jeudi 16 avril 2020 - par Marc Dugois

Quelle peur, la peur alibi du covid 19 cache-t-elle ?

Cela devient vraiment ridicule. Chaque jour le professeur Salomon vient débiter à l’unité près, le nombre de morts en omettant consciencieusement de dire qu’il y a normalement de l’ordre de 50.000 décès par mois en France. Il omet aussi de dire que l’INSEE comptabilise tous les morts depuis 1946 et que le graphique des décès montre à l’évidence que 2020 n’a rien d’exceptionnel. Son travail pour ne rien dire de faux tout en cachant l’essentiel mériterait au professeur Salomon une médaille en chocolat tellement il se donne du mal. Que pèsent les 17.167 décès depuis le début de l’épidémie en France jusqu’au 15 avril face aux 87.861 morts du seul mois de janvier 1949 pour lequel on n’a pas fait tant de chichis.

Le Quotidien du médecin du 17 janvier 2015 précisait qu’au niveau mondial :

Les pandémies grippales les plus dévastatrices furent celles de 1889-1890 (grippe russe) qui fit un million de morts, de 1957-58 (grippe asiatique, 1,5 million de morts) et de Hong-Kong (1968-1969, près d’un million de morts). Mais la plus meurtrière fut incontestablement la grippe espagnole qui fit, entre 1918 et 1920, près de 100 millions de morts selon les projections les plus récentes. Liée à une réaction immunitaire excessive (« orage cytokinique »), les complications de cette grippe étaient particulièrement effrayantes : hémorragie des muqueuses et pétéchiales, saignements auriculaires… La majorité des décès étaient dûs à des surinfections, le plus souvent des pneumonies bactériennes.

Publicité

Rien de nouveau donc et les simagrées actuelles sont organisées comme d’habitude par le trio Politiques, média et université, qui se regonflent les uns les autres pour occuper tout l’espace en ne se sentant pas seuls à expliquer qu’il suffit d’avoir peur de la mort pour ne plus avoir besoin de donner un sens à sa vie. Savoir se contenter de consommer et de voter est leur credo et la fausse monnaie légale est là pour le rendre crédible. La toile leur résiste grâce à internet mais comme les gouttes d’eau de raison y sont perdues dans un océan d’émotion, ils ne craignent rien de ce côté-là.

En revanche (est-ce par bêtise ou par calcul ?) l’arrêt de l’activité du pays qu’ils ont imposé va forcément faire exploser le système stupide existant depuis la deuxième guerre mondiale, système totalement intenable que le dit trio tente de faire tenir encore un peu avec chaque jour davantage de fausse monnaie légale. Le 24 mars le PDG de Blackrock est devenu l’homme le plus puissant du monde comme l’explique très bien l’article de Réseau International. C’est son échec écrit d’avance qui sonnera le glas du système actuel intenable et incompris qu’il est sans doute utile de réexpliquer une énième fois.

La monnaie a toujours été une richesse préalablement reconnue comme l’or ou l’argent dont l’attrait a généré l’énergie comme le fait un aimant. Les accords de Bretton Woods de 1944 ont lié toutes les monnaies au dollar et le dollar à l’or. La FED a fabriqué frauduleusement cinq fois plus de dollars qu’elle n’avait d’or, ce qui a obligé Nixon à déconnecté unilatéralement en 1971 le dollar de l’or pour stopper l’exportation de l’or américain, rendant toutes les monnaies déconnectées de toute richesse préexistante, donc de toute énergie réelle. L’euro a été créé, pour la première fois dans toute l’histoire de l’humanité, en lien non avec une richesse préexistante mais avec des monnaies déjà déconnectées de tout. Nous vivons sur un trépied incohérent, ravageur mais tellement agréable : la monnaie n’est pas une énergie, on en fabrique autant qu’on veut, elle fait tout le boulot. La réalité est que l’ensemble du système bancaire fabrique en continu une énergie factice devant pomper d’abord l’énergie de l’épargne des peuples puis leur énergie future en les asservissant. Monsieur Larry Fink, PDG de Blackrock, est en charge depuis le 24 mars de faire tenir ce système impossible et stupide en utilisant notre facilité à nous croire des dieux au pays de Cocagne et notre capacité à n’être que des moutons de Panurge qui ne savent même plus se reproduire.

L’avenir est entre nos mains et entre celles de nos enfants, sûrement pas dans celles des Politiques, des média et des professeurs qui ont tous besoin pour exister que nous ne comprenions rien. La premère chose à comprendre est qu’un peuple qui ne donne aucun sens à sa vie, génère et donne le pouvoir à ses propres fossoyeurs.



31 réactions


  • François Vesin François Vesin 16 avril 2020 19:15

    Faut-il s’étonner qu’en tenant le langage  factuel  de la raison

    les chiens de garde de la macronie agonisante se sentent revivre le

    temps de disqualifier votre remarquable article de leurs petits moins vicieux.

