mardi 19 janvier 2016 - par Clojea

Prouvez-moi que vous êtes français, Cré Vin Diou !

"Tout individu a droit à une nationalité ; nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.
Déclaration universelle des droits de l'homme - article 15"

Avec la modification de la constitution que le chef de l'État à enclenché, sous couvert de lutte contre le terrorisme, le gouvernement est prêt à déchoir de nationalité un terroriste suspecté ou avéré. Non pas que le sort des terroristes me préoccupe beaucoup, car après tout qui cherche la guerre l'obtient en retour, mais le fond de l'affaire me laisse songeur.

Manuel Valls martèle à qui veut l'entendre qu'il ne saurait être question de priver de nationalité quelqu'un.
http://tvmag.lefigaro.fr/le-scan-tele/polemiques/2016/01/15/28003-20160115ARTFIG00129—on-n-est-pas-couche-accrochage-entre-manuel-valls-et-un-invite.php
Ouf ! Nous voici rassurés, car seules les bi-nationalités vont avoir droit à ce traitement de faveur. Je ne vois vraiment pas en quoi, cette mesure va éviter ou contrecarrer le terrorisme mais je dois être trop "perché" dans ma campagne profonde.

 À moins que cette mesure, comme celle d'avoir modifié la liberté d'expression dans l'affaire Dieudonné, ou bien celle récemment de voter les prolongations d'un état d'urgence donnant un blanc-seing aux préfets (Le préfet de la Dordogne par exemple  :http://www.charentelibre.fr/2015/11/26/dordogne-des-gendarmes-perquisitionnent-leur-ferme-au-petit-matin,3002643.php), ne cache quelque chose de beaucoup plus grave.

De graves fissures, que dis-je, des lézardes profondes éclatent dans notre démocratie. Insidieusement, les libertés sont de plus en plus bafouées. Sous couvert de lutte contre le terrorisme (pas très efficace car la vérité est ailleurs), tous les coups sont permis pour réprimer, contrôler et annihiler toutes formes de pensées indépendantes. Malheur à qui sort du moule.
Bienvenue dans la Dictature Policière de la Nouvelle République.
Similitude avec Hunger Games ? Je vous laisse juge.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hunger_Games

Remettons une couche à ce tableau pervers. Si vous êtes né à l'étranger, vous devez souvent prouver que vous êtes français. L'affaire n'est pas nouvelle. Mais ; depuis 1998, c'était sensé s'améliorer. Il doit y avoir une confusion au sein de l'administration et des gouvernements sur le sens des mots améliorer et empirer, car voici un extrait d'article de la Dépêche du Midi du 7/10/2010 :
"Depuis janvier 2009 qui n'est pas né sur le sol français doit prouver sa nationalité sur quatre générations. Une machine à fabriquer des non-Français s'est mise en marche et les témoignages des recalés de la nationalité s'accumulent."

Prouver que vous êtes français sur quatre générations ! Rien que ça. Sur deux c'est déjà compliqué, sur trois, c'est ardu, et sur quatre, c'est Mission Impossible. Conclusion : l'État français ne respecte pas l'article 15 cité en préambule. Pour un pays qui se targue d'avoir inventé les droits de l'homme, c'est un comble. Car si l'administration vous refuse des papiers d'identité, êtes-vous encore français ? Avez-vous encore une nationalité ? Telle est la question.

Voici ce qui vient d'arriver à ma sœur. Figurez-vous qu'elle et moi, nous sommes nés au Maroc, de parents français.
Début octobre 2015, elle passe un coup de fil à la mairie de son domicile pour demander quelles sont les pièces nécessaires pour renouveler sa CNI. (carte nationale d'identité)
Aimable (?) on lui répond de regarder sur internet. Elle jette un regard rapide sur la toile, et trouve une liste réduite de documents à produire. Simple, pense-t-elle.
Et non, avec l'administration avec un grand A, tout est crépusculaire. Mais voyons la suite.

9 octobre 2015. Rendez-vous à la Mairie.

- Il manque des pièces.



- Je suis allé sur votre site comme indiqué.

- Le site n'est pas à jour. Reprenez rendez vous.

Colère contenue.

15 jours plus tard, nantie de tout, second rendez vous. À chaque fois quelques longues attentes évidemment. Malheur à celui qui bosse. Heureusement ma sœur est à la retraite.

- Les attestations de domicile ne sont pas valables, car elles sont au nom de votre mari.

- (?) Oui, nous sommes mariés et je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les factures sont souvent au nom du mari.

