mercredi 16 septembre - par Fergus

Port du masque : des Parisiens lucides et responsables

Je viens de passer deux jours à Saint-Mandé, une commune de 22 000 habitants enserrée entre Paris et le Bois de Vincennes. Je m’attendais à voir des gens masqués partout. Malgré la pression des autorités sanitaires et politiques, cela n’a pas été le cas, loin s’en faut…

JPEG Les arrêtés préfectoraux du 27 août 2020 imposent le port du masque à tous les piétons et conducteurs de deux-roues à l’extérieur en toutes circonstances sur l’ensemble du territoire de la capitale et des trois départements de la « petite couronne ». Seuls les cyclistes et les joggeurs ont été – dans un deuxième temps et après de très nombreuses et très vives protestations – dispensés du port de cet accessoire, manifestement incompatible avec la pratique d’une activité sportive. Cette décision drastique des préfets concernés*, prise en concertation avec le ministère de l’Intérieur, et pour Paris avec la maire de la capitale, a incontestablement le mérite de la clarté relativement à la situation précédente qui limitait le port du masque obligatoire à certains quartiers et rues de Paris et des villes environnantes.

Pour être claire, cette décision n’en est pas moins stupide dans sa globalisation dans la mesure où elle impose, de manière stricte, la même contrainte aux personnes qui se déplacent dans des zones à risque qu’à celles qui se tiennent à l’écart de toute menace de contamination par gouttelettes ou aérosols. Pour ces messieurs les préfets – manifestement porteurs tout à la fois de masques sanitaires et d’œillères idéologiques –, les rues commerçantes, les abords des marchés et ceux des centres commerciaux, ainsi que les lieux habituels de rassemblement et d’animation sont à mettre sur le même plan que les rues peu fréquentées, les vastes espaces boisés qui favorisent la distanciation, et même la voirie déserte des villes aux heures avancées de la nuit !

Publicité

Eu égard à la psychorigidité du Préfet de Police de Paris, Didier Lallement, et à la discipline sans faille des préfets de département aux ordres, il n’y a rien là de très étonnant. Ces messieurs font carrière et, pour servir leurs ambitions, sont prêts à prendre des mesures sanitaires auxquelles ils ne croient pas eux-mêmes, mais qui ont l’immense mérite de déployer au-dessus de leurs têtes et de celle des caciques de l’exécutif un grand parapluie protecteur. Mis à part quelques intégristes du Conseil scientifique, et notamment son président, le très controversé Pr Jean-François Delfraissy, nulle personne sensée ne peut en effet croire, ne serait-ce qu’un bref instant, que marcher seul ou en famille dans une rue peu fréquentée ou une allée de bois déserte peut exposer à une contamination par la Covid-19.

Or, contrairement à ce que je m’attendais à constater à mon arrivée en région parisienne, les populations concernées ont délibérément choisi de ne pas se conduire en toutes circonstances en moutons obéissants et bornés. Dimanche, dans les allées et sur les pelouses du Bois de Vincennes, où nombre de Parisiens étaient venus de promener ou passer un moment ludique, ici en famille, là avec quelques amis, moins d’un quart des personnes présentes portait le masque, malgré les injonctions de MM. les préfets. Lundi, dans les rues, le masque était nettement plus porté, mais pas par tout le monde dans des conditions correctes, loin s’en faut. Grosso modo, les deux tiers des personnes observées portaient leur accessoire sanitaire conformément aux recommandations officielles.

Quant aux personnes composant le tiers restant, elles faisaient montre, parfois de manière ostentatoire, d’une grande désinvolture, les unes portant le masque au poignet, les autres sous le menton ou en laissant paraître le nez à l’air libre. Quelques rares « résistants » ne portaient même pas le moindre masque visible. Au risque, pourrait-on penser, de se voir condamnés à payer un PV de 135 euros. Que nenni ! A plusieurs reprises, j’ai vu des patrouilles de policiers. Et, divine surprise ! aucun des fonctionnaires en uniforme n’est intervenu pour verbaliser les « contrevenants », pas même pour leur donner une leçon de conduite sanitaire. Ce qui démontre, n’en déplaise à ceux qui aiment casser du flic, que l’on peut être policier et intelligent ; et comme un nombre croissant de concitoyens, refuser de céder sans discernement à tous les oukases.

Changement d’attitude dans le métro. Là, sans surprise, c’est l’écrasante majorité des voyageurs qui respecte le port du masque. Normal ! Outre le risque d’être verbalisé par un agent assermenté de la RATP ou de la Police Régionale des Transports, c’est la prudence sanitaire qui s’impose aux plus craintifs dans cet espace confiné qui constitue de facto un véritable bouillon de culture et où la promiscuité est une patente réalité.

Publicité

L’impression générale que j’ai ressentie durant ces deux jours n’en est pas moins qu’un pourcentage significatif de nos concitoyens, y compris au cœur d’une « zone rouge », n’entend plus, dans les espaces extérieurs, se voir imposer le port du masque partout et à toute heure du jour et de la nuit. Les pouvoirs publics seraient bien avisés de réfléchir à cette fronde naissante et de s’en remettre, hors des lieux les plus exposés à la contamination, à la responsabilité et au civisme de chacun ! Si tel n’est pas le cas, c’est le rejet pur et simple qui pourrait prévaloir.

En l’occurrence, les préfets des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, ainsi que le préfet de Police de Paris pour la capitale.

À lire également : Le port du masque peut-il vous mettre en danger ? de Bernard Dugué



237 réactions


  • McGurk McGurk 16 septembre 08:20

    Ce qui démontre, n’en déplaise à ceux qui aiment casser du flic, que l’on peut être policier et intelligent ; et comme un nombre croissant de concitoyens, refuser de céder sans discernement à tous les oukases.


    Fausse conclusion.

    Le niveau intellectuel de la police n’est déjà pas très élevé mais les ordres qu’on leur donne sont contradictoires même si ceux-ci se succèdent jour après jour.

    Selon le degré de folie du maire, son envie de se faire réélire et les injonctions du Ministre de la Répression, la police est enfermée dans un cercle vicieux idéologique dont elle ne sortira qu’avec une personne compétente et cohérente à sa tête.

