lundi 21 août - par Grincheux

Quand le magicien montre la lune, il faut regarder son doigt

À la fin du mois d'août, pendant que les médias continueront à nous matraquer à coups de changement climatique et de retour probable du covid masqué derrière une énième variante, l'Inde et la Russie vont tenter le premier "atterrissage" en douceur sur le pôle sud de la Lune, chacune de leur côté.

Jusqu'ici, les sondes lunaires des États-Unis, de la Chine, et de feue l'Union Soviétique (dont la Russie a hérité du savoir-faire, des ingénieurs et de la logistique spatiale) ont aluni soit sur la face visible du satellite de la terre, soit sur sa face cachée, mais jamais au pôle sud, ni au pôle nord.

Déjà, en 2019, l'Inde avait fait cette tentative, mais le contact avait été perdu à la dernière minute, et on a appris par la suite que Chandrayaan 2 avait été détruit suite à un crash fatal. Mais, ne voulant pas rester sur un échec, elle a lancé Chandrayaan 3 le 14 juillet dernier. La sonde est maintenant entrée en orbite lunaire, et elle procède à des manœuvres de ralentissement pour effectuer un alunissage en douceur prévu la semaine prochaine, le 23 août pour être précis.

Le 11 août, la Russie a lancé Luna 25, plus tard donc que son homologue indienne, ce qui ne l'a pas empêchée d'entrer en orbite lunaire le 16 août et d'être programmée pour un alunissage le 21 août, deux jours plus tôt que Chandrayaan 3.

La différence de timing est due aux différences de budgets alloués aux opérations respectives, au poids du matériel et à la quantité de carburant embarqué : Chandrayaan 3 pèse 3,9 tonnes alors que Luna 25 ne pèse "que" 1,7 tonne ce qui lui permet d'être plus rapide, et la capacité en carburant de la sonde indienne étant inférieure à celle de Luna 25, elle a dû suivre une trajectoire qui se contente d'une énergie moindre, plus longue, tout comme l'avait fait la sonde japonaise Ispace qui s'est écrasée sur la lune le 25 avril dernier.

 

Mais que diable vont faire tous ces gens sur la lune ?

Que ce soit pour l'Inde ou pour la Russie, et comme c'était le cas pour les Etats-Unis dans les années 60, la Lune est un élément majeur de leur "spacio-stratégie.

D'un côté, l'Indian la Space Research Organisation (ISRO) s'intéresse depuis longtemps à la Lune et au fait que la glace gelée sur son pôle sud contiendrait de l'Hélium 3 (crucial pour la fusion nucléaire), ce qu'avait découvert la NASA au cours de la mission Chandrayaan 1 en 2008, mais aussi parce que les ingénieurs de cet organisme pensent que la Lune pourrait servir d'escale technique pour de futures sondes au long cours en utilisant ses ressources en eau congelée, en silicium, en titane et en aluminium.

De l'autre côté, les techniciens russes ont une longueur d'avance grâce à une expérience remontant à 1976, avec Luna 24 qui a été la dernière sonde soviétique à se poser avec succès sur la Lune et à rapporter des échantillons du sol. Les dirigeants russes d'aujourd'hui considèrent la Lune comme un "moteur" stratégique de leur programme spatial et ils ont présenté en 2018 un projet à long terme reposant sur un plan en trois phases pour la construction d'une base lunaire entre 2025 et 2040 :

  • lancement d'un module orbital lunaire en 2025

  • construction d'une base lunaire de 2025 à 2034)

  • construction d'un "système intégré d'exploration lunaire habitée" avant 2040. 

​​​​​​​Le Luna 25, lancé plus tard que prévu, se situe dans le cadre de la préparation à la réalisation de ce plan.

L'organisme spatial russe Roscosmos a rassuré l'Inde sur le fait que sa sonde lunaire ne gênerait pas la mission indienne Chandrayaan 3, et l' ISRO a tweeté ses félicitations aux Russes pour le lancement de Luna 25 mais, comme dans un match sportif de finale internationale, ces échanges de politesse ont lieu dans le cadre d'une concurrence directe. Si la sonde russe alunit en premier comme prévu, l'exploit de l'Inde deux jours plus tard ne sera pas enregistré dans le "Guiness Book of Records" des journaleux, la volaille qui fait l'opinion.

Mais ce n'est pas tout. Il y a plus important, en fait. Alors qu’historiquement l'Inde et la Russie ont été des partenaires dans un programme spatial concerté, l'Inde a changé de camp en juin de cette année en signant l'accord Artémis avec les États-Unis, ce même accord qui avait été qualifié par la Russie de "tentative américaine de colonisation de la lune". Ce volte-face de l'ancienne colonie britannique est perçu rt présenté dans "le camp du bien" comme un renforcement de sa légitimité à conquérir et maîtriser l'espace, puisqu'il est bien évident que l'expérience de ce pays, aujourd'hui totalement indépendant, en matière de colonisation en fait un expert en détection de colonisateurs potentiels (humour).

Les astronautes indiens qui étaient jusqu'à maintenant "préparés" au centre d'entraînement des cosmonautes Youri Gagarine, s'entraîneront désormais au Johnson Space Center au Texas, conformément à l'accord américano-indien. L'Inde et les États-Unis ont également convenu d'envoyer une mission conjointe à la Station spatiale internationale (ISS) en 2024, au moment où la Russie a déclaré qu'elle quitterait l'ISS.

Par contre, en 2021, la Russie a intégré la Station internationale de recherche lunaire (ILRS) dirigée par la Chine qui compte créer une base de recherche sur la Lune d'ici 2036. Comme c'est le cas pour l'Inde et les États-Unis, la coopération spatiale est un indicateur de convergence entre la Chine et la Russie, ou du moins pour leurs dirigeants, visibles et invisibles. Le président russe s'est rendu en Chine à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver de Pékin en février 2022, et le président chinois a rendu la politesse cette année par une visite qui a donné lieu à la publication d'un communiqué consacré à la coopération entre les deux états géants. Or, ce rapprochement sino-russe se produit à un moment où la Chine affirme sa présence militaire dans les territoires contestés en se confrontant militairement avec les troupes frontalières indienne .

D'autre part, alors que la Russie était son principal fournisseur d'armes, l'Inde, diversifie aujourd'hui ses achats, en optant pour le Rafale par exemple. A travers ses choix stratégiques, terrestres et spatiaux, l'Inde envoie un message clair sur l'évolution de sa politique étrangère et montre son ambition à devenir une puissance asiatique majeure prenant des distances avec les BRICS sans l'afficher, que ce soit dans l'espace et ailleurs avec l'aide bienveillante d'un Oncle Sam totalement désintéressé, évidemment (humour).

