mercredi 25 août - par Le Cri des Peuples

Pourquoi les frappes d’Israël en Syrie sont ignorées par les médias occidentaux

JPEG

Le statu quo perdure et les civils continuent de souffrir

Par Eva Bartlett

Eva Bartlett est une journaliste et militante indépendante canadienne. Elle a passé des années sur le terrain à couvrir des zones de conflit au Moyen-Orient, en particulier en Syrie et en Palestine (où elle a vécu près de quatre ans).

Source : RT, 22 août 2021

Traduction : lecridespeuples.fr

Israël a de nouveau bombardé illégalement la Syrie cette semaine, violant l'espace aérien libanais pour ce faire et mettant en danger la vie d'un nombre incalculable de civils. Et après cela, encore une fois, silence radio des médias.

Jeudi 20 août, peu après 23 heures, des missiles israéliens ont visé les environs de Damas et Homs, selon un communiqué de l'armée syrienne. Le Centre de réconciliation russe pour la Syrie a déclaré qu'Israël l'avait fait via six avions qui ont tiré 24 missiles guidés sur la Syrie [dont 22 ont été interceptés par les défenses syriennes, d'après les forces armées russes en Syrie].

61214a8485f5407ce76c54c5

Des bâtiments endommagés sont montrés après ce que les autorités syriennes ont dit être une frappe aérienne israélienne dans la banlieue ouest de Damas

Dans leur attaque contre la Syrie, les missiles israéliens ont mis en danger deux avions de ligne dans l'espace aérien syrien et libanais, en particulier les 130 civils et membres d'équipage d'un vol de Middle East Airlines venant d'Abou Dhabi à destination de Beyrouth. Les trackers de vol montrent que l'avion a brusquement changé de cap pour éviter d'être pris pour cible.

Flashback sur 2018, lorsqu'Israël a attaqué la Syrie en utilisant la couverture d'un avion russe –dont la présence était légale en Syrie, ayant été invité par le gouvernement syrien, contrairement à l'avion israélien d'invasion. Des missiles de défense aérienne syriens ont répondu à la menace en abattant l'avion russe.

Voir Toujours plus loin dans l’abjection : Israël se cache derrière des avions civils pour frapper la Syrie

Le mois dernier, Israël a attaqué la Syrie à plusieurs reprises, y compris pendant l'Aïd al-Adha, l'un des moments les plus saints pour les musulmans.

La réalité est que les bombardements israéliens sur la Syrie sont si courants que cette dernière attaque n'est guère une « nouvelle », et il est difficile de la rendre digne d'intérêt. J'ai déjà écrit sur de telles attaques, notamment en notant en février 2021 que « Le chef d'état-major militaire d'Israël s'est vanté plus tôt d'avoir frappé plus de 500 cibles rien qu'en 2020 ».

Mais chaque attaque est, à mon avis, digne d'intérêt, car chacune d'entre elles affecte, sinon tue, des civils.

Des bombardements de routine d'un pays souverain voisin commis par, disons, la Russie ou la Chine, seraient certainement jugés dignes d'intérêt. L'intégralité des médias occidentaux et tout Internet seraient livides et exigeraient des comptes.

Le prétexte d'Israël lorsqu'il bombarde la Syrie est généralement qu'il « vise des combattants soutenus par l'Iran », une accusation joyeusement réimprimée dans les médias et par des sources appelant au renversement du gouvernement syrien.

En réalité, selon les rapports, les attentats de jeudi ont tué quatre civils syriens, dont au moins un jeune.

Terreur psychologique

La journaliste britannique Vanessa Beeley, qui vit dans une banlieue densément peuplée de la périphérie de Damas, a tweeté qu'elle ressentait les impacts des bombardements.

Imaginez maintenant que toutes les personnes à proximité ressentent cet impact, ne sachant pas si cette nuit-là, elles seraient finalement touchées. C'est la chose que nous n'entendons pas beaucoup, même lorsque par miracle ces attaques ont une quelconque couverture médiatique : leur impact sur les civils, même ceux qui ne sont pas directement blessés mais terrorisés par les explosions.

Je connais très bien la terreur d'être à proximité d'un site qu'Israël vient de bombarder. Et bien que j'aie de nombreuses anecdotes sur mes trois années de vie à Gaza, un incident plutôt poignant m'a impliqué dans une rêverie sans sommeil sur le toit de la maison modeste du centre de Gaza dans laquelle j'ai vécu par une chaude nuit d'août 2011. J'ai écrit :

«  Je regardais des étoiles filantes sporadiques lorsque le premier F-16 est apparu depuis la mer. Trois autres suivent. Le rugissement est normal, les F-16 sont normaux, et lire dans les nouvelles le lendemain qu'une partie de Gaza a été bombardée est normal. Ils continuent vers l'est et un bombardement semble imminent. Il l'est. Un épais nuage de fumée noire masque les lumières tamisées des maisons de l'est de Deir al Balah où les F-16 ont frappé.  »

J'ai ensuite parlé des avions qui attaquaient la ville de Khan Younis au sud et, soudain, bombardaient un endroit près de moi.

« Deux explosions massives, la maison tremble. Ils ont bombardé quelque part près de la mer, qui n'est qu'à quelques centaines de mètres. La poussière de béton s'abat sur nous. Il y a un klaxon soutenu à Gaza que tout le monde reconnaît comme appelant à libérer le passage, car nous avons une autre victime ici. »

Et, si je peux m'attarder sur cette simple anecdote, j'ai remarqué comment les hommes de la maison essayaient de paraître calmes et cool, mais bien que nous étions tous habitués à de tels bombardements aléatoires et que nous faisions preuve de courage ou arrêtions vraiment de flancher, ces moments vous affectent toujours profondément.

« Chaque fois qu'un de ces putains de F-16 nous survole, c'est un rappel de la dernière guerre, ou des attaques précédentes, ou des bombardements aléatoires, ou des amis et de la famille qui ont trouvé le martyre dans leur sommeil, leur voiture, leur maison… Chaque fois que ces F-16 franchissent intentionnellement le mur du son pour créer un bang sonique semblable à une bombe, tout le monde à portée se souvient instinctivement de sa propre horreur personnelle face à la guerre ou aux attaques israéliennes. »

J'ai des souvenirs de bombardements plus terrifiants durant toute la nuit, avec des bombes massives qui atterrissent à proximité, y compris à quelques dizaines de mètres. C'était pendant la guerre de 2008/9 contre Gaza. Avec le récit ci-dessus, je veux souligner comment ces terreurs peuvent se produire n'importe quel jour au hasard, mais ne seront jamais évoquées dans les médias.

Voir En Syrie, Israël viole le droit international et tue des civils, avec la bénédiction de l’Occident

Mais ce ne sont pas seulement les bombardements, déjà assez mauvais. L'aspect de terreur psychologique comprend la présence quasi continue de drones au-dessus de nos têtes.