    Il n’est pas rare de trouver des fonctionnaires trop zélés ou qui souhaitent arrondir leur fin de mois si minable. Tout comme les légions de « contrôleurs » de la SNCF/RATP qui viennent faire chier les gens le dimanche ou leur police parallèle.

    Les pouvoirs publics seraient bien avisés de réfléchir à cette fronde naissante et de s’en remettre, hors des lieux les plus exposés à la contamination, à la responsabilité et au civisme de chacun !

    Qu’est-ce qui s’est passé entre temps ? Vous êtes-vous fait acheter par EM ?

    A quand votre dissertation sur les vertus de la retraite à point ou sur l’UE qu’elle est belle ?


    • Fergus Fergus 16 septembre 09:07

      Bonjour, McGurk

      « les ordres qu’on leur donne sont contradictoires même si ceux-ci se succèdent jour après jour »

      C’est vrai. Qui plus est, les policiers ont très mal vécu le fait d’être très longtemps privés de masques dans des situations présentant pourtant des risques sanitaires. Durant cette crise, on est allés de contradictions en paradoxes.

      « les légions de « contrôleurs » de la SNCF/RATP qui viennent faire chier les gens le dimanche »

      Parlez-vous des masques ou des titres de transport ?

      « Vous êtes-vous fait acheter par EM ? »

      Je ne comprends pas à quoi vous faites allusion. J’ai au contraire dit que l’exécutif, plutôt que d’adopter, par le biais de la préfectorale, des mesures imbéciles hors des zones à risque, ferait bien de s’en remettre à la conscience des Français. 


    • Ruut Ruut 16 septembre 10:01

      A vouloir imposer des règles stupides, inefficaces et abusives, l’autorité perd sa légitime autorité.

      La légitimité de l’autorité se mérite.


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:16

      Bonjour, Ruut

      Effectivement, ce manque de discernement  qui ne touche d’ailleurs pas que les politiques, mais aussi des scientifiques  démontre une évidente carence de psychologie. 


    • McGurk McGurk 16 septembre 12:34

      @Fergus

      Parlez-vous des masques ou des titres de transport ?

      Du pareil au même. Tout ceci s’inscrit dans un processus de culpabilisation et de punition, de cette instauration d’une morale à sens unique et somme toute inutile.

      J’entendais, la dernière fois, le contrôleur parler des « amendes » en cas de « fraude » (terme très large qui s’applique désormais aux masques) à sortir, le plus tranquillement du monde, des sommes astronomiques en punition.

      50 euros ! Une somme énorme et disproportionnée vu l’ « infraction », payable tout de suite, sinon ça s’élevait...à 135 euros (soit presque 1000 francs !) !

      Du pur délire...plutôt un cauchemar...

      ferait bien de s’en remettre à la conscience des Français.

      Ce qui revient à refiler la patate chaude au voisin. Merveilleux vu que personne ne fera rien du tout.


    • jymb 16 septembre 12:36

      @Ruut
      on croirait entendre parler de la pseudo securité routière....


    • Fergus Fergus 16 septembre 12:59

      @ McGurk

      Contrôler les voyageurs en situation irrégulière ne relève pas « d’une morale à sens unique et somme toute inutile », mais d’une réalité incontournable : le manque à gagner résultant de la fraude est à la charge d’autrui : pour partie des autres voyageurs, pour partie des contribuables.


    • McGurk McGurk 16 septembre 13:04

      @Fergus

      C’est parfaitement grotesque compte tenu des prix monstrueux et prestations pitoyables de la SNCF. Avec un billet abordable et des objectifs non erratiques, cette question ne se poserait même pas.


    • foufouille foufouille 16 septembre 13:17

      @McGurk

      faudrait faire un peu de gestion car le train est reçoit pas mal de subventions et ton billet est pas cher.

      prends donc le taxi pour voir.


    • Fergus Fergus 16 septembre 13:19

      @ McGurk

      Pour ce qui concerne la SNCF  mais cela vaut également pour la RATP  on peut contester ses choix d’investissement et sa politique tarifaire, c’est une évidence.
      Mais cela ne change rien au principe : même avec des prix plus bas et une gestion plus saine, il y aura toujours des fraudeurs !


    • BuSab 16 septembre 17:15

      @McGurk
      « Le niveau intellectuel de la police n’est déjà pas très élevé »

      Et le tien de niveau intellectuel... il est comment ?


    • Nycolas 16 septembre 19:46

      Sans entrer dans des débats politiques, la police a aussi tout simplement mieux à faire que d’attraper tous ceux qui ne portent pas le masque. Ils y passeraient leurs journées...


    • doctorix doctorix 16 septembre 19:47

      J’ai un article en cours de modération sur ce sujet, mais comme je n’ai pas très confiance dans sa publication, je reproduis le chapô ici ;

      Devant notre impuissance à protester contre des mesures gouvernementales coercitives, inutiles, dangereuses pour la santé, dictatoriales et sans fondement scientifique prouvé, nous devons reproduire en France un mouvement qui va se développer au Québec.
      Le mouvement des masques rouges.
      Il s’agit d’obéir aux ordres juste pour éviter la prune, et donc de porter le masque là où il est obligatoire, mais de marquer notre révolte par sa couleur rouge, révolutionnaire.
      Ainsi, on verra dans les grandes surfaces par exemple, qui est mouton et qui est protestataire.
      La protestation ne sera pas seulement dirigée contre le port du masque, mais contre la politique macronienne.
      Ainsi, le symbole de la dictature se transformera en étendard de la RESISTANCE.
      Donc, au milieu des brimades, ridiculisez ce gouvernement en choisissant votre couleur de masque, ROUGE, c’est le seul choix qu’on vous laisse et qu’on ne pourra pas vous enlever..
      Écoutez Alexis Cossette, je cale au bon endroit (mais écoutez aussi avant et après, ça fait du bien !).
      https://youtu.be/YZZypjzGL_0?t=1451

      A vos masques (rouges), prêts ? Partez !!!!


      Je viens d’en commander une dizaine ici :

      https://urlz.fr/dOGZ



    • Fergus Fergus 16 septembre 19:52

      @ Nycolas

      Je suis d’accord avec vous. Mais tout cela dépend de l’attitude du maire pour la police municipale et du préfet pour la police nationale.