Les deux missions en cours sont des vitrines destinées à montrer la compétence spatiale des deux états concernés, et surtout la puissance pérenne de leurs dirigeants. Si l'Inde réussit son entreprise, il s'agira du premier alunissage réussi d'un partenaire d'Artemis, (précédant même celui du Commercial Lunar Payload Service de la NASA qui, lui, a été différé). Mais si la Russie qui est membre de l'ILRS dirigé par la Chine réussit aussi, cela signifiera que les deux camps auront la capacité d'accéder à cette zone stratégiquement importante de la Lune, et pourront commencer à sécuriser les lieux pour préserver les ressources indispensables à leurs programmes futurs.

La Russie fait actuellement face à d'énormes sanctions occidentales et son programme spatial est perturbé par le retrait de l'Union Européenne de ses programmes spatiaux. Un alunissage réussi montrerait que ce pays est toujours une force avec laquelle il faut compter. En face, pour le Premier ministre indien Modi, qui entre dans une année électorale en 2024, un alunissage réussi par l'Inde en tant que premier signataire d'Artemis serait un atout électoral majeur.

Les enjeux ne sont pas forcément ceux qu'on croit, et le clou du spectacle de magie interstellaire va se dérouler la semaine prochaine. Deux alliances "nouveau modèle" seront en scène, et la réussite du tour par l'une et/ou l'autre renforcera ou affaiblira ces alignements concurrentiels aux yeux des spectateurs ébahis.

L'adage attribué à Lao Tseu dit : "Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt". Mais ce que montre l'illusinnste vedtte du spectacle spatial n'est pas la lune. C'est la terre. Son doigt est crochu.

JPEG



107 réactions


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 21 août 09:15

    Salut, échec apparemment..ça arrive, sauf pour tout le monde..

    Cela dit nous sommes tous dans l’espace et même cela on ne le sait pas-plus..

    L’homme se trouve petit alors il monte sur un tabouret !!


    • Grincheux Grincheux 21 août 09:50

      @Géronimo howakhan

      « Salut, échec apparemment.. »

      oui, c’est ballot... pour les contribuables surtout


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 21 août 10:32

      @Grincheux

      Salut, ça c’est la rançon de vouloir un donc des chefs.........état de l’esprit que je ne saisis pas..
      c’est l’esclave qui veut l’être qui crée le maître..

      et le maître fait ce qu’il veut..
      Étienne de la Boétie : ... c’est un extrême malheur d’être sujet à un maître, duquel on ne se peut jamais assurer qu’il soit bon, puisqu’il est toujours en sa puissance d’être mauvais quand il voudra...

      Cela dit aller sur la Lune, je me rappelle avoir vu , le pseudo alunissage sur celle ci avec Tintin et haddock etc, j’avais 14 ans, ça m’avait laissé froid....
      On n’est même pas foutu de vivre ensemble..seulement les uns contre les autres..enfin etc..


    • Ruut Ruut 21 août 13:02

      @Géronimo howakhan
      Il vaut mieux un crash lunaire qu’une guerre IRL.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 21 août 15:20

      @Ruut

      Salutations, ah la grosse guerre, je ne vois pas comment elle n’arriverait pas, c’est un désir exprimé maintes fois de « certains », et ils sont aux commandes...et puis c’est la volonté de quasiment tous, qui adorons la compétition qui élimine et justement est une forme de guerre du tous les jours et qui donne les grosses guerres aussi...et bine plus.
      « Ils » ne savent plus pourquoi si il y en a jamais eu un..
      Quand au crash lunaire, en fait à part tintin, le reste ma fois.. pour moi c’est plutôt :t’as vu ma fusée autours de la lune, nananère..

      c’est parfaitement déplacé vu le contexte sur la terre..


    • Croa Croa 21 août 19:05

      À Géronimo howakhan
      Les Russes ont déjà posé des automates sur la lune, et il y a fort longtemps ! Ils savent faire. Cet « échec » est suspect.


    • Eric F Eric F 22 août 11:53

      @Croa
      Cet échec n’est pas suspect, il y a toujours un risque dans ce genre de mission, et par ailleurs il faut un peu de temps pour reprendre la main au niveau technologique.


    • adeline 22 août 11:57

      @Eric F
      oui, la question est qu’il faudra bien des vols habités faisant confiance à la techno, aura t’on des volontaires ?


    • Eric F Eric F 22 août 13:40

      @adeline
      lorsque la techno est maîtrisée, on envoie des vols habités, c’est bien maîtrisé jusqu’aux stations spatiales, il faut reprendre de l’expérience pour la lune.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 22 août 17:29

      @Croa

      salut, oui je pense..


  • ZenZoe ZenZoe 21 août 09:36

    Caramba, encore raté pour les Russes !

    Sinon, l’homme est un explorateur. Il y a en lui cet instinct d’aller voir ce qu’il y a derrière la colline et en faire son territoire. Pourquoi pas, mais le noeud du problème étant ce qu’il fait de ce territoire une fois conquis. Exploitations, pillages, carnages, destructions...

    La lune a déjà une drôle de tête, je ne voudrais pas être là dans une cinquantaine d’années la nuit à ma fenêtre et contempler le désastre accompli ... Les poètes et les rêveurs vont s’en tordre les mains... pendant que les salopards cupides compteront leurs billets.


  • pasglop 21 août 09:39

    Grincheux, vous n’êtes pas Objectif (Lune).

    Voici la Vraie Vérité qu’elle est Vraie (le titre suffit) :

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2023/08/21/l-echec-de-luna-25-symptome-du-declassement-russe-dans-l-espace_6186046_3234.html


    • Grincheux Grincheux 21 août 09:58

      @pasglop

      « Grincheux, vous n’êtes pas Objectif »

      merci, j’avais lu cet article
      mais où avez-vous vu que je faisais l’apologie de qui que ce soit ?
      le sens de cet article consistait à essayer d’analyser les nouvelles configurations des alliances internationales (OTAN, BRICS, etc.) à travers d’autres activités que les transactions financères et les lâchages de bombes
      avec l’espace, on est dans la vitrine que chaque camp veut présenter pour dorer son blason avec des performances prestigieuses qui ne représentent pas la réalité des puissances respectives, mais dans le domaine publicitéire et la surenchère médiatique qui avait eu un certain impact à l’époque du Sputnik et d’Apollo 
      il s’agissait avant tout de montrer à l’humanité quel camp était dans la vérité historique
      aujourd’hui, les drontières des camps sont de plus en plus floues et les chevaux de Troie de plus en plus nombreux
      l’échec russe ne va pas faire l’affaire des Russes, ça c’est sûr


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 août 10:17

      @pasglop
       
       merci pour le lien.
       
