pipiou 25 février 12:39

    Vous prétendez qu’en moyenne un travailleur décédera à 75 ans alors que l’espérance de vie française est autour de 82 ans.

    Soit une erreur de 70% sur la durée de la retraite ! A ce compte-là on peut affirmer tout ce qu’on veut.

    Dire qu’équilibrer le système de retraite est « facile » c’est carrément nier la réalité et ce n’est pas en falsifiant la réalité qu’on construit l’avenir.


    • Aristide Aristide 25 février 12:48

      @pipiou

      Équilibrer le système de retraite n’est surement pas facile, et pourtant il est déja fait ! 


    • pipiou 25 février 12:59

      @Aristide
      "Équilibrer le système de retraite n’est surement pas facile, et pourtant il est déja fait !

      « 

      Si vous le dites ! ...ça fera plaisir au gouvernement de l’apprendre.

      Et si les retraites passent à zero le système est certain d’être équilibré.
      Tout dépend de ce que vous attendez de vos conditions de retraite. Moi j’envisageais, implicitement, un système de retraites »satisfaisant".


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 13:50

      @pipiou

      Euh, non je cherchais juste à démontrer la simplicité du calcul, vous pouvez le faire sur la base que vous voulez, adaptez juste le montant de la coti à ce que vous entendez allouer chaque mois.


    • Aristide Aristide 27 février 11:45

      @pipiou

      Idem que pour le belge, lisez les documents de l’ACOSS. Les faits sont têtus. 

      Pour le reste, le système de retraite par répartition est surement faillible, ... mais quelle utilité à déformer la réalité pour faire passer un message assez ambigu consistant à douter de la pérennité d’un système basé sur les cotisations des actifs pour payer les retraites. 


  • Aristide Aristide 25 février 12:42

    Du coup, vous avez compris, le discours qu’on vous sert masque bien mal la réalité : les États sont pratiquement en faillite et incapables de faire face au financement des pensions à venir compte tenu de la dénatalité et du vieillissement de la population qui en résulte.


    Serait-ce que la France soit une exception ? Les chiffres sont de 2017, la branche vieillesse du régime général présente un excédent en 2017 de l’ordre de 2 milliards qui couvre le déficit des complémentaires AGIRC-ARCO de l’ordre de 1,2 milliards.


    D’ailleurs si en France, « on entend ici et là parler » de ré-indexer les retraites sur l’évolution des salaires, ce n’est pas à cause de défilés en jaune mais plus surement par le redressement de notre système de retraite qui procure des marges.



    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 13:25

      @Aristide

      Ouate ? Ah oui, la marmotte...

      C’est quand même beau, une telle naïveté.


    • Sozenz 25 février 21:27

      @Aristide
      les États sont pratiquement en faillite et incapables de faire face au financement des pensions à venir

      https://francais.rt.com/economie/59469-ford-ecarte-reprise-usine-blanquefort-emplois-menaces

      https://loicprudhomme.fr/ford-garantir-emplois-a-blanquefort-rendre-largent/

      pensez vous qu ’ il y aura un remboursement de ford ?


    • Aristide Aristide 26 février 13:50

      @Philippe Huysmans

      Vous devez lire Spirou pour vous informer ...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 14:25

      @Aristide

      Exactement, et après je vulgarise pour que les moins comprenants dans votre genre puissent aussi nous gratifier de leurs observations.

       smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 16:39

      @Aristide
       Je vais vous dire ce qui ne marche pas en France :
      vous dansez à la marelle, une fois sur un pied, une fois sur l’autre au risque à chaque fois de vous casser la g...
       Les élections à la proporsionnelles, vous ne connaissez pas.
       Evidemment cela peut être plus lent.
       Au cours des dernières élections, on est resté en affaires courantes pendant 541 jours.
       Nous y sommes à nouveau  smiley
       Alors on court... mais on n’est pas en marche comme chez vous, on court sur des chevaux


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 18:20

      @L’enfoiré

      C’est faux, la politique en France reste parfaitement cohérente (et de droite) depuis que Miterrand a décidé de liquider le PCF pour le compte de celle-ci.

