mercredi 16 juin - par Daniel MARTIN

Peut-on réellement parler « d’identité nationale Française » ?

Si l’on considère que « l’identité nationale » est une donnée ou un ensemble de données pour mesurer l’homogénéité ethnique et culturelle d’une population sur un territoire précis, Vu l’histoire de notre pays et notre culture, on peut affirmer que l’identité nationale de la France c’est de ne pas en avoir, y compris sur fond confessionnel.

Entre plusieurs frontières au nord, à l’est et au sud, avec l’ouverture sur des mers et des océans, la France fut et reste un territoire de migrations facile d’accès

Sa position géopolitique de Finistère à l’ouest de l’Eurasie, avec autant de frontières terrestres et celles ouvertes sur les mers et les océans, si l’on y intègre également les DOM TOM, la France, aussi loin que l’on remonte dans le temps, est ouverte et n’a cessé d’accueillir des migrations de populations. Certaines de ces migrations se firent parfois dans des affrontements guerriers violents, quand d’autres, plus récentes furent à l’initiative de notre pays pour des besoins économiques. Celles qui ont lieu en ce moment sont dues essentiellement à des situations de conflits ou de pauvreté qui ont contraint les immigrés de fuir leur pays d’origine, essentiellement du proche orient et de l’Afrique subsaharienne.

Depuis la préhistoire la France est un pays composite ethniquement et culturellement, avec successivement des Celtes, des latins, des Germains, et leurs mixtes (Gallo-Romains) mais aussi des Vikings sans compter les traces laissées par les incursions des Huns et des arabes. Toutes ces populations n’ont cessé de se mélanger et de se fondre dans cet immense et bouillonnant creuset que fût et que reste notre pays qui a su toutefois préserver les éléments enrichissants de ces diversités culturelles qui se sont conjuguées intelligemment, bien que très souvent cela ne se soit pas fait de façon indolore, ce qui faisait dire à Mirabeau en 1789 : la France n’est qu’un agrégat de peuples désunis... C’est encore vrai aujourd’hui avec les immigrations récentes et en cours, issues pour la plus part des anciennes colonies ou des zones de conflits du proche Orient. Ainsi cette diversité culturelle, souvent acceptée difficilement fait malgré tout que par cette diversité l’on ne saurait réduire la culture française aux couleurs d’un morceau de tissu ou à un hymne à couplet sur fond violent et racial illustré par la phrase « qu’un sang impur abreuve nos sillons « …

On ne peut faire l’impasse sur la question démographique qui est aussi l’une des causes essentielles des migrations vers l’Europe et la France

L’écologie science démontre que lorsque au sein d’une espèce, une population est trop importante, elle va dépasser inévitablement les limites de son écosystème. Très rapidement, c’est l’espèce la plus prolifique en surnombre, faute d’espace et de proies qui est menacée et à terme disparaît.

L’homme a toutefois créé une exception, seul animal culturel au sommet de la pyramide des espèces sans réel prédateur, il a reculé l’échéance finale en inventant l’agriculture il y a 10 00 ans, puis grâce aux ressources fossiles, il a dopé ses productions, tout en vidant progressivement de la vie à peu près de tous les écosystèmes planétaires, même les océans. Contrairement aux cinq précédentes extinctions des espèces, la sixième qui est en cours est la première qui soit de de la totale responsabilité de l’homme.

Grâce à la médecine, l’homme échappe désormais aux lois de la sélection naturelle et vit de plus en plus longtemps. Il constitue une espèce invasive tellement fertile qu’une femme peut avoir beaucoup plus de dix enfants et un homme peut procréer à des âges bien avancés. Des femmes qui avaient plus de dix enfants était très fréquent dans nos sociétés rurales agraires d’Europe avant l’ère des prestations sociales et de la mécanisation, mais aussi avec un taux élevé de morts infantiles, ce qui, avec les guerres, limitait les effets. Cette situation à fort taux de natalité est aujourd’hui récurrente chez les femmes, notamment, dans la plupart des pays d’Afrique subsaharienne. Mais, malgré les difficultés, la médecine limitant le nombre de morts infantiles, ces pays dont les écosystèmes sont en total déséquilibre, situation aggravée par le réchauffement climatique, fait qu’en état de surpopulation, cela contraint ces populations à migrer vers l’Europe, dont la France, et souvent mourir en Méditerranée…

Faute d’une régulation et baisse de la démographie, des migrations massives en perspective

Alors que selon les experts, à l’échelle de la planète on enregistre en moyenne une perte annuelle d’environ 100000 km² de terres arables ( en 5 ans c’est la superficie de la France et en 40 ans celle des 27 pays de l’UE), nous serons très bientôt bientôt 8 milliards... Et des migrations de populations de plus en plus nombreuses vers l’Europe et la France, avec des conflits en perspective, car les déficits d’espaces et les besoins alimentaires y contraindront forcément… Ce qui ne peut être durable, vu le poids du nombre d’humains sans cesse croissant et sa boulimie de consommation diverses, y compris spatiales.

Selon les projections, sans maîtrise de la population mondiale, elle va continuer de croître et avoisiner les 10 / 11 milliards d’habitants en 2050. A l’évidence des pandémies fussent-elles aussi graves que celle du Covid-19 n’ont que peu d’influence sur la baisse de la démographie. Toutefois, même si l’accroissement de la population marquait nettement le pas dans le reste du monde, le nombre d’habitants en Afrique subsaharienne devrait plus que doubler d’ici à 2050, pour atteindre et dépasser les 2,2 milliards d’habitants, voir beaucoup plus (soit dix fois plus qu’en 1960). 

La part du continent Africain dans la population mondiale devrait donc augmenter, pour s’établir selon les projections à 23 / 25 % de la population mondiale en 2050, contre 7 % seulement en 1960 et 14 % en 2018. Près d’un habitant sur quatre vivra en Afrique subsaharienne en 2050, alors que cette proportion était de un sur 13 en 1960. Vu la situation climatique et ses effets, les migrations de populations en provenance d’Afrique ne peuvent que se développer sur l’Europe, dont la France, avec des situations conflictuelles en perspective.

Pour rappel : en France, la population augmente en moyenne d’un peu plus de 200 000 habitants par an (l’équivalent de la ville de Montpellier), avec un rythme moyen annuel de perte des surfaces agricoles de 60 000 hectares (ou 600 km²). En 2019, selon le gouvernement, l’ADEME et le Ministère de la transition écologique, ces institutions ont estimé, par exemple, que le bilan carbone d’un Français était de 12 tonnes d’équivalent CO2 par an. Soit un rejet en progression annuelle lié à l’augmentation de la population de plus de 2,4 millions de tonnes. Pour rappel, en théorie on ne devrait pas dépasser de 1,2 à 2 tonnes de CO2. Dès lors, on peut comprendre qu’une immigration importante viendrait compliquer la situation et serait difficilement absorbée par le tissu social.

Si l’on considère que « l’identité nationale « de la France c’est de ne pas en avoir, il est est de même pour une identité qui se définirait sur fond confessionnel, quel qu’il soit.

Parler d’identité chrétienne, musulmane, Juive, bouddhiste , ou autre de la France quand on évoque la notion d’identité nationale par référence à une confession, outre que cela n’a pas de sens en regard de notre histoire et de notre culture, cela n’a également aucun fondement légal en regard de nos institutions.

Au moment de l’affaire du burkini au cours de l’été 2019, on pouvait être surpris et s’étonner des déclarations de certaines de ces jeunes filles, lorsqu’à la télévision elles mettaient en avant « leur identité musulmane », ce qui est n’est pas acceptable !... Car, nous ne sommes pas dans un état confessionnel qui définirait la nationalité de ses citoyens par une identité religieuse, selon qu’ils seraient, musulmans, chrétiens, bouddhistes, juifs, etc. … Alors que pour les musulmans pratiquants, selon des théologiens, le port du « voile islamique » ne fait pas l’objet d’une prescription particulière par le coran. Mais alors pourquoi de plus en plus de femmes de confession musulmanes portent cet élément vestimentaire ? N’est-ce pas une obligation familiale née d’une tradition de soumission à une société patriarcale qui refuse la modernité et ainsi se distinguer et affirmer volontairement « une identité musulmane »  ? ce qui est totalement incompatible avec nos institutions.

Comme le déclarait Robert Badinter : « Mais qu’est-ce que cela veut dire ? La République ne distingue pas ses enfants de telle ou telle origine ». Ce qui est vrai, or parler « d’identité musulmane » ou d’identité « zinzin ou zonzon » n’a pas de sens au vu de nos institutions et donc de place dans notre pays. Pour celles et ceux qui souhaitent exprimer « leur identité musulmane », ce qui sous entend que la Charia ou loi islamique doit primer sur les lois de la République, la porte doit leur être grandement ouverte. Mais cela suppose aussi que tout entrant sur le territoire Français doit être informé qu’il ne pourra se référer à aucune notion d’identité d’ordre confessionnel ou autre et sera tenu de s’y soumettre.