      Luna-25 : l’agence spatiale russe Roscosmos annonce que la sonde s’est écrasée sur la surface de la Lune

       
      Je pense que les automates

      alunisseurs (les IA) d’aujourd’hui font ces choses certainement beaucoup mieux qu’un humain n’aurait pu faire il y a 25 ans avec la technologie de l’époque.
       
       Je dis ça, je dis rien.


    • pasglop 21 août 10:20

      @Grincheux
      Il s’agissait de mettre en avant cette sombre délectation du Monde dès lors que la Russie essuie un échec, quel qu’il soit.
      Le « journal de référence » qui semble ignorer qu’il ne l’est plus...


    • Grincheux Grincheux 21 août 10:32

      @pasglop

      « il » le sait très bien, 
      mais ’il’ utilise l’image laissée par les anciens propriétaires tant que les gogos y croient
      c’est comme pour le beurre tendre :
      avant il était écriit sur la boité : « beurre de Normansie »
      après, ça a été « beurre fabiqué en Normandie »
      et maintenant c’est « savoir-faire normand »
      mais c’est toujours le même packaging et la même étiquette


    • Croa Croa 21 août 19:09

      À Francis, agnotologue,
      Oui, et les Russes avaient fait alunir un automate il y a fort longtemps déjà. Ils savent faire ! Cet échec est suspect.


    • troletbuse troletbuse 25 août 09:15

      @Grincheux
      Hier j’ai acheté des citrons « non traités »
      Et en dessous ca continuait :
      « après cueillette »  smiley


  • Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS Bendidon ... Wind Pilgrimer 21 août 09:57

    Bon ya du conformisme mais il manque du complotisme (du poivre quoi)

    D’après les UFOLOGUES il existerait des bases secrètes d’extraterrestres sur la face cachée de la LUNE ?

    Tournesol l’aurait remarqué ?

    Donc méfiance

     smiley

    C’est terrible maintenant dans les restos il manque toujours quelque chose, ou ya du sel mais pas de poivre ou inversement

     smiley


  • Joséphine Joséphine 21 août 10:19

    Quand le sage montre les 11 milliards d’évasion fiscale, l’abruti regarde le RSA de son voisin....


    • Grincheux Grincheux 21 août 10:27

      @Joséphine

      il faut dire que les caméras TV montre le RAS du voisin et ne s’intéressent à l’évasion fiscale que dans des affaires rocambolesques comme celle de Cahuzac
      Drahi fait en sorte qu’elles ne parlent pas trop de ses rapports avec les services fiscaux
      et le sage peut toujours gestivuler
      les crétins regardent toujours le fond de la caverne et prennent les ombres des enseignes portées par les soldats qui passent sur le chemin pour des êtres fantastiques


    • pierrequiroule 21 août 13:26

      @Joséphine
      Excellent !


  • A propos GRINCHEUX, un petit article sur la « nouvelle » version de Blanche-neige. Walt Disney comme Hergé ont été soupcçonnés de collaboration avec l’ennemi. Voici l’analyse de l’authentique : Blanche-neige. C’est votre pseudo : Grincheux qui m’en donne l’idée..  https://psychanalyste-paris.com/blanche-neige-et-les-sept-nains-l.html... 


    • Grincheux Grincheux 21 août 11:35

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      à propos d’analyse et de lune, vous connaissez bien sûr le véritable sens de cette chanson obscène qu’on fait chanter aux enfans, « Au clair de la lune » ?

      (presque) tout le monde sait maintenant qu’à travers les termes de “Lubin”, “chandelle”, “battre le briquet” ou encore “dieu d’amour”, les couplets ont des significations sexuelles qui étaient limpides au dix-huitième siècle, quand la chanson a été écrite, des allusions allant jusqu’à parler de prostitution.

      par exemple, “ma chandelle est morte, je n’ai plus de feu” est une métaphore pour l’érection ou le désir sexuel. “Battre le briquet” est une expression de l’époque signifiant “avoir des relations sexuelles”. “On chercha la plume, on chercha du feu” signifie encore que Lubin se rend chez la dame et quémande du sexe (« tailler une plume » existe encore pour parler de fellation) et sous-entend le recours à une professionnelle compétente.

       :


    • @Grincheux oui, bien sûr. Meunier tu dors, ton moulin va trop vite. Je ne peux m’empêcher de penser à la relation de Hollande et de Trierweiller. Merci pour l’article


    • gnozd gnozd 21 août 13:07

      @Grincheux

      Et la Bergère et le Ramoneur ? Tout est dans le titre !


    • @gnozd
      Le lubin est associé au lupin (ou herbe aux loups). Voir l’album d’Astérix et la transitalique : le lupus garum, la boisson des vainqueurs. Voilà qu’au troisième couplet nous apprenons que l’ami de Pierrot est un lubin. Sortons nos dictionnaires et cherchons un peu… Le Littré nous apprend que lubin est tiré du latin lupus et désigne soit un poisson (un loup), soit un loup (pas un poisson). Bon, étant donné que ni les loups ni les poissons, jusqu’à nouvel ordre, ne frappent aux portes, nous pouvons écarter cette hypothèse. Merci les dictionnaires, vous nous êtes super utiles.


    • D’où : lupanar.


    • Grincheux Grincheux 21 août 14:36

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Peu de dictionnaires donnent des mots la signification qu’ils avaient au XVIIIème siècle.

      En fait, l’étymologie de « lubin » n’est pas le mot latin « lupus » (le loup), mais le mot germanique « leuba » ou « liebe » (l’amour), mais les philologues n’aiment pas admettre les racines germaniques ou celtiques du vocabulaire de la langue française qui en regorge. Le vocabulaire des outils agricoles et de menuiserie sont pour la plupart d’origine gauloise, et le vocabulaire militaire d’origine allemande (ne serait-ce que « soldat »).

      Mais revenons à « lubin ».

      Dans le folklore normand, là où le patois et la toponymie possèdent des racines vikings (donc germaniques), les lubins étaient des créatures proches des lutins qui couraient sur les routes la nuit en criant « Robert (le Diable) est mort ». Il suffisait de le montrer du doigt pour le faire disparaître, mais quiconque lui répondait était entraîné derrière lui. Par extension, le mot « lubin » a fini par désigner celui qui menait une vie de noctambule et entraînait les jeunes filles naïves dans ses nuits de débauches. Ce mot était utilisé dans ce sens dans l’argot parisien et il est tombé en désuétude avant de disparaître.


