mercredi 5 octobre 2016 - par astus

Petit pape otage

Au moment où le parlement polonais cherche sous la pression d’organisations catholiques intégristes à promouvoir une loi visant l’interdiction totale de l’avortement dans le pays, alors même que cette législation est déjà l’une des plus restrictives d’Europe, le pape François accuse les manuels scolaires français de propager « un sournois endoctrinement de la théorie du genre » pour réaliser une « colonisation idéologique ».

Il aurait sans doute été préférable que le pape vérifie d’abord l’existence et le contenu des manuels incriminés avant de porter ces jugements inadaptés auxquels la ministre concernée et les organisations professionnelles ont rapidement et clairement répondu. Cela lui aurait peut-être évité aussi de prendre pour argent comptant l’interprétation de ce père de famille offusqué à l’idée que son fils de 10 ans « envisageait de devenir une fille  » à cause des manuels en question.

Il semble d’ailleurs paradoxal que le pape et la plupart des religieux catholiques se prononcent sur de tels sujets alors même que les théories du genre et la sexualité humaine restent plutôt théoriques pour eux sauf pour les pratiquants de la pédophilie. Quant aux vœux de célibat ils n’ont pas empêché deux religieuses italiennes de se marier récemment et d’être bénies par un prêtre défroqué. Il est donc encore plus étrange que ce pape paraisse ne douter apparemment de rien sans doute en vertu d’une infaillibilité pontificale qui concerne depuis le premier concile œcuménique du Vatican en 1870 les dogmes mais aussi les questions de morale et de mœurs.

On peut ajouter que si la théorie du genre (Cf. article : Le sexe a-t-il mauvais genre ?) est réellement autant présente dans l’enseignement que le pape le prétend les résultats obtenus ne sont pas du tout à la hauteur si l’on en juge par les problèmes d’inégalité qui perdurent encore dans notre pays entre les sexes en dépit des nombreux changements bénéfiques réalisés dans la société depuis les années 60 grâce aux femmes mais que certains rêvent d’abolir aujourd’hui en surfant sur le retour de croyances obsolètes. On voit ici clairement que ce pape, plutôt ouvert au début de sa charge, se referme aujourd’hui en critiquant aussi la laïcité à la française, ce qui montre qu’il est devenu un homme politique comme les autres cherchant à imposer sa propre « colonisation idéologique ».

Il est probable que tout ceci vise à conforter Le projet pour l'éducation sexuelle et affective mis en ligne par le Conseil pontifical pour la famille en juillet 2016 où l’on peut lire que « (…) l’être humain est, dans sa totalité, masculin ou féminin. » d’où il résulte que les personnes intersexuées nées avec des particularités biologiques dont on commence à parler aujourd’hui ne sont pas des êtres humains et n’existent pas. Ce déni devrait logiquement englober aussi la bisexualité psychique qui désigne le fait que les identifications masculines et féminines sont à la base de l’identité de chaque individu, homme ou femme, ce qui n’implique nullement une bisexualité physique. Ce pape est donc mal informé des réalités de ce monde ce qui est un handicap certain pour prétendre à une fonction aussi universelle.

On saisira vite par ces quelques remarques de bon sens, d’abord que celui-ci n’est pas toujours partagé, mais chose plus grave qu’il y a derrière tout ceci un projet de société visant à promouvoir un ordre social dépassé prônant une représentation traditionnelle des sexes avec une assignation exclusive des femmes à la maternité, celles-ci étant par ailleurs toujours exclues de la prêtrise. Autrement dit le pape conforte une vision machiste du monde dont on connaît pourtant bien les ravages au niveau planétaire puisque tous les pays qui oppriment les femmes ou qui les maintiennent à une place subalterne sont en retard sur à peu près tout : éducation santé, justice, recherche, etc. Dans un livre récent (Du dernier rang Les femmes dans l’Église, éd. Salvator) Lucetta Scaraffia, catholique pratiquante et théologienne, dénonce d’ailleurs « l’attitude obsolète et méprisante de l’Église envers les femmes » et diagnostique une « ignorance désinvolte de l’histoire ».

En réalité ce pape est un otage de la mode opportuniste qui surfe sur les phénomènes de radicalisation actuelle de nos sociétés en réalisant un front commun avec d’autres religions, en particulier l’islam, et à un moindre degré le judaïsme, ce qui était déjà très apparent lors des manifestations à propos du mariage pour tous. Ainsi les représentants des religions monothéistes qui se targuent d’avoir le monopole de la Vérité, celle qui est révélée par la divinité elle-même, ont clairement le projet politique commun de régir la vie sociale dans son ensemble comme si ladite société était composée exclusivement de croyants, ce qui ressemble au projet globalisant du communisme.

Bien que cela ne soit guère nouveau il est bien sûr intéressant de prouver encore combien les religions sont mal à l’aise avec la sexualité. Celles-ci ne peuvent s’inscrire que dans le déni ou le refoulement qui opprime ou cache les femmes au lieu d’éduquer mieux tous les enfants, notamment les filles, ce qui est une source de grand dommage pour l’humanité toute entière. Et l’on peut au passage se demander pourquoi les divinités qui veulent tant notre bien auraient pu souhaiter un pareil destin à la moitié de l’humanité, dont une bonne partie est voilée.

Mais comme le remarque Tobie Nathan dans un bel article du Monde des religions de sept/oct. 2016 (Pourquoi le voile nous prend la tête) on voit comment cet accessoire, qui existait chez les Assyriens pour les femmes mariées, et qui perdure aujourd’hui avec le voile de la mariée, a été utilisé et souvent instrumentalisé depuis sa lointaine origine par toutes les cultures successives. Saint Paul l’impose aux femmes parce que prier tête nue fait affront à son chef, et que si le chef de l’homme est le Christ, « le chef de la femme c’est l’homme » (car créée en second). Et cet auteur de pointer que si la kippa symbolise le prépuce circoncis le mot « hidjab » qui désigne aussi l’hymen en arabe symbolise la virginité perdue. Pour l’homme le sexe de la femme doit donc être réservé.

Ce petit « papotage » sans prétention montre que la plupart des religions sont impuissantes à parler de la sexualité pour appeler un chat un chat et préfèrent comme Tartuffe se voiler la face. Mais si les religieux sont incapables de le faire il convient alors aux esprits libres de se demander à qui et pourquoi le sexe des femmes devrait être réservé, telle une chasse gardée par le dogme. La réponse incombe bien sûr aux femmes elles-mêmes, et à la manière dont elles vivent le désir, ce qui renvoie bien sûr au mystère du manque de l’Autre. « La femme est l’avenir de l’homme » chantait déjà Jean Ferrat, en hommage à Aragon. La femme éveillée s’entend.

Mais si l’on est optimiste on peut penser qu’un jour les religieux du monde pourront s’accorder suffisamment entre eux pour proposer enfin la seule religion vraiment nécessaire à notre époque comme pour les temps futurs : celle du respect de tous les humains et de la nature qui nous a vu naître. 



257 réactions


    • tashrin 5 octobre 2016 13:38

      @philouie
      ok, ca fait 10 fois que vous répétez cet argument, mais encore une fois, c’est basé sur quoi ?
      Je suis pas specialement pro-theorie du genre, mais concretement qu’est ce qui vous permet d’affirmer cela ? si rien, pourquoi l’affirmer ?


    • philouie 5 octobre 2016 14:02

      @tashrin
      La théorie du genre consiste à dire que les différences de genre ne correspondent pas aux différences sexuées et que ces différences sont une construction sociale. ce qui en soit n’est pas absurde.
      La mixité, c’est une praxis de genre, c’est à dire une mise en application de la théorie des genres à l’école avec l’idée qu’il faille réduire la différence des genres et pour cela modifier les conditions du conditionnement de genre en supprimant tout ce qui le manifeste.Notons que la mixité dans l’esprit de nos gouvernants ne consiste pas seulement à faire côtoyer garçons et filles dans la même école mais a inciter les filles à avoir des jeux de garçons et les filles à avoir des jeux de filles.
      Donc pour moi, quelqu’un qui me dit qu’il est contre la théorie du genre à l’école et qu’il est pour la mixité, je me dis que lui, il a rien compris.


