mardi 13 mars - par rosemar

Rassemblement national : le pire des choix ?

La mode est aux nouvelles dénominations : les partis politiques changent de noms, le vocabulaire de l'analyse grammaticale se modifie, avec la promotion du "prédicat", les régions se parent de nouveaux noms...

Comme si le nom avait valeur de progrès, ou de changement...

Et voilà que Marine Le Pen propose une nouvelle dénomination pour le Front national... Il deviendrait le Rassemblement national...

Quelle originalité ! Il semble que même pour le choix d'un nouveau nom, les idées manquent...

Ce nom fait songer à cet ancien parti politique français fasciste et collaborationniste, fondé par Marcel Déat en février 1941 : le RNP, ou Rassemblement national populaire.

Triste souvenir ! Triste référence ! Comme si on oubliait l'histoire et ses horreurs.

Un passé historique lourd de résonances...

Mais au fond, ce nom convient bien à un parti d'extrême droite, héritier du pétainisme.

Et au fond, ce nom ne change rien... Certains journalistes évoquent un séisme politique ! Quel leurre !

Changement ? On prend les mêmes, et on recommence !

Le Front national reste le parti d'un clan, d'une famille, la famille Le Pen.

Le Front national reste une entreprise familiale.

Sans surprise, seule candidate, Marine Le Pen a été réélue présidente du mouvement, mais elle a montré ses limites lors du débat politique de l'entre deux tours, incapable de maîtriser les dossiers, inapte à une discussion sérieuse et argumentée.

Une candidature unique pour un parti politique : cherchez l'erreur ! C'est là des méthodes qui évoquent une forme de totalitarisme dangereux... on voit bien les dérives de ce mouvement qui reste figé et attaché à une dynastie.

Et puis, Marine Le Pen veut-elle vraiment accéder au pouvoir ? Le Front national est avant tout un parti d'opposition et se sent bien dans ce rôle.

Quant à l'idéologie, elle reste aussi figée et immuable, celle d'un parti populiste qui joue sur les peurs liées à l'immigration.

Plus que jamais, c'est le cheval de bataille de Marine Le Pen.

Plus que jamais, à l'heure où les partis populistes gagnent du terrain en Europe, la thématique centrale du Front national reste la xénophobie et la politique anti-immigration...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/03/rassemblement-national-le-pire-des-choix.html



78 réactions


  • Jean Roque Jean Roque 13 mars 11:57

    RN : Txier, 86, bon choix. Très bon discours :
     
    Cousin : l’Être contre l’Avoir,
    Clouscard : le capitalisme de la séduction 68ard
    Latsch où Trump : la trahison des élites,
    Cogniot du PCF : le cosmopolitisme stade le plus infâme du capitalisme,
    Marx : l’aliénation de l’homme dépossédé de communauté, de famille etc.
    Michéa : gocho-le-collabo le faux-cul négrier, bunkérsé ds ses quartiers bobo grâce au prix de l’immobilier
    etc.

    Enfin, le transhumanisme et la mort de La Mort. Poutine en parle depuis longtemps. Bien de parler de “Plan Calcul” gaullien. Manque robot IA = pas besoin d’immigration !

    Mais critique de la Technique dans une optique réactionnaire, genre Ellul,disant elle est vrai moteur de l’aliénation, encapsulant le Capital comme super-super-structure.

    C’est une erreur de stratégie, on ne va pas contre la Science, une Église qui aurait adopté Galilée tiendrait le CNRS ! Le commentaire précédent en qq sorte le confirme : le veau recherche l’oubli, dans l’opium du people, le jouir sans entrave de son petit pactole, et bientôt du RU, sans réveil ontologique. Il suffit de comprendre ce que Heidegger dit en lien avec la révolution conservatrice allemande (et le naturalisme anthropologique genre Steiner aussi, Nature Espace Vital de l’Être). Dur à passer en politique certes, mais possible via l’écologie, la surponte importée bétonneuse, l’insécurité identitaire, et via la médecine à 2 vitesse qui vient. Allusion à la mort de La Mort qui pourrait être réservée à l’oligarchie, qui s’assure cela en détruisant les peuples et nanifiant les états.

     

    Alors vient la cohérence politique et la tonalité de l’angoisse qui réveille le bobo libidineux.