Trop généreusement utilisées par des femmes et hommes politiques, Certaines formulations ne sont pas sans danger

« Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. » du dramaturge Bertolt Brecht

Attention à force de jouer sur les mots et les formulations, telles que celle de « l’identité nationale Française » pour s’attirer les grâces d’un certain électorat, il y a un risque évident de régénérer les vieux démons du nationalisme et ses thèses raciales dont on a pu mesurer les effets dévastateurs depuis la fin du 19° siècle… Lorsqu’en 1853 le comte de Gobineau écrivit un essai sur l’inégalité des races humaines, on a vu l’interprétation et leurs applications que purent en faire certains notamment les Nazis et Hitler lui même, mais pas seulement. Dans des sociétés en crises multiples, telles que la France, qui pour des raisons diverses et par effet de surnombre avec un apport supplémentaire de migrants, vu des réactions d’hostilité de la part des autochtones, le pire n’est jamais à exclure...

Il suffit de se référer à ses écrits pour constater que si Le comte de Gobineau détestait la démocratie il n’était pas pour autant antisémite et son racisme se bornait plus, comme le font à tort aujourd’hui, semble-t-il, certains « scientifiques » à vouloir opérer des classifications entre différentes populations, toutefois les définir par des notions de races est une grossière erreur puisque sur le plan scientifique il n’y a qu’une seule race humaine de l’espèce des hominidés dont nous sommes les seuls représentants.

Pour conclure

Notre histoire et notre culture démontre à l’évidence que l’identité nationale de la France c’est de ne pas en avoir. D’autant qu’avec une population mondiale qui augmente de près de 1,9 million d’habitants par semaine, alors que les surfaces fertiles régressent, si on y ajoute l’épuisement des ressources naturelles et des énergies fossiles, l’arrivée massive de nouveaux migrants en Europe et surtout en France, à cause de sa situation géographique, ne pourra être évitée. Une identité nationale Française n’est donc pas pour demain.



134 réactions


  • pierre 16 juin 10:22

    Gros soucis avec cette antienne d"identité nationale, chacun a sa propre réponse.


    • Et hop ! Et hop ! 16 juin 23:19

      @pierre

      Il y a surtout que la définition qu’il pose en préhambule est complètement fausse :

      Si l’on considère que « l’identité nationale » est une donnée ou un ensemble de données pour mesurer l’homogénéité ethnique et culturelle d’une population sur un territoire précis.


      Déjà il n’y a pas d’identité nationale, mais soit une identité française (de Français), soit une Identité de la France, titre d’un des derniers livres de Fernad Braudel, un chef d’oeuvre.

      L’Ientité est ce qui reste identique à soi-même, autrement dit ce qui reste par-delà les changements, ce qui fait qu’une personne est toujours la même qu’à la naissance.

      L’identité des Français, c’est ce qui est permanent chez les Français au-travers de l’histoire. On peut ajouter, et différent des autres peuples.


  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 16 juin 10:27

    Vu l’histoire de notre pays et notre culture, on peut affirmer que l’identité nationale de la France c’est de ne pas en avoir

    J’affirme le contraire, au vu de l’Histoire. A la fin du XIXe, en France comme ailleurs en Europe, c’est la période dite de « monter des nationalismes ». C’est durant cette période que « l’identité nationale » a été imposée par le haut : destruction des langues régionales, standardisation de l’orthographe, de la calligraphie, rédaction d’une « épopée nationale » (nos ancêtres les gaulois, Charles Martel, Charlemagne etc)... 


    • Et hop ! Et hop ! 16 juin 23:27

      @Opposition contrôlée : 

      « Vu l’histoire de notre pays, on peut affirmer que l’identité nationale de la France c’est de ne pas en avoir »


      L’auteur de cette affirmation est un parfait ignorant, qui ne connaît absolument rien à l’histoire de France.

      Par exemple le mariage dit catholique, hétérosexuel, viager, avec consentement et égalité civile des époux, est le mariage dotal des Gaulois, il n’a pas changé pendant 3 000 ans, il est très différent des mariages sémitique ou romain.

      Donc c’est un trait d’identité.


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 16 juin 10:29

    Il n’y a qu’une identité nationale, celle qui figure sur la carte du même nom : ça ouvre des droits et ça implique des obligations.

    Le reste, ce sont des états d’âmes.


    • troletbuse troletbuse 16 juin 10:30

      @Séraphin Lampion
      Prochaimement celle qui sera sur le passeport sanitaire :
      2 nationalités : Vaxxiné ou pas.


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 16 juin 10:30

      @Séraphin Lampion

      les britanniques qui n’ont pas de « carte d’identité nationale » ont réglé le problème : « Rule Britania » a remplacé la « Pax Romana », 


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 16 juin 10:31

      @troletbuse

      la CI-QR ?


    • Clocel Clocel 16 juin 10:52

      @troletbuse

      Le Dr Jean-Paul Hamon demande à l’Assurance maladie la liste des non-vaccinés


    • troletbuse troletbuse 16 juin 11:00

      @Clocel
      Encore un beau salopard qui veut gagner plus de fric !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 16 juin 11:01

      @Clocel
       
       si ce type veut savoir que le patient qu’il a en face de lui n’est pas vacciné, il n’a qu’à le lui demander. Si le patient lui ment, alors c’est le pb du patient, pas celui du toubib.
       
       A mon avis, la raison invoquée demande est suspecte.


    • pierre 16 juin 11:14

      @Clocel
      En Belgique ce problème n’existe pas, les pharmaciens ont ces infos directement affichées et se permettent de vous rappeler la date de votre prochain rdv ( le pharmacien et la mituelle) si on décide subitement que les personnes vaxxinables ne l’ont pas fait ne sont plus prise en charge c’est tout prêt et cela fonctionne très bien.... d’ailleurs l’affaire est en justice ( infraction sur la loi RGPD)


    • Clocel Clocel 16 juin 11:24

      @troletbuse

      Étape suivante...

      Au Pakistan, une liste de mesures draconiennes pour accélérer la campagne de vaccination


    • Albert123 16 juin 12:04

      @Séraphin Lampion

      « Il n’y a qu’une identité nationale, celle qui figure sur la carte du même nom : ça ouvre des droits et ça implique des obligations. »

      c’est juste l’identité républicaine que vous évoquer, faites attention vous pourriez devenir comme l’auteur et oublier ce que c’est que d’être français


    • sirocco sirocco 16 juin 13:44

      @Clocel
      « Le Dr Jean-Paul Hamon demande à l’Assurance maladie la liste des non-vaccinés »

      Cette pourriture aurait eu toute sa place en 1940 au sein du régime de Vichy. Ou 20 ans plus tard au service de la Stasi...


    • babelouest babelouest 16 juin 16:58

      @pierre justement le problème est bien que les pharmaciens aient l’info....


    • pierre 16 juin 17:04

      @babelouest
      je ne dis pas autre chose, c’est pourquoi il y a aujourd’hui l’affaire RGDP ( qui fera pschiiiit comme d’hab) mais bon c’est là


    • rogal 17 juin 02:28

      @Séraphin Lampion
      Désormais, aussi, Identity Card.


    • lisca lisca 17 juin 09:22

      @Séraphin Lampion
      Techniquement, c’est vrai.
      Mais je ne suis pas matérialiste.
      L’air du pays, la maison du grand-père, les calembours et poèmes que seul un Français peut risquer dans sa langue, les vignes et le mont Ventoux, et même les roses et trois petits points gnangnan de Rosamar...
      Rien à voir avec Ouagadougou.


    • lisca lisca 17 juin 09:25

      @Clocel
      Hamon, c’est celui qui veut confiner, confiner, confiner.
      Je demande la liste de ses ordonnances.
      Non mais de quoi je me mêle, Hamon.


    • Clocel Clocel 17 juin 09:32

      @lisca

      Hamon n’est qu’un figurant, un animateur démocrassique, un sous-produit de Solférino, même à En Marche ils n’en voudraient pas, te dire...

      Pourtant, des gars capables de recycler Bayrou...


    • Clocel Clocel 17 juin 09:37

      @lisca

      Merde ! J’étais plus dans le fil, je pensais au petit Benoît, désolé !


    • L'apostilleur L’apostilleur 17 juin 09:49

      @Séraphin Lampion

      Les nationalimes qui se développent un peu partout en Occident ne sont-ils pas la conséquence de la banalisation voire la négation des identités nationales ?


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 16 juin 10:34

    Bof bientot fini toutchat avec l’identité internationale numérique à puce intégrée

    Merci les écolos mondialistes pour l’avenir serein que vous nous préparez

     ::)

    Le litre d’air respirable ce sera à combien ? (en bitcoins)


  • Aristide Aristide 16 juin 10:43

    Si l’on considère que « l’identité nationale » est une donnée ou un ensemble de données pour mesurer l’homogénéité ethnique et culturelle d’une population sur un territoire précis,


    Peut-être simplement ôter ce mot « ethnique » pour éclaircir ce sujet suffirait. Si de plus on ne parle pas d’homogénéité culturelle mais de simple partage des valeurs essentielles culturelles, il me semble que l’on est plus proche de cette notion « identité nationale ». On peut même ajouter « d’origines diverses » après poluptaion.