Après le dernier bombardement israélien de la Syrie, j'ai parlé avec la journaliste libanaise Marwa Osman. Elle a souligné que la violation par Israël de l'espace aérien libanais est un phénomène presque quotidien.

« Toute la journée, vous pouvez entendre [les drones israéliens]. Cela provoque une dépression nerveuse pour tout être humain de continuer à écouter cela toute la journée. Je ne peux même pas imaginer ce qu'ils ressentent à Gaza quand ils les ont tout le temps au-dessus de leur tête. »

Si vous n'avez jamais été sous un, et encore moins des dizaines, de drones militaires, vous ne saurez pas à quel point les entendre est profondément dérangeant. Il est difficile de se concentrer avec une cacophonie aussi menaçante constamment au-dessus de nos têtes.

Quand, début août, dans ce que l'armée israélienne a qualifié d'attaque de « représailles », Israël a tiré des obus d'artillerie sur la région de Khiam au sud du Liban, Osman se trouvait chez elle à moins d'un kilomètre des bombardements. Elle a parlé de la terreur de ses enfants.

« J'en ai trouvé un caché sous l'évier, j'en ai trouvé deux cachés dans ma chambre près du placard parce qu'ils pensaient que c'était l'endroit le plus sûr. »

Des condamnations limitées, mais le maintien du statu quo ?

Le ministre libanais de la Défense a condamné la récente attaque d'Israël et a « appelé l'ONU à dissuader Israël de mener des frappes aériennes sur la Syrie en utilisant l'espace aérien libanais ». La Russie et l'Iran ont plus d'une fois condamné les attaques, notant à juste titre qu'elles violent le droit international et la souveraineté de la Syrie. Et bien sûr, le gouvernement syrien condamne de telles attaques chaque fois qu'elles se produisent.

Voir Nasrallah : La Syrie triomphe, Israël mène une guerre imaginaire & Pourquoi la Syrie ne riposte pas aux attaques israéliennes ?

Mais malgré cela, les condamnations reçoivent un écho limité et le statu quo continue. Dans un jour ou deux, ou une semaine ou un mois, il y aura une autre attaque israélienne de ce type qui, encore une fois, ne sera pas jugée digne d'intérêt.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur TwitterFacebook, Youtube et VKontakte.



74 réactions


  • jocelyne 25 août 17:01

    Parce qu’elles n’ont pas lieu ? ma question est pourquoi le FAMEUX système S400 ne fonctionne pas ? on a perdu la clé ?


    • Croa Croa 25 août 19:03

      À jocelyne
      22 interceptions sur 24 attaques c’est bien. Les systèmes de défense parfaits n’existent pas. L’auteur ne précise pas comment la Syrie se défend donc on ne sait pas si des S400 sont utilisés... Peut-être que si ?


    • sirocco sirocco 25 août 19:40

      @Croa

      Il me semble que des S-300 avaient été livrés par la Russie à la Syrie.
      Pourquoi ne sont-ils pas activés (si tant est qu’il en reste) ?... Ont-ils jamais été activés ?... Je n’ai pas la réponse.

      Je crois que les S-400 ont été déployés pour le seul usage de défense des bases russes en Syrie.


    • Attila Attila 25 août 20:18

      @sirocco
      l’armée syrienne utilise surtout des systèmes Pantsir à moyenne portée. Les missiles israéliens étant tiré généralement de la frontière libanaise.

      .


  • Clocel Clocel 25 août 17:09

    Mais parce que ce sont des frappes casher, voyons !

    Vous ne voudriez pas que nos loges maçonnes se rebellent contre la maison mère, si ?

    Allons, allons, faites comme tout le monde, regardez ailleurs.

    Pendant qu’on s’écharpe sur l’Afghanistan, le Liban est en train de crever gentiment, ce sera sans doute le premier pays victime du COVID...


    • goc goc 27 août 00:16

      @Clocel
      Je vois d’ici les manchettes des journaux, chez nous si demain, un missile syrien abat un F16.
      « Un missile antisémite a sournoisement touché un vaillant pilote de l’armée la plus humaine du monde, alors qu’il venait en paix, sauver le peuple syrien de la tyrannie »


  • sirocco sirocco 25 août 18:01

    Pourquoi ne parle-t-on pratiquement jamais des innombrables saloperies commises contre les autres peuples par Israël ?

    Parce que la quasi totalité des merdias oxydentaux sont sionistes, pardi.


    • Jeekes Jeekes 25 août 19:07

      @sirocco
       
      Mais non, c’est pask eux cépapareil, yzontansoufer !
       
      Vilain anti-cé-mite... 
       


  • sylvain sylvain 25 août 18:26

    Ces histoires me fatiguent. L’humanité a tout ce qu’il lui faut pour arrêter de faire ces merdes et c’est de pire en pire. Vivement l’IA, elle sera peut être moins désespérante


    • Croa Croa 25 août 19:07

      À sylvain,
      FAUX, l’humanité est désarmée. C’est quelques-un qui tirent les ficelles et décident de tout. Comme ces quelques-uns sont des salauds n’en attendons rien. En plus c’est même eux les coupables ! (Coupables mais intouchables.)


    • sylvain sylvain 25 août 19:56

      @Croa
      Ca ira surement mieux demain vous savez.
      Si ce n’est que quelques salauds qui foutent ce bordel, on est quand même des belles quiches de ne pas les avoir virés depuis le temps non ? 


    • ETIENNE 28 août 05:44

      @sylvain
      Quelle humanité reste-t’il dans ce pays qui célèbre les bombardements de civils ?


  • cétacose2 25 août 20:56

    Pauvres syriens ! mais nous ,c’est leur virus qui nous pourrie l’existence....


  • QAmonBra QAmonBra 25 août 21:11

    Merci @ l’auteur pour le partage.

    Gageons que ce silence de « l’oxydant » sera pulvérisé par un tonitruant concert d’orfraies, lorsque ce seront les $ionnards qui en prendrons plein la poire !

    Nous aurons ainsi une moyenne entre les deux situations, ce qui, il ne faut pas se faire d’illusions, ne saurait tarder.

    Pauvres colons, entre « pfizer & Co » et les missiles du Hezbollah, des syriens du Hamas et, si leurs dirigeants sont assez cons pour ça, ceux des iraniens, préparons les protections auditives et non pas les mouchoirs, mais les draps de bains !

    Mais, somme toute, là encore cela ne fera finalement qu’une autre moyenne, avec ce que les autres subissent depuis des décennies. . .


  • SilentArrow 26 août 03:36

    Les Russes sont effectivement en Syrie en toute légalité puisqu’ils y ont été invités par le gouvernement Syrien.

    Et, c’est triste à dire, mais Israël est aussi en Syrie en toute légalité puisque techniquement la Syrie et Israël sont en guerre, une guerre déclarée par la Syrie, qui l’a perdue mais se refuse à signer un traité de paix.