    • Fergus Fergus 16 septembre 19:53

      Bonsoir, doctorix

      L’article est en ligne. Je l’ai même commenté en approuvant l’initiative


    • foufouille foufouille 16 septembre 19:54

      @doctorix

      tu prends trop de morphine charlatan sénile.


    • foufouille foufouille 16 septembre 19:56

      @Fergus

      demande à ta femme de suivre son « ordonnance » ..........


    • Fergus Fergus 16 septembre 20:06

      @ foufouille

      Ce que j’approuve, c’est l’initiative du masque rouge.


    • doctorix doctorix 16 septembre 20:52

      @foufouille
      Répands tes vomissures tant que tu veux ici : chez moi tu es proscrit.
      Avec 5 autres.
      Au moins, l’air y est respirable.


    • Ruut Ruut 17 septembre 06:44

      @jymb
      Un consentement légitime (Démocratie) se prouve et s’obtient par l’explication et les débats contradictoires sans tabous ni risques juridiques.
      A l’inverse, il se perd très vite par les mensonges et des tromperies.

      Lorsque tu ne dispose d’aucun arguments valables pour atteindre un consentement légitime, tu utilise la répression policière et juridique (amendes, prison, mutilation etc...) et tu obtiens un consentement imposé (Régime de terreur Dictatorial)


    • McGurk McGurk 17 septembre 06:56

      @BuSab

      A part faire de la rhétorique stupide, que faites-vous ?


    • McGurk McGurk 17 septembre 07:07

      @Fergus

      Oui, c’est humain. Mais ce chiffre est à rapprocher sérieusement de, par exemple, celui du nombre de téléchargements en Europe.

      Plus le pays en question est en difficulté économique, plus la « fraude » augmente. En Europe de l’ouest, c’était l’Espagne, le Portugal et la Grèce où cette pratique était largement la plus élevée.

      Quant à ceux qui racontent que « le billet n’est pas cher », ne souhaitent pas considérer que le contribuable, qu’il prenne le train/bus ou non, paye déjà plein pot ces services via leurs impôts.

      Ajoutez à cela la gestion totalement démentielle de la SNCF qui sème la pagaille et décrédibilise sa société, les mensonges flagrants aux usagers, sa commercialisation à outrance de ses produits, ça fait beaucoup !

      Enfin, son investissement récent et à venir des « futurs » trains n’a présentement aucun sens car ces technologies sont largement dépassées par celle qu’ils testent, depuis bientôt dix ans, aux USA et qui n’est, pas commercialisée alors qu’elle est ultra rentable et très fiable, à savoir les trains à très grande vitesse munis d’une sustentation magnétique.


    • capobianco 17 septembre 08:22

      @McGurk
      « Ajoutez à cela la gestion totalement démentielle de la SNCF qui sème la pagaille et décrédibilise sa société, les mensonges flagrants aux usagers, sa commercialisation à outrance de ses produits, ça fait beaucoup ! »
      Mais c’est bien le but ! Désorganiser (suppressions de personnels) mettre les services publiques en difficultés financières permettra de justifier la privatisation qui est le but de tous les gvts soumis au libéralisme. Une vidéo circule où Bruno Gassio explique cela. De plus grossir « la fraude » des petits, ( hier c’était sur l’assurance chômage) participe à faire croire que les services publics sont ingérables. La sncf, les hopitaux, l’école publique, la sécurité sociale, tous ces services sont convoités et seront offerts par nos politiciens corrompus aux appétis de nos très patients milliardaires.


    • Samson Samson 17 septembre 12:36

      @Ruut
      « La légitimité de l’autorité se mérite. »
      Absolument !
      Pour qu’elle garde sa légitimité, l’autorité doit s’appuyer sur la compétence.
      En Marche vers Nulle Part, la seule compétence résiduelle — et encore ! que je puisse trouver à nos managers est celle de la novlangue d’une « com » puissamment relayée par tout l’appareil de propagande médiatique et uniquement destinée à enfumer le citoyen pour mieux lui lui faire prendre les vessies pour des lanternes et lui vendre des chats dans des sacs !


    • Clouzit 19 septembre 12:56

      @capobianco

      Bravo..j ai connu l administration depuis 40 ans et vécu de près la méthode pour casser l administration pour moi du ministère des postes et Télécom et la bonne com des fainéant de fonctionnaires alors qu on a développé le téléphone portable..le minitel...la fibre optique que j ai été le premier à tirer..ensuite la séparation des 2 administrations pour mieux casser et à la poste la séparation des services financiers de la distribution.. etc et l arrivée des contractuels qui savent tout et mieux que les fonctionnaires et bien mieux payés surtout enfin c est la privatisation à tous va...reste l ecole et certain pleure maintenant ds des villages de la désertification mais c est pas fini...


  • Loatse Loatse 16 septembre 08:55

    Avec ces journées de grosses chaleurs, cela ne m’étonne pas. Je me demande d’ailleurs comment font les parisiens qui doivent prendre les transports en commun et marcher jusqu’à leur travail sous 32° avec un masque sur le visage !

    Sans compter la pollution automobile... ceux qui peuvent se rabattent sur le vélo qui permet de s’en passer.

    Je pense que le mieux serait de se limiter aux zones dites rouges (à forte densité de fréquentation) et d’inviter ceux qui le peuvent, personnes fragiles, retraités à limiter leurs sorties aux heures les moins fréquentées..

    j’ai dis inviter ou conseiller... (sinon cela sera vécu comme une stigmatisation) mais il me semble que cela devrait aller de soi...

    moi même j’évite les foules, met le masque lorsque je dois traverser des lieux denses, par le simple constat du manque d’égards de beaucoup...(qui vous tousse dessus bouche ouverte, vous frôle voir bouscule). Je ne parle même pas des « rapprocheurs » à qui vous faites gentillement remarquer que la distance n’y est pas.. et qui tiennent deux minutes puis subrepticement se rapprochent...

    J’y peux rien, ca m’agace au plus haut point. Même en temps normal on a l’impression que les gens vivent comme s’ils étaient seuls au monde et que seul leur bien être compte..

    rien que le nombre de types qui crachent sur les trottoirs.. covid ou pas, c’est du domaine du manque de savoir vivre au quotidien qu’on subit sans que personne du coup ne s’en soucie et pourtant ces crachats sous les semellles on les ramène à la maison..