    Voilà le résultat :

    un ensemble de données pour évaluer le partage des valeurs essentielles et culturelles d’une population d’origines diverses sur un territoire précis.


    • Fergus Fergus 16 juin 11:53

      Bonjour, Aristide

      Vous venez de donner une excellente définition de l’Union européenne au plan identitaire. Merci à vous !


    • babelouest babelouest 16 juin 12:22

      @Fergus l’identité française ne peut qu’être opposée à l’identité européenne, si elle existe. Et si elle existe, l’identité européenne ne peut que heurter de front l’identité française.


    • sirocco sirocco 16 juin 13:57

      @Aristide
      « ...le partage des valeurs essentielles... »

      Comme celui des versements de la CAF, par exemple ?...

      Car c’est bien l’élément commun qui attire et agrège la quasi totalité des millions de migrants se pressant pour venir « enrichir » la diversité culturelle de la France. 
      Non ?...


    • Fergus Fergus 16 juin 15:17

      @ babelouest

      « l’identité européenne ne peut que heurter de front l’identité française »

      Heu... non, c’est la même à bien des égards, au moins avec les pays voisins, notamment sur le plan des modes de vie convergents et du socle culturel identique. Soyons réalistes, il y a moins de différences entre un Allemand (de l’Ouest) et un Alsacien, entre un Belge et un Ch’ti, entre un Basque français et un Basque espagnol (même chose pour les Catalans) qu’entre un Lorrain et un Occitan !

      Ne confondez pas l’Union européenne des habitants qui la composent avec la très imparfaite UE politique !


    • gnozd gnozd 16 juin 16:49

      @babelouest

       ????? Moi j’ai pas de problème avec l’identité européenne, ni avec l’Europe, d’ailleurs...
      ...à part celle de Maastricht !!!


    • gnozd gnozd 16 juin 16:51

      @gnozd

      Je voulais dire par là qu’on peut se sentir français et européen, sur le plan culturel au sens le plus large du terme.


    • gnozd gnozd 16 juin 16:53

      @gnozd@Fergus

      Incroyab’ ! On a fait la même réponse !

      Ca s’arrose !


    • Aristide Aristide 17 juin 09:10

      @Fergus

      Vous venez de donner une excellente définition de l’Union européenne au plan identitaire.

       Vous oubliez simplement que l’Europe n’est pas une nation, et donc ne peut avoir d’identité nationale, au mieux un socle commun de valeurs mais surtout une zone économique, des règles de concurrence, ...

      La définition que j’essaie de donner à l’identité nationale n’a aucune prétention pour d’autres nations, chacune indépendante y met ce que son histoire, sa culture, ses valeurs, ... lui ordonne. Un exemple : certaines nations européennes parlent de racines chrétiennes, d’autres de valeurs nationales particulières, certains parlent même d’ethnie .... qui sommes-nous pour imposer un modèle à la Pologne, la Hongrie ou à l’Italie et l’Allemagne ? 

      L’Union Européenne n’est pas une nation et n’en sera jamais une, vous êtes fédéraliste au sens américain du terme, ce qui est une ineptie, encore une. Vous oubliez que l’UE est le contraire, les pouvoirs de l’indépendance que sont les armées et la politique extérieure ne sont pas de la compétence européenne contrairement aux USA.

      De Gaulle, européen s’il en est, n’avait rien repris des USA, il soutenait l’idée d’une Europe des Nations. Une autre leçon qui est toujours valable c’est le pragmatisme.


    • Fergus Fergus 17 juin 09:14

      Bonjour, gnozd

      Eh oui, nombre de Français « nationalistes » sont  en même temps, dirait Macron  des Européens qui s’ignorent, beaucoup plus proches de leurs proches voisins étrangers que de leurs compatriotes éloignés.


    • chantecler chantecler 17 juin 09:17

      @Fergus
      Et alors ?


    • Aristide Aristide 17 juin 09:20

      @Fergus

      Soyons réalistes, il y a moins de différences entre un Allemand (de l’Ouest) et un Alsacien, entre un Belge et un Ch’ti, entre un Basque français et un Basque espagnol (même chose pour les Catalans) qu’entre un Lorrain et un Occitan !

      Vous parlez de quelles différences ? Vous devriez interroger tous les alsaciens, basques et catalans et leur demander s’il ne se sentent pas français. Votre problème et que vous ne comprenez pas comment se constitue une nation, une histoire d’abord, une culture et des valeurs ... 

      Vous n’avez qu’une vision assez partielle et partiale en limitant votre analyse à des proximités géographiques ou d’us et coutumes locales.


    • Fergus Fergus 17 juin 09:20

      Bonjour, Aristide

      C’est pourquoi je n’emploie pas le terme « identité nationale » qui ne me parle pas, mais « identité » tout court, celle de chacun d’entre nous étant composite, qu’on le reconnaisse ou pas !


    • Aristide Aristide 17 juin 09:42

      @Fergus

      C’est bizarre cette démission sur la notion d’identité nationale ; comme si le fait d’avoir un attachement à un pays, une nation, à sa culture, son histoire était un handicap à aspirer à partager avec d’autres. Comme si une identité nationale était incompatible avec une identité européenne, ou même mieux la reconnaissance être un citoyen du monde.

      C’est bizarre ce blocage où l’universalisme interdit la particularité, la complexité de nos indentés est faite de tous ces niveaux de la famille à la nation, de la nation au continent, etc ...


    • troletbuse troletbuse 17 juin 11:01

      @Fergus
      Moi, enfant d’immigrés, je suis né en France, français, éduqué par l’éducation nationale d’alors qui était autre chose que celle d’aujourd’hui, ayant travaillé ma vie dans des entreprises françaises avec de bons patrons qui savaient reconnaître votre valeur, ce qui n’existe pour ainsi dire plus.. Je me sens complétement français.
      Etant dans une région frontalière, je ne vois pas les problèmes que l’on avait avant alors que Schengen n’existait pas. Et pourtant j’ai été dans de nombreuses nations de l’Europe. Il suffisait de changer de l’argent, au moins ca apprenait à compter.
      La France est dans l’europe géographique comme le Paraguay ou le Pérou sont en Amérique.


    • L'apostilleur L’apostilleur 17 juin 13:46

      @troletbuse

      Vous êtes un exemple. Heureusement vous n’êtes pas le seul.
      Les nombreux enfants d’immigrés de mon entourage sont TOUS des français qui ne se posent jamais la question de leur appartenance.
      Ceux qui ne se reconnaissent pas dans votre propos ne sont pas intégrés et pourraient s’interroger sur ce qui leur serait préférable.
      Leur bonheur ne serait-il pas ailleurs ?


  • zygzornifle zygzornifle 16 juin 10:46

    La covid n’est pas raciste elle ne choisis pas son hôte en fonction de son appartenance a une race, a un groupe ethnique ou autre ... 


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 16 juin 18:36

      @zygzornifle
      Effectivement, je pense que les gens qui ont utilisé le* Covid ne visaient pas une ethnie en particulier. C’est un peu comme la misère...

      *Désolé, je ne fais pas la traduction de genre car « disease » est un mot anglais et pour moi, « the » n’est ni masculin ni féminin.
      Et je ne tiens pas à passer pour « un sachant » !!


    • I.A. 20 juin 19:00

      @zygzornifle

      Vous avez raison, zygzor... sauf qu’il existe des zestes de cultures qui valorisent les formes pour les femmes, le poids pour les hommes...

      Il est d’ailleurs là, l’énorme non-dit : comment voulez-vous qu’une personne originaire d’une région où la durée de vie est bien moindre qu’en France, parvienne subitement à vivre jusqu’à 80 ans ??

      Surtout s’il n’est pas complètement parvenu à adopter notre hygiène de vie (l’hygiène de vie, ce sont les habitudes de vie, ça n’a rien à voir avec la propreté) : pratiquer une activité physique en plein air, arrêt du tabac vers 50 ans au pire, un peu de vin plutôt que des sodas, moins de viande et de protéines animales (et de télévision), beaucoup plus de fruits et légumes...

      D’autant plus que physiologiquement, certaines ethnies n’étaient pas habituées à faire 3 bons repas/jour : elles ont tendance à « stocker » plus facilement, donc à devenir plus rapidement obèses que d’autres. Obésité = diabète, HTA, et j’en passe.

      Certains dorment dans leur camionnette, pour ne pas arriver en retard sur le chantier. D’autres cumulent deux emplois, si ce n’est plus, et ne prennent pas le temps de se soigner les dents, de voir un médecin traitant... Leurs seuls loisirs : la télé, la télé, la télé.