- Qui me prouve que vous habitez ensemble ?

Ah... Colossale finesse de l'employé modèle.

Heureusement, ma sœur avait un échéancier de EDF/GDF à son nom. Elle lui montre et l'employé stupide et zélé, ou l'inverse au choix, ajoute que ce document pourrait convenir, mais il ne va que jusqu'en octobre.

- Normal, nous sommes en octobre me semble-t-il.

- Il nous faut un document qui aille jusqu'en novembre, sinon ca ne marchera pas. Reprenez rendez vous.

Patience... Heureusement le distributeur de baffes venait de tomber en panne.

Quelque temps plus tard, ma sœur très persistante, reçoit un échéancier de EDF/GDF/SUEZ datant de novembre 2015. Reprise de rendez vous.

Apparemment ennuyée, la personne qui la reçoit lui dit :



- Votre attestation de domicile n'est pas recevable, car nous approchons de décembre... Le temps que nous examinions votre dossier et qu'il arrive à la Préfecture (!)... Nous serons fin décembre. La Préfecture rejettera votre dossier, car l'attestation de domicile (l'échéancier) ne sera plus valable. Ils voudront un document sur 2016 ... Votre attestation de domicile n'est pas recevable, car nous approchons de décembre...

Infernal. Mais pourquoi tant de haine ?

Plus tard, elle réussit à obtenir un échéancier sur 2016 à son nom. Retour à la mairie, case départ. Mais sans toucher comme au Monopoly les 20 000 Francs. Dommage !

Miracle ! Mouhjiza ! Enfin le Saint Graal. Tout est accepté. Champagne...

Las ! 15 jours plus tard, appel téléphonique de la mairie.

La nouvelle tombe :
"Votre dossier a été rejeté par la Préfecture, car il faut que vous prouviez votre nationalité française. Pour cette démarche, il faut que vous preniez rendez vous auprès du juge du tribunal de..."

Le reste de la conversation s'est perdu dans le brouillard mental généré par cette situation ubuesque et surréaliste.

Ma sœur est à la retraite et à travaillé toute sa vie à l'Éducation Nationale... Mais elle doit prouver qu'elle est française. Intéressant.

Résultat, elle a fait faire un passeport. Pour l'instant, plus simple. Normal, c'est payant et cela fait rentrer des sous dans les caisses de l'État. Pensée mercantile quand tu nous tiens...

Plus compliqué que ça, on meurt. Les simplifications administratives voulues par le ministre de l'Intérieur ne sont que des leurres.

Mais au fait Manuel Valls est né à Barcelone, fils d'un artiste-peintre espagnol et d'une mère suisse italienne. Est-ce qu'un employé tatillon va lui demander de prouver qu'il est français sur 4 générations s'il renouvelle sa carte d'identité ?



32 réactions


  • César Castique César Castique 19 janvier 2016 11:19

    « Plus compliqué que ça, on meurt. »



    C’est sûr que ce serait infiniment plus simple avec le droit du sang...

    • leypanou 19 janvier 2016 11:43

      @César Castique
      C’est sûr que ce serait infiniment plus simple avec le droit du sang... : c’est sûr qu’être née au Maroc de parents français ne peut pas être française par le droit du sang.


    • Clojea Clojea 19 janvier 2016 11:52

      @César Castique : Oui, mais c’est complètement anormal !


    • César Castique César Castique 20 janvier 2016 17:23

      @Clojea

      «  Oui, mais c’est complètement anormal ! »


      Ben non, parce que c’est héréditaire, et je ne vois rien de plus normal que l’hérédité.

  • Jelena 19 janvier 2016 11:47

    L’administration française... Votre soeur n’est pas un cas unique, j’en connais quelques-uns dans mon entourage qui après « plusieurs mois de combats administratifs » ont finalement conservé leurs vieilles cartes en papier-carton.


    • Clojea Clojea 19 janvier 2016 11:53

      @Jelena : Oui mais quand la CNI est périmée, on fait quoi si on veut prendre l’avion ?


  • foufouille foufouille 19 janvier 2016 12:51

    c’est àa la campagne, on n’aime pas internet.
    un document est valable le jour de dépôt du dossier. pas le jour où le bureaucrate de la préfecture l’examine.


  • sleeping-zombie 19 janvier 2016 13:07

    Question bête : l’ancienne carte d’identité n’est pas un justificatif de nationalité suffisant ? Parce que, de mémoire, c’est l’unique fonction d’une carte d’identité...


