mercredi 18 septembre 2019 - par Jean Dugenêt

Retour sur l’élection présidentielle de 2017

JPEG

 Cet article vient compléter une série d’articles publiés sur Agora Vox précédemment. Nous avons montré que dès l’été 2004 quatre grosses fortunes qui possèdent un empire médiatique ont décidé de porter Emmanuel Macron à la présidence de la république (Bernard Arnault, Xavier Niel, Patrick Drahi et Arnaud Lagardère). Nous avons porté quelques doutes sur la moralité de cette équipe puis nous avons vu que chacun d’eux a apporté le meilleur de ses lieutenants au service de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron (Bernard Squarcini, Michèle Marchand alias « Mimi », Bernard Mourad et Ramzi Khiroun). Ces quatre-là constituent la véritable équipe de campagne. Ils ont d’ailleurs contribué à mettre en place l’équipe qui a été présentée au grand public : Ismaël Emilien, Stanislas Guérini, Benjamin Griveaux, Cédric O…

Avant que Jacques Attali ait exprimé le choix fait par ces quatre grosses fortunes ceux-ci ont un moment hésité entre Bruno Le Maire, catalogué à « droite », et Emmanuel Macron catalogué à « gauche ». En fait, il n’y a aucune différence sur leurs options politiques. D’ailleurs, Bruno La Maire est devenu plus tard l’un des ministres de l’économie sous la présidence d’Emmanuel Macron. Mais, pour ceux qui manipulent l’opinion publique, il est parfois utile de savoir comment les uns et les autres sont étiquetés, comment ils sont perçus majoritairement par l’opinion publique.

L’oligarchie euro-atlantiste et les milliardaires se fichent que le prochain président soit de « droite » ou de « gauche ». Ils veulent avant tout préserver l’UE, l’euro et le soutien des pays d’Europe à l’OTAN. C’est la meilleure garantie qu’ils aient pour que leur politique soit appliquée. Ils craignent que leur système s’effondre. Ils ont compris que les castes politiciennes de « droite » et de « gauche » qu’ils ont corrompues depuis plusieurs décennies sont rejetées par les électeurs et ils estiment que, pour continuer la même politique, il faut donner l’impression de faire du neuf. Il faut un renouvellement du personnel en commençant par le chef de l’état qui, en fait, devra continuer à être à leurs bottes.

Pour suivre le raisonnement qui les a amenés à choisir Emmanuel Macron, il faut se remémorer le contexte politique du moment.

Il est apparu très tôt qu'il allait y avoir deux candidats à « gauche » (Jean-Luc Mélenchon et celui qui sortira des primaires du parti socialiste). Bernard Squarcini était en mesure de le confirmer : rien ne pourrait plus changer cet état de fait. Jean Luc Mélenchon avait réussi à obtenir le soutien du PCF et il n’obtiendra jamais celui du PS. Par ailleurs, le PCF se méfie déjà de son ambition à vouloir faire route seul avec son parti de gauche. Pour bien lui faire comprendre qu’il ne peut rien faire sans les communistes ceux-ci vont tarder à lui donner les parrainages dont il a besoin et qu’il n’est pas capable d’obtenir avec ses seuls militants. Le mouvement ouvrier ainsi divisé avec deux candidats n’avait dès lors aucune chance d’être représenté au second tour. Seul un candidat unique de « droite » pouvait être dangereux.

La question que se posaient alors les milliardaires et leur kapo Jacques Attali était : lequel sera le mieux à même de battre le candidat unique de la droite : Bruno le Maire ou Emmanuel Macron ? La réponse est évidente : c’est Emmanuel Macron puisqu’il est catalogué à « gauche ». Il est d’ailleurs plus jeune, avec huit ans d’écart, que Bruno Le Maire. Cela peut être perçu comme un atout supplémentaire.

Il est apparu en effet très tôt que la droite ne présenterait qu’un seul candidat. Ils s’étaient mis d’accord pour organiser des primaires et il y avait de fortes chances pour qu’Alain Juppé sorte gagnant. Ils avaient donc prévu de dégommer Alain Juppé par une campagne médiatique pour l’ensevelir sous un torrent de boues. Ce ne sera pas difficile car ce repris de justice a un casier judiciaire noir comme du charbon. Ils lui auraient facilement trouvé, au besoin, quelques casseroles supplémentaires.

Au terme de cette réflexion, Jacques Attali pouvait annoncer qu’Emmanuel Macron avait toutes les qualités pour être présidentiable.