  • babelouest babelouest 16 juin 11:27

    Comme souvent Daniel Martin ne cherche pas où il faut. Notre identité française existe, pleinement : elle réside dans une langue à la fois commune, et très riche, très précise. De Dunkerque et de Perpignan, nous sommes français, sauf ceux qui refusent de l’être. Les Bretons, avec Morvan Lebesque, posent carrément la question, au point que le groupe Tri Yann en a fait une chanson essentielle.

    https://www.paroles.net/tri-yann/paroles-la-decouverte-ou-l-ignorance

    Mais aussi, nous français partageons des valeurs communes, au point d’ailleurs que des malfaisants font tout, depuis quelques dizaines d’années, pour gommer ce fonds commun. En effet, il pourrait perturber leurs plans de mondialisation indistincte. Est-ce un hasard si, à partir de la moitié du XIXe siècle, de nombreux révolutionnaires de toutes origines se sont retrouvés dans l’hexagone ? Ils savaient trouver chez nous un terrain fertile à leurs luttes. Le Français, c’est le Gaulois brave, mais chamailleur ; ce sont les milices urbaines qui prêtèrent main-forte, ensemble, à Philippe-Auguste ; ce sont les Parisiens « de tous les jours » qui obligèrent Louis XVI à renoncer le 10 août 1792 ; ce sont leurs enfants qui fondèrent ensemble la Commune insurrectionnelle de Paris, mais aussi la Commune Libre de Nantes en 1968... Comme on dirait par ici, « Le Français, o l’é pas un p’tit luma ! »

    Dans l’ordre, je suis français, je suis poitevin limite saintongeais, je suis maraîchin, et ce n’est pas un détail, car le maraîchin pur jus voit les choses d’une autre façon. Au bout du compte je suis moi, humain.

    Incontestablement l’identité française existe. Il faut seulement la chercher là où elle est. Pour un bankster apatride, cette évidence est une insulte.


    • Fergus Fergus 16 juin 11:59

      Bonjour, babelouest

      Quant à moi, je suis européen, français, auvergnat et breton au plan identitaire, mais sans ordre précis, le sentiment de mon identité variant selon les moments, les évènements et le lieu où je me trouve. 

      « lncontestablement l’identité française existe »
      Le problème est que, très composite, elle diffère fortement d’un citoyen à l’autre.


    • babelouest babelouest 16 juin 12:08

      @Fergus là où nous différons beaucoup, c’est que je ne suis pas européen DU TOUT.


    • gnozd gnozd 16 juin 16:55

      @babelouest

      Mais si vous êtes européen, et pas européiste.


    • troletbuse troletbuse 17 juin 11:02

      @gnozd
      Très juste, Fergus est européiste.


    • L'apostilleur L’apostilleur 17 juin 22:32

      @Fergus

      En qualité d’Auvergnat/breton, vous partagez les fondamentaux qui caractérisent une communauté nationale ; les frontières, la langue, les lois acceptées...et la CULTURE ; 

      « .... considérée comme l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. »


    • babelouest babelouest 21 juin 13:34

      @Fergus non, l’Europe n’est qu’un concept géographique, ce qui fait qu’Espagnols et Portugais sont Ibères à cette sauce-là. NON, je ne suis pas un Européen.


  • OGM-dixit 16 juin 11:28

    Foutaise !

    Nous avons une identité bien française : c’est une moyenne mobile à grande fenêtre qui lisse les variations passagères et les intègre dans un consensus et pour le vérifier, il suffit d’aller demander leur avis à des habitants d’autres pays.

    Notre identité n’est sûrement pas le reflet des gens que l’on nous impose sur les médias.


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 16 juin 18:38

      @OGM-dixit
      Ça c’est sûr !! On a une identité française.
      Et elle est bien défendue par des « Zemmour » ou autre « Ayoub », qui, comme le nom l’indique, sont d’origine bretonne !!  smiley

      Quand j’ai un doute, je me repasse « L’hexagone » de Renaud.


    • lisca lisca 17 juin 09:17

      @Le421... Résistant
      Renaud, détesté des prolos, apprécié des bobos pour haute trahison de classe (il a fait semblant, fils de médecin, d’être du monde ouvrier), de race et de pays, cuve l’alcool de la dépression.
      On ne trahit pas impunément.
      Il a fait d’agréables chansons, pleines d’humour, mais Hexagone, c’est impardonnable.


  • Areole 16 juin 12:15

    « Dans des sociétés en crises multiples, telles que la France, qui pour des raisons diverses et par effet de surnombre avec un apport supplémentaire de migrants, vu des réactions d’hostilité de la part des autochtones, le pire n’est jamais à exclure... »

    Je vais essayer de résumer votre Prose :

    Les « autochtones » hostiles aux gentils migrants risquent de provoquer le chaos si on leur rappelle qu’ils sont français ???

    Et les migrants qui viennent illégalement en France ne provoquent pas le chaos ?

    Qui provoquent quoi ?

    Votre raisonnement frise la perversion victimaire.

    Allons plus loin :

    En écrivant cet article et par tous vos écrits, ne participez-vous pas, vous et vos collèges écolo bobos, depuis plus de 30 ans, à l’avènement de la guerre civile dont vous dénoncez hypocritement l’arrivée ?


  • JC_Lavau JC_Lavau 16 juin 13:01

    On le saura, que Daniel Martin déteste ses compatriotes et contemporains, au profit de la superstition religieuse « sauvez le climat ! »...


    • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 16 juin 19:49

      @JC_Lavau
      En fait j’ai horreur des superstitions religieuse et je ne déteste absolument pas pas mes compatriotes et contemporains. Par contre quand j’en observe certains gesticuler au cours de certains rassemblements, je suis d’accord avec ce singe chimpanzé Bonobo que j’ai rencontré l’autre fois à la sortie d’une épicerie où il venait de faire ses achats et dépité il me dit : « quand je vois le comportement de certains de vos congénères je suis sidéré et surtout ne dites plus que l’homme descend  du singe, car c’est un outrage que vous nous faites ». Comme je le comprends 


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 juin 19:56

      @Daniel MARTIN : « j’ai horreur des superstitions religieuses » ? Ah ? Et le nombre de fois que tu nous répètes les mantras de ta secte : « crise climatique ! dégagement de CO2 » ?

      Le tout au service des génocideurs qui nous veulent du bien.


    • mmbbb 17 juin 20:47

      @Daniel MARTIN votre article est idiot est vous êtes l idiot utiles des mondialistes .
      Vous avez une méconnaissance de l histoire celle de France en particulier .
      Si agréger des groupes humains dont la culture est différente d une part et dont les flux sont importants avec une mutation économique était une solution viable , cela se saurait et cela se verrait.
      Nous serions dans une concorde et certains notamment militaires n’auraient pas pris leur plume pour exprimer le danger du délitement de notre pays .
      Si vous connaissiez un peu l histoire dans les Balkans et au Liban ; cela c est mal termine .
      Votre comparse de Lyon , le maire ecolo de Lyon a quatre gosses , je doute que ces mioches puissent vivre dans un pays apaise !


    • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 18 juin 14:17

      @mmbbb
      Je vous remercie de votre amabilité à mon égard, mais je précise que je n’ai pas l’honneur de connaître le Maire de Lyon, contrairement à son prédécesseur. Ayant quitté les Verts qui sont définitivement à gauche,voire à gauche de la gauche, ce qui est totalement incompatible avec l’esprit qui nous animait lors de la fondation au début des années 1980, et le MEI dont je suis membre affirme suffisamment son indépendance écologique sur le plan politique, sans être assimilé sans cesse aux Verts.

      Par ailleurs, il me semble qu’une nation est définie par un ensemble de personnes vivant sur un territoire commun avec une monnaie et une langue commune, ce qui garantit leur unité, dont le justificatif d’appartenance est défini par une identité administrative, confirmé pour chaque individu par l’octroi d’un justificatif (attestation, carte d’identité...). Ce qui ne doit pas être confondu avec « l’identité nationale » qui repose, qu’on le veuille ou non sur des données d’homogénéité ethniques et culturelles, ce qui n’est pas le cas de la France,


    • L'apostilleur L’apostilleur 20 juin 09:33

      @Daniel MARTIN

      « ... il me semble qu’une nation est définie par un ensemble de personnes vivant.. » 

      La définition d’une nation change au gré des époques. 
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-effritement-de-la-laicite-187133


    • mmbbb 20 juin 10:46

      @Daniel MARTIN vous êtes fort dans le déni , reprenez le propos de l ancien maire de Lyon , Gerard Collomb , alors ministre de l interieur lorsqu il quitta ses fonctions . 
      Collomb est un modéré , il n avait à dessein d attiser les haines . . Les ecolos sont à bannir , vous êtes des doctrinaires ! 


  • Jonas Jonas 16 juin 13:28

    Jusque dans les année 1970, plus de 95% de la population de la France est composée de population ethnique de race blanche et de culture chrétienne. Il existait donc bien une identité nationale française qui faisait unité.

    Les lois liées à l’immigration de masse africaine et au regroupement familial à partir du début des années 1980 ont changé la nature des populations, et contribué à déconstruire le peuple français pour le transformer en un agglomérat de diversités ethniques et religieuses sans liens entre elles.

    Saint-Denis, ville de plus de 90 000 habitants, n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
    Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
    Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
    Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une trentaine de boucheries islamiques pour 90 000 habitants, pas une seule boucherie traditionnelle !!!), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite flanquée de son minaret (islam radical wahhabite), inaugurée par le bon maire communiste.


    • Aimable 16 juin 20:00

      @Jonas
      Les premiers emmerdements sur le plan culture Française sont arrivés le jour ou le 1er musulman a mis les pieds dans notre pays .


