mercredi 5 octobre 2016 - par astus

Petit pape otage

Au moment où le parlement polonais cherche sous la pression d’organisations catholiques intégristes à promouvoir une loi visant l’interdiction totale de l’avortement dans le pays, alors même que cette législation est déjà l’une des plus restrictives d’Europe, le pape François accuse les manuels scolaires français de propager « un sournois endoctrinement de la théorie du genre » pour réaliser une « colonisation idéologique ».

Il aurait sans doute été préférable que le pape vérifie d’abord l’existence et le contenu des manuels incriminés avant de porter ces jugements inadaptés auxquels la ministre concernée et les organisations professionnelles ont rapidement et clairement répondu. Cela lui aurait peut-être évité aussi de prendre pour argent comptant l’interprétation de ce père de famille offusqué à l’idée que son fils de 10 ans « envisageait de devenir une fille  » à cause des manuels en question.

Il semble d’ailleurs paradoxal que le pape et la plupart des religieux catholiques se prononcent sur de tels sujets alors même que les théories du genre et la sexualité humaine restent plutôt théoriques pour eux sauf pour les pratiquants de la pédophilie. Quant aux vœux de célibat ils n’ont pas empêché deux religieuses italiennes de se marier récemment et d’être bénies par un prêtre défroqué. Il est donc encore plus étrange que ce pape paraisse ne douter apparemment de rien sans doute en vertu d’une infaillibilité pontificale qui concerne depuis le premier concile œcuménique du Vatican en 1870 les dogmes mais aussi les questions de morale et de mœurs.

On peut ajouter que si la théorie du genre (Cf. article : Le sexe a-t-il mauvais genre ?) est réellement autant présente dans l’enseignement que le pape le prétend les résultats obtenus ne sont pas du tout à la hauteur si l’on en juge par les problèmes d’inégalité qui perdurent encore dans notre pays entre les sexes en dépit des nombreux changements bénéfiques réalisés dans la société depuis les années 60 grâce aux femmes mais que certains rêvent d’abolir aujourd’hui en surfant sur le retour de croyances obsolètes. On voit ici clairement que ce pape, plutôt ouvert au début de sa charge, se referme aujourd’hui en critiquant aussi la laïcité à la française, ce qui montre qu’il est devenu un homme politique comme les autres cherchant à imposer sa propre « colonisation idéologique ».

Publicité

Il est probable que tout ceci vise à conforter Le projet pour l'éducation sexuelle et affective mis en ligne par le Conseil pontifical pour la famille en juillet 2016 où l’on peut lire que « (…) l’être humain est, dans sa totalité, masculin ou féminin. » d’où il résulte que les personnes intersexuées nées avec des particularités biologiques dont on commence à parler aujourd’hui ne sont pas des êtres humains et n’existent pas. Ce déni devrait logiquement englober aussi la bisexualité psychique qui désigne le fait que les identifications masculines et féminines sont à la base de l’identité de chaque individu, homme ou femme, ce qui n’implique nullement une bisexualité physique. Ce pape est donc mal informé des réalités de ce monde ce qui est un handicap certain pour prétendre à une fonction aussi universelle.

On saisira vite par ces quelques remarques de bon sens, d’abord que celui-ci n’est pas toujours partagé, mais chose plus grave qu’il y a derrière tout ceci un projet de société visant à promouvoir un ordre social dépassé prônant une représentation traditionnelle des sexes avec une assignation exclusive des femmes à la maternité, celles-ci étant par ailleurs toujours exclues de la prêtrise. Autrement dit le pape conforte une vision machiste du monde dont on connaît pourtant bien les ravages au niveau planétaire puisque tous les pays qui oppriment les femmes ou qui les maintiennent à une place subalterne sont en retard sur à peu près tout : éducation santé, justice, recherche, etc. Dans un livre récent (Du dernier rang Les femmes dans l’Église, éd. Salvator) Lucetta Scaraffia, catholique pratiquante et théologienne, dénonce d’ailleurs « l’attitude obsolète et méprisante de l’Église envers les femmes » et diagnostique une « ignorance désinvolte de l’histoire ».

En réalité ce pape est un otage de la mode opportuniste qui surfe sur les phénomènes de radicalisation actuelle de nos sociétés en réalisant un front commun avec d’autres religions, en particulier l’islam, et à un moindre degré le judaïsme, ce qui était déjà très apparent lors des manifestations à propos du mariage pour tous. Ainsi les représentants des religions monothéistes qui se targuent d’avoir le monopole de la Vérité, celle qui est révélée par la divinité elle-même, ont clairement le projet politique commun de régir la vie sociale dans son ensemble comme si ladite société était composée exclusivement de croyants, ce qui ressemble au projet globalisant du communisme.

Bien que cela ne soit guère nouveau il est bien sûr intéressant de prouver encore combien les religions sont mal à l’aise avec la sexualité. Celles-ci ne peuvent s’inscrire que dans le déni ou le refoulement qui opprime ou cache les femmes au lieu d’éduquer mieux tous les enfants, notamment les filles, ce qui est une source de grand dommage pour l’humanité toute entière. Et l’on peut au passage se demander pourquoi les divinités qui veulent tant notre bien auraient pu souhaiter un pareil destin à la moitié de l’humanité, dont une bonne partie est voilée.

Publicité

Mais comme le remarque Tobie Nathan dans un bel article du Monde des religions de sept/oct. 2016 (Pourquoi le voile nous prend la tête) on voit comment cet accessoire, qui existait chez les Assyriens pour les femmes mariées, et qui perdure aujourd’hui avec le voile de la mariée, a été utilisé et souvent instrumentalisé depuis sa lointaine origine par toutes les cultures successives. Saint Paul l’impose aux femmes parce que prier tête nue fait affront à son chef, et que si le chef de l’homme est le Christ, « le chef de la femme c’est l’homme » (car créée en second). Et cet auteur de pointer que si la kippa symbolise le prépuce circoncis le mot « hidjab » qui désigne aussi l’hymen en arabe symbolise la virginité perdue. Pour l’homme le sexe de la femme doit donc être réservé.

Ce petit « papotage » sans prétention montre que la plupart des religions sont impuissantes à parler de la sexualité pour appeler un chat un chat et préfèrent comme Tartuffe se voiler la face. Mais si les religieux sont incapables de le faire il convient alors aux esprits libres de se demander à qui et pourquoi le sexe des femmes devrait être réservé, telle une chasse gardée par le dogme. La réponse incombe bien sûr aux femmes elles-mêmes, et à la manière dont elles vivent le désir, ce qui renvoie bien sûr au mystère du manque de l’Autre. « La femme est l’avenir de l’homme » chantait déjà Jean Ferrat, en hommage à Aragon. La femme éveillée s’entend.

Mais si l’on est optimiste on peut penser qu’un jour les religieux du monde pourront s’accorder suffisamment entre eux pour proposer enfin la seule religion vraiment nécessaire à notre époque comme pour les temps futurs : celle du respect de tous les humains et de la nature qui nous a vu naître. 



247 réactions


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 5 octobre 2016 11:19

    Petit article minable.