Mais tout ne s’est pas déroulé exactement comme prévu. Malgré leurs bidouillages des sondages pour faire des « prophéties autoréalisatrices », ce n’est pas Alain Juppé qui est arrivé en tête : c’est le pauvre François Fillon qui est sorti vainqueur du second tour des primaires de la droite le 27 novembre 2016 ! Dès lors, son sort était jeté. C’est lui qui va se faire descendre et cela ne présentera pas de difficulté. Quand l’oligarchie euro-atlantiste décide d’en discréditer un, il lui suffit de regarder d’un plus peu près et elle est certaine de trouver quelque chose qui fera scandale. Il est autant pourri, mais guère plus, que tous les politiciens de son rang. Il suffit donc de le faire savoir. Ce sera d’autant plus efficace qu’il a eu le tort de s’ériger en monsieur-la-vertu.

François Fillon est investi officiellement lors du Conseil National des Républicains du 14 janvier 2017. Onze jours plus tard, le Pénélope-Gate se met en branle avec un article du Canard Enchaîné du 25 janvier 2017. On se souvient que "Le Canard Enchaîné" ne s'est jamais déchaîné contre les mitterrandiens. Il n'avait jamais parlé de Mazarine avant que Paris Match, mandaté par François Mitterrand lui-même, découvre son existence. Pourtant, tous les comités de rédaction étaient au courant mais se taisaient respectant ainsi la conception mitterrandienne de la liberté de la presse. Immédiatement après l’information révélée par « Le Canard Enchainé » (à sa caste) des moyens exceptionnels étaient mis en œuvre pour procéder à un véritable lynchage médiatico-judiciaire.

La presse se trouve informée rapidement de faits parfois vieux de plus de vingt ans. Le parquet financier se saisit de l’affaire avec une rapidité hors norme et mène ses premières investigations de façon fulgurante sans qu’elles aient pu être préparées à l’avance. La descente de police dans les locaux du Parlement, sans protestation du président Bartolone, est une violation du principe de séparation des pouvoirs. L’ouverture d’une enquête préliminaire sur un parlementaire dans l’exercice de ses fonctions, sans qu’elle ait été précédée d’une enquête du bureau de l’Assemblée, est anticonstitutionnelle. La divulgation dans la presse des éléments du dossier est une violation du secret de l’instruction. Les reproches qui sont faits à François Fillon sont justifiés mais il y a, dans cette affaire, une manifeste instrumentalisation de la justice à des fins politiques. Il y a, à l’évidence, un dévoiement des services de l’État. Quand les ordres viennent de l’oligarchie euro-atlantiste tout est possible.

Il faut par ailleurs prendre la mesure relative de l’importance des faits qui lui sont reprochés dans une société où la corruption se généralise. Qu’a-t-il donc fait que les autres ne font pas ? Comme tous les riches, il a tendance à minimiser la valeur de son patrimoine quand il fait sa déclaration d’impôts. Dans son milieu, quand on offre un costume ou une montre à quelqu’un chacun sait qu'on ne l’achète pas dans la grande surface du coin. Il a la possibilité de recruter du personnel bien payé pour un travail peu contraignant. Eh bien donc ! Il choisit sa femme et ses enfants. Regardez-donc à l’université comment sont choisis les maîtres de conférences ou au CNRS comment sont choisis les ingénieurs de recherche. Les femmes, les maîtresses et les enfants des « gens en place » ont une priorité absolue et ce n’est pas pour quelques mois que sont ainsi recrutés des incapables. Souvenons-nous aussi que le coiffeur de François Hollande a gagné en cinq ans davantage que Pénélope Fillon en douze ans. Et, chez les députés, combien d’épouses sont employées par leur mari ? Combien de fils ? Combien de filles ? Bref ! Ils sont tous comme ça. Et même Jean-Luc Mélenchon ne fait pas exception (voir dans notre livre : « De François Mitterrand à Jean-Luc Mélenchon » le chapitre « Jean-Luc Mélenchon : les discours et les actes »). Alors, il faut bien reconnaître qu’il y a eu un matraquage médiatique pour l’abattre et un gros travail de communication pour le faire passer ainsi pour pire que tous les autres. Notre intention n’est pas de défendre François Fillon, ni de pardonner les faits pour lesquels il s’est fait descendre, mais de bien comprendre ce processus médiatique qui manipule les consciences collectives. Certainement que là aussi des spécialistes de la communication étaient à l’œuvre.