    • tashrin 5 octobre 2016 14:14

      @philouie
      Donc pour moi, quelqu’un qui me dit qu’il est contre la théorie du genre à l’école et qu’il est pour la mixité, je me dis que lui, il a rien compris

      Mdr, ben je vous retourne le compliment...
      vous ne repondez absolument pas à la question posée, vous vous contentez de renouveler votre affirmation sans l’etayer, ce que precisement je vous demandais :

      La mixité, c’est une praxis de genre, c’est à dire une mise en application de la théorie des genres à l’école avec l’idée qu’il faille réduire la différence des genres et pour cela modifier les conditions du conditionnement de genre en supprimant tout ce qui le manifeste

       => encore une fois, vous tenez pour acquis cette affirmation, mais en vous basant sur quoi ?
      La mixité, ca consiste à faire se cotoyer les deux sexes, pas à promouvoir les jeux de l’autre sexe... ni à inciter les uns à adopter le comportement des autres.


    • philouie 5 octobre 2016 14:32

      @tashrin
      La mixité, ca consiste à faire se cotoyer les deux sexes, pas à promouvoir les jeux de l’autre sexe... ni à inciter les uns à adopter le comportement des autres.
       
      Les jeux de l’autre sexe, c’est justement le programme de Belkacem.
      Sinon, il y a une chose très simple, c’est le mimétisme. A partir du moment ou vous mettez ensemble les filles et les garçons, vous aurez des filles avec des comportements de garçon et des garçons avec des comportements de filles. Il n’y a rien de besoin de faire que de mettre ensemble.


    • charlie charlie 5 octobre 2016 15:48

      @tashrin

      Comme vous le savez certainement, « la » théorie du genre n’existe pas. C’est une manipulation sémantique destinée à la propagande religieuse. 

      C’est comme « islamophobie » destiné à traiter de raciste le légitime combat contre l’entreprise politique de l’islam. 

      C’est comme DAESH remplaçant la dénomination de l’Etat Islamique pour ne pas froisser l’islam et cacher ses relations incestueuses avec l’intégrisme (et le terrorisme).


      Il n’y a pas « une » théorie du genre, mais à la rigueur « des » théories. Le monde scientifique (a priori c’est son job de savoir ce qu’est une théorie) évoque plutôt les études de genre, à la suite des Américains et des « gender studies  ».

      une théorie est une interprétation générale qui s’appuie sur des hypothèses (et qui peut être réfutée).

      Le fait que le « genre » est en grande partie une construction sociale n’est pas une hypothèse mais un FAIT. 

      Personne, absolument personne (de sensé, je veux dire) ne pourrait nier que la société et l’éducation influent sur le sexe et le formatent.

      Les robes roses, la vaisselle et les talons aiguilles ne sont pas génétiques…… ni le talent politique, ni la capacité à conduire, ni à faire des films, ni à planter un clou, ni à être prix Nobel, ni….. normalement, à être prêtre ou imam…..



    • philouie 5 octobre 2016 15:58

      @charlie
      Le fait que le « genre » est en grande partie une construction sociale n’est pas une hypothèse mais un FAIT.
       
      C’est précisément ce que dit la théorie des genres. Qu’il s’agisse d’un fait, personne de sensé ne devrait le remettre en cause. Le problème n’est donc pas là. Le problème est dans la praxis, c’est à dire la mise en application des théories dérivées de la théorie des genres pour modifier la construction sociale des genres.
      En gros, c’est de dire, voila, nous allons construire un homme nouveau en modifiant la construction du genre et nous allons nous servir de l’école pour cela.
      Après le résultat, on commence à le voir et ça va pas aller en s’améliorant.
      Simplement parce que la construction sociale du genre à son utilité, pour la société et que le déconstruire, c’est également déconstruire l’édifice social sans même savoir ce que sera le résultat obtenu.


    • astus astus 5 octobre 2016 16:23

      @charlie


      Vos remarques vont dans le même sens que ce que j’écrivais il y a 2 ans1/2 dans le texte intitulé http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-sexe-a-t-il-mauvais-genre-147849 où je m’efforçais d’expliquer de manière documentée que « la théorie du genre » n’a pas d’existence en tant que système fédéré d’études diverses car elle comporte des approches très différentes concernant la plupart des sciences humaines : psychologie, sociologie, économie, politique, ethnologie, histoire, pédagogie, philosophie, anthropologie notamment.

      De la même façon l’identité sexuée, qui suppose forcément la bisexualité psychique, se construit à partir de facteurs multiples : anatomie, biologie, hormones, génétique, organisation pulsionnelle, éducation, vie fantasmatique, modèles, rencontres, identifications, mais aussi contraintes ou normes sociales plus ou moins valorisées. Laisser à penser qu’on va pouvoir construire ou déconstruire le genre à l’école comme un jeu de lego est donc une escroquerie intellectuelle réfutée par Judith Butler elle-même, qui a un peu réfléchi à la question, ce que beaucoup d’ intervenants de ce fil devraient faire aussi ...


    • philouie 5 octobre 2016 16:37

      @astus
      Laisser à penser qu’on va pouvoir construire ou déconstruire le genre à l’école comme un jeu de lego est donc une escroquerie intellectuelle réfutée par Judith Butler elle-même,
       
      Et comment expliquez vous que la ministre veuille mettre en œuvre une politique de déconstruction du genre au moyen de l’école ?


    • charlie charlie 5 octobre 2016 16:46

      @astus

      Grand merci de votre référence. Je n’avais pas lu votre article qui est excellent et remarquablement documenté. Il rejoint totalement ma façon de voir, en effet.

      Désormais, j’y renverrai les intervenants incultes sur le sujet.


    • tashrin 5 octobre 2016 16:49

      @philouie
      C’est fou ça... Encore une fois, vous n’EXPLIQUEZ rien... Vous énoncez ce que VOUS tenez pour évident mais sans baser votre ressenti sur un quelconque fait objectif...

      Sinon, il y a une chose très simple, c’est le mimétisme. A partir du moment ou vous mettez ensemble les filles et les garçons, vous aurez des filles avec des comportements de garçon et des garçons avec des comportements de filles
      Une dernière fois parce que ca me saoule : je ne demande pas mieux que de vous croire à une condition : que vous le demontriez. Pas que vous l’affirmiez en le sortant de votre chapeau...
      en primaire les filles et les garcons sont melangés. Pour autant les gars jouent au foot et les filles à elastique. Qu’il y ait des filles qui preferent le foot et des garcons qui preferent l’elastique, evidemment que ca existe... Mais c’est pas d’avoir joué dans le même batiment qui va inciter les uns ou les autres à tel ou tel modification comportementale... Au mieux on peut considérer que l’attitude ouverte du corps enseignant va permettre à des désirs « atypiques » de s’exprimer et de ne pas etre etouffés, mais c’est tout...


    • astus astus 5 octobre 2016 16:49

      @charlie


      Merci !

    • philouie 5 octobre 2016 16:57

      @tashrin
      je fais pas de miracle, je rends pas la vue.
      Si le mimétisme vous ne savez pas ce que c’est, j’y peux rien.
      Évidemment que les garçons ne vont pas se transformer en fille et vis versa. Mais globalement les garçons vont déteindre sur les filles et les filles sur les garçons.
      Par exemple la petite nana, maquillée comme un carré d’as, c’est une fille qui vit sa féminité en mode garçon. Elle est dans la compétition, elle dans la concurrence, elle est d’en l’affirmation de soi, elle est dans l’affichage. Elle reste une fille mais avec une mentalité de garçon.
      Et pareil pour ce qui est du boulot, elle voudra travailler, elle voudra devenir chef, elle aura plein de tares qui sont des tares de mecs et dont une femme normalement constituée se passe fort bien.


    • philouie 5 octobre 2016 16:59

      @astus
      Laisser à penser qu’on va pouvoir construire ou déconstruire le genre à l’école comme un jeu de lego est donc une escroquerie intellectuelle réfutée par Judith Butler elle-même,
       
      Et comment expliquez vous que la ministre veuille mettre en œuvre une politique de déconstruction du genre au moyen de l’école ?


    • tashrin 5 octobre 2016 16:59

      @philouie
      donc une femme qui est une vraie femme ne peut pas vouloir devenir chef, ca temoigne obligatoirement d’une sorte de contamination par une masculinité rampante, c’est bien ca ?
      J’abandonne. Soit vous êtes juste de mauvaise foi, et c’est relou. soit vous êtes bête, et j’y peux rien


    • philouie 5 octobre 2016 17:10

      @tashrin
      donc une femme qui est une vraie femme ne peut pas vouloir devenir chef, ca temoigne obligatoirement d’une sorte de contamination par une masculinité rampante, c’est bien ca ?
       