    • philippe913 19 janvier 2016 13:11

      @sleeping-zombie
      il semblerait que non, pour notre « chère » administration, ça n’est pas une preuve de nationalité.... on croit rêver.


    • Jelena 19 janvier 2016 13:50

      @sleeping-zombie Pour l’obtention d’un passeport (ou d’une carte d’électeur) il faut une CI plastifiée, les CI cartonnées sont « administrativement périmées ».


    • Clojea Clojea 19 janvier 2016 18:14

      @sleeping-zombie : Oui et non. Essayez d’aller en Angleterre avec une carte d’identité périmée et wait and see...Si vous tombez sur une personne compréhensive vous entrez sinon vous repassez le channel


    • sleeping-zombie 20 janvier 2016 08:21

      @Clojea
      Pour un autre pays, ça se comprends. Mais ici l’article parle d’une procédure de renouvellement de carte. Si l’administration demande d’autres documents que l’ancienne carte, ça veut dire qu’à ses propres yeux, une carte d’identité délivrée par elle-même n’est pas un justificatif suffisant. C’est ubuesque.


  • philippe913 19 janvier 2016 13:10

    même expérience avec un ami né à l’étranger, mère étrangère, père français mais grands-parents paternels étrangers naturalisés français.
    Il lui a fallu produire le certificat de naturalisation de ses grands parents paternels, heureusement qu’il l’a retrouvé, sans quoi...


  • jack mandon jack mandon 19 janvier 2016 14:28

    En un temps évangélique, la foi christique rivalisait avec la loi mosaïque.

    Aujourd’hui, le tatillon légaliste naît sans doute d’une foi érodée...n’est-il pas ?

    C’est en quelque sorte proportionnel au ni foi ni loi contemporain.

    Merci de votre article


  • MagicBuster 19 janvier 2016 17:26

    Pour savoir si quelqu’un est Français, il faudrait que tout le monde partage la même définition de ce mot.
    ==>A l’évidence le mot Français n’a pas le même sens pour tous.

    Je ne sais pas du tout quel sens ce mot avait pour kouachi, merah, coulibaly ......(sid ahmed ghlam, abbaoud . . . ) mais il est vraisemblable que le mot Français avait le même sens que pour la majorité des mulâtres de banlieues.

    Je propose qu’on donne la nationalité Belge à tous les cons, même basanés !!!


  • Laurent 47 19 janvier 2016 19:01

    Si l’on prive les candidats au djihad de la nationalité française, ça n’en fait pas des apatrides pour autant, puisqu’ils se revendiquent eux-mêmes citoyens de l’Etat Islamique !

    J’ai une autre solution à proposer, qui a au moins le mérite d’être réalisable et de respecter le Droit international.
    Il suffit de réhabiliter le bagne de Cayenne, d’en moderniser les bâtiments et les cellules en les équipant correctement sur le plan sanitaire, bref d’en faire des bâtiments plus modernes que nos prisons de métropole qui sont dans un état lamentable !
    Ces nouveaux bagnards ne seraient pas obligés de casser des cailloux, ni d’être enchaînés, comme du temps de Jean Valjean !
    La Guyane aurait tout à y gagner, puisque cela procurerait du travail dans tous les domaines à une région qui en manque cruellement.
    Au niveau de la sécurité il n’y aurait aucun problème, les requins pullulant autour de l’île du Diable !
    Les prisonniers ne seraient pas déchus de leur nationalité, mais resteraient jusqu’à leur mort au bagne et ne viendraient plus nous emmerder !
    Il ne leur resterait plus que le jardinage comme occupation, mais au moins ils ne seraient pas enfermés 24 heures sur 24 !
    Bien entendu, il faudrait que leur implication dans des attentats soit prouvée d’une manière indiscutable, tant au regard du Droit français que du Droit international !
    Il n’est pas question de créer un 2ème Guantanamo, qui violerait tous les droits de l’homme !

    • Clojea Clojea 19 janvier 2016 19:13

      @Laurent 47 : Pourquoi pas, mais il faudrait éviter les erreurs judiciaires. Et puis avec la garde des Sceaux que nous avons et qui prends des contres mesures pour la justice, c’est pas gagné !


  • philoxera philoxera 19 janvier 2016 19:13

    Tout individu a droit à une nationalité ; nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.


    Comme si la nationalité était un droit... 
    La nationalité c’est avant tout un devoir, un boulet qu’on est obligé de porter en fonction de ses parents et son lieu de naissance, et le pire c’est qu’elle est obligatoire car le moindre m² de surface de la terre est revendiqué par un pays.

