jeudi 14 mai - par France Républicaine et Souverainiste

Près de 40000 morts au Royaume-uni : le modèle ultra-libéral coulé par le covid 19

Un record en Europe, bientôt 40000 victimes du covid-19, un premier ministre contaminé, des hôpitaux dépassés...Welcome in Britain ! Il est beau ce modèle de société basée sur le fric, l'entreprise privée et le chacun pour soi, ce capitalisme à l'anglo-saxonne vanté par nos économistes des beaux quartiers depuis quarante ans. 

Autrefois, le National Health Service (service public de santé) était un des plus envié du monde occidental. Massacré dès l'arrivée au pouvoir de Margaret Thatcher en 1979, comme tous les services publics britanniques, il n'est plus en mesure aujourd'hui de soigner correctement la population civile. Nos proches qui ont résidé ces dernière années outre-manche en témoignent tous : outre la précarité de la vie, se soigner relève du parcours du combattant. Délais de rendez-vous médicaux très longs, soins au minimum, services d'urgence saturés en permanence, le système de santé britannique est ce qu'il y a de pire en Europe de l'ouest.

Publicité

Curieusement, nos médias ne s'attardent pas trop sur le sujet. Le covid-19 au pays du capitalisme-roi, donc de l'idéologie médiatique dominante, cela dérange. L'éclatement de la société britannique et les services publics réduits à la portion congrue, cela donne l'impossibilité de réagir et de traiter les crises sanitaires et sociales. Point positif, puisque nos amis britanniques ont choisi le Brexit pour ne plus financer les infrastructures communes européennes, qu'ils ne comptent pas sur nous pour accueillir leurs malades. On remarquera que l'amitié franco-allemande a permis la prise en charge de quelques uns de nos patients outre-Rhin, dès le début de la pandémie. Combien de français ont été accueillis dans les hôpitaux anglais, quand le confinement était déjà en vigueur chez nous et non chez eux ? Aucun à notre connaissance. Comme d'habitude, les britanniques se fichent de leurs voisins et n'agissent qu'en fonction de leurs intérêts. Dunkerque en 1940, Calais en 2018, le virus aujourd'hui... On ne peut pas dire que l'absence de solidarité, la création de problèmes refilés aux autres et le mépris ne soient pas inclus dans la recette du pudding.

Avec le tarissement de la pandémie, il est probable que nos pouvoirs publics benis oui-oui commettent l'impensable en proposant de prendre en charge (à nos frais tant qu'à faire) le surplus de malades des hôpitaux britanniques. Et bien non, puisque ces gens refusent d'investir dans la coopération en Europe et ne se sentent pas concernés par leur voisinage, nous ne leur devons plus rien. D'ailleurs, que doit-on aux britanniques, en matière de modèle humaniste ? Les privatisations de services publics ? Les transports en commun coûteux et vétustes ? Les prêts immobiliers sur trente ans pour se faire voler par les banques ? Les colocations d'appartements qui voient des jeunes s'entasser dans des cages à lapins ? Franchement, qui aurait envie de migrer à Londres, où en plus du coût de la vie, il faut supporter un système de santé à la dérive ?

La crise du covid-19, comme les guerres autrefois, est révélatrice du niveau de civilisation d'une nation. La Grande-Bretagne, qui a tardé à confiner au nom de la sainte-économie libérale, est incapable de juguler la tuerie virale qui décime une partie de sa population. Bien entendu, la presse britannique aux ordres des trusts industriels n'émettent aucune critique sur ce capitalisme qui détruit la population locale, préférant comme le tabloid The Sun (le soleil) mettre l'accent sur les frasques sexuelles du délégué gouvernemental au confinement plutôt que d'éclairer ses lecteurs sur le triste état de leur système de santé.

Que nos amis britanniques prennent les choses en main, et descendent dans la rue dès la fin du lockdown pour chasser cette clique de mafieux qui a détruit leur espérance de vie, en espérant qu'ils seront assez nombreux pour survivre au virus...