    • beo111 beo111 13 mars 13:46

      @Jean Roque

      C’est bien gentil tous vos philosophes, mais on est à l’ère des écrans aujourd’hui, d’ailleurs ça me rappelle l’épisode III de la guerre des étoiles :

      entre le sage, qui lui assure que la mort est naturelle, et l’empereur qui lui parle de la mort de la mort, à votre avis, l’adolescent, il suit qui ?


    • Jean Roque Jean Roque 13 mars 15:08

      @beo111
      La stimmung (tonalité) de l’Empereur. C’est ce que je dis.
       
      Si l’Église avait adopté Galilée, elle dirigerait le CNRS maintenant.
       
      Mais qui garantit que la mort de La Mort ne sera pas à vendre sur le Marché sans-frontièriste de gocho-le-collabo et réservée à l’oligarchie ? Le pas-bobo Léviathan.


  • kalagan75 13 mars 12:01

    la marque rassemblement national étant déposée à l’inpi, une bonne aubaine financière pour son réel propriétaire .... smiley


    • Et hop ! Et hop ! 14 mars 11:10

      @kalagan75


      Il s’avère que le Front national avait déjà déposé cette dénomination en 1986.

    • Cadoudal Cadoudal 14 mars 12:47

      @kalagan75
      Rassemblement National Socialiste et Européen ?

      « Sa particularité est la prédominance dans ses instances dirigeantes d’éléments issus de la gauche pacifiste, très majoritairement de la SFIO, ce qui se traduit par un discours néo-socialiste et une activité syndicaliste. »
      Il se réclame de l’héritage républicain, laïc et pacifiste,
      surenchère collaborationniste et défense d’une ligne de gauche républicaine
      Europe pacifiée, unie et socialiste
      prépondérance à ses amis socialistes en créant une « série de commissions et de comités d’études réunissant les têtes pensantes de la gauche et de l’extrême gauche », se félicitant de pouvoir recourir à ses « liaisons étendues dans le monde universitaire comme dans toutes sortes de milieux techniques et intellectuels »

      Marine aurait du racheter la CFDT ou Terra Nova...


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 mars 12:25

    salut Rosemar,


    Conne je vois que tu es curieuse car tu a remontée en 41 , alors continues et dans ton moteur de recherches , tu tapes:en marche vichy.



    @+ P@py


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 13 mars 12:47

      @Gilbert Spagnolo dit P@py


      J’allais le dire mais P@py m’a devancé, alors je poste ici mon commentaire...

      Rassemblement national ou Front national, ça change quoi ; pas grand chose, seul l’avenir nous dira le résultat concret de ce changement de nom...

      Bien d’accord avec ;

      ’’Ce nom fait songer à cet ancien parti politique français fasciste et collaborationniste, fondé par Marcel Déat en février 1941 : le RNP, ou Rassemblement national populaire. Triste souvenir ! Triste référence ! Comme si on oubliait l’histoire et ses horreurs.’’

      Ce pendant, même si la nouvelle FN appellation reprend le titre d’un ancien parti vichyssois, amputé de populaire, il existait également un parti pétainiste, fasciste et collaborationniste dont il existe aujourd’hui une copie conforme, le hashtag en plus : 

      #LaFranceEnMarche 

      vidéo de 30 secondes ;

       https://www.youtube.com/watch?v=N7ZGwAnL500



    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 13:11

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Ah ah ah, excellent :

      le boy scoutisme est mis en avant pour mobiliser la population, quelles que soient les époques.

      Je me demande ce qu’on trouverait en cherchant « Debout la France » (« debout la France en marche » bien sûr, car pour être en marche, il faut déjà se mettre debout, c’est même le préalable indispensable smiley )


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 mars 13:32

      @Olivier Perriet

      Macron sorti de l’ENA ( école nationale des ânes) et ses potes expert en communication du genre « je sais tout » ( même ce qu’ils ignorent ), ben , leur manque : le bon sens, la modestie,l’humilité,.... et surtout l’expérience du temps !!


      Nos politiques de tout bords ferraient mieux de s’atteler aux problèmes qui préoccupent actuellement les français,.....que de se lancer dans des polémiques infantiles et surtout stériles !