    • tashrin 5 octobre 2016 11:32

      @Gilles Mérivac
      on peut dire que l’article n’apporte que peu d’elements nouveaux de reflexion
      on peut même dire qu’on n’est pas d’accord (encore que pour le coup...)
      Mais en quoi est-il « minable » ? Sur quels critères porte votre jugement ? Par opposition votre commentaire est riche d’enseignements ? qu’apporte-t-il à la reflexion ?


    • astus astus 5 octobre 2016 11:35

      @Gilles Mérivac


      Les opinions sont libres, mais ce ne sont malheureusement pas des arguments, or cet article ne repose pas sur des opinions mais sur des arguments. Faites valoir les vôtres si toutefois vous en avez de valides ... 


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 5 octobre 2016 12:29

      @astus
      Sans blague, vous appelez « arguments » des affirmations sans fondement comme :
      « Il aurait sans doute été préférable que le pape vérifie d’abord l’existence et le contenu des manuels incriminés »
      Qui vous dit qu’il ne l’a pas fait et qu’il a justement porté son jugement sur ceux-ci ?

      ou encore d’affirmations hypocrites comme :
      « les théories du genre et la sexualité humaine restent plutôt théoriques »
      La réforme de Peillon était justement basée sur cette idéologie soit-disant « théorique ».

      ou encore faire diversion avec un problème qui n’a rien à voir :
      "les résultats obtenus ne sont pas du tout à la hauteur si l’on en juge par les problèmes d’inégalité qui perdurent encore dans notre pays entre les sexes« 

      ou bien encore de prêter des intentions comme :
       »chose plus grave qu’il y a derrière tout ceci un projet de société visant à promouvoir un ordre social dépassé prônant une représentation traditionnelle des sexes avec une assignation exclusive des femmes à la maternité".

      Toute cette mauvaise foi, ce serait des arguments ? Et, cerise sur le gâteau, on s’autorise à traiter le pape de petit, en pensant que le jeu de mots fera passer la pilule.


    • Harry Stotte Harry Stotte 5 octobre 2016 15:39

      @Gilles Mérivac

      « Sans blague, vous appelez « arguments » des affirmations sans fondement... »


      Et qui peut croire sérieusement qu’un pape se soit exprimé sur un thème aussi sensible du point de vue de l’évolution de la société, à partir du seul propos d’un seul père à propos d’un seul livre utilisé dans une seule école d’un seul pays, alors que la catholicité compte près de deux milliards de baptisés, répartis dans la quasi totalité des pays du monde ?


      En abordant la théorie du genre, le pape n’a d’ailleurs ciblé précisément ni l’Education nationale, ni Mâââme Vallaud-Belkacem, mais il a parlé de « guerre mondiale contre la famille » ce qui est une façon implicite de laisser à leur modeste place et la première et la seconde.

    • epicure 5 octobre 2016 18:06

      @Gilles Mérivac

      Ce sont tes critiques qui sont sans fondements, puisque vu qu’il n’y a rien qui ressemble à la théorie du genre dans les livres à l’école primaire ou au collège, et que la seule source du pape c’est le propos d’une personne avec une anecdote, il est tout à fait légitime de dire « Il aurait sans doute été préférable que le pape vérifie d’abord l’existence et le contenu des manuels incriminés »

      Même nadine morano, qui pourtant n’est pas vraiment une ultra progressiste, ne le soutient pas sur le coup, car elle connait mieux le contenu de l’enseignement.

      D’ailleurs NVB l’invite à venir voir le contenu des livres scolaire quand il passera en France, et constater qu’il est dans l’erreur.

      Donc tu es dans la défense partisane, sans argument.


    • izarn izarn 5 octobre 2016 19:11

      @Gilles Mérivac
      « Il aurait sans doute été préférable que le pape vérifie d’abord l’existence et le contenu des manuels incriminés »

      Il me semble que le Vatican est trés bien informé...Et qu’il sait ce qu’il dit.
      Il faut analyser sa prose à un niveau plus élevé....

      Ceci dit, tout le monde sait que le Vatican déteste le LGBT....
      Alors faire les étonné(e)s, c’est assez dérisoire comme attitude.
      Comme un refus névrosé et totalitaire de la discussion.
      Le totalitarisme de la pensée ne se trouve donc pas au Vatican.


    • vesjem vesjem 6 octobre 2016 16:58

      @Gilles Mérivac
      je confirme, gilles, et même sans aucun argument, un article anti-conspirationniste nul


  • philouie 5 octobre 2016 11:36

    Il aurait sans doute été préférable que le pape vérifie d’abord l’existence et le contenu des manuels incriminés avant de porter ces jugements inadaptés auxquels la ministre concernée et les organisations professionnelles ont rapidement et clairement répondu.

    La bonne blague, ça fait plus de 50 ans que la théorie des genres est mise en pratique à l’école et ça s’appelle la mixité. déconstruire les genres en modifiant les conditions de la construction genrée.
    Il est temps que le pape se réveille.


    • tashrin 5 octobre 2016 11:42

      @philouie
      Donc promouvoir la mixité scolaire c’est faire l’apologie de la theorie du genre ?
      Pourquoi s’emmerder avec une reflexion construite, c’est vrai que c’est plus simple de pas se prendre la tete hein :)


    • philouie 5 octobre 2016 11:43

      @tashrin
      Donc promouvoir la mixité scolaire c’est faire l’apologie de la theorie du genre ?

      non, c’est pire, c’est la mettre en application.


    • tashrin 5 octobre 2016 11:57

      @philouie
      ouais c’est vrai. Stop aux raisonnements obscurantistes !
      Les garcons à l’ecole, les filles aux cours de cuisine dans des couvents. Jusqu’à 25 ans qu’on lui trouve un mari


    • philouie 5 octobre 2016 12:03

      @tashrin
      caricature.


    • oncle archibald 5 octobre 2016 12:06

      @tashrin ; « Jusqu’à 25 ans qu’on lui trouve un mari »

      Houlà ! Philouie ne va pas être content. C’est suivant les enseignements du prophète suprème c’est vers les 11-12 ans qu’on doit les marier ! Enfin non, c’est vers 7-8 ans qu’on peut les marier mais on ne peut les sabrer qu’à partir de 12 ... Sinon on encours une réprimande, et au bout de 3 réprimandes un blâme.


    • philouie 5 octobre 2016 12:50

      @sampiero
      Qui dit qu’il ne faut pas d’école pour les filles ?
      Le problème ne se situe pas là. Le problème c’est la mixité, donc l’indifférenciation sexuelle.


    • philouie 5 octobre 2016 12:52

      @sampiero
      La culture émancipe les femmes, et ça rejailli sur leurs enfants..
      Franchement on s’en tamponne de ça.
      ce dont on besoin les tout-petits c’est de l’amour, physiquement je veux dire.


    • astus astus 5 octobre 2016 13:31

      @philouie

       Je vois que vous êtes resté très proche de votre maman mais maintenant il faut grandir...


    • epicure 5 octobre 2016 18:11

      @philouie

      La mixité c’est la justice, la liberté, le respect mutuel.

      La non mixité raciale et non mixité sexuelle, c’est le même combat pour la bêtise, pour l’intolérance, de la fermeture d’esprit, du mépris de l’autre.