Publicité

Une victime parmi des milliers d'autres de l'épidémie, le prime minister en personne :

Royaume-Uni: Boris Johnson affronte l'opposition sur le lourd ...

 



23 réactions


  • McGurk McGurk 14 mai 18:06

    le système de santé britannique est ce qu’il y a de pire en Europe de l’ouest.

    ...ben je ne comprends plus là...

    La dernière fois que ce sujet est passé, on nous disait que le NHS avait évolué et qu’il était « merveilleux »...


  • kalagan75 14 mai 18:10

    ce n’est pas le modèle qui est mauvais mais l’inconscience du gars en place !


  • samy Levrai samy Levrai 14 mai 18:26

    Bel article de propagande europeiste... le RU c’est caca c’est plus dans l’Union. L’UE étant, elle, sociale , démocratique, régulatrice, protectrice, défendant les services publics et les hôpitaux , au service des peuples,...

    De qui se moque t on ?


    • samy Levrai samy Levrai 14 mai 18:28

      @samy Levrai
      mince j’ai oublié « solidaire » ! la démonstration avec le covid fut en effet magistrale.


    • @samy Levrai
      FAUX ! Ce n’est pas par patriotisme que la GB est sortie de l’UE, mais par refus d’investir et de payer pour des structures communes. Les conservateurs anglais se moquent de leur pays comme de leur première paire de chaussettes, ils ne raisonnent qu’avec le porte-feuille et la carte de crédit.


    • samy Levrai samy Levrai 14 mai 19:01

      @France Républicaine et Souverainiste
      Rendre le pouvoir au peuple, à la nation n’est que purement financier et une affaire de banquiers ?
      Les riches auraient voté le BREXIT et les pauvres le contraire ? 
      Les britanniques qui ont voté le BREXIT ne l’ont fait que parce qu’ils ne voulaient plus payer pour les infrastructures de pays dont ils ne que faire pendant que les leurs partaient en lambeaux ?
      Les conservateurs anglais qui augmentent le salaire minimum, investissent dans les services publics depuis qu’ils le peuvent à nouveau, n’aimeraient pas leur peuple ( à qui ils ont rendu la souveraineté...) ... alors que les gouvernants europeens les adorent ( non souverain , sans aucun service public, sans aucune protection...)
      On dirait bien que en meme temps tu sois en train de nous refonder la rationalité euro atlantiste


    • samy Levrai samy Levrai 14 mai 19:18

      @France Républicaine et Souverainiste
      Ce n’est pas parce que l’UE est une dictature et n’a rien a voir avec la democratie, non non non...
      Ce n’est pas parce que comme en France tout ce qui est bien au RU vient du RU..
      Pas du tout parce que l’UE détruit les nations, non ,non, non ...
      Ce n’est pas parce que la loi et la justice britannique étaient inférieurs au droit et à la justice europeens non non non...
      ...
      C’est parce que les anglais sont radins... 


  • Eric F Eric F 14 mai 19:05

    Le gouvernement britannique a d’abord tenté de « vivre avec » le covid, comme l’ont fait les Pays Bas et la Suède, mais contrairement à ces pays, il y a eu de larges foyers de contamination (région londonnienne) qui ont dépassé le seuil d’emballement épidémique, et le pays a du recourir au confinement plus tardivement que les autres, et semble-t-il avec moins d’efficacité pour restreindre la propagation le pic n’étant pas encore atteint (un peu comme les USA).

    Il y a deux choses à remarquer, d’une part il existe une part de hasard dans la gravité d’une épidémie, même entre pays voisins et comparables. Mais ceci dit, les sociétés individualistes et cosmopolites ont moins bien résisté que les sociétés à plus forte cohésion nationale.


  • izarn izarn 15 mai 00:40

    Le centre de la propagande mondiale sur le covid-19 se trouve au RU...

    Alors chiffres bidons...