    • chantecler chantecler 26 août 06:26

      @SilentArrow
      Ben voyons !
      Il faudrait que tous les pays de la planète signent un traité de paix unilatéral avec Israël ?
      Sinon quoi , ces pays réticents seraient colonisables ?


    • SilentArrow 26 août 09:11

      @chantecler

      Il faudrait que tous les pays de la planète signent un traité de paix unilatéral avec Israël ?

      Tous les pays de la planète ? Faut pas exagérer.
      La Jordanie, l’Égypte et la Syrie ont déclaré la guerre à Israël et se sont fait battre. La Jordanie et l’Égypte ont signé un traité de paix ; la Syrie ne l’a pas fait et est donc toujours techniquement en guerre avec Israël.

      Qu’est-ce qui est faux dans ce que j’écris ?


    • SilentArrow 26 août 09:49

      @chantecler

      Je ne bouffe pas de ces saloperies industrielles.


    • SilentArrow 27 août 08:59

      @chantecler

      Et puis, il me semble qu’on parlait des interventions israéliennes en Syrie. Pourquoi changez-vous de sujet ?


    • alinea alinea 27 août 20:50

      @SilentArrow
      J’ignorais ça ! ça date de quand ?


    • reptile cyrus 28 août 02:05

      @SilentArrow

      un ennemi qui n’ as pas mener d’ action militairecontre le terrictoire isralelien depuis 1973 ne peut pas etre considerer comme une cible militaire ...

      techniquement israel est toujours en guerre contre l’ allemagne ou la france faute de traiter de paix ?

      Non c’ est pas une logique qu’ on peut invoquer .

      que les israleien protege leur frontiere et leur pays c’ est normal , 
      qu’ il envoit comme les usa des armée contre d’ autre pays non beligerant ca ne l’ est pas ...

      c’ est un fait la syrie est non beligerante contre les interet israelien , 
      alors qu’ isarel est belligerante a l ’ egar de la syrie , du liban , de l’ iran , de l’ irak .

      et je ne parle meme pas de la partie autonome palestiniene d’ israel tel que les accord l’ avais prevu avec jerusalem independante et zone internationale .

      israel ne passera pas 50 ans de plus comme cela , si elle ne contruit pas la paix solidement avec ses voisin .

      si israel veut s’ etendre elle doit demander a chaque pays une grande ville , un petit departement comme andore ou monaco , s’ integrer au peuple qui l’ acceuille aprendre a l’ aimer et a le respecter tout autant qu’ as SE FAIRE RESPECTER .

      Sinon ca va etre une nouvelle catastrophe .


    • SilentArrow 28 août 09:15

      @cyrus

      Bonjour

      techniquement israel est toujours en guerre contre l’ allemagne ou la france faute de traiter de paix ?

      Pas besoin de traité de paix entre Israël et la France ou l’Allemagne puisque ces deux pays n’ont jamais déclaré de guerre à Israël.

      Ce que je vois, c’est la différence entre d’une part la Syrie qui n’a pas signé de traité de paix après sa défaite et d’autre part, l’Égypte et la Jordanie qui ont signé un traité de paix.

      Israël conduit des opérations militaires contre la Syrie, mais pas contre Égypte ni contre la Jordanie.

      Je ne sais pas comment Israël va s’y prendre pour survivre au milieu de ces peuplades anachroniques et je n’ai pas de conseils à leur donner.

      Ce que je pressens, c’est que les problèmes auxquels doit faire face Israël aujourd’hui, ce sont les mêmes que ceux qui attendent les pays européens qui se laissent submerger par des masses islamiques.


    • chantecler chantecler 28 août 09:27

      @SilentArrow
      Fastoche !
      Israël doit dissoudre ces peuplades anachroniques .
      L’Allemagne nazie avait résolu ce problème .


    • SilentArrow 28 août 10:18

      @chantecler

      J’ai du mal à suivre vos arguments.


    • chantecler chantecler 28 août 10:27

      @SilentArrow
      Et moi les votres .


    • reptile cyrus 28 août 15:51

      @SilentArrow

      salut , 

      Pas besoin de traité de paix entre Israël et la France ou l’Allemagne puisque ces deux pays n’ont jamais déclaré de guerre à Israël.

      Si 6 million de mort ne represente pas une guerre , que reproche tons au syrien a part quelque vielle escarmouche ...

      Ce n’ est pas non plus de la faute de la syrie , ou des autre pays arabe , si israel n’ avais pas les moyen d’ occuper militairement ses voisin pour exiger un traité et des reparations ...

      Israel peut s’ estimer heureux d’ avoir gagner ses guerre grace a l’ appui americain , mais ca se limite a proteger sont terictoire ...Pas a agresser les autre pays , 
      Sinon la prochaine sera de sa faute , et il ’ est pas imposible qu’ israel la perde .


    • SilentArrow 29 août 01:33

      @cyrus

      Si 6 million de mort ne represente pas une guerre , que reproche tons au syrien a part quelque vielle escarmouche ...

      Oui, c’est énorme, mais il s’agissait d’un génocide mené par les nazis contre une partie de leurs concitoyens, pas d’une guerre entre états avec invasion de territoire.
      Je ne dis pas ça pour minimiser l’horreur de la shoa, juste pour relever qu’il ne s’agit pas d’un acte de guerre qui nécessite un traité de paix.
       

      Sinon la prochaine sera de sa faute , et il ’ est pas imposible qu’ israel la perde .

      Il est effectivement possible qu’Israël perde une prochaine guerre contre ses voisins. Aux Israéliens de se débrouiller pour que cela n’arrive pas.
       
      Je ne suis pas de ceux qui pensent que ces territoires appartiennent aux juifs parce qu’un dieu quelconque leur aurait promis. Pour moi, un territoire appartient à ceux qui sont capables de le défendre. Ce serait mieux si les problèmes entre pays étaient résolus par une espèce de court de justice, et l’ONU va dans ce sens, mais cela n’est pas au point à l’heure actuelle.
       
      Parmi les Palestiniens, il y a probablement des descendants de juifs qui se sont convertis à l’islam il y a très longtemps pour avoir la paix. Je n’ai pas de conseils à leur donner, mais si j’étais a leur place, je me reconvertirais au judaïsme et aurais ainsi le droit de devenir un citoyen israélien et la possibilité d’offrir un avenir à mes enfants.
       
      Plus qu’Israël. ce sont les pays européens et particulièrement la France qui me préoccupent. Si l’immigration islamique continue au lieu d’être mise en marche arrière, il va arriver un moment où les Français de souche ne seront plus à même de défendre leur territoire et leur culture et seront condamnés à la dhimmitude, c’est à dire l’apartheid islamique, une condition qui ressemble à celle des humains dans « La planète des singes ».

  • Amanite phalloïde 26 août 07:30

    Israël, du point de vue stratégique, fait actuellement face à deux énormes défis très difficiles à gérer.
       
