lundi 2 avril 2018 - par Philippe Huysmans

Petits crimes de guerre entre amis

Oh, presque rien. Seize jeunes manifestants désarmés abattus de sang froid pour s'être approchés « à quelques centaines de mètres » de la frontière israélienne.

Ou plutôt, comme le disent les médias dominés, nous parlerons de la « barrière de sécurité entre Gaza et Israël », puisque la bande de Gaza n'est pas à proprement parler un État. En pratique, c'est plutôt un camp de concentration à ciel ouvert : 360Km2 pour 1.500.000 habitants dont un tiers vit dans des camps de réfugiés, dans des conditions de misère et de dénuement presque total. Ce qui n'empêche nullement certains médias de poser là, l'air de rien, qu'il s'agirait d'une frontière, histoire de bien préparer le lecteur à ce qui va suivre : il s'agit « d'affrontements sanglants » entre Palestiniens et l'armée israélienne.

« Grande marche du retour » : 4 questions sur les affrontements sanglants à Gaza Source : L'Obs

[...] Près de 30.000 manifestants Palestiniens, et notamment des femmes et des enfants, ont convergé le long de la barrière frontalière qui sépare la bande de Gaza d'Israël afin de participer à cette « grande marche du retour », selon les chiffres communiqués par un porte-parole de l'armée israélienne.

[...] Craignant que la mobilisation n'entraîne une tentative de forcer la barrière frontalière, à l'occasion par exemple d'une marche massive avec femmes et enfants, les dirigeants militaires et politiques israéliens avaient prévenu que l'armée n'hésiterait pas à donner l'ordre d'ouvrir le feu à ses tireurs d'élite en cas de tentative d'infiltration sur le territoire israélien.

Un petit nombre de manifestants s'est approché à quelques centaines de mètres de la barrière frontalière ultra-sécurisée, régulièrement théâtre de heurts sanglants entre habitants de l'enclave et soldats. Ces derniers ont répliqué en tirant à balles réelles et en faisant usage de gaz lacrymogènes.

Ces derniers ont « répliqué », donc. Répliqué en tuant froidement seize jeunes manifestants désarmés qui étaient à plusieurs centaines de mètres de la barrière, et dont l'un a été abattu d'une balle dans la nuque alors qu'il fuyait ostensiblement la zone, armé... d'un pneu.

Dissection d'une propagande désormais classique

Au premier abord, les médias présentent le fait divers dramatique d'un point de vue qui se veut neutre et objectif, mais le sont-ils vraiment ? Je me propose de vous démontrer que sous les apparences d'un travail journalistique objectif se cache une réalité moins glorieuse : il s'agit de dédouaner par avance — et par tous les moyens — les actions de répression brutale menées par les autorités israéliennes. La presse aux ordres du capital a choisi son camp, ce sera l'extrême droite israélienne, contre les Palestiniens.

Le choix des mots

Le choix des mots est déterminant dans l'interprétation des concepts véhiculés, l'art de manipuler ces idées à travers un discours millimétré s'appelle la propagande. Il ne faut jamais sous-estimer l'impact de la propagande, qui n'est véritablement neutralisée qu'au moment où le lecteur en a saisi les rouages. Voyons ceci à travers quelques exemples tirés de la presse.

Affrontements : non, un affrontement, c'est simplement deux camps qui se font face, on parle de fronts, et lorsqu'on les place l'un en face de l'autre, ils sont « front à front » (affrontement). Un affrontement n'implique nullement l'usage de violence, même si souvent, l'affrontement est suivi de heurts. On devrait donc parler ici de répression extrêmement brutale d'une manifestation. Vous aurez noté que s'il y a bien eu usage de violence (tirs à balles réelles), celle-ci n'est venue que d'un seul côté. On en trouvera bien l'un ou l'autre pince-sans-rire pour objecter que certains manifestants avaient des cocktails molotov ou des lance-pierres, mais ça tombe un peu à plat quand on se souvient que les manifestants n'ont jamais approché la barrière à moins de quelques centaines de mètres. Aucun personnel de l'armée israélienne n'a été directement menacé, les manifestants n'ont eu à aucun moment l'occasion de s'approcher de la clôture.

On peut en déduire qu'en l'absence de menace pour les forces de Tsahal, il ne s'agissait nullement de légitime défense, mais bien d'inspirer la terreur chez les Palestiniens. En français, ça porte aussi un nom, cela s'appelle du terrorisme.

Dans la mesure où la bande de Gaza est un territoire occupé situé dans l'État d'Israël, ces faits s'apparentent à des crimes de guerre, ainsi que le faisait remarquer le Prof. François Dubuisson (ULB - droit international). Étrange qu'à part cette tribune sur RFI, aucun de nos médias mainstream n'ait évoqué ceci ? Personnellement, j'ajouterais qu'il s'agit de crimes de guerres dirigés contre des civils, s'agissant de manifestants non armés.

Réplique : la plupart des médias utilisent ce terme, probablement issu d'une dépêche AFP : 

[...] Un petit nombre d'entre eux s'est approché à quelques centaines de mètres de cette barrière ultra-sécurisée, régulièrement le théâtre de heurts sanglants entre habitants de l'enclave et soldats. Ces derniers ont répliqué en tirant à balles réelles et en faisant usage de gaz lacrymogène.

Sauf qu'on peut difficilement parler de « réplique ». On peut parler de réponse disproportionnée, mais certainement pas de réplique, qui ajoute à une simple « réponse » une connotation de proportionnalité, on reste dans le même mode d'action (ce qui n'est clairement pas le cas en l'espèce).

Régulièrement le théâtre de heurts sanglants entre habitants de l'enclave et soldats : ne parlerait-on pas plutôt d'une zone où les palestiniens se font régulièrement tirer comme des lapins ? Cette formulation donne à penser que deux camps seraient en présence, qui se combattraient. Rien de plus faux, les lapins n'ont pas de fusil.