      Mais c’est bien pire que ça, parce que les vraies valeurs de la féminité liées à la maternité que sont l’accueil, le sacrifice de soi, le service d’autrui,etc.. les femmes elles en veulent plus.
      On ne peut pas tout être en même temps, si on est en compétition dans le monde de l’entreprise, on n’est pas auprès de son enfant . Ce n’est pas vrai.


    • charlie charlie 5 octobre 2016 17:15

      @philouie

      « elle voudra travailler, elle voudra devenir chef, elle aura plein de tares qui sont des tares de mecs »


      Mais.... si les mecs ont tant de tares que ça, pourquoi te focaliser sur les femmes ? c’est pas elles le problème alors……. occupe-toi d’eux et de trouver des solutions pour qu’ils soient moins « tarés », selon tes mots….. 

      Si j’en crois ta logique, il faut donc « féminiser » les mecs pour qu’ils se débarrassent de leurs «  tares de mecs »…… ?

      smiley


    • tashrin 5 octobre 2016 17:19

      @charlie
      ah bah non, parce qu’apres les mecs vont devenir des lopettes feminisées, qui auront absorbé toutes les caracteristiques uniquement feminines et bien connues de tous, comme par exemple la chiantitude, la versatilité, la vénalité, et tutti quanti
      Pis si l’on en croit Philouie, c’est imparable : mettez des hommes et des femmes dans le meme batiment, les hommes commencent à avoir leurs regles au bout d’un mois... C’est scientifique, le mimetisme ca s’appelle !


    • philouie 5 octobre 2016 17:22

      @astus
      Si j’en crois ta logique, il faut donc « féminiser » les mecs pour qu’ils se débarrassent de leurs « tares de mecs »…… ?
       
      non, ça c’est le projet du gouvernement, genre dire les mecs c’est belliqueux, faisons-en des femmelettes, ce sera mieux.
      Parce que les tares des mecs, si elles sont nuisibles aux femmes et à la maternité, sont néanmoins nécessaires à la société : l’homme est discriminent alors que la femme est équanime. Il n’y a pas de concurrence entre les femmes et les hommes sauf dans l’esprit des féministes. Il y a des qualités féminines et des qualités masculines qui chacune ont leur utilité, mais séparément.


    • charlie charlie 5 octobre 2016 17:25

      @tashrin

       smiley smiley ah bah si, t’as rien compris à la logique filoute, car si les femmes veulent travailler comme les mecs elles deviendront aussi des « lopettes féminisées » et du coup elles zauront plus des « tares de mecs », je veux dire de vrai mec, tatoué quoi.


    • philouie 5 octobre 2016 17:43

      @charlie
      ton commentaire illustre bien le sac de nœuds qui se trouvent dans la tête de quelqu’un qui ne sait pas qui il est.


    • epicure 5 octobre 2016 18:38

      @philouie

      tu es un escroc sur la mixité.
      L’école mixte n’a pas empêché les garçons ados d’avoir des activités de garçon et de draguer les filles, les filles d’avoir des activités de filles, de s’habiller de façon féminine pour séduire les garçons, etc....

      SI tu avais raison, tous les gens de moins de 60 ans seraient bi sexuels avec des tenues et des looks androgynes, il y aurait beaucoup de transsexuels, leurs enfants seraient incapables de distinguer papa de maman, etc.... 

      Tu es dans le fantasme idéologique, pas dans la réalité.


    • izarn izarn 5 octobre 2016 19:52

      @baron
      Je vais simplifier votre idée :
      Le système a besoin de robots, d’androides asexués.
      La sexualité est génante et diminue la rentabilité. La sexualité c’est un homme et une femme.
      L’attaque contre la sexualité est trés ancienne.
      Un prolo doit bosser, pas penser au sexe.
      Si il est LGBT, ça posera moins de problème.
      Car l’énergie sexuelle est moindre ; les deux sexes s’auto-détruisant au lieu de se magnifier.
      L’homme n’est plus attiré par la femme, ni la femme par l’homme.
      Le lobotomisé transformé en zombie : LGBT.
      L’androide humain est né.
      L’esclave du XXIieme siècle.


    • Akira2081 (---.---.178.167) 5 octobre 2016 20:42

      @tashrin

      Quelle belle preuve d’incohérence ou de mauvaise foi !
      Après avoir défendu bec et ongles l’asservissement islamique des femmes sur les plages via le port d’une tenue vestimentaire ridicule censée faire office de maillot de bain, et ce pendant des semaines, maintenant vous défendez l’émancipation des femmes....quelle logique !

      Philoule au moins lui est cohérent....enfin presque ! Tout le monde ici sait que c’est un musulman traditionaliste, et cette doctrine a au moins le mérite d’être clair : les bonnes femmes à la casbah, produire de la chaire a ISIS tous les 9 mois, les torcher, les nourrir, tenir la casbah et écarter les cuisses quand Monsieur a une petite crampe !
      Et quand elles sont autorisées à sortir dans le monde des kouffars (ici) ou dans le monde des frustrés de la teube (muslim countries), être chaperonnées par un mâle dominant, et sous bâche bien entendu !
      En tant que musulman traditionaliste, Philoule aurait du crier haro sur le burkini, car une bonne musulmane pieuse, n’est pas censée s’acoquiner avec les kouffars sur une plage, même affublée d’une tenue ridicule !
      Mais bon, sur ago-gaucho-islam vox, une contradiction de plus ou de moins......ce n’est pas un problème !
      Enfin, Philoule a une mission, et ça redonne de la cohérence à ses propos : faire en sorte que ce pays d’adorateurs du caddie et de la carte bleue, abandonne sa religion mammonique, et se convertisse à l’islam, et sauve ainsi son âme !

      Après tout, il a peut être raison, c’est peut-être la solution........quand je vois ça et là la médiocrité, l’appétence pour la soumission et la traîtrise (aide aux envahisseurs migrants, placements de ces racailles un peu partout sur le territoire, etc, etc...), que manifeste la population de ce pays, encouragée par leurs « zélites » médiatiques et politiques, je me dis que ce pays est définitivement converti à la religion du larbinat, et n’est destiné qu’à se soumettre à l’envahisseur, et donc à se convertir définitivement à la grande religion de paix et d’amour, que Philoule prêche ici inlassablement, sans dévier de sa ligne, avec la régularité d’un métronome !

      Allez Salam Aleykoum les futurs convertis ! Au moins, en république islamique, vous pourrez enfin cogner sur vos morues qui vous font chier depuis des années, et les remettre à leur place, à la cuisine ! quand elles seront devenus plus respectueuses, vous rajouterez quelques maillons à la chaîne ........

      Personne ne viendra porter plainte contre vous, au contraire, l’imam et les brigades de la pensée viendront vous soutenir !

      Peut-être que grâce à l’islam, vous retrouverez un peu de ce qui vous manque depuis des lustres, à savoir une paire de couilles

      Akira2081 /


    • philouie 5 octobre 2016 20:53

      @Akira2081
      Peut-être que grâce à l’islam, vous retrouverez un peu de ce qui vous manque depuis des lustres, à savoir une paire de couilles.
       
      50 ans de mixité, ça vous rabote les couilles.
      Merci du soutient.


    • tashrin 6 octobre 2016 13:55

      @Akira2081
      Après avoir défendu bec et ongles l’asservissement islamique des femmes

      Non non, precisement, c’est justement ce que vous n’avez pas été en capacité de comprendre
      Ce que je defendais, ca n’est pas l’asservuissement de la femme, mais sa liberté et le respect du droit.
      Je l’ai suffisamment expliqué, et argumenté, tous les posts sont lisibles et accessibles
      Et j’en maintiens chaque mot, tout comme ceux que j’ai écrits ici
      Que vous ne soyez pas capable de comprendre est une chose, mais ca veut pas forcement dire que c’est parce que l’autre a tort
      C’est vous qui m’avez catalogué dans les defenseurs de l’islam, mais relisez donc mes posts, rien ne vient appuyer les theses islamistes, j’y parle de droit

      Peut-être que grâce à l’islam, vous retrouverez un peu de ce qui vous manque depuis des lustres, à savoir une paire de couilles

      Et vous un cerveau ?


  • oncle archibald 5 octobre 2016 12:55

    En 2016 on n’enseigne peut être plus à l’école la théorie des genres, tout simplement parce que l’EN a reculé devant la pression d’un nombre suffisants de parents pour obtenir cela, mais c’était bien « dans l’air » en 2011 et suivantes ....