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 mai 07:57

    le modèle « libéral » va être remplacé par le N.O.M.

    ça vous va ?


    • Eric F Eric F 15 mai 20:33

      @Séraphin Lampion
      Le modèle libéral EST le « nouvel ordre mondial » depuis qu’il n’y a plus de modèle alternatif du fait de la chute des régimes communistes ou leur conversion au capitalisme comme en Chine. Pas besoin de faire des mystères en mettant un acronyme, les lobbies libéraux ne veulent surtout pas un gouvernement mondial, juste des instances qui s’assurent de la libre concurrence.

      Mais il apparait que, dans le cadre de la crise coronavirale, les états ont repris une part de souveraineté, on verra ce qu’il en sera pour les lendemains économiques.


  • egos 15 mai 08:44

    http://pveventsla5.immanens.com/fr/pvPageH5B.asp?puc=003229&nu=1209&pa=1#22

    Selon l’article de Marianne en lien ci-dessus, le nombre de décès imputables en France à Sars Cov-19 serait de l’ordre de 50000.

    Les pensionnaires de Ehpad ont fait l’objet d’un pré-tri sélectif les condamnant irrémédiablement,

    leur recensement , ainsi que celui des décès à domicile fut, dès l’origine de l’épidémie biaisé afin d’en dissimuler l’ampleur.

    Ces procédés ne diffèrent en rien des stratégies de communication et contrôle de l’opinion employées en Chine, Iran, Brésil ou Corée du Nord.

    UK, France, en quoi tient la différence ?

    d’abord une question de style (dans l’art du mensonge et la duplicité) en second lieu l’état d’avachissement des élites, des pouvoirs (exécutif, législatif, juridique, presse) et des populations, 

    un cocktail implosif qui nous permettra d’affronter les prochaines débâcles dont la succession depuis Alesia, alternant avec quelques moments de gloire, sont une constante de notre histoire .. et culture !


  • julius 1ER 15 mai 09:20

     En effet, dans la lutte contre le Covid-19, les Etats nous ont montré de multiples facettes tant au niveau de leur impréparation que de leur volonté de faire face en réquisitionnant finalement que très peu de moyens que ce soit des entreprises pour fabriquer des masques ou de la logistique pour cerner les fameux« clusters » ..les détecteurs thermiques auraient du être généralisés et distribués aux policiers et à tous les autres personnels portant képis !!!

    lorsque l’on déclare la « Guerre tous les moyens doivent être mis en oeuvre »....

    quand aux chiffres donnés par les Etats il faut mettre un bémol à ce genre d’affirmation ...

    d’une part les Epahds sont loin d’être prises en compte, même au RU et d’autre part les gens qui meurent chez -eux ( justement à cause de l’état très délétère des hôpitaux ) sont loin d’être recensés clairement aussi les « vrais » chiffres ne seront connus que lorsque l’on calculera la « surmortalité »pendant cette période ....

    il faut savoir que dans les pays du Nord la tradition ... c’est de tout faire à la maison de l’accouchement aux soins les plus primaires, énormément de femmes hollandaises font appel à des sage-femme pour accoucher aussi lorsque l’on voit des chiffres très bas dans tous les pays nordiques il faut tenir compte de cet aspect des choses ....

    donc les chiffres quelqu’ils soient devront être affinés et çà c’est valable pour à peu près tous les pays qui trichent peu ou prou afin de donner des chiffres brillants à montrer de manière ostentatoire ....

    à ce niveau pas un pour racheter l’autre !!!


  • Djam Djam 15 mai 10:21

    Derrière le covid, un « storytelling » global balancé dans la tronche de tous ceux qui continuent à croire en la religion médiatique et les statistiques présentés comme la loi de la divine vérité...

    Pathétique masse dont les cerveaux sont surtout atteint de trouille virale....

    https://nouveau-monde.ca/fr/les-faits-sur-le-coronavirus/


  • keiser keiser 15 mai 11:36

    « Dunkerque en 1940 »

    Soldats évacués :

    198 229 Britanniques 

    139 997 Français

    Sur le coup, je pense qu’il est un peu sévère de dire qu’ils n’ont agis que pour leur intérêts. 