      La théorie du genre n’a rien à voir avec la mixité. D’ailleurs à l’époque il n’en était même pas question.
      Tu es un menteur.
      La mixité c’est la reconnaissance que les gens sont différents, mais que ces différences ne justifient pas qu’on les séparent.

      Ah oui tu es un bigot, c’est vrai.


    • andromerde95 5 octobre 2016 18:52

      @epicure
      la mixité c’est l’uniformisation par la dilution des différences.


    • izarn izarn 5 octobre 2016 19:23

      @philouie
      La mixité n’a rien à voir avec la théorie du genre !
      Cette théorie déclare, que l’homme ou la femme ne sont que des artefacts culturels...
      Enfin ! Réalisez l’absurdité du concept !
      La mixité n’est qu’une volonté de tirer la femme de sa soumission à l’homme. Civilisation patriarcale. Il n’est aucunement question, de changer de genre !
      Cette théorie n’est que foutaise, pour dévier le sujet du pouvoir éventuel de la femme dans nos sociétés. C’est à dire simplement ; une négation de la féminité. Noyer le féminin dans le LGBT.
      Diluer la feminité. Bref lui chier dessus. C’est le patriarcat poussé dans son horreur.
      Le PD vaut une femme...
      Hallucinant !
      Cauchemardesque !


    • izarn izarn 5 octobre 2016 19:28

      @izarn
      Cauchemard : Voir le défilé des top models, si maigres, qu’on dirait qu’elles sont des rescapées de Dachau...
      Merci les PD couturiers LGBT :
      La haine de la feminité.


    • philouie 5 octobre 2016 19:35

      @izarn
      La mixité n’est qu’une volonté de tirer la femme de sa soumission à l’homme.
       
      C’est ce que dit Belkacem quand elle dit qu’il faut introduire la théorie du genre (qui n’existe pas) à l’école. Non ?
      Une ultra-mixité en quelque sorte. Il ne s’agirait plus que de coexisté mais d’inter-changer.


    • epicure 6 octobre 2016 05:29

      @andromerde95

      tu met un garçon en pantalon à côté d’une fille en jupe, et pour toi c’est ’uniformisation ?

      vraiment tu montres encore que tout ce que tu dis c’est du grand n’importe quoi. Tu comprends pas ce dont tu parles encore une fois.


    • andromerde95 6 octobre 2016 19:18

      @epicure

      dans ta société la plupart des filles portent un jean comme les hommes.

    • epicure 8 octobre 2016 03:35

      @andromerde95

      Dans ma société les filles portent ce qu’elles veulent.
      Dans ma société un crétin comme toi n’a pas à dicter ce qu’elles doivent porter,parce que tu es étroit d’esprit et intolérant.

      Donc dans ma société les filles portent des pantalons, des jupes, des robes, etc.... selon leur envie et leurs besoins.
      Dasn la réalité on peut voir femmes avec des robes, des jupes, de différentes longueurs, dans ton fantasme de menteur toutes les filles portent des pantalons.


    • andromerde95 8 octobre 2016 10:05

      @epicuretrun capitaliste pourrait dire la même chose à un abruti rouge comme toi :


      « Dans ma société les capitalistes font ce qu’ils veulent.

      Dans ma société un crétin comme toi n’a pas à dicter ce qu’ils doivent faire,parce que tu es étroit d’esprit et intolérant.

      Donc dans ma société les capitalistes créent des emplois, vendent, licencient, accumulent de l’argent.... selon leur envie et leurs besoins. »



      « Dasn la réalité on peut voir femmes avec des robes, des jupes, de différentes longueurs, dans ton fantasme de menteur toutes les filles portent des pantalons. »

      c’est une minorité gros crétin.


    • Byblos 9 octobre 2016 21:07

      @epicure
      J’aime les distinctions que vous faites. Malheureusement, on a passé de l’égalité des droits à la similitude puis à l’indifférenciation. 

      Cette indifférenciation a entraîné, par exemple à faciliter, voire favoriser la présence des femmes dans des taches extrêmement dures sur les chantiers de constructions par exemple. Est-ce vraiment LIBÉRER les femmes que de leur faire accomplir des taches aussi dures ? Le seul gagnant, c’est le patronnât qui a ainsi doublé la demande de travail et donc bloqué sinon réduit les salaires.

    • epicure 10 octobre 2016 02:34

      @Byblos

      La seule question à se poser c’est :
      est ce que c’est u choix qui a été imposé à ces femmes , sur les chantiers, ou est ce que c’est leur propre choix, hors de toute pression.

      Si on leur a bourré le crâne pour faire ces travaux, je suis de ton côté.


    • epicure 10 octobre 2016 02:37

      @andromerde95

      "
      « Dasn la réalité on peut voir femmes avec des robes, des jupes, de différentes longueurs, dans ton fantasme de menteur toutes les filles portent des pantalons. »

      c’est une minorité gros crétin.

      "

      tu es un menteur pathologique crétin de caniche qui me suis
      Il suffit d’avoir des yeux pour savoir que j’ai raison, qu’il ne s’agit pas que d’une petite minorité.

      Si le ridicule tuais tu serais mort depuis longtemps


    • andromerde95 10 octobre 2016 12:29

      @epicure
      « tu es un menteur pathologique crétin de caniche qui me suis 

      Il suffit d’avoir des yeux pour savoir que j’ai raison, qu’il ne s’agit pas que d’une petite minorité.

      Si le ridicule tuais tu serais mort depuis longtemps »

      chacun peut constater que la majorité des femmes ont des jeans, nie pas des faits évidents que chacun peut voir... tu t’enterres tout seul.


    • andromerde95 10 octobre 2016 16:58

      @epicure
      « La seule question à se poser c’est :

      est ce que c’est u choix qui a été imposé à ces femmes , sur les chantiers, ou est ce que c’est leur propre choix, hors de toute pression.

      Si on leur a bourré le crâne pour faire ces travaux, je suis de ton côté. »

      bref tu montres le vrai visage de ta « liberté », ta « liberté » c’est agrandir l’armée de réserve du capitalisme (demandeurs d’emploi) pour toutes les entreprises en poussant via l’Etat les femmes à bosser et de surcroît dans tous les secteurs. ta « liberté » c’est le libre-marché, tu veux « libérer » les individus de leurs identités de groupe pour qu’ils achètent tout et n’importe quoi, pour qu’ils aillent tous travailler et pour qu’ils aillent bosser dans tous les domaines... les capitalistes approuvent ton gauchisme, les capitalistes peuvent vendre leur camelote à un plus grand public et peuvent obtenir plus facilement des esclaves avec ta « liberté ».


      au xix e s t’aurais justifier le travail abominable que subissaient les femmes dans les mines et usines. t’aurais justifier l’esclavage capitaliste au nom de la liberté et de l’égalité.


      enfin, en voulant imposer ta vision de la femme dans les écoles, tu es pour le bourrage de crâne. tu appelles « pression » l’opinion de la majorité (tu as du mal avec la liberté d’opinion et la démocratie) et tu appelles « émancipation » le fait d’imposer par l’Etat tes dogmes aux enfants (jeunesses hitlériennes). les sexistes" n’imposent pas par l’argent du contribuable et la puissance de l’Etat leurs opinions, dans un pays libre chacun est libre de répandre son opinion et l’Etat n’a pas à favoriser une opinion (’sinon c’est du totalitarisme).