    Des détails ici : http://www.polemia.com/theorie-du-genre-a-lecole-realite-ou-propagande/


    • epicure 5 octobre 2016 18:40

      @oncle archibald

      non c’était de la propagande de la part de l’extrême droite sexiste, qui refuse de voir ses croyances inégalitaires et autoritaires sexistes se faire démontrer par l’éducation nationale.


    • Julien30 Julien30 5 octobre 2016 18:46

      @epicure
      Lisez l’article éventuellement avant de partir en mode automatique « c’est de la propagande d’extrême-droite ». 


    • epicure 5 octobre 2016 19:03

      @Julien30

      ben oui j’ai regardé et j’’ai vu qu’ils mettaient dans la théorie du genre la dénonciation des discriminations. Hors la défense des inégalités homme femme c’est le dada de l’extrême droite.

      Dasn ce qui est dénoncé, il y a des faits scientifiques. Donc l’article défend l’ignorance en plus des inégalités.

      Ce qui montre que c’est bien une propagande d’extrême droite qui cherche à amalgamer tout et n’importe quoi avec sa caricature de théorie du genre.


    • andromerde95 5 octobre 2016 19:14

      @epicure
      « ben oui j’ai regardé et j’’ai vu qu’ils mettaient dans la théorie du genre la dénonciation des discriminations. Hors la défense des inégalités homme femme c’est le dada de l’extrême droite. »


      en novlangue « discriminations » et « inégalités » = diversité, différenciation et différences. en novlangue « égalité » veut dire standardisation, uniformité et indifférenciation.

    • epicure 6 octobre 2016 05:41

      @andromerde95

      tiens l’ignare qui parle de mots qu’il ne comprend pas.


    • Julien30 Julien30 6 octobre 2016 09:53

      @epicure
      Il a pourtant en bonne partie raison, la base de la théorie du genre repose sur les éléments de discours que vous reprenez vous-même sans trop savoir ce que ça implique, la théorie du genre c’est ça, parler d’égalité à tout bout de champ (en dehors de la question des droits et de la loi) ce qui n’est qu’une façon de nier les différences évidentes, qui ne seraient elles que des constructions sociales imposées par les méchantes sociétés patriarcales oppressives (vous les trouvez oppressives ? Ecoutez parler la plupart des féministes, vous comprendrez ce qu’est le totalitarisme). Il ne faut pas parler d’égalité mais de complémentarité, les hommes peuvent être considérés en moyenne supérieurs dans certains domaines et les femmes dans d’autres, les hommes ont certaines aspirations naturelles, les femmes en ont d’autres, le reste n’est qu’utopie délirante et profondément dangereuse.


    • epicure 6 octobre 2016 20:19

      @Julien30

      Dénoncer les stéréotypes, ouvrir toutes les possibilités d’un élève, sans préjugés, c’est de l’éducation, de l’instruction.
      Cela n’a rien à voir avec votre vision paranoïaque.

      Enfermer les gens dans des rôles prédéterminés ça c’est du totalitarisme.
      Laisser les gens se développer selon leurs aptitudes propres et non celles décrétés par des gens étroits d’esprits ( stéréotypes ) , c’est défendre la liberté et le respect de l’individu.

      Ben oui l’égalité c’est en droit, et donc l’égalité de droit implique que chaque élève ait accès aux mêmes possibilités selon ses choix et ses capacités propres.

      Ta complémentarité, cela ne veut rien dire concernant les individus réels. Tu es enfermé dans des schémas figés archaïques, niant l’intériorité de chaque individu.


    • andromerde95 6 octobre 2016 20:27

      @epicure
      « Dénoncer les stéréotypes, ouvrir toutes les possibilités d’un élève, sans préjugés, c’est de l’éducation, de l’instruction.

      Cela n’a rien à voir avec votre vision paranoïaque.

      Enfermer les gens dans des rôles prédéterminés ça c’est du totalitarisme.
      Laisser les gens se développer selon leurs aptitudes propres et non celles décrétés par des gens étroits d’esprits ( stéréotypes ) , c’est défendre la liberté et le respect de l’individu.

      Ben oui l’égalité c’est en droit, et donc l’égalité de droit implique que chaque élève ait accès aux mêmes possibilités selon ses choix et ses capacités propres.

      Ta complémentarité, cela ne veut rien dire concernant les individus réels. Tu es enfermé dans des schémas figés archaïques, niant l’intériorité de chaque individu. »


      tu ne sais pas ce que veut dire « préjugé » : « Un caractère et attribut associé à un groupe (sexuel, racial, religieux, culturel, ethnique...) sera taxé par les gauchos de préjugé et stéréotype bien qu’il soit majoritaire parmi ce groupe ou du moins plus présent dans ce groupe que dans les autres... Si on suit la logique gaucho, dire qu’un humain est un bipède et omnivore à 23 chromosomes est un préjugé et stéréotype car il y a quelques humains unijambistes qui sont amputés, des trisos 21, ainsi que des végétariens. »


      le totalitarisme c’est vouloir remodeler la nature humaine par l’intervention de l’etat et la propagande etatique.


      l’égalité des droits : ce n’est pas imposer ta vision de la nature et de la société aux autres.

      les femmes ont les mêmes droits que les hommes : rien dans la loi leur interdit de prendre un quelconque métier.


      possibilité=/=liberté, ce que ta cervelle n’a pas compris. si un mec est paralysé, on ne va pas obliger un patron du btp de le prendre au nom de la liberté des possibilités.


      sinon la complémentarité veut bien dire quelque chose, car il n’y a pas que l’identité individuelle, mais aussi des identités de groupe que chacun arrive à percevoir.


      ouvrir toutes les possibilités en lavant la cervelle des gens avec le pouvoir gouvernemental, ce n’est pas de l’égalité mais de l’uniformisation et la liberté des uns, s’arrête à celle d’autrui ;)




    • epicure 8 octobre 2016 03:53

      @andromerde95

      encore du blabla pour ,ne rien dire, pour esquiver la vérité.

      Je sais ce qu’est un préjugé, je t’ai montré de nombreuses définitions qui disent exactement la même chose que moi.

      Encore une fois tu montres que tu es un menteur, et un crétin qui ne comprends rien.


    • epicure 8 octobre 2016 03:55

      @andromerde95

      le caniche aboie des mensonge, la caravane passe.


    • andromerde95 8 octobre 2016 09:53

      @epicure
      le caniche insulte, les arguments de son adversaire passent. 


    • andromerde95 8 octobre 2016 10:18

      @epicure
      « encore du blabla pour ,ne rien dire, pour esquiver la vérité.

      Je sais ce qu’est un préjugé, je t’ai montré de nombreuses définitions qui disent exactement la même chose que moi. »


      j’ai démontré que non et t’as été incapable de me répondre et j’ai donné d’autres défs auxquelles t’as pas répondu. 



      « Encore une fois tu montres que tu es un menteur, et un crétin qui ne comprends rien. »


      encore une fois le narcissique attribue ses tares aux autres.


    • epicure 10 octobre 2016 02:22

      @andromerde95

      le caniche aboie pour se croire plus gros qu’il n’est.
      Espèce de taré j’en ai rien à faire de tes défis à la con, tu ne fais que dire que des conneries.

      Essayer de retourner les faits ne changera rien, j’ai assez démontré tes mensonges dans le passé.


    • andromerde95 10 octobre 2016 12:24

      @epicure
      « le caniche aboie pour se croire plus gros qu’il n’est.

      Espèce de taré j’en ai rien à faire de tes défis à la con, tu ne fais que dire que des conneries. »

      prouve-le

      « Essayer de retourner les faits ne changera rien, j’ai assez démontré tes mensonges dans le passé. »

      j’ai déjà explosé tes pseudo-démonstrations.


  • François Vesin François Vesin 5 octobre 2016 14:11

    «  puisque je propose une évolution de la république vers le communautarisme républicain qui permettrait aux français de reprendre leur destin en main et en particulier qui leur permettrait de redevenir chrétien. »


    La France de vos rêves est une gigantesque attraction,
    un parc aux ânes, avec le carré vip des « amis de jésus »,
    celui des « kif allah », etc...
    On fini par comprendre pourquoi d’aucuns vous soupçonnent
    de sympathies coupables à l’égard du 3è Reich !!!

    • philouie 5 octobre 2016 14:17

      @François Vesin
      Je m’excuse mais non.
      Mes idées sont anti 3ème Reich de A à Z.
      Des idées anti-totalitaires puisqu’elles se proposent de recréer la diversité communautaire.