    • Fergus Fergus 16 septembre 09:14

      Bonjour, Loatse

      « les parisiens qui doivent prendree les transports en commun et marcher jusqu’à leur travail sous 32° avec un masque sur le visage ! »

      Il a même fait 34° à Paris lundi AM et le port du masque dans les lieux où il était impossible de ne pas le porter sous peine de PV était insupportable.
      Mais cela ne vaut pas seulement pour les Parisiens : il a fait 35° hier à Lille sur la Grand’ place !

      Pour le reste, je partage votre commentaire, empreint de bon sens.


    • foufouille foufouille 16 septembre 10:02

      @Fergus

      il suffit d’avoir une clope ou une ecig ..........

      le porter sur le nez n’est pas obligatoire.


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:21

      Bonjour, foufouille

      Si, le porter sur le nez est obligatoire. C’est d’ailleurs régulièrement répété dans les messages officiels : le masque doit « couvrir la bouche et le nez ».

      Cela dit, on peut effectivement faire mine de cloper ou de manger un sandwich. Mais ce ne sont que des astuces momentanées.


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:22

      « Le masque doit couvrir la bouche et le nez  ».

      Ce message est d’ailleurs régulièrement répété dans les gares, les trains et le métro.



    • foufouille foufouille 16 septembre 11:41

      @Fergus

      on est nombreux à ne pas le faire mais il fait vite 60 au soleil.


    • Francis Francis 16 septembre 11:46

      @Loatse
       
       ’’le nombre de types qui crachent sur les trottoirs..’’
       
       Cracher dans l’espace public devrait depuis longtemps, valoir une contravention, c’est clair.
       
       Ces délinquants ne font qu’imiter hystériquement les stars du foot que l’on voit régulièrement en gros plans lors des fiffusions, cracher sur les pelouses, là où ils se roulent.


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:59

      @ Francis

      Le fait est que l’on voit régulièrement des gens cracher. Une pratique qui était courante autrefois, mais qui avait assez largement disparu.
      La verbalisation n’aurait rien de choquant, ne serait-ce qu’en pensant aux enfants qui parfois touchent le sol dans la rue, et le font encore plus souvent dans les appartements où l’on est rentré avec des chaussures souillées avant de les ôter.


    • Loatse Loatse 16 septembre 13:08

      @Francis

      euh je parle plutôt de la même habitude culturelle que celle qui fut l’objet d’une campagne dans les écoles de la toute neuve république (soucieuse d’hygiène) dans certaine de nos provinces...

      je sais c’est gênant, mais encore plus quand on marche dedans... les gars (de tous âges) se désencombrent les bronches en toute quiétude... 

      le bon échantillon microbien viral qu’on aimerait éviter... et pour ceux là, l’école elle est loin et j’évite les remarques heing, j’suis pas maso


    • Francis Francis 16 septembre 13:33

      @Loatse
       
       désolé, je ne comprends pas.


    • Hervé Hum Hervé Hum 16 septembre 23:29

      @Fergus

      l’obligation de mettre le masque sur le nez est une stupidité de plus, car les masques utilisés ne servent pratiquement à rien pour éviter l’inhalation, mais uniquement limiter son exhalation lorsqu’on parle.

      Bref, sauf dans le cas d’un éternuement, porter le masque sur le nez ne sert à rien et je trouve toujours sidérant de ne pas encore l’avoir intégré et de croire qu’il protège soi même des autres, alors qu’il ne fait que protéger les autres de soi, mais uniquement dans les conditions que vous citez !


    • Hervé Hum Hervé Hum 16 septembre 23:36

      @Loatse

      en dehors de l’aspect peu ragoutant de la vision d’un crachat autre que le sien (c’est comme l’odeur d’un pet), je ne vois pas où est l’impact sanitaire du crachat. Du moins, si on en croit le fait qu’il y a dans l’air, crachat ou non, des millions de virus et bactéries que se ballades.

      Car je n’avais pas remarqué, avant la crise du covid, qu’il y avait un grave problème sanitaire lié au crachat !


    • Fergus Fergus 17 septembre 08:33

      Bonjour, Hervé Hum

      Il y a effectivement une grande confusion entre la protection de soi-même et la protection des autres. 


    • capobianco 17 septembre 08:40

      @Francis
      «  Cracher dans l’espace public devrait depuis longtemps, valoir une contravention, c’est clair. »
      vous m’étonnez Francis ! Aller 135 € pour un crachat et combien pour un pet ? Ne pas oublier ceux qui transpirent sous les bras ou les cheveux gras .... Putain mais on va où là ? 
      Pendant ce temps la fraude, la vraie, celle qui se fait dans notre dos avec la complicité des politiques, celle qui engendre la misère des peuples c’est moins important qu’un crachat ? Pas de « contrevention » ? N’importe quoi.....


    • Clocel Clocel 17 septembre 08:57

      @capobianco

      Bhé ouais ! Interdit l’apport de salive sur le joufflu avant d’embroquer à la sauvette une Dame par l’entrée des artistes ! smiley

      Vous comprenez qu’on a vraiment besoin d’un Reset général et pas seulement financier pour donner à ces tanches des vraies occasions de se plaindre.


    • Francis Francis 17 septembre 09:16

      @capobianco
       
       ’’Pendant ce temps la fraude, la vraie, celle qui se fait dans notre dos

      ’’
       
       Pas de problème Kapobianco, on y pense :
       
      vidéo à voir absolument.
       
      « (le coronavirus est)
      une occasion de repenser la machine apocalyptique qu’on a pensé pour nous mêmes (*),
      rien de pire que de revenir à la normalité
      historiquement les pandémies ont forcé à rompre avec l’ancien monde,
      celle-là n’est pas différente
      La pandémie est un portail de l’ancien monde vers le nouveau monde
      Êtes vous prêts à vous battre pour l’instauration de ce nouveau monde ?
       »
       
      Cette bataille à laquelle appelle la vidéo incrustée dans la vidéo proposée est destinée aux dirigeants acquis au NWO réunis dans le « Mouvement des objectifs globaux (*) » est clairement une guerre cotre les peuples.
       
       (*) les dirigeants réunis dans le «  Globals goals for sustainable devlopment »

       En fait, il semblerait que ce soit avant tout et fans un premier temps, une machine à démolir Trump, le plus puissant dirigeant occidental et le seul opposé à cette marche vers le NWO.