    Le premier est constitué par le fait que l’Iran ne se situe plus qu’à huit semaines du point de non-retour dans son projet visant à se doter de l’arme atomique.
    Le second, les Russes, encouragés en cela par l’indécision de Joe Biden, avaient intimé à Israël de cesser ses raids sur la Syrie, au risque de provoquer une confrontation directe entre les deux pays.

        

    Depuis que l’administration Poutine a lancé ces avertissements dans la direction d’Israël, la Théocratie chiite a envoyé toutes les armes et les munitions qu’elle pouvait en Syrie, pour renforcer son contingent, et qu’elle s’apprêtait à transporter une large partie de celles-ci au Liban afin de renforcer le Hezbollah.
     

    Alors comment s’y prendre pour ne pas avoir à faire face ni aux Soukhoï ni aux missiles S-400 ?

      

    Suite au prochain épisode smiley


    • chantecler chantecler 26 août 07:40

      @Amanite phalloïde
       smiley
      Tu te sens obligé même quand tu parles de choses sérieuses d’apposer un smiley ?
      Tu pense que ton message passera mieux ou que c’est plus sympatoche ?
      Donc selon toi Israël n’a que deux problèmes :
      La Syrie et l’Iran ?
      C’est tout ?
      L’Irak kaputt !
      Il n’y a plus qu’à détruire ces deux pays , dont l’un se permet de vouloir se doter de l’arme atomique , parce que Israël comme chacun sait ne la possède pas !
      Et c’est pas faute de tout faire pour déclencher ces guerres .
      passque « on ne discute pas avec des terroristes ... ? »
      C’est vrai : les sionistes ne sont en rien et n’ont jamais été terroristes .
      Chez eux c’est la gentillesse et l’humanisme qui prédominent ....
      Il est vrai que ,en simplifiant , quand la planète sera réduite au chaos , l’état juif pourra enfin respirer .
      Et ça c’est hachement drôle .


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 août 07:38

    ’’Pourquoi les frappes d’Israël en Syrie sont ignorées par les médias occidentaux ?’’

    .
    Ceci est du à la purge faite dans les médias par des sionistes.
    .
    Témoignage :
    L’ex-rédacteur en Chef de RFI, Richard Labévière nous explique ce qui est passé avec la presse française.
    Il n’existe plus de pluralité médiatique en France, la grande presse est unanimement oriente pro israélienne, Pro UE, pro Mondialisation, la presse à été confisque par l’oligarchie financière .... La presse française subit la censure par les sionistes voire pro-sionistes ! Ceux qui s’opposent comme Richard Labévière sont licencié !!! Richard Labévière à été licencie suite à l’intervention d’un ambassadeur israélien.
    https://www.youtube.com/watch?v=3osvZo8hL1U


  • Amanite phalloïde 26 août 08:23

    La solution était… géographique.

         

    Il suffisait en fait de positionner nos avions lanceurs de missiles au sud-est de Beyrouth afin de neutraliser totalement le dispositif de Poutine.
      
    Si les Russes avaient tiré des S-400, ils auraient survolé la capitale libanaise. S’ils avaient manqué leurs cibles, ce qui aurait été le cas - nous avons d’excellentes raisons de penser que la technologie des missiles de Poutine a une voire deux générations de retard sur les contremesures israéliennes -, les S-400 se seraient abattus sur Beyrouth et auraient tué des dizaines de Libanais.

      

    Et l’opinion publique mondiale aurait très mal pris que les militaires de Poutine tuent des civils innocents, déjà malmenés par une crise économique abominable.
      

    En choisissant l’emplacement du duel, les experts israéliens ont simplement - ça a même l’air trivial après coup ! – empêché les Russes d’empêcher leurs pilotes d’agir.

       

    L’armée d’syrienne a tiré des grappes de dizaines de missiles de tout calibre et de tout modèle. Surtout des vénérables S-200. Même sur les avions qui opéraient dans le ciel libanais. Mais dans tous les sens, certains ont atterri au Liban, d’autres, sur la frontière israélo-jordanienne, à 120km plus au Sud.
      

    Mais bon, les fusées aux mains de l’Armée d’Assad n’intègrent pas de technologie qui, même du point de vue strictement théorique, pourrait abattre un objet volant israélien. A part par hasard ou suite à une gigantesque faute d’un pilote israélien.


  • Amanite phalloïde 26 août 08:26

    Sacrée leçon pour les Iraniens, les Syriens et le Hezbollah. Au surplus, ils ont eu de grosses pertes. 

     

    D’après un journaliste à Beyrouth, qui a distinctement entendu le bruit des moteurs de nos avions, les raids de jeudi ont causé entre 40 et 50 morts parmi nos ennemis. Et trois fois plus de blessés.


  • Tesseract Tesseract 26 août 12:41

    Comme dit un vieux proverbe israélien : Il ne faut pas mettre la Charia avant l’Hébreu...


  • Effondré remonté Effondré remonté 26 août 14:33

    En tout cas, ces avions de l’entité sioniste ne sont pas des F35 ou alors ils ont tiré leurs missiles à la verticale de leur base avant de se reposer vite, vite, vite pour 3 semaines d’entretien.
    Les F35, dont l’entité sioniste s’est gorgée, sont des mherdes absolues vendues au prix de l’or (Roi Midas pas mort) !

    Enfin, c’est pas grave, ce sont les amères loques qui paient en circuit fermé, sur l’incroyable dotation annuelle (sans compter toutes les autres) qu’ils déversent sur Israël depuis des décennies, et sans laquelle ce misérable petit Etat belliciste, impérialiste et raciste aurait été rayé de la carte depuis longtemps...


    • Tesseract Tesseract 26 août 15:08

      @Effondré remonté
      ce misérable petit Etat belliciste, impérialiste et raciste aurait été rayé de la carte depuis longtemps..
      ====
      Pauvre benêt !
      Même pas dans vos rêves...... smiley


    • Effondré remonté Effondré remonté 26 août 15:25

      @Tesseract
      ...ce que je dis est tellement réaliste, que la mouche Israël est en train de changer d’âne à vitesse V... toujours exigeante et autoritaire voire parasite du mastodonte US en putréfaction, elle fait risette à la Russie à toute force depuis quelques années, ayant ...quoi ?... 2 à 3 M de Russes sur son territoire (s’intègrent pas trop, hein ?) et voulant se ménager sinon un protecteur du moins un médiateur face au Hezbollah super-missilier, à l’Iran super-puissance régionale, à la Syrie en voie de reformation, au Hamas résistant de mieux en mieux... c’est même Netanyahu  ce maffieux d’ultra-extrême-droite  qui a multipié les occasions d’aller à Canossa à Moscou, ha ha ha !


    • Tesseract Tesseract 26 août 15:49

      @Effondré remonté
      Mon pauvre ami, vous avez vraiment de la choucroute dans la tête qui empêche vos deux neurones de fonctionner smiley
      Votre charabia ne prouve que votre haine maladive et votre antisémitisme structurel.