    • epicure 5 octobre 2016 18:46

      @philouie

      Menteur ce que tu propose c’est le totalitarisme communautaire où tout le monde serait formaté à la religion de la communauté, les personnes des deux sexes assignées à des rôles différents et inégalitaire.

      Tu défends des idées autoritaires et inégalitaires, qui assignent les personnes à des catégories identitaires binaires avec des droits, des devoirs et des considérations différents.

      Le nazisme défend exactement la même vision du monde.

      D’ailleurs hitler admirait l’islam pour sa philosophie virile, guerrière.

      La diversité elle est dans la liberté et la mixité (l’échange).


    • covadonga*722 covadonga*722 5 octobre 2016 18:53

      @epicure
      le salafiste philouie a affirmé ici « propos effacés depuis » qu’au dessus des lois de la république il y a 

      la loi de son dieu.
      En clair le même discours que celui des assassins salafistes le meme discours que les maîtres de daech .
      Sur ce site nous avons donc avec l’accord de la modération des propagandistes islamistes complices des tueurs !

    • epicure 5 octobre 2016 18:59

      @andromerde95

      encore le crétin qui ne comprends pas ce dont on parle qui essaye d’intervenir.

      "
      Nous avons la malchance de ne pas posséder la bonne religion. Pourquoi n’avons nous pas la religion des Japonais, pour qui se sacrifier à sa patrie est le bien suprême ? La religion musulmane aussi serait bien plus appropriée que ce christianisme, avec sa tolérance amollissante.

      "

      propos d’hitler....


    • philouie 5 octobre 2016 19:06

      @covadonga*722
      Pose la question au pape.
      Tu verras que tu obtiendras la même réponse que moi.
      et après tu diras qu’il soutient Daesh.....


    • andromerde95 5 octobre 2016 19:16

      @epicure
      hitler haïssait le catholicisme comme toi !

      enfin hitler n’a jamais imposé l’islam, mais a détruit le christianisme.

    • epicure 6 octobre 2016 05:45

      @andromerde95

      bouffon, le catholicisme ce n’est pas l’ensemble des religions.
      Qu’Hitler soit contre le christianisme ne signifie pas que hitler est contre LA religion en général, la preuve avec l’islam ou la religion japonaise.

      Sinon les catholiques qui ont détruit les autres religions au nom de leur religion sont donc anti-religion.

      Tes propos n’ont pas de sens

      Tu es trop crétin pour comprendre des choses simples comme ça.


    • andromerde95 6 octobre 2016 19:07

      @epicure
      bouffon, hitler a détruit le catholicisme, mais n’a jamais imposé une autre religion que le catholicisme, il a détruit la religion pour que les gens adorent le fürher à la place de Dieu. 


    • epicure 6 octobre 2016 20:29

      @andromerde95

      C’est toi le bouffon qui me suis comme un petit caniche, pour poser des crottes sans intérêts faites de mensonges, de propos stupides, contradictoires.

      propos d’hitler sur la religon
      « 
      « Pour notre peuple, au contraire, la religion est affaire capitale. Tout dépend de savoir s’il restera fidèle à la religion judéo-chrétienne et à la morale servile de la pitié, ou s’il aura une foi nouvelle forte, héroïque, en lui-même, en un Dieu indissociable de son destin et de son sang. »

       »

      Encore une fois tu es un menteur, hitler croyait en dieu, et voulait une nouvelle religion allemande théiste mais hors bases juives ou chrétiennes.

      Aller coucher le caniche !


    • andromerde95 6 octobre 2016 20:55

      @epicure
      « C’est toi le bouffon qui me suis comme un petit caniche, pour poser des crottes sans intérêts faites de mensonges, de propos stupides, contradictoires.

      propos d’hitler sur la religon
      « 
      « Pour notre peuple, au contraire, la religion est affaire capitale. Tout dépend de savoir s’il restera fidèle à la religion judéo-chrétienne et à la morale servile de la pitié, ou s’il aura une foi nouvelle forte, héroïque, en lui-même, en un Dieu indissociable de son destin et de son sang. »

       »

      Encore une fois tu es un menteur, hitler croyait en dieu, et voulait une nouvelle religion allemande théiste mais hors bases juives ou chrétiennes.

      Aller coucher le caniche ! »


      hitler était un déiste qui croyait en Dieu, mais dans aucun dogme religieux ( ce que montre ta citation : « Tout dépend de savoir s’il restera fidèle à la religion judéo-chrétienne et à la morale servile de la pitié »), c’est son rejet des dogmes monothéistes qui l’a poussé a créer un culte de la personnalité et de la race (sa nouvelle « religion » anti-religieuse qui voue un culte à ce qui est humain et terrestre et non au divin).

      d’ailleurs Hitler dans ta citation assimile Dieu à la race, à la nation et au peuple... ce qui est de l’association, c’est condamné par les monothéismes.


    • epicure 8 octobre 2016 03:57

      @andromerde95

      oui déiste, et voulait créer une nouvelle religion et admirait certaines religions , donc ni athée, ni anti religieux.
      La religion ce n’est pas juste les monothéismes.


    • andromerde95 8 octobre 2016 09:52

      @epicure
      le déisme rejette tout dogme religieux, toute révélation et tout surnaturel comme toi. le déisme se rapproche plus de l’athéisme que du monothéisme le clown. 


      hitler a créé un culte non-religieux autour de son pouvoir... 


    • epicure 10 octobre 2016 02:18

      @andromerde95

      pauvre caniche clown
       l’athéisme rejette toute croyance en dieu, contrairement au déisme.

      Hitler n’était pas athée, sa croyance en un dieu transcendant va bien avec son idéologie d’extrême droite.
      Il était contre le matérialisme athée, et souhaitait que les gens croient en dieu.
      Ça fait d’autres points communs avec toi.

      Tout le contraire de moi et des athées.
      Il a fait du nazisme une nouvelle religion mystique en fait.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Mysticisme_nazi#Cin.C3.A9ma


    • andromerde95 10 octobre 2016 12:23

      @epicure
      « Hitler n’était pas athée, sa croyance en un dieu transcendant va bien avec son idéologie d’extrême droite.

      Il était contre le matérialisme athée, et souhaitait que les gens croient en dieu.
      Ça fait d’autres points communs avec toi.

      Tout le contraire de moi et des athées.
      Il a fait du nazisme une nouvelle religion mystique en fait. »

      hitler était comme les déistes, il croyait en Dieu mais rejetait tout culte envers Dieu (qu’il a remplacé par le culte de la personnalité comme les athées mussolini et staline) et tout dogme religieux... bref il se rapprochait des athées.


      c’était aussi un sataniste et occultiste comme les franc-maçons anti-religieux.


    • epicure 10 octobre 2016 21:55

      @andromerde95

      tu as vraiment la cervelle d’un caniche en plus d’en avoir le comportement.

      S’il croyait en un dieu, il n’était pas athée, il croyait en un dieu comme les théistes.
      C’est un lapalissade.
      Donc arrêtes tes stupidités.

      athéisme = rejet des transcendances et des croyances irrationnelles donc du satanisme et de l’occultisme

      hitler = vision d’un monde dominé par des transcendances, comme les croyants de ton genre.

      Ne cherche pas espèce d’ignare menteur, il est d’extrême droite , vous partagez la même logique des idées.


    • andromerde95 10 octobre 2016 22:04

      @epicure
      « tu as vraiment la cervelle d’un caniche en plus d’en avoir le comportement.

      S’il croyait en un dieu, il n’était pas athée, il croyait en un dieu comme les théistes.
      C’est un lapalissade.
      Donc arrêtes tes stupidités. »

      il n’était pas athée mais rejetait tout culte et tout dogme religieux ainsi que toute révélation comme les déistes et athées.


      « athéisme = rejet des transcendances et des croyances irrationnelles donc du satanisme et de l’occultisme »

      non athéisme = rejet de Dieu point barre

      « hitler = vision d’un monde dominé par des transcendances, comme les croyants de ton genre. »

      hitler = rejet des dogmes religieux, des révélations et des cultes envers Dieu comme les athées. et hitler a supplanté le culte envers Dieu par le culte envers lui, c’est athée et hitler a réduit l’influence de l’Eglise pour le profit de l’État c’est athée. 

