dimanche 23 juillet 2017 - par Chroniqueshumaines

Pourquoi la dissidence française est-elle totalement inefficace ?

 

Dissidence : nom féminin (base latin dissidentia) ; Définition : action ou état de quelqu'un ou d'un groupe qui ne reconnaît plus l'autorité d'une puissance politique à laquelle il se soumettait jusqu'alors.

 

FNistes, Mélenchonistes, Asselinistes, Dieudonnistes, Soraliens et j’en passe. Adorateurs des théories de Pierre Hillard, Thierry Meyssan ou de Jacques Grimault, il y a dans ce pays bon nombre de citoyens qui contestent avec plus ou moins de véhémence toute ou partie des vérités officielles et que l’on appelle dans les médias conventionnels : les conspirationnistes.

 

Dans un monde où tous les regards se fixent sur l’alpha et l’oméga là où il faudrait étudier l’ensemble de l’alphabet : l’ensemble des pensées dissidentes, et Toutatis sait à quel point elles sont nombreuses, sont rangées dans le tiroir du bas au milieu des chaussettes racistes et des slips déconnectés qui voient des reptiliens et des satanistes à tous les coins de rue. Comment être crédible dans ce fatras de grand n’importe quoi ? Pourtant c’est souvent ici, dans ce dernier tiroir que sont dites les vérités qui dérangent. J’ai bien conscience d’être moi-même dans ce dernier tiroir, que ce soit socialement ou en tant qu’auteur, difficile de penser dans un monde où tout est fait pour saborder la réflexion.

 

La dissidence en France a une longue histoire. Elle fut populaire avec la Fronde, bourgeoise avec la révolution, indispensable avec l’occupation Allemande, qu’en est-il aujourd’hui ? Le Front National a cristallisé toutes les attentions depuis des années mais le 11 septembre 2001 a changé la donne. Certes il y a eu l’assassinat de J.F.K. qui reste encore aujourd’hui un grand mystère mais les attentats de 2001 ont littéralement fait exploser les théories conspirationnistes et surtout elles se sont découvert des leaders ayant chacun leurs explications et surtout ses coupables. Sionistes, maçons, extraterrestres sans compter toutes ces théories déjantées qui font fureur comme la terre plate, et ta sœur elle est plate ?

 

Alors quel est problème ?

 

Le business ! Le business est le cœur de tous nos problèmes, le problème c’est la soif de pouvoir incarné aujourd’hui par l’argent qui s’amasse grâce au business. Ce n’est qu’une lutte de domination aussi bestiale que stupide point barre ! Et le problème de la dissidence c’est que la plupart de ces leaders passent leur temps à s’écharper et à se dénigrer entre eux ! Les célébrités réfractaires font le jeu du pouvoir et des médias en luttant les uns contre les autres et tout cela n’est encore une fois qu’une question d’ego :

 

 « _C’est moi que j’ai raison et que je suis le plus fort un point c’est tout ! »

 

Nous en avons même vu en venir aux mains, c’est grave. Mais ce n’est même pas cela qui me dérange le plus, non ce qui me paraît complètement dingue c’est que la plupart des contestataires les plus connus et les plus influents se décrédibilisent eux-mêmes ! Je vais devoir balancer un peu mais c’est que vraiment je trouve cela dommage. Prenons Pierre Hillard par exemple, ce type est une mine d’or, il est cultivé, intelligent, pointu et propose des théories intéressantes notamment au sujet de l’influence Britannique mais pourquoi diable bifurquer en fin de discours sur le miracle de Fatima ? Toute personne ayant suffisamment étudié l’histoire sait que le problème est politique et que la guerre de nos jours et principalement économique, le type nous propose un travail extraordinaire et vient gâcher l’ensemble avec des considérations religieuses dont on se fout royalement. C’est dommage parce que cela décrédibilise son travail qui n’est pourtant pas mauvais. Idem pour Marion Sigaut qui après des recherches historiques intéressantes bifurque sur la pédophilie allant jusqu’à accuser Louis XV !

 

Et que dire de Jacques Grimault dont les recherches sur les anciens monuments soulèvent nombre de questions extraordinaires, pourquoi aller nous farcir avec des histoires de bonhommes verts ? Nul ne sait qui a construit ces foutues pyramides mais rien ne prouve que ce soit des extraterrestres. Encore une fois c’est dommage parce qu’ils relèvent des incohérences qui méritent d’être mises en lumière mais impossible d’être crédible dans ces conditions. Pareil pour Deï mian qui dévie à la fois sur Grimault avec son nouveau côté ufologue mais aussi sur Dieudonné avec son côté businessman.

 

Quoi Dieudonné ? Désolé mais j’ai déjà dit que sa proximité avec Alain Soral l’avait rendu trop axé sur les Juifs mais ce qui devient vraiment pathétique c’est le business qui va avec. Le bal des quenelles est devenu un véritable salon pour ceux qui vivent de la dissidence. Chaque décor de vidéo ressemble à un étale de marché aux puces rempli de camelotes complètement ridicules, tout cela devient ridicule. La crédulité humaine est un marché impérissable.

 

Et que dire de ceux qui agissent en politique entre le F.N. qui ne ressemble plus à rien, l’extrême gauche qui n’existe plus et les insoumis portés par un type agressif, hautain ? Asselineau ? Il fait ce qu’il peut mais il manque clairement de charisme et se donne des airs trop instruits pour séduire à grande échelle. Alors que reste-t-il ? Pas grand-chose il faut bien l’admettre. Non seulement il n’y a aucune cohésion entre les différents mouvements mais ils se tirent carrément dans les pattes. Il n’y a encore personne aujourd’hui qui soit en mesure de rassembler tous ceux qui n’adhèrent plus aux discours officiels. Ce qui est sûr c’est qu’il y a ceux qui pensent qu’il faut en passer par les armes pour changer les choses et ceux qui préfèreraient passer par des voies plus intelligentes.

 

Ce sont les grands hommes qui font les grands mouvements. Luther King, Gandhi, Mandela, qui sera le nôtre ? Pour l’instant je ne vois personne qui soit en mesure de l’incarner et sans lui la dissidence restera désunie et par conséquence : inefficace. Attention que les choses soient claires, je ne parle pas d’un messie à la Jésus mais bien d’un leader à la de Gaulle. Quelqu’un qui aura les épaules pour porter les décisions, le charisme pour entraîner les foules et surtout l’intelligence pour trouver un ensemble de compromis qui faciliteront la cohésion entre les différents groupes.

 

Les élites sont non seulement très riches mais elles sont surtout très bien organisées, alors comment pourrions-nous avoir gain de cause et reprendre le pouvoir sans un minimum de cohésion ? La cohésion, et cela a toujours été vrai, est la clef de la réussite dès que les événements impliquent que plusieurs individus agissent pour un même objectif et ce qui est tout aussi vrai c’est qu’un bateau a besoin d’un capitaine pour stabiliser l’ensemble de l’équipage. La cohésion dépend bien moins des règles que de celui qui en garantit leur application.

 

Ce qui est sûr c’est que les écarts se creusent, que la sécurité sociale disparaît, que l’éducation n’est plus que l’ombre d’elle-même. Ce qui est sûr c’est que les politiques Occidentales déstabilisent le monde et que nous sommes occidentaux. Ce qui est sûr c’est que ce peuple est endormi et que rien ne changera avant que quelqu’un ou quelqu’une ne sorte du lot et entraîne l’ensemble vers un grand réveil avant que les industriels ne nous aient entraînés vers un avenir sombre où tout ne sera plus qu’une question de business et nous y sommes presque. En attendant il faut que chacun prenne sur soi et se fasse sa propre opinion. Tant que nous n’aurons pas retrouvé un esprit politique vivace nécessaire dans une démocratie, nous continuerons de voir que nos libertés s’amenuisent et que notre niveau de vie régresse.

 

Réveillons-nous, la dissidence ce devrait être tous ceux qui souffrent, tous ceux qui galèrent, si c’était le cas la dissidence serait efficace. Le peuple souverain doit prendre son destin en main et ne plus se laisser diriger par des escrocs.

 

« Pour examiner la vérité, il est besoin une fois dans sa vie de mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut. » René Descartes

 

Visitez aussi la chaîne Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=WmTgdLbOGC8

Le site :

http://chroniques-humaines.over-blog.com/

Et la communauté :

https://plus.google.com/communities/103660471595038685146



198 réactions


  • infraçon 23 juillet 2017 17:49

    bonsoir chroniquesHumaines,

    « l’intelligence pour trouver un ensemble de compromis qui faciliteront la cohésion entre les différents groupes. »

    Dans quelques décennies, quand l’intelligence artificielle sera au point smiley vous aurez peut-être des chances de trouver votre Maître. Pour le moment je crois qu’en ne nous mettant pas d’accord sur un minimum de principes, individuellement digérés et acceptés, c’est mission impossible -car chaque individu a SES principes, les uns que vous admirez et les autres qui vous insupportent et apparemment il n’est pas prêt de les lâcher.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 23 juillet 2017 19:46

      @infraçon Bonsoir, j’en conviens tout à fait mais je ne cherche pas un maître mais un capitaine. Tant chacun campera sur ses positions il y aura conflit mais la stupidité humaine n’ayant pour égal que le l’orgueil qui est le nôtre, l’avenir risque effectivement d’être compliqué.


    • Zolko Zolko 24 juillet 2017 02:47

      @Chroniqueshumaines : « je ne cherche pas un maître mais un capitaine »
       
      je pense que vous faites fausse route. Votre article analyse très bien le problème, mais vous vous trompez sur la recherche de solution. Ce n’est pas un capitaine qu’il nous faut – oui, je me mets dans le même bateau – mais un cap. Une direction, commune, autrement dit, une idée qui pourrait être un dénominateur commun à toutes ces mouvances dissidentes.
       
      Or, cette idée existe : c’est le Référendum D’initiative Citoyenne (ou Populaire). Du FN à Mélenchon en passant par Chouard, tous l’approuvent. En plus, il est déjà à l’œuvre dans un pays voisin, qui n’est pas dans l’UE, et qui est prospère : la Suisse.
       