    • Francis Francis 17 septembre 09:19

      @Clocel
      kapobianco,
       
       vous tolérez les crachats sur la voie publique, mais vous avez peur des postillons ? Des aérosols ?
       
       Vous êtes vraiment des bizarres


    • Francis Francis 17 septembre 10:11

      @Hervé Hum
       
       ’’je n’avais pas remarqué, avant la crise du covid, qu’il y avait un grave problème sanitaire lié au crachat !’’
       
       Hé si ! des maires ont interdit les crachats dans leur ville bien avant la sinistre mascarade.
       


    • Hervé Hum Hervé Hum 17 septembre 11:32

      @Francis

      Je parle de « problème sanitaire », en aucun cas d’un problème esthétique lié à la vision peu ragoutante d’un crachat sur la voie publique, ce qui motive l’interdit des maires et non pour cause sanitaire.


    • Hervé Hum Hervé Hum 17 septembre 11:44

      @Francis

      Trump est tout aussi fervent défenseur du système actuel que les partisans du NWO version oligarchie, la différence, c’est qu’il pense que le nationalisme est le mieux à même de le défendre alors que le mondialisme le conduit à sa perte. Et là, il a tout à fait raison, le mondialisme est incompatible avec le capitalisme, quelle que soit la méthode employée, c’est à dire, la manipulation des peuples, il s’effondrera de lui même, sauf à rester dans l’idéal nationaliste qui seul permet au système actuel de survivre.

      Comprendre que la mondialisation voulu par les capitalistes porte uniquement sur le volet économique, mais est un interdit sur le volet social, parce que la division des citoyens est la condition absolue pour maintenir la domination économique.

      Leur « chance », c’est qu’il peuvent expérimenter leur méthodes et s’ils s’aperçoivent que cela ne fonctionne pas, compter sur les gens comme vous pour revenir en arrière.


    • Francis Francis 17 septembre 11:50

      @Hervé Hum
       
      L’un n’empêche pas l’autre. Tout le monde n’a pas attendu le covid pour découvrir les règles élémentaires de l’hygiène.
       
      Entre les hygiénistes confinés dans leur masque et les sans-gènes qui crachent partout, il y a les gens sensés.
       
      Hier on fumait au cinéma. Avant hier on crachait dans les appartements.


    • Francis Francis 17 septembre 11:52

      @Hervé Hum
       
       ’’Leur « chance », c’est qu’il peuvent expérimenter leur méthodes et s’ils s’aperçoivent que cela ne fonctionne pas, compter sur les gens comme vous pour revenir en arrière.’’
       
       Mais qu’est-ce que vous racontez ?


    • Bendidon Bendidon 17 septembre 11:58

      @Hervé Hum
      Hum (smile) le nouvel ordre mondial annonçé par sarkozy le 16 janvier 2009 devant les ambassadeurs du monde, va beaucoup plus loin que le volet économique ou social. Certains avancent meme des objectifs messianiques (cf valérie bugault) ?
      Pour TRUMP on devrait y voir plus clair sur le bonhomme ces prochaines semaines et si Qanon c’est bon ou bidon ?
      Mais si au moins TRUMP casse les réseaux pédo sataniques alors là oui toute la pyramide peut s’effondrer !!!!!
      Je n’y croyais pas il y a six mois mais ces réseaux pédo impliquent les gens les plus puissants de la planète (et en France aussi et surtout)
      A VOIR ABSOLUMENT (ça se regarde comme un film) : https://youtu.be/XlRmAmGJXjQ


    • slave1802 slave1802 17 septembre 12:27

      @Bendidon

      J’ai arrêté de regarder au bout de 10 minutes...

      Déjà le premier montage avec Macron et Trump faisant le signe de ralliement du HellFest (signe inventé par R.J. Dio dans les années 80 et n’ayant strictement rien à voir avec le satanisme...)

      Mais ensuite, la raison donné par la censure par youtube du document de l’INA...

      Toutes les vidéos hébergées sur ce site sont protégé par leur droit d’auteur pendant 70 ans quelques en soi le sujet et tous les extraits partagés sans autorisations sont systématiquement supprimé par Youtube, non de leur propre fait, mais par celui de la loi !
      Si le reste du reportage est basé sur des analyses de ce genre alors sa crédibilité est proche de zéro !


    • Bendidon Bendidon 17 septembre 12:51

      @slave1802
      MDR smiley
      J’ai survolé votre profil d’abord le lien vers un site renvoie à ... AV ?
      Vos commentaires sont typiques du troll au service d’une cause, votre but : tourner en dérision tout ce qui n’est pas dans la pensée unique ; Bref rien de neuf sous le soleil !
      Le signe de Macron photographié sous différents angles (cherchez sur google cornuto + macron) ne peut etre un montage, la presse internationale en a parlé (cherchez sur google)
      Et ce signe est vieux comme le monde, les anciens des campagnes le connaissent bien, en italie on dit le cornuto, des statuettes bouddhistes représentent des déesses (daikini) qui font ce signe etc.
      Quant au classement du reportage d’élise lucet à l’ina demandez lui donc son avis et essayez donc d’obtenir une autorisation LOL
      Bon vous avez fait votre boulot
      Allez salut et bonjour à vos potes mentionnés dans la vid smiley


    • Hervé Hum Hervé Hum 17 septembre 14:34

      @Francis

      ce que je « raconte », c’est que le nationalisme est le stade ultime du capitalisme, il ne peut pas atteindre la mondialisation, c’est à dire, comprenant le volet social sans s’effondrer de lui même. 

      Certes, ils peuvent penser maintenir l’état d’urgence permanent par l’ennemi intérieur perpétuel, notamment via les... Nationalistes, mais c’est tout bénef et c’est ce qu’il leur faut, car ce n’est que retomber ou rester sur leur système de domination des citoyens. C’est à dire, sa condition sine qua non, l’état d’urgence permanent où le virus n’est qu’un élément parmi d’autres comme le terrorisme, la peur de l’étranger, etc.

      Dernière chose, l’important n’est pas de sauver tel ou un tel, mais le système, car c’est ce dernier qui permet la domination d’une minorité sur la majorité ou son interdit, non pas une personne en particulier. Comme dit le proverbe, le cimetière est rempli de gens indispensables.