      Le pays est méticuleusement pillé par ses élites qui ont pris le contrôle total du politique.

      Et ne te fais pas d’illusion, ça viendra chez nous.


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 19:57

      @Philippe Huysmans

      C’est faux ???? Tu rigoles ou quoi ?
      Mais mon cher Philippe, cela a été vendu comme ça. en 1981.
      Mais dès 1982-83, Mitterand, il était le seul contre tous.
      Madame Thatcher et Ronald Reagan lui ont fait le coup de Jarnac.
      Ni le PCF, ni l’extrême-droite n’arriveront pas chez nous.
      L’extrême-droite dans le sud, cela m’amuserait...
      Dans le Nord, ça a le goût mais c’est comme le Canada Dry, ça a le goût de l’alcool mais ce n’est pas de l’alcool.
      Je suis plus souvent dans la région flamande que dans la Wallonie.
      J’ai un jour écrit un billet qui disait « J’aime les Flamands »
      Le néerlandais ne m’est pas étranger. 


    • Aristide Aristide 27 février 11:41

      @Philippe Huysmans

      Lisez les documents de l’ACOSS, celui-ci en particulier : Rapport 2017, Financement. 

      Pour vous mâcher le travail en page 32

      En 2017, le solde comptable demeure positif pour la branche AT-MP (+ 1,1 Md€) et pour la branche Vieillesse (+ 1,8 Md€). Il reste en revanche négatif pour les branches Maladie(- 4,9 Md€) et Famille (- 0,2 Md€).


    • Sozenz 3 mars 15:10

      @Sozenz
      https://www.20minutes.fr/economie/2463835-20190303-gironde-bruno-maire-demande-20-millions-euros-ford-site-blanquefort

      20 millions ? il en manque et pas qu un peut puisque ford a reçu 40 millions .


  • Ruut Ruut 25 février 12:59

    Le gros soucis c’est que le consommateur n’as pas le choix au niveau des produits. Il ne peux acheter que ce qui est en rayon. Et comme en rayon il n’y a que de la merde made in china.

    Il y as aussi beaucoup de faux made in France légal. (Regardez les jouets avec 80% des pièces avec le logo Made in China, dans un boite Made in France)

    A partir ou le chiens est trompé et que le choix est impossible il ne peut pas être tenu pour responsable de choix de l’état (non régulation, mauvais contrôle qualité, made in France trompeur) et de multinationales sans scrupules.

    Mais que fait l’état et le Ministère de l’Industrie pour mettre en avant nos production Françaises en France en Europe et dans le monde... Rien.

    Que fait le Ministère de la Culture pour assurer aux Français d’avoir accès a des notices dans un Français propre et du contenu dans un Français propre aussi... Rien.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 13:27

      @Ruut

      Le problème va un peu plus loin : personne n’est plus prêt à payer 3 fois plus pour une chemise made in France, ou un poulet fermier plutôt que la merde vendue en grande surface à prix cassé.

      En fait c’est un cercle vicieux, quelque part.


    • placide21 26 février 09:48

      @Philippe Huysmans
      Il y a une réponse : changer de style de vie : Être frugal ,simple ,sobre, mais ce n’est pas à la portée de tous, car nous compensons les misères et l’insécurité du quotidien par la consommation : C’est notre drogue.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 11:14

      @placide21

      Sur le fond vous avez raison, mais qui est prêt à sacrifier son petit confort à lui qu’il aime ? Moi je vis de manière assez frugale en ce sens que je ne dépense que fort peu, reliquat d’une éducation un peu spartiate et d’une période de ma vie durant laquelle j’ai été littéralement dans une misère noire.

      De sorte que je comprends qu’il n’y a que peu de choses qui nous sont vraiment indispensables, tout le reste étant parfaitement superflu.


  • Ecométa Ecométa 25 février 13:49

    Littéralement « économie » signifie règle d’ensemble, de même que« écologie » signifie « logique d’ensemble » ; on se demande pourquoi on oppose ces deux termes là qui défendent le même concept : celui d’ensemble dont tout rélève !