      @+P@py


    • Graal 13 mars 14:20

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      « Conne... »
      Lapsus révélateur ?


    • rosemar rosemar 13 mars 19:20

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      En effet : ce n’est pas très original... la différence : c’était un slogan et non la dénomination d’un parti...

    • Et hop ! Et hop ! 14 mars 11:12

      @Gilbert Spagnolo dit P@py


      Et si on remonte aux années 30, il y a le « Rassemblement populaire » qui est le nom original du « Front Populaire ».

    • Cadoudal Cadoudal 14 mars 12:58

      @Et hop !
      Le sous-titre de ce dictionnaire est éclairant : « collaborations, compromissions, contradictions ».
      https://ciaovivalaculture.com/2015/01/02/litterature-dictionnaire-de-la-collaboration/

      J’ai cherché Rosemar dans le dico, rien trouvé...lol..


  • Surtout que cela ne vous empêche pas de dormir.... RN comme route Nationale vers l’enfer sur terre. 


  • berry 13 mars 12:34

    « Mais au fond, ce nom convient bien à un parti d’extrême droite, héritier du pétainisme. »

    Faut pas exagérer, c’est François Mitterand qui a été décoré de la francisque, pas Jean-Marie Le Pen.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 13:31

      @berry

      En effet, JMLP était un peu jeune dans les années 1940


    • Et hop ! Et hop ! 14 mars 11:18

      @berry : 


      Le « Rassemblement populaire » avait changé de nom pour devenir le « Front populaire », on ne voit pas pour quelle raison le Front national ne pourrait pas faire le mouvement inverse.

      Ensuite lorsque le Parti Communiste a cessé de soutenir l’Allemagne nazi pour la combattre, il a donné à son mouvement de résistance le nom de « Front national ».

      C’est par fidélité au premier nom du Front populaire dont il était issu, que Marcel Déat qui été socialiste a nommé son parti « Rassemblement national populaire ».

  • Jean-Marie a déjà vendu 50000 exemplaires de ses mémoires, il est dans le top 10 des meilleures ventes... Comme quoi les français savent lire autre chose que du BHL et autres fadaises de donneurs de leçons. Il y a comme un air de printemps depuis quelques jours !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 13:21

      @France Républicaine et Souverainiste

      Au moins vous pourrez en faire la critique après l’avoir lu smiley

      Bon, sans déconner, ça boume Fabien ?

      Pas trop déçu de ce changement de nom ?

      Moi je regrette vraiment le Rassemblement Bleu Marine, c’était une création un peu naïve, comme une blague de potache, un jeu de mot de collégien.

      Il faut dire que Mélenchon, reprenant l’héritage de Manuel Valls, nous a bien sorti le « Parti de Gôôche », c’est dire à quel point il n’était pas adroit.

      Donc après avoir encensé la fille pendant des mois interminables, lui avoir mis des coups de poignards dans le dos à la veille du 2e tour, vous revenez vers l’ancêtre, avant de passer la brosse à reluire sur la nièce ?

      Je m’y perd un peu, je l’avoue.

      Enfin, bonne chasse smiley


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 13 mars 13:38

      @France Républicaine et Souverainiste


      ’’Il y a comme un air de printemps depuis quelques jours !’’

       smiley

      Oui ; il faut penser printemps !

      Et, il ne faudrait pas non plus oublier lâchement qu’il conviendra très bientôt de fêter dignement rien de moins que le cinquantième anniversaire de...

      MAI 1968 : cet évènement planétaire que le monde entier, et même quelques mondes parallèles avec lesquels je communique par intermittence ; nous envient... 

      Nous comptons d’ailleurs tous sur Fergus, qui semble, depuis quelques jours se rebeller enfin contre l’enfer macronien, aussi sur Gruni, Rosemar, Nabum et autres piliers Avoxiens pour enfin faire plier ce pouvoir néo-sarkozique qui si on ne fait rien ; va tous nous dépouiller aux petits oignons, façon Emmanuel Cramon, anagramme parfait de Macron ; étonnant ce nom, non ?

      Parfois, la science des nombres et l’inversion des lettres nous éclaire subtilement sur les complots subliminiques et la destinée invisible du commun des mortels...