    • microf 16 juin 21:40

      @Aimable

      Un proverbe dit ceci : Lorsqu´on est sous un arbre fruitier et qu´on le secoue, il ne faut pas s´étonner que les fruits vous tombent sur la tête.

      Ne faites semblant d´oublier que c´est vous les premiers á mettre les pieds chez les musulmans, ils n´ont fait que vous suivre.


    • lisca lisca 17 juin 09:33

      @microf
      Ah non. Les musulmans barbaresques venaient se servir en esclaves sur les côtes d’Europe, dans les campagnes.
      C’est eux qui ont commencé. smiley
      Il fallait attaquer le problème à la source.
      Une des raisons des croisades.
      Aujourd’hui, obliger les entrepreneurs français par l’impôt ruineux à entretenir des gamins immigrés d’Afrique qui n’ont pas d’utilité a priori pour le pays France, c’est un peu jouer les barbaresques.


    • mmbbb 17 juin 21:33

      @microf t es pas un peu con C est Louis XIV qui au large d Alger fit entendre la bombarde contre cette ville Il etait las des razzias des maures d ou le nom des massifs des maures dans la Var Quant a la Corse de multiples fortins furent eriges afin de voir ces maures de loin Les Corses construisaient a l interieur des terres 
      Toujours aussi con L histoire est toujours un peu plus complique 
      Les arabes furent aussi d excellents esclavagistes depuis des temps immémoriaux !


    • Aimable 18 juin 14:23

      @microf
      poitiers dans l’histoire dans l’histoire de France , cela ne vous rappel rien .


    • microf 18 juin 16:51

      @Aimable

      Á l´époque de la bataille de Poitiers, la France avait une âme, aujourd´hui, la France a perdu son âme, elle n´a plus l´énergie pour gagner une bataille.

      La bataille de Poitiers c´étaient des personnes qui croyaient en Dieu, aujourd´hui, la France ne croie plus en Dieu.

      Regardez du côté de l´Afrique oú la France est sur plusieurs terrains en guerre, mais n´a gagné aucune.

      En Centrafrique depuis plus de 50ans, la France va bientôt quitter la Centrafrique, les Russes vont prendre sa place.

      Au Tchad la France est engagé depuis son coup d´État contre Tombalbaye plus de près de 50 ans, rien, la guerre civile bat son plein.

      Au Mali depuis des années, qu´est-ce que cela a donné ?
      La France n´arrive même pas á vaincre de primitifs islamistes armés de simples fusils, alors que la France possède sur place une armada des plus sophistiquée, la France va bientôt quitter le Mali...


    • babelouest babelouest 20 juin 18:28

      @Aimable NON, où les EE ont fait leur apparition.


    • babelouest babelouest 21 juin 13:43

      @Aimable oui, ce fut peut-être une erreur de l’Histoire, mais CERTAINEMENT PAS comme vous le pensez. La foisonnante civilisation de Cordoue fondée par les Maures (Berbères) était alors autrement plus éclatante que les hordes franques....
       et plus tolérante ! C’est avec les rois Très Catholiques qu’advint la catastrophe. On peut même dire que l’Espagne ne s’en est jamais remise.


  • Jonas Jonas 16 juin 13:35

    "Attention à force de jouer sur les mots et les formulations, telles que celle de « l’identité nationale Française » pour s’attirer les grâces d’un certain électorat, il y a un risque évident de régénérer les vieux démons du nationalisme et ses thèses raciales dont on a pu mesurer les effets dévastateurs depuis la fin du 19° siècle… Dans des sociétés en crises multiples, telles que la France, qui pour des raisons diverses et par effet de surnombre avec un apport supplémentaire de migrants, vu des réactions d’hostilité de la part des autochtones, le pire n’est jamais à exclure...’

    Les peuples ont le droit de disposer d’eux mêmes, et de refuser sans être accusé de racisme une immigration massive et incontrôlée, générant violence, délinquance et meurtres, comme en Italie.


  • Yann Esteveny 16 juin 13:41

    Message à tous,

    Peut-on réellement parler de trahison ?

    La réponse est incontestablement « Oui ».


  • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 16 juin 15:21

    « Notre histoire et notre culture démontre à l’évidence que l’identité nationale de la France c’est de ne pas en avoir ». Cette assertion est le reflet d’une grande ignorance mêlée à de l’idéologie (un peu mondialiste) et à la cécité et surdité. Conclure que l’identité nationale n’existe pas après avoir évoqué l’existence de différentes religions et couleurs de peau, c’est se méprendre terriblement sur l’identité nationale qui ne repose pas totalement sur une question de religions et de couleurs de peau. En ce sens, cette particularité pourrait être un des éléments de singularisation de l’identité nationale française qui de fait, ne peut que déranger le mondialisme.

    L’identité nationale repose sur une langue et ses serviteurs n’étaient pas que chrétiens ou blancs. Cette identité repose sur une histoire au cours de laquelle des individus, pour certains venant d’autres lieux que la France métropolitaine, ont donné leur sang, leur amour, leur passion. Cette identité nationale est ce qui distinguent les Nations de François Couperin des concertos de Bach, elle est ce qui fait émouvoir en songeant à la cathédrale de Reims, ce qui fait émouvoir en songeant aux liens tissés entre les explorateurs français et les Indiens d’Amérique, massacrés après le départ des Français par les colons anglo-saxons.

    L’identité nationale est un rapport à un territoire, un Art de vivre, une façon de penser, moins axée et obsédée sur et par le rendement financier.

    Cette identité passe par la littérature, les Arts, le rapport à l’autre le plus souvent sans référence à l’origine de l’autre. Evidemment cette identité est combattue et cela est indispensable pour introduire la cancel culture et autres déviances US qui voudrait nous faire croire que la France et les Français se singularisent par un racisme odieux alors que rien n’est plus faux.

    L’identité nationale est cette relation à un pays qui a souffert mais qui a su donner tant et tant aux peuples qui y vécurent et qui y vivent aujourd’hui. Cette identité nationale est truffée de lieux de mémoire, de noms, de concepts, de vallées et de montagnes, de regrets et de folies, de fleuves cachés, de petits princes et de roses. 

    Je sais que dans notre société de l’immédiateté, de l’ignorance et de la singerie de ce qui est importé des US, l’identité nationale est un concept vide, has been et sans aspérité, mais ce vide et cette absence d’aspérité n’est que le vide de certains être d’aujourd’hui : hypnotisés par des idéologies creuses et factices et dépossédés de leur libre arbitre, incapables de pouvoir distinguer l’utile de l’accessoire, la culture de la propagande, le vrai du faux, l’identité nationale de la soupe mondialiste... 


    • Fergus Fergus 16 juin 16:44

      Bonjour, Régis DESMARAIS

      Beaucoup de points très discutables dans votre commentaire.

      « L’identité nationale repose sur une langue », affirmez-vous. Allez dire cela aux belges (3 langues officielles) et surtout aux Suisses (4 langues officielles et une très grande unité patriotique) !

      « Cette identité nationale est (...) ce qui fait émouvoir en songeant à la cathédrale de Reims ». 
      Vraiment ? Cette cathédrale est pourtant nettement plus proche, en termes d’influences, de celles de Cologne ou d’Ulm que de celles d’Albi ou de Béziers !

      « un Art de vivre »
      Beaucoup plus proche, là aussi, de celui des voisins en région frontalière que de celui des compatriotes de l’autre bout du pays ! Le nier n’aurait pas de sens.

      Vous parlez en outre des « Arts » en général. Or, là aussi, il y toujours eu une formidable interpénétration des influences entre les créateurs de pays voisins.

      Etc...


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 16 juin 18:42

      @Régis DESMARAIS
      La légende veut que les immigrés viennent en France pour la CMU et le RSA, ce qui n’est absolument pas automatique.
      Ça va déranger mais tant pis pour facholand, la plus grande majorité viennent dans ce pays pour l’image qu’ils en ont.
      Et quand ils se font dépouiller à Calais par des « forces de l’ordre » tricolores, alors qu’ils ne demandent qu’à fuir le territoire, ils se demandent bien où ils sont tombés !!


    • Fergus Fergus 16 juin 19:03

      Bonsoir, Le421... Résistant

      Je suis très largement d’accord avec ce point de vue. La grande majorité des immigrés est avant tout motivée par la perspective de trouver un job qui sera mieux rémunéré que dans leur pays et qui permettra d’aider  même modestement  ceux qui y sont restés.


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 16 juin 19:09

      @Le421... Résistant
      Bon 124 va comploter avec la merluche et laisse les grands discuter politique
      Et remets ton mamasque nom de dieu de merde
       :smiley


    • troletbuse troletbuse 16 juin 19:42

      @Fergus
      Il y a plutôt des passeurs qui leur disent : Vous serez logés, nourris, soignés, 400€ par mois.et cela sans rien faire. Les Français sont généreux, enfin plutôt nos politicards qui s’occupent de nos impôts et des taxes.