Mention spéciale à Jade Toussay, du Huffington post qui parvient à nous pondre un article dans lequel elle relate le massacre comme s'il s'agissait d'un fait divers des plus banals : « 16 Palestiniens ont trouvé la mort ». Ils n'ont pas été massacrés, ils n'ont même pas été abattus, non, ils ont trouvé la mort. Et peut-être même qu'ils l'avaient cherchée, aussi ? En effet, un peu plus loin nous apprenons : 

Car si officiellement, la manifestation est organisée par la société civile, le soutien du Hamas a contribué à raviver les tensions. Les autorités israéliennes y voient une « provocation » et ont d'ailleurs prévenu : ils n'hésiteront pas à employer la force, si jamais les manifestants s'approchent trop de la frontière.

La manifestation a dégénéré : Toujours sur RFI, on peut lire, dans le chapo cet article : 

Un rassemblement à l'origine pacifique pour dénoncer le blocus de l'enclave imposé par Israël et pour exiger le droit au retour des réfugiés. La manifestation a dégénéré vendredi : l'armée israélienne a tiré à balles réelles sur la foule, faisant au moins 16 morts et un millier de blessés côté palestinien.

Donc, l'armée israélienne, bien à l'abri derrière sa barrière sécurisée, armée jusqu'aux dents ouvre le feu sur la foule, tuant froidement 16 manifestants pacifiques, en blessant par balle 758 autres, et ce serait la manifestation qui aurait dégénéré ? Méchante manifestation !

Bravo... : Mention très très pas bien à FranceTVInfo qui commet (avec AFP), un article intitulé « Bravo à nos soldats » : Benjamin Netanyahou loue l'armée après la manifestation qui a fait 16 morts à Gaza.

[...] Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a félicité l'armée, samedi 31 mars, pour avoir « protégé les frontières du pays » lors d'une manifestation la veille dans la bande de Gaza où 16 Palestiniens ont été tués aux abords de la frontière. « Bravo à nos soldats », a-t-il écrit dans un communiqué. « Israël agit fermement et avec détermination pour protéger sa souveraineté et la sécurité de ses citoyens », a ajouté le Premier ministre.

On parle d'un massacre de civils innocents ou d'un fait d'arme de la glorieuse armée israélienne qui aurait, dans un acte héroïque, repoussé les hordes de barbares pour protéger la patrie ? Je me demande, moi, comment on aurait accueilli le récit des « héros » qui, au péril de leur vie (pour le coup, un certain nombre de lapins étaient armés), avaient nettoyé le ghetto de Varsovie ? Ou comment on aurait accueilli (plutôt mal, me dit-on) le récit rapporté par les dirigeants soviétiques de la répression du printemps de Prague ? Ou les événements de la place Tiananmen ?

Est-ce que ces médias mesurent exactement qu'il s'agit d'apologie de crimes de guerre, ni plus, ni moins ?

Noyer le poisson : une autre technique intéressante, développée ici de manière rudimentaire, consiste à accoler deux faits distincts, de manière à gommer quelque peu la portée dévastatrice du plus important d'entre-eux.

[...] l'armée israélienne ayant fait usage de balles réelles et de gaz lacrymogènes.

Oui, donc, en gros, ils massacrent des manifestants désarmés... et en plus, ils font usage de gaz lacrymogène... pour les disperser. C'est subtil !

Objectivité des médias (e si non e vero...)

La déontologie du journaliste place avant toute autre considération le respect de la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître. Sur le papier c'est très joli, mais désormais, tous les médias sont aux mains de grands groupes dont on constate qu'ils ont une fâcheuse tendance à imposer leur propre agenda au sein des rédactions. Ainsi, dans ce dossier comme sur tant d'autres, l'homogénéité des points de vue est tellement parfaite qu'on est en droit de se poser quelques questions.

Quel que soit l'article, vous y trouverez toujours les ingrédients que j'ai cités plus haut, le massacre sera présenté comme une conséquence logique des actes hostiles (manifestation, quoi) de la foule palestinienne au sein de laquelle le Hamas — vous avez bien lu — le Hamas se dissimulait. Après tout, les Palestiniens avaient été prévenus, n'est-ce pas ?

On placera dos-à-dos les assassins et leurs victimes, arguant qu'après tout, si les Palestiniens n'avaient pas été manifester le long de la barrière de sécurité, ils ne seraient pas morts, non plus !

Le meilleur moyen de réduire le nombre de blessés et de décès est de ne pas approcher de la barrière : c'est une équation simple. Il n'y aurait pas eu de problème s'ils avaient maintenu leurs positions à une distance sûre de la barrière. Lt Col. Peter Lerner, porte-parole de Tsahal | RFI

D'ici à ce que Tsahal intente un procès civil aux manifestants au titre du traumatisme psychologique infligé à ses pauvres soldats obligés de tirer sur des civils désarmés... On nage en plein surréalisme.

Et même lorsqu'on en vient — inévitablement — à devoir évoquer les réactions du Secrétaire général des Nations-Unies et de la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini, on ne peut s'empêcher de minimiser les responsabilités des uns, et de charger la barque pour les autres.

Tirs de l'armée israélienne sur des manifestants à Gaza : l'ONU et l'UE demandent une enquête indépendante

Une manifestation vendredi marquant le début d'un mouvement de protestation palestinien sur six semaines a été marqué par des violences avec l'armée israélienne. Plusieurs palestiniens ont été tués, et des centaines ont été blessés.

Et bardaf, c'est l'embardée ! D'emblée on parle de violences avec l'armée israélienne, et non de violences du fait de l'armée israélienne ou d'une brutale répression par l'armée israélienne. Ici comme ailleurs, on donne à penser que les deux camps en présence sont coresponsables des événements.

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres appelle également toutes les parties concernées à éviter tout acte qui pourrait conduire à plus de victimes, en particulier les mesures qui pourraient mettre les civils en situation dangereuse dans un communiqué.