    • epicure 10 octobre 2016 22:06

      @andromerde95

      C’est toi qui t’enterre tout seul petit caniche qui ne comprend rien avec sa cervelle de caniche, puisque tu reconnais implicitement que des femmes portent une jupe ou une robe.
      Et donc que tes propos sont faux, puisque toutes les femmes ne portent pas le pantalon.

      Le petit caniche est trop crétin pour comprendre ce qu’est la liberté, et que les femmes peuvent porter le pantalon parce que cela peut être plus pratique dans certaines situations, et que cela n’a rien à voir avec une quelconque masculinisation.


    • andromerde95 10 octobre 2016 22:08

      @epicure
      « C’est toi qui t’enterre tout seul petit caniche qui ne comprend rien avec sa cervelle de caniche, puisque tu reconnais implicitement que des femmes portent une jupe ou une robe. »

      en minorité aujourd’hui crétin. 

      « Et donc que tes propos sont faux, puisque toutes les femmes ne portent pas le pantalon. »

      la majorité portent le pantalon crétin des alpes.


      « Le petit caniche est trop crétin pour comprendre ce qu’est la liberté, et que les femmes peuvent porter le pantalon parce que cela peut être plus pratique dans certaines situations, et que cela n’a rien à voir avec une quelconque masculinisation. »

      la masculinisation se fait avec des prétextes bidons style « c’est pratique, » « on est libres », « on est égaux » etc...


  • philouie 5 octobre 2016 11:37

    un peuple qui détruit les mères est un peuple sans avenir.
    Français quand prendrez vous conscience que vous êtes finis ?


    • astus astus 5 octobre 2016 11:48

      @philouie


      Apportez des preuves, mais si la mixité c’est pour vous déconstruire les genres alors lisez l’article auquel je fais référence dans ce texte car cela pourrait même vous instruire. Quant à la destruction des mères je suppose que vous faites allusion au fait que selon vous elles devraient rester assignées à la fonction de reproduction. Mais voyez-vous certaines ont aussi envie de travailler en plus d’avoir des enfants : c’est absolument révoltant ! 


    • philouie 5 octobre 2016 11:51

      @astus
      Mais voyez-vous certaines ont aussi envie de travailler en plus d’avoir des enfants : c’est absolument révoltant !
      Qu’elles aient envies de travailler pourquoi pas, mais ce n’est pas prioritaire. La priorité c’est la maternité parce que la maternité, c’est la survie de l’espèce et de la culture.
      Vous avez choisi de vous suicider. Ne vous étonnez pas de ce qui vous arrive.


    • tashrin 5 octobre 2016 11:59

      @philouie
      en quoi c’est incompatible pour une femme d’avoir de l’instruction et des enfants ?
      Vous avez peur qu’une fois instruite elle se barre ?


    • philouie 5 octobre 2016 12:01

      @tashrin
      ce n’est pas incompatible. Il n’y a pas besoin de la mixité pour donner de l’instruction aux filles.
      Par contre, donner au fille une mentalité de garçon, ça en fait de mauvaise mères.


    • tashrin 5 octobre 2016 12:09

      @philouie
      zetes rigolo...
      en quoi le fait de proposer un enseignement mixte contribue à « donner aux filles une mentalité de garçon » ? Vous avez déjà observé des adolescents dans un college ? Les comportements sont majoritairement sexués, la mixité ne change rien.
      A la limite vous m’auriez dit que la mixité diminuait la concentration et donc l’efficacité de l’apprentissage, ca aurait pu se defendre (les ado sont plus interessés par le decolleté de la voisine que par les équations).
      Mais là c’est juste stupide comme reflexion. En plus d’être mysogine tout en faisant un laïus sur la maternité etc...


    • philouie 5 octobre 2016 12:12

      @tashrin
      le but de l’école mixte est de transformer la femme en travailleur comme les autres.
      Elle cultive la compétition, l’individualisme et l’égoïsme, des valeurs qui sont opposées à l’esprit maternel.


    • charlie charlie 5 octobre 2016 12:15

      @

      J’ai déjà rappelé à notre nazislamiste de service l’évidente convergence entre nazisme et islamisme. 

      Normal, ce sont 2 totalitarismes. 


      « La femme nationale-socialiste modèle ne travaille pas mais elle est responsable de l’éducation de ses enfants et de la tenue de son foyer.

      La condition féminine sous le Troisième Reich se caractérise par une politique visant à cantonner les femmes dans un rôle de mère et d’épouse et de les exclure de tout poste à responsabilité, notamment dans les sphères politiques ou universitaires » etc.


    • tashrin 5 octobre 2016 12:23

      @philouie
      non mais arrêtez d’essayer d’argumenter :) C’est vain
      Donc une ecole de garcons amenerait à la competition, l’individualisme et l’egoisme. Tandis qu’une ecole de fille apprendrait la douceur, la fibre maternelle et à repasser correctement ? ;)
      Vous êtes qui pour dire à une femme ce qu’une femme doit faire et penser pour être une femme convenable selon vous ? tout le monde s’en fout de votre avis, d’autant qu’il est basé sur rien hormis vos ptits désirs totalitaires.
      D’habitude vous ne dites pas que des âneries, mais là c’est difficilement defendable


    • philouie 5 octobre 2016 12:23

      @charlie
      et vous pensez qu’il y a là un argument ?
      Vous prenez les allemands pour des débiles ?


    • philouie 5 octobre 2016 12:29

      @tashrin
      Donc une ecole de garcons amenerait à la competition, l’individualisme et l’egoisme. Tandis qu’une ecole de fille apprendrait la douceur, la fibre maternelle et à repasser correctement ? ;)
       
      A partir du moment où la fonction maternelle est différente de la fonction paternelle, il devrait être évident que l’éducation des filles ne peut être la même que l’éducation des garçons.


    • charlie charlie 5 octobre 2016 12:35

      @philouie

      «  il devrait être évident que l’éducation des filles ne peut être la même que l’éducation des garçons. »


      C’est vrai ça : que les filles apprennent à être soumises et les garçons à soumettre, et les vaches seront bien gardées.