    • sirocco sirocco 16 juin 20:15

      @Fergus
      "La grande majorité des immigrés est avant tout motivée par la perspective de trouver un job qui sera mieux rémunéré que dans leur pays..."

       
      Un job... vous employez de ces gros mots ! Alors qu’à fumer la chicha et jouer aux dominos, on touche déjà en aides sociales bien assez pour ne pas avoir l’idée même de mouiller la chemise...

      Quoique si on rêve du dernier smartphone, voire de la berline noire à vitres teintées, il faut bien se résoudre à donner de sa personne... Ça commence souvent par la chouf mais si on est doué, on peut vite monter en grade...

      Quant à envoyer du fric au bled, ça tombe en désuétude. C’est nettement mieux de faire venir les bénéficiaires en France, soit grâce aux lois de regroupement familial, soit comme clandestins vu que nos frontières sont béantes et les contrôles anecdotiques.


    • @Le421... Résistant
      « la plus grande majorité viennent dans ce pays pour l’image qu’ils en ont. »
       smiley
      C’est du 421 dans toute sa splendeur ! Il suffirait de leur envoyer des images de Paris. Mékilék !
      Notre grand intello n’a pas dû fréquenter beaucoup d’immigrés !


    • troletbuse troletbuse 17 juin 11:09

      @Le421... Résistant
      Tu as raison. Mon père est arrivé en France pour le travail. Mais il n’y avait ni sécurité sociale, ni allocations familiales, ni allocation chômage ; ni aide au logement, ni CMU, ni RSA, etc
      Mais c’était il y a longtemps. Il fallait bosser dur.


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 24 juin 00:29

      @Fergus
      Bonsoir, désolé de répondre si tardivement à votre commentaire. 
      L’identité repose sur une langue mais pas que sur une langue. L’identité française repose notamment sur la langue française même si cette langue est partagée par d’autres peuples mais je n’ai pas dit que notre identité ne repose que sur la langue. Concernant la cathédrale de Reims, votre réponse me surprend car il n’y a pas de cathédrale en France qui soit le lieu de 40 sacres de Rois de France. En ce sens, la cathédrale de Reims est un lieu de mémoire au sens de P. Nora et est chargée d’une symbolique puissante.
      L’art de vivre français me semble assez homogène sur le territoire ce qui n’empêche pas des différences en zones frontalières. 
      Les Arts ont certes des influences extérieures mais ces influences ne conduisent pas à l’effacement des spécificités de l’Art national qui les incorpore. Nier l’existence de l’Art français reviendrait selon votre logique à nier toute forme d’art national. Peut-être, mais cela est vrai dans le monde de l’idéologie. J’avais cité les Nations de Couperin qui sont propre à l’Art français, tout comme la musique de Debussy est typiquement française. Evidemment, dans un monde où la culture se perd et s’uniformise sur les plus petits dénominateurs communs, Reims, Couperin, Debussy, Versailles, Chateaubriand, Tardieu, tout cela n’évoque rien chez certaines personnes toutes prêtes à sauter le pas dans la grande soupe mondialiste. Heureusement, nous n’en sommes pas encore là...


  • Esprit Critique 16 juin 17:18

    Aimer, Défendre ou honorer notre culture et notre histoire serait dangereux, (La bête Immonde) et d’ultra Drouaaaatte.

    C’est le discours de ordures fachos gochiasses depuis 40 ans  ! 

    ça ne trompe que les extrêmes-cons.


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 16 juin 18:44

      @Esprit Critique
      En 45, beaucoup ne tenaient pas ce raisonnement.
      Les copains du maréchal serraient les fesses...

      Et on recommencera encore et encore s’il le faut.
      Parce que je sais que les fachos attendent leur revanche !!


    • @Le421... Résistant

      « en 45... »
      Vous devez donc être vachement âgé, et vous méritez ce titre de « résistant » qui me ferait pisser de rire si je ne me retenais pas.
       smiley


    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 17 juin 03:02

      @Le421... Résistant
      Tu veut peut etre un petit rappel historique de la gauche dans la periode 39-41’s
      Tu sais comment on reconnais l’homme sage ?
      defois il prefere se taire que de sortir une anerie oiu forcement si il n’est pas trop bete il saura que à un moment ou un autre un intervenant l’épinglera ?

      Qd aux fachos mais mon pauvre, tu n’a pas encore constaté ni compris qu’ils sonts deja au pouvoir avec la macronie...
       
      Tu appelles comment toi un gvt qui se torche litterallement avec les institutions parlementaires et qui descide arbitrairement à 4 personne au fond d’un bureau ?
       
      Tu appelles comment toi un gvt qui

      embastille comme des droits commun et cette fois sans proces l’ensemble du peuple Francais en retention administratiove (cad en peine aménagée de PRISON de egale ou inferieure à moins de  DEUX ans)
       
      Tu appelles comment toi un gvt qui massacre à coup de lbd et de gli40 de pauvres geuxs (les gaulois refracteres) qui tellement poussés à l’extreme car peu entendus ou ignorés n’ont plus que comme ultime solution pour survivre que de bouffer touit leur temps libre pour manifester contre une loi particulierement injuste
       
      Tu appelle comment toi un gvt qui genocide son peuple en signant le traité génocidaire programmé (le traité de Marrakesh) et qui explique que les gueux (les gaulois réfractères) n’ont ni identité, ni histoire, et que ..au mieux...
      pour faire passer la pillule du génocide on « ré-écrira l’histoire de France »
       
      Tu appelle comment toi un gvt qui ....

      (je continue pas sinon te fais un roman)

       
      Bref allo, nabilla allo ?


    • Esprit Critique 17 juin 13:20

      @Le421... Résistant
      ça veut dire quoi ?
      Les fachos c’est qui ? t’a pas de couilles ?


  • DACH 16 juin 17:50

    «  »«  »« l’identité nationale « de la France c’est de ne pas en avoir ! «  »«  »« Ce qui est déjà la marque d’une identité par sa prétention à ne pas en avoir !!!!!! Le propre d’une identité, à quel niveau que ce soit, est d’affirmer sa présence....Donc la France a une identité de par l’affirmation de ses valeurs républicaines, de sa culture française, d’un état d’esprit qui allie tolérance et esprit critique. les propositions de l’auteur ne démontrent rien dans le sens d’une absence d’identité française. Un sophisme intentionnel ? Le »Ius solis" indifférencié et automatique est à bannie....L’acte de naissance indique un lieu d’accouchement et non un lien d’identité !!!


  • quijote 16 juin 18:37

    L’identité française, c’est de ne pas en avoir ? Tu peux donc partir vivre n’importe où dans le monde. Je suggère l’Afrique. Tu seras plus heureux là-bas. Emmène tous les gens de ta Loge. Vous serez tous mieux là-bas.


    • microf 16 juin 22:03

      @quijote

      Je suis africain sub-saharien, et je vis pas chez vous en France, mais en Afrique.

      En 1914, nombreux membres de ma famille paternelle et maternelle sont venus en France lutter pour la France, ils sont morts et n´ont même pas eu de sépultures.

      En 1939, rebelote, nombreux membres de ma famille paternelle et maternelle reviennent encore en France lutter contre la barbarie nazi, pour vous permettre á vous @quijote de vivre libre, aujourd´hui vous insultez l´Afrique et les africains, grand MERCI á vous.


    • @microf
      « En 1914, nombreux membres de ma famille paternelle et maternelle sont venus en France lutter pour la France... En 1939, rebelote, nombreux membres de ma famille... »
      Je ne pense pas qu’ils soient « venus » : ils ont été forcés, comme la plupart des Français.


    • quijote 16 juin 23:35

      @microf

      Si tu crois que tu vas me culpabiliser avec ce qui s’est passé y a 80 ans, tu te fourres le doigt dans l’oeil, mon gars... T’as vu une insulte dans ce que j’ai écrit ? Grand bien te fasse ! C’est vrai que depuis que vous avez vu le bénéfice que vous pouvez en tirer, être chatouilleux est devenu un principe. Mais si tu veux, je peux t’insulter pour de vrai, tu vas voir la différence...
      Oui, on a bien compris : on vous doit tout. Tu m’as libéré de la barbarie nazie ? Sans blague ? Qu’est-ce qu’on ferait sans vous, hein ?
      Tiens, une question pour toi : pourquoi les enfants africains ne meurent plus en bas âge ?
      Développez vos pays et arrêtez de chouiner. C’est vrai que c’est plus facile de chouiner... Votre situation, c’est votre faute. On veut plus d’immigration parce qu’on en a déjà trop. Et si ça te plaît pas, eh bah c’est le même prix.


    • microf 17 juin 00:21

      @quijote

      Vous faites de la diversion.
      Nous sommes ici dans un problème bien précis, á savoir, l´africanisation de la France, et je voudrais attirer votre attention sur les causes de cette africanisation de la France.

      C´est vous qui chouinez, c´est vous qui vous plaignez, c´est vous qui en souffrez, c´est vous que cela touche cette africanisation de la France.

      La cause de l´africanisation de la France vient de l´exploitation de l´Afrique par la France, ce n´est pas @microf qui le dit, je ne fais que reprendre les mots de votre feu-Président Jacques Chirac, qui, avait prédit et prévu ce que vous décriez, á savoir, l´africanisation de la France.