    • Clojea Clojea 19 janvier 2016 19:18

      @philoxera : On est d’accord mais sur cette planète il n’y a pas vraiment le choix. Je me sens plus citoyen du monde plutôt que français ou autres, mais prendre un avion avec juste un papier comme quoi on est citoyen du monde, c’est pas gagné...


  • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 19 janvier 2016 21:48

    Bonsoir
    C’est bien plus compliqué que tu ne le crois.Alors pour mettre un peu d’imagination ,ou simplement pour que tu perçoives la réalité voici.
    Imagine que tu es Français depuis la nuit des temps ,tu déménages,tu arrives dans une autre région Française,il te faut montrer pattes blanches pour être admis.Bizarre ,mais qui contesteras mes propos ?
    Alors que nous avons des problèmes apparemment d’ethnies (pas nouveau pourtant) alors tout cela est caduc.Ne trouves tu pas.Déjà un Français doit être vassal de choses que personnes ne parlent,alors que rien n’as jamais été clairement dit,défini pour les autres.Les Français aiment cela,c’est la vie sociale.Évidemment dans les grandes structure urbaines cela ne se vois pas.
    Mais tout le monde reconnaitras que pour être Français il faut vivre à la Française.C’est aussi simple que cela et non pas faire ou,créer des quartiers,des entités qui vivent en marge. Le mondialisme est une chose qui ne peux se faire par la ruse et la force,c’est une évolution naturelle et très,très longue pour qu’elle fonctionne.


    • toubab 20 janvier 2016 00:28

      @hervepasgrave ! Pour accéder à la Mer, en France des centaines de kilomètres de côtes sont interdites sans le Passeport de votre banquier, on appelle ça le Chéquier

       Parait même qu’on accepte les étrangers ..


    • Clojea Clojea 20 janvier 2016 10:02

      @hervepasgrave ! : Pas faux, on appelle ça la crise d’identité. C’est comme ça que l’on se retrouve avec des bretons bretonnant, des corses nationalistes, des purs Basques etc...Loin de moi l’idée de remettre en cause çela, mais c’est comme tout, on peut très vite arriver à des extrêmes. C’est un phénomène international


    • Clojea Clojea 20 janvier 2016 10:06

      @toubab Surtout à Monaco...


    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 20 janvier 2016 13:39

      @Clojea
      Eh ! Oui,la vérité est là mais elle est toujours falsifiée.Toubab a répondu avec un humour tranchant mais c’est aussi une face peut-être principale de vérité.tu parles d’extrêmes et oui c’est bien là pour moi une crainte et malheureusement un bilan de l’imbécilité générale.


  • Phalanx Phalanx 19 janvier 2016 21:53

    « Résultat, elle a fait faire un passeport. »


    Un passeport est une pièce d’indentité, pas besoin de CNI si vous avez un passeport.

    • Clojea Clojea 20 janvier 2016 10:05

      @Phalanx : Ca on le sait. Le probleme n’est pas la. Ma sœur à été obligé de faire un passeport car pas moyen d’obtenir une CNI. C’est de la ségrégation .


  • Pascal L 20 janvier 2016 01:03

    Le problème est le même pour les Alsaciens et Mosellans dont les parents sont nés sous l’occupation allemande, donc en Allemagne. Si les décrets de naturalisation sont perdus, c’est la galère. Si la France n’en voulait pas, il ne fallait pas faire la guerre en 14.


    • toubab 20 janvier 2016 08:43

      @Pascal L il ne fallait pas faire la guerre en 14.(sic)

       et j’aurais ranger mes soldats de plomb !

        
       


  • Montdragon Montdragon 20 janvier 2016 11:03

    En ville, au premier échelon de l’accueil pôle Emploi, un (ex- ?)camerounais illettré et incompréhensible= 1200 e par mois.....toi y’en a toubab chercher travail.

    Second échelon, deux beurettes également illettrées mais avec l’esprit de revanche socio-ethnique chevillé au corps, rien à foutre de ta g.., chewing-gum et moqueries= 1300 E par mois.

    A Paris, les grands cerveaux se réunissent, mais pourquoi votent-ils FN ?


  • boudboud 20 janvier 2016 11:20

    la double nationalité ne devrait pas exister , un immigré ne peut être en france avec un titre de séjour, un enfant né en france porte la nationalité des parents (marocain , allemand ou suisse ), mais en aucun cas devrait être français d’emblée.


Réagir