    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 mars 13:55

      @France Républicaine et Souverainiste

      Le B H L( bazar hôtel de la Limace ) le toto ( rikiki ) des ventes de ses écritures est :là  !!


      @+P@py


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 14:15

      @Piere CHALORY

      salut, je ne voudrais pas être rabat joie et rabattre votre tentative d’analyse post-zemmourienne, mais Mai 68 n’était pas qu’une affaire franco-française, puisque tous les pays occidentaux ont eu leurs propres agitations dans les années 60.


    • Graal 13 mars 14:24

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      « là »... Google images...
      Papy randonne sur le net.


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 13 mars 14:40

      @Olivier Perriet


      analyse post-zemmourienne ? Si vous voulez, bien que je n’apprécie pas particulièrement le top-troll zemour qui profite de son omniprésence médiatique pour mettre de l’huile (frelatée) sur le feu en permanence, tout en se faisant passer pour un rebelle mal pensant...

      Bref oui, effectivement je crois savoir aussi que la révolution de mai 68 était tout sauf franco-française, et que, depuis ; tous les pays occidentaux, et pas que, ont eu droit eux aussi, à leur propres agitations, révolution colorée, printemps arabes et autres carnages aux noms fleuris. Aujourd’hui il semble bien toutefois, sans aller jusqu’à la finesse analytique de zemour que ; tout autour de nous, des agitations peupliques remettent bien en cause l’ordre oligarquo-établi, Angleterre, Italie, Espagne, ont dirait que les gens ne veulent pas du tout de cette europe totalitaire prélude au fameux N.O.M tant vanté et contre lequel dixit Sarkozy, on ne peut rien.

      Il se pourrait bien que bientôt, le roi macron se retrouve tout seul à la tête d’une organisation à la mesure de son importance réelle...


       smiley




    • Buzzcocks 13 mars 14:55

      @France Républicaine et Souverainiste
      Il y a eu une premier pressage de 50 000 exemplaires, ce qui ne veut nullement dire qu’il en a vendu 50 000. Même si on annonce un second pressage, ce qui signifie effectivement que le livre « fonctionne » plutôt bien.

      Un libraire va en commander 5, et il espère en vendre 4. Voilà comment ça marche dans l’édition en générale. Quand vous imprimez X, vous vendez rarement X.


    • Et hop ! Et hop ! 14 mars 11:20

      @Olivier Perriet : «  mais Mai 68 n’était pas qu’une affaire franco-française, puisque tous les pays occidentaux ont eu leurs propres agitations dans les années 60. »


      Effectivement, on trouvait des leaders juifs dans tous les pays, comme Jerry Rubin.


    • Cadoudal Cadoudal 14 mars 13:17

      @Et hop !
      68 c’est aussi l’expansion d’une nouvelle religion...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Industrie_de_l%27Holocauste


  • Cateaufoncel 13 mars 13:15

    Le choix du nouveau nom appartient déjà à l’histoire.

    Et c’est à l’avenir qu’il appartiendra de dire si le choix fut bon ou mauvais.

    "…sur les peurs liées à l’immigration."

    Non Madame, sur le rejet d’une immigration-invasion allogène et alterculturelle,qui créait déjà des problèmes lorsqu’elle ne se comptait qu’en centaines de milliers d’individus.

    « Le problème, c’est que les Nord-Africains, et particulièrement, les Algériens sont concentrés dans quelques agglomérations, Marseille et sa banlieue, la banlieue lyonnaise, la banlieue et Paris. Il y a là des concentrations énormes. Dans telle localité de la banlieue lyonnaise, les étrangers de toute espèce sont en majorité. Il va de soi qu’à partir de ce moment là, lorsque deux communautés se trouvent vivre mélangées, avec des habitudes, des convictions, des modes de vie absolument différents, il se crée des conflits. Il est déjà très difficile de vivre en paix avec ses voisins. A plus forte raison lorsque ces voisins ont des habitudes absolument différentes des vôtres  ». G. Pompidou, conférence de presse, 1972

    Jean-Marie Le Pen a tiré la sonnette d’alarme, dès cette année-là. On l’a traité de raciste.