Remarquons d’ailleurs qu’autant il était important pour l’oligarchie de descendre Fillon, le concurrent de Macron, autant ils n’avaient rien à craindre ni de Jean-Luc Mélenchon ni de Benoît Hamon. Ils les ont donc chouchoutés tout en réservant le service grande classe pour Emmanuel Macron.

L’oligarchie va en effet mettre en branle la campagne électorale d’Emmanuel Macron avec des moyens exceptionnels. Peu importe qu’il n’ait ni parti ni programme. Peu importe qu'il n'ait jamais été élu par qui que ce soit et que son nom soit associé à une loi qui n'a été votée par personne. Il est, à l'image des Commissaires Européens et du Président de la Commission Européenne, complètement conforme à ce que doivent être, à leurs yeux, les nouveaux dirigeants puisqu'aucun d'eux n'est élu. Ils sont mis en place par l'oligarchie euro-atlantiste et il leur revient de dicter leurs ordres aux élus des états européens. Ce sont eux qui élaborent les GOPE... et toute la politique des états européens. Les chefs d'états et de gouvernements leur obéissent. On les a d’ailleurs vu défiler devant Jean-Claude Juncker qui fut jusqu’en 2019 le chef, un tantinet alcoolique, de la Commission Européenne. Il affichait son mépris à leur égard par des gestes qui en disent plus long que tous les discours. Il leur mettait des claques, tripotait leur cravate…

Publicité

Emmanuel Macron a donc ce qu’aucun autre ne peut avoir : le soutien de la plus puissante des oligarchies. Son budget est illimité et incontrôlable puisqu'il lui suffit de dire que l'anonymat des donateurs doit être protégé alors que tous les journalistes savent qu'il est sponsorisé par les milliardaires. Tous les grands médias sont mobilisés. Ils sont tous propriété des grandes fortunes ou à leurs ordres de même que les instituts de sondage qui dorénavant annonceront tous les jours que leur protégé est donné vainqueur, jugé le meilleur...

En plus, il a manifestement l’appui de l’appareil d’État. Mme Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, ne voit aucun inconvénient à ce que le service public radiotélévisé qu’elle dirige ait abandonné à cette occasion le pluralisme que son statut exige. M. Olivier Schrameck, le président du CSA n’est nullement inquiet du formidable déséquilibre des temps de parole. M. François Logerot, le président de la Commission Nationale des Comptes de Campagne regarde le bout de ses chaussures alors que la campagne d’Emmanuel Macron roule en grand train de luxe. Il ne voit pas que cela a un coût. Le SMS envoyé par la direction Rothschild pour organiser une levée de fonds le 27 septembre 2016 à 20h à la terrasse Martini a été publié des dizaines de fois. M. Jean-Louis Nadal, Président de la HATVP (Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique) n'a pas eu à faire d'observations sur ses déclarations de patrimoine. Il ne s'inquiète nullement de l'écart entre ces déclarations et le fait qu'il aurait perçu 2,8 millions d'euro entre 2009 et mai 2012.

Officiellement, ce n’est que le 16 novembre 2016, qu’Emmanuel Macron annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2017. Cela fait alors plus de deux ans qu’un énorme tapage médiatique est en branle pour assurer sa promotion. Cependant, c’est seulement à ce moment qu’est censée intervenir l’équipe de campagne officielle. Dans aucun article de journal, dans aucune vidéo, faisant état de cette équipe de campagne les noms de la véritable équipe que nous avons présentée dans notre précédent article n’apparaissent. Pas même un seul de ces noms. Pourtant, nous avons des photos de « Mimi » avec Brigitte Trogneux et nous avons même une photo d’elle s’exhibant en faisant, avec les bras, le « V » de la victoire derrière le bureau du président à l’Elysée. C’est en effet un peu sa victoire. Pourtant la Wikipédia indique bien sur la page consacrée à Bernard Mourad que celui-ci a quitté, en octobre 2016, ses fonctions chez Altice Media Group pour rejoindre l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron comme conseiller spécial. Il a rejoint l’équipe de campagne mais il disparaît dans tous les reportages. Quant à Ramzi Khiroun, il apparaissait bien sur une photo de l’équipe qui entourait Strauss Kahn en 2006 mais il n’existe plus sur les photos de l’équipe de 2016. Pourtant nul doute qu’il connaît très bien Emmanuel Macron et qu’il leur arrive de déjeuner ensemble. Voici ce que raconte Sophie des Déserts dans un article intitulé « les professionnels ».