    Le vrai problème ce ne sont pas des retraites trop élevées mais un travail mal rémunéré dans une « économie », qui en fait n’en est pas réellement une (règle d’ensemble), où les riches sont de plus en plus riches et les pauvres, et même ceux qui travaillent, sont de plus en plus pauvres car on a créé, à force d’une concurrence imbécile, délétère à plus d’un titre, un nouvelle catégorie : les « travailleurs pauvres » !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 février 13:51

      @Ecométa

      C’est le fruit de la lente prise de contrôle des politiques par le pouvoir financier, au point que sous peu il pourra s’en émanciper totalement.

      Bienvenue dans la filiale France.


    • Eric F Eric F 25 février 14:38

      @Ecométa
      le vrai problème est le déficit d’emplois dans notre pays, il manque une dizaine de millions de « postes » pour un véritable plein emploi des personnes en âge de travailler (le taux d’emploi est de l’ordre de 65% en France alors qu’il est de 80% en Suisse).


    • placide21 26 février 09:56

      @Ecométa
       Oui .On se moque des jeunes  : Je connais un jeune ingénieur informaticien (bac +5) à qui on propose un salaire de1400€ ( À Tarbes)


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 11:19

      @placide21

      Suggérez-lui de chercher un job en Belgique. C’est à côté de la porte, le niveau des salaires y est meilleur, la stabilité politique aussi (compte-tenu du fait que la France vire doucettement à la dictature policière) et des bons informaticiens, on en cherche, ils sont engagés (CDI) avant même que leur diplôme soit sec (en fait avant même de l’avoir obtenu). 


    • Ecométa Ecométa 26 février 14:20

      @placide21

      C’est navrant !

      La logique économique actuelle, drôle de logique qui confond faire de l’économie et faire des économies ; cette logique veut que l’on réduise les prix, ceci, par les coûts et pour le profit des seuls affairistes internationaux ! Tout ceci sans aucune forme de considération pour les contraintes sociétales locales nationales ! Le problème est que si les coûts font les prix et ils les font, en même temps les coûts font aussi les revenus : que baisser les coûts c’est aussi baisser les revenus ! Tout cela n’a rien d’économique mais tout de la « pingruité » ou du « pingruitisme ». Des termes adéquats que je viens d’inventer pour notre belle langue française ! 

      Il est évident que le chômage, la précarité de l’emploi, les travailleurs pauvres ; tout ceci est devenu le seul mode d’ajustement de l’économie financière où l’argent fait de l’argent ! Alors : pourquoi investir ? Alors : pourquoi Travailler ?

      Beaucoup ne veulent pas le croire mais Il est évident que le travail comme meilleur système de répartition en économie est malheureusement terminé ! Il faut le remplacer par autre chose en matière de redistribution et s’en donner politiquement les moyens.

      La solution réside dans le « Revenu Universel de Base » : la liberté individuel, celle de pouvoir faire des choix économique en toute liberté, ceci, contre un libéralisme systémique qui phagocyte tout !

      Contrairement à ce que pense bon nombre de gens, que le R.U. encouragera la fainéantise, au contraire, il libérera des initiatives individuelle qui profiteront à l’économie nationale.

      Il y a tellement de choses à faire pour satisfaire nos besoins, c’est ça l’économie « un système de satisfaction des besoins individuels et collectifs », qu’il faut libérer les initiatives individuels, et, là, ce sera une explosion de satisfaction : il y a tellement de besoins à satisfaire, sur place, non exportables, ceci, autrement que par une production de masse rationalo technoscientiste !

      Pour se faire, libérer les initiatives économiques simples, il faut une autonomie économique dès le départ ; c’est le Revenu Universel de Base qui le permettra et il y a l’argent pour le faire !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 14:36

      @Ecométa

      Votre analyse est correcte, mais un moment il faudra arrêter de croire que ce serait un accident de parcours. C’est juste l’aboutissement d’un système capitaliste (par essence prédateur) dirigé par des sociopathes qui tiennent entre leurs mains les responsables politiques.