    Quarante-cinq ans plus tard, un autre président de la République, en bout de course, François Hollande déclarait à deux journalistes : « Comment on peut faire que la France vive ensemble, comment on peut redonner un lien entre tous les Français, comment on peut éviter la partition ?… Car c’est quand même ça qui est en train de se produire : la partition ».

    Ce propos dont l’énormité aurait soulevé la France, si les médias pourris lui avaient donné l’écho qu’il méritait a déjà été enfoui sous ce silence qui s’apparente à de la désinformation. Et ne pas se résigner à un destin qui n’est peut-être pas inéluctable, ce n’est pas de la peur, Madame, c’est de la légitime défense.

     

     

     


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 13:26

      @Cateaufoncel

      Bonjour Cateau froncez les sourcils,

      Je m’en voudrais de faire le procès posthume d’un personnage aussi illustre que François Hollande, mais ne trouvez-vous pas cela paradoxal de prendre une petite partie de ses paroles comme une vérité incontestable, alors que vous avez passé tout votre temps à dénoncer 99% de ce qu’il a pu dire ou faire ?

      Ainsi, pour résumer, selon vous François Hollande aurait été mirot tout le temps, sauf sur ce point précis ?

      Un peu étrange, non ?

      Cela dit, je suis bien d’accord avec vous : de telles déclarations auraient tout à fait méritées un débat et des explications de l’intéressé.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 mars 13:46

      @Cateaufoncel

      La vieille tige que je suis a toujours étais une nature optimiste, … mais en ce moment, ma vision de notre pays à l’horizon 25/30 risque bien d’être celle-ci  !


      @+P@py


    • Cateaufoncel 13 mars 13:54

      @Olivier Perriet

      « ...ne trouvez-vous pas cela paradoxal... »

      Pas en ce qui me concerne, en tout cas.

      Conscient que la remigration se serait jamais possible, parce qu’aucun pays ne voudrait les reprendre, j’ai, pour la première fois en 1995, émis l’idée qu’un jour viendrait où il faudrait leur lâcher deux ou trois départements, où ils pourraient vivre selon le Coran et la Charia. Le seul doute qui subsistait, et encore aujourd’hui, était de savoir si la partition se ferait avant ou après la guerre civile.

      « Ainsi, pour résumer, selon vous François Hollande aurait été mirot tout le temps, sauf sur ce point précis ? »

      Le fait qu’il me rejoigne plaide en sa faveur, et qu’il le fasse avec vingt-deux ans de retard, correspond à ce qu’on peut attendre d’un miro.

      P.S. - Je n’exclus pas totalement une issue à la Houellebecq.


    • Cateaufoncel 13 mars 13:57

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      J’étais en train de rédiger ma réponse à Pierret quand vous avez posté ce lien...

      Je ne dirai rien sur les « grands esprits »..., mais je n’en pense pas moins.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 14:17

      @Cateaufoncel
       J’ai, pour la première fois en 1995, émis l’idée qu’un jour viendrait où il faudrait leur lâcher deux ou trois départements, où ils pourraient vivre selon le Coran et la Charia

      Comme dans la Tchétchénie poutinienne en sorte ?


    • Cateaufoncel 13 mars 15:05

      @Olivier Perriet

      « Comme dans la Tchétchénie poutinienne en sorte ? »

      Franchement, vous me prenez au dépourvu, je suis incapable de vous répondre. La Tchétchénie est une de ces régions du monde pour lesquelles je n’éprouve pas le moindre intérêt : je ne lis donc rien sur le sujet.

      Tout ce que j’en ai retenu ces dernières années, c’est que Poutine avait dit qu’il fallait buter les terroristes tchétchènes jusque dans les chiottes. Ca m’avait bien plu.

      Vous me croirez, ou non, ça m’est égal, mais à la mi-décembre 2010, je connaissais à peine le nom de Ben Ali, la Tunisie faisant alors partie de ces régions du monde pour...

      Je me suis documenté au moment où c’est devenu intéressant... Je le ferai aussi., le cas échéant, avec la Tchétchénie.