    • simir simir 17 septembre 18:16

      @Fergus
      En mâchant bien et par petites bouchées j’arrive à faire tenir un sandwitch 30 mn et ainsi ne mets jamais le masque.


    • Fergus Fergus 17 septembre 18:30

      Bonjour, simir

      Excellent stratagème ! Et qui plus est, c’est bon pour la santé : un aliment bien mâché est plus facile à digérer et fatigue moins l’estomac. smiley


    • slave1802 slave1802 17 septembre 20:49

      @Bendidon
      Vous survolez un profil de site et vous en déduisez derechef que je suis un troll ?

      En survolant votre avatar, on pourrait aussi dire que vous êtes un super-c.. ?

      Je vous indique la vrai raison de la mise à l’index d’une vidéo et vous me traitez de pédophile ?

      Comment voulez-vous qu’on vous prenne au sérieux avec des raccourcis pareil ?


    • Bendidon Bendidon 18 septembre 00:00

      @slave1802
      Ben regardez la vidéo alors au moins la première partie avant de décréter que c’est du pipeau. Manifestement il y a quelque chose qui vous emmerde !
      Et vous ne donnez pas la vrai raison de la mise à l’index de la vidéo de lucet !
      signé super dupont smiley


  • ondit 16 septembre 09:11

    Récapitulons :

    Dans un bar ou au restaurant, debout je dois porter le masque, assis je ne porte pas le masque.

    Je suppose donc que Mimi Mati ne risque rien.

    .

    Dans la rue si je marche, je dois porter le masque. Si je court je ne porte pas le masque, même en pause, ou arrêté à un feu tricolore.

    En fait Covid fait la distinction entres des godasses et des Nikes...

    .

    Dans ma voiture arrêtée ou en marche, je ne porte pas le masque... même vitres grandes ouvertes ou même en décapotable. 

    .

    J’espere que Covid 19 comprendra mieux que moi toutes ces subtilités...



    • Fergus Fergus 16 septembre 09:17

      Bonjour, ondit

      « En fait Covid fait la distinction entres des godasses et des Nikes »

       smiley Eh oui, c’est absurde !


    • Loatse Loatse 16 septembre 09:40

      @Fergus

      Mens sana in Nikes sanas ! ;)


    • John John 16 septembre 09:41

      Salut Ondit !

      « En fait Covid fait la distinction entres des godasses et des Nikes... »

      En fait du coup tu as le choix ... Soit tu achètes des masques ou soit tu achètes des Nikes ... smiley ... 


    • Ruut Ruut 16 septembre 10:02

      @ondit
      De toute façon a moins d’avoir ta tenue P4, le covid il passe a travers ton masque.


    • Ouallonsnous ? 16 septembre 23:34

      @Ruut

      « De toute façon a moins d’avoir ta tenue P4, le covid il passe a travers ton masque »

      Le covid ? Quel covid, tous les virus sont en sommeil depuis la fin de la grippe, il y a 7 mois maintenant !

      Mais c’est 7 mois de « foutage » de gueule des français par le régime macron, je pense que si on l’attrape il faudra lui faire bouffer

      un certain nombre de masques ainsi qu’a ses compères, y compris la papesse LGBDT de l’Hôtel de ville avant de les empaler en place de Grève !


    • Francis Francis 16 septembre 11:55

      @Fergus
       
       quand les experts ne sont pas d’accords entre eux, il n’y a pas péril en la demeure.
       
      C’est le changement qui est coupable.
       
       
      nb. Le péril en la demeure (en latin : periculum in mora) est une expression signifiant un danger dans l’attente, utilisée notamment en droit


  • Francis Francis 16 septembre 09:32

    IL n’y a pas que là bas que la police municipale ferme les yeux.


    • Fergus Fergus 16 septembre 09:38

      Bonjour, Francis

      Le fait est que dans ma ville, ni les gendarmes ni les policiers municipaux ne semblent très portés sur la répression concernant le port du masque dans le centre historique, seule zone où il est obligatoire.


  • Loatse Loatse 16 septembre 09:36

    vé dans mon village c’est ubuesque... les écoles sont ouvertes, mais les jeux pour enfants dans les deux parcs verrouillés (barrières, chaines etc...)

    plusieurs hectares de parc mais dés qu’il y a 15 personnes dedans, on nous évacue avant l’heure de la fermeture...

    des gus au comptoir du tabac serrés comme des sardines (porte ouverte) et des tables en terrasses à 2m au moins les unes des autres

    Des « qui courent » (bouche ouverte donc) et qui parait il sont plus dangereux de dos que de face (dixit un expert au jt il y a 2 mois de cela)

    idem de la fameuse goutelette qui lévite (si, si, le plus sérieusement du monde)

    M’enfin l’important rappelé hier, c’est de se laver les mains au savon. covid il doit pas aimer, ca le fait surement glisser dans le lavabo.... du coup je faisais pareil avec mes masques tissus (ca a fait rigoler) maintenant on peut qu’ils disent....


    • Fergus Fergus 16 septembre 09:45

      @ Loatse

      « des gus au comptoir du tabac serrés comme des sardines »

      Je croyais que servir au comptoir restait interdit sur tout le territoire national. Enfin, pas pour tout le monde : j’ai vu à deux reprises des gendarmes venus prendre tranquillement leur café.

      « Des « qui courent » »

      Et parmi eux, des joggeurs qui soufflent bruyamment en passant au ras des tables de bistrot installées sur les trottoirs. Cherchez l’erreur !

      « la fameuse goutelette qui lévite »

      Oui, et pas facile de l’éviter, cette traîtresse.


  • Bendidon Bendidon 16 septembre 10:11

    Fergousse faut vous renseigner Saint Mandé ne fait pas partie de Paris, ville très huppée comme Neuilly sur fric, ayant chacune un maire et des habitants très puissants et influents

    Par contre le bois de Vincennes comme celui de Boulogne font partie de Paris

    Donc pas de muselière dans les rues de Saint mandé 


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:31

      Bonjour, Bendidon

      Désolé, mais vous avez tout faux !

      Depuis les arrêtés préfectoraux du 27 août, le port du masque est bel et bien obligatoire sur tout le territoire de Paris (y compris en effet le Bois de Vincennes qui dépend du 12e arrondissement) et des trois départements de la Petite couronne !!!