      « Ne cherche pas espèce d’ignare menteur, il est d’extrême droite , vous partagez la même logique des idées. »

      non ignare menteur, plus de 20 articles qui démontrent le contraire : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/articles/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste


  • charlie charlie 5 octobre 2016 15:42

    J’apprécie votre article, mais ne suis pas aussi optimiste que vous. Je ne pense pas que « les religieux du monde pourront s’accorder suffisamment entre eux pour proposer enfin la seule religion vraiment nécessaire à notre époque comme pour les temps futurs : celle du respect de tous les humains et de la nature qui nous a vu naître. »

    Ceux qui accaparent le pouvoir ne le laissent jamais de gaîté de coeur. Il faudra les violenter un peu, à la manière des Black protest, ces femmes vêtues de noir qui manifestent en Pologne pour l’avortement.

    Allez les femmes ! quand vous vous lèverez en masse, là, ça craquera de partout. 


    • Jelena Jelena 5 octobre 2016 16:23

      @charlie >> Il faudra les violenter un peu, à la manière des Black protest (...)
       

      Les bolcheviques et staliniens n’ont pas réussit à détruire le christianisme en Pologne et ce sont « les fofolles à Soros » qui vont y réussir ?... Vous avez de l’humour sur Avox.


    • charlie charlie 5 octobre 2016 17:17

      @Jelena

      « les fofolles à Soros » ?? c’est franchement débile mon pauvre vieux……. misogyne, antisémite, complotiste : encore un effort, et vous allez nous parler de CIA, de sionisme, de l’OTAN, du NOM, de l’Empire, de Poutine, etc etc.

      Pas nécessaire de plonger dans votre profil, j’imagine déjà très bien qui vous êtes sur ce site…..


    • Jelena Jelena 5 octobre 2016 18:25

      @charlie Moi antisémite ? Ok.... Et un juif qui milite pour qu’on détruise le christianisme en Pologne, c’est quoi ? Un christianophobe ? Un goyophobe ?


  • Trelawney Trelawney 5 octobre 2016 16:19

    La pape François se sert des nouveaux médias pour communiquer. Cela ne le met pas à l’abri de dire des conneries, car c’est l’effet pernicieux de ces médias comme internet etc.

    Le pape François a cependant dit des choses intéressantes sur l’homosexualité. Il a fait référence à la base du christianisme qui est : « l’amour » et surtout l’amour de son prochain qu’il soit d’un sexe différent ou du même sexe.

    La théorie du genre est inventée par ceux qui la combatte. Il soutiennent qu’un message subliminal est délivré aux écoliers et dirait en substance : « Le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle, ce n’est pas pour autant que nous pouvons nous qualifier de masculin ou de féminin ». Le vrai et le seul message que martèle l’éducation nationale est : « Le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle, mais socialement nous sommes égaux ». Ce qui veut dire que dans la vie courante (travail, vie sociale, tâches ménagères etc), il n’y a théoriquement pas de différence entre un homme et une femme. Et la phrase « Papa lit et maman coud » n’a pas lieu d’être parce que papa peut très bien repriser ses chaussettes pendant que maman lit un roman de Musso.

    Mais il semblerait que des personnes abruties au point de s’arquebouter sur des traditions ancestrales essaient vaille que vaille de nous faire croire que « le mélange des genres » n’a qu’un seul but : l’apologie d’une société déshumanisée parce que asexuée. Et comme les imbéciles ne changent jamais d’avis, il triturent les faits dans tous les sens pour essayer avec sans y parvenir d’être raccord avec leur théorie fumeuse

    La différence entre un homme et une femme n’est que d’ordre sexuel. La femme met au monde des enfants et pour cela elle a besoin du sperme de l’homme. Cette échange de semence se fait lors de relation sexuelle. Qu’une femme ait envi d’être championne du monde d’haltérophilie et un homme petit rat à l’opéra ne regarde qu’eux et personne d’autre et ne change rien dans leur différence sexuelle. Jamais une seule fois, l’éducation nationale n’a dit autre chose que cela


    • izarn izarn 5 octobre 2016 20:40

      @Trelawney
      Le problème de ce genre de discussion, c’est d’aligner des évidences, des idées 1000 fois revues depuis Georges Sand...
      Le pape ne parles pas du débat homme/femme ; mais du transgenre.
      Pourquoi essayer de dévier la conversation ?
      Grosso modo le transgenre c’est de l’ultime connerie.
      Les mecs vivent dans l’héroic fantasie, dans un monde irréel. Ils voudraient que leurs fantasmes, souvent pervers soient la réalité.
      Ce sont des malades...


    • izarn izarn 5 octobre 2016 20:49

      @izarn
      Attention ! je ne confonds pas la théorie du transgenre avec l’homosexualité.
      Le transgenre c’est de déclarer qu’un homme « normal » pourrait se transformer en femme.
      Etre homo n’est pas un choix en réalité.


  • astus astus 5 octobre 2016 16:39

    @ Trelawney

     
    De même que l’« islamophobie » a été inventé par Khomeyni pour tenter de disqualifier ceux qui critiquaient les extrémistes religieux (et non la religion elle-même), la « théorie du genre » est effectivement la création de ceux qui n’ont rien compris à la constitution de l’identité sexuelle et qui pensent que l’on peut manipuler celle-ci comme un jeu de lego. (cf. la réponse à Charlie de 16h23).

    Bien à vous.

    • philouie 5 octobre 2016 17:00

      @astus


      Et comment expliquez vous que la ministre veuille mettre en œuvre une politique de déconstruction du genre au moyen de l’école ?


    • Trelawney Trelawney 5 octobre 2016 17:03

      @philouie
      Pouvez vous argumenter par des faits. je ne veux pas votre sentiment ni votre ressenti, juste des faits probants qui démontre « que la ministre veuille mettre en œuvre une politique de déconstruction du genre au moyen de l’école  »


    • philouie 5 octobre 2016 17:40

      @Trelawney
      et donc  :
      Et comment expliquez vous que la ministre veuille mettre en œuvre une politique de déconstruction du genre au moyen de l’école ?


    • Trelawney Trelawney 6 octobre 2016 11:51

      @philouie
      La différence entre un homme et une femme n’est que d’ordre sexuel. La femme met au monde des enfants et pour cela elle a besoin du sperme de l’homme. Cette échange de semence se fait lors de relation sexuelle. Qu’une femme ait envi d’être championne du monde d’haltérophilie et un homme petit rat à l’opéra ne regarde qu’eux et personne d’autre et ne change rien dans leur différence sexuelle. Jamais une seule fois, l’éducation nationale n’a dit autre chose que cela


    • philouie 6 octobre 2016 12:04

      @Trelawney
      c’est là qu’on voit à quel point baron a raison : dans votre théorie qui n’existe pas, il y a plein d’autres choses qui n’existent pas.
      Et cette absence devrait interroger.


    • Trelawney Trelawney 6 octobre 2016 12:09

      @philouie
      La différence entre un homme et une femme n’est que d’ordre sexuel. La femme met au monde des enfants et pour cela elle a besoin du sperme de l’homme. Cette échange de semence se fait lors de relation sexuelle. Qu’une femme ait envi d’être championne du monde d’haltérophilie et un homme petit rat à l’opéra ne regarde qu’eux et personne d’autre et ne change rien dans leur différence sexuelle. Jamais une seule fois, l’éducation nationale n’a dit autre chose que cela


  • philippe baron-abrioux 5 octobre 2016 16:53

     
     @ astus

     BONJOUR ,

     Astus , je suis étonné que ce pape François , acclamé par les catholiques du XXI ième siècle dès les premiers jours de son élection , qui dispose à peu près partout dans le monde de ses nonciatures apostoliques qui sont quasi unanimement considérées comme les sources( parmi les milieux diplomatiques et de renseignements ) les mieux informées qui soient , se soit laisser aller à faire état d’une discussion avec le père d’un jeune enfant qui aurait dit à son père qu’il voulait pour l’avenir « devenir une femme » sans plus d’indication : où , quand , comment , à quel propos ?

     qu’ensuite il poursuive en indiquant que la cause se trouverait (sur un ton affirmatif) dans les manuels de S.V.T à l’usage des collèges français me laisse plus que rêveur : il semble être à ce sujet ou bien mal renseigné ou que les informations qui lui parviennent sont caricaturalement orientées (ce qui est assez plausible ) .

     les catholiques ont vu dans ce pape un homme qui, pensaient ils, allait opérer des changements majeurs dans l’Eglise , certains envisageant la fin du célibat obligatoire des prêtres et la possible accession de femmes à des fonctions particulières en son sein .

    le Pape est le gardien du dogme en tout premier lieu et c’est le synode(assemblée des évêques et du Pape , le Pape n’étant que l’évêque de Rome ) )qui en fait décide des orientations générales de l’Eglise et non le Pape seul comme on pourrait le croire , même s’il en avait le désir .