    • charlie charlie 5 octobre 2016 12:36

      @philouie

      « Vous prenez les allemands pour des débiles ? »

      Non, par les Allemands…


    • philouie 5 octobre 2016 12:39

      @philouie
      et puis, puisqu’on me reproche de puiser dans l’islam mes idées réactionnaires, je vais citer un des plus grands psychologue du XX° siècles dans un texte qu’il faut bien qualifier d’inspiré :
       
      Le monde des dieux se spécifie en la spiritualité et la sexualité.
      Les dieux célestes se révèlent dans la spiritualité, les chthoniens dans la sexualité.
      La spiritualité conçoit et saisit.
      Elle est féminine et c’est pourquoi nous l’appelons la MATER COELESTIS, la mère céleste.
      La sexualité engendre et crée.
      Elle est masculine, et c’est pour cela que nous l’appelons PHALLOS, le père chthonien.
      La sexualité de l’homme est plus chthonienne, la sexualité de la femme est plus spirituelle.
      La spiritualité de l’homme est plus céleste, elle tend vers quelque chose de plus grand.
      La spiritualité de la femme est plus chthonienne, elle tend vers quelque chose de plus petit.
      Mensongère et diabolique est la spiritualité de l’homme qui tend vers le plus petit.
      Mensongère et diabolique est la spiritualité de la femme qui tend vers le plus grand.
      Que chacun aille à la place qui est la sienne.
      L’homme et la femme deviennent diables l’un par l’autre s’ils ne séparent pas leurs chemins spirituels,
      car l’essence de la Créature, c’est la différenciation.

       
      Sept Sermons aux Morts - Basilide à Alexandrie alias CG Jung.


    • philouie 5 octobre 2016 12:42

      @charlie
      C’est vrai ça : que les filles apprennent à être soumises et les garçons à soumettre, et les vaches seront bien gardées.
       
      et l’école elle produit quoi, à part des femmes soumises et des hommes soumis ?
      Parce que s’il y a défiminisation, il y a également dévirilisation. et ça c’est bon pour le pouvoir.


    • bourrico 7 5 octobre 2016 12:47

      @philouie

      un peuple qui détruit les mères est un peuple sans avenir.
      Français quand prendrez vous conscience que vous êtes finis ?


      Qu’est ce que tu viens parler d’avenir avec ta vision d’un monde figée dans un passé antique.
      Les mâles au bistrot et à la guerre, bobonne au fourneaux et à la maternité, tu parles d’une vision d’avenir.

      Finalement t’es aussi excessif et ridicule que les adeptes de la théorie du genre, si vous pouviez vous foutre sur le gueule, ça nous ferait des vacances.


    • philouie 5 octobre 2016 12:53

      @bourrico 7
      Parce que toi tu y crois à l’avenir qu’on se construit ?


    • Harry Stotte Harry Stotte 5 octobre 2016 16:50

      @tashrin


      « Donc une ecole de garcons amenerait à la competition, l’individualisme et l’egoisme. »


      La compétition est dans la nature du mâle. Les mâles « compètent » pour la possession des femelles, et le combat sert à désigner le sujet le plus apte à perpétuer l’espèce.


      La « civilisation » a bousculé cet ordre naturel, comme beaucoup d’autres choses, mais la compétition, elle, continue avec d’autres moyens. Et il m’arrive de me demander, à en juger par l’appétit sexuel de bien des hommes arrivés, si leur libido n’a pas été le principal moteur - inconscient - de leur réussite.

    • Trelawney Trelawney 5 octobre 2016 17:28

      @philouie
      Parce que toi tu y crois à l’avenir qu’on se construit ?

      Depuis quarante ans on coupe des nucléotides de gènes d’un organisme vivant pour le coller sur ceux d’un autre organisme. C’est ce que l’on appelle la « recombinaison de l’ADN » ou « Organisme Génétiquement Modifié ». Maintenant par le procédé de « forçage génétique » (CRISPR Cas9) on peur modifier, réorganiser ou supprimer une séquence ADN en envoyant une enzyme sur le nucléotide à modifier, réorganiser ou supprimer .

      Cette technologie révolutionnaire a été mise au point par une femme (vous savez l’étrange personnage qui fait parti de votre avenir uniquement pour procréer) Emmanuelle Charpentier. Imaginez que le nucléotide de la connerie existe et que l’on arrive à le supprimer. Je pense que pour une modification génétique de cet ordre vous seriez en tête de liste. Mais je demanderais toutefois à ce que l’on vous modifie en même temps le nucléotide de différenciation sexuelle pour que vous et vos descendant ne puissiez mettre au monde que des « femelles »


    • philouie 5 octobre 2016 17:33

      @Trelawney
      c’est quoi l’intérêt de votre commentaire  ?
      Une femme a fait une découverte et vous trépignez ?
      pffff.


    • epicure 5 octobre 2016 18:17

      @philouie

      c’est quoi l’intérêt de tes commentaires défendant une vision archaïque, injuste.
      Que les femmes ne soient pas reléguées à des sous êtres domestiques ça te fait trépigner.


    • izarn izarn 5 octobre 2016 19:37

      @philouie
      Vous etes patriarcale, une soumise.
      Les femmes ont le droit d’avoir des enfants, et de travailler.
      Combien de femmes bossent pour éduquer leurs enfants, alors que le reproducteur irresponsable s’est fait la malle ?
      Non mais, la femme au foyer, vous délirez j’espère ?
      En plus, sauf dans une certaine bourgeoisie aisée, ça n’a jamais existé. Ni dans la paysannerie, ni chez les ouvriers. Tout le monde travaille.
      Parceque figurez vous, si la femme ne bosse pas, on arrive pas à gérer la situation du foyer.


    • philouie 5 octobre 2016 19:50

      @izarn
      je ne suis pas une femme.
      Le tout-petit a besoin de la chaleur d’une mère et de l’amour inconditionnel de la mère.
      Une femme qui bosse pour éduquer ses enfants alors que la mâle s’est barré est une cocu du système. On lui a dit tu seras libre, mais en fait elle s’est fait baiser. Parce qu’au lieu d’être libre, c’est une esclave. Et il aurait mieux valu pour elle qu’elle soit esclave d’un mari qui l’aime et qu’elle aime en retour, plutôt que d’être une conne qui se lève à 6 heures du mat, abandonne ses mouflets à la crèche, se tape trois quart d’heur de RER, pour pouvoir supporter toute la journée un chef de sévice hystérique.
      Faire de la femme un travailleur comme les autres = de la merde.


    • pemile pemile 5 octobre 2016 20:10

      @philouie « alors que la mâle s’est barré »

      Vous vous servez d’une lâcheté masculine comme argument pour réglementer la vie des femmes !!!

      « Faire de la femme un travailleur comme les autres = de la merde »

      Non, dans les pays nordiques le congé parentale peut être pris par le père.


    • Vipère Vipère 5 octobre 2016 20:18

      @philouie

      Sur le fond je ne suis pas loin d’être d’accord avec vous, les féministes ont beaucoup perdu, à revendiquer une liberté mythique, puisque désormais elles font des doubles journées, au bureau, à la caisse d’un magasin, et autres boulots ingrats et moins bien payés que les hommes.

      En Allemagne, les femmes qui ont des enfants en bas âge ne travaillent pas, c’est très mal vu de laisser des enfants à une gardienne, de ne pas voir son enfant grandir, pour gagner quelques fifrelins.

      Du coup les garderies sont rares, c’est une politique volontaire des dirigeants pour inciter les mères à élever elles mêmes leurs enfants. smiley


    • Harry Stotte Harry Stotte 5 octobre 2016 20:36

      @Vipère


      «  les féministes ont beaucoup perdu, à revendiquer une liberté mythique... »

       

      Ne croyez-vous pas que ce que vous appelez « féministes » étaient - et sont - des femmes dont le destin, tracé d’avance, ne s’est jamais inscrit dans la perspective ni sous la « menace » de « doubles journées, au bureau, à la caisse d’un magasin, et autres boulots ingrats et moins bien payés que les hommes. » ?


