vendredi 24 mars - par Philippe Huysmans

Quand l’AFP confond l’Irak et la Syrie

Et que les journaux republient la dépêche sans la lire. Quoique, à bien y regarder, cela ressemble furieusement à une manipulation.

Jeudi 23 mars, La Libre Belgique publiait une dépêche, apparemment en provenance de l'AFP disant ceci :

Syrie : plus de 100 civils tués dans une explosion
AFP Publié le jeudi 23 mars 2017 à 15h09 - Mis à jour le jeudi 23 mars 2017 à 20h54

International

Nouveau drame dans le conflit syrien.

Plus de 100 civils ont été tués dans une explosion mercredi survenue près de Mossoul.

Seul (petit) problème, Mossoul se situe en Irak, et non en Syrie. Accessoirement, on omet de préciser aussi que ces « explosions » résultent de frappes aériennes de la coalition dirigée par les Américains. Pour info, la distance la plus courte ente la banlieue Ouest de Mossoul et la frontière est de 95 Km.

Ce qui rend particulièrement savoureuse l'évaluation dithyrambique rédigée par l'équipe des petits lutins hydrocéphales du Decodex TM.

L'Agence France-Presse (AFP) est la principale agence de presse généraliste française, implantée dans environ 195 pays. La vérification de ses informations et la mention systématique des sources sont parmi ses principaux piliers, lui donnant une très grande fiabilité en règle générale.

Tout fout le camp, ma bonne dame !

Et en même temps, ce n'est pas la première fois qu'AFP se fait remonter les bretelles pour avoir publié des fausses nouvelles, y compris par des confrères journalistes.

Qu'en termes élégants ces choses-là sont dites ! Bon, je vais maintenant tâcher d'informer les auteurs de cette fausse nouvelle, juste pour voir s'ils publieront un démenti ou un petit erratum. 



19 réactions


  • Jeekes Jeekes 24 mars 15:40

    « Seul (petit) problème, Mossoul se situe en Irak, et non en Syrie. »
     
    Ouais, bon. Vous voudriez quand même pas qu’on demande en plus aux journaleux (notamment ceux de l’afp) de connaitre la géographie ?

    Z’ont déjà assez de taf à faire leur vrai métier ; lécher des culs !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 mars 16:18

      @Jeekes

      Je crois que le vrai problème c’est que la reprise de Mossoul a fait des centaines, probablement des milliers de victimes, et qu’ils veulent surtout, surtout qu’on n’en parle pas.


    • L'enfoiré L’enfoiré 24 mars 20:53

      @Philippe Huysmans


      Bonjour,
        Les effets collatéraux des guerres n’est pas lié à la géographie.
        Il n’y a rien de propre dans une guerre.
        Les correspondants de guerre sont des gêneurs. Ils risquent autant que les militaires.
        Les envoyés locaux permanents en dehors de l’AFP sont les plus crédibles mais ils sont aussi plus chers. 
        Il n’y ainsi aucune interférence ou interprétation dans les sources.
       
        Est-ce que ce problème de géographie est uniquement réservé aux journalistes ?
        Sur cette antenne, crois-tu que les rédacteurs ont mis les pieds dans les pays dont ils parlent ou ont étudié leurs géographies ?
        
        C’est pour cela que je ne parle que des pays où j’ai été au moins une fois pour en sentir l’ambiance ou quand ce n’est pas le cas, comme cela l’a été pour la Russie et pour la Chine, j’avais un interlocuteur français sur place comme Alexandre Latsa pour la Russie et un Alain Labie que certains ont connu sur cette antenne, pour la Chine.
          

  • Laulau Laulau 24 mars 15:58

    Confusion ? Je n’en suis pas sûr, la coalition dirigée par les USA est en passe d’attaquer la ville de Raqa qui, elle, se trouve bien en Syrie et ce sans demander son avis au gouvernement syrien. En fait le « camp du bien » n’a pas de frontière et le droit est toujours de son côté, alors la Syrie ou l’Irak, quelle importance.


  • MagicBuster 24 mars 16:32

    Il n’y a jamais eu de camp du bien / du mal.

    Le bien est partout .... le mal aussi.

    Comme d’habitude  smiley

    Aucun rapport avec la religion : pas besoin d’être religieux ou athée pour être con.


  • Rincevent Rincevent 24 mars 16:56

    Entre les copié-coller de l’AFP et ceux d’autres agences inspirées (payées ?) par l’OTAN, on se demande quel est le travail réel de ceux qui se présentent encore comme journalistes. Emplois fictifs ? Bien sûr, il en reste qui font leur travail (vérifier, recouper, mettre en perspective). Mais ceux-là doivent s’estimer heureux quand on ne vient pas leur chercher des poux sur la tête pour avoir fait leur métier…


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 mars 17:16

    Bon, et alors ?

    Lorsque Trump parle d’un attentat en Suède qui n’a pas eu lieu, est-ce que les dissidents de la dissidence en font un drame ? Non, et d’ailleurs ce n’est pas forcément idiot, puisque même si ça n’a pas eu lieu tout factuellement ça pourrait très bien se produire.

