mardi 8 octobre - par Christophe Bugeau

Qui gardera les gardiens ?

 

Qui custodes custodiet ? La formule latine semble ces derniers jours plus que jamais valable après l’assassinat de 4 policiers au sein de la préfecture de police de Paris par un de leurs collègues convertit à l’islamisme il y a 10 ans. Ce dernier travaillait au sein du service de renseignement chargé précisément … de surveiller les islamistes !

 

Ce regrettable événement souligne encore une fois notre faiblesse et le manque de préparation de nos hauts fonctionnaires et de notre classe politique. Et il amène à se poser de nombreuses questions.

La première est d’actualité : le ministre de l’intérieur et le gouvernement ont d’abord niés (sans preuve) que l’attaque pouvait être islamiste, pourquoi ? Pourquoi cette dénégation systématique et systémique du réel ? Parce que l’on ne veut pas le voir ! Accepter l’idée que tous les musulmans présents dans le pays ne sont pas tous des gentils toutous corvéables à merci comme c’était prévu initialement par notre classe dirigeante est pour elle inconcevable. Le réel n’existe donc pas (le phénomène existait déjà à la fin de l’Union Soviétique pendant la stagnation brejnévienne).

La seconde est évidente : pendant les mandats de Sarkozy, Hollande, Macron, une taupe islamiste a pu renseigner ses petits camarades (bien sûr on nous répondra qu’il n’y a pas de preuve) et les avertir d’une éventuelle enquête à leur sujet. Or, cette taupe a pu sévir 10 ans sans être inquiétée ni découverte. Les « signaux » n’apparaissaient pas suffisamment forts. Combien d’autres n’ont toujours pas étaient repérées ?

Potentiellement, cela implique la présence d’une 5éme colonne islamiste au sein des rangs de nos forces de sécurité et de nos forces armées. Soit venant des musulmans d’origine, soit venant des convertis. Combien sont-ils ? A quelle place ? A quel niveau hiérarchique ?

La troisième question découle de la seconde : comment se prémunir contre cette 5éme colonne islamiste qui est plus dangereuse que ceux qui attaquent de front ?

L’Islam porte en lui-même une menace pour toute société où le religieux est séparé du politique. La France est un pays laïc depuis 1905 avec la séparation de l’Eglise et de l’Etat, mais en réalité les catholiques et les protestants ont toujours dû faire de fortes concessions car le droit en Europe est fondé sur le Droit romain qui est un droit dit « positif ». Le Droit est issu de la volonté humaine et non de la volonté divine.

Les islamistes, qu’ils choisissent la voie violente ou la voie politique, rejettent notre conception de la République fondé sur le pouvoir du Peuple. Pour eux, la France a vocation à devenir musulmane et à être soumise à leur dieu. 

Nos responsables politiques, de Droite, de Gauche, de l’Extrême Centre aujourd’hui, sont trop compromis avec nos « amis » du Golfe Persique : Qataris et Saoudiens. Ils ont fait depuis longtemps le choix d’ignorer la menace en se voilant la face.

Il nous faut faire désormais des choix, nous ne pouvons accepter au sein de nos forces des individus qui sont une menace pour la République. Le filtrage (si celui-ci a bien lieu) doit être renforcé afin d’éviter que les islamistes ne prennent le contrôle des leviers du pouvoir comme ils ont commencé par le faire dans d’autres pays.

Sinon, la République sera à nouveau en danger, une voie obscurantiste voudra s’imposer face aux valeurs républicaine pour entraîner notre pays dans un nouvel âge sombre qui nous rappellera fortement une occupation pour le moins difficile par un pays proche.  



16 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 octobre 17:02

    « La France est un pays laïc depuis 1905 avec la séparation de l’Eglise et de l’Etat, mais en réalité les catholiques et les protestants ont toujours dû faire de fortes concessions car le droit en Europe est fondé sur le Droit romain qui est un droit dit « positif ».  »

    Dons, si on vous lit bien, d’une part les juifs, eux, n’ont pas eu à faire de concessions , pourquoi ? Et d’autre part les musulmans ne reconnaîtraient pas le droit des hommes et uniquement le droit divin ? C’est bien ça ?