      Les referendums ont la particularité que le système ne les contrôle pas, comme l’a prouvé celui le 29 mai 2005 sur le TCE et le Brexit.
       
      Les mouvances dissidentes pourraient continuer à défendre leurs spécificités, mais il suffirait qu’on se mette d’accord sur ce plus petit dénominateur commun et on renverse le système.
       
      "Quelqu’un qui aura les épaules pour porter les décisions, le charisme pour entraîner les foules et surtout l’intelligence pour trouver un ensemble de compromis qui faciliteront la cohésion entre les différents groupes.« 
       
      c’est d’abord ce compromis qu’il faut trouver, le capitaine est sans importance. Ce n’est pas l’Homme qui fait l’événement, c’est l’événement qui fait l’Homme. Et ce compromis pourrait être le RIC.
       
       »Alors quel est problème ? Le business ! Le business est le cœur de tous nos problèmes"
       
      alors là, je ne sais pas où vous êtes allé chercher ça, mais c’est n’importe-quoi. Le business fait partie intégrante de l’humanité depuis qu’on s’est sédentarisé, spécialisé, depuis qu’on a abandonné la chasse, la cueillette et le troc. Donc à moins que vous vouliez vivre sur le plateau du Larzac avec vos chèvres, il y aura toujours du business. 


    • baldis30 24 juillet 2017 09:33

      @Chroniqueshumaines
      bonjour,

       « je ne cherche pas un maître mais un capitaine. »

      c’est ce qu’il y a à comprendre ...

      mais cherchant plus qu’un maître... ils n’obtiennent un père fouettard, souvent sadique.


    • baldis30 24 juillet 2017 09:36

      @baldis30
      petite erreur : il faut lire

      ils n’obtiennent qu’un père fouettard, souvent sadique.

      avec mes excuses.


    • Allexandre 24 juillet 2017 09:42

      @RougePomme
      Absolument faux. Mussolini avait bel et bien un programme, même deux :

      • Le premier était « Le programme du faisceau de combat milanais de mars 1919, dans lequel il réclamait le vote des femmes, la fin de la monarchie et une vision socialiste de l’économie.
      • Le second, »Le programme du Parti national fasciste" de novembre 1921, prenait des distances avec le précédent pour mettre industriels et grands propriétaires affolés par le marxisme galopant, dans sa poche. Et surtout le mouvement fasciste devenait un parti en course aux élections législatives. En deux ans, changement radical pour l’ancien socialiste, fondateur du journal Avanti ;
      Donc, dire que Mussolini n’avait pas de programme est faux. Tout au plus était-ce un programme qui pouvait changer radicalement en vertu de l’opportunisme proverbial du Duce !

    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 10:57

      @Zolko
      Bonjour à vous et merci de votre intervention, je suis d’accord avec vous concernant le référendum, le problème c’est que pour que cela puisse se faire il nous faut un président qui pense comme nous et le président c’est Macron ! Nous pouvons avoir toutes les idées de génie que nous voulons tant qu’elle ne seront pas porté par quelqu’un capable de remporter la présidentielle elles resteront à l’état d’idée. Il faut aussi faire preuve d’humilité, nous avons tous été guidé par des parents, un chef, un patron, il n’y a pas de mal à cela dans le principe tout dépend de la mentalité de la personne qui est en responsabilité maintenant je n’y suis pour rien si les français préfèrent élire un banquier de chez Rothschild ! Nous avons besoin d’idées c’est vrai mais nous avons aussi besoin de volontaires en capacité de les concrétiser. 


      En ce qui concerne le business je ne vous donne raison je devrais parler de business sauvage, car en effet un commerce encadré et nécessaire à toute civilisation et le boulanger qui vend son pain est un businessman saint. smiley

    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 11:07

      @baldis30
      Parce qu’on vote comme des abrutis depuis Pompidou ! Il n’y a pas de tyran sans peuple soumis. C’est à croire que la conscience politique s’est envolé quand on a eu le droit de vote ! J’ai dénoncé au moment de la présidentielle le fait que les gens allaient voter sans même connaître les programmes et parfois même certains découvraient les noms de candidats directement dans l’isoloir ! Le problème c’est que les gens ont baissé les bras, il y a un déficit clair et net d’intérêt pour la politique totalement contradictoire avec le principe du suffrage universel. La propagande fausse le jeu et ainsi les élites ne guident pas, elles manipulent.


    • Zolko Zolko 24 juillet 2017 11:28

      @infraçon : "Nous pouvons avoir toutes les idées de génie que nous voulons tant qu’elle ne seront pas porté par quelqu’un capable de remporter la présidentielle elles resteront à l’état d’idée"
       
      concernant le Référendum d’Initiative Citoyenne, à la fois Jean-Luc Mélanchon, Marine LePen et Arnaud de Montebourg l’ont proposé. Et tous les 3 auraient pu remporter la présidentielle. Mais les crétins Français pensent que Marine LePen est la réincarnation de Hitler, que Mélanchon est un agent Bolivarien, et Montebourg un futur Pétain avec sa préférence nationale.
       
      Tant que les gens ne comprendront pas que le système rigole tant qu’il peut diviser pour mieux régner, rien ne changera.


    • Zolko Zolko 24 juillet 2017 11:30

      @infraçon : ça s’addressait à Chroniqueshumaines bien-sûr.


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 juillet 2017 12:35

      @infraçon

      Vous salivez pour rien : Le peuple français n’a pas le courage de voir la vérité en face. Seulement en la dissimulant il ignore qu’elle va infailliblement lu faire payer sa faute ! 

      Tous mes articles refusés, censurés et jeté dans les tiroirs de la modératitude disent la vérité, la vérité que doit accepter le peuple français s’il espère s’en sortir et se libérer des forces de la médiocrité qui l’entraînent vers les abysses !

    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 14:58

      @infraçon

       

      En réponse à tous ceux qui disent : « et toi tu proposes quoi ? »

       

      Oui en créant une primaire citoyenne organisée par des citoyens, voici comment je vois les choses : tout d’abord il faudrait créer une association avec quelques volontaires, du genre : association citoyenne pour la présidentielle 2022.

       

      À partir de là il faut populariser la chose en utilisant bien sûr internet, plus nous serons nombreux au départ et plus ça ira vite.

       

       Ceci fait il faut faire un appel aux candidats et se préparer à organiser l’élection en 2021. Si les candidats s’avèrent trop nombreux il faut envisager des tours préliminaires régionaux.

       

      C’est primaire peuvent s’organiser de façon citoyenne : chaque votant vient s’inscrire sur un site dédié, tout comme les candidats et devient de facto membre de l’association sans avoir à verser quoi que soit, il s’engage juste à aller voter.

       

      Le plus dur c’est l’élection bien sûr mais elle peut être quasiment gratuite s’il y a suffisamment de gens pour s’impliquer, ainsi il faudra déterminer des points de votes et chaque votant devra désigner où il souhaite voter. De là il faudra des volontaires pour tenir l’urne et procéder au dépouillement. Pas besoin d’isoloir, chacun vient avec une enveloppe contenant un nom. Je ne pense pas que le vote électronique soit une bonne option mais tout groupe de trois personnes peut organiser un bureau de vote dans son village.

       

      Le candidat une fois choisi doit bénéficier du soutien de tous les autres, ceci devra être inscrit dans les statuts comme un engagement de la part de chacun pour une vraie démocratie. Bien sûr chaque candidat pourra faire campagne grâce aux sites et aux chaînes de l’association ce qui permettra à chaque votant de juger sans être influencé par les médias de masse.

       

      Chaque votant aura ensuite pour tâche de recueillir auprès d’un ou plusieurs élus les parrainages essentiels pour se présenter à la présidence de la République en s’appuyant sur les résultats de la primaire et les signatures des membres de l’association pour justifier le côté démocratique de cette démarche.

       

      Ce faisant en étant porté non par un homme mais par un collectif l’accès aux médias sera d’autant plus ouvert que nous serons nombreux pour défendre notre projet puis notre candidat élu.

       

      Bien sûr que beaucoup préféreront suivre F.I. ou le F.N. et l’efficacité d’un tel projet dépendra de la capacité à rassembler les citoyens et c’est en cela que nous aurons besoin d’enterrer nos considérations propres pour porter un projet commun porté par un candidat choisi dans les règles de l’art.

       

      Il est évident qu’entre l’idée d’un tel projet et sa réalisation il y a nombre d’obstacles à dézinguer mais est-ce que ça ne vaudrait pas le coup d’être essayé ? Quand je pense à tous ceux qui militent pour un referendum populaire mais l’élection présidentielle c’est un referendum populaire et voyez le résultat ! La conscience politique n’existe presque plus dans ce pays alors envoyons un candidat du peuple, par le peuple et pour le peuple.

       

      Si nous voulons la démocratie alors c’est au peuple de la prendre en main. Nous devons être les acteurs de notre destin sans quoi la noble démocratie portera au pouvoir des hommes d’aucune moralité voire même…des banquiers !

       

      Alors qui me suit ? 


    • babelouest babelouest 24 juillet 2017 17:47

      @Chroniqueshumaines
      Commençons par changer les règles
      https://ti1ca.com/oe03znu5-prop-modif-constit-revi-13-07-2017-prop-modif-constit-revi-13-07-2017.pdf.html

      Créons une constituante, nous verrons bien si elle veut toujours d’un président fort.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 25 juillet 2017 17:57

      @babelouest
      Oui c’est une idée de départ


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juillet 2017 19:01

      @Chroniqueshumaines
      Je crois que votre point de départ est faux, les Français sont les plus passionnés de politique de toute la planète ... Sauf quand ils se sentent roulés dans la farine par les médias aux ordres. Il faut avoir une peau de saucisson devant les yeux pour ne pas avoir vu les 17 000 couvertures de magazines faire la promotion de Macron !
      100% des journaux + 100% des radios + 100% des télés étaient pro Macron.


      Toute la campagne électorale a été une violation de l’article 4 de la Constitution sur la liberté d’expression politique des Partis ! Ensuite, il y a eu un tri entre « les candidats du vote utile », et les autres...

      Pourquoi croyez-vous que les médias aient trusté la campagne électorale ? Parce que tous les communicants savent que les résultats des élections sont proportionnels aux temps de parole dans les médias, à la télé en particulier.