    • rosemar rosemar 13 mars 23:11

      @Cateaufoncel

      Vous croyez donc que Marine Le Pen veut vraiment accéder au pouvoir et qu’elle en a les compétences ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 08:15

      @rosemar
      Sa principale compétence est d’enfumer les mécontents, tout comme Mélenchon.
      Les deux font croire qu’en arrivant au pouvoir ils changeront les Traités.
      C’est faux, il faut l’unanimité des 27 pays, qu’ils n’auront ni l’un, ni l’autre.


      Mais faute d’alternance Droite / Gauche, (ces Partis grillés par leur soumission à l’ UE et à l’ OTAN), mieux vaut encore que les mécontents s’engouffrent dans des Partis leurre, que de les voir se rassembler pour sortir de l’ UE, le cauchemar des Mamamouchis européens !

      Donc diviser les mécontents dans plusieurs Partis, c’est très bien ! Une fois arrivés au pouvoir, ils ne changent rien du tout, ils appliquent les Traités, comme l’ont fait Syriza, et comme vient de le décider l’ Extrême-droite en Autriche : plus question de referendum sur la sortie de l’ UE.

    • Et hop ! Et hop ! 14 mars 11:27

      @Fifi Brind_acier : L’expression « mamamouchi » donne une impression de fantaisie exotique et rend ces gens sympathiques, tout en évitant de dire de quoi il s’agit.


      Il s’agit d’une façon générale de la classe dominante, et de lutte des classes, ou pour la commission européenne de la junte euro-mondialiste, ou pour le régime d’une dictature bureaucratique et financière.

    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 mars 11:48

      @rosemar

      A voir l’état ou se trouve actuellement la France, nous pouvons constater pleinement les immense compétences de tous qui ont été aux « manettes » !


      @+P@py


    • Cateaufoncel 14 mars 12:21

      @rosemar

      « Vous croyez donc que Marine Le Pen veut gouverner... »

      Ce n’est vraiment pas le problème. Il faut à la France un parti fort qui freine, à la fois, l’immigration et l’islamisation. Actuellement, il y a le Rassemblement national qui,actuellement, a Marine Le Pen à sa tête. C’est tout ce qui compte et tout ce qu’il y a à dire. Pour le moment.

      Pour les compétences, je ne pense pas qu’il en faille de particulières. Ce qu’il faut, ce sont plutôt des qualités. Après Pompidou - lui, je ne connais pas assez son bilan -, aucun de ses successeurs ne les cumulait : il faut savoir déléguer à des gens en qui on a toute confiance et il faut leur fixer les grandes lignes de leur action, à partir du programme sur lequel le président a été élu.

      Giscard s’est révélé plus centriste que de droite, alors que c’est la droite qui l’avait élu, Mitterrand a bouffé son chapeau de socialiste en 1983, Chirac faisait merveille au Salon de l’Agriculture, Hollande même pas ça, en dépit de ses attaches coréziennes, Sarkozy partait dans tous les sens et se mêlait de tout,et l’actuelle figure de mode, c’est Sarkozy en pire.


    • Cateaufoncel 14 mars 12:29

      @Fifi Brind_acier

      Ma réponse, du 10mars 20:35, à l’une de vos sempiternelles scies :

      Si le FPOe n’avait pas renoncé - momentanément - à la sortie de l’U.ER, il ne serait tout simplement pas entré au gouvernement, le principal parti de la coalition, OeVP, étant démocrate-chrétien, conservateur et europhile.

      Il faut être upérisé pour croire qu’une alliance entre l’OeVP et le parti socialiste aurait été été préférable pour l’Autriche et les Autrichiens.

      Quant à Tsipras et ses Grecs avec lui, ils croient que le temps béni des fonds structurels va revenir s’ils serrent les fesses le temps nécessaire...

      Vos deux exemples sont donc mauvais.


    • Cateaufoncel 14 mars 12:30

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      " nous pouvons constater pleinement les immense compétences de tous qui ont été aux « manettes » !"

      Nous sommes décidément faits pour nous rencontrer.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 18:53

      @Et hop !
      Les Mamamouchis européens, ce sont les membres non élus de la Commission européenne, de la BCE et du FMI. Ils se cooptent entre eux, se fichent complètement de l’avis des citoyens, et se sont fabriqué des statuts qui les mettent à l’abri de toute poursuite judiciaire...