    Surtout que la majorité des évacués français ont demandés à rentrer chez eux.

    Très peu ont rejoins De Gaulle.

    Ne mélangez pas tout.


  • De toute façon les Anglais comme les Français, vont braire encore un moment, .. puis le pognon reprendra très vite « ses droits » !

    @+ P@py


  • ETTORE ETTORE 15 mai 12:14

    Ce virus est apparemment polymorphe .

    Il entre dans les « civilisations » tel un cheval de Troie.....

    Profitant de « l’endormissement », culturel, sanitaire, financier, politique....

    Fait son oeuvre, en sachant user de TOUS les points faibles spécifiques, lui donnant l’avantage.

    Et pas que....Même quand il n’y est pour rien, il sait qu’il peut compter sur l’avidité du pouvoir de certains judas à leur nation, sans rien donner en échange, si ce n’est l’illusion d’un pouvoir bien éphémère.


  • Spartacus Lequidam Spartacus 15 mai 13:50

    Des erreurs dans cet article et préjugés anti-Anglais très inexacts, et très mal renseignés..

    La NHS est tout sauf libérale, c’est un produit 100% étatiste... 

    Autrefois, contrairement a ce que dit l"article, c’état pas mieux mais pire. Les hôpitaux de Calais voyaient des milliers de personnes se soigner les dents et les anglais étaient connus pour une médecine pas très efficace.

    Les choses se sont inversées notamment depuis Cameron.

    Combien de français ont été accueillis dans les hôpitaux anglais, quand le confinement était déjà en vigueur chez nous et non chez eux ?

    Au moins les malades Français. Leur reprocher de ne pas avoir offert leurs services est drôle. Il y a la géographie, traverser la manche pour des malades. Pourquoi l’aurait-il fait ?

    Leur reprocher leur égoïsme ? Ils ont commandé en France des masques bien avant les Français. Les Français les ont pris... Qui est égoïste ?

    https://www.euronews.com/2020/03/06/coronavirus-french-protective-mask-manufacturer-scraps-nhs-order-to-keep-masks-in-france

    Délais de rendez-vous médicaux très longs, soins au minimum, services d’urgence saturés en permanence, le système de santé britannique est ce qu’il y a de pire en Europe de l’ouest.

    Il bien meilleur qu’en France.Il n’y a pas photo. C’est totalement l’inverse et nous sommes bien pire. Leur productivité médiale est bien meilleure.

    Il y a 15 ans qu’en Angleterre les rendez vous chez les spécialistes sont regroupés sur Internet et qu’il suffit de 5 minutes pour trouver dans sa ville un ophtalmologue dispo sous 8 jours. 4 à 6 mois en France et faut faire 50 coups de fils pour en trouver un. Le système ne grève pas le salaire en cachette, ce sont les impôts directs qui payent le système.

    Les privatisations de services publics ? Les transports en commun coûteux et vétustes ?

    Ou avez vous trouvé cette parodie ?  smiley  smiley

    Oui en Angleterre les contribuables voyageurs ne subissent pas les déficits et les grèves. Ils sont moins cher, et beaucoup moins vétustes que les Français qui ont opté pour le tout TGV et services merdiques. Les Trains sont propres, les compagnies Aériennes nombreuses et pas chères, les métros propres. 

    Les Anglais se plaignent parfois de leurs transports en commun, mais surement pas pour qu’ils ressemblent à ceux Français, qui ont une base 10 fois pire.

    Avec un réseau quasi identique que celui de la SNCF, ils ont 2 fois moins de morts et d’accidents et moitié moins de vétusté.

    https://www.ifrap.org/europe-et-international/bilan-de-la-securite-ferroviaire-franceroyaume-uni

    La mortalité due au Covid étant importante, la NHS totalement publique, c’est justement l’inverse comme question qu’il faut se poser.