    • Ecométa Ecométa 26 février 14:53

      @Philippe Huysmans

      C’est un système hautement prédateur !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 15:35

      @Ecométa

      De toute évidence, oui, ce qui me désole, c’est que l’immensité de la population ne semble pas le réaliser, ils vivent littéralement dans un monde de bisounours.


    • Cadoudal Cadoudal 26 février 15:46

      @Philippe Huysmans
      Vous aussi les prolos Belges vous payez les retraites des bourgeois Zaïrois ?

      C’est bien la moindre des choses après tout, vous le valez bien, mais si vous pouviez accueillir le neveu du ministre des travaux publics et des infrastructures, on vous en serait grès, on à déjà tout ce qu’il nous faut comme ayant droit ...

      dentiste, architecte, employée civile au ministère de la Défense nationale, directeur de banque, psychiatre..

      “C’est bien la France, non ?”, sourit-elle. “Remarque, ils nous ont colonisés. Il faut bien qu’ils paient”, nuance-t-elle.

      https://www.tsa-algerie.com/les-retraites-une-nouvelle-filiere-demigration-algerienne-vers-la-france/


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 16:08

      @Ecométa
       

      J’ai vu hier, à la télé belge, et Philippe doit le savoir, la version américaine « Braquage à l’ancienne »/

      Film amusant comédie policière américaine sortie en 2017. Il s’agit d’un remake du film Going in Style de Martin Brest, sorti en 1979.

      De vieux compères qui se rendent compte que les banques leur ont pris leur argent épargné pendant leur vie.

      J’ai tout de suite fait le parallèle avec nos banques.

      Les placements de fonds de pension sont investis dans des actions, des fonds de fonds, des Sicav et peuvent subir des fluctuations.

      Ce type de braquage ne marcherait pas chez nous.

      Plus beaucoup de caisse avec de l’argent. Beaucoup de bureau par contre pour permettre la rencontre avec des « conseilleurs en placement ». 

      Une caisse parfois, mais derrière des vitres pare-balles.



    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 16:14

      @Philippe Huysmans
       Je t’approuve entièrement.
       Chez nous, à Bxl, il y a une pénurie d’informaticiens et de « project managers ».
       Le patron actuel d’Agoria a été mon patron pendant des années.
       Retraité, je reçois encore presque quotidiennement des offres d’emplois
       Alors que fait-on, on engage des Indiens informaticiens.
       Je les rencontre très souvent.
       Le dimanche, ils jouent ensemble au cricket dans nos parcs.
       Pas de panique, la langue véhiculaire n’est pas l’hindi mais l’anglais.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 18:06

      @Cadoudal

      Non, sauf ceux qui ont cotisé ici, et il y en a un bon paquet : forcément, pas mal d’étudiants congolais dont un certain nombre préfère tout compte fait rester en Belgique, mais ce n’est nullement mauvais pour l’économie... Vous avez des médecins, des avocats, des juristes, des infirmières, bref, de tout.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 18:10

      @L’enfoiré

      Euh, non je sais rien, mais le film traine sur mon disque dur (NAS) depuis novembre 2017 donc j’ai eu l’occasion de le voir il y a un bout de temps déjà...

      Le film n’a rien d’extraordinaire, c’est un scénario plat à en crever, heureusement que les acteurs sont là pour donner un peu de vie au machin.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 18:13

      @L’enfoiré

      Mmh et au titre d’accords internationaux pourris, les employeurs ne paient aucune cotisation sociale, tu parles d’un joli dumping, pire que la directive Bolkenstein.

      Pour la langue, c’est le globbish, aucun rapport sauf de très loin, avec de l’anglais.

      Ce sont les 200 mots usuels avec lesquels tu peux te faire plus ou moins comprendre, le tout avec un accent à couper au couteau.


    • Cadoudal Cadoudal 26 février 18:14

      @Philippe Huysmans
      C’est bien, vous avez plein de chances...