      Vous pouvez le constater en regardant ce document du CSA avec les temps de parole entre le 1er Février et le 9 avril 2017 : à quelques % près, l’arrivée de la course était prévue d’avance.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 juillet 2017 05:17

      @babelouest
      Tant que nous serons dans l’ UE, votre proposition tombe à l’eau.
      Le Droit européen est supérieur aux Droits des Etats, y compris dans le domaine constitutionnel.

      "La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. Ainsi, tous les actes européens ayant une force obligatoire en bénéficient, qu’ils soient issus du droit primaire ou du droit dérivé.

      De même, tous les actes nationaux sont soumis à ce principe, quelle que soit leur nature : loi, règlement, arrêté, ordonnance, circulaire, etc. Peu importe que ces textes aient été émis par le pouvoir exécutif ou législatif de l’État membre. Le pouvoir judiciaire est également soumis au principe de primauté. En effet, le droit qu’il produit, la jurisprudence, doit respecter celui de l’Union.

      La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen.(...)


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 26 juillet 2017 11:18

      @Fifi Brind_acier
      Peut-être mais svp ne me dites pas que les français s’intéresse à la politique ils n’y connaissent rien pour la plupart et les jeunes je n’en parle même pas ! Quand TF1 à fait le débat à 5 j’étais le seul de mon entourage à être choqué. Le comportement des médias est plus que condamnable mais cela n’excuse en rien le vote des français. Le problème dans ce pays c’est le nombrilisme et la haine de l’autre.


  • Emma Joritaire 23 juillet 2017 19:14

    « ,,,entre le F.N. qui ne ressemble plus à rien... »

    Le F.N. ressemble toujours au parti qui défend la Nation et qui répond à l’instinct territorial des Français.

    Le F.N., c’est le parti qui permet aux Français - et ils seront toujours plus nombreux à en ressentir le besoin - de scander « On est chez nous ! »

    Il n’a aucun concurrent sur ce terrain, et il n’en aura pas de sitôt..


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 23 juillet 2017 19:48

      @Emma Joritaire
      Je m’attendais à ce genre de commentaire, vous défendez vos positions et vous en avez le droit.


    • Emma Joritaire 23 juillet 2017 19:54

      @Chroniqueshumaines

      « Je m’attendais à ce genre de commentaire... »

      Et vous n’avez pas prévu de réplique ?

      Alors, vous voyez qui, comme concurrent ?


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 23 juillet 2017 20:00

      @Emma Joritaire L’U.P.R. mais avec leur 1% je vais vous faire rigoler ! Le F.N. a joué un rôle majeur dans la dissidence française mais d’une il s’est « politisé » et de deux il a aussi montré ses limites aux dernières élections. Je dis qu’il devrait y avoir un lutte de tous les gens du peuple contre les élites mais les gens se battent entre eux sur fond de couleurs, de religions, de points de vue et pendant ce temps à la cour on danse très chère, on danse. 


    • babelouest babelouest 23 juillet 2017 22:42

      @Emma Joritaire
      le FN n’est pas nationaliste, juste bêtement xénophobe.

      Une preuve, sans doute parmi d’autres ? Il ne veut même pas sortir de l’union européenne, qui est une atteinte fondamentale à la souveraineté du peuple.

      Il tape sur des gens qui sont venus là par peur, mais pas une seule fois sur les capitalistes anglo-saxons, qui atterrissent en avion privé sans même être fouillés.


    • Cadoudal Cadoudal 23 juillet 2017 22:56

      @babelouest

      tout individu accédant à ces zones sans autorisation des autorités militaires locales, de la gendarmerie nationale ou des gardes-frontières, sera considéré comme un ennemi.

      http://www.algerie-focus.com/2017/07/migration-lalgerie-blinde-frontieres/


    • babelouest babelouest 23 juillet 2017 23:00

      @Cadoudal, l’ennemi pour moi ce sont les capitalistes, qui viennent ET REPARTENT avec les compliments de la tour de contrôle...


    • Cadoudal Cadoudal 23 juillet 2017 23:11

      @babelouest
      Les capitalistes ?

      Et Soros, c’est ton ennemi aussi ?


    • babelouest babelouest 23 juillet 2017 23:13

      @Cadoudal, Soros n’est-il pas un capitaliste ?


    • Cadoudal Cadoudal 23 juillet 2017 23:21

      @babelouest
      Oui, mais il adore les colons algériens...

      Il y a donc de bons et de mauvais capitalistes, comme il y a des bons et des mauvais opposants à l’immigration de masse.

      Le FN est méchant, le premier ministre algérien est gentil...

      CQFD


    • babelouest babelouest 23 juillet 2017 23:33

      @Cadoudal, aucun rapport : Soros est un capitaliste, il est l’un des pires parce que pour satisfaire la politique et les finances de certains (toujours les mêmes depuis au moins 150 ans), il déracine les uns pour leur malheur et pour le grand désarroi des autres.

      Voir qui était Coudenhove-Kalergi : on y est en plein. C’était il y a cent ans.

      Il n’y a nécessairement que de mauvais capitalistes, parce que le capitalisme doit être détruit.


    • Lugsama Lugsama 24 juillet 2017 00:03

      @babelouest

      Le vilain capitalisme qui permet aux peuples de prospérer, quelle horreur.

      C’est pas avec le poignée de zozo anticapitaliste en France qu’il va trembler.. on connaît déjà le résultat des « anti », une bande de parasites qui prend le pouvoir puis affament et torturent le peuple pendant qu’ils se gavent, non merci.


    • Emma Joritaire 24 juillet 2017 00:49

      @Chroniqueshumaines

      « L’U.P.R. mais avec leur 1% je vais vous faire rigoler !  »

      Pas du tout ! Ce qui me ferait sourire - mais certainement pas rigoler -, c’est l’idée qu’une »salle à Asselineau« , puisse non seulement scander »On est chez nous !", mais de surcroît, avec l’approbation du gourou.

      Asselineau est acquis au multiculturalisme..

       « Le F.N. a joué un rôle majeur dans la dissidence française mais d’une il s’est « politisé »… »

       Ca n’entame en rien son monopole de la défense de la France française « de race blanche, de civilisation chrétienne et de culture grecque et roimaine »

       « … et de deux il a aussi montré ses limites aux dernières élections. »

       Ses limites sont celles que fixe la coalition mondialiste qui va de l’UMPS. Macron inclus, à Poutou, en passant par les Eglises, la mosquée et la synagogue, les syndicats er les médias.

       « Je dis qu’il devrait y avoir un lutte de tous les gens du peuple contre les élites mais les gens se battent entre eux sur fond de couleurs, de religions…  »

      Vous pouvez toujours rêver. Renan a dit que la Nation, ce sont des gens qui ont un passé en commun et le désir d’avoir un avenir ensemble. Or, en France, il y a des millions de gens qui ne remplissent pas une de ces conditions, quand ce ne sont pas les deux.,

       « …de points de vue et pendant ce temps à la cour on danse très chère, on danse.  »

       Et c’est quoi l’idée, en fin de compte ? Une conversion massive à un Islam que le Coran rend incompatible avec la République et avec la démocratie ?


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 11:33

      @Emma Joritaire


      Bonjour smiley Sur ne prend pas de capitale dans ce contexte." style="cursor : pointer ; color : blue ; font-family : Montserrat, Arial, ’sans serif’ ; font-size : 14px ; line-height : 20px ;">sur Asselineau : mot inconnu de nos dictionnaires, il pourrait être remplacé par : Asservissant." class="msac" style="cursor : pointer ; color : rgb(50, 72, 95) ; font-family : Montserrat, Arial, ’sans serif’ ; font-size : 14px ; line-height : 20px ; background-color : rgb(143, 255, 213) ;">Asselineau je ne vous donne pas tord, son côté bisounours l’empêche de progresser politiquement. En revanche :
      « de race blanche, de civilisation chrétienne et de culture grecque et romaine »
      Cette conception de la France n’est-elle pas un peu limitée est masculin singulier." style="cursor : pointer ; color : blue ; font-family : Montserrat, Arial, ’sans serif’ ; font-size : 14px ; line-height : 20px ;">un peu limité ? Je ne suis pas un républicain mais en revanche il ne faut pas oublier qu’en allant conquérir le monde la France a construit elle-même son identité multiculturelle. Votre haine de la couleur, je pense qu’elle est injustifiée, vous pouvez virer tous les Arabes que vous voulez cela ne changera rien, le problème est en haut, au niveau des élites et nous devons lutter ensemble contre ces élites. Maintenant nous sommes en 2017 et je pense qu’il faut engager un projet France autour de trois axes :

      LIBERTÉ : ce qui inclut que l’islamisation doit être combattue, que celui qui veut vivre selon la charia aille vivre dans un pays où elle est la loi et ce n’est pas ce qui manque. Pour autant un Arabe même musulman qui respecte l’histoire (chrétienne d’inspiration gréco-romaine si vous voulez) a toute sa place ici, c’est le pays des gens qui ce sont battus pour le droit à ne pas être catholique ne l’oublions pas, avant la loi 1905 il y a eu l’inquisition, les cathares, le protestantisme, la st Barthélémy bref, le droit de croire comme l’on veut a été acquis au prix de nombreuses souffrances. 