     il est clair aussi que la Curie (qu’il essaie de réformer) pèse de tout son poids et qu’il est d’ores et déjà en butte à des réactions très fortes de ce gouvernement de l’Eglise( et du Vatican qui par ailleurs est aussi un état) .

     ce Pape est( en plus) unJésuite , dont la création ne fut pas toujours du goût du Vatican (congrégation d’ailleurs interdite un temps ) et de ce fait il se trouve plus que d’autres souverains pontifes tiraillé entre un certain « esprit jésuite » , connu pour son aptitude à toujours privilégier le dialogue (y compris avec des civilisations comme celles de la Chine où de nombreux missionnaires Jésuites furent envoyés même auprès de l’empereur ) et le compromis et sa fonction qui est celle de gardien du Dogme .

     il ne faut pas attendre de ce Pape plus qu’il ne peut donner : il entrouvre les portes des églises aux divorcés ( excommuniés et dont les enfants ne pouvaient pas être baptisés ) , aux homosexuels ( qui suis je ...) , mais il est clair que tous ceux qui peuvent bénéficier de ces indulgences ou formes d’empathie , s’ils font le choix de réintégrer l’église le feront aux conditions de l’église , c’est à dire après contrition et selon le Dogme .

     dommage que ce Pape , Argentin et donc latin mais d’Amérique du Sud , plutôt volubile se soit laissé embarquer dans cette évocation de la« théorie du genre » , qui n’était pas vraiment la plus opportune dans cette période traversée par toutes les questions concernant l’identité .

     mais je ne peux croire que tout cela ne soit que le fruit du hasard du moment quand je vois l’exploitation qui en est faite en France . sans doute aurait il mieux valu qu’il attende son atterrissage pour reprendre contact avec la terre (problème de pressurisation ?) .

     bonne fin de journée !

     P.B.A

     

     

     

     

     

     


    • astus astus 5 octobre 2016 17:06

      @philippe baron-abrioux


      Merci pour ce long message qui précise des éléments très utiles à la compréhension de ces évènements, notamment sur l’importance du synode et de la Curie qui ne lui ont peut-être pas pardonné en effet ses origines atypiques qui détonnent dans ce milieu très conservateur ! Mais je trouve néanmoins dommageable, et d’abord pour l’Église elle-même, ce manque de recul qui traduit bien l’emballement de nos sociétés surinformées, c’est à dire finalement déformées par l’incapacité à « digérer » toutes ces informations, lesquelles peuvent en outre être volontairement ou non biaisées.

      Bonne fin de journée à vous aussi

    • charlie charlie 5 octobre 2016 17:20

      @philippe baron-abrioux
      « sans doute aurait il mieux valu qu’il attende son atterrissage pour reprendre contact avec la terre (problème de pressurisation ?)  »

       smiley

    • izarn izarn 5 octobre 2016 20:57

      @philippe baron-abrioux
      Manquerait plus que le pape bénisse les LGBT !
      Bonne mère !
      Effectivement le pape remue le couteau dans la plaie du « mariage pour tous »
      Mais est ce si étonnant ?
      Au contraire, n’est-il pas étonnant que certains soient étonnés par le pape ?
      Le Vatican n’est pas encore un think tank du Système....
      Caramba ! Encore raté !


  • Pascal L 5 octobre 2016 17:16

    Et l’on s’étonne que le pape soit Catholique !

    L’enseignement du Christ n’a pas varié depuis 2000 ans et est toujours aussi difficile à comprendre. Le rôle du pape reste toujours de l’expliquer à la lumière des changements de notre société. Tous ces changements ne vont pas forcément dans le sens de l’enseignement du Christ et le pape est dans son rôle en rappelant en quoi cette évolution ne vas pas dans le sens voulu par le Christ.

    • epicure 5 octobre 2016 18:53

      @Pascal L

      cela ne l’oblige pas à dire des contre vérités.


    • Pascal L 5 octobre 2016 20:04

      @epicure

      Si nous écoutons les énarques, il y a la vérité du moment et cette vérité change au gré des saisons.
      Dans ce domaine, la vérité est au contraire inaccessible. La vérité est unique, mais son accès n’est pas toujours à notre portée. 

    • izarn izarn 5 octobre 2016 21:07

      @epicure
      Il y a quand meme une insistance maladive des « socialos » dans ce sens...
      Curieux car ils ont flingué Ségolène Royal, et laissé en chemin Martine Aubry.
      Bon c’est sur, ce ne sont pas des gloires, mais enfin face à Hollande, on pourrait se poser des questions, hein ? « Hollande l’homme du système » smiley
      Dites, c’est incroyable, mais le seul parti politique manié par une main de fer par une femme en France c’est ?
      Tic tac tic tac...
      Le FN !
      Etonnant non ?
      Et pis en plus elle est devant tout les males scabreux dans les sondages !
      Déplorable, non ?
       smiley


    • izarn izarn 5 octobre 2016 21:27

      @izarn
      Remarquez la foutaise des sondages.
      Juppé arrive largement en tete de popularité...
      Mais quand on passe au vote c’est Marine Le Pen qui est devant :
      Allez comprendre !
      Juppé sera derrière...Quid de sa popularité ? A quoi ça sert ?
      C’est de la fumisterie, comme la propagande ahurissante sur Macron.
      Mais il n’est RIEN. C’est de l’enfumage.
      Pour finir, je pense que la popularité de Marine le Pen est largement supérieure à celle de Juppé. Un score gaulliste, je dirais dans les 45%. Bon c’est pas Poutine en effet. Mais c’est excellent depuis le Général. C’est meme pas assez, un bon 55% serait plus utile.
      Mais le Système tremble, comme devant Trump.
      Il faut fausser tous les sondages. On l’a vu lors des referendum en Grece et sur le Brexit :
      Faux, archi faux....
      CNN sur Clinton : Faux !
      Ils mentent comme des malades : Finance, économie, chomage : Mensonges !
      La Deutsche Bank en faillite ? Mais toutes les banques sont en faillite technique depuis 2008 ! Elles survivent grace à la planche à billet de la Fed, BoJ, BCE...Meme en Chine ils ont des problèmes...
      Vous avez vu la magouille autour de la Société Générale ?
      Jovanovic n’a pas tord vous savez ?
      Sarkosy, Hollande, Juppé, Macron, des has been. Des à coté de la plaque, du passé, du moisi.
      Le monde à changé.
      Ils ne s’en aperçoivent pas.
      L’aiguille de la puissance est passé à l’Est...


    • epicure 6 octobre 2016 05:48

      @Pascal L

      tu confonds énarques avec bigots qui voient des choses dans les livres scolaires qui n’existent pas.


  • tf1Groupie 5 octobre 2016 17:18

    Excellent article, qui d’ailleurs poil-à-gratte les intolérants de tous bords, notamment les religieux.

    Comme le fait remarquer très justement l’auteur l’Eglise est TRES mal placée pour donner des leçons dans ce domaine.
    Les enfants de choeur portent des robes ce qui est régulièrement source de « confusion » chez les curés.

    La prêtrise réservée aux hommes c’est un stéréotype de genre hors-catégorie.


    • astus astus 5 octobre 2016 18:09

      @arthes


      Bonsoir,
      Vous mettez l’accent sur un point très important qui est celui du manque ou du« deuil » à faire par rapport au sexe que l’on n’ a pas, mais ceci passe bien sûr au large de ceux qui se refusent à réfléchir sérieusement à la question très complexe de savoir comment se forme dans le temps l’identité sexuée d’une personne. Merci de votre apport.
      Cdlt

    • epicure 5 octobre 2016 18:55

      @tf1Groupie

      tu oublies de parler des castrats qui ont embellis les oreilles catholiques pendant des siècles.

      Après ça cause des trans qui changent volontairement de sexe une fois adulte.....


    • izarn izarn 5 octobre 2016 21:38

      @arthes
      Bien entendu que l’Eglise, sur bien des sujets, est indéfendable.
      Mais bon hein ? Si t’es pas catho tu ne cherches pas a devenir enfant de choeur...
      Pourquoi pas les filles ? Mais c’est un problème d’ordre religieux, pas républicain.
      Ceci dit l’Eglise pourrait etre condamnée pour avoir traumatisée les petites filles...
      Peut-etre qu’à l’époque, l’égalité homme femme n’était pas inscrite dans la Constitution ?


    • robert 10 octobre 2016 17:05

      @epicure
      castrat et trans n’ont rien à voir...