      Ils se connaissent tous, et viennent généralement de chez Goldman Sachs.
      Ou bien ils iront après leurs mandats pantoufler dans quelque multinationale, grâce à leur carnet d’adresses et leur connaissance des rouages des Institutions européennes, en remerciements de leurs bons et loyaux services... .
      A Bruxelles, cela s’appelle « les portes tournantes » !

    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 mars 19:10

      @Fifi Brind_acier

      L’Europe est peuplée en majorité de « mougeons » les magouilleurs de Bruxelles auraient tort de ne pas en profiter !!


      @+P@py


    • Aristide Aristide 14 mars 19:14

      @Fifi Brind_acier

      Si on ne peut contester tout pantouflage et autres cooptation dans ces milieux, elle ne se limite pas au membres non élus de la commission, de la BCE ou du FMI. Les grands fonctionnaires français en disponibilité en sont aussi friands. Mais bon passons ce sujet qui touche tous ces grands républicains.

      J’en connais un qui finance des apparts en Polynésie en emprunt in fine, pour rationaliser sa contribution à l’effort national que l’on nomme l’impôt sur le revenu. Revenus que ce même inspecteur des fiances en disponibilités indique nul par ailleurs. Rationaliser ? En fait arriver à ne rien payer quand on dispose d’un patrimoine assez ... conséquent et des revenus en adéquation ...

      Il parait que quand on veut donner des leçons de patriotisme, il est bon d’en faire preuve en évitant de s’exonérer de ses obligations fiscales.

      PS : Quand on examine la situation de l’olibrius en question on est surpris de voir que TOUS les emprunts en cours soient des prêts pour des acquisitions immobilères en Polynésie, des travaux d’amélioration, de l’achat de chaudière, ... enfin tous les dispositifs permettant de rationaliser sa contribution ... 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mars 07:41

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Les mougeons sont des citoyens qu’on enfume, et pas seulement les médias ! Faire croire qu’il est possible de réformer l’Europe, fait partie des enfumages préférés des Partis politiques ...
      Voilà pourquoi ils sont médiatisés, et l’ UPR censurée.


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 13:37

    Bonjour Rosemar,

    Sur cette histoire de noms de partis, je crois que Laurent Gerra a tout résumé par cette boutade, énoncée en imitant Chirac :
    « (Ecoutèze), pour amuser les Françaizes, j’ai décidé de créer l’UMPèze.
    UMP, on ne sait même pas ce que ça veut dire.
    Une Merde de Plus peut-être  ?! »

    Et de fait, UMP voulait juste dire « union pour une majorité présidentielle » aux législatives de 2002 (c’est-à-dire rien), et c’est seulement après que Sarkozy a fait faire un « concours » pour donner une signification au sigle, et y mettre ce trait très « bonapartiste » de « majorité populaire ».


  • Ben Schott 13 mars 13:55

     

    Bon, je comprends pas bien. C’est « le pire des choix » ou « au fond, ce nom ne change rien » ? C’est quoi le problème ? Le manque d’originalité ou l’évocation des zeures-les-plus-sombres ?
     


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 13 mars 14:00

    Quand j’avais entendu parler de ce changement de nom, j’ai cru à une blague : comment un parti se disant défenseur de la tradition, oserait-il s’abaisser devant les farces et attrapes du marketing ?

    Bon bin on sait désormais que s’ils sont élus un jour ils proposeront certainement de changer le nom de l’UE en union des patries sans absolument toucher à quoique ce soit d’autre.


  • Changer le nom du F N c’est n’importe quoi...

    Entre Front National et Fake News où se trouve la différence ? n’est ce pas ..

    Front National c’était plus parlant, plus dynamique ....Le problème vient des L P pas du nom.« F N »....

    Le premier président de la commission européenne était

    Walter Hallstein, un juriste Nazi ....

    L’OTAN, au début, c’est appuyé sur les structures Nazi « Réseau des ex SS » .....

    En 1945 après Berlin Churchill et Patton voulaient continuer la guerre vers l’Est, Ils disposaient en plus de 3 divisions de la Wehrmacht avec son propre commandement acquit à l’autorité Occidentale.. 

    Je trouve que la mémoire des français est défaillante, les petits français et françaises d’aujourd’hui sont des jocrisses.... 