    En Angleterre, comme en France, Italie, Espagne, la santé étatisée donne des résultats merdiques. La santé privatisée totale comme la Corée, Taiwan ou semi privatisée comme l’Allemagne donne de super résultats.

    Il faut privatiser la santé pour avoir moins de mort de l’incurie bureaucratique et étatiste que nous pouvons tous constater...


  • titi 15 mai 14:11

    @L’auteur

    Le NHS n’est pas privé bien au contraire.

    Par contre le système de santé Allemand est, lui, largement privatisé.

    Vous nous faites un petit comparatif France/Allemagne sur les résultats par rapport au Covid ?


  • popov 15 mai 15:00

    Nombre de morts par million d’habitants :

    France : 420

    RU : 495

    référence (pour le 14 mai)

    La différence n’est pas si énorme qu’on puisse en tirer des conclusions sur les différences entre les systèmes de santé des deux pays.


    • Jonas 17 mai 09:47

      @popov
      D’abord , je rends hommage aux soignants a leur courage et leur dévouement. Que le personnel médical reçoive une prime et une augmentation de salaire, je suis pour. Mais il faut aussi revoir le fonctionnement et la direction de nos hôpitaux. 

      Même si la France n’a pas réagi rapidement à cause des disputes et contradictions des chercheurs , professeurs de médecine etc  et même l’OMS ( Organisation mondiale de la santé ) qui avait , la première déclarée que le masque était inutile contre le Covid-19, puis y revenir, bien après. La France contrairement aux élucubrations de certains se situe bien, tout en déplorant le nombre de victimes. . Sans parler , de la prise en charges des salaires , aides aux entreprises , commerçants , petites entreprises , professions libérales etc . Aucun pays au monde n’a fait mieux. 

      Je rappelle a la gauche pourrie , que le coronavirus a frappé presque tous les pays du monde , mais que le « Sang contaminé » lui a été uniquement français. Bonjour, monsieur Fabius et G. Dufoix. 

      Dernier classement de morts , par million d’habitants. 

      1. Belgique
      2. Espagne
      3. Italie
      4. Royaume -Uni
      5. France
      6. Suède
      7. Pays-Bas
      8. Irlande
      9. Etats-Unis
      10. Suisse. 
      Le problème de la France n’est pas le budget , puisque , nous dépensons , plus que l’Allemagne , 11, 3% du PIB , contre 11,2%, et moins que les Etats-Unis avec 17% avec le résultat que l’on sait. 
      Donc , c’est une question d’organisation , de gestion , avec une réforme concernant un personnel non médical évalué 34%, et surtout la perturbation apportée aux hôpitaux par les 35 heures. Aucun pays au monde n’a un personnel médical qui fonctionne aux 35 heures. 

  • mmbbb 17 mai 11:22

    «  On remarquera que l’amitié franco-allemande ..... » Oui bien certainement , Merkel a repondu NEIN a la proposition de M MACRON sur les « COVID BONDS ». Un « NEIN » réitéré cette semaine , l Allemagne ne voulant pas prendre en charge les deficits des divers etats par le biais du rachat de la dette souveraine par la BCE . Simple remarque Quant a l Allemagne, avec le même taux de 11 % en point PIB , elle a su mieux gere cette crise . Eric RIVOIRE de France Insoumise ne semble pas vouloir le constater . Quant a la France , je rejoins Spart sur ce sujet , nous avons un des taux de prelevement les plus hauts et les services publics ne sont pas a la hauteur . S il devait y avoir une lecon a retenir de cette crise , elle serait de lancer un vaste audit .

    Il y a des limites


  • Désintox Désintox 17 mai 13:57

    Dans l’action contre le COVID19, force est de constater que les dirigeants de droite nationaliste (Trump, Johnson, Bolsonaro) sont les cancres de la classe.

    Ce virus est un révélateur.


Réagir