    • Bendidon Bendidon 16 septembre 14:04

      @Fergus
      Tin fergus une vidéo pour élargir votre champ de vision
       : https://youtu.be/8EzLM237ynI
      comme on dit en Bretagne cette vidéo vaut le coup de cidre smiley


    • Fergus Fergus 16 septembre 14:54

      @ Bendidon

      Merci pour le lien.
      J’attendrai de disposer d’une heure pour le regarder.


    • Francis Francis 16 septembre 15:03

      @Bendidon

       
      Jovanovic y parle de tests contaminés, c’est là, à 12’20", ça dure 10 secondes.

      Info reprise là par Ouest France
      et là par C-News


    • Bendidon Bendidon 16 septembre 17:41

      @Fergus ce soir pas grand chose à la télé smiley


    • Fergus Fergus 16 septembre 17:48

      @ Bendidon

      Oui, mais j’ai enregistré l’excellent film Pentagon Papers. smiley
      Cela dit, je trouverai le temps d’écouter Jovanovic.


    • Ruut Ruut 17 septembre 06:59

      @Francis
      Note que dans la vidéo il parle de 600 000 tests contaminés au Covid, qui contaminerai les testés, ce qui ne peut pas être accidentel, et que dans les infos reprises par la presse officielle, ce nombre et largement minoré voir masqué.

      ça corrobore aussi une ancienne vidéo d’un chef d’état Africain qui dénonçait déjà ce truc.


    • slave1802 slave1802 17 septembre 12:32

      @Ruut
      Pourriez-vous nous expliquer comment un test contaminé pourrait infecter les testés ?
      Parce que au cas on vous ne seriez pas au courant, la procédure est de récupérer des échantillons avec un grand coton-tige, puis d’envoyer tout ça dans un labo où le dit coton-tige est mis en présence du test.

      Vous pensez sans doute que pour vous donner le résultat, on vous refout le coton-tige dans le nez ?


    • slave1802 slave1802 17 septembre 20:55

      @Bendidon

      Ah je comprend mieux vos réactions...


    • Francis Francis 18 septembre 08:27

      @slave1802
       
      ’’comment un test contaminé pourrait infecter les testés ?’’
       
      Simple : si le support de l’échantillon est contaminé, alors l’échantillon sera contaminé, et le patient sera déclaré positif.
       
      je dis patient, car il en faut de la détermination pour se faire tester. Je ne comprends pas ce qui motive ces gens qui font la queue des heures : ont-ils l’intention de se jeter sur la chloroquine s’ils sont les déclarés positifs ?
       
      Le masque est un confinement.
      Tous les confinements sont mortifères.
      Le masque est mortifère.


  • zygzornifle zygzornifle 16 septembre 10:39
    des Parisiens lucides et responsables

    Pas tant que ça, ils ont réélus Hidalgo ....


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:34

      Bonjour, zygzornifle

      En matière de politique, chacun voit ses propres intérêts ou vote en fonction de l’idéologie dont il est le plus proche.
      Je ne juge donc pas le vote des Parisiens, pas plus que celui des autres Français dans leur commune.

      Pour ce qui est d’Hidalgo, il est tout à fait possible qu’elle soit la candidate d’une alliance rose-vert à la présidentielle. Si c’est le cas, vous n’avez pas fini de râler. smiley


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 16 septembre 10:39

    Bonjour Fergus

    merci de parler de la vie des gens. Circulant à Bordeaux, sans masque évidemment mais sans risque de prune puisque je suis cycliste, j’ai pu faire un même constat. En revanche, les quelques tentatives de discussion sur ce thème se sont soldée par un échec. Macron a apparemment compris que les Français commençaient en a avoir raz la masquette, pardon, la casquette. C’est pour cette raison qu’il a été prudent vendredi dernier et n’a pas cédé aux injonctions des médecins kapos du camp démasqué. Macron aurait aussi reculé après la tribune des 35 dans le Parisien, que j’ai du reste signée. 


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:43

      Bonjour, Bernard Dugué

      Le fait est que Macron a, par prudence, pris du recul relativement aux « recommandations » du Conseil scientifique dont le moins que l’on puisse dire est qu’il est de plus en plus contesté. Et cela non seulement par les personnalités signataires de l’appel auquel vous avez participé  ce dont je vous remercie personnellement —, mais aussi par un nombre croissant de nos concitoyens. 

      « les quelques tentatives de discussion sur ce thème se sont soldée par un échec »

      Je l’ai constaté moi aussi : le sujet n’est pas facile à aborder, la plupart des gens étant sur une ligne radicale  pro ou anti  qui me semble manquer singulièrement de nuances. Dommage !


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:44

      @ cramé

      « un 360 » consiste à revenir à son point de départ, et donc à la même opinion. smiley


    • zygzornifle zygzornifle 16 septembre 13:02

      @Bernard Dugué

       Haaaa Dugué mon mentor , comme je t’admire depuis que tu m’a :

      En raison de signalements pour non respect de la charte, vous ne pouvez plus réagir sur cet article.

      Haaa mon Duguéclin pourfendeur de ceux qui ne pensent pas comme toi , roi de l’humour grinçant comme un portique rouillé , comment peut tu te supporter , quel médocs prends tu ?


  • Adèle Coupechoux 16 septembre 10:43

    @Bonjour Fergus,

    Je vis à Paris Intra-muros et me rends au travail (à Paris) tous les jours à pied. Je mets à peu près 30 mn. Très rares sont les piétons qui ne le portent pas. Pas mal de cyclistes le portent...

    Quand aux joggeurs fort heureusement, ils ne le mettent pas.

    Si on en croit ce que nous rabâche le CS, les joggeurs seraient ceux qui seraient pourtant censés diffuser le plus facilement et rapidement le virus. Ils croisent plus de personnes et expirent plus souvent et plus fortement que les piétons...

    Faire du sport en portant un masque était pourtant ce qui était prévu au départ, il a fallu que la mairie de Paris signale au préfet que cela était dangereux et contre-productif pour que les joggeurs puissent continuer à faire du sport ! Par contre ce n’est pas dangereux pour les piétons qui font souvent une marche soutenue...

    Lundi, la police verbalisait et je l’ai croisée 4 fois dans la rue.

