jeudi 18 avril - par George L. ZETER

Pour Notre Dame, les milliardaires flambent...

JPEG

Les dons affluent, comme un tsunami : 667 millions en deux jours ! Les historiens dans deux siècles vont se régaler d’étudier cet élan de générosité spontané pour un monument religieux dont la toiture a flambé et comparer avec celle de toute cette misère dans notre pays ; D’où presque 5 mois de manifestation des gilets jaunes sans véritablement un kopeck débloqué. Trouver quelques dizaines de millions pour loger des SDF, trouver des fonds pour des personnes âgées qui subissent des traitements inhumains, financer des structures pour que des enfants, des adolescents aient des centres d’accueil , sans parler de la misère des urgences hospitalières, des salles de classe délabrées, et je pourrai lister ainsi à l’infini tout ce manque d’argent...De cette pauvreté dont on parle guère, car faisant parti du décor, alors que Notre Dame...

Franchement, elle devrait s’appeler « Leur Dame de Paris », car, en y regardant de près, cet édifice construit sur plusieurs siècles, financé par nos aïeux, dont on exploitait l’ignorance et la crainte du tout puissant. En ces temps reculés, le clergé usait sans vergogne des peurs et superstitions d’une populace craintive, en tirant de l’argent comme tire-laine, afin de construire ces mausolées à la gloire d’un dieu, que personne n’avait et n’a jamais rencontré, mais qui existe, garanti dur comme fer ; d’ailleurs selon ses servants, il serait partout... Mais, bon, ce batiment de l’art roman est là, dressé, beau, et mérite il est vrai d’être conservé, d’autant que les artisans qui l’édifièrent furent d’authentiques artistes, qui ont laissé de la pointe de leurs outils des signatures dans la pierre. (lire les piliers de la terre de Ken Follet)

Ainsi venu le temps des grands élans...

...Et le temps de la grande générosité qui ruisselle...Macron avait raison, les riches ne payant pour ainsi dire plus d’impôts (comparé à ce qu’ils gagnent), vont faire ruisseler de leur corne d’abondance du bon argent afin de remettre debout la charpente, le toit et repasser un bon coup de peinture, histoire d’effacer les traces d’incendie. Beau non ! Les anonymes qui eux aussi mettent la main à la poche, seront récompensés lorsqu’ils se présenteront au tribunal de dieu, quant aux milliardaires, les Béthencourt, Arnault et Pinault, eux, ils ont déjà acheté leur place, bien à droite du seigneur, en classe pullman siouplait.

La presse titre : « les effets inattendus de l'incendie »... Parmi les effets imprévus à la suite de l'incendie qui a ravagé une bonne partie de la toiture de Notre-Dame de Paris, on note une hausse des ventes du classique de Victor Hugo, mais aussi des recherches en masse de la chanson Il est venu le temps des cathédrales de la comédie musicale adaptée du roman. J’adore, qu’on nous prennent autant pour des buches (non flammables), ce ne sont pas des « effets inattendus » mais ça s’appelle du marketing qui tombe à point nommé, car, les affaires sont les affaires chère Notre Dame ! Et dans la frénésie de la « Notre DameMania », le jeux vidéo Assassin's Creed Unity est remonté en flèche au lendemain de l'incendie de Notre-Dame. Un bâtiment justement reproduit quasiment à l'identique dans le jeu, sorti en 2014, et qu'il est possible d'explorer à sa guise.[1] Quel beau début de siècle où une population de plus en plus suiveuse et sans recul, dont on exploite jusqu’à la corde l’émotionnel, et dont en endort le sens critique, s’émeut autant d’un tas de pierre, même prestigieux, mais par contre en se contrebalançant des crimes de guerre au Yémen, en Palestine, en Syrie et vous en voulez encore ? Les immigrés économiques etc... Ca me rappelle les 7 millions de Charlie Hebdo vendus au lendemain des meurtres de la rédaction début 2015. Charité bien ordonnée blablabla, mais, là, je blasphème.

Quant à la fenêtre opportune de cet événement, le macron jamais en reste selon le Figaro « Macron veut reconstruire Notre-Dame en cinq ans »,[2] et oui, de ses petites mains il va en compagnie de Brigitte « tiens bon l’escabeau, pendant que j’peins l’plafond ! ». Notre president des écuelles, chanoine de machin truc, va « reconstruire », pendant qu’il déconstruit la France, dans les livres d’histoire il restera comme « émanu le bâtisseur ».