Toutes les parties, eh ? Les chasseurs, les lapins, toussa.

Un peu plus tard, la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini a appelé elle aussi à une enquête indépendante.

L'usage de munitions réelles doit faire l'objet d'une enquête indépendante et transparente.

Ah ben oui, monzieu, indépendante et transparente... Mais par qui ? Le tribunal de La Haye ? Ou tout simplement par l'auditorat militaire israélien ? Parce qu'à vue de nez, les conclusions pourraient varier considérablement selon l'instance d'enquête, il me semble.

Pour mesurer pleinement le parti-pris des médias en faveur du camp du bien, contre les vilains terroristes du Hamas — qui s'en prennent au droit d'existence (sic) d'Israël — il suffit de transposer, par un simple effort d'imagination, la situation en d'autres lieux.

Imaginons que la Russie aurait décidé, au moment du rattachement de la Crimée, de réprimer dans le sang les manifestations des Tatars, en faisant usage de la force, tuant au passage 16 manifestants pacifiques et en blessant 758 autres ? Je pense que la chanson que nous entendrions serait bien différente, de la part de la communauté internationale ! En pareil cas, pensez-vous que la presse, dans un parfait ensemble, userait de mille artifices pour tenter de présenter l'assassin comme étant pratiquement en état de légitime défense ?


Article original sur LeVilainPetitCanard
Page Facebook


469 réactions


  • samy Levrai samy Levrai 2 avril 2018 16:00

    Vivement le retour à la charte de Munich de 1971 !


    • Alren Alren 3 avril 2018 12:25

      @samy Levrai

      Si aucun autre pays qu’Israël ou les USA avaient commis un tel crime il serait mis pour des années au pilori du déshonneur.
      Il paraît que la Chine et la Russie sont de grandes puissances alternatives. On peut en douter sur le plan moral et politique après leur silence consternant !!!


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 avril 2018 12:36

      @Alren

      Un peu le même problème que pour l’affaire Ramadan.

      On se demande un peu où est la gauche, et ou sont les gens soucieux de dénoncer l’injustice.

      Terrés dans des trous, probablement.


    • L'enfoiré L’enfoiré 5 avril 2018 08:43

      @Philippe Huysmans

      Je me souvenait que j’avais vu le mot « gauche » quelque part.
      Alors, un petit rappel de ce que sont la gauche et la droite, servi par notre chroniqueur Thomas Gunzig
      podcasté ici

       smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 5 avril 2018 09:13

      « souvenait » en place de « souvenais » bien entendu... smiley smiley smiley


  • Matlemat Matlemat 2 avril 2018 16:23

     Scandaleux de féliciter ses soldats pour avoir abattu des palestiniens, mais sérieusement, Israel va il accepter sans broncher le retour de tous les palestiniens ? Ils sont déjà inquiets de voir leur population arabe augmenter alors ces manifestations c’est juste du suicide. 


    • amiaplacidus amiaplacidus 2 avril 2018 17:06

      @Matlemat

      Puisque vous parlez de retour, il faut admettre qu’il y a eu un départ.

      Pourriez.vous nous en dire plus sur ce départ ?


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 17:10

      @amiaplacidus

      Exact, j’avais noté aussi ce point... Ils ne sont jamais « partis » en fait. Ils sont chez eux, en Palestine. Par contre pour les imigrés d’Europe de l’Est et des USA, j’ai quelques doutes smiley


    • Cadoudal Cadoudal 2 avril 2018 17:13

      @Philippe Huysmans
      C’est un peu comme les blancs de Seine Saint Denis, ils étaient chez eux, ils ont juste eu la politesse de disparaitre poliment...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 17:28

      @Cadoudal

      Pouvez-vous me rappeler qui a eu l’idée lumineuse et tellement si clairvoyante d’entasser tous les migrants, qu’on avait fait venir comme main d’oeuvre bon marché dans des cités HLM qui sont devenues plus ou moins des ghettos ? Mmh ?

      Le premier problème de l’immigration, je pense, ce ne sont pas les immigrés, mais bien qu’ils n’ont eu, pour leur grande majorité, aucune chance de s’intégrer durablement à la société française, et votre commentaire le dit assez.

      Et puis, l’immigration, c’est tellement pratique pour ne pas avoir à parler des vrais problèmes, n’est-ce pas ? Et quand ils ne sont pas assez « sexy », on les « autoradicalise » et du coup on passe au stade du Teeeeeeeerrrrooooorriisssme. Ca fout les jetons, hein ? C’est fait pour !

      Même si vous avez statistiquement beaucoup moins de chances de mourir dans un attentat terroriste qu’en vous étouffant avec un noyau de cerise en hiver.

      Je ne marche plus...


    • Matlemat Matlemat 2 avril 2018 17:52

      @amiaplacidus
       Je connais l’histoire et d’ailleurs l’implication française dans la création d’Israel, je conseille le livre de James Barr, Une ligne dans le sable. 

       
       

    • Allexandre 2 avril 2018 19:24

      @Cadoudal
      Remarque très pertinente, symbole d’une culture historique de qualité !!!


    • agent ananas agent ananas 2 avril 2018 21:33

      @Cadoudal
      Pouvez-vous me rappeler qui a eu l’idée lumineuse de mettre le monde arabe à feu et sang et armer les islamistes pour renverser les régimes laïques d’Afghanistan, Libye et Syrie ?
      Pouvez-vous me rappeler qui a eu l’idée lumineuse de subventionner nos produits agricoles, qui exportés en Afrique sont moins chers que ceux produits localement, ruinant les agriculteurs africains ?


    • Shaw-Shaw #Shawford42 3 avril 2018 02:08

      @#Nenette42

      J’y veillerai, de 0 à mon époux, de A à Z, du NO au SE, de LABO en BALO !