    .

    Votre tirade sur Blackrock (merci pour le lien) leurs est particulièrement

    cruelle quand on se souvient que son pdg a table ouverte à l’Elysée

    où il vient donner ses ordres au domestique français qu’il y a placé.

    .

    Merci de répéter ici que notre avenir sera celui que nous ferons quand,

    nous leur opposerons le front d’un peuple « Résolus à ne plus servir ».

    Votre contribution serait précieuse là https://frontpopulaire.fr/p/actualites


  • xana 16 avril 2020 20:12

    Merci M Dugois pour cet article.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 avril 2020 21:35

    C’est le propre des société hyper technologiques et obsessionnelles. Tout doit être sous contrôle, surtout la mort. Mais à force de maîtrise, à un moment le système vous pète à la gueule et cela peut être ravageur. Il y aura de plus en plus de cygnes noirs car la vie, c’est l’imprévisible.


  • ticotico ticotico 16 avril 2020 22:07

    Nous sommes en train d’assister à un coup d’état mondial... La méthode appliquée jusqu’ici par les clones de gouvernement, dont Macron est l’avatar imposé à la France, était un peu trop homéopathique. 

    Complotiste ?

    On en reparle dans un an, quand les classes moyennes auront été éradiquées, que les multinationales auront récupéré une grande partie de l’activité jusqu’ici gérée par de petites entreprises, que nous n’aurons pas recouvré le droit de nous déplacer sans motif... Les « zactionnaires » seront devenus propriétaires du monde, sans partage, sans contre pouvoir.

    Ils « suspendent » la réforme des retraites ? Pas grave pour eux, ils savent qu’ils referont la même en pire et en nous expliquant qu’on devrait être contents d’avoir encore un quignon de pain...


  • machin 17 avril 2020 07:27

    Très bon article digne du monde diplo...

    Merci.


  • cevennevive cevennevive 17 avril 2020 08:14

    Bonjour Marc Dugois,

    « Cela devient vraiment ridicule. »

    En effet !

    Qu’allons-nous devenir ? nous sommes obligés d’obéir sinon « pan pan cucul », papier justificatif de sortie sinon prélèvement au portefeuille.

    Merci de cet article dont nous souhaitons en lire plus souvent, au lieu des interminables articles décrivant une maladie et ses dérivés avec des termes techniques que l’on ne comprend pas et qui alarment les crédules.

    Le plus souvent, le ridicule nous fait rire ou sourire. Là, c’est plutôt le contraire.

    Bien à vous.



  • devphil30 devphil30 17 avril 2020 08:18

    L’autre jour je suis tombé sur le blabla de Salomon , j’ai tenu 1 minute 30 ....

    Rien compris , il y a des chiffres dans tous les sens et visiblement ca dure longtemps et depuis longtemps ce théâtre du covid.

    Il y a un mime à coté qui n’aide pas à se concentrer sur le contenu déjà incompréhensible bref sans intérêt.

    Une synthèse de 3 ou 4 lignes avec total depuis le début et sous total journalier sur un écran suffira largement au lieu de monopoliser l’antenne par ce débit de chiffres incompréhensibles , c’est peut être voulu pour faire sérieux et impliqué ....


  • Yann Esteveny 17 avril 2020 08:38

    Message à Monsieur Marc Dugois,

    La peur de la mort et l’absence de sens à la vie sont la marque de notre époque. Il y a deux mille ans, un plus grand que nous avait expliqué le courage qu’il faut avoir dans le Bien sans redouter la mort. Nous fêtons cette semaine son sacrifice qui nous rappelle cette vérité.

    Respectueusement


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 17 avril 2020 09:01

      @Yann Esteveny

      Salut, oui cela me semble être une vérité donc factuel.
      Sans inclure la mort dans la pensée ,mort qui est un absolu, est ce que je nie ma naissance ? sans inclure cela, il n’y a pas de vie, mais une survie physique vide..est ce que je vois..ce serait à développer bien sur, mais tout sujet est là pour tout le monde tout le temps n’est il pas ?
      bonne journée.. smiley


    • Yann Esteveny 17 avril 2020 10:27

      Message à avatar Géronimo howakhan,

      C’est bien cela. Pour résumé, une certaine confiance dans la mort donne une confiance dans la vie. Une peur excessive de la mort tue la vie.
      J’essaye de publier un texte sur Agoravox sur ce sujet depuis un mois :
      - Epidémie - Vivre et mourir

      Respectueusement


    • Marc Dugois Marc Dugois 17 avril 2020 10:57

      @Yann Esteveny
      Je vais essayer de faire publier votre texte.


    • Yann Esteveny 17 avril 2020 11:47

      Message à Monsieur Marc Dugois,

      Je vous en remercie.