    • Seth 21 août 18:23

      @Grincheux

      Idem pour « J’ai du bon tabac dans ma tabatière... » smiley


    • SilentArrow 22 août 07:50

      @Seth
       

      Idem pour « J’ai du bon tabac dans ma tabatière... »

      Et « Annie aime les sucettes, les sucettes à l’anis »

  • La pomme ou la lune. Objet de toutes les « con »voitises. 

    Au commencement fut… Lilith

    Adam et Eve auraient pu être heureux.
    Vivre éternellement dans un Paradis aussi définitif que… Euh… Paradisiaque.
    Mais cette Eve, tout de même !
    Bon. Ça, c’était avant.
    Mais encore avant ?
    Savez-vous ce qu’il y avait avant ? Encore avant ?
    Très très avant, il y avait Lilith. Il y eut Lilith.
    Et c’est là que les choses se compliquent.
    Car Lilith, la Bible n’en parle pas vraiment. Alors, d’où sort-elle ? A vrai dire, je ne m’en souviens plus exactement, mais je vais quand même essayer de vous raconter l’histoire de Lilith.
    Je mentionnerai d’abord qu’en astrologie, Lilith est le nom d’un point astronomique « où quelque chose manque ». Celui que l’on appelle aussi « la Lune Noire ».
    Comme vous le savez, la Lune et la Terre tournent l’une autour de l’autre (Lune autour de l’Autre) suivant une orbite en forme non pas de cercle mais d’ellipse.
    Or, comme vous le savez aussi, une ellipse a deux centres. Dans cette éternelle ellipse sidérale, Lune et Terre occupent le premier centre à tour de rôle. Mais qui occupe le second ? Personne.

    Ce mystère astronomique de l’absence d’un corps céleste est résolu par l’astrologie qui a baptisé ce « point vide » la Lune Noire ou Lilith.
    En astrologie, la Lune Noire, Lilith, symbolise la partie cachée de l’être humain, l’inavouable, celle qui, bien que naturelle, nous fait parfois peur ou honte car elle heurte les principes les plus élémentaires de la morale que nous sommes tous censés acquérir grâce à l’éducation, entre autre.
    Lilith est donc la sexualité fantasmatique relevant plus de la pornographie, du plaisir, de l’érotisme que du désir de procréer. C’est aussi l’instinct animalier primaire de violence et de destruction, la sorcellerie noire intime. Lilith symbolise aussi, la profondeur la plus sombre de l’humanité que chacun porte en lui, son alchimie diabolique, tout ce qui rend détestable, dangereux, associal.
    Telle est Lilith : l’ange démoniaque veillant en chacun de nous. Celui qui nous pousse à ce que nous appelons vice.
    Mais, ce que vous ne savez peut-être pas (et que la Bible se cache bien de révéler clairement), c’est que Lilith fut aussi la première épouse d’Adam.
    Donc, reprenons depuis le début.


  • Après avoir créé le monde, en sept jours, Dieu tira du limon le premier homme : Adam. (En hébreux, a signifie : provenant de, issu de et dam signifie : sang).
    Adam,

    être de sang tiré du limon (mais lequel ?) devait avoir une épouse « pour qu’il croisse et se multiplie ».
    Alors Dieu créa l’épouse d’Adam de la même façon que lui : en la tirant de la glaise.
    C’était Lilith.
    Dieu espérait avoir créé une Adam au féminin : docile, respectueuse et suffisamment fade et influençable pour que « la parole s’accomplisse » et que Lilith croque la pomme… Et vous connaissez la fin de l’histoire.
    Mais que nenni !
    Lilith se révéla vite être d’une intelligence débordante, d’une curiosité insatiable, avide d’apprendre, d’expérimenter et, surtout, de comprendre. Bref, en quelques mots, une forte personnalité.
    De plus, elle était d’une extrême sensualité, plus motivée par le plaisir charnel que la procréation, soumettant notre pauvre Adam à tous ses caprices.
    Devant sa création féminine, Dieu se grattait la tête, fort embarrassé. Pour sûr que cette effrontée de Lilith n’avalerait pas la pomme aussi facilement ! Le serpent aurait fini par l’avaler lui-même, faisant ainsi mentir les écritures.
    Alors, que faire pour que l’épouse d’Adam ait uncaractère aussi effacé que lui ?
    La solution s’imposa d’elle-même à son Esprit Divin : créer une compagne non pas « tirée du limon » mais « tirée d’Adam ».

    La suite, tout le monde la connaît.
    Après avoir détruit Lilith, (mais l’histoire ne dit pas comment), Dieu fabriqua la seconde épouse d’Adam d’après « une côte » qu’il lui préleva pendant son sommeil. Il la prénomma Eve.
    De cette façon, issue d’Adam, Eve était dotée de la même intelligence que lui, ce qui lui permit de se laisser piéger par le serpent, contrairement à Lilith.
    C’est ainsi qu’Eve croqua la pomme et la fit croquer à son époux.
    Et c’est pour ça qu’aujourd’hui, je ne suis qu’une humble et petite assistante sociale qui tente de survivre dans un monde sans pitié…
    Bon, ça c’est pour le must ! Et je me doute bien que cette interprétation n’est pas celle dont vous avez l’habitude.
    Mais la Bible peut s’interpréter de tant et tant de façons !
    A ce propos, je vous entraîne dans une petite digression d’interprétation kabbalistique, que je trouve la plus cohérente de celles que j’ai reçues. Ou plutôt, celle qui correspond le mieux à mes convictions personnelles.
    Mais évidemment, dans ce domaine, chacun est libre d’interpréter à sa manière !
    Au niveau kabbalistique et d’après la guématria, cette technique qui permet de tirer plusieurs significations d’un terme hébreu en inversant les lettres,

    en en ajoutant ou en en retirant, ce qui fut traduit par « la côte d’Adam » signifiait plutôt « l’autre côté d’Adam », c’est-à-dire, sa part féminine, son anima. Le complément indispensable que chacun doit développer en lui-même pour devenir ce qu’on appelle un être équilibré.
    Equilibré dans son animus qui correspond à l’action et son anima qui correspond au sentiment.
    Ainsi, nous pourrions interpréter l’histoire d’Adam d’une façon toute différente :
    Dieu tira Adam du « limon ». Mais il s’aperçut vite qu’Adam n’était qu’une moitié de lui-même, probablement sa part masculine, animus l’action. Il éveilla donc « l’autre côté » d’Adam, son côté Eve, sa part féminine, anima le sentiment.
    De cette façon, Adam devenait un être complet : action et sentiment. L’harmonie parfaite que nous recherchons tous. Et qu’il perdit lorsque « Eve » sa part anima de sentiment « croqua la pomme », c’est-à-dire, voulu acquérir « la connaissance ».
    La question est alors : quelle pouvait bien être cette « connaissance » interdite au point de déséquilibrer la création humaine de Dieu au point de transformer sa vie en enfer. Et de le condamner à rechercher éternellement cette part de lui-même qui, maintenant lui manque tant et qu’il cherche désespérément à combler ce vide à travers l’autre…
    Sans doute, une « connaissance » divine !
    En croquant la pomme,

    Adam devint-il un Dieu avant d’avoir été un homme ?
    Ça, c’est une autre histoire... Que je vous raconterai plus tard, peut-être...

    agnes andersen (extrait de « la Bible : interprétation humoristique d’Anne Dubret, assistante sociale)

    A méditer au CLAIR de la LUNE.