      L’ÉGALITÉ : ce qui inclut que nous luttions ensemble contre ceux qui s’accaparent nos richesses, toutes les pauvres et moyennes classes ensemble, noirs, jaunes, rouges, tout le monde. Le président a dit : « l’égalité c’est donner sa chance à chacun » c’est faux ! l’égalité c’est tendre la main à ceux qui en ont besoin afin qu’il puisse vivre au cœur de la meute. Ça s’appelle également la sécurité sociale

      La fraternité : DIVISER C’EST MIEUX RÉGNER ; ben alors arrêtons de nous diviser ! Tant que l’on continuera à se détester entre nous, à la cour ils continueront de danser.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 11:44

      @Chroniqueshumaines

      Bon ça a complètement merdé ! Voici qu’elle était ma réponse :

      Bonjour smiley sur Asselineau je ne vous donne pas tord, son côté bisounours l’empêche de progresser politiquement. En revanche :


      « De race blanche, de civilisation chrétienne et de culture grecque et romaine »


      Cette conception de la France n’est-elle pas un peu limitée ? Je ne suis pas un républicain mais en revanche il ne faut pas oublier qu’en allant conquérir le monde la France a construit elle-même son identité multiculturelle. Votre haine de la couleur, je pense qu’elle est injustifiée, vous pouvez virer tous les Arabes que vous voulez cela ne changera rien, le problème est en haut, au niveau des élites et nous devons lutter ensemble contre ces élites. Maintenant nous sommes en 2017 et je pense qu’il faut engager un projet France autour de trois axes :

       

      LIBERTÉ : ce qui inclut que l’islamisation doit être combattue, que celui qui veut vivre selon la charia aille vivre dans un pays où elle est la loi et ce n’est pas ce qui manque. Pour autant un Arabe même musulman qui respecte l’histoire (chrétienne d’inspiration gréco-romaine si vous voulez) a toute sa place ici, c’est le pays des gens qui ce sont battus pour le droit à ne pas être catholique ne l’oublions pas, avant la loi 1905 il y a eu l’inquisition, les cathares, le protestantisme, la st Barthélémy bref, le droit de croire comme l’on veut a été acquis au prix de nombreuses souffrances. 

       

      L’ÉGALITÉ : ce qui inclut que nous luttions ensemble contre ceux qui s’accaparent nos richesses, toutes les pauvres et moyennes classes ensemble, noirs, jaunes, rouges, tout le monde. Le président a dit : « l’égalité c’est donner sa chance à chacun » c’est faux ! L’égalité c’est tendre la main à ceux qui en ont besoin afin qu’il puisse vivre au cœur de la meute. Ça s’appelle également la sécurité sociale

       

      LA FRATERNITÉ : DIVISER C’EST MIEUX RÉGNER ; ben alors arrêtons de nous diviser ! Tant que l’on continuera à se détester entre nous, à la cour ils continueront de danser. Je pense que la qualité première d’un parti n’est pas de dire « on est chez nous » mais « nous voulons vivre selon nos traditions et ne pas être gouverné par des escrocs. 




    • Emma Joritaire 24 juillet 2017 11:51

      @Chroniqueshumaines

      Vous ne négligez qu’un seul détail, c’est que l’homme est un animal territorial, et je n’ai pas de haine de la couleur, mais simplement de la réticence, préventive, à laisser augmenter la proportion de ceux qui ont des têtes à ne pas être d’ici.

      Parce que ça finira mal, très mal, le jour où une majorité de Français se diront que du train où sont allées les choses, la France est en train de n’’être plus la France, pour en finir avec la citation du général De Gaulle.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 12:28

      @Emma Joritaire

      L’homme est un animal territorial ça c’est vrai, et cela se ressent dans son comportement social mais là où je pense que vous vous trompez c’est que la « tête » ne fait pas larron. La Serbie, la Croatie ou le Montenegro sont des pays Européens et proche de nous et pour autant la population est principalement musulmane et beaucoup mais alors beaucoup de noirs sont chrétiens voir catholiques. C’est une question de culture, de respect, de mentalité pas de « tête ». Mais ceci n’est qu’un point de désaccord ! 


    • Emma Joritaire 24 juillet 2017 12:57

      @Chroniqueshumaines

      « C’est une question de culture, de respect, de mentalité pas de « tête ». »

      Vous croyez que lorsque deux Français sur trois estiment qu’il y a trop d’étrangers en France, ce n’est pas une question de tête ?

      Et que lorsqu’ils voient « trop d’étrangers » dans leur biotope, ils n’englobent pas les Antillais, les Guyanais et autres Réunionnais dans leur « trop » ?


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 13:21

      @Emma Joritaire

      Jacques Brel disait dans « mon oncle benjamin », j’adore ce film :

      « mettez 11 imbéciles d’un côté et 10 intellectuels de l’autre, les imbéciles l’emporteront ! C’est ça la démocratie. »

      En rappelant qu’une majorité de Français ont élu un banquier je pose la question :

      Est-ce parce qu’une majorité de gens qui ne connaissent pour la plupart rien à l’histoire et encore moins en économie semble s’accorder sur le fait que les gens de couleur sont la source de la chute de la France que pour autant cela soit vrai ? Je ne suis pas et ne serais jamais démocrate parce que le peuple est incapable de s’auto gérer justement parce que l’homme est un animal. Nous ne sommes pas égaux en terme de capacité, certains peuvent diriger un pays , d’autres ne le pourront jamais, choisissons les bonnes personnes ou la démocratie s’autodétruit.

    • Coriosolite 24 juillet 2017 14:00

      @Emma Joritaire
      Si le « on est chez nous » est une expression de l’instinct territorial, ce que je crois juste, cet instinct est partagé par d’autres populations d’installation plus récente en France.

      Je suis persuadé qu’on pourrait entendre « on est chez nous » dans certaines « zones sensibles ».

      Donc contrairement à votre affirmation, il y a concurrence.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 14:59

      @Emma Joritaire

       

      En réponse à tous ceux qui disent : « et toi tu proposes quoi ? »

       

      Oui en créant une primaire citoyenne organisée par des citoyens, voici comment je vois les choses : tout d’abord il faudrait créer une association avec quelques volontaires, du genre : association citoyenne pour la présidentielle 2022.

       

      À partir de là il faut populariser la chose en utilisant bien sûr internet, plus nous serons nombreux au départ et plus ça ira vite.

       

       Ceci fait il faut faire un appel aux candidats et se préparer à organiser l’élection en 2021. Si les candidats s’avèrent trop nombreux il faut envisager des tours préliminaires régionaux.

       

      C’est primaire peuvent s’organiser de façon citoyenne : chaque votant vient s’inscrire sur un site dédié, tout comme les candidats et devient de facto membre de l’association sans avoir à verser quoi que soit, il s’engage juste à aller voter.

       

      Le plus dur c’est l’élection bien sûr mais elle peut être quasiment gratuite s’il y a suffisamment de gens pour s’impliquer, ainsi il faudra déterminer des points de votes et chaque votant devra désigner où il souhaite voter. De là il faudra des volontaires pour tenir l’urne et procéder au dépouillement. Pas besoin d’isoloir, chacun vient avec une enveloppe contenant un nom. Je ne pense pas que le vote électronique soit une bonne option mais tout groupe de trois personnes peut organiser un bureau de vote dans son village.

       

      Le candidat une fois choisi doit bénéficier du soutien de tous les autres, ceci devra être inscrit dans les statuts comme un engagement de la part de chacun pour une vraie démocratie. Bien sûr chaque candidat pourra faire campagne grâce aux sites et aux chaînes de l’association ce qui permettra à chaque votant de juger sans être influencé par les médias de masse.

       

      Chaque votant aura ensuite pour tâche de recueillir auprès d’un ou plusieurs élus les parrainages essentiels pour se présenter à la présidence de la République en s’appuyant sur les résultats de la primaire et les signatures des membres de l’association pour justifier le côté démocratique de cette démarche.

       

      Ce faisant en étant porté non par un homme mais par un collectif l’accès aux médias sera d’autant plus ouvert que nous serons nombreux pour défendre notre projet puis notre candidat élu.

       

      Bien sûr que beaucoup préféreront suivre F.I. ou le F.N. et l’efficacité d’un tel projet dépendra de la capacité à rassembler les citoyens et c’est en cela que nous aurons besoin d’enterrer nos considérations propres pour porter un projet commun porté par un candidat choisi dans les règles de l’art.

       

      Il est évident qu’entre l’idée d’un tel projet et sa réalisation il y a nombre d’obstacles à dézinguer mais est-ce que ça ne vaudrait pas le coup d’être essayé ? Quand je pense à tous ceux qui militent pour un referendum populaire mais l’élection présidentielle c’est un referendum populaire et voyez le résultat ! La conscience politique n’existe presque plus dans ce pays alors envoyons un candidat du peuple, par le peuple et pour le peuple.

       

      Si nous voulons la démocratie alors c’est au peuple de la prendre en main. Nous devons être les acteurs de notre destin sans quoi la noble démocratie portera au pouvoir des hommes d’aucune moralité voire même…des banquiers !

       

      Alors qui me suit ? 


    • Emma Joritaire 24 juillet 2017 16:51

      @Chroniqueshumaines

      « mettez 11 imbéciles d’un côté et 10 intellectuels de l’autre, les imbéciles l’emporteront ! C’est ça la démocratie. »

       

      Il reste à démontrer que les onze imbéciles prendront des décisions moins pertinentes que les dix intellectuels. En février 1936, quand Hitler a réoccupé la Rhénanie – avec des troupes privées de munitions, et qui avaient l’ordre de se retirer en cas de réaction française -, une assemblée d’imbéciles aurait peut-être décidé de riposter par l’envoi de deux divisions d’infanterie. L’assemblée de notables, universitaires, raisonnables et réfléchis, elle, n’a pas réagi…

       

      « En rappelant qu’une majorité de Français ont élu un banquier je pose la question »

       

      46 % des inscrits, ça ne fait pas une majorité de Français, mais une majorité de votants.

       

      « Est-ce parce qu’une majorité de gens qui ne connaissent pour la plupart rien à l’histoire et encore moins en économie semble s’accorder sur le fait que les gens de couleur sont la source de la chute de la France que pour autant cela soit vrai ? »

       

      A part ceux qui caricaturent le F.N., personne ne pense que les gens de couleur sont la source de quoi que ce soit. Ni en bien, ni en mal. Ils sont désormais perçus comme trop nombreux, et c’est tout. Et ce n’est pas le cas qu’en France.

       

      « Nous ne sommes pas égaux en terme de capacité, certains peuvent diriger un pays, d’autres ne le pourront jamais, choisissons les bonnes personnes ou la démocratie s’autodétruit. »

       

      C’est qui les bonnes personnes ? Elles sont où les bonnes personnes ? Les bonnes personnes, elles sont pour plus d’Europe et de mondialisme, ou, au contraire, pour plus de nation, donc plus de souveraineté nationale ? Cette dernière question est capitale ! De la réponse dépend tout le reste.