      (Deal, maman / Râ et Beb, vous notez et archivez chacun de votre côté SVP / Nestor un capot-chinois en terrasse stp 🇩🇲😂👨)


    • Garibaldi2 3 avril 2018 08:08

      @Matlemat

      La résolution 3236 de l’ONU prévoit le droit inaliénable des réfugiés palestiniens au retour sur leur terre. Il y en a d’autres.

      L’exode forcé des Palestiniens a permis à Israël de confisquer leurs propriétés. C’est une totale spoliation, comparable au pilage des biens juifs par les nazis.


    • Matlemat Matlemat 3 avril 2018 10:39

      @Garibaldi2
       Merci je savais déjà tout cela, ça n’est pas la première fois dans l’histoire que des territoires sont conquis par la force, sans le soutien de la France et des Etats-Unis, il n’y aurait pas d’Israel, Un allié sûr dans le secteur du canal de Suez. 


  • Arthur S Kent 2 avril 2018 16:25

    Erdogan n’a pas l’air d’apprécier...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 17:21

      @Kent

      C’est du show, Erdowie flatte son électorat du côté islamiste, qui voit d’un mauvais oeil (très mauvais même) les Palestiniens se faire massacrer par l’État fasciste.

      Pas oublier qu’il y a un sérieux contentieux entre ces deux-là.

      D’un autre côté, la Turquie est membre de l’OTAN, et fait les yeux doux à l’Europe, et est fort préoccupée ces derniers jours qu’on la laisse reprendre le contrôle de sa frontière Sud, face aux Kurdes.

      Les Français ont, il semblerait, pris fait et cause, et envoyé des officiers de liaison sur place, ça par contre, ça risque bien de fâcher Erdowie tout rouge. Quand il frappera, il ne se souciera guère des gentils correspondants français sur le terrrain, ce sera « mess with the best, die with the rest », façon Hannibal Barca.

      Cette énième tentative pathétique de l’Occident, par l’intermédiaire de Macron-à-la-botte de vouloir procéder à la scission de la Syrie n’a aucune, mais alors aucune chance d’aboutir, ne serait-ce que parce que les Turcs, mais aussi les Syriens, les Russes, et les Iraniens s’y opposeront avec la dernière détermination.

      Pour l’instant, les Russes se contentent de compter les points en mangeant du pop-corn, mais si ça devait évoluer dans le mauvais sens, ils pourraient reprendre très vite le contrôle de la situation, et je ne voudrais pas être à la place des officiers français.


    • Matlemat Matlemat 2 avril 2018 17:59

      @Philippe Huysmans
       Ce qui est fou dans la maladroite tentative de Macron c’est que ce conflit nous ne nous concerne pas directement et pourtant on va se mettre à la fois les Kurdes et les Turcs à dos.


       Macron roule pour Israel comme son prédécesseur mais essaie d’être discret pour que les musulmans votent pour lui.

       Erdogan est le maître du jeu en ce moment avec la menace de laisser passer les migrants et la sortie de l’OTAN. 

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 19:33

      @Matlemat

      Macron envoie ses troupes là où le Pentagone lui dit d’aller, point barre.

      Et c’est un guêpier qui pourrait vite s’avérer des plus mortels. Les Français n’ont strictement aucune sorte de légitimité à invervenir, du point de vue du droit international, c’est un acte de guerre contre la Syrie. Si les soldats se font aplatir, le petit biquet n’aura que ses yeux pour pleurer.


    • Matlemat Matlemat 2 avril 2018 21:35

      @Philippe Huysmans

      C’est même pire, avec notre passé en Syrie nous y sommes plutôt mal vu, et nous avons donné le sandjak d’Alexandrette à la Turquie. Notre président « nul en géo » est bien ridicule dans la continuité..


    • zak5 zak5 3 avril 2018 10:45

      @Kent
      on attend toujours que sa marine de guerre escorte les flottille pour gaza comme il l’avait promis.


    • zak5 zak5 3 avril 2018 10:47

      @Philippe Huysmans
      qu’on la laisse reprendre le contrôle de sa frontière Sud, face aux Kurdes.

      vous êtes en plus pro Erdogan ?


    • docdory docdory 3 avril 2018 11:17

      @Kent
      Evidemment, car la Turquie occupe illégalement le nord de Chypre depuis 50 ans, la Turquie d’Erdogan a tué 50 fois plus de kurdes en Syrie que Israël n’a tué de palestiniens au cours de cette manifestation.

      Et enfin, le prétendu « droit au retour » des « palestiniens » en Israël a aussi peu de chance de se réaliser un jour que le droit au retour des Grecs à Constantinople et dans la partie européenne de la Turquie, dont ils ont été brutalement expulsés le 29 mai 1453 par des hordes de Turcs assoiffés de sang !
      Il faut bien reconnaître que les pro-palestiniens ont l’indignation très sélective ! ...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 avril 2018 11:22

      @docdory

      Bof, ça c’est surtout ce qu’on appelle le whataboutism : Oh, t’as vu le zouli massacre, là-bas ?

      Ce qui ne change strictement rien aux faits qui se sont déroulés à Gaza.


    • Matlemat Matlemat 3 avril 2018 12:14

      @docdory
       Je n’avais pas vu ce commentaire avant que moi aussi je parle de Chypre. Je suis assez d’accord, les territoires se conquièrent par la force, c’est la seule loi qui compte. 


    • JL JL 3 avril 2018 10:31

      @Hurricane
       
       ’’Si ces palestochs n avaient pas allumé le feu de la haine’’
       
      palestochs ? Parce que vous croyez peut-être qu’une telle façon de désigner les Palestiniens est de nature à éteindre le feu de la haine ? Faut-il vous rappeler de quoi ces procédés sont le nom ?