      Ça y est, Anvers compte maintenant plus d’allochtones que d’autochtones

      https://fr.express.live/anvers-allochtones/


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 18:14

      @L’enfoiré

      «  Les Français ne connaissent pas Agoria  »

      Les Belges non plus.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 18:25

      @Cadoudal

      C’est un faux problème Anvers est une des villes les plus riches du monde, et comptait déjà un sérieux paquet d’allochtones avant la vague d’immigration : c’est une ville dont le coeur financier est exclusivement juif, une des plus grosses places financières pour le commerce du diamant.

      Mais le bourgmestre, issu d’un parti notoirement anti-immigration fait juste beaucoup de vent pour caresser son électorat dans le sens du poil.

      Ceci dit l’immigration en masse ne résoudra le problème en aucune façon, ce qui manque désormais, c’est l’activité économique. Et cette activité, c’est nous qui choisissons de la déplacer vers l’Asie... Elle ne reviendra plus.


    • Cadoudal Cadoudal 26 février 18:36

      @Philippe Huysmans
      Vous avez prévu quelque chose de spécial pour les juifs qui voudraient pas partir d’eux mêmes ?
      Des camps de transit, des signes distinctifs, une solution finale à ces petits tracas du vivre ensemble....

      L’imam Mohamed Toujgani, de la mosquée al Khalil, située en plein cœur de Molenbeek, est entre-temps devenu le président de la Ligue des Imans de Belgique. Et la mosquée al-Khalil, avec 3 500 places, rien moins que la plus grande d’Europe.

      https://www.dhnet.be/actu/faits/le-futur-president-des-imams-de-belgique-appelait-a-bruler-des-juifs-video-5c34d6aa7b50a607247ac2a4


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 18:52

      @Cadoudal

      Je n’ai rien contre les juifs, moi, surtout ceux qu’on entend jamais défendre l’extrême-droite israélienne (ils s’en foutent totalement).

      Contrairement à ce qu’on essaie de vous faire avaler, il est nettement moins dangereux de se promener à Molenbeek que dans bien des arrondissements de Paris (et c’est nettement plus cosy).


    • Cadoudal Cadoudal 26 février 19:09

      @Philippe Huysmans
      Ben oui, faut pas croire ce que nous racontent les médias sionistes comme la RTBF...

       La seconde autopompe envoyée sur les lieux a été caillassée par ces « fêtards », ajoute Walter Derieuw. Les rétroviseurs et le pare-brise ont volé en éclats. Aucun pompier n’a été blessé […] Dans le quartier, une pharmacie a été pillée, des abribus saccagés et de l’éclairage urbain détruit. […] trois équipes de pompiers ont été victimes d’agressions verbales et physiques […] La police a procédé, dans la nuit de lundi à mardi, à une quarantaine d’arrestations […]

      https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_nouvel-an-autopompe-caillassee-les-pompiers-ont-gere-de-nombreux-incidents-sur-la-voie-publique-a-bruxelles?id=10108887

      Et puis la charia étant un système de gouvernement comme un autre, je vois pas pourquoi les frères musulmans seraient moins aptes que quiconque à faire régner l’ordre dans les zones qu’ils occupent. Si les pompiers sionistes n’y venaient pas provoquer les jeunesses républicaines, nul doute qu’ils ne se feraient pas caillasser...
      https://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3425317/2018/05/17/ Un-elu-socialiste-fait-le-signe-de-ralliement-aux-Freres-Musulmans-puis-s-excuse.dhtml


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 19:29

      @Cadoudal

      Vous nous sciez les côtes avec vos discours d’extrême droite, Cadoudal.

      Pensez-vous sérieusement que tout le monde marche dans vos lubies ? J’en croise des paquets, de Belges d’origine maghrébine, ça ne me pose aucun problème particulier, et je n’ai pas l’impression que je leur en pose.

      En fait, la plupart de ces gens demandent à vivre tranquillement leur vie, comme tout le monde : seuls les fouteurs de merde de part et d’autre ne pensent qu’à mettre le souk.