  • Je mentionnerai d’abord qu’en astrologie, Lilith est le nom d’un point astronomique « où quelque chose manque ». Celui que l’on appelle aussi « la Lune Noire ».
    Comme vous le savez, la Lune et la Terre tournent l’une autour de l’autre (Lune autour de l’Autre) suivant une orbite en forme non pas de cercle mais d’ellipse.
    Or, comme vous le savez aussi, une ellipse a deux centres. Dans cette éternelle ellipse sidérale, Lune et Terre occupent le premier centre à tour de rôle. Mais qui occupe le second ? Personne.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 août 11:40

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
       
      ’’Comme vous le savez, la Lune et la Terre tournent l’une autour de l’autre (Lune autour de l’Autre) suivant une orbite en forme non pas de cercle mais d’ellipse.

      ’’
        >
       vous êtes calée en astrologie, mais il semble que vous ayez des lacunes en astronomie.
       
      En fait, la terre et la lune tournent de concert autour du soleil sur deux trajectoires sinusoïdales entrelacées dont l’enveloppe est une ellipse dont le soleil occupe l’un des foyers (qui n’est un centre) . Cf. là
       
      ps. La trajectoire de la terre est une sinusoïde beaucoup plus plate que celle de la lune du fait de leur différence de masse. La lune accélère pendant la phase que nous jugeons décroissante vue depuis la terre, et ralentit pendant la phase croissante


    • @Francis, agnotologue en lune décroissante, le pénis décroît, il retourne chez môman. Et en phase croissante, il se déploie. Ce n’est pas par hasard que l’inconscient est associé au marées basses et hautes qui dépendent des mouvements de la lune. Un sujet qui vous l’aurez compris me passionne. Etant née un jour de pleine lune (ARTEMIS ou DIANE de pois tiers... !!!).


    • Dans Blanche neige, il y a SEPT nains. Ce n’est pas par hasard. les phases de la lune sont de 4 X 7 : 28. Qui correspondent normalement au cycle menstruel féminin.. ;


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 août 07:45

      @Francis, agnotologue
       
      Plus précisément et pour les astronomes, je suppose que les trajectoires notamment de la lune mais aussi de la terre par conséquent ou pour la même raison , ne sont pas sinusoïdales mais hélicoïdales-éliptiques, c’est-dire plus ou moins aplaties.


  • Comme DSK, les russes auraient dû se méfier de Lilith ou la lune noire. Quoi qu’en réalité, elle est rose...


  • Magie blanche ou magie noire ? 

    Les modernes ignorent généralement à quel point la vieille magie intervient dans leur quotidien...

     

    Lorsqu’un enseignant prend la peine de répéter une notion 3 fois à ses élèves, est-il conscient que sa volonté dans une bonne intention ; essaie de forcer celle de ceux qui l’écoutent et qu’il fait de la magie blanche ?

     

    Lorsque le fan d’un chanteur écoute en boucle paroles et musique au point de quitter son environnement pour un autre monde, il fait de la magie et s’intègre à un égrégore.

     

    Lorsque, plein de bonnes intentions, un jeune occultiste se persuade de projeter, non pas sa conscience, mais son « corps » à distance, chez sa voisine ou sur une autre planète, par un processus, conscient ou non, d’auto-hypnose aidé parfois par la consommation de stupéfiants, et qu’il en ramène ses expériences vécues, c’est encore de la magie ! 


  • La lune, le sexe féminin, et le doigt, le pénis (s’il est nain) ou phallus... 


    • Grincheux Grincheux 21 août 11:38

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      en fait, bien avant les gay prides, « la lune » signifiait le plus souvent le côté postérieur, surtaout la « pleine lune » toute ronde et ses cratères


    • @Grincheux C’est peut-être là que se situe l’échec de Luna 25. Le lancement s’est fait en phase décroissante (donc, maternelle). Après la nouvelle lune, ils auraient été en phase croissante vers la pleine lune (paternelle). N’oublions la position des russes concernant le mouvement LGBTQIA... (les homos tous collés à leur mère....). Docteur, je n’ai plus d’uté« russes ». Mais prenez du thé à la menthe, Madame.


    • Grincheux Grincheux 21 août 12:04

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      le do est orthodoxe parce que l’ut est russe


    • @Grincheux la musique des sphères. 

      À partir de cette idée, Pythagore établit une gamme cosmique appelée la gamme pythagoricienne, qui compte sept intervalles et six tons, et l’a appliquée au ciel. Selon ce modèle, la vitesse de rotation des planètes autour de la Terre correspond à la vibration de la corde d’un instrument, alors que la longueur de la corde correspond à l’orbite de chacune des planètes.

      Selon Pythagore, plus les planètes évoluaient rapidement (comme Mercure et Vénus), plus le son qu’elles produisaient était considéré aigu et, inversement, plus elles tournaient lentement (comme Jupiter), plus le son qu’elles émettaient était grave. Dans la gamme pythagoricienne, le si est attribué à Saturne, le do à Jupiter, le ré à Mars, le mi au Soleil, le fa à Mercure, le sol à Vénus et le la à la Lune.


  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 21 août 11:57

     alors que la Russie était son principal fournisseur d’armes, l’Inde, diversifie aujourd’hui ses achats

    L’Inde a toujours diversifié ses achats, ses forces aériennes sont un véritable zoo, avec du matériel soviétique et russe, français, britannique, américain, israélien, brésilien, espagnol, allemand... Numériquement, il y a,certainement, tout matériels confondus, prédominance russo-soviétique, mais la politique de diversification n’est pas nouvelle.



  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 août 12:12

    Très sympa le dessin smiley


  • DACH 21 août 12:54

    Un peu d’ironie...."Les Russes ont une grande culture des échecs. Ce jeu exige l’exercice de l’intelligence avant d’agir. Les dirigeants poutiniens ont voulu en faire un savoir faire politique ! Les résultats sont surprenants. Ils ont produit depuis février 2022 un cortège d’échecs sous formes de miracles dans tous les domaines : en Ukraine, en Europe, dans le monde, jusqu’au crash de la sonde lunaire Luna 25, fruit ancien des technologies soviétiques.