    Mardi, les policiers étaient surtout dans leur véhicule

    Et ce matin, je n’en ai pas vus dans la rue.

    Une des mes collègues a failli être verbalisée, elle avait son masque sous le menton pour téléphoner. Quand elle a voulu le mettre sur la bouche, les policiers lui ont dit que c’était trop tard. Elle s’en est sortie en leur prouvant qu’elle était bien en communication.

    J’espère qu’ils ont un vrai travail parce que ce qu’ils font est pitoyable : surveiller la population pour l’obliger à porter un masque en permanence...

    Mais vous avez raison, j’appréhendais de croiser plus de flics dans les rues ; quand je suis revenue de congés le weekend dernier, la gare était surveillée par de nombreux agents de sécurité de la SNCF qui vous dévisageaient sur les escalators pour vérifier...

    Quoi qu’il en soit, pour moi, Paris est devenu un enfer. 


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:50

      Bonjour, Adèle Coupechoux

      Merci pour votre témoignage.

      Personnellement, je n’ai rapporté là qu’à mes constats de ces deux jours à Saint-Mandé. A Paris, je n’ai pas circulé à pied, excepté dans le secteur de Montparnasse où les gens étaient en effet quasiment tous masqués, exception faite d’un groupe de jeunes assis près du Kiosque théâtre.

      « Paris est devenu un enfer »

      En général ou en cette période de Covid ?


    • Adèle Coupechoux 16 septembre 12:06

      @cramé

      A cause de pauvres types comme toi qui veulent nous imposer le masque, les syndicats ont obtenu que nous prenions des pauses toutes les heures pour pouvoir respirer correctement. Là je suis en pause déjeuner. T’as pas besoin d’en parler de ta vie à toi, il est clair que t’en as pas.


    • Adèle Coupechoux 16 septembre 13:25

      @Fergus

      En général ou en cette période de Covid ?

      Vous savez j’ai vraiment aimé vivre à Paris. Depuis quelques années, de moins en moins.


    • Francis Francis 16 septembre 13:28

      @Fergus ;,
       
      ’’En général ou en cette période de Covid ?’’
       
       Vous voulez dire « en cette période de délire Covidien » ?


    • Fergus Fergus 16 septembre 13:35

      @ Adèle Coupechoux

      Je comprends d’autant mieux que j’ai été moi-même parisien durant des décennies, mais bien content d’aller m’installer en Bretagne. Cela dit, j’apprécie de retourner à Paris plusieurs fois par an.


  • gruni gruni 16 septembre 11:24

    Bonjour Fergus

    Ton article est du bon sens.

    Juste une petite anecdote. De passage chez ma coiffeuse habituelle, j’ai été surpris par la procédure de sécurité qui consiste à coller le masque sur le visage du client avec du scotch, même pendant le lavage des cheveux. Je comprends bien le but de l’opération, mais je ne m’y attendais pas. smiley


    • Francis Francis 16 septembre 11:30

      @gruni
       
       ’’ j’ai été surpris par la procédure de sécurité qui consiste à coller le masque sur le visage du client avec du scotch,’’
       
       Leurs débordements n’ont pas plus de limites que notre docilité.


    • John John 16 septembre 11:52

      Salut Gruni !

      "procédure de sécurité qui consiste à coller le masque sur le visage du client avec du scotch, même pendant le lavage des cheveux."

      Faut t’y faire ... C’est juste le stade des préliminaires avant la légalisation du waterboarding ... smiley ...


    • Fergus Fergus 16 septembre 11:53

      Bonjour, gruni

      Merci pour ton commentaire.

      Ma coiffeuse ne m’a pas encore fait le coup du scotch. J’y retourne demain, je verrai si elle s’est convertie à cette étonnante pratique.


    • gruni gruni 16 septembre 14:34

      @John

      Lorsque la coiffeuse est jolie les préliminaires du waterboarding sont agréables smiley


    • gruni gruni 16 septembre 14:39

      @Francis

      C’était ça ou pas de coupe et ressembler à un yéyé jusqu’à la fin de l’épidémie. Il est vrai que la coiffeuse a des consignes qu’elle est obligée de respecter. 


    • Francis Francis 16 septembre 18:46

      @gruni
       
       ’’C’était ça ou pas de coupe et ressembler à un yéyé jusqu’à la fin de l’épidémie’’
       
       sans hésiter je garde mes cheveux. A la fin du confinement j’étais hirsute.


  • izarn izarn 16 septembre 11:56

    Toute contamination est sans importance, le virus est peu dangereux.

    Alors le masque ?

    Une histoire de fou.

    Je lis des articles de gens en hosto psychiatrique ; ce doit etre l’effet covid.

    Depuis 6 mois je redis : Du coronavirus, j’en ai rien à battre !

    Un jour, les gens vont en avoir marre de toutes ces conneries !

    Covid19=Connerie !


    • Fergus Fergus 16 septembre 12:02

      Bonjour, izarn

      Tout le monde ne partage votre point de vue.
      Personnellement, je pense que cette pandémie est suffisamment grave pour que l’on ait pris des mesures de protection. 
      Je pense toutefois que l’on est allé beaucoup trop loin.
      Mais je ne suis pas un expert...


    • izarn izarn 16 septembre 12:09

      @izarn
      Au vu de la réaction de l’UE sur cette pseudo épidémie, l’achat du remdesivir complètement inutile voire dangereux, l’abandon de tests necessaires à la production de vaccins, il devient urgent de sortir de l’UE.
      Bon en Angleterre c’est tout aussi pire...
      Bref l’UE ne sert à rien...De toute façon on sait que l’UE est née des USA par l’intermédiaire de Jean Monnet, alors au Département d’Etat de Roosevelt.
      Boutons les anglais hors de France !


    • révolQé révolQé 16 septembre 12:45

      @izarn,
      que cela fait du bien de lire des choses pleines de bon sens de temps en temps...
      Merci...
      Je ne crois plus au couillonavirus non plus, ne porte pas de masque et ne rentre plus dans aucune discutions de famille ou de potes qui eux,ne tiennent pas 10 mn sans en remettre une couche.
      Je ne sais pas encore dans quel pays je vais m’exiler (avant la date prévue initialement) mais vu le niveau de crétinerie et servitude qu’à atteint feue la France, il est grand temps d’aller finir ses jours loin de cette masquarade.


Réagir