  • waymel bernard waymel bernard 2 avril 2018 17:33

    « les manifestants n’ont eu à aucun moment l’occasion de s’approcher de la clôture » tout simplement parce que l’armée israélienne a réagi. Dans le cas contraire il ne fait aucun doute que la clôture aurait été forcée.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 17:49

      @waymel bernard

      Le poivrot, ayant assassiné sa (rosse de) femme comparaît devant le juge, et déclare :

      "C’était de la légitime défense, Monsieur le Juge, elle m’avait dit ’si tu me rates, je ne te raterai pas !’

      Je viens encore à l’instant de voir une vidéo, tournée hier : une femme d’un certain âge, rondelette, s’avance seule vers la clôture, armée... d’un drapeau.

      Un coup de feu claque, elle s’écroule. Un film rigolo ! Heureusement, les courageux soldats de Tsahal ont su, encore une fois, repousser les hordes de palestiniens ivres de sang, déterminer à faire bouillir tous les gentils chatons sionistes...

      Bref, il ne vous manque que la crédibilité, en somme. Et un peu d’honnêteté, pour faire bonne mesure.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 17:50

      @Philippe Huysmans

      arg : « déterminés ».


    • Matlemat Matlemat 2 avril 2018 18:02

      @Philippe Huysmans
       Tout comme la jeune femme qui s’est pris 8 mois ferme pour une claque sur un soldat.


    • phan 2 avril 2018 18:20

      @Matlemat

      Elle s’appelle Ahed Tamimi et la photo de son cousin Mohammad Tamimi  - au crâne fracassé par une balle tirée par un soldat israélien pendant des manifestations à Nabi Saleh.


    • Zolko Zolko 2 avril 2018 21:24

      @waymel bernard : « l’armée israélienne a réagi. Dans le cas contraire il ne fait aucun doute que la clôture aurait été forcée »
       
      pour comparer, voici la réaction des garde-frontières Hongroises quand des milliers de migrants ont voulu forcer la frontière avec la Serbie en été 2015 :
       
      https://www.youtube.com/watch?v=Q-o4T7Mzt9c

      https://www.youtube.com/watch?v=xtbFV7MEaGM

      https://www.youtube.com/watch?v=VrYDNsY9F4U
       
      0 morts, pas très efficaces les Hongrois.


    • Matlemat Matlemat 2 avril 2018 21:44

      @phan Merci pour la précision, elle devient un symbole plutôt gênant pour le pouvoir israélien. Tant d’autres se sont sacrifiés cela n’a pas changé la donne.


    • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 3 avril 2018 18:31

      @Philippe Huysmans

      Vous oubliez de mentionner l’abattage de cet handicapé en chaise roulante par les sicaires de tSSahal ;
      Pour des faits plus ou moins similaires, certains serbes ont été déférés et condamnés par le Tribunal International de La Hague pour crimes de guerre.
      Voir aussi le Rwanda, le Tchad -Hissène Habré. etc...
      Vous oubliez l’état d’esprit des soldats iSSréliens comme Elor Azaria, un soldat franco-israélien accusé d’avoir achevé un assaillant palestinien blessé en Cisjordanie occupée !!!
      Et ce jeune de 18 ans tiré comme un lapin en Cisjordanie occupée en 2016 !!!
      Attitudes fascistes comme leurs anciens bourreaux dont ils adoptent les mêmes méthodes ou théories et les mêmes mantras : abattre et encore abattre ....


    • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 3 avril 2018 18:51

      @Nenette le génial petit robot

      En sanscrit ça donne quoi ???


    • Massada Massada 2 avril 2018 18:06

      @Massada
       

      L’origine des photos, c’est le Hamas, qui publie fièrement les états de service de ceux qu’il appelle les « shahid », les martyrs.

    • papat 2 avril 2018 18:07

      @Massada
      assassin,criminel..meurtrier...


    • Massada Massada 2 avril 2018 18:07

      @Massada
       

      Nous détenons les corps de deux miliciens armés qui ont attaqué des positions de Tsahal (et généré les ripostes contre des positions ennemies), il s’agit de Masab Salul et Mohammed Rabaya. Les noms et les « mérites » des autres miliciens morts figurent sur les publications en arabe de l’organisation terroriste.


    • papat 2 avril 2018 18:08

      @papat
      vous défendez l’indéfendable...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 19:10

      @Massada

      On parle de civils quand il s’agit de manifestants pacifiques et désarmés.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 19:17

      @Massada

      Bah comme ça vous êtes paré pour le barbecue d’après Shabat. N’oubliez-pas de retirer les godasses avant de les cuire, ça fait plein de fumée et ça donne mauvais goût.


    • DACH 2 avril 2018 20:17

      @papat ne copnnait pas la légitime défense.
      lLe Hamas est en manque de martyrs depuis tous ses échecs passés. Les sommes d’argent qui lui parviennent auraient pu faire de Gaza un Singapour, prospère. Au lieu de cela elle serve à enrichir les têtes de gondoles palestiniennes, à financer les tunnels et à détourner les systèmes d’eau pour faire des rockets qui marchent mal, et à mettre des armes et des comabattants dans les hopitaux, mosquées et écoles ; Donc tout pour obliger cette population à marcher vers le suicide. Sans parler des tentatives d’attentats contre lmes membres du Fatah. La petite fille palestinienne qu’on avait amenée vers la barrière pour la faire tuer a été remise à ses parents par Tashal.
      Les 17 tués étaient tous armés et membres des 3 principaux groupes terroristes du territoires.
      Mais ceux qui aiment l’enfumage de la propagande palestinienne pourront se faire plaisir dans quelques jours, avant une plus grande claque.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 20:42

      @DACH

      Ah, on dirait que Massada a appelé les renforts. Même discours, mêmes référence, on croirait un frère jumeau (dieu nous en garde).

      Bon, après on comprend que le français n’est pas votre langue maternelle et on ne vous en tiendra pas rigueur.