       

      Quant à la capacité de diriger un pays, à quoi se mesure-t-elle ? Depuis la fin de la guerre, y a-t-il eu, en Europe, des gens réellement capables de diriger un pays ? Ou les dirigeants d’une certaine époque ont-ils profité d’une bonne conjoncture économique ?


      L’état actuel de l’Europe est-il la démonstration de l’existence de cette capacité ?


      Au-delà des croupières que lui taillent les médias, Trump est-il capable, ou non, de diriger les Etats-Unis d’Amérique ?


    • Emma Joritaire 24 juillet 2017 16:52

      @Coriosolite

      « Donc contrairement à votre affirmation, il y a concurrence. »

      A mon avis, il n’y a pas concurrence, il y a simultanéité. En l’occurrence, ni les populations, ni les territoires ne sont les mêmes.


      Cela dit, vous avez raison sur un point : il est clair depuis longtemps, que la territorialisation des « quartiers » est une réalité sociologique de la France contemporaine.

       

      Je me souviens d’un préfet des Bouches-du-Rhône, remerciant les jeunes des quartiers nord de Marseille, de n’avoir pas caillassé les véhicules de pompiers, qui luttaient contre un incendie de forêt dans cette zone. C’était implicitement reconnaître la primauté des racailles sur ce territoire.

       

      Une des erreurs majeures du Front national est de prétendre lutter contre le communautarisme. Le communautarisme naît du nombre, et les nombres font que plusieurs communautés sont désormais assez nombreuses pour être sociétalement autarciques.


    • Emma Joritaire 24 juillet 2017 16:54

      @Chroniqueshumaines

      Vous faites complètement abstraction, et c’est la faiblesse majeure de votre projet, du clivage européisto-mondialistes/patriotes, qui va devenir de plus en plus déterminant.

       

      « Le candidat une fois choisi doit bénéficier du soutien de tous les autres… »

       

      Comment voiulez-vous dans les conditions énoncées ci-dessus, que les européisto-mondialistes se soumettent à la candidature d’un patriote, et inversément ? Il n’y a pas de compromis ni de demi-mesures possibles.


    • Ad Honorem 24 juillet 2017 20:02

      @Emma Joritaire
      C’est un parti leurre.C’est une machine a perdre dans le but de capter l’opposition pour qu’elle ne se révolte pas et reste tranquille a voter dans les urnes.(voit donc le sourire en coin de la grosse truie quand elle a perdu.Et sa danse sur jean jacques goldmann.Les valises ont du voler ;))

      T’as vu les hauts dirigeants de ce parti ? Nan je ne suis d’aucun parti politique(je suis émanciper de ça et j’en suis fier) mais je peut t’affirmer que ceux là sont les pires car ils trahissent les Français en leur donnant un espoir qui n’en ai pas un !
      Je ne te parle que des hauts dirigeants.Ceux qui controlent.Je me doute que le sympatisant est a des années lumières de comprendre celà.

    • Emma Joritaire 24 juillet 2017 22:00

      @Ad Honorem


      « 
      C’est un parti leurre. »

      Ca n’a aucune importance. Dix millions d’électrices et délecteurs se sont portés sur Marine Le Pen au deuxième tour de la présidentielle. Et le jour où apparaîtra un parti pas leurre, ils passeront en bloc du parti leurre au parti pas leurre. Et c’est cela qui importe.

      « ...
      ils trahissent les Français en leur donnant un espoir qui n’en ai pas un ! »

      Ils leur permettent aussi de se compter et, du même coup, de comprendre qu’ils sont une force, quel que soit le parti autour duquel ils se regroupent momentanément. Donc, le Front national est d’une grande utilité. Et il l’a déjà été en empêchant Flamby d’accueillir tous les clandestins qu’il souhaitait installer en France.

      Alors ne te fais pas de soucis pour ses électeurs. Ce n’est pas le problème du sympathisant que de se noyer dans ce genre de considérations. Lui ce qui compte, c’est de se savoir dix millions.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 23:47

      @Emma Joritaire
      En fait vous avez raison c’est une idée de merde ! La démocratie n’est pas la solution, les gens pensent de travers, chacun regarde son nombril. De toute façon c’est la faute des autres. Cette civilisation part en sucette et cette tripotée de moutons désincarnés à besoin que quelqu’un prenne tout ça en main c’est clair et net ! Ramenez l’Empereur ça urge ! smiley


    • capobianco 25 juillet 2017 16:33

      @Chroniqueshumaines
      « Ramenez l’Empereur ça urge  »

      Mais n’est-ce pas ce que vous prônez ? Vous parlez bien d’un homme capable de diriger le pays « que peu seraient capables de faire » .

      Perso, j’ai fais un choix à cette présidentielle, entrer dans un collectif (aujourd’hui 300 ou 400 000 inscrits, je ne sais plus !) définir une orientation et un programme pour un vrai changement (par collectif de 3000 personnes) programme avec lequel j’avais quelques désaccords mais je suis pour le compromis et pas pour le tout ou rien. Enfin, présenter celui qui est le meilleur porte parole (à notre idée) ! Pas de chance tous ces gens et les 7 millions qui ont voté pour lui n’ont pas vu que ce n’était «  qu’un agressif hautin », c’est ballot.... tout ce travail, ce projet, ce programme tout perdu pour ne vous avoir pas connu avant...

      Dommage que vous ne fassiez cas que de la personnalité du candidat (défauts réels, imaginaires ?) sans même un mot du programme. Pourtant je vous trouve plus proche de la FI que de EM, mais si on peut débattre d’un programme, comment infléchir votre aversion de l’homme ? 

      Grâce à ce genre de comportement nous avons aujourd’hui un président élu par 14% des électeurs dont beaucoup ont voté soit pour sa « belle gueule », soit pour son âge, soit encore pour son intelligence (si, si on me l’ affirmé). Ce gamin sans programme, ou si peu, ne serait-il pas la caricature de ce que vous nous proposez ?


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 25 juillet 2017 18:04

      @capobianco
      RE...Deux choses déjà sachez que j’ai écrit un article complet traitant de l’ensemble des candidats à la présidentielle, mon préféré était Asselineau mais j’avais précisé que si mélenchon atteignait le deuxième tour je voterais pour lui, en outre j’y jugeais son programme comme très bon. 


      Deuxième chose, je ne vois pas en quoi Macron pourrait être « celui » que je recherche, c’est tout sauf un leader, il n’est que la marionnette de ceux qui l’ont financé, non il faut un de Gaulle minimum avec des convictions et un amour de la patrie pas un banquier rompu au capitalisme.

    • Emma Joritaire 25 juillet 2017 18:04

      @capobianco

      « Ce gamin sans programme, ou si peu, ne serait-il pas la caricature de ce que vous nous proposez ? »

      Et Mélenchon est l’autre face de la même médaille. Elle s’appelle mondialisation et universalité, la médaille.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juillet 2017 19:08

      @Emma Joritaire
      Vous racontez un peu n’importe quoi....
      L’UPR est très claire sur l’immigration.
      L’immigration est gérée par des textes européens, (Amsterdam, Schengen, travailleurs détachés) dont le FN ne veut pas sortir !

      Comment voulez- vous gérer les frontières et l’immigration sans sortir de l’ UE ??
      Merci d’être précise.


    • Emma Joritaire 25 juillet 2017 19:20

      @Fifi Brind_acier

      « Vous racontez un peu n’importe quoi... »

      Et vous, vous lisez n’importe comment !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juillet 2017 20:22

      @Emma Joritaire
      Vous ne répondez pas à la question.
      Comment voulez-vous régler le problème de l’ immigration sans sortir de l’ UE qui fixe les règles, et de l’ OTAN qui provoque les guerres et les vagues migratoires ?


    • Emma Joritaire 25 juillet 2017 22:19

      @Fifi Brind_acier

      « 
      Vous ne répondez pas à la question. »

      Parce qu’elle est inepte tant qu’une majorité de Français n’a pas compris que l’appartenance à l’U.E. est néfaste pour leur pays.

      Mais c’est vrai que sur ce point, l’UPR est parfaitement claire. Résultat : 0.92 % des voix au premier tour de la présidentielle !

      « Comment voulez-vous régler le problème de l’ immigration sans sortir de l’ UE qui fixe les règles... »

      En introduisant le délit de clandestinité dans le Code pénal et en infligeant des amendes ruineuses à ceux qui emploient des clandestins comme à ceux qui les logent.

      Comme on ne peut pas empêcher la migration, il faut rendre la vie intenable aux migrants, le flot se tarira très vite.

      Les informations circulent, on le voit avec la Suisse, où le nombre de demandeurs a diminué en un an, malgré une augmentation considérable des débarquements en Italie.

       Les migrants savent désormais qu’il n’y a pratiquement rien à espérer de la Confédération où le parti anti-immigration reste le premier du pays.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 juillet 2017 05:33

      @Emma Joritaire
      Le FN est un épouvantail médiatique au service du pouvoir.
      Il a été poussé dans les médias par Mitterrand, pour faire peur aux Français, qui ne sont ni racistes, ni xénophobes.


      Pendant 40 ans, le FN n’a pas dépassé les 13/14% de l’ensemble des électeurs.
      Si le FN a dépassé le plafond de verre cette fois, c’est grâce à Philippot qui a copié les arguments de l’ UPR.
      « Philippot copie l’ UPR »


    • Emma Joritaire 26 juillet 2017 10:06

      @Fifi Brind_acier


      "Il a été poussé dans les médias par Mitterrand, pour faire peur aux Français, qui ne sont ni racistes, ni xénophobes,"

      Ils sont deux sur trois à estimer qu’il y a trop d’étrangers en France (comprendre : d’allogènes, y compris de nationalité française, ce qui n’était absolument pas le cas au temps du président Monnerville).

      "Pendant 40 ans, le FN n’a pas dépassé les 13/14% de l’ensemble des électeurs. "


      Marine Le Pen a fait 22.36 % des inscrits, et elle ne fait plus peur à plus de 10 (dix) millions de Français.

      "Si le FN a dépassé le plafond de verre cette fois, c’est grâce à Philippot qui a copié les arguments de l’ UPR."