    • epicure 10 octobre 2016 21:49

      @robert

      ça dépend de quel point de vu on se place.

      Dans un sens oui, la modification de l’un est imposée, alors que l’autre est volontaire. Même si les motivations sont différentes.

      Mais dans les deux cas les personnes concernées, n’ont plus les caractères rattachés à leur sexe d’origine. Nombre de castrats ont des formes féminines (hanches et poitrine).

      Mais les modifications imposées au castrat qui se trouve dans une situation instable dans une société sexiste, sont plus immorales que les modifications volontaire du transsexuel.


  • Loatse Loatse 5 octobre 2016 17:58
    Mouais, ce ne serait pas un coup de pub en quelque sorte pour faire oublier aux cathos pas contents « Amoris laetitia » (qui implique que les couples divorcés ou vivant en union libre peuvent communier et la fin de l’indissolubilité du mariage catholique.. au point que certains théologiens le taxe ni plus ni moins d’hérétique.... ?

    Bref notre jésuite réformateur (? !) ne semble plus être en odeur de sainteté parmi ses fidèles et avoir perdu le capital sympathie qu’il possèdait auprès d’eux au départ...

    Au bord du schisme parait il selon certain, il nous mènerait..

    Je ne me prononcerait pas là dessus... ce qui est sur c’est qu’il n’y a plus grand monde dans les églises hormis le 3ème age.. Sympa tout de même d’avoir encouragé les jeunes cathos à danser au brésil lors des rencontres. 

    J’ai bien ri aussi lorsqu’il s’insurge contre « les faces de carêmes » des cardinaux... (oui je sais c’est pas charitable mais bon, le monde est assez triste comme ca sans en rajouter..)

    Pour ma part je n’ai pas toujours compris ce qu’il entend par « la contraception c’est un moindre mal » au sujet de l’ivg et de son interdiction en pologne..

    Ca fait tout de même des décennies que les cathos lambdas (pas les extrémistes), considère la chose comme allant de soi dans un monde dont on doute de la nécessité de continuer à le remplir plus qu’il n’est raisonnable. Cela devrait même être encouragé.

    Bon, pape ou pas ce n’en est pas moins un homme...(j’allais dire un vieux garçon... :)











  • baron 5 octobre 2016 19:01

    Il y a des contradictions évidentes que tout un chacun peut vérifier en lisant simplement les commentaires précédents.
    En gros deux camps s’affrontent, ceux qui disent qu’il y a une théorie du genre (c’est exaxt il suffit de lire judith Butler) et qu’il y a une volonté de déconstruire le genre (en gros plus de fille, plus de garçon) des êtres neutres et les autres qui crient au complot et qui prétendent qu’il n’y a qu’une volonté d"égalité homme femme). Le fait de simplement défendre ce qui est théorisé, c’est déjà admettre qu’il y a bien une théorie qui affirme que les hommes et les femmes sont une construction sociale, d’ou la contradiction.
    il y a bel et bien ici des défenseurs de la théorie du genre.qu’en même temps, ils prétendent nepas exister.
    Pour couper court a un débat stérile, il y a la science, que nous dit elle ?
     C’est simple, il existe des traits physiques indiscutables, des facteurs génétiques, des prédispositions à certaines maladies selon le sexe, des hormones différentes, une espérance de vie différentes, des aptitudes physiques différentes et même des reflexes différents.
    Et, en regardant fonctionner le cerveau, selon la théorie qui n’existe pas, ils devraient fonctionner de la même façon. Pas de bol, le cerveau est sexué, un opérateur d’IRM qui observe un cerveau fonctionner, peut déterminer si il s’agit d’un homme ou d’une femme.
    Comment en lisant les faits que je relate ci-dessous, est-il possible d’en déduire qu’un homme ou une femme sont une construction sociale ? C’est simple, c’est de l’idéologie et des plus dangereuse.

    Lisez le livre de sciences et technologie Belin 6ème entre les pages 96 et 140, je vous donne un indice il manque des infos, le sexe des animaux n’est pas un critère commun à des espèces, et le sexe des enfants, garçon, filles n’est évoqués qu’a partir de la pubertés, avant ce sont des enfants avec des différences physiques non évoquées, , page 96 le dessin comparatif de Marie et de Pierre ne comporte pas de sexe, pas de rapport sexuel pour la reproduction c’est une simple rencontre de cellules ...etc ..... Je ne peut pas tout commenter c’est trop long .
    La théorie du genre apparait là est dans les nons dit,
    J’ attend les réponses des sceptiques .... pour voir Parce que c’est malicieusement planqué , mais bien là ....


    • pemile pemile 5 octobre 2016 20:26

      @baron "Pas de bol, le cerveau est sexué, un opérateur d’IRM qui observe un cerveau fonctionner, peut déterminer si il s’agit d’un homme ou d’une femme."

      Non, une méta-étude sur 6000 IRM débunke le manque de sérieux de ces thèses

      http://www.slate.com/blogs/xx_factor/2015/11/02/_male_brain_and_female_brai n_there_s_really_not_much_of_a_difference.html


    • baron 5 octobre 2016 21:40

      @pemile
      Vos n’avez pas mieux que slate comme source ?
      Mon affirmation est précise, un opérateur peut différencier un cerveau d’homme et de femme, et là je vous met au défie de dire que c’est impossible, les réponse sont en général biaisé, ont vous dit que les cerveaux des hommes et des femmes sont semblable parce que les différences sont liés à l’environnement ou à la physiologie féminine, ce qui n’est rien d’autre que la théorie du genre appliquée aux neuro sciences.
      Je le répète donc, un opérateur peut déterminer si il observe un cerveau d’homme ou de femme à l’irm ou au pet scan , c’est tout de même plus objectif que les interprétations foireuses qui sont données, dans une certaine littérature scientifique.....


    • pemile pemile 5 octobre 2016 23:15

      @baron « Je le répète donc, un opérateur peut déterminer si il observe un cerveau d’homme ou de femme à l’irm »

      Quelles sont les différences entre un cerveau masculin et féminin ?

      Quelles sont les conclusions de « genre » que vous en tirez ?


    • pemile pemile 5 octobre 2016 23:20

      @baron « Vos n’avez pas mieux que slate comme source ? »

      Qui contient le lien vers l’article original de l
      ’université du Wisconsin à Madison publié dans la revue Science smiley

      https://womenstudies.wisc.edu/documents/ScienceSingle-sex09-23-11.pdf


  • baron 5 octobre 2016 19:04

    Lisez le livre de sciences et technologie Belin 6ème entre les pages 96 et 140, je vous donne un indice il manque des infos, le sexe des animaux n’est pas un critère commun à des espèces, et le sexe des enfants, garçon, filles n’est évoqués qu’a partir de la pubertés, avant ce sont des enfants avec des différences physiques non évoquées, , page 96 le dessin d’enfants comparatif de Marie et de Pierre ne comporte pas de sexe, mais un anus,
    pas non plus de rapport sexuel pour la reproduction c’est une simple rencontre de cellules ...etc ..... Je ne peut pas tout commenter c’est trop long .


  • baron 5 octobre 2016 19:18

    Une dernière pour la route, page 135, voici la question, précise en quoi ces images vont à l’encontre des stéréotypes ?
    Page 137, le titre La vie d’un être humain, les images : un embrion, un foetus, un nouveau né, puis un enfant, (c’est une fille, pourquoi pas de garçon ?) puis une adolescente (toujours pas de garçon) puis la puberté et là apparait un homme sexué à coté d’une femme et enfin union des cellules reproductrices, (par magie ? éprouvette, GPA ? ....). Je ne trouve rien sur la gestation uste une échographie, les 9 mois de grossesses, l’accouchement, et les transformations physique de la femme passent à la trappe. C’est normal pour vous ????


  • philouie 5 octobre 2016 20:06

    sur la mixité à l’école, j’ai trouvé cette petite vidéo.

    indépendant de la question de la mixité, demandez-vous si on a progressé depuis.


    • baron 5 octobre 2016 20:24

      @philouie
      Difficile de se demander quelque chose, puisque vous vous éloignez du sujet, qui est la théorie du genre dans les livres scolaires. Bon, faire diversion peut aussi être une stratégie pour noyer le poisson ???? Les politiciens ne font que cela, pour ne pas aborder le fond


    • philouie 5 octobre 2016 20:29

      @baron
      pour moi la question de la mixité à l’école et l’idéologie du genre, c’est une même chose, même si la "praxis de genree (la mixité) précède la théorie du genre.


Réagir