      Quand vous dites « armés » vous parlez de quoi exactement ? En Israël, est-ce qu’un pneu ou un drapeau palestinien sont considérés comme des armes de première catégorie ?


    • DACH 3 avril 2018 14:17

      @papat = partisan de salon qui n’a pas le courage d’aller sur place.


    • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 3 avril 2018 18:47

      @Philippe Huysmans

      Vous perdez votre temps à répondre à ces sayanim ; ils font partie du service de propagande du MOSSAD ou du Aman formés à la Lévipropagandaleitung...la National-Sionism Arbeiter Partei

      Les Nazis tenaient le même discours pendant l’Occupation, tous les résistants étaient traités de terroristes et les mûrs de Paris étaient couverts d’affiches appelant à les dénoncer à la Gestapo !!!
      Ils ne font qu’employer les mêmes méthodes de leurs anciens bourreaux qu’ils ont fait leurs !!!


    • papat 3 avril 2018 19:50

      @DACH
      vous dites terroristes ,,,je dit Résistants...18 aujourd’hui sont mort , combien demain ?vous êtes des voleurs des assassins ,des criminels , des lâches...vous assassinez des hommes sans arme...pourriture..


    • papat 3 avril 2018 20:05

      @DACH
      en tant que pompier je ne pense pas avoir à faire preuve de mon courage ...je suis aussi boxeur poids lourd 1.93 cm pour 110 kg...si j’étais la bas je ferais déja parti du hezbollah...et je me préparais tranquillement à vous virer...le temps travaille pour le hezbollah et vous le savez...


    • covadonga*722 covadonga*722 3 avril 2018 20:49

      @papat
      yep , je n’ai aucune raison de douter de votre courage pour enfoncer une porte d’immeuble en feu.

      Pour les balles qui sifflent vous me permettrez de penser que vos poids et taille sont de peu d’intérêts.....

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 avril 2018 21:27

      @Furtive Sentinelle

      Je leur réponds fort peu, en fait, toujours gentiment, pour remettre les pendules à l’heure ce qui a le don des les agacer profondément puisque ça rencentre le débat et limite les digressions oiseuses.

      Je sais qui ils sont : pour Dach, on peut presque lire son matricule d’ici smiley

      Pour Massada, idem, mais un chouïa plus cultivé.

      Dans les deux cas, leur manuel de propagande tient en 20 slides powerpoint.


    • CoolDude 3 avril 2018 23:44

      @Furtive Sentinelle

      Oui... Mais qui ne dit mot, consent. Surtout avec eux. Donc !


  • Massada Massada 2 avril 2018 18:12

    D’après l’AFP  : « Israël refuse toute enquête indépendante sur la mort de manifestants dans la bande de Gaza ».

     

    C’est pas vrai. Israël accepte cette demande avec empressement :

    l’enquête de l’ONU débutera exactement une heure après celles concernant les massacres d’Afrin par les Turcs et celui perpétré par l’Aviation russe en Syrie.

     

    Les deux ayant provoqué la mort de dizaines de milliers de personnes, en majorité des civils. La riposte d’Israël vendredi ayant quant à elle causé la mort de 16 individus, dont au moins 10 miliciens.


    • phan 2 avril 2018 18:26

      @Massada

      Violences à Gaza : un 17ème Palestinien décède, Israël refuse toute enquête indépendante (France 24 / AFP)



    • Massada Massada 2 avril 2018 18:30

      @phan
       

      Ce 17ème palestinien se nomme Faris al-Raqib, 29 ans, membre du Djiahd islamique.

    • samy Levrai samy Levrai 2 avril 2018 18:31

      @Massada
      Donc d’un coté des assassinats par des soldats tirant à vue et délibérément sur une foule pacifique et désarmée ( qui demande quoi ?)et de l’autre coté des informations dont les sources sont l’OSDH... et sans volonté de viser les civils délibérément annoncé, ni prouvée...

      Les israeliens sont de lâches criminels et des menteurs sans limite mais nous le savons de longue date, toute l’Histoire de ce pays en atteste. 


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 19:12

      @Massada

      Ce n’est pas le whataboutism qui vous sauvera sur ce coup-là, je le crains.


    • DACH 2 avril 2018 20:19

      @samy Levrai
      Ce genre d’affirmations habillées de mensonges est appelé à convaincre de moins en moins de lecteurs. La raison : mensonge mal ficelé pour qui veut s’informer.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 20:46

      @DACH

      Il y a quelque chose de très différent entre ce qui s’est passé ce w.e. à Gaza et les événements passés, mais apparemment, vous ne comprenez pas très vite.

      Et sans être Nostradamus, je pense que cet article va faire un carton dont vous vous souviendrez longtemps. Pas parce que je serais talentueux, ou que j’aurais écrit un article « extraordinaire », non, mais parce que votre armée s’est rendue coupable d’exactions que le monde ne pourra pas ignorer longtemps, même pas vos protecteurs.


    • samy Levrai samy Levrai 2 avril 2018 21:50

      @Philippe Huysmans
      Le coup d’avant c’était quand même 1000 civils majorité femmes et enfants pour quelques pétards mouillés qui n’avaient tué personne...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 21:54

      @samy Levrai

      Exact mais il y a une différence de taille : ici on ne parle pas de combattants du Hamas, mais de manifestants pacifiques. Vous avez vu la vidéo de la fille qui se fait abattre pour avoir simplement agité un drapeau à 100 m de la barrière ?

      Ca aura le même effet que les massacres lors de la marche du sel de Gandhi.

      Si les Palestiniens ne choisissent pas la voie de la violence (qu’attend l’armée), le gouvernement israélien est cuit, et le pays pourrait bien se retrouver au ban des nations, USA ou pas.

      Les petits crimes de guerre entre amis... oui, mais dans la discrétion.