      Philippot cite des mêmes faits et des mêmes réalités qu’Asselineau - faits et réalités qui sont de notoriété publique, et dont aucun n’est fondamental pour l’opinion publique - et il préconise quelques solutions identiques en cas de Frexit, parce que, de toute manière, pour rétablir l’économie française, il n’y a pas trente-six formules au choix.

      Ce clip est inepte, au point qu’on pourrait pratiquement faire le même en opposant, par paire, tous les candidats du premier tour de la présidentielle : il suffit de trouver, pour chaque couple, une demi-douzaine de déclarations allant dans le même sens.

      Ce n’est pas de la politique que fait l’UPR, c’est de la délation scolaire, du niveau de l’école enfantine  : M’selle, la Marine, e’ fait rien qu’à copier.

      Par conséquent, rien n’interdit de penser qu’Asselineau a obtenu ses cinq cents signatures grâce à des coups de pouce de l’UMPS, qui voulait promouvoir un parasite dont seule l’argumentation antifrontiste porterait sur une opinion hostile à la sortie de l’U.E., et qui, de surcroît, piquerait quelques centaines de milliers de voix au Front national.

      Quant à Philippot allant prendre des notes pendant un meeting, on peut s’interroger sur la vérité de l’anecdote. D’abord Asselineau ne l’a pas vu lui-même - « On m’a signalé... », c’est plus prudent - et ensuite, il y a tellement d’asselineries sur le web, qu’on se demande à quoi servait d’aller perdre son temps dans un meeting (soporifique, par tradition).


    • Jonas 30 juillet 2017 13:38

      @Chroniqueshumaines

      «  C’est une question de culture, de respect, de mentalité pas de « tête ». Mais ceci n’est qu’un point de désaccord ! »

      C’est aussi une question ethnique liée à l’immigration massive.

      Saint-Denis (film vidéo du centre-ville) n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
      Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
      Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
      Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une vingtaine de boucheries islamiques, contre une seule boucherie traditionnelle pour 90 000 habitants !), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la construction de la future grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite (islam radical wahhabite).


      A Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2011, il n’y a plus que des boucheries islamiques : 


  • wesson wesson 23 juillet 2017 19:18

    résumé du texte : 


    « ce sont tous des escrocs sauf moi. Rejoignez-moi, et venez cliquer sur mon blog ou ma page YT. C’est là qu’il y a les vrais dissidents, si si . »

    Ben voyons. 

    Après un tel texte, les interminables pensums identitaires du professeur shadocko sont tout à fait appropriés.

    • wesson wesson 23 juillet 2017 19:28

      @wesson
      j’ajoute que illustrer un texte sur « la dissidence Française » en mettant en photo Soral, Dieudonné, Tepa, ou meyssan, ça fait sourire !




    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 23 juillet 2017 19:53

      @wesson
      Ton commentaire cela s’appelle un : procès d’intention ! Je pense que ce traitement faveur est probablement dû au fait que j’ai égratigné l’un de tes chouchous mais tes propos ne font qu’alimenter mon moulin. Contrairement à certains je ne pleure pas les dons à la fin de mes vidéos, j’agis par conviction et non pour le business alors crache mec crache mais çà ne fera pas avancer le schmilblick. Cordialement


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 23 juillet 2017 19:54

      @wesson J’ajoute que j’aurais pu illustrer avec une photo de Babar ou Roger Rabbit mais c’était moins dans le sujet.


    • Cadoudal Cadoudal 23 juillet 2017 21:46

      @Chroniqueshumaines
      Wesson est un vrai fonctionnaire insoumis, comme Clémentine Autain et Rachel Garrido, si Bolloré lui offrait une petite chronique rémunérée, sur qu’il en serait ravi...


    • Cadoudal Cadoudal 23 juillet 2017 21:55

      @Cadoudal
      Comme tous les régimes « démocratiques », la république bourgeoise enferme et condamne ses vrais dissidents :

      "Certains veulent croire que Boris Le Lay est un simple fou qu’il faut ignorer. Mais son pouvoir de nuisance est réel et - l’extrême précision des informations qu’il diffuse en témoigne - il bénéficie de relais et de soutiens parmi les habitants en Bretagne"

      http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/boris-le-lay-le-troll-breton-qui-repand-la-haine_1927030.html

      http://breizatao.com/2017/07/23/la-question-des-decennies-a-venir-leurope-appartiendra-t-elle-aux-europeens-premier-ministre-hongrois/


    • troletbuse troletbuse 23 juillet 2017 23:22

      @Chroniqueshumaines
      Oui, t’as tapé en plein dans le mille. Pas touche à Méluche. Je l’avais dit dans un post : grace à sa non-élection, les sectaires de son parti sont repartis pour 5 ans d’adoration.  smiley


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 23 juillet 2017 23:31

      @Cadoudal
      lol smiley


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 23 juillet 2017 23:34

      @troletbuse
      Lol, oui il semble que sacraliser les politiques même les plus douteux soit à la mode désormais !


    • wesson wesson 24 juillet 2017 10:57

      @Chroniqueshumaines
      50% de « ce sont tous des escrocs »

      48% de « c’était mieux avant »
      2% de « venez chez moi c’est mieux ».

      tels sont les ingrédients, bourrés de lieu communs et d’argument d’autorité, sans oublier évidemment les pures calomnies qui sont la marque de fabrique de ce type de pensum.

      On croirait revivre le débat du second tour par la mère Le Pen : des attaques, des attaques et l’injonction paradoxale de vous suivre les yeux fermés. 

      Vous arrivez un peu tard dans le paysage, justement. La place est déjà prise justement par les personnes que vous mettez en cause. 

      A ceci près que eux ont au moins un certain talent manipulatoire.

    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 11:50

      @wesson
      Vous êtes un peu dur là ! Cet échec n’est pas le mien il est collectif de plus je ne vise pas la place de « ceux » qui sont déjà là je n’ai jamais prétendu en avoir les capacités. Pour autant je suis un citoyen de ce pays et contrairement à beaucoup je fais mon devoir en m’impliquant politiquement je ne vois pas ce qu’il y a de mal. Ce n’est pas parce que l’on est ouvrier que l’on doit tout accepter de son patron, ce n’est pas parce que l’on est dissident que l’on doit être d’accord avec les leaders ! Pour moi ils sont tous mauvais et tant qu’il n’y en aura pas un de bon ce sera juste un joyeux bordel ! 


    • capobianco 25 juillet 2017 16:40

      @Chroniqueshumaines
      « Contrairement à certains je ne pleure pas les dons à la fin de mes vidéos »

      Vous étiez candidat, besoin de financer votre campagne, vos déplacements, vos affiches ? A moins que vous ne soyez celui qui à obtenu 0.96% ..... Le chouchou d’Avox. 


    • capobianco 25 juillet 2017 16:48

      @Chroniqueshumaines
      « Pour moi ils sont tous mauvais et tant qu’il n’y en aura pas un de bon ce sera juste un joyeux bordel !  »

      Vous voulez juste un homme providentiel avec « exactement » les qualités qui vous conviennent ! Peu importe son programme et le mouvement qui l’entoure. On n’est pas arrivé... A vous lire, je pense qu"à part vous personne ne fera l’affaire.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 25 juillet 2017 18:10

      @capobianco
      Et ben c’est peut-être ça l’astuce smiley , sérieusement j’en sais rien, cet article je l’ai écrit pour dire selon moi que les divisions étaient trop importantes et que certains malgré et je le redis une qualité de travail que je reconnais, se dispersent là où je pense qu’il faudrait rester sur les problèmes concrets mais quand je vois les réactions il est clair que chacun défend SES idées, défend son chouchou et il n’y aura jamais de coordination entre tous. Si je dois reconnaître quelque chose à mélenchon c’est que lui au moins il fait de la politique et ne s’occupe pas du reste.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juillet 2017 19:19

      @Chroniqueshumaines
      A part Asselineau, je ne vois aucun candidat à quelque élection que ce soit dans votre liste ? Alors pourquoi faire ce mélange ?


      Asselineau n’est pas un « dissident », il a créé un mouvement sur le modèle du CNR, de plus de 28 000 adhérents. Il veut sortir la France de l’ UE & de l’ OTAN, mais les autres ne sont pas des politiques. Ce sont des chroniqueurs, ou tout ce que vous voulez, mais pas des politiques. Sinon, ils auraient créé des Partis et se seraient présentés à des élections.

      D’ailleurs il y a bien d’autres opposants : Michel Onfray, Michel Collon, Jacques Sapir, Olivier Todd, Berruyer, Natacha Polony etc ... Du coup, je ne comprends pas bien le but de votre article ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juillet 2017 19:23

      @Chroniqueshumaines
      Ces divisions existent, mais vous vous gardez bien de les analyser.
      Or c’est ce sujet là qui est intéressant !

      Pourquoi refusent-ils tous de sortir de l’ UE et ont d’autres priorités ?
      Je vous écoute, vous avez 2 heures !


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 26 juillet 2017 11:28

      @Fifi Brind_acier

      Quand vous dites ils refusent de sortir de l’U.E. de qui parlez-vous FI FN ? Parce que j’ai pas besoin de 2 heures dans ce cas ! Les uns sont des idéologues de gauche donc des suprématistes mondialistes qui n’aspirent qu’à imposer leur vision dans le monde (puisque c’est la meilleur) quand au FN il faut bien dissocier ce qu’était le parti de Jean-Marie et ce qu’il est aujourd’hui, Marine le Pen a passé des années à Strasbourg et n’a rien fait, elle utilise le système mais ne le combat pas donc pour éviter d’effrayer de possible électeurs effrayés par toute la propagande sur le Brexit et bien on rétropédale sur l’UE... J’attend ma note ! 

  • UnLorrain 23 juillet 2017 20:33

    Il y aura toujours autant de vérités que d’intérêts. D’un auteur si peu connu que je me demande a quoi bon dire son nom.

    La feuille,son auteur,prête intérêt a un a éventuel capitaine. Le mot capitaine m’a fait revenir en mémoire,soit c’est dans l’Anarchie de Elisée Reclus soit dans la grève des électeurs de Octave Mirbeau,le premier peut-être...ou un capitaine prend la parole et démontre que son navire est correctement utilisé par tous les membres de l’équipage,sans eux tous c’est le naufrage.