    Peut-être que les dirigeants poutiniens auraient besoin de cours de sémantique à confondre les réalités des peuples qui se veulent libres avec les échecs qu’ils assument comme des victoires."


    • jjwaDal jjwaDal 21 août 17:18

      @DACH
      L’explication la plus probable de l’échec de Luna-25 réside probablement dans un choix économique/pratique d’une motorisation surdimensionnée pour le poids de la sonde. Elle devait freiner pour se mettre sur une orbite elliptique de 100x10km au dessus de la surface lunaire, impliquant un freinage d’autant plus dur à calibrer dans sa durée que la poussée du moteur est puissante.
      Il est soupçonné qu’une erreur de quelques secondes dans la durée de freinage ou du début de celui-ci aurait suffit à baisser le périgée trop prêt du niveau de la surface lunaire au lieu des 10km d’altitude. Par ailleurs le relief est accidenté et déterminer dans cette région la topographie à la verticale des 10km recherchés devait être rude.
      Si la NASA devait reconstruire et lancer une saturn-V, elle rencontrerait probablement le même type de problèmes, par manque de retour d’expérience récent.
      Mais un échec reste un échec, bien sûr.


    • DACH 21 août 17:40

      @jjwaDal=Les raisons qui nous ont été décrites par les spécialistes nous indiquent que ce crash serait lié à des défaillances de composants informatiques.
      Aucun moyen d’approuver ou de démentir pour nous.


    • jjwaDal jjwaDal 21 août 18:27

      @DACH
      Les mêmes qui prétendent depuis mars 2022 que la Russie va manquer de munitions d’ici 3 jours et qu’ils doivent installer des composants électroniques de machines à laver pour piloter leurs missiles hypersoniques ?
      je dirais que ça sent plus la boulette informatique qu’un défaut matériel ou un manque de protection contre les radiations. Après tout la mise en orbite survolant le pôle semblait correcte avant cela.


    • DACH 21 août 19:53

      @jjwaDal=Les mêmes qui prétendent depuis mars 2022 que la Russie va manquer de munitions d’ici 3 jours et qu’ils doivent installer des composants électroniques de machines à laver pour piloter leurs missiles hypersoniques ? = Non rien à voir. 
      En revanche, des signes se font de plus en plus précis. Ils permettent d’affirmer que les faiblesses de tous ordres de la Fed de Russie s’aggravent, tant ils deviennent visibles par les Occidentaux.
      Le scénario 1917 continue de se rapprocher.


  • zygzornifle zygzornifle 21 août 13:00

    Pareil qu’avec Macron, il vaut mieux surveiller ou il met son doigt .....


  • Xenozoid Xenozoid 21 août 13:46

    Les cris d’un milliard d’étoiles assassinées mentent à la paix de la nuit alors que nous nous accrochons désespérément aux rares pierres fragiles que nous appelons Mondes.
    Le ciel a brûlé, les étoiles ont criés et sous les cendres de l’infini, l’espoir a cicatrisé apres avoir respiré sont dernier saignement
    Le papillon veut son étoile
    La nuit veut demain
    Le roi veut ce qui est loin
    et en dehors de sa sphère de chagrin
    La peur conduit l’univers.mais
    Vous trouverez l’effroi parmi les galaxies.
    Vous trouverez l’horreur au coeur d’une étoile.
    Vous trouverez votre destin dans un tas de poussière.


  • alinea alinea 21 août 16:14

    L’homme désacralise ce qu’il ne maîtrise pas, pille, saccage pour alimenter des buts hautement débiles et inutiles, juste égotiques ; je me demande de quel droit ? Qui les autorise à violer la Lune et l’utiliser pour lustrer leur poil de bêtes domestiquées dangereuses ? On vous donnera des miettes ? Vous êtes fiers comme si c’était vous qui y alliez ? Comme le gus fier de la bagnole qu’il a payé une blinde ? Comme si l’argent était un passe droit dans le cosmos ?

    ...utile pour la fusion nucléaire, ben voyons, tu parles d’un argument !

    J’ose espérer que cette variété d’homo economicus scientificus périra de son déséquilibre, lui qui vient de sapiens sapiens, ils ont changé de focal depuis !

    Et bientôt.


    • jjwaDal jjwaDal 21 août 18:30

      @alinea
      Je ne te suivrai jamais sur ce terrain. Je peux comprendre en tant que végétarien qu’on puisse sacraliser le vivant, je peux comprendre qu’on puisse sacraliser la Terre, qui définitivement ne nous appartient pas exclusivement (elle appartient a minima aux générations à venir autant qu’aux autres espèces et éventuellement à une autre civilisation que la nôtre, mais la Lune (un simple gros caillou) ?...
      Les bras m’en tombent.


    • alinea alinea 21 août 19:50

      @jjwaDal
      Tu n’as pas accès au monde symbolique, donc à ta part spirituelle, qui, au passage est la spécificité de l’humain, tu n’as pas accès au sacré de ce qu’a été, et est encore, la Lune, pour les humains qui ne sont pas des occidentaux cerveaux gauches, donc une immense majorité. Tu n’a pas accès aux effets des lunaisons sur notre vie, notre humeur, nos marées, nos plantations... l’énergie cosmique...
      Je te vois bien avec la lune en capricorne, verseau, gémeaux, vierge balance, bélier... il reste peu de gens sensibles aux énergies telluriques, cosmiques, prends le terme que tu veux.
      Voir la Lune comme un caillou, c’est ton cerveau gauche qui t’envahit : la Lune que je regarde tous les soirs sauf quand elle est « noire », m’émeut à un point que tu ne peux pas soupçonner.
      Quand je pense que des tarés d’humains y vont par appât de gains ou de gloriole, qu’ils en font une compète, eh bien, j’ai honte de faire partie de cette engeance.