      Hier les Italiens, aujourd’hui les Maghrébins, demain quoi ? Les Chinois ? Un beau jour vous finirez par vous trouver l’air louche, en vous rasant le matin....


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 19:59

      @Philippe Huysmans
      Et bien, ainsi tu sais.... ce que c’est
      Connais-tu ton patron de ton métier ?
      Quand le fêtes-tu ?


    • Cadoudal Cadoudal 26 février 20:09

      @Philippe Huysmans
        " ça ne me pose aucun problème particulier, et je n’ai pas l’impression que je leur en pose."

      Ben tant mieux pour vous, si ils tolèrent encore votre présence sur leurs territoires...
      Mais comparer les pompiers à des fouteurs de souk, ça montre un peu les limites de vos prêches pour la dhimmitude heureuse...

      Moi je me suis pas encore mis à l’arabe et j’ai pas l’intention de m’y mettre malgré les injonctions de plus en plus pressantes.

      l’assaillant « s’adressait aux passants en s’exprimant en français et en langue étrangère, en demandant leur nationalité, et poignardait ou non les gens en fonction des réponses qu’il obtenait ».

      https://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/5379369/canebiere-cet-homme-avait-vraiment-lintention-de-tuer.html


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 21:08

      @L’enfoiré

      Oui oui, syntaxe, le patron des programmeurs.


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 février 19:23

      @Philippe Huysmans,
       C’est la Saint Eloi, patron des métallurgistes.. 
       On fêtait cela, je me souviens. 


  • zygzornifle zygzornifle 25 février 14:19

    ils ne font que gérer une situation qu’ils ont héritée de leurs prédécesseurs

    ils ne gèrent rien du tout , ils digèrent c’est tout ....


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 08:23

      @L’enfoiré

      Tiens t’es pas mort, vieux caillou ? Tu m’as (presque) manqué. Bon en fait tu m’as vraiment manqué si l’on considère que ta dernière prose n’a jamais passé la barre de la modération  smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 09:45

      @Philippe Huysmans

      Mort ????
      « Mark Hollis est décédé »
      Such shame.... Tu te souviens
      Mais mon cher Philippe, la dernière prose dont tu parles n’était pas destinée à être modérée, mais à t’obliger à la lire...
      Depuis, le rythme n’a pas changé, un billet par semaine.
      Et le bouquin de mon copain décédé, Alain Sapanhine, « Le phare de lumière » que je publie progressivement à titre posthume.

      Mais toi aussi tu m’as manqué.

      Cela faisait une temps certain depuis ta dernière intervention. smiley


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 11:10

      @L’enfoiré

      Meuuh non, d’ailleurs tu as essayé de la publier sur Avox, tu t’es pris un rateau en titane tout plein de dents, tu as été une peu mortifié, et on n’a plus vraiment eu de tes nouvelles depuis (ça nous a fait des vacances).

      Appelons un chat, un chat, Guy !


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 12:11

      @Philippe Huysmans
      Et une chatte une chatte smiley
      Apprend a lire : Il n y avait aucune volonté de publier quoi que soit sur Avox depuis longtemps 
      Pour me mortifier mon colo, faut se lever bien plus tôt 


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 février 14:21

      @L’enfoiré

      Yep yep, sauf qu’à 55 j’ai tout de même appris à lire entre les lignes, plus ou moins, et n’oublie pas que je te connais un peu, même si à certains moments, j’aimerais autant t’oublier.

      Donc voilà, ce que tu penses, c’est très bien mais c’est (légèrement) différent de ce que je pense, et devine un peu quel point de vue me paraît le plus crédible ?

       smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 14:52

      @Philippe Huysmans

      Bien sûr que tu sais lire...
      Mais cela m’amusait cette oximore.
      Il faut que je t’explique : « comme nous sommes tous différents, le plus crédible, c’est toujours ce qu’on pense ou croit soi-même ».
      C’est étudié pour...  smiley


Réagir