    • SilentArrow 27 août 10:24

      @Effondré remonté

      Entité sioniste ? Israël est un pays membre de l’ONU. 
      La Palestine, par contre ... Ne faudrait-il pas l’appeler provisoirement l’entité palestiniste ou mieux encore, les deux entités palestinistes rivales ? 


    • Effondré remonté Effondré remonté 27 août 10:41

      @Tesseract
      ha ha ha ! ... vous êtes trop, vous...
      La caricature parfait du hasbariste, faut vous garder sous cloche !


    • chantecler chantecler 27 août 10:52

      @SilentArrow
      La ficelle est grosse .
      Mais vous avez raison d’essayer .


    • Tesseract Tesseract 27 août 13:39

      @Effondré remonté
      La caricature parfait du hasbariste
      =====
      Je préfère être hasbariste, comme vous dites, que nazislamiste !
      Comme pour certaines rillettes, nous n’avons pas les mêmes valeurs...
       smiley


    • Effondré remonté Effondré remonté 27 août 18:38

      @Tesseract
      ...et allez ! ...je vous l’envoie tout de suite ou je vous le mets sur votre compte-bonus, le point Godwin ?


    • Tesseract Tesseract 27 août 19:25

      @Effondré remonté
      je vous l’envoie tout de suite ou je vous le mets sur votre compte-bonus, le point Godwin ?
      ====
      Si c’est vous l’envoyeur, vous devez en connaître un rayon !
      Affligeant.....


  • Esprit Critique 26 août 16:31

    Si c’est pour bousiller du nazislamiste, c’est très bien , Bravo !

    Que dite vous d’Erdogan qui occupe et annexe une parti de la Syrie pour y massacrer du Kurdes en toute tranquillité ?


  • wpjo 26 août 18:31

    Je ne sais pas si j’ai de la sympathie pour la Syrie. Peut-être. Mais je sais si en ai pour Israël : Ce pays n’a qu’un seul d.ieu : l’argent à tout prix. 


    • Tesseract Tesseract 26 août 21:14

      @wpjo
      Ce pays n’a qu’un seul d.ieu : l’argent à tout prix. 
      ====
      Mon pauvre ami, on ne vous a pas mis l’électricité à tous les étages....
       smiley


  • Jonas 26 août 18:41

    « Le cri des peuples » est une officine à la solde du régime des mollahs. A son actif quelques mensonges avérés et non exhaustifs 

    1) L’explosion du port de Beyrouth est due à un missile israélien. 2) La Covid-19 , a été fabriquée par les israéliens et les américains , pour décimer leurs ennemis , l’Iran et la Chine. 3) « Le cri des peuples » ne se pose jamais la question : pourquoi l’aviation syrienne refuse d’affronter l’aviation israélienne ? 

    Comme toujours , cette officine fait plus de propagande que d’informations. C’est cette même officine de propagande , qui se vantait , que plus un avion israélien ne pouvait survoler le ciel syrien grâce aux S.400. livrés par la Russie. Or l’utilisation de ces armes sophistiquées , ne peuvent pas être à la portée de cette pauvre armée syrienne formée d’analphabètes, exsangue et dont les officiers sont d’origines Alaouites c-à-d désignés non par leur compétence militaire mais par leurs liens claniques. L ’ armée syrienne a toujours été une armée prétorienne , même du temps du dictateur père Hafez al-Assad.

    Les exploits de cette pauvre armée sont de massacrer son peuple comme à Hama en 1982, plus de 30 000 morts ou de bombarder avec des barils bourrés d’explosifs , les civils comme à Ghouta ou contre le camp de Yarmouk de ces pauvres palestiniens.

    Le dictateur héréditaire , Bachar al-Assad est responsable de plus de 500 000 morts syriens , de 7 millions de réfugiés internes et externes et d’un pays falli, livré aux Russes et aux mollahs. 


    • Effondré remonté Effondré remonté 27 août 10:54

      @Jonas
      Il est difficle de faire plus répugnant comme catalogue de contre-vérités et d’insanités... c’est bien là le niveau intellectuel et humain d’un hasbariste...


    • Jonas 27 août 17:33

      @Effondré remonté

      Pauvre arabo-musulman abimé du bulbe c’est à vous , de démonter et de relever le catalogue de mes contre-vérités. Faites-le , vous êtes sur Agoravox, pas dans un souk.

      Il ne suffit pas de rejeter les faits , pour avoir raison . Il faut illustrer et démontrer par des arguments solides. Allez-y , montrer votre niveau intellectuel. 
       


    • Effondré remonté Effondré remonté 27 août 18:43

      @Jonas
      ...ha ha ha... (rire calme, sardonique même)
      Fanatique sioniste, vous n’avez aucune intention de discuter... mais de troller...
      (sinon, essayez de montrer un meilleur niveau grammatical).


    • Effondré remonté Effondré remonté 27 août 18:45

      @Effondré remonté
      Si vous voulez des arguments de mes services, vous en avez déjà une tripotée quelques posts plus haut...


    • Jonas 27 août 19:07

      @Effondré remonté

      Arabo-musulman abimé du bulbe , démontez mon catalogue , on discutera après.Chaque chose en son temps.

      Quant au fanatisme , je pense que les pays de l’islam sont es qualité dans ce domaine. Le dernier exemple est celui de ces bandes de tarées musulmanes , en Afghanistan.


  • HELIOS HELIOS 26 août 18:55

    ... perso, je n’aime pas plus les israeliens que les arabes du coin, mais ils sont chez eux et passer quelques jours chez les uns ou les autres est toujours plaisant.

    Maintenant, pour répondre a cette question : Pourquoi les frappes d’Israël en Syrie sont ignorées par les médias occidentaux... ben, c’est peut-etre qu’en soulevant ces infos, il faudrait peut-être aussi parler de la raisons de ces frappes, non ?

    j’en vois plusieurs, du style :

    () Chez les syriens, l’état n’est plus en mesure de contrôler le territoire et d’autres armées en uniforme ou pas viennent participer au jeu (les iraniens par exemple)... dans ce cas les israeliens n’ont pas envie de voir ça a leur frontières....

    () Les gentils syriens s’entrainent a balancer des missiles plus ou moins artisanaux, comme les gazaouis chez leurs gentils voisins israeliens, qui n’aiment pas ce jeux de ping-pong

    () tous les pays ont des accords entre eux, même ceux qui ne peuvent pas se blairer, pour laisser un droit de poursuite aux imbeciles qui s’octroient le droit d’emm les autres chez eux.. Je doute que les syriens accordent ce droit aux israeliens de poursuivre leurs attaquants, il faut donc qu’ils se defendent et s’accordent cette necessité, puisque Assad ne s’en occupe pas lui-même...

    () ... et il y en a plein d’autres...

    Alors le gentil cri du peuple trouve que se defendre c’est pas bien, il faut tout accepter, tendre l’autre joue... mais les juifs ne sont pas cathos, tu leurs donnes une baffe et ils te la rendent, ça enseigne le respect, et je crois que de ce coté de la planete il y en a qui ont bien besoin d’apprendre...