Quant à la « générosité » des milliardaires...

Dès lundi soir, paf ! On annonce que Pinault & Arnault (tombent à l’eau ?) font un don de 300 millions, puis plus bas qu’ils donnent chacun 100 millions...Ouais, le calcul mental n’est pas au programme des écoles de journalisme, c’est dommageable pour la crédibilité. Mais, bon, dans un monde d’ignorance prenons ce qui est bon. Donc, 2 ou 3 cents millions, venant de ces bons samaritains connaissant toutes les ruses pour échapper à l’impôts... Cette petite misère qu’ils ne retournent pas au peuple français mais à l’église catholique, richissime, ressemble à la bonne vieille quête du dimanche à la messe, et certainement en fouillant un peu messiers mesdames les journalistes dans un an, vous découvrirez que ces sommes ont été déductibles d’impôts... « Ces gens là », ont des oursins au fond des poches, alors, pas question de flamber (je sais, mot mal venu), par contre, ils aiment tant contribuer aux arts, à la préservation des monuments, à la création de fondations, qui permettent de soustraire à l’impôts, mais qui donne du prestige ; car, « ces gens là » ont en eux ce besoin de « laisser quelques chose » à leur nom...Carnegie All, à New York, musée Paul Getty à Los Angeles, musées Guggenheim dans le monde entier, Bernard Arnault et « sa » Fondation Louis Vuitton à Paris. Il y a aussi des ventes philanthropiques : chez Christie’s, à New York, 1500 œuvres d’art amassées par David Rockefeller et son épouse Peggy a battu tous des records : 832 millions de dollars et la somme reversée à des œuvres. Dans le magasine Challenge, section patrimoine, donc transmissible, on peut lire de la plume (5 carats) de mamzelle Ghislaine Ottenheimer :« Quand les fortunes françaises se mettent à la philanthropie » - Tradition bien ancrée aux Etats-Unis, le give back commence à toucher la France. Quelques grandes fortunes ont franchi le pas. Question d’éthique… et de noblesse. »[3] Zont tous les culots, ces « gens là », parler de « noblesse » ! La philanthropie bien organisée vit au rythme de leur vie sociale, culturelle, sportive, humanitaire et mondaine en vase clos. Impossible de rater les dîners de charité quand on est un homme d’affaires en vue, impossible de ne pas avoir fait construire son immeuble/cathédrale en béton par un architecte à la mode pour y abriter des collections glanées au fil des détaxations... Sont un peu genre « diner de con  » « ces gens là », faut qu’ils collectionnent compulsivement. Alors, non content d’exploiter les misères du monde entier, de pomper les ressources de cette planète, de ne pas payer d’impôts, de transmettre des fortunes colossales à leur descendance, et bien ils ont besoin ces chéris (es) de notre reconnaissance éternelle, de voir leur binette blasée sur les couverture de magasines qu’ils possèdent. « Merci mon bon seigneur, touchez ma bosse »...[4] Pourrait être une réplique de Quasimodo à Arnault de Vuitton ! C’est ce que tous les medias de manière « moderne » vont faire savoir de ces « héros » au regard si beau : sans vous messire (ne pas oublier de se découvrir), nous ne sommes rien, alors continuez de prospérer, à vous multiplier...Mais pas trop hein ! Sinon, au moment du partage de la galette, tout va cramer et vous crierez au feu ! MON pognon, MON pognon !!!

Georges Zeter/ avril 2019

PS : okay, pour certains, je suis un gros jaloux de la bonne fortunes des milliardaires (qui ont travaillé si dur pour l’obtenir) de plus ? j’suis un raté/envieux, donc, ne vous fatiguez pas à parcourir cet article de nécessiteux... qui plus est un athée, plus préoccupé par ses semblables qu’un tas de cailloux et de poutrelles....Amen bro !



17 réactions


  • Jelena Jelena 18 avril 12:08

    >> on note une hausse des ventes du classique de Victor Hugo (...)

    Il faut bien se dire que si la science a évolué au fil des siècles, l’humain, que ce soit en l’an 2000 avant JC ou 2000 après JC, n’a pas évolué d’un pouce et qu’il est donc toujours aussi facile de manipuler les foules.