« Après son arrivée à Bercy, le ministre (Emmanuel Macron) a sollicité Khiroun pour l’aider à préparer sa première grande émission politique, « Des paroles et des actes » sur France 2. Tout le cabinet était sur le pont. « Ce n’est pas comme ça que je travaille habituellement », s’est emporté Khiroun avant de revoir Macron en petit comité. Quelques semaines plus tard, il l’a convié à dîner chez lui, avec son épouse Brigitte et Elkabbach. Il faut toujours préparer l’avenir, même avec les Brutus. »

Le nom « Brutus » apparaît ici pour désigner Emmanuel Macron qui s’apprête à tuer (trahir) César (François Hollande).

Mais Ramzi Khiroun est toujours aussi soucieux de ne pas se faire voir. Toute l’équipe officielle est d’ailleurs liée par un contrat qui lui ressemble bien. Dans un autre article de Sophie des Déserts intitulé « La bande de copains qui a porté Macron à l’Elysée » on lit :

« L’histoire de la campagne, ils se sont promis de ne jamais l’écrire dans un livre. «  On a fait un pacte, souffle Benjamin Griveaux à la terrasse d’un bistrot, visage pâle tourné vers le soleil d’octobre. Cette aventure n’appartient qu’à nous.  » »

Ils ont raison : n’écrivez jamais cette histoire qui est pleine de zones d’ombre.

Souvenez-vous en quoi a consisté sa campagne électorale. Ses discours politiques étaient creux. Il n’avait pas de programme. Il était capable de dire tout, n’importe quoi et son contraire. Avec son désir de plaire ses discours s’adaptaient aux idées de son audience. Il était socialiste devant les socialistes mais ne l’était plus devant leurs adversaires. Et pourtant, il a fini par être élu.

Il a fallu pour cela une gigantesque campagne médiatique démarrée dès septembre 2014 c’est-à-dire bien avant que commence officiellement la campagne électorale. Son nom a été vendu comme une marque de paquet de lessive et il a fini par s’imposer. Le résultat des élections est corrélé avec le volume de l’exposition médiatique de chaque candidat. Dans ces conditions, il est possible de faire émerger en leader n’importe quel inconnu.

Assurément, ce ne sont pas ses idées ou son programme politique qui lui ont permis de recueillir le plus grand nombre de voix. Alors c’est quoi ? C’est un tableau fabriqué essentiellement par « Mimi » et la presse people à coups de fausses papparrazades et avec des tonnes de papier glacé. C’est cette histoire mille fois racontée, comme un roman à l’eau de rose, de la rencontre d’un adolescent avec sa professeure de français. Ils doivent surmonter, par amour, les foudres familiales et la désapprobation générale.

Voici quelques titres de couvertures qui représentent le couple présidentiel :

  • Closer : « Emmanuel Macron. Non, il n’est pas gay ».
  • VSD : « Vacances du pouvoir ».
  • Voici : « Emmanuel Macron. Son couple plus fort que jamais ».
  • VSD : « Emmanuel et Brigitte Macron. Stratégie amoureuse ».
  • Gala : « Brigitte et Emmanuel Macron. Leur coup de foudre enfin raconté ».
  • VSD : « Emmanuel et Brigitte Macron. Ils disent « oui » à l’Elysée ».

Aussi triste que cela puisse paraître, c’est bien avec ce genre de littérature qu’il a conquis un électorat.

Rappelons qu’avec les mêmes faits, cette histoire pourrait être présentée comme une sordide affaire de pédophilie. Bien des professeurs de 45 ans qui ont eu une liaison avec une lycéenne de 15 ans l’ont appris à leur dépend. Evidemment, dans ce cas, il ne manquera pas de sexistes pour dire que ce n’est pas la même chose. Mais imaginez un moment que « Mimi », par intérêt, ait eu besoin de donner cette autre version des faits avec des séries d’images et des articles faisant évoluer le couple dans un univers glauque. Quel aurait été le résultat ? A ce tableau, il faut ajouter quelques touches : le mythe visant à faire croire que ce défenseur des capitalistes ne serait ni de droite ni de gauche. Il faudra nous expliquer ce que signifie « droite et « gauche ». Et, cet autre mythe selon lequel ce pur produit du système aurait été un candidat antisystème. Cette merveilleuse histoire de ce charmant jeune homme aux yeux azurés qui, parti de rien, aurait conquis le monde à la force de son intelligence et de son courage et avec l’appui et le soutien passionné de sa professeure de français. Ce serait assurément un surdoué voire même un génie. Nous avons vu exactement ce qu’il en est. Pour faire avaler tout ça, il aura fallu une couverture médiatique gigantesque qui confine à un matraquage intellectuel. Rien qu’en 2016, il aura droit à 17 