    • Grincheux Grincheux 22 août 07:47

      @alinea

      «  lui qui vient de sapiens sapiens, ils ont changé de focal depuis ! »

      « ils » (nous) ont changé de focale il y a environ 10 000 ans quand ils sont passés de l’activité de chasseurs-cueilleurs à celle d’agriculteurs-éleveurs

      le problème n’est pas de manger les animaux, mais de les exploiter, les élever dans le but de les tuer, les castrer et les faire travailler, comme les chevaux esclaves avant la mécanisation. le mot « capital » vient de « chepetel » : la richesse se comptait au départ par le nombre de t^te du troupeau d’un propriétaire. l’élebveur (et non pas sapiens saopiens a décidé que les animaux pouvaient être la proprié de certains et pas d’autres (lesquels ont en fait un statut équivalent à celui des animaux en cas d’esclavage toujours existant)

      le problème n’est pas de manger des fruits et légumes, mais d’exploiter la terre (on dit « exploitation » agricole), de modifier les paysages et les biotopes, d’éradiquer des plantes dites « mauvaises » (herbes), et de décréter qu’une partie du territoire est la propriéte de quelqu’un qui possède en plus tous le bâtiments qui sont dessus, dont des usines où il peut exploiter les esclavec plus ou moins affranchis en consentants

      le passage d’erectus à sapiens a été moins déterminant pour la rupture de l’évolution que le passage de l’économie de subsistance à l’économiede de production élargie fondée sur la propriété privée et l’exploitation qui permet de réaliser des profifs qui, avec le système d’héritage, s’accumulent de génération en génération et permettent de financer un contrôle social strict

      la question est de savoir où est la limite et quand le chateau de cartes va s’écrouler


    • jjwaDal jjwaDal 22 août 18:20

      @alinea
      Ce monde symbolique ressemble beaucoup à une projection de nos fantasmes sur la réalité pour nous la cacher. Les religions ne sont d’ailleurs pas autre chose. Le monde est ce qu’il est, que ça nous plaise ou non, il ne dépend pas de nous et ne se soucie pas de nos fantaisies.
      Il est tellement décorrélé de la réalité qu’il est impensable qu’une action physique sur la Lune puisse le toucher. Rien de ce que nous ferons là bas ne changera son aspect depuis la Terre et donc on pourra y projeter encore longtemps nos fantasmes et nos rêves.
      La Lune est physiquement la fille de la Terre et pour moi le symbole s’arrête là. Aller plus loin équivaut à considérer que le ciel est la demeure des dieux et qu’on n’a pas le droit d’y mettre les pieds. Bah voyons...
      Je préfère de loin être « envahit » par ma pensée conceptuelle que par mes pulsions ou émotions. Je sais qu’elles sont une dimension de notre humanité mais elles me semblent incompétentes pour gérer la complexité du monde que nous avons créé.
      Et comme nous ne reviendrons pas en arrière, j’essaie de m’adapter au monde qui vient. Tu as choisi de ne pas le faire et je ne peux te le reprocher.


  • DACH 21 août 17:44

    Une réponse populaire européenne aux ambitions russes suicidaires de VVP = Born to be alive de P Hernandez= https://vimeo.com/560858164 = Un hymne de vie face aux épreuves !

    Cette jeunesse européenne là veut-elle d’une vie à la Poutine ? Cette vidéo, période Covid, est aussi une réponse aux camps de vacances et d’endoctrinements des jeunes générations que les poutiniens rééduquent au patriotisme compulsif.

    Les ambitions impérialistes de VVP nuisent aux intérêts de la Fédération de Russie. Cela se voit de plus en plus de Russie et en Russie. L’Ukrainium continue ses effets.


  • Xenozoid Xenozoid 21 août 18:32

    j’ai une pensée sur l’echec russe et les feux sur maui,bien sur c’est mon imagination.

    il y a du monde sur la lune en ce moment, et beaucoup de lunatiques sur terre(taurus)


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 21 août 18:40

      @Xenozoid
       « Du monde sur la lune et beaucoup de lunatiques sur terre »
      J’adore cette réflexion smiley

      « jamais d’alunissage au pôle sud, ni au pôle nord. »
      évidemment, c’est comme les alpinistes qui commencent à monter sur les montagnes par la face la plus réchauffée par le soleil et puis tentent de parfaire leur sport, en prenant des risques plus importants en montant de l’autre côté.


    • Xenozoid Xenozoid 21 août 19:00

      @Réflexions du Miroir

      guy j’ai vu que tu avais lu mes arctic.... smiley)

      je connaisais astérix, un anti castrist,un copain de spatacus le quidam...oui il y a toujours un autre coté


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 août 19:06

      @Réflexions du Miroir
       
       ’’« jamais d’alunissage au pôle sud, ni au pôle nord. »’’
      — >
      C’est pourtant là que les variations de températures sont les moins importantes et les extrêmes moins élevés ou moins bas.
       
      ’’ c’est comme les alpinistes ... ’’
      >
      Je trouve que la comparaison est inappropriée.


    • DACH 21 août 19:57

      @Xenozoid=Oui, les lunatiques changent d’avis selon le sens du vent....girouettes....


    • Xenozoid Xenozoid 21 août 20:07

      @dach

      heureusement qu’ils sont idiots


    • DACH 21 août 21:31

      @Xenozoid=Quand un idiot frappe à ta porte pour l’enfoncer il te reste une solution, et elle ne passe pas par un discours bienveillant !!!!!


    • Xenozoid Xenozoid 21 août 21:34

      allekoum sallam


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 22 août 09:03

      @Francis, agnotologue,
       Inappropriée ?
       Si aucun pays n’a encore essayé, c’est parce qu’il y a une raison.
       La raison n’est pas climatique mais la teneur du sol plus difficile pour alunir d’après ce que j’ai compris.
       Je n’y ai jamais été donc, j’écoute ce qu’on en dit.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 août 09:59

      @Réflexions du Miroir
       
       Sur Wikipedia on peut lire ceci :
       
      « (1) Le pôle Sud de la Lune est le point de l’hémisphère sud de la Lune où l’axe de rotation lunaire rencontre sa surface. (2) Il présente un intérêt particulier pour les scientifiques en raison de la présence de glace d’eau dans ses cratères d’obscurité éternelle : ceux-ci ne reçoivent jamais la lumière du soleil et restent ainsi en permanence suffisamment froids pour que la glace et d’autres substances volatiles restent piégées. (3) En revanche, la région du pôle Nord de la Lune présente une quantité beaucoup plus faible de cratères protégés de la même manière. »

       
      (1) > !!! LOL
      (2) > ???
      (3) > comment expliquer cette différence, étant donné qu’amha, il existe une parfaite symétrie entre les deux pôles vis-à vis de l’exposition au soleil ?
       
      Cette différence entre nord et sud est justifié pour la terre par sa configuration géologique mais aussi de l’exposition saisonnière : le pôle sud est exposé au soleil quand la terre est au plus près de lui et inversement. Mais ces deux facteurs ne valent pas pour la lune.
       


    • DACH 22 août 10:53

      @Xenozoid=mektoub....


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 22 août 17:29

      @Francis, agnotologue
      Merci pour l’explication


    • Xenozoid Xenozoid 23 août 14:08

      @DACH

      i know


  • Yves Guéchi Yves Guéchi 21 août 21:09

    Ne comptons pas sur Agoravox pour avoir des nouvelles fraîches (peur-être en raison de la canicule ?)