     Surtout quand ils conduisent des BMW, ils n’ont pas regarder le film « Das Schweigen der Quandts » .Ils s’habillent en vêtement HUGO BOSS......

     smiley

     Hummmmm pauvres JOCRISSES..........


    • Trelawney Trelawney 14 mars 08:15

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      En 1945 après Berlin Churchill et Patton voulaient continuer la guerre vers l’Est, Ils disposaient en plus de 3 divisions de la Wehrmacht avec son propre commandement acquit à l’autorité Occidentale.. 

      La vrai question est : « Pourquoi ne l’ont-il pas fait ? » Car, comme ils avaient la supériorité numérique et militaire, cela aurait résolu pas mal de problème actuelle.

      Mais l’histoire s’est répétée lors du premier conflit irakien

  • julius 1ER 13 mars 16:01

    faire vivre toute une famille pendant des décennies avec seulement deux thèmes...

     « Insécurité et immigration » ....

    c’est quand même un tour de force et çà vaut bien un coup de peinture sur la façade !!!

    où ce parti va devenir dangereux c’est quand il va devoir se trouver une doctrine sociale ou socialisante pour fédérer les prolos et les chômeurs car ce sera l’étape nécessaire pour aller au pouvoir 
    parceque la Démagogie permet tout y compris de dire tout et son contraire dans la même phrase !!!

  • LE CHAT LE CHAT 13 mars 16:54

    RASSEMBLEMENT NATIONAL , ça manque d’imagination , ils se sont pas foulés ...


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 mars 17:36

    Moins de 48 heures après cet éventuel changement de nom, de Front National à Rassemblement National, les merdias ( et Rosemar) se sont empressés de trouver le diable,....alors que lorsque Macron lui a crée En marche, ces mêmes merdias n’ont trouvés que des anges  !


    C’est vrai que du coté du FN ben , ça merdouille sur la propriété du nom,.... par contre pour Macron l’origine du slogan « En marche » ben reste plus grand monde pour le défendre !!!


    @+P@py


    • rosemar rosemar 13 mars 23:17

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Un manichéisme simpliste...

    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 mars 11:58

      @rosemar

      Une foi, tu emploies le terme amateurisme,( réponse à voix de son maître ) puis plus loin celui de  manichéisme simpliste ( dans une autre réponse ne concernant ) ,.... un vrai langage de politicard ou également d’intello, pour faire simple « noyer le poisson » !!


      @+P@py


  • robert 13 mars 17:55

    Moi j’aurais préféré le Parti Démocrate


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 mars 09:13

      @robert

      Oui, mais il y a beaucoup mieux :

      pour prouver que c’était un type vachement connecté, François Bayrou a fondé le MOuvement DEMocrate, abrégé en Modem smiley

      Bon, à l’ère des box internet, c’est un sigle que les moins de 20 ans ne peuvent pas comprendre, c’est vrai, mais quand même !


  • Le421 Le421 13 mars 18:24

    S’il y a bien un truc dont je me fous comme de l’an 40, c’est le nouveau nom du FN...

    Ah, c’est vrai.
    Dans la marine, la devise c’est : « Peinture sur merde égale propreté » !!  smiley


  • Eric F Eric F 13 mars 19:47

    Un peu comme l’UMP avait changé de nom pour faire oublier les malversations financières de ses dirigeants -qui ont du reste repris le lead du nouveau parti LR- , de même le FN a changé de nom pour faire oublier son image sulfureuse auprès d’une grande partie de l’électorat (le « détail » par exemple), et peut-être aussi les problèmes financiers -mais là aussi l’équipe dirigeante et le programme subsistent-.
    Le choix est un changement dans la continuité, une seule lettre change, mais « front » avait une connotation agressive quand « rassemblement » se veut consensuel. Manque de pot, il y a une référence historique, ceci dit RN n’est pas RNP, et avec une dizaine de mots possibles pour désigner un parti, on arrive vite à retomber sur un acronyme déjà utilisé.


    • Et hop ! Et hop ! 14 mars 12:14

      @Eric F


      Surtout que le Front Populaire s’est d’abord appelé Rassemblement Populaire, et que c’est par référence aux débuts du Front Populaire que Marce Déat a appellé son parti Rassemblement National Populaire.

Réagir