    • Vipère Vipère 5 octobre 2016 21:11

      Le féminisme a touché toutes les classes sociales. Les femmes ont cru le discours «  émancipateur » véhiculé par des femmes se croyant libres, lequel affirmait que l’on ne pouvait pas s’épanouir, ni s’émanciper en dehors du travail, que seul le travail payé par un employeur jouissait de considération.

       


    • Vipère Vipère 5 octobre 2016 21:15

      pour une meilleure compréhension de mon commentaire, il faut lire : les femmes ont beaucoup perdu

      et non les féministes... (mea culpa)


    • philouie 5 octobre 2016 21:23

      @pemile
      Non, dans les pays nordiques le congé parentale peut être pris par le père.
       
      = de la merde.
      la mère n’est pas le père.
      les mères font de mauvais pères.
      les pères font de mauvaises mères.


    • philouie 5 octobre 2016 21:28

      @Vipère
      les femmes sont perdantes parce qu’effectivement elles font double boulot.
      Les enfants sont également perdant puisqu’ils sont confiés à l’institution.
      Et en fait nous sommes tous perdant parce que la souffrance des tout-petits, c’est la préparation d’un monde de violence.
      Je suis favorable au versement d’un salaire pour les mères de jeunes enfants à condition qu’elles ne travaillent pas.


    • pemile pemile 5 octobre 2016 23:38

      @philouie « Non, dans les pays nordiques le congé parentale peut être pris par le père. = de la merde »

      Démontrez le !


    • pemile pemile 5 octobre 2016 23:41

      @philouie « Les enfants sont également perdant puisqu’ils sont confiés à l’institution. »

      Démontrez le aussi !


  • zzz999 5 octobre 2016 11:44


    http://www.theoriedugenre.fr/11-documents-qui-prouvent-que-la-Theorie-du-Genre-existe

    Entre nombreuses citations et vidéos où figurent aussi Mme Valaud Belkacem


    • epicure 5 octobre 2016 18:29

      @zzz999

      argument de propagande qui défend en fait les discriminations, les inégalités, donc la domination, l’oppression d’un sexe sur l’autre.


    • zzz999 6 octobre 2016 09:09

      @epicure

      C’est parce que vous confondez égalité des sexes avec destruction systématique des différences sexuels. On sent bien que ça vous hérisse, mais les enfants sortiront encore un bout de temps du ventre des femmes.


    • epicure 6 octobre 2016 20:08

      @zzz999

      "
      C’est parce que vous confondez égalité des sexes avec destruction systématique des différences sexuels. On sent bien que ça vous hérisse, mais les enfants sortiront encore un bout de temps du ventre des femmes.

      "

      contre vérité.

      Ce que tu dis c’est exactement ce que fait l’article que tu donnes.
      C’est bien pour ça que je dis que c’est de la propagande d’extrême droite destinée à tenter de justifier des inégalités, des discriminations entre les hommes et les femmes.
      C’est on lien qui dénonce des passages dénonçant des discriminations, comme faisant parti du complot de la théorie du genre.
      Vraiment on dirait que soit tu n’as pas lu les passages mentionnés, soit que c’est vraiment toi qui confond égalité des sexes et destruction systématique des différences sexuelles.


    • andromerde95 6 octobre 2016 20:19

      @epicure
      «  »

      contre vérité.

      Ce que tu dis c’est exactement ce que fait l’article que tu donnes.
      C’est bien pour ça que je dis que c’est de la propagande d’extrême droite destinée à tenter de justifier des inégalités, des discriminations entre les hommes et les femmes.« 


      en novlangue inégalités et discriminations = différences et diversité.

      les gauchos ne sont pas satisfaits de l’égalité de droits qui ne suffit pas pour eux, ils veulent aussi »l’égalité« absolue sociale, culturelle et biologique... ils ne défendent plus l’égalité, mais la standardisation et l’indifférenciation.

      enfin : arrête de parler novlangue, on est en france et ça m’éviterait de traduire.


       »C’est on lien qui dénonce des passages dénonçant des discriminations, comme faisant parti du complot de la théorie du genre.
      Vraiment on dirait que soit tu n’as pas lu les passages mentionnés, soit que c’est vraiment toi qui confond égalité des sexes et destruction systématique des différences sexuelles."

      discrimination en novlangue veut dire différenciation et distinction.


    • epicure 8 octobre 2016 03:42

      @andromerde95

      Tiens monsieur qui manipule les mots pour leur faire dire n’importe quoi m’accuse de novlangue alors que mois j’utilise un vocabulaire conforme à tous les gens instruits, sur des bases communes qui permettent aux gens de se comprendre.

      Ici c’est toi qui utilise la novlangue :
      la démocratie c’est pas démocratique
      l’égalité c’est l’inégalité,

      C’’est toi qui fais de la novlangue en voulant masquer les aspects oppressifs, injustes des inégalités, leur participation aux oppressions.

      Les inégalités en servent que le pouvoir de quelques uns.

      Tu es un menteur , un manipulateur.


    • andromerde95 8 octobre 2016 10:03

      @epicure
      ta cervelle a du mal à comprendre :


      démocratie=/=dictature communiste
      égalité=/=uniformité

      « Tiens monsieur qui manipule les mots pour leur faire dire n’importe quoi m’accuse de novlangue alors que mois j’utilise un vocabulaire conforme à tous les gens instruits, sur des bases communes qui permettent aux gens de se comprendre. »

      tu ne serais pas atteint du trouble de la personnalité narcissique ? sinon ducon tu parles bien novlangue, ta seule argumentation c’est inventer des défs bidons... tu changes le sens des mots, c’est ta seule argumentation.

      « C’’est toi qui fais de la novlangue en voulant masquer les aspects oppressifs, injustes des inégalités, leur participation aux oppressions.

      Les inégalités en servent que le pouvoir de quelques uns.

      Tu es un menteur , un manipulateur. »

      l’égalité de droits et l’égalité au niveau des identités servent le capitalisme et l’égalité sous les dictatures communistes servait la bureaucratie rouge. 


    • epicure 10 octobre 2016 02:32

      @andromerde95

      Bon encore un festival de mensonges sans intérêt.

      Couché le caniche ! tu ne dis encore que des stupidités pour justifier d’autres mensonges.

      Les définitions à la con, c’est toi qui les fait.
      Suffit de lire ta dernière phrase qui ne veut rien dire, pour s’en rendre compte.

      Cela s’appelle faire dire à une chose tout et son contraire.
      Bref ce sont des propos de débiles, de fous ou de menteur.

      Des propos digne de toi en somme.


    • andromerde95 10 octobre 2016 12:36

      @epicure
      « Suffit de lire ta dernière phrase qui ne veut rien dire, pour s’en rendre compte. »

      si ça veut dire quelque chose hormis pour ta cervelle délabrée.

      « Cela s’appelle faire dire à une chose tout et son contraire.

      Bref ce sont des propos de débiles, de fous ou de menteur.