      Voila les pires convultions, difficultés et conséquences politiques que cela comportent cette exploitation de l´Afrique par la France á savoir, l´africanisation de la France, c´est écrit en Francais pas en une langue africaine, est-ce pour vous difficile de comprendre votre propre langue ? Si oui, dites moi quelle est la langue que vous comprenez le mieux.


    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 17 juin 02:36

      @microf (Et accessoirement D .Martin)
      Bjr,
      Non personne ne fais diversion, on te cause de faits.
      Mélenchon que l’on ne peut pas taxer d’etre au F.Haine, à déclaré lui meme que d’ici moins de 4 ans, cad en 2025, plus de la moitié du peuple Francais sera ...
      Comment dis il déja, « etnicisé »....

       
      Je ne sais pas comment tu appelle chez toi, ou tu deumeures en Afrique subsaharienne, mais si tu avais une telle vague migratoire de submersion, cad autant l’appeler par son nom cad de « remplacement », ce qui toi qui est tant à cheval sur les principes et le droit se nomme puirement et simplement un envahissement/colonisation et/ou génocide (je te laisse consulter le Larousse toi qui te dis fin léttré) et y lire l’ensemble des definitions.
       
      Bref tu comprends jusque la...ce que je t’expliques ou pas ?
      Normalement oui c’est archi-simple pour quelqu’un qui possede quelques neurones, etant optimiste je continue le developpement...
       
      Si ce nombre d’Européeens débarquaient en telle masse et en plus en venant y importer leurs coutumes genre celle de tes compatriotes ou c’est carrément l’ablation du clito pour les femmes ou dans certaines regions de France , par exemple le 9.3 c’est dans les accouchement ... pratiquement 20% oui 20 % !!!
      de Femmes exisées !!!
      et pour faire baisser les stats pour ne pas affoller ces mougeons décérébrés de petits Francais d’origine, on fais de la...
      « Réparation chirurgicale » (sisi) et donc ca fais mécaniquement baisser les stats..
      Et qui payes ces conneries, une fois de plus...
      le gros con de Francais GJ à travers ses taxes et impots divers (sigh)
       
      Je n’ose pas imaginer la reaction de ton peuple si cela se produisais chez toi et que nous importions de tels délires, on a vu avec l’Algerie, c’etais pour les « colons » la valise ou le cerceuil, et prie dans ton coin vu que tu es croyant...
      que les cons d’ici un jour ne sortent pas de leur léthargie profonde,
      car tu pourrais etre tres surpris par un retour massif de tes protégés sur leurs terres historiques...
       
      Bref moderes toi et ne pousse pas trop loin le bouchon,
      ni n’use trop de la TRES grande patience du peuple Francais .... c’est come toiut, les bonnes chses lorsqu’on en abuse se terminent souvent tres mal...
      Toi tu es religieux, moi observateur, chacun ses compétances...
       
      Pour l’autre chose, depuis que la France descide de sortir du Mali (au grand damn du peuple Malien qui va manger sa mere comme ceux du Bkna Fasso à coté avec ses 160 morts du aux islamistes)
       
      Tu va nous pondre quel laius demain, que la France vous à lachement laissé tomber ? apres avoir rédigé ici de multiples fois que l’armée Francaise n’etais pas la bienvenue...

      J’espere que..sur ce coup la...
      tu aura AU MOINS la descence de nous éparger tes complaintes et chouineries habituelles dont tu nous abreuves régulierement.
       
      Ensuite tu reproche des griefs d’un autre temps au peuple Francais, le genoux à terre etc...
      Mais la ca va etre net, clair et sans bavures...
      Comme à tous les autres fumistes du genre...

      Si vous détestez ce pays et desirez qu’on vous suce le sboub ou baissons notre pantalon.
      je vous rapelle à toi et les tiens (les chances pour la France) que personne (à part le MEDEF Etc...ET les gouvernement successifs esclavagistes, cad pas du tout la TRES GRANDE MAJORITE du peuple d’ici) ne vous force à venir dans ce pays de fachos esclavagistes,
      il suffis de :
      soit prendre le bateau, soit l’avion, soit ses baskets pour les plus courageux pour contribuer au dévellopement actif de votre/vos pays d’origine.
       
      Apres si vous avez des comptes à regler avec le MEDEF local, je peut et sans grands risque vous garantir que l’immense majorité du peuple de France n’ira pas enlever le potentrat local de la bas qui viens d’ici du haut de votre potence..
      Si vous le jugez necéssaire...

      Bien au contraire bcp applaudirons votre acte de courage si il à lieu.
       
      Mais pitié, stoopppp arrette d’etre le faire valoir stupide et sans reflexion du mondialisme global, t’a toujours pas compris que cela ne profites qu’a une infime petite poignée d’individus et pas du tout à la tres grande majorité des travailleurs, salariés etc... que tu y associe sans cesse
       
      Tu crois que le million et demi ACTIF des GJs Fr dehors etais la juste pour faire du folklore local ?
       
      Tu es c.n à ce point ou ? tu le fais expres ?
      Ils onts tous le meme QI d’huitre chez vous ?
      ou tu est la triste exeption ?
      ou tu le fais expres en trollant ?
      ou tu sort pas de ton dogme religieux catho comme certains juif ou musulmans extremistes ou tu n’en est juste que la pale photocopie ?
       
      Non mais allo quoi allo ?

      Bien sur que le peuple d’ici et je ne te parles pasdes tres riches dominants qui sonts a fond pour ton idéologie du « no-border » et du chacun pour soi et du multicultu a fond pour etre les uns contre les autres et pas les un AVEC les autres...
      Ou chaque peuple (le vulgus pecus lambda) c’est comme un champ de fleurs sur cette planete, de la diversité, lorsque tu est chez toi en Afrique ca ne ressemble pas et ne DOIS PAS ressembler a Tokyo , parce que lorsque tu est à Tokyo 
      tu sais que tu n’est pas à Bamako contrairement à certaines contrées Francaises.
       
      C’est des racistes p.ex les Japonais à defendre leur cultures et identités...
      Allez vas y lache toi...
       
      Et tu crois aussi que à ce jeu de cons, ce n’est pas aussi ton peuple un jour qui va etre éradiqué et génocidé comme c’est le cas ici à present par des gouvernants félons...
       
      Et que tu sera toi ou tes enfants a subir à ton tour le contre coup des ravages de l’unformisation...

       
      Si tu le pense (et D Bernard aussi) commence en 1er par expliquer à ton pote Momo l’Algerien que dans ce cas il y a 60 ans ou plus il ne fallais pas virer les colons, et ne t’en plains pas non plus vu que tu est pour l’envahissement des autres et particulierement de la France ce qui t’en rejouis par pure haineet le pire c’est que c’est ...
      non pas des puissants devant lesquels tu tremble et courbe l’échine mais devant le petit peuple de France qui est amha tres tres tres con de subir et de tolerer cela...
       
      Et c’est un non caucasien pur jus qui te le dis,
      ce qui me permets contrairement à d’autres ici de ne pas porter cette pseudo culpabilité sur mes épaules et d’y voir un peu plus loin sur vos saloperies culpabilisatrices qui vous permets de vous defouler en vous déchargant sur d’autres de vos propres turpitudes ou comme des enfants que vous n’assummez pas ni avez le courage d’y remédier (ou au moins d’essayer)
       
      Et je t’assure que contrairement à toi, je n’ai moi aucune haine ni grief contre les Africains (le peuple pas leurs dirigeants corrompus), je serai meme pour l’attaque devant le TPI du Patronnat Francais et de toutes les ONGS pro immigration qui onts fait de ma mediterranée un cimetiere à ciel ouvert (sigh) qui ont fait moiroiter à de sombres buses décervelées qui ont succombé aux sirènes de l’illusion ...
      aussi au passage en bonne partie entretenue par les votres qui masquent leurs miserables vies d’ici à coup de presents la bas et de vies fantastiques et faciles inventées de toutes pieces..
      Alors oui...les responsabilités sonts bien aussi multiples (3 fois hélas)
       
      Et quand a D Martin qui lui n’est plus pour les peuples, les identitées, du sol ancestral (forger les paysages et btmts historiques etc)
      et bien sur, comme il feins de l’ignorer .. ou par dogmatisme idéologique ??
      des peuples qui l’ont forgé...
       
      bref celui qui veut du tout pareil partout...
      J’ai un peu de mal à entendre les discours d’écolos lorsque d’un coté ils nous parlent de terroir, d’especes, de bio-diversité, de localisme, de problemes invasif du à d’autres especes (Le Frelon bidule, la grenouille machin, l’oie truc) qui mets d’apres eux en peril la faune locale...
      Comme pour les OGMS, c’est tellement meux les OGMS normés du à de multiples croisements...c’est bien ca l’uniformisation à l’extremen, a travers les plantes comme à travers l’humain (et augmenté demain pour les plus riches qui pourons eux se l’offrir et creer encore un point de ruputre maitres vs esclaves supérieur
       
      Bref si d’un coté il est pour l’abandon des peuples premiers d’un territoire qu’il nie, il ne peut pas de l’autre hurler contre d’autres especes invasives...
       