    • Attilax Attilax 3 avril 2018 09:04

      @Philippe Huysmans


      La manière dont nos medias traitent le sujet montre que ça n’arrivera pas. De plus, Israel s’est toujours foutu des jugements de l’ONU. Ça ne changera rien, hélas, parce que tout le monde s’en fout des palestiniens, ils sont pauvres, seuls et personne n’a intérêt à les aider. Ils ont pas fini de morfler, les pauvres...

    • DACH 3 avril 2018 14:22

      @Philippe Huysmans Sur place nous pouvons affirmer qu’il n’y a pas eu d’exactions,mais des tirs à balles réelles contre des combattatnts des £ groupes terroristes de Gaza : Qunat à la fumisterie du retour, les premiers qui n’en veulent pas ce sont les arabes israèliens, ainsi que certains palestioniens. les raisons sont connues....


    • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 3 avril 2018 19:06

      @phan

      Massada fait partie des services de propagande du Mossad ou du Anam ; c’est un agent chargé de désinformer la presse et les médias, il fait de la veille pour enfumer les béotiens.

      La preuve : il donne les noms des morts et leurs soi-disant « pédigrées » !!!

      Qui à part les services secrets iSSraéliens peuvent savoir qui est mort puisque les corps sont de l’autre côté de la barrière et qu’il n’y a strictement aucun « observateur » étranger autre que tSSahal ...

      CQFD


    • phan 3 avril 2018 20:52

      @Furtive Sentinelle

      De l’autre côté de la barrière, il y a des Palestiniens !


      Qusay al-Amour, 17 ans
      Murad Yousif Abu Ghazi, 17 ans
      Yousif Shaaban Abu Athra, 15 ans
      Muhammad Khatab, 17 ans et Jassim Nakhla, 16 ans
      Ahmad Ghazal, 17 ans
      Fatima Hjeiji, 16 ans
      Fatima Taqatqa, 15 ans
      Raed Ahmad Radayda, 15 ans
      Nouf Infayat, 14 ans
      Aws Muhammad Yousif Salameh, 16 ans
      Muhammad Khalaf Mahmoud Khalaf Lafi, 17 ans
      Abd al-Rahman Abu Hamisa, 16 ans
      Qutaiba Ziad Zahran, 16 ans


  • Matlemat Matlemat 2 avril 2018 18:16

     C’est la loi du plus fort, pour le moment les plus fort c’est les USA et Israel, les arabes seraient puissant s’ils étaient unis mais on fait tout ce qu’il faut pour que cela n’arrive pas. Les choses sont ainsi.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 19:25

      @Matlemat

      C’est en train de changer à grande vitesse, et c’est même tout l’enjeu de la guerre en Syrie.

      Désormais, le M.O. c’est plus « open bar » pour l’Oncle Sam, les Russes lui ont très bien fait comprendre. De plus, ces guerres sont extrêmement ruineuses pour une économie déjà pas très brillante. Trump essaie de se raccrocher aux branches en prônant le protectionnisme, mais tout ce qu’il risque d’avoir, c’est un autre protectionnisme, en face, pour annuler le sien.

      En fait, les USA ne peuvent garder l’hégémonie QUE s’ils peuvent continuer à imposer le (pétro) dollar comme monnaie d’échange, quitte à menacer de mort tout qui essaierait de s’y soustraire.

      Mais malheureusement pour eux, ils ne sont plus capables de menacer grand monde, et les BRICS finiront par imposer un Yuan qui sonnera le glas de l’économie US.

      Et quand elle s’écroulera, Israël s’écroulera comme un château de cartes.


    • Matlemat Matlemat 2 avril 2018 21:54

      @Philippe Huysmans

      Oui la Russie s’est reprise et la Chine est très puissante, pourtant le bloc de l’est n’est pas encore revenu au niveau de la guerre froide, niveau territoires et pour les BRICS, que je sache le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud font partie du camp occidental, la Chine et l’Inde ont des litiges frontaliers et la Chine est alliée au Pakistan.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 21:56

      @Matlemat

      Entretemps, le bloc d’en face s’est sérieusement délité aussi, USA en tête. Ce pays est au bord de la faillite.

      Il n’en faudrait pas beaucoup pour qu’il s’effondre sous le poids de sa dette, ce qui arrivera dès qu’il ne pourra plus emprunter en dollars (et faire tourner la planche à biftons).


    • Matlemat Matlemat 2 avril 2018 22:52

      @Philippe Huysmans

      Si les USA s’effondrent économiquement c’est le monde entier qui s effondre, les chinois vont sûrement être d’accord pour s’asseoir sur leurs bons du trésor, et le dollar, avec un pistolet braqué sur la tempe on est bien obligé de l’accepter.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 avril 2018 23:24

      @Matlemat

      Le Colt .45 sur la tempe, ça ne marche plus, l’aventure syrienne est là pour nous rappeler que quelque chose a durablement changé dans la situation géopolitique internationale.

      Ne sentez-vous pas cette fébrilité du pouvoir, à commencer par les Zuniens et les Anglais, notamment avec l’affaire Skripal ? Ne sentez-vous pas le système capitaliste qui a force de se dévorer les mollets en arrive à vaciller, lui aussi ?

      Israël n’est qu’une excroissance de l’armée néocoloniale au M.O., un avant poste aux marches de l’Empire. Quand l’Empire tombera, ils vont passer un mauvais quart d’heure.


    • Matlemat Matlemat 3 avril 2018 11:04

      @Philippe Huysmans
       L’échec en syrie est tout relatif, les Etats-Unis n’y étaient pas du tout avant et maintenant ils contrôle l’est de l’Euphrate. Les pays qui veulent refuser le dollar se font défoncer. Le contrôle global a échoué mais l’Empire à la mer donc les deux tiers de la planète.


       La Russie résiste bien sur le terrain donc on passe à l’offensive médiatique.

       Je suis d’accord que le système économique actuel va droit dans le mur mais en cas de crise c’est le monde entier qui va morfler.