    C’est quand même fou de penser qu’un peuple, chez lui, doive accepter qu’on lui tape sur la gueule en permanence sans qu’il se defende... et comme vous le savez, la meilleure defense, c’est l’attaque...

    Au fait, puisque vous en parlez, les avions de Tsahal, attaquent-ils la Jordanie ?, l’Egypte ? il faudrait peut etre se poser la question, non ?


    • Effondré remonté Effondré remonté 27 août 11:02

      @HELIOS
      ...vice de raisonnement : le peuple israélien (qui n’est pas un peuple : allez dire ça aux Falachas, aux Palestiniens israéliens, aux Russes bien peu juifs ou à une bonne part des Séfarades, c’est-à-dire à la majorité des Israéliens) n’est tout simplement pas chez lui, mon bon... mais sur des terres usurpées.
      Je réviserai mon jugement quand ce « peuple » acceptera de revenir à ses frontières de 1967 (strict minimum de bonne volonté), renoncera explicitement à son projet suprémaciste, raciste, colonialiste, théocratique et messianique (littéralement) et intégrera enfin les premiers occupants, qu’il persécute de plus en plus furieusement, désespérement, stupidement, s’attirant un choc en retour fabuleux dans peu d’années maintenant...


    • Effondré remonté Effondré remonté 27 août 11:11

      @Effondré remonté
      ...ce « peuple » n’a d’ailleurs reçu que fort peu de baffes jusque là, préférant en distribuer de monumentales à tous ses voisins depuis sa création frauduleuse par un groupement très circonstanciel de nations occidentales (URSS compris), prêts à se décharger de leur responsabilité à l’égard du génocide juif au détriment du peuple arabe, premier occupant des lieux (d’autant que les recherches génétiques ont prouvé que la majorité des Palestiniens sont les descendants islamisés des premiers Juifs !)... j’ai bien peur (je ne m’en réjouirai pas !) que le futur ne le remette en place après une terrible dégelée, à la mesure de ses exactions infâmes pendant 60 ans...


    • SilentArrow 27 août 13:28

      @Effondré remonté

      Qui sont les Palestiniens ?

      Je laisse la parole au ministre de l’intérieur du Hamas qui le sait certainement mieux que moi.


    • Jonas 27 août 20:04

      @Effondré remonté , 
      Je vais expliquer rapidement a un arabo-musulman , plus versé à mémoriser le Coran que la connaissance des événements historiques.
       
      La Palestine n’a jamais existé en tant qu’Etat , s’était une simple province délaissée par l’Empire ottoman et pour lequel elle n’avait aucun intérêt.
       
      Un Empire ottoman musulman qui a colonisé le monde arabe pendant plus de quatre siècles ( excepté le Maroc). 

      Et jamais a aucun moment les ottomans bien qu’ils soient musulmans n’ont créé un Etat Palestinien. 
      D’ailleurs dès l’effondrement de l’empire ottoman , une partie fut attribuée à la France et une autre à la Grande-Bretagne. Cette dernière a octroyé une partie de la province de la Palestine , aux Hachimites après qu’ils soient chassés et défaits dans leur guerre contre les Wahhabites et en perdant le monopole de la Mecque et Médine. Ce qui donna l’Emirat du royaume de Transjordanie , devenu en 1950 , Jordanie. Le restant de la province de Palestine fut partagée par la résolution 181 du 27 novembre 1947. de l’ONU .En créant un Etat Juif et un Etat Arabe ( et non palestinien , en 1947 , les palestiniens étaient connus comme de simples Arabes) et Jérusalem à part. 

      Comme toujours les dirigeants Arabo-musulmans, analphabètes , incompétents et arriérés ont refusé le partage et ont déclenché une guerre , la première celle de 1948 . Cinq pays Arabo-musulmans, Irak , Liban , Egypte , Syrie et Transjordanie , contre le petit Etat Juif . Ils furent défaits et obligés de signer un armistice ( un armistice est simplement un arrêt de combat et non la paix.) Donc pas de reconnaissance de front !ères. 

      L’Egypte a pris Gaza et la Transjordanie a , elle annexé purement et simplement la Cisjordanie et Jérusalem . Sans que les deux pays arabo-musulmans ne créent un Etat Palestinien de 1949 à 1967 . C’est la défaite cuisante de l’Egypte , la Syrie et la Jordanie de Juin 1967 , et à la suite de la prise de Gaza , de la Cisjordanie et Jérusalem , par Israël que le monde arabo-musulman , s’est réveillé de son long sommeil de 19 ans et s’est souvenu , que des Arabes palestiniens existaient. Pas pendant , les 19 années ou l’Egypte et la Jordanie avaient entre leurs mains les territoires , qu’ils veulent attribuer aujourd’hui aux Palestiniens. Pourquoi ne l’ont-ils pas fait avant leur débâcle de juin 1967 ? A vous de répondre@Effondré remonté . 


    • reptile cyrus 27 août 20:09

      @Jonas

      moi je vais metre tout le monded’ accord , on atribue la philistie au phenicien de marseille cat les philistin ont perdu au poker marin smiley


    • Effondré remonté Effondré remonté 28 août 06:21

      @Jonas
      ...pseudo-« explication » historique, élément de langage de la vulgate hasbariste, suitant le racisme brutal et suprématiste.... 
      La « hasbara », c’est la propagande bénévole ou stipendiée au service de l’idéologie raciste, colonialiste et suprématiste d’Israël, Etat spoliateur et à intention ethnocidaire voire génocidaire. Ce dernier diffuse partout une propagande généralisée y compris sur le plus obscur des réseaux sociaux, comme celui-ci...
      Ici, dans ce petit texte copié-collé (on le retrouve peu ou prou partout), les présupposés de la tirade sont évidemment complètement contraires à la vérité historique. La « légalité » de l’empire ottoman sert par exemple aux tribunaux sionistes pour expulser un occupant palestinien de ses terres immémorielles, sous prétexte qu’il n’aurait pas « de titre de propriété ottoman » ! 
      Ici, le choix d’un vocabulaire essencialiste et raciste est révélateur : « analphabètes, incompétents et attardés », etc., d’un côté, mais le « petit » Etat juif de l’autre... pauvre bébé...qui pratiquait le terrorisme à haute fréquence (ex. horrible destruction de l’hôtel King David à Jérusalem en juillet 46 causant plus de 100 morts dont 28 Britanniques) et l’épuration ethnique à grande échelle bien avant son officialisation de circonstance due à l’exaspération des Anglo-Saxons, à une rare défaillance opportuniste de l’URSS et à la mauvaise conscience des Européens et de leurs clients à l’égard du génocide juif perpétré par l’Allemagne, qui n’a rien à voir avec la Palestine et les Palestiniens !
      Né par le crime spoliation, occupation, épuration et terrorisme  et sans qu’il n’y ait jamais eu la moindre consultation des premiers occupants constamment opposés depuis le début à la création d’un ’Etat juif’ par essence raciste et expansionniste (« Eretz Israel »), l’entité sioniste n’a jamais eu et n’aura jamais de réelle légitimité, d’autant que depuis sa « création », elle n’a eu de cesse de confirmer en actes plus sanglants les uns que les autres, ses origines criminelles et d’augmenter son territoire par le fer, le feu et le sang à l’extérieur (Israël ne se reconnaît pas de frontières officielles et surtout pas celle de 1948) et accentuant toujours plus son apartheid inhumain vis-à-vis des premiers occupants légitimes tant dans ses colonies (Cisjordanie et Gaza, de facto sous la main de l’occupant donc sa propriété) que désormais à l’égard de ses citoyens arabes (20% de la population)...