    En effet, Luna-25 s’est écrasée sur la Lune, alors que la sonde spatiale russe devait alunir en douceur sur le pôle de la Lune ce lundi 21 août. La sonde spatiale russe Luna-25 s’est écrasée sur la Lune, signant l’échec de la première mission lunaire lancée par Moscou depuis 47 ans. smiley


  • Danton 13 Danton 13 22 août 09:08

    Bonjour Grincheux ! 

    A titre personnel j’aime beaucoup le chapeau de votre article << les médias continueront à nous parler du changement climatique et d’un énième variant >> l

    C’est exact ! En été il fait chaud ! Rien de nouveau ! Mais là on exagère la chaleur pour nous imposer une nation sans frontières ! C’est là un grave danger ! Attention à la monnaie numérique, attention au crédit social à la Chinoise , attention au portefeuille numérique !

    L’Inde la Russie et la Chine continueront ... Oui c’es tout le problème . Je méfie surtout de la Chine qui est faut il le rappeler un régime communiste. Pour la Russie oui elle bénéficie du savoir faire de l Union Soviétique. Est elle vraiment plus communiste ? C’est sans vouloir choquer une vraie question !

    Pour la conquête spatiale j’ai peu d’idées la dessus. Les EU sont ils réellement allés sur la Lune ? Je finis peut être à tort par en douter ! 

    J’ en sais finalement trop rien ! Il me semble impossible de mentir autant ! 

    Que Diable vont ils faire sur la Lune ? Disons le je suis incapable de répondre ! Mais c’est pas pour rien ! 

    A lire votre article les menaces et risques de guerre sont présents et seul le cadre protecteur d’une nation avec des frontières solides peut nous préserver de bien des malheurs. Nous en sommes très très loin.

    Bien à vous


    • Grincheux Grincheux 22 août 10:07

      @Danton 13

      merci pour les fleurs
      mais, ça veut dire quoi, « communiste », poour vous ?
      un état contrôlé par une oligarchie s’accaparant la totalité de la puissance économique en détenant le pouvoir politique et sans supprimer la propriété privée, créant ainsi non seulement une breau-techno-cratie, mais aussi une secte de privilégiés miliardaires ?
      ce n’est pas ma définition du « communisme »
      le dévoiement historique a réussi l’exploit de permettre aux adversaires d’une évolution sociale positive d’utiliser ce terme comme un épouvantail
      c’est dommage
      dans la perspective d’une société sans état, l’analyse des rapports de classe aurait pu être un outil efficace, mais les loups ont réussi à le neutraliser


    • Hervé Hum Hervé Hum 22 août 11:00

      @Danton 13

      bah, Danton n’est qu’un sot parmi tant d’autre.

      Par exemple, il faut être très sot pour dire que ce sont les frontières et le nationalisme qui protèges les gens, alors que c’est depuis l’antiquité la raison de leur insécurité ; de leur exploitation et de toutes les guerres.

      Et ce qu’il dit du communisme n’est que le résultat de sa propre sottise, liée à sa propre ignorance et d’écouter la sagesse de ceux là même qui vendent l’arnaque du covid, qu’il dénoncer par ailleurs.


    • Eric F Eric F 22 août 12:01

      @Danton 13
      Le parti communiste chinois n’a gardé du communisme que la dictature du parti, une grande part de l’économie est privée, et des fortunes se bâtissent.


    • christophe nicolas christophe nicolas 23 août 13:28

      @Danton 13
      Vous pouvez douter de Luna et d’Apollo. Toute la difficulté tient dans 4 faits liés aux lois de la mécanique :

      1 - le moteur est sous le centre de gravité ce qui génère un équilibre instable,
      2 - l’absence d’atmosphère annule tout appui aérodynamique
      3 - les moments d’inertie sont proportionnels au cube de la distance à l’axe de symétrie, donc plus le vaisseau est volumineux et plus c’est critique
      4 - les moments d’inertie sont fluctuants à cause des liquides des réservoirs

      Mis bout à bout fait qu’il est très problématiques d’alunir pour repartir.

      Le succès du lanceur space x qui aterrit tient dans le fait qu’il a des appuis aérodynamiques donc seul le dernier instant est difficile mais vous remarquerez qu’il freine au dernier moment, que la fusée est très fine ce qui limite énormément les moments d’inertie et que les réservoirs sont vide à l’atterrissage.... :)


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 août 13:42

      @christophe nicolas
       
       ’’Mis bout à bout fait qu’il est très problématiques d’alunir pour repartir.’’
        >
       Avant même l’idée de repartir, il faut déjà se poser correctement, ce qui compte tenu des difficultés énoncées parait tous simplement impossible pour un pilote humain.


  • Hervé Hum Hervé Hum 22 août 10:49

    Je vais paraphraser Lao Tseu en disant que « quand le sage désigne la main, le sot regarde le marteau »

    Et bien, c’est ce que vous faites ici même !

    en effet, un pays est un outil comme peut l’être un marteau, qui obéit à celui qui le tient, de Poutine à Biden en passant par tous les autres « chefs ». Cela fonctionne tout aussi bien d’ailleurs lorsqu’on parle de multinationales, qui ne sont que des objets, outils et non des personnes, même « juridique », qui consiste bien à faire voir le marteau et oublier la main. A partir de là, il est alors facile de croire que l’IA peut avoir une conscience et même une âme et aller au paradis. Bref, Jésus doit posséder un smartphone !


  • Une amie astrologue à ma demande a fait le thème du 10 aout : 

    Un retour en arrière de l’exploit de Luna 24 en août 1976, dans ce contexte astrologique la Lune se situant dans la zone de l’Equinoxe du printemps, était aussi dans l’axe d’opposition Mars, qui prédisposait à un « coup raté » suite a un dysfonctionnement technique, Mars en conjonction Mars comme se fût le cas en août 2023, circulez il y a plus rien à voir … un astrologue Russe aurait pu voir ça que c’était risqué sous une même conjonction, « on reprend les mêmes et on recommence » ?

    Le jour du lancement de Luna 25 « la Lune » était vraiment mal Luné », la Lune se situant en Gémeaux au double carré d’une opposition de la conjonction de Mercure/Mars et de Neptune. C’était bien la « Lune » qui était la direction de Luna 25 et non Uranus qui lui était la porte de sortie de l’opposition trouble fête un peu spéciale, par Mercure entrée dans sa phase stationnaire le 20 août toujours en conjonction Mars comme en 1976 , sauf que Mercure n’était pas arrivée dans sa boucle de rétrogradation, mais la Lune était visé dans l’opposition en 76 !


    • Eric F Eric F 22 août 12:04

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Depuis les sanctions, les russes utilisent l’astrologie chinoise, par laquelle la conjonction des astres était favorable


Réagir