       Israel sert nos intérêts dans la région, le canal de Suez est vital pour notre économie. Les dirigeants d’Israel ont déjà prévenu qu’ils préfèrent faire peter toute la région plutôt que de se laisser expulser un nouvelle fois.

        

    • Durand Durand 3 avril 2018 21:53

      @Philippe Huysmans


      Permettez que je vous reprenne... « Quand l’Empire tombera, ils vont passer un mauvais quart d’heure. », ça ressemble trop à « Quand Hitler prendra le pouvoir, ils etc... »...

      Si cette situation advenait, il faudrait impérativement protéger les Israélien, Juifs, Musulmans et Chrétiens, ainsi que les Juifs dans le monde entier. Recommencer ne mène qu’à recommencer.


      Même sans s’entendre entre-eux, les Musulmans les auraient déjà détruits cent fois si Israel n’avait pas toujours bénéficié de la supériorité technologique de défense de l’Occident. 
      Israel, comme l’a dit un commentateur, est et à toujours été le jouet géostratégique obligé de l’Occident et j’ajouterai, ainsi que son vide-conscience... 

      L’Occident protége Israel mais tant que l’Occident n’aura pas mordu la poussière – au sens figuré, espérons-le...–, rien ne pourra protéger Israel du sionisme.



    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 avril 2018 22:46

      @Durand

      "Si cette situation advenait, il faudrait impérativement protéger les Israélien, Juifs, Musulmans et Chrétiens, ainsi que les Juifs dans le monde entier."

      Moi je ne bougerais pas le plus petit doigt pour aider des gens qui par leurs actions aujourd’hui appellent sur eux le malheur pour demain, en parfaite connaissance de cause, du fait de leur arrogance, de leur stupidité, ou les deux.

      99,9% de la population, qu’elle soit juive, musulmane, chrétienne ou pastafarienne n’aspire qu’à vivre tranquillement en bonne entente avec ses voisins. Là ou l’idiot voit un conflit religieux, j’y vois une guerre économique, une guerre pour la terre, une guerre pour les ressources. La religion a bon dos, mais ici comme au temps des croisades, la religion n’est que le prétexte.


    • Durand Durand 3 avril 2018 23:14

      @Philippe Huysmans


      « Moi je ne bougerais pas le plus petit doigt pour aider des gens qui par leurs actions aujourd’hui appellent sur eux le malheur pour demain »

      Un nouvel holocauste ne vous dérangerait pas, donc... ! 

      Vous me sciez !

       

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 avril 2018 23:28

      @Durand

      Quand on cite, on le fait proprement. J’ai mis dix minutes à écrire ce paragraphe, croyez que j’en ai pesé le moindre mot.

      « Moi je ne bougerais pas le plus petit doigt pour aider des gens qui par leurs actions aujourd’hui appellent sur eux le malheur pour demain, en parfaite connaissance de cause, du fait de leur arrogance, de leur stupidité, ou les deux. »

      En gros, imaginons que vous attaquiez votre à voisin, par pure avidité, histoire de lui prendre sa maison, sa bagnole et tout ce qui lui appartient. Vous commencez par massacrer sa femme, ses frères, ses gosses, et au moment d’en finir, il se trouve que vous avez (malencontreusement) le dessous, mais c’est pas grave, vous avez un JOKER ! Vous pouvez toujours demander aux autres voisins de vous aider à finir le boulot et à vous tirer de ce mauvais pas...

      Et ma réponse à moi, c’est : commence par foutre la paix à ton voisin, il ne touchera pas un cheveu de ta tête, et si tu le fais quand même, note que ce jour là coïncidera avec ma leçon de poney qui se trouve être dispensée dans un manège fort fort lointain.

      Il y a des limites à l’empathie, selon moi, et l’une d’entre-elles est la décence.

      On pourrait citer le Talmud, aussi, mais là, je fatigue.


    • Durand Durand 4 avril 2018 02:08

      @Philippe Huysmans



       « J’ai mis dix minutes à écrire ce paragraphe, croyez que j’en ai pesé le moindre mot. » 

        Dix minutes ?!!!...  Bigre !

      « Et ma réponse à moi, c’est : commence par foutre la paix à ton voisin, il ne touchera pas un cheveu de ta tête, et si tu le fais quand même, note que ce jour là coïncidera avec ma leçon de poney qui se trouve être dispensée dans un manège fort fort lointain. »
      Grand Dieu !...(... !الله أكبر), vous doublez la mise ?!!!... 

         Soit ! 

      Dites, ils sont kasher vos poneys ?..., parce que je me disais que vous auriez pu garder les gosses pendant qu’on liquiderait leurs vieux !... 

       
         « mais là, je fatigue. »

      Oui, allez vous assoir au frais un moment,... et s’il vous reprend l’envie de peser vos matières, allongez-vous et attendez que ça passe !


      PS : il se fait tard et j’en profite pour répondre à votre prochain com : Par pitié,  TA GUEULE !






  • Massada Massada 2 avril 2018 18:25

    Une attaque de Boko Haram contre Maiduguri, grande ville du nord-est du Nigeria, a fait au moins 18 morts et 84 blessés dimanche soir.
     

    dommage que les victimes ne soient pas tué par Tsahal, Philippe Huysmans nous aurait pondu un formidable article. Mais voilà, il y a les victimes qui servent la cause et les autres dont on a rien à foutre.
     

  • Massada Massada 2 avril 2018 18:27

    Le leader du Hamas à Gaza, Yahya al-Sunwar, a déclaré aux Palestiniens dans la bande de Gaza il y a deux jours : « Si vous capturez des israéliens mangez leurs foies et retirez leurs membranes extérieures ! »

     
    Nous savons qu’al-Sinwar est un terroriste et un meurtrier brutal qui a massacré 12 Palestiniens de Fatah en 2007, mais a-t-il commencé à manger de la chair humaine ?

Réagir