    • Jonas 28 août 08:06

      @Effondré remonté`
      Un peu d’histoire a l’attention d’un Arabo-musulman immigré. 

      Pourquoi après la défaite des cinq Etats Arabo-musulmans ( Irak -Egypte-Syrie-Liban et Transjordanie ) ( les palestiniens ont toujours compté pour rien avant la création d’Israël ) n’ont pas créé un Etat palestinien après l’armistice de 1948, alors que l’Egypte s’est accaparée de Gaza et la Transjordanie annexant la Cisjordanie et Jérusalem-Est ? Le territoire que réclame aujourd’hui , les Arabes palestiniens, comme Etat , pourquoi ne l’ont-ils pas demandé aux deux pays Arabes Egypte et Jordanie de 1949 juin 1967 ?

      Combien de Résolutions de la part des pays Arabes ont été déposées a l’ONU pour exiger de l’Egypte et de la Jordanie d’abandonner les territoires entre leurs mains pour créer Etat Palestine pendant les 19 ans de leur occupation  ? 

      Pour une simple raison . La Palestine n’a jamais existé a aucun de l’histoire comme Etat souverain, mais simplement comme province de l’Empire ottoman. La preuve la Grande-Bretagne s’est permise d’amputer une grande partie de la province de Palestine ( 74% de territoire ) pour créer un Etat hachémite nommé Royaume de Transjordanie devenue en 1950 Jordanie et dont la population est de plus de 65% d’origine de la province de Palestine. Il y a déjà un Etat Palestinien en Jordanie du fait de la majorité de sa population. 

      La Palestine n’a jamais été un Etat souverain, ce sont les Arabes de cette province qui l’ont dit eux-même en 1919 , au cours du congrès d’associations musulmanes et chrétiennes a la « conférence de paix a Paris » : 
      << Nous considérons la Palestine comme une partie de la Syrie Arabe, dont elle n’avait JAMAIS été séparée . Nous sommes liés à  ELLE  par des liens nationaux , religieux , naturels , économiques et géographiques .>> 
      Conférence de la Paix à Paris en 1919. 


    • Jonas 28 août 08:43

      @cyrus

      Mais sincèrement , pourquoi un vingt deuxième Etat Arabe , nommé Palestine a l’ONU ? Alors qu’il y a déjà vingt et un Etats Arabes avec le succès que chacun peut apprécier de ces Etats.

      Partout C’est la catastrophe , économique et social dans tous les domaines auquel il faut ajouter le chaos politique. D’où ces flux incessants des immigrés, qui ne trouvent leur salut que dans la fuite de leur pays. 

      il suffit de citer les noms de ces pays indépendants depuis des décennies , pour leur réussite afin qu’ils servent d’exemples  aux palestiniens : Algérie , Tunisie, Libye , Irak , Syrie , Somalie, Soudan , Yemen , Liban , Egypte, Mauritanie, Jordanie etc . Et je ne parle pas des pays musulmans non Arabes , comme l’Afghanistan, la Turquie , l’Iran ,etc. qui brillent a leur manière.
       


    • SilentArrow 28 août 09:48

      @Jonas

      Mais sincèrement , pourquoi un vingt deuxième Etat Arabe , nommé Palestine a l’ONU ?

      Pour devenir un nouveau pays raté dont les habitants veulent émigrer vers l’Occident.

    • Jonas 28 août 12:18

      @SilentArrow
      Excellente réponse ! 
      Une autre question : Pourquoi les arabo-musulmans , qui critiquent les pays Occidentaux , ne vont pas vivre parmi leurs frères dans un des 57 pays musulmans regroupés dans l’Organisation de la coopération islamique ( OCI)  ?

       Une seconde question : Pourquoi les pays arabo-musulmans qui ont tout raté , depuis le panarabisme , le panislamisme , le nationalisme , et les indépendances , ces dernières , devaient faire passer les arabo-musulmans de l’état d’indigènes sous la colonisation a celui de citoyens après l’indépendance , jouissant de libertés et de prospérité économique et culturelle , immigrent , vers les pays qu’ils ont combattu les armes à la main ?  

       Une troisième question : Pourquoi les pays arabo-musulmans , mis a part les confettis du Golfe , figurent parmi les derniers dans l’Indice du développement humain (IDH classement de l’ONU ) ? 

       Et enfin une dernière question : Pourquoi les « printemps Arabes »ont fini comme tout ce qu’entreprennent les pays arabo-musulmans ç-à-d dans le chaos et les massacres ? 


    • SilentArrow 28 août 13:28

      @Jonas

      1 Une autre question : Pourquoi les arabo-musulmans , qui critiquent les pays Occidentaux , ne vont pas vivre parmi leurs frères dans un des 57 pays musulmans regroupés dans l’Organisation de la coopération islamique ( OCI)  ?

      Parce qu’ils savent qu’ils n’y seraient pas les bienvenus. Ils ont vu comment ont été reçus les Palestiniens dans les pays « arabes ».
       

      2 Une seconde question : Pourquoi les pays arabo-musulmans qui ont tout raté , depuis le panarabisme , le panislamisme , le nationalisme , et les indépendances , ces dernières , devaient faire passer les arabo-musulmans de l’état d’indigènes sous la colonisation a celui de citoyens après l’indépendance , jouissant de libertés et de prospérité économique et culturelle , immigrent , vers les pays qu’ils ont combattu les armes à la main ? 

      C’est la mentalité héritée des Bédouins nomades et bons à rien, toujours en train de lorgner sur les richesses des autres mais trop fainéants pour se les procurer par le travail. Lors d’une razzia, le Bédouin détruit ce qu’il ne peut emporter.
      Incapables de se hisser au niveau des pays occidentaux, les mahométans veulent rétablir la « justice » en essayant de ramener les pays occidentaux à leur niveau en venant y foutre le souk et ’islam.
       

      3 Une troisième question : Pourquoi les pays arabo-musulmans , mis a part les confettis du Golfe , figurent parmi les derniers dans l’Indice du développement humain (IDH classement de l’ONU ) ?