      Des propos digne de toi en somme. »

      dis en quoi, c’est tout et son contraire... argumente. toutes les dictatures totalitaires ont essayé d’uniformiser leur population donc oui l’égalité sert le pouvoir.


    • epicure 10 octobre 2016 22:02

      @andromerde95

      ta cervelle de caniche est vraiment dégénérée, pour croire que tes contre vérités ont un sens.
      Va voir un vétérinaire pour prendre des cachets.
      Quoique à ton niveau une piqure est plus approprié.


    • andromerde95 10 octobre 2016 22:08

      @epicure
      toujours aucun argument ducon. 


  • Jelena Jelena 5 octobre 2016 11:45

    >> celle du respect de tous les humains et de la nature qui nous a vu naître.
     
    La nature a fait que l’homme est physiquement plus fort que la femme, la nature n’a pas créé « les travelos » et selon la nature il faut un homme + une femme pour obtenir un enfant.
     
    Vous l’aurez compris, la « civilisation » occidentale n’a plus grand chose d’humain.


  • oncle archibald 5 octobre 2016 11:58

    « avec une assignation exclusive des femmes à la maternité »

    Et oui, jusqu’à ce jour c’est du ventre des femmes qui naissent les enfants.

    Ne vous déplaise !


  • charlie charlie 5 octobre 2016 12:30

    arh, la religion, gross malheur…….


    Même un pape « moderne », qui a donné quelques gages de son ouverture d’esprit, est vitre rattrapé par l’incommensurable bêtise du dogme.

    Voilà comment il s’adresse à 1 milliard et demi de fidèles, qu’il devrait instruire et faire grandir : en lui racontant le dernier on-dit du cousin de la bécane à Jules…. « Machin m’a raconté que »…… ou bien dans la foulée : « un Espagnol m’a écrit une lettre pour raconter comment il avait décidé de changer de sexe ». 

    smiley

    Sans blague, ça fait peur une telle « incurie »……. 


    • philouie 5 octobre 2016 18:33

      @epicure
      Sois patient, Andromerde va te répondre.


    • andromerde95 5 octobre 2016 18:48

      @epicure
      « C’est la république Laïque qui permet à chaque individu d’avoir son destin en main puisqu’elle favorise l’autonomie, par la liberté de conscience. »

      autonomie et liberté de conscience = perte de repères, perte de valeurs morales, égoïsme, cupidité, égocentrisme, narcissisme, aliénation à ses désirs, le fait d’être livré à soi-même, perte de références, etc... ? 

      « Le communautarisme c’est tout sauf l’autonomie, puisque les personnes sont aliénées à une communauté, doivent se conformer dans un moule qui ne leur convient pas forcément. »

      l’autonomie c’est l« aliénation au marché qui remplace la communauté. 


       »Redevenir crétin ce n’est pas reprendre son destin en main, mais bien abandonner son autonomie à une institution qui dans la passé n’a eu que comme objectif d’avoir un contrôle totalitaire des populations. Zut j’ai mis crétin à la place de chrétien,mais dans le contexte de ta phrase ça revient au même, c’est à dire abandonner sa liberté.« 

      un crétin c’est un petit mouton consommateur comme toi.


       »Tu détestes la liberté, l’autonomie des individus, donc tu détestes que les gens prennent réellement leur destin en main.« 

      les néo-libéraux ont aussi comme valeurs : la liberté, l’autonomie et le fait de prendre soi même son destin en mains.


       »SI tu défendait vraiment la possibilité » pour les gens de prendre leur destin en main, tu ne serait pas contre la mixité, contre le fait que les femmes puissent être libre par rapport au schéma castrateur, aliénant traditionnel.« 

      la liberté des femmes c’est quand elles sont des consommatrices »libres« et des producteurs »libres" ?


    • epicure 6 octobre 2016 05:36

      @philouie

      vraiment il faut que tu sois tombé bien bas pour reposer sur le crétin spécialiste du non sens pour me contrer.
      Rien de ce qu’il écrit n’a d’intérêt, je sais déjà que ce qu’il dira est faux.
      J’ai l’habitude de son andromerde.


    • epicure 6 octobre 2016 05:39

      @andromerde95

      ma réponse est dans mon message précédent à l’imam philouie.


    • andromerde95 6 octobre 2016 19:19

      @epicure
      ta réponse se repose sur des insultes et 0 argument. 


    • epicure 6 octobre 2016 20:10

      @andromerde95

      ton message contient zéro argument
      je me mets à ton niveau.


    • andromerde95 6 octobre 2016 20:20

      @epicure
      les arguments sont là, très bien visibles, tu n’y a pas répondu : 

      « « C’est la république Laïque qui permet à chaque individu d’avoir son destin en main puisqu’elle favorise l’autonomie, par la liberté de conscience. »
      autonomie et liberté de conscience = perte de repères, perte de valeurs morales, égoïsme, cupidité, égocentrisme, narcissisme, aliénation à ses désirs, le fait d’être livré à soi-même, perte de références, etc... ? 

      « Le communautarisme c’est tout sauf l’autonomie, puisque les personnes sont aliénées à une communauté, doivent se conformer dans un moule qui ne leur convient pas forcément. »

      l’autonomie c’est l« aliénation au marché qui remplace la communauté. 


       »Redevenir crétin ce n’est pas reprendre son destin en main, mais bien abandonner son autonomie à une institution qui dans la passé n’a eu que comme objectif d’avoir un contrôle totalitaire des populations. Zut j’ai mis crétin à la place de chrétien,mais dans le contexte de ta phrase ça revient au même, c’est à dire abandonner sa liberté.« 

      un crétin c’est un petit mouton consommateur comme toi.


       »Tu détestes la liberté, l’autonomie des individus, donc tu détestes que les gens prennent réellement leur destin en main.« 

      les néo-libéraux ont aussi comme valeurs : la liberté, l’autonomie et le fait de prendre soi même son destin en mains.


       »SI tu défendait vraiment la possibilité » pour les gens de prendre leur destin en main, tu ne serait pas contre la mixité, contre le fait que les femmes puissent être libre par rapport au schéma castrateur, aliénant traditionnel.« 

      la liberté des femmes c’est quand elles sont des consommatrices »libres« et des producteurs »libres » ?"


    • epicure 8 octobre 2016 03:49

      @andromerde95

      ce en sont pas des arguments, ce sont des mots alignés, sans aucune cohérence.
      Comme d’habitude tu ne fais qu’aligner charabia, oxymores, contre vérités.

      « 
      l’autonomie c’est l« aliénation au marché qui remplace la communauté.
       »

      c’est exactement pareil que de dire que la « liberté c’est l’esclave »

      Et donc tu es pris en flagrant délit de novlangue et de mensonge,n encore une fois

      voilà un oxymore qui démontre la débilité de tes propos et que ce sont pas des arguments.

      Encore uen preuve que tu ne fais que répéter des stupidités sans intérêt en boucle ,et que tu ne comprends pas les mots que tu utilises.