      Respectueusement


  • Francis JL 17 avril 2020 08:53

    ’un peuple qui ne donne aucun sens à sa vie, génère et donne le pouvoir à ses propres fossoyeurs.’’

     

    « La vie n’a pas de sens, elle a du goût » André Comte Sponville.

     

    En ces temps troublés, la vie a un goût plutôt amer.


    • Marc Dugois Marc Dugois 17 avril 2020 10:59

      @JL

      C’est bien pour cela que la philosophie de Comte-Sponville est si fade. Sa vie n’a aucun sens puisqu’il n’y cherche que du goût.


  • sylvain sylvain 17 avril 2020 09:42

    la gestion de cette grippe est tellement bizarre qu’on se mettrait à croire aux reptiliens .

    Il semblerait que nos zelites aient besoin de chocs psychologiques suffisant pour induire des changements de société qu’on imagine majeurs . En tout cas, d’état d’urgences en état d’urgences, nous sommes parfaitement dépossédés de nos sociétés et en état d’exception permanent 


  • julius 1ER 17 avril 2020 10:37

    Rien de nouveau donc et les simagrées actuelles sont organisées comme d’habitude par le trio Politiques, média et université, qui se regonflent les uns les autres pour occuper tout l’espace en ne se sentant pas seuls à expliquer qu’il suffit d’avoir peur de la mort pour ne plus avoir besoin de donner un sens à sa vie.

    @l’auteur,

    eh ben voyons !!!!! ce qu’il y a de bien avec les statistiques et les chiffres, c’est que c’est toujours bien .... après..... et pas comme dans une guerre, lorsque l’on survit sous les bombes !!!!!!

    c’est sûr qu’il est facile de gloser et évaluer la dangerosité d’une pandémie lorsque l’on est assis devant un écran avec un hôpital à quelques encâblures et des soignants en nombre suffisant.....

    mais lorsque l’on est en réa et dans un coma pendant 10 jours ou plus et que l’on revient à la vie mais que la partie n’est pas finie et qu’il faut encore lutter pendant des semaines pour s’en sortir mais aussi qu’il faudra encore des mois pour retrouver la parole, les sens essentiels et un physique à peu près correct .... c’est sûr que Blackrock n’est pas un soucis primaire !!!!


    • Le421 Le421 17 avril 2020 17:59

      @julius 1ER
      Figurez-vous quand même que des malades dans le coma, qui luttent pour survivre, et en sortent complètement diminués, on n’a pas attendu le coronavirus pour cela.
      Vous semblez découvrir l’eau chaude en voyant la vie de tous les jours à l’hôpital.
      C’est pas d’aujourd’hui qu’on entasse les patients dans les couloirs des urgences...
      Écouter BFMTV toute l’année n’explique pas tout ce qui se passe dans le monde réel. Quand on défile dans les rues pour dénoncer la mise à sac du système de santé, c’est depuis des années. Les gens semblent tomber des nues...
      C’est tellement facile de dire « Encore les gauchistes qui pleurent !! ».


  • Dédé15 17 avril 2020 10:41

    Très bon article. 

    Dans nos pays occidentaux on a l’impression que plus l’espérance de vie augmente et plus l’idée de la mort est insupportable. Et en ce moment, c’est de mourir du coronavirus qui est insupportable, on ne parle plus des autres causes de décès ( peut-être que c’est moins grave !) alors même qu’on ne meurt pas forcément DU mais AVEC le coronavirus, puisque très nombreuses sont les personnes qui souffraient d’autres pathologies. 

    On a quand même fait une découverte très intéressante pour la science avec ce corona : les personnes âgées ont tendance à mourir davantage que les jeunes !


  • troletbuse troletbuse 17 avril 2020 12:14

    On a quand même fait une découverte très intéressante pour la science avec ce corona : les personnes âgées ont tendance à mourir davantage que les jeunes !

    Et même, en l’absence de curés, avec la bénédiction silencieuse du gouvernement  smiley


    • Roubachoff 19 avril 2020 06:55

      @troletbuse
      +++++++
      Juste une petite chose qui m’aurait fait mourir de rire si ce n’était pas si triste. Un des clowns du gouvernement parlait ainsi des EHPAD : « on y rentre à 85 ans et on y reste deux ans en moyenne. » Après, on a droit à quoi ? Des vacances à la mer ? Une croisière ? Un séjour en montagne ? 
      On a aussi découvert que les malades (comorbidités) meurent beaucoup plus facilement que les gens en bonne santé. Sous Macron, qu’est-ce qu’on progresse !
      Enfin, une mauvaise nouvelle du front. Frédéric Lordon est lui aussi tombé au champ d’honneur de la connerie. Dans son dernier article, il consacre un paragraphe vomitif à Didier Raoult. S’il y a des connards qui nous gouvernent (titre d’un de ses récents articles) il y en a aussi qui ne nous gouvernent pas.
      Bien cordialement


  • krolik 17 avril 2020 17:28

    D’après différents échos de proches ou moins proches, il s’avère que pas mal d’entreprises anticipent les pertes futures éventuelles en mettant les employés au chômage tout en continuant à les faire travailler à distance ou pas. Elle est pas belle la vie ?