    Il n’empêche...que parmi l’Anarchie qui semble souhaitable,untel son nom n’a guère intérêt,se fera qualifier de En-Dehors ( le nom d’un de ses journaux ou feuilles qu’il crée,édite aussi) par son biographe. Si revêche qu’il n’a pas d’ami parmi ses « amis ».


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 23 juillet 2017 23:32

      @UnLorrain
      J’ai pas tout compris mais c’est beau !


    • UnLorrain 24 juillet 2017 10:05

      @Chroniqueshumaines

       smiley smiley

      Mais quand même ! Allez sur litteratureaudio écoutez l’Anarchie de Elisee Reclus. Vous serez d’accord avec ses sages paroles je pense.

      Par contre..pourquoi aucunes idéologies ne fonctionne pleinement,sereinement ? Le nombre de ceux qui adoptent cette forme de penser peut-être..Un papier intéressant un jour sur Contrepoint ( CP le nivellement par le haut,j’y vaque parfois encore ) qui expliquait qu’au USA existe des communautés de...communistes ! Si si ! Que au delà d’un certain nombre,petit nombre je crois que c’était 150 personnes,les personnes savent par expérience que leur idéologie est voué a l’échec,ils diviseront leur communauté par deux pour maintenir cohésion..


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 11:52

      @UnLorrain
      Je vais aller voir ça !


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 14:59

      @UnLorrain

       

      En réponse à tous ceux qui disent : « et toi tu proposes quoi ? »

       

      Oui en créant une primaire citoyenne organisée par des citoyens, voici comment je vois les choses : tout d’abord il faudrait créer une association avec quelques volontaires, du genre : association citoyenne pour la présidentielle 2022.

       

      À partir de là il faut populariser la chose en utilisant bien sûr internet, plus nous serons nombreux au départ et plus ça ira vite.

       

       Ceci fait il faut faire un appel aux candidats et se préparer à organiser l’élection en 2021. Si les candidats s’avèrent trop nombreux il faut envisager des tours préliminaires régionaux.

       

      C’est primaire peuvent s’organiser de façon citoyenne : chaque votant vient s’inscrire sur un site dédié, tout comme les candidats et devient de facto membre de l’association sans avoir à verser quoi que soit, il s’engage juste à aller voter.

       

      Le plus dur c’est l’élection bien sûr mais elle peut être quasiment gratuite s’il y a suffisamment de gens pour s’impliquer, ainsi il faudra déterminer des points de votes et chaque votant devra désigner où il souhaite voter. De là il faudra des volontaires pour tenir l’urne et procéder au dépouillement. Pas besoin d’isoloir, chacun vient avec une enveloppe contenant un nom. Je ne pense pas que le vote électronique soit une bonne option mais tout groupe de trois personnes peut organiser un bureau de vote dans son village.

       

      Le candidat une fois choisi doit bénéficier du soutien de tous les autres, ceci devra être inscrit dans les statuts comme un engagement de la part de chacun pour une vraie démocratie. Bien sûr chaque candidat pourra faire campagne grâce aux sites et aux chaînes de l’association ce qui permettra à chaque votant de juger sans être influencé par les médias de masse.

       

      Chaque votant aura ensuite pour tâche de recueillir auprès d’un ou plusieurs élus les parrainages essentiels pour se présenter à la présidence de la République en s’appuyant sur les résultats de la primaire et les signatures des membres de l’association pour justifier le côté démocratique de cette démarche.

       

      Ce faisant en étant porté non par un homme mais par un collectif l’accès aux médias sera d’autant plus ouvert que nous serons nombreux pour défendre notre projet puis notre candidat élu.

       

      Bien sûr que beaucoup préféreront suivre F.I. ou le F.N. et l’efficacité d’un tel projet dépendra de la capacité à rassembler les citoyens et c’est en cela que nous aurons besoin d’enterrer nos considérations propres pour porter un projet commun porté par un candidat choisi dans les règles de l’art.

       

      Il est évident qu’entre l’idée d’un tel projet et sa réalisation il y a nombre d’obstacles à dézinguer mais est-ce que ça ne vaudrait pas le coup d’être essayé ? Quand je pense à tous ceux qui militent pour un referendum populaire mais l’élection présidentielle c’est un referendum populaire et voyez le résultat ! La conscience politique n’existe presque plus dans ce pays alors envoyons un candidat du peuple, par le peuple et pour le peuple.

       

      Si nous voulons la démocratie alors c’est au peuple de la prendre en main. Nous devons être les acteurs de notre destin sans quoi la noble démocratie portera au pouvoir des hommes d’aucune moralité voire même…des banquiers !

       

      Alors qui me suit ? 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juillet 2017 19:25

      @Chroniqueshumaines
      Et tout ce toutim pour faire quoi ?


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 25 juillet 2017 21:15

      @Fifi Brind_acier
      Pour faire parler les bienheureux smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 juillet 2017 05:37

      @Chroniqueshumaines
      Créer un mouvement sans dire dans quel but, vous croyez que ça intéresse les Français ?
      Il existe déjà 408 organisations politiques en France, alors à quoi bon une nouvelle ?


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 26 juillet 2017 13:59

      @Fifi Brind_acier
      Je suis revenu sur cette déclaration, j’ai publié bêtement sous le coup de la colère, c’est clair que ça ne fonctionnera pas. Tu donnes au peuple le suffrage universel et il élit un banquier d’affaires, il serait peut-être tant de se demander si malgré toute le côté humaniste la démocratie est bien le système de gouvernement idéal.


  • gogoRat gogoRat 23 juillet 2017 21:24

    Que l’auteur de cet article me pardonne d’oser me montrer taquin, mais la réponse à la question de son titre est donnée au moins autant par les suggestions dogmatiques qu’il propose, que par les constats qu’il déplore !

     ’mettre toutes choses en doute autant qu’il se peut’ ?

     D’accord, allons-y !
     Mais non point par prétention d’examiner ’La Vérité’ ; seulement pour éviter les erreurs ou la fausseté !

     Reste à tenter vraiment une meilleure démocratie ! ...

    voir les points suivants ...


    • gogoRat gogoRat 23 juillet 2017 21:27

      ’Le business est le cœur de tous nos problèmes, le problème c’est la soif de pouvoir incarné aujourd’hui par l’argent’
       >>> Non, le vrai cœur de tous nos problèmes est le dévoiement de l’aspiration à approcher une honnêteté vraiment démocratique !

      ’tout cela n’est encore une fois qu’une question d’ego ’

      >>> Oui, mais appeler toute une population à la sainteté n’est pas une option politique réaliste !

      ’Il n’y a encore personne aujourd’hui qui soit en mesure de rassembler tous ceux qui n’adhèrent plus aux discours officiels. ’
       

      ’Quelqu’un qui aura les épaules pour porter les décisions, le charisme pour entraîner les foules et surtout l’intelligence pour trouver un ensemble de compromis qui faciliteront la cohésion entre les différents groupes’
       
      ’La cohésion dépend bien moins des règles que de celui qui en garantit leur applicatio
      n’

       >>> l’auteur espère un papa ?, une maman ? , un prêtre ?, un caudillo ? pour le bercer de paroles et penser à sa place ?

      ’Ce sont les grands hommes qui font les grands mouvements.’

      >>> voilà bien le témoignage d’un crédo. Mais ce dogme n’est pas démontré ! (Est-ce que c’est seulement l’éclair qui fait le tonnerre ?)

      ’je ne vois personne qui soit en mesure de l’incarner et sans lui la dissidence restera désunie et par conséquence : inefficace
      .’
      >>> incarner !!!  :((


    • gogoRat gogoRat 23 juillet 2017 21:28

      >>>
       Bis répétita (cf ’gogorat’ dans http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/est-ce-qu-on-nait-imbecile-189311) :
       ’...
      Le Français a tort de se moquer des étourneaux.(cf http://www.expressio.fr/expressions/tete-de-linotte.php)
      ... car il ne comprend pas, ou ne veut pas comprendre ce qui relève de phénomènes d’émergence : où le tout peut devenir plus que la somme de ses parties ; où une population rassemblée peut développer des comportements, des capacités, inaccessibles à un quelconque de ses individus ! ...’


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 23 juillet 2017 23:45

      @gogoRat
      N’êtes vous soumis à rien ? Vous n’obéissez à aucune loi, aucune règle, aucun principe ? Vous croyez vraiment que les valeurs sont mieux protégées par des livres et autres Codes que par des Femmes ou des hommes intègres capables de porter les responsabilités pour tous ? Regardez donc ce que votre président va faire avec le code du travail. Je n’ai pas besoin d’un papa ou d’une maman mais un peuple, un groupe et même une équipe ont besoin d’être organisés ce qui implique une forme de hiérarchie et donc des leaders ! L’anarchie ça ne marche que dans la tête de gauchos restés coincé à l’adolescence, l’anarchie dans un monde de primates ça s’appelle la loi du plus fort et c’est tout le contraire de la civilisation. Je n’ai pas besoin d’un prêtre mais le collectif à besoin que quelqu’un prenne les clefs. C’est mon avis, respectons-le. smiley


    • gogoRat gogoRat 24 juillet 2017 00:30

      @Chroniqueshumaines
       
       Difficile de chercher à réinventer le monde quand de fameux essais ont déjà été produits, et mondialement reconnus, dès le siècle des Lumières !
       Pas question de pétitions de principes, de loi pour La Loi, ni de règle pour la règle dans ’du contrat social’ de JJR ! :
       
        ’« Trouver une forme d’association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun,s’unissant à tous, n’obéisse pourtant qu’à lui-même, et reste aussi libre qu’auparavant. » Tel est le problème fondamental dont le Contrat social donne la solution. ’

       Votre dogme n’est en fait qu’une pétition de principe, une conjecture : invalidée ne serait-ce que par l’unique contre-exemple que je vous ai déjà signalé : vous persistez à mépriser les étourneaux ?
       (Cherchez donc sur internet : ’étourneaux, murmuration ’ )
       Quelle conception avez-vous de l’anarchie ? Si je respecte le témoignage de vos croyances, ne devez-vous pas, quant à vous, respecter ce qui vous est signifié sans le dénaturer par des interprétations personnelles scabreuses à côté de la plaque ?