      Son logiciel comme le tien (microf) est totalement buggué...
       
      Voila c’etais tres long, bourré de fautes d’ortographes et de fautes de frappes mais c’est dit et tapé au km sans me relire comme à mon habitude....
       
      Bref vous comprenez ce que je tente peut etre de maniere bordelique et non contruite d’expliquer...tant mieux,
      Vous ne comprenez pas tant pis..
       
      Ce n’est PAS MOI qui payerai cette facture lorsqu’elle arrivera,
      ni mes tres nombreux enfants (lol)


    • microf 17 juin 10:53

      @Ouam

      " Ce n’est PAS MOI qui payerai cette facture lorsqu’elle arrivera,
      ni mes tres nombreux enfants (lol)

      « 

      Mais vous payez déja cette facture, á savoir l´africanisation de la France, voilá la facture, voila ce que votre feu-Pésident avait prédit et prévu, á savoir les pires convultions et difficultés dont les conséquences sont aujourd´hui l´africanisation de la France que vous décriez, que je décrie aussi, car je ne suis pas pour cette africanisation de la France.
      Il faut discuter de la cause de l´africanisation de la France, en fuyant ce débat, nous ne règlerons rien.

      Alors, je vous demande mon cher @OUAM comme le dit votre feu-Président Jacques Chirac, » d´avoir un tout petit peu de bon sens, je ne dis pas de générosité, mais de bon sens, de justice pour rendre á l´Afrique ce que vous lui prenez depuis des siècles ", sinon, les conséquences seront encore plus pires qu´ aujourd´hui, car un jour, c´est carrément chez vous, dans votre propre maison mon cher @OUAM que cet africain va carrément entrer et prendre, ce que je ne souhaite pas.

      Revisonnez ceci  https://youtu.be/KIHFgealnYM
      et lisez ce que dit votre feu-Président Jacques Chirac :
       » On oublie seulement une chose c´est qu´une partie de notre argent qui est dans notre porte monnaie vient précisément de l´exploitattion de l´Afrique depuis des siècles, pas uniquement, mais beaucoup vient de l´exploitation de l´Afrique.
      Alors il faut avoir un tout petit peu de bon sens je ne dis pas de générosité, mais de bon sens, de justice pour rendre aux africains je dirais ce qu´on les a pris d´autant que c´est nécéssaire si on veut éviter les pires convultions et difficultés avec les conséquences politiques que ca comportent dans un proche avenir "

      Et lá vous avez raison, les conséquences politiques de cette exploitation de l´Afrique par la France, c´est l´africanisation de la France.
      Je souhaite et espère que cet appel de jacques Chirac sera un jour entendu par vos élus pour rendre á l´Afrique ce que la France lui prend depuis des siècles, cet appel a été lancé pas par @microf, mais par votre feu-Président jacques Chirac.


    • quijote 17 juin 11:03

      @microf

      L’africanisation de la France, c’est à cause de l’exploitation de l’Afrique par la France ? Parce que c’est Chirac qui l’a dit ? Le gars « sympa » ? Qui n’avait aucune autre conviction que « garder le pouvoir » ? Qui s’est aussi soumis aux desiderata du crif ?

      C’est un point de vue. Pas le mien. Ni, dorénavant, celui de la majorité de Français. Ta culpabilisation, elle a marché pendant 40 ans. Grâce aux ennemis intérieurs de la France. Je te laisse deviner qui c’est. Oh pis nan... Soyons clairs. D’abord, y a le CNPF de l’époque ( qui, après les accords de Grenelle, favorables au monde ouvrier, veut sa revanche et trouve un moyen efficace : faire venir des pauvres des anciennes colonies -ils parlent français-qui vont faire pression sur les salaires par le biais de la concurrence pour l’emploi ; ça a marché... ), après, y a Giscard qui instaure le regroupement familial pour qu’ils ne repartent plus jamais, puis y a « SOS », y a « Racisme », y a Mitterrand, y a les Loges, etc ( pour continuer à faire venir le tiers-monde malgré tous les problèmes causés ). Bref, nos élites... Qui, elles, n’ont pas à souffrir de l’immigration : elles ne vivent pas avec les pauvres. Voilà. Tu vois, il est un peu différent du tien.

      Appuie ! Appuie encore sur le bouton « culpabilisation » ! Tu vois ? Ça marche pus... 7 millions ? Deux fois de trop !

      L’exploitation de l’Afrique par la France ? Ou par la Chine ? Ou par la Russie ? Ou par les États-Unis ?

      Arrête de chercher ailleurs les responsables de vos problèmes. Vous, les peuples africains et vos élites, êtes responsables de vos malheurs. Vos malheurs viennent de votre tribalisme. Entre autres. Parce qu’il y a d’autres facteurs dont il vaut mieux ne pas parler... Et d’ailleurs on n’en parle pas. Pas politiquement corrects, les autres facteurs...

      Le racisme ? Il est universel. Vous êtes racistes. Nous le sommes. Les asiatiques le sont. Les arabes le sont. Pour éviter les problèmes, ne jamais écouter les gens naïfs. Qui croient ne pas l’être. Ils sont la source de tous nos problèmes. Vous êtes mieux entre vous ( moins de problèmes ; mais toujours du racisme ! même entre noirs... ). Nous sommes mieux entre nous ( mêmes raisons ).

      Plus un Africain ne doit venir s’installer en Europe. Restez chez vous et développez vos pays. Vous avez du boulot... Dans tous les sens du terme.


    • quijote 17 juin 11:26

      @microf

      Tiens, tu veux un autre gros morceau de vérité ?
      Pourquoi certains peuples ont colonisé et d’autres pas ?

      Parce que certains peuples sont gentils ( les Africains ) et d’autres méchants ( les Européens ). Mauvaise réponse. Réponse à la microf, celle qui t’arrange.

      Non. Les peuples colonisateurs sont ceux... qui ont pu. Dans l’histoire de l’humanité, jusqu’à maintenant, même si aujourd’hui les peuples occidentaux ont davantage tendance à tortiller du cul sur le sujet. Colonisent ceux qui peuvent. C’est la seule raison pour laquelle les peuples d’Afrique noire ne nous ont pas colonisés. Avant 1970 s’entend. Et à partir de 1970 ? Eh bah, c’est possible pour les raisons que j’ai expliquées dans mon message précédent ( traîtrise des élites européennes ). C’est possible alors ça a lieu. Mais maintenant, on en a ras-le-cul d’être colonisés. Normal. Alors je pense et j’espère qu’on va ce qu’il faut pour arrêter ce bordel immonde.

      Fini, la colonisation africaine en Europe ! Nous aussi, on reprend notre liberté !


    • microf 17 juin 12:59

      @quijote

      quijote 17 juin 11:03

      Nous sommes ici dans un débat, pas dans un combat.
      Je vous prie de trouver ici ma réponse á vos deux commentaires.

      Il ne s´agit pas de bons africains ou de méchants Blancs, non.
      Nous sommes ici face á un problème qui trouble votre tranquilité, ce problème, c´est l´africanisation de la France, que comme vous, je déplore.

      Mais vous êtes vous posez la question de savoir pourquoi ? quelle est la cause de cette africanisation de la France ? c´est cette question qu´il faut vous poser, vous trouverez la réponse.

      Nous voulons bien rester chez nous, mais vous ne nous laissez pas la possibilité de la faire.
      Un de vos ex-Président, le feu-Jacques Chirac, dans un moment de lucidité dit ceci " qu´une partie de l´argent qui est dans votre porte monnaie á vous @quijote, vient de l´exploitation l´Afrique par la France depuis des siècles, et un siècle, c´est 100 ans, faites vous même le calcul depuis combien de temps que cela dure et qui n´est même pas prêt á prendre fin.
      Mais voila, qu´une personne qui connait la cause de cette africanisation de la France, á savoir un Présidient de la République, avertit que si rien n´est fait, si une partie de cet argent prise par la France á l´Afrique n´est pas rendue, les conséquences seront très graves.
      Quelles sont ces conséquences, l´africanisation de la France, êtes vous aveugle pour ne pas le voir ?

      ALEXANDRE SOLJENITSYNE

      « Vous, en Europe, vous êtes dans une éclipse de l’intelligence. Vous allez souffrir. Le gouffre est profond. Vous êtes malades. Vous avez la maladie du vide. […] Le système occidental va vers son état ultime d’épuisement spirituel : le juridisme sans âme, l’humanisme rationaliste, l’abolition de la vie intérieure... Toutes vos élites ont perdu le sens des valeurs supérieures. […] Aujourd’hui les dissidents sont à l’Est, ils vont passer à l’Ouest. »

      Livres d’Alexandre Soljenitsyne : https://amzn.to/2CmbcAj

      Celui qui a écrit cela a raison, et celui-lá, n´est ni @microf, ni africain, ni asiatique, ni américain, ni oceanien.
      Je ne sais pas si vous allez comprendre ce qu´il a écrit, sinon, dites le moi, je vais vous l´expliquer.


Réagir