    • troletbuse troletbuse 18 avril 12:11

      @Jelena
      On peut zapper 2000 ans.
      Le 11/9 est le nouveau millénaire de l’antéchrist. La date a été bien choisie


  • Jean De Songy 18 avril 12:22

    « C’est parce qu’on est pauvre qu’on est un voleur, un salaud. » Gocho le crétin taubirasé, pour qui l’argent est la garantie de la morale...

     

    Veblen, Goblot, expliquent que des formes productives tiennent compte de la logique des valeurs somptuaires, marqueurs de différenciation des classes, par laquelle seule la classe dominante assure réellement sa domination et perpétue le code existentiel,

    Cette ‘transsubstantiation’ des valeurs, ce foutre si bien gobé par gocho, la met à l’abri des révolutions économiques Les classes dominantes ont toujours soit assuré d’emblée sur les valeurs/signes (sociétés archaïques et traditionnelles) soit tenté, comme l’ordre l’ordre bourgeois capitaliste et son avorton, le gocho 68ard, de dépasser, de transcender, de consacrer, de sanctifier, leurs privilèges économique en privilège des signes , c.a.d écrire la grammaire existentiel du gogochon le crétin négrier sans-frontière, comme César « écrit la grammaire » disaient les romains, parce que ce stade ultérieur représente le stade accompli de la domination.

     

    Il y a une infinité d’ex ds le marketing, la pub, les journalopes, le vocable de la bien-pensance gocho, pour illustrer ce mécanisme.


    • Le421 Le421 18 avril 21:04

      @Jean De Songy
      P’tin !! Là, y’en a pour du pognon !!  smiley
      Coup de bol, ce type n’est pas de gauche...
      Un vrai boulet...
      Avec ça comme tête de gondole, les fachos vont avoir du mal à recruter !!


  • zygzornifle zygzornifle 18 avril 12:42

    ça fait cher l’addition pour tenter de gagner les européennes .....


    • Samson Samson 18 avril 17:00

      @zygzornifle
      Ah oui, les €uropéennes arrivent : belle occasion pour l’éborgneur d’Amiens de méditer le fameux « Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille » de chichi -D smiley smiley

      « ça fait cher l’addition ... »
      Pas tant que çà !
      Une bonne part de la somme offerte par de nos généreux mécènes avait de toute manière déjà été soustraite à l’impôt !
      Si Notre-Dame n’avait brûlé, personne n’en aurait même vu la couleur !


  • zygzornifle zygzornifle 18 avril 15:54

    Notre Dame comme Terminator s’est auto terminée , lassé de voire passer des curés pédophiles , des faux croyant et souillée par les politiques qui ont posé leurs culs crapuleux sur ses sièges osant même prier leur veau d’or dans ce lieu sacré , de désespoir elle a fait une combustion spontanée .....


    • Samson Samson 18 avril 16:46

      @zygzornifle
      Il y a de çà !
      Mais toutes ces raisons ne datant pas d’hier, la question à 100 balles, ou plutôt à 1 milliard est bousculant fort brutalement le « timing » de l’éborgneur d’Amiens tout affairé dans son numéro de télévangéliste de la Sainte-Croissance à nous fourguer la réduction de la République et de ses institutions à vulgaire « startup »  pourquoi précisément maintenant ???
      Si vous avez une suggestion, n’hésitez pas !!!


  • Taverne Taverne 18 avril 16:56

    Notre-Drame de Paris.

    Pour certains, un drame, ouais, nommé Désir.


  • Waspasien 18 avril 20:39

    Cathédrale outragée,

    Cathédrale martyrisée,


  • Waspasien 18 avril 20:40

    Cathédrale brulée,

    mais Cathédrale paradis !


  • Waspasien 18 avril 20:41

    fiscal


  • tuxuhikewi 18 avril 20:45

    https://christianophobie.fr

    48 églises incendiés au total en un an. Ouvrez les yeux.

    Des millers d’actes contre les religieux de toute sorte.

    Pardonne moi de spamer l’modérateur. J’ai découvert quelqu’un qui a si massivement documenté la vérité que le prochain qui nie, je le psychiatrise.