    • andromerde95 8 octobre 2016 09:59

      @epicure
      « « 

      l’autonomie c’est l« aliénation au marché qui remplace la communauté. 
       »

      c’est exactement pareil que de dire que la « liberté c’est l’esclave » »


      marché=/=esclavage dans le sens 1er du terme... gros clown. 

      autonomie=/=être aidé par le collectif (tu sors des oxymores) ; autonomie=ultra-libéralisme où l’individu ne compte que sur lui et est dépendant d’aucun collectif.


      sinon gros clown un mec autonome qui est « soumis » à aucun groupe a une liberté totale de répondre à ses besoins consuméristes et doit recevoir aucune aide sociale d’autrui, donc il finit aliéné par le capitalisme.



      « Et donc tu es pris en flagrant délit de novlangue et de mensonge,n encore une fois

      voilà un oxymore qui démontre la débilité de tes propos et que ce sont pas des arguments.

      Encore uen preuve que tu ne fais que répéter des stupidités sans intérêt en boucle ,et que tu ne comprends pas les mots que tu utilises. »

      apprend le sens d’oxymore le clown, ta cervelle délabré ne comprend rien à ce qu’on lui dit. 


    • epicure 10 octobre 2016 02:24

      @andromerde95

      le caniche continue de déposer ses andromerdes stupides et sans intérêt.
      couché médor !


    • andromerde95 10 octobre 2016 12:32

      @epicure
      0 argument ducon !


    • epicure 10 octobre 2016 21:59

      @andromerde95

      je sais que tu as zéro arguments, c’est pour ça qu’il n’y a pas d’argument possible contre des non arguments. Pas la peine de le confirmer comme ça.
      Ta réponse st inutile petit caniche.


    • andromerde95 10 octobre 2016 22:06

      @epicure
      ducon mes arguments sont là et démontre en argumentant que ce sont des non-arguments : « « 

      l’autonomie c’est l« aliénation au marché qui remplace la communauté. 
       »

      c’est exactement pareil que de dire que la « liberté c’est l’esclave » »


      marché=/=esclavage dans le sens 1er du terme... gros clown. 

      autonomie=/=être aidé par le collectif (tu sors des oxymores) ; autonomie=ultra-libéralisme où l’individu ne compte que sur lui et est dépendant d’aucun collectif.


      sinon gros clown un mec autonome qui est « soumis » à aucun groupe a une liberté totale de répondre à ses besoins consuméristes et doit recevoir aucune aide sociale d’autrui, donc il finit aliéné par le capitalisme.



      « Et donc tu es pris en flagrant délit de novlangue et de mensonge,n encore une fois

      voilà un oxymore qui démontre la débilité de tes propos et que ce sont pas des arguments.

      Encore uen preuve que tu ne fais que répéter des stupidités sans intérêt en boucle ,et que tu ne comprends pas les mots que tu utilises. »

      apprend le sens d’oxymore le clown, ta cervelle délabré ne comprend rien à ce qu’on lui dit. 


  • baron 5 octobre 2016 12:52

    Non, seulement la théorie du genre existe, mais elle est aussi mise en pratique dans l’enseignement, de façon diffusé, mais elle est bien là. Cette question est tranchée depuis !longtemps.

    Reste à savoir qu’elles sont les objectifs réels. Il y a un marché formidable autour du transhumanisme, humain amélioré, choix du sexe, caractéristique physique, intellectuel etc ...
    Il y aussi un projet social, une société qui ne serait plus constitué que par des semis humains, qui ne doivent plus être que des consommateurs et des travailleurs, sans liens entre eux, des machines humaines soumises’ incapable de réfléchir par elles même, et qui vivront selon les intérêts des grandes firmes,. 
    On peut imaginer à terme des individus qui ne vivront que dans quelques mètres carrés entourés de béton, sans jamais quitter leur tour de plusieurs kilomètres de haut,. Pour obtenir cela, il faut modifier l’être humain en profondeur, leur rendre ultra individualiste et sans amour des autres, et c’est bien le but non avoué de la théorie du genre, qui avance masqué en prétendant agir pour l’égalité homme femme. Ils sont déjà parvenu à des résultats, mais il y a encore du boulot.Ceux qui défendent cela sont en fait des criminels contre l’humanité, 

    • charlie charlie 5 octobre 2016 12:57

      @baron
      vous regardez trop de science-fiction......

      Là, c’est la vraie vie, pas les fantasmes millénaristes.

    • philouie 5 octobre 2016 13:04

      @charlie
      et donc la mixité ne consiste pas à déconstruire les différences sexuées ?


    • tashrin 5 octobre 2016 13:38

      @philouie
      ok, ca fait 10 fois que vous répétez cet argument, mais encore une fois, c’est basé sur quoi ?
      Je suis pas specialement pro-theorie du genre, mais concretement qu’est ce qui vous permet d’affirmer cela ? si rien, pourquoi l’affirmer ?


    • philouie 5 octobre 2016 14:02

      @tashrin
      La théorie du genre consiste à dire que les différences de genre ne correspondent pas aux différences sexuées et que ces différences sont une construction sociale. ce qui en soit n’est pas absurde.
      La mixité, c’est une praxis de genre, c’est à dire une mise en application de la théorie des genres à l’école avec l’idée qu’il faille réduire la différence des genres et pour cela modifier les conditions du conditionnement de genre en supprimant tout ce qui le manifeste.Notons que la mixité dans l’esprit de nos gouvernants ne consiste pas seulement à faire côtoyer garçons et filles dans la même école mais a inciter les filles à avoir des jeux de garçons et les filles à avoir des jeux de filles.
      Donc pour moi, quelqu’un qui me dit qu’il est contre la théorie du genre à l’école et qu’il est pour la mixité, je me dis que lui, il a rien compris.


    • tashrin 5 octobre 2016 14:14

      @philouie
      Donc pour moi, quelqu’un qui me dit qu’il est contre la théorie du genre à l’école et qu’il est pour la mixité, je me dis que lui, il a rien compris

      Mdr, ben je vous retourne le compliment...
      vous ne repondez absolument pas à la question posée, vous vous contentez de renouveler votre affirmation sans l’etayer, ce que precisement je vous demandais :

      La mixité, c’est une praxis de genre, c’est à dire une mise en application de la théorie des genres à l’école avec l’idée qu’il faille réduire la différence des genres et pour cela modifier les conditions du conditionnement de genre en supprimant tout ce qui le manifeste

       => encore une fois, vous tenez pour acquis cette affirmation, mais en vous basant sur quoi ?
      La mixité, ca consiste à faire se cotoyer les deux sexes, pas à promouvoir les jeux de l’autre sexe... ni à inciter les uns à adopter le comportement des autres.


    • philouie 5 octobre 2016 14:32

      @tashrin
      La mixité, ca consiste à faire se cotoyer les deux sexes, pas à promouvoir les jeux de l’autre sexe... ni à inciter les uns à adopter le comportement des autres.
       
      Les jeux de l’autre sexe, c’est justement le programme de Belkacem.
      Sinon, il y a une chose très simple, c’est le mimétisme. A partir du moment ou vous mettez ensemble les filles et les garçons, vous aurez des filles avec des comportements de garçon et des garçons avec des comportements de filles. Il n’y a rien de besoin de faire que de mettre ensemble.


Réagir