    Il manque une description des arrières pensées ténébreuses et complotières qu’on prête à l’AFP (qui fut on s’en souvient, très élégamment surnommée « Agence Francaise pro-Palestinienne », en d’autres temps, d’autres lieu, à un autre siècle) :

    Pourquoi cette erreur (ou ce mensonge), dans quel but ?

    Là seulement on pourra discuter ; sans ça, il n’y a pas grand chose à dire.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 mars 17:40

      @Olivier Perriet

      C’est simple, en localisant les événements en Syrie, on écarte le fait que les victimes ont été tuées par les « gentils libérateurs ». 


    • Pierre Pierre 24 mars 18:16

      @Olivier Perriet

      Bonjour, Vous dites une inexactitude qui a été rapportée par les médias et c’est justement ce que l’auteur de cet article veut dénoncer.
      Le président Trump n’a jamais parlé d’attentat en Suède. Je n’ai pas tenu le lien mais il y a sûrement moyen de retrouver sa déclaration prononcée en anglais. Il parlait d’attentats dans divers pays et d’événements en Suède, pas d’attentat.
      C’était encore une fois les médias traditionnels qui avaient lancé une fake news.
      Si quelqu’un a le lien vers la déclaration en question, elle serait la bienvenue.



    • Alren Alren 24 mars 18:17

      @Philippe Huysmans

      en localisant les événements en Syrie, on écarte le fait que les victimes ont été tuées par les « gentils libérateurs ».

      C’est évident !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 mars 18:22

      @Pierre

      Exact, j’avais d’ailleurs fait un article pour dénoncer les petites manipulations de l’Immonde qui avait non seulement publié une fake news mais s’était permis après coup de la caviarder. Pas de bol, je les ai épinglés.

      http://www.levilainpetitcanard.be/articles/actu/le-monde-publie-a-nouveau-une-fausse-nouvelle_1076631199


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 mars 18:57

      @Philippe Huysmans

      Ma question était de pure rhétorique ;

      Mais on finit quand même par tourner en rond :
      lorsque la Russie fait la guerre pour le gouvernement syrien, c’est bien.
      lorsque les USA font la guerre pour le gouvernement irakien, alors c’est mal ?
      Bien sûr, chez d’autres, l’analyse est inversée : il y a quelque chose d’un peu idiot dans ces raisonnements en négatif...

      Et puisque vous semblez être « de la gauche anti impérialiste », je voulais aussi vous faire remarquer que vous repreniez l’hymne anti AFP qui avait été chanté par la droite israélienne en 2000-2002...et après

      j’espère que appréciez la référence smiley


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 mars 19:37

      @Olivier Perriet

      Vous devriez essayer de vous en tenir à l’analyse de CET article, et pas essayer de m’étiquetter sans me comprendre.

      Parce qu’ici, je ne vois que vous en orbite. Je démonte un fake, point barre. Le reste, vous l’écrivez, c’est de la réthorique.

      Je tape où ça fait mal, pas parce que je suis « de gauche anti-impérialiste », mais dites-moi, monsieur Perriet, jusqu’à preuve du contraire je suis ce que je veux, en démocratie, ne vous en déplaise.

      Je n’écris pas par plaisir, et si c’était le cas ce ne serait pas du debunking d’actus de merde. Je fais ce que je crois devoir faire dans un monde qui part en sucette, tant du point de vue des valeurs que des standards sociaux.

      Aucun plaisir à ça, rien que de la transpiration, et des éternels coupeurs de cheveux en huit dans le sens de la longueur, si vous voyez de qui je veux parler.

      Je ne suis d’ailleurs pas à proprement parler de gôche, ou alors disons que je n’ai rien à voir, mais alors rien, avec ce qui se dit être la gôche aujourd’hui.

      J’essaie à tout le moins de respecter les prescrits, et notamment la Charte de Munich avec laquelle la plupart des médias aujourd’hui s’essuient le popotin après avoir pondu l’un ou l’autre articulet.

      Donc pour résumer très fort, si vous avez des critiques, merci de détailler et d’arrêter de partir dans la stratosphère...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 mars 22:39

      @Philippe Huysmans

      il faut vous relire alors : c’est vous qui parlez de manipulation, de noirs desseins, de méchante AFP, comme d’autres avant vous ; simple rappel.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 mars 10:59

      @Olivier Perriet

      Mmh à vue de nez quand les gens de La Libre publient ça, qu’ils sont informés de leur erreur et qu’ils ne rectifient même pas je dirais qu’en effet il y a comme qui dirait intention de manipuler.

      Ce sera mon dernier message sur la question : un moment, quand les arguments ont été exposés, il faut savoir passer à autre chose.


  • JP94 24 mars 18:13

    France Musique était plus soft dans son journal ce matin, en citant sans doute l’AFP : 

    « Washington qui centralise l’organisation de la lutte contre DAESH » ...

    Nouvelle faussement objective, qui travestit la vérité, intervertit les rôles, et dont le sens est bien sûr :très clair : Washington, non seulement n’est pas à l’origine de DAESH, mais le combat , et non seulement le combat mais est le seul à le combattre, avec ses inféodés qu doivent lui obéir.

Réagir