  • Jonas Jonas 18 avril 22:01

    "elle devrait s’appeler « Leur Dame de Paris », car, en y regardant de près, cet édifice construit sur plusieurs siècles, financé par nos aïeux, dont on exploitait l’ignorance et la crainte du tout puissant. En ces temps reculés, le clergé usait sans vergogne des peurs et superstitions d’une populace craintive, en tirant de l’argent comme tire-laine"

    Les entreprises françaises donnent en moyenne plus de 3 milliard d’euros par an pour aider des associations en tous genres (mécénat). Pourquoi cette polémique lorsqu’il s’agit d’aider à reconstruire le monument le plus célèbre de France ?

    La cathédrale Notre Dame de Paris est d’abord un pur joyau architectural, on l’associe directement à la France et à sa culture dans tous les pays du Monde, il suffit de demander à n’importe quel étranger. C’est un prestige national.
    Qui n’a pas été émerveillé par sa nef imposante et majestueuse, ses chapelles, ses vitraux, ses rosaces, ses tableaux, sa façade principale monumentale, ses statues et sculptures finement ciselées ?
    Son rayonnement technologique (art gothique, avec des techniques inconnues jusqu’alors, comme les croisées d’ogives), architectural, et spirituel est en partie à l’origine de la civilisation catholique européenne, et du foisonnement intellectuel des universités qui vont par la suite couvrir rapidement toute l’Europe.
    Les cathédrales ont été pendant des siècles les lieux de communion de toute la cité, citadins et paysans, elles ont contribué au développement et à la structuration de la société européenne, à son ordre, son plan divin, incluant la formation des intellectuels et de leurs élèves.
    Notre Dame de Paris s’imprime dans l’âme de nos ancêtres, de la culture littéraire et artistique européenne, elle accompagne l’Histoire de dizaines de générations de Français depuis plus de huit siècles.
    Sans cet extraordinaire monument, vous ne seriez probablement pas là aujourd’hui.
    Et quel remerciement fait l’auteur de l’article au moment où elle a besoin d’être relevée ? Du mépris et de l’ignorance.


  • lloreen 19 avril 08:10

    L’incendie criminel de ND est l’oeuvre de Gladio, une branche de l’Otan (Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord), dénoncé par Marc Delantre. Cet agent dénonce également tous leurs autres attentats.

    https://www.youtube.com/watch?v=a6ASJZh1YAo

    Ceux qui n’ont toujours pas compris que le monde est dirigé par des psychopathes satanistes-un exemplaire siège pourtant dans le fauteuil présidentiel... doivent se réveiller rapidement.

    https://www.youtube.com/watch?v=-Y-e3G3YKdQ

    Son livre décrit en détail ce monde de pervers qu’il a fréquenté. Evidemment suite à sa dénonciation de l’attentat, vous ne manquerez pas de voir surgir les attaques de la part des désaxés ou de naïfs qu’il dénonce.

    Tous les lanceurs d’alerte sont d’ailleurs tués les uns après les autres...


  • lloreen 19 avril 10:58

    Voici les références du livre de Marc Delantre.

    https://www.docdroid.net/qOPK2r7/le-code-de-gladio-chapitre-1-69-en-cours.pdf#page=5

    Ces désaxés satanistes non seulement massacrent la planète entière mais se glorifient de leurs oeuvres ;ils se sont hissés à tous les postes et se sentant au faîte de leur gloire affichent ouvertement leur mépris et leur moquerie face aux populations sous hypnose ou noyées dans le consumérisme de pacotille.

    Les mines réjouies et les déclarations du psychotique Philippe ne laissent plus planer aucun doute sur le fait que la France est dorénavant une dictature.

    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/57511466_438437396919096_2245595746311077888_n.jpg?_nc_cat=106&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=5f5e3864fe8449454a91f8a20ed79ca9&oe=5D3F90C0

    Philippe est ainsi « heureux d’organiser le désordre du monde »...

    https://www.lelibrepenseur.org/je-suis-heureux-dorganiser-le-desordre-du-monde-dixit-edouard-philippe/

    Il faut encore combien de massacres OFFICIELS -sans compter tous ceux qui ont été commandités et qui sont des « accidents » ou des « morts mystérieuses » pour comprendre que le monde est sous la coupe de pervers, psychotiques et de satanistes qui se créent leur monde où ils sont les« rois de l’univers » ?


  • L'Astronome L’Astronome 20 avril 12:40

     

    La première vertu d’un don, à mon avis, c’est d’être discret, anonyme.

     


Réagir