    • Le421 Le421 17 avril 2020 17:44

      @krolik
      Normalement, si elles se font choper...
      Mais ce sera à la gueule du client, comme pour les PV !!


  • Marie-Pierre H Marie-Pierre H 17 avril 2020 17:38

    Merci pour ce très bon article !


  • Le421 Le421 17 avril 2020 17:43

    Les chiffres donnés de façon brute, sans élément de comparaison, ne veulent rien dire et ne sont que des éléments de propagande.

    Ils ne servent que les politiques populistes.

    Exemple, le nombre d’immigrés désignés à la vindicte du petit peuple, sans relation avec le nombre de français qui partent à l’étranger, par exemple.

    Le déficit supposé de l’hôpital français qui n’est jamais apposé à son budget global.

    J’ai dépensé 900€ pour changer les 4 pneus de ma voiture !! Ouf, c’est un bras !!

    Ouais, mais la caisse vaut 60.000 balles... Ça change tout !!


    • troletbuse troletbuse 19 avril 2020 22:19

      @Le421
      La tire, c’est comme les actions en bourse : tant que tu n’as pas encaissé l’argent de la vente, ca ne vaut rien ?


  • Christian 17 avril 2020 17:57

    Bon il s’agit d’une psychose collective qui n’enlève en rien la douleur de perdre son parent ou grand et arrière parent. On meurt plus à partir d’un certain âge, ça paraît être un scoop. Avec ça les « jeunes » s’en prennent aux vieux qui sortent...de vrais nazis ! Pauvres jeunes vous vous croyez éternels ? Vous ne serez jamais vieux ?

    Maintenant il faut voir tout l’aspect financier médicalo-pharmaceutique dans cette affaire.

    La médecine d’aujourd’hui n’est plus celle de hier où pendant trois guerres franco allemandes, des milliers des sœurs catholiques et protestantes (une voisine dans mon village en Suisse qui a été soigner des blessés en Belgique en 14-18) se sont dévouées pour soigner...gratuitement. Cela on l’oublie un peu, non ?


    • Christian 18 avril 2020 17:55

      @Christian
      Comme en Suisse on peut se promener librement, je viens de rencontrer un groupe de 6 jeunes dans la forêt...très sympas. D’un côté je comprends aussi la réaction de certains, car finalement on bloque tout, parce que les vieux, dont je fais partie , vont mourir quelques mois plus tôt...c’est bien cela , non ?
      Donc arrêtons ce cirque et reprenons la vie...laquelle comprend la mort.

      https://www.letemps.ch/societe/andre-comtesponville-laisseznous-mourir-voul


  • Zolko Zolko 17 avril 2020 18:45

    @ l’auteur : très bon article, merci. Par contre, je suis étonné par ça :

     

    En revanche (est-ce par bêtise ou par calcul ?) l’arrêt de l’activité du pays qu’ils ont imposé va forcément faire exploser le système stupide existant depuis la deuxième guerre mondiale

    la bêtise, non, à ce niveau, il n’y a plus de bêtise, on ne devient pas millionaire en étant bête à ce point. C’est donc calculé. Mais alors, pourquoi ?

     

    C’est son échec écrit d’avance qui sonnera le glas du système actuel intenable

    si vous le savez, il le sait aussi. Son « échec » est donc programmé, cherchons encore :

     

    Les accords de Bretton Woods...

    Bingo ! Nous assistons à l’effondrement contrôlé du système monétaire de Bretton-Woods, et les pouvoirs en place pensent pouvoir utiliser la situation actuelle pour reconstruire un autre système à leur avantage. L’effondrement est programmé, et ils essayeront de la présenter comme un échec, PAF ! dans la gueule le méchant spéculateur. Sauf que non, ce sera comme au catch, le méchant spéculateur fera semblant d’avoir mal, et le gentil sauveur distribuera de l’argent aux pauvres (revenu universel) et ce faisant créera l’hyperinflation, qui sera surtout aux dépens des ... salariés et retraités ! Bingo, nous avons trouvé le fin mot de l’histoire.

    Ou plutôt, le fin mot tel que Disney voudrait bien qu’elle se déroule. Mais si nous le savons alors les Chinois et Russes le savent aussi et eux ne sont p’têt pas d’accord avec cette fin. Et c’est p’têt bien la raison pour laquelle ils accumulent l’or depuis des années.


Réagir