    Déjà c’est faux, car dans la plupart des pays à population musulmane majoritaire, l’islam n’est pas une religion d’état et ce sont aussi des pays de droit (humain), ensuite parce que cela interdirait toute présence d’un être humain musulman dans les organismes internationaux, le droit international n’aurait plus du tout de sens, et enfin parce que, si vous connaissiez un seul musulman, vous comprendriez que vous dîtes n’importe quoi. L’islam est une religion aussi dangereuse que les autres pour asservir ses croyants, mais pas plus que les autres.

    Ce qui est en cause, c’est l’instrumentalisation des religions pour manipuler les groupes, et là-dessus aucune religion n’a le monopole en matière de fanatisme.

    L’histoire de cette tuerie est une bavure de godillot.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 octobre 19:53

      @Séraphin Lampion

      la question, c est surtout : qui va protéger le citoyens de la police ?


    • kimonovert 8 octobre 23:23

      @Séraphin Lampion

      https://youtu.be/2Kq2JuElvUw


    • izarn izarn 9 octobre 15:18

      @Séraphin Lampion
      Non mais blabla..
      Le mec a été embauché sous Sarkosy, et monté en grade sous Manuel Valls...
      Bon c’est tout.
      Un mec passablement protégé par sa « diversité »...La discrimination positive... Sans songer à ses réelles capacités et honneteté.
      Et puis, les islamistes anti Assad étaient nos amis, face au « boucher » qui ne « mérite pas d’etre sur terre »...
      Difficile à virer, non ?
      Tu vois ces larves virer un black sourd ?
      Je ne parle pas des policiers, mais des ministères, OK ?
      C’est le résultat de 10 ans de conneries par la France, dirigées par des traitres.


  • kimonovert 8 octobre 18:13

    Devant l’énoncé des « dégats » possibles ou probables, à savoir la possibilité de pratiquer incognito l’exfiltration de fichiers d’une base de données, il y a, a priori un bug quand le gus se transforme en boucher ! Un long et discret travail de taupe et se découvrir pour ça ? Là, j’ai un doute sur la possibilité qu’avait un agent de soutien (support in english) ou de maintenance, fut-il musulman et radicalisé salafiste, de pénétrer le niveau des fichiers sensibles au sein d’une arborescence informatique sans avoir à injecter des codes d’accès et sans qu’une finesse informatique genre mouchard ne dise à un ou des pontes du service de surveillance des autres services ( en principe, il existe un niveau de validation des actions en informatique) que Harpon se montrait curieux de ce qui ne le regardait pas, fut-il accrédité « Secret Défense » quand il bricolait les vis de 5 des ordis ...On nous raconte (dans ra conte il y a conte, dans in forme il y a forme) que d’être accrédité, laisse le libre accès aux SD...Que nenni, un chef et il y a TOUJOURS un chef, n’informe un subordonné que pour autant qu’il a « à en connaitre » (formule consacrée) ce qui veut dire que le chef ne donne que l’info classifiée STRICTEMENT NECESSAIRE au travail du subordonné...Après...c’est l’affaire de la police !


    • izarn izarn 9 octobre 15:31

      @kimonovert
      Pourquoi monter en arborescence ?
      Ou tu vois que l’Etat a favorisé l’islamisme en Syrie ?
      Ou tu vois que bizarrement des terroristes se baladent dans Paris, tuent et s’enfuient. Certains courrent toujours, non ?
      Non, le salafiste est la, comme le mafieu, pour faire « justice » quand le pouvoir macronien laisserait par exemple les « Insurgés » d’Idlip se faire exterminer par Assad et les russes.
      Ce qui serait une bonne chose pour tout le monde...
      Le radicalisé solitaire !
       smiley
      Pov’couillons !
      Laissons ça à Zemmour et Onfray !
       smiley
      En plus quand MbS coupe en morceau un journaliste, ils ferment leur gueule, et quand sur une affaire invraisemblable en GB ils expulsent des diplomates russes !
       smiley
      Tu réalises la putasserie de ces mecs ?
      Pouha !
      Et en plus vous votez pour eux...
      Berk !


  • Eric Havas Eric Havas 8 octobre 18:53

     

    Parmi les pseudo-chasseurs de barbus, il y avait un vrai-barbu....

     

     
     
    Police secrète boobalandaise, guignolerie internationale.

     



  • troletbuse troletbuse 8 octobre 19:39

    On avait bien un Benalla, intime du Président, qui était à la tête de la garde présidentielle.


Réagir