       


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 24 juillet 2017 12:00

      @gogoRat
      Comprenez bien, vous me répondez (comme beaucoup d’ailleurs) par votre vision des choses et je vous le dit sincèrement c’est intéressant, le problème c’est que ce n’est pas le débat ! Qu’il s’agisse de quelle France pour demain, il y a un grand compromis populaire à trouver et chacun a son idée mais aujourd’hui nous vivons en étant écrasé par les élites financières donc la question n’est pas pour l’instant de savoir quel projet de société mais comment en finir avec celle qui est la nôtre pour le moment et c’est en cela que je dis que nous aurions tous besoin de quelqu’un qui prenne les choses en main. Voilà, moi je vote pour la voie politique, d’autres pour le coup d’état chacun sa vision mais pour le projet de société nous étudierons la question une fois au pouvoir si cela arrive un jour et démocratiquement je l’espère ! 


    • gogoRat gogoRat 24 juillet 2017 15:22

      @Chroniqueshumaines
       
       Comprenez bien, vous me répondez par votre vision des choses et je vous le dit sincèrement c’est intéressant, le problème c’est que cela noie le ’débat’ dans un stéréotype de fausse ’alternative’ ne visant au mieux qu’à des ’alternances’ de chefs, ou grandes gueules, prétendant s’appuyer sur des schéma de perception stériles et dépassés par la réalité que nous vivons !
       La visée démocratique (qui ne se réduit pas à une pâle recherche de compromis ! ) devrait nous inviter à l’audace collective (’sapere aude’) d’un dépassement des paradigmes actuels dont nous déplorons l’inefficacité.
       Attendre le prochain prophète qui deviendra calife à la place du calife, est une vieille lune qui ne s’est jamais montrée être une solution pérenne.
       Depuis la nuit des temps, l’humanité sait qu’il ne suffit pas de renverser un pouvoir, (au dernier moment où il devient vitalement intolérable) pour que s’ensuive de facto un meilleur équilibre social.
      ( Combien de fois encore faudra-t-il qu’un dictateur, d’autant plus imprévisible que néfaste, parce q’uil est encore peu connu, remplace celui dont on connaissait les points faibles et dont on savait anticiper les frasques ? )
       Opposer la voie politique au coup d’état reste dans la lignée de cette compétition intello entre dogmes ou entre deux stratagèmes réducteurs, de légitimation des pouvoirs imposés aux gens : 
       stratagème d’une technique de scrutin fort particulière,
       contre prétention aristocratique (élitiste) à une dignité particulière parce qu’elle serait ’collégiale’ !

      L’opposition entre deux ’alternatives’, qui piège notre entendement en le confinant dans la ligne tracée par cette opposition, est une arnaque à nos esprits doués par les siècles d’une capacité vitale à évoluer dans plus de trois dimensions.

       Pas besoin d’egos surdimensionnés pour revisiter collectivement la piste des cahiers de doléances (qui avait fait ses preuves au moment de La Révolution française), et qui laissera à chaque Française ou Français la liberté de voler humblement (comme un humble étourneau) dans le sens qui lui convient lorsqu’il sait pourtant rester attentif à la volonté générale de ses proches !


    • gogoRat gogoRat 24 juillet 2017 15:27

      Par exemple, un mindmap ne demande qu’à être retravaillé à plusieurs :
       https://mind42.com/mindmap/b4c7b420-9669-4b79-8212-4a28006c2c26


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 25 juillet 2017 00:22

      @gogoRat Vous savez personnelement j’ai pour habitude d’appeler un chat un chat aussi et pour l’avoir été longtemps moi-même je pense que le déficit culturel et intellectuel est trop important pour que le peuple soit en mesure de gouverner. La démocratie c’est bien c’est beau mais concrètement ça ne marche pas. Nous sommes un troupeau et il faut une hiérarchie élective peut-être mais protégé par ceux qui en ont les capacités et les vertus. Il y aurait là tout un concept à fonder.


    • gogoRat gogoRat 26 juillet 2017 10:29

      @Chroniqueshumaines

       CQFD !
       Merci d’avouer ainsi que vos convictions sont ennemies de celles qui ont foi en celles du concept démocratique , et qu’elles se rapprochent assez parfaitement d’un concept aristocratique (au sens étymologique de ’pouvoir des meilleurs’) ! ’Ce concept aristocratique n’est pas à refonder, c’est justement parce qu’il est bien connu que les populations du monde lui préfèrent le concept démocratique !)
       
       En effet, penser que ’le déficit culturel et intellectuel est trop important pour que le peuple soit en mesure de gouverner’ et à l’opposé du ’sapere audevoulu par nos ’Lumières’ et à l’opposé des mots dont abuse l’affichage culturel de nos légitiamationnés qui voudrait un gouvernement ’du peuple, par le peuple, et pour le peuple’ !!


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 26 juillet 2017 14:11

      @gogoRat
      Bien sûr que j’aimerais la pleine et entière démocratie mais n’est-ce pas un peu utopique ? Nous ne sommes pas tous égaux faut arrêter avec ça mais nous avons tous une utilité, certains d’entre nous seront de bons sportifs, d’autres de grands humanistes, d’autres de bons ouvriers (faut pas croire qu’il est si simple de carreler une salle de bain) et il faut l’admettre certains seront des meneurs capables de galvaniser les foules. Je pense que la figure de la république est trop artificielle pour fédérer et la preuve en est que beaucoup de nos compatriotes sont pour une gouvernance Européenne (dans la mesure où elle vont dans leur sens) malgré le caractère non démocratique de cette institution. La démocratie ne peut marcher que dans le mesure où le peuple est totalement investi par la politique or le peuple est majoritairement investi dans les programmes télé et candy crush. 


    • gogoRat gogoRat 27 juillet 2017 02:48

      @Chroniqueshumaines

       Il faut surtout arrêter avec les contre-sens , faux, et fallacieux, et incultes, et jamais corrigés parmi celles et ceux qui se prennent pour de nouvelles Lumières !!
       Lorsqu’on veut appeler un chat ’un chat’ il faut être capable de s’interroger sur le sens du mot ’égalité’ de notre devise française et arrêter définitivement un jour, le plus tôt possible, de confondre ou amalgamer ce sens culturel et historique avec je ne sais quelle lubie de soit-disant équité ou pire de mêmeté !
       Il s’agit, dans une visée de l’utopie démocratique ( eh non ! ’utopie n’est pas un gros mot ! Là encore, renseignez-vous, , enfin ! ...) d’une égalité en dignité ! ( La fameuse ’égalité en droit n’étant en fait qu’une conséquence découlant logiquement de cette égalité en dignité ). ( Pour faire court : la Révolution française voulait mettre fin au système de castes noblesse/clergé/tiers-état ! )
       
       Cette égalité en dignité qui appelle à une humilité sincère n’a pas grand chose à voir avec on ne sait trop quel utilitarisme matérialiste ! ...

       Il est possible que  ’beaucoup de nos compatriotes’ aient opté pour des options allant contre la volonté générale, et qu’un fameux référendum, honteusement bafoué par un gouvernement jouant l’aristocratie contre la démocratie, ait bafoué cette volonté générale pourtant clairement et officiellement mesurée ... mais cela ne prouve en rien que l’utopie démocratique s’en trouve disqualifiée !!
       Si vous attendez qu’un peuple devienne d’abord épuré des individus qui ne seraient pas parfait selon vos vues individuelles avant de pouvoir viser à une démocratie ... c’est que vous n’avez rien compris au ’pari de Pascal’ auquel osent s’en remettre celles et ceux qui ont l’honneur d’avoir foi en la force de cette utopie ! 

       ( épurer et démocratie ne font pas bon ménage contrairement à épurer et aristocratie qui s’entendent comme larrons en foire ... jusqu’à foirer de façon mortifère jusqu’à l’extinction totale à la fois de la population qui s’y adonne et de l’idéologie absurde qui s’anéantit elle-même lorsqu’il ne reste qu’un seul ’prétendant-à-une-supériorité-sur-quoi ?)’
       


  • Ciriaco Ciriaco 23 juillet 2017 22:24

    Il y a des mécontentements qui se construisent autour de totem tout autant que des laissez-aller qui ont pris la place de la quiétude. L’un comme l’autre se discutent, leurs ouvertures, leurs dangers, leurs caractères auto-performatifs, pour peu que les attachements n’aient pas rendu aveugle.


    Où en sommes-nous de la vue ? Dans cet entre-deux, quand on vit dans le doute et la curiosité, dans ce pays et à notre époque, la vie n’est pas possible. La violence des bords interdit toute stabilité.

    On ne peut que souhaitez des livres aux gens, des livres de liberté. Juste cela, et juste cela c’est une exigence pour laquelle il faut accepter un échec permanent. Parce que nous en sommes là.

  • baldis30 24 juillet 2017 09:29

    Bonjour,

    L’ARTICLE QU’IL FALLAIT ECRIRE ....

    L’ARTICLE QU’IL FAUT LIRE ....

    Merci !


  • Allexandre 24 juillet 2017 09:47

    Il ne faut pas aller chercher bien loin. L’affaire Dieudonné est née de la volonté du CRIF et de la LICRA, que VALLS obéissait comme un toutou. La quenelle de Dieudo n’avait rien d’un salut nazi, mais sa popularité inquiétait les sionistes au plus haut point. Les médias, stupides et lèche-cul des sionistes ont repris en choeur et on connait la suite.

    Comment faudra-t-il rappeler que la France est dirigée par Washington (elle-même dirigée par les sionistes) et par Tel Aviv ? La France n’est plus un pays libre depuis longtemps. Il n’est que de voir les politiques se précipiter aux 2/3 au dîner sacro-saint du CRIF, qui ne représente que lui-même.

  • L'enfoiré L’enfoiré 24 juillet 2017 10:23

    « Pourquoi la dissidence française est-elle totalement inefficace ? »

    Parce que les gens croient, tout simplement.
    Ils ne sont pas athées en rien.
    Ils espèrent trouver dans leurs dirigeants une réponse à leurs problèmes qu’ils ne parviennent pas à résoudre par eux-mêmes.


Réagir