      L’islam est vecteur de coutumes bédouines, et en particulier, celle des mariages consanguins. Sur plusieurs génération, ça produit des populations au QI moyen inférieur à 85. Ajouter à cela l’endoctrinement aux « raisonnements islamiques » et vous obtenez une population absolument incapable de participer à la civilisation.
       

      4 Et enfin une dernière question : Pourquoi les « printemps Arabes »ont fini comme tout ce qu’entreprennent les pays arabo-musulmans ç-à-d dans le chaos et les massacres ?

      Je crois que la réponse se trouve en (3). Mais il faudrait voir au cas par cas s’il y a eu des interventions étrangères en coulisse.

    • Jonas 29 août 08:58

      @SilentArrow

      Félicitations ! vous avez répondu à mon quiz brillamment
       
      Avec votre permission , je fais juste deux petits commentaires.

      Pourquoi les pays arabo-musulmans sont en retard dans de nombreux domaines et sont incapables de s’adapter à l’ère de la haute technologie et de l’intelligence artificielle ? 

      —L’IDH , indice du développement humain , intègre , l’espérance de vie à la naissance, les conditions de vie à venir des individus( alimentation , logement , accès à l’eau potable , électricité ) et celui de l’accès à la médecine.
      Le niveau d’éducation. Qui détermine l’autonomie , tant professionnel que social de l’individu, et son libre arbitre. 
      —Le revenu national brut, par habitant ,qui révèle le niveau de vie des individus et de leur accès à la culture , aux biens , services , transports etc. 

      Selon l’ancien directeur de l’AIEA et détenteur du prix Nobel de la paix 2005, l’Egyptien Mohamed ElBaradei << La moitié du monde arabe souffre d’analphabétisme , c-à-d plus que dans les pays africains subsahariens>> interview au Quotidien Al-Hayat de Londres. Il rejoint ainsi , les nombreux rapports du PNUD( programmes des Nations unies pour le développement des pays arabes ) rapports interrompus , lors des émeutes du soi-disant « printemps arabe ».

      Dans ce classement de l’ONU , Israël est 27eme .
      Les pays Arabo-musulmans : Algérie 113eme Tunisie 123eme, Libye  145eme, Egypte 153eme, Syrie 192 eme , Irak 159 eme, etc 

       Le PIB : Permet de comparé le niveau de richesse créé par différents pays et calcule le rapport entre la valeur de la production d’un pays et la population du pays. 
      PIB d’Israël : 43 589 $ soit celui de 13 pays arabo-musulmans réunis (Algérie— 4279 $ Tunisie 3447 $ —Egypte 2549 $ —Syrie 2835 $  Irak 5878 $ etc. ( Voilà pourquoi les arabo-musulmans fuient leur pays où ils n’ont aucun avenir)


    • Effondré remonté Effondré remonté 30 août 16:19

      @Jonas
      Ils grenouillent dur, ces deux larrons en foire !
      ...on va les laisser plastronner...
      ...après tout, ils sont payés une misère au nombre de posts...
      ...on ne veut pas non plus la mort des petits hasbaristes...
      ...ils sont vraiment drôle à observer à la loupe...


  • Jonas 27 août 08:09

    Pourquoi «  Le cri des peuples » en tant que propagandiste du régime criminel des mollahs cache le ras-le bol des libanais devant l’Etat dans l’Etat que représente le Hezbollah , délégué de l’Iran au Liban. Les Libanais imputent leur malheur au Hezbollah parti de l’étranger. 

    << Le patriarche maronite le cardinal Béchara Raï , a ouvertement critiqué l’attaque à la roquette du Hezbollah dans son homélie en affirmant que seul l’Etat libanais devrait avoir le droit de déclarer la guerre , tout en ajoutant que le Liban était lié par un accord d’armistice de 1949 avec Israël . Dans les heures qui ont suivi , les cyberactivistes a la solde du Hezbollah ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux dans laquelle ils se sont acharnés sur le patriarche>> L’Orient Le Jour du 14 août 2021 , Michaël Young. 

    Le Hezbollah tire des roquettes sur Israël au milieu des habitations , ce qui a poussé des villageois druze de Chouaya a intercepté un camion du Hezbollah chargé de roquettes qui traversait leur village et l’ont confisqué en malmenant les membre du Hezbollah , furieux que le Hezbollah ait tiré à proximité de leur village , craignant , qu’Israël n’ exerce des représailles.


    • Effondré remonté Effondré remonté 27 août 10:53

      @Jonas
      En attendant, plus jamais Israël ne se risquera au Liban-Sud...
      En 2006, son mirifique char Merkava a inauguré une carrière prometteuse mais n’a pas fait 25 m avant de tomber dans un ingénieux fossé anti-char puis d’être détruit, lui et quelques autres... ah, et aussi une frégate en mer, et quelques navions... depuis 2006, le stock de missiles dernier cri est encore plus énorme qu’il y a 15 ans, et Israël ne pourra même plus se passer les nerfs sur le quartier chiite de Beyrouth, y faisant des dizaines de morts en toute impunité comme d’hab...
      Le Hezbollah fait peser une saine menace sur le plus grand petit Etat-voyou de la planète, après les USA et devant la Corée du Nord (qui n’a encore envahi ni même bombardé personne pour le moment)...
      Et le Hamas se modernise sur le modèle du Hezbollah...


    • Jonas 27 août 12:56

       
      Le Hezbollah n’est pas un parti libanais , mais le parti du régime criminel des mollahs. Un régime qui occupe par les troubles et des assassinats et les quatre capitales Arabes ,en Syrie, Irak, Yemen Bagdad , et au Liban. Beyrouth.
      Le Liban , pays surnommé autrefois la « Suisse du Moyen-Orient » est dirigé par une bande de mafieux , dont le chef est Hassan Nasrallah , le représentant du régime criminel des mollah au Liban 

      « Sale temps pour le Hezbollah » le parti chiite larbin du régime criminel des mollahs est de plus en plus isolé sur la scène politique libanaise. 

      << De fait , le Hezbollah est en grande partie responsable de la situation actuelle . Sa forte opposition au soulèvement de 2019 l’a révélé comme protecteur d’une classe politique corrompue , entamant ainsi significativement son crédit au sein de la population. Depuis le Hezbollah n’a fait qu’exacerber la situation économique désastreuse en faisant passer en contrebande du carburant subventionné en Syrie. De Nombreux libanais pensent également que le Hezbollah est à l’origine de l’entrée dans le pays du nitrate d’ammonium qui a explosé dans le port de Beyrouth le 4 août 2020 ( ce qui contredit la version de « Le cri des peuples » NDLR) . Hassan Nasrallah a déclaré que l’enquête sur l’explosion menée par le juge Tarek Bitar était «  politisée » cela a semblé confirmer que le Hezbollah avait quelque chose à cacher . D’autant que le juge Biar avait commis l’outrance de demander à interroger de hauts responsables de la sécurité , d’anciens ministres et des parlementaires , dont beaucoup étaient alignés sur le Hezbollah.>> L’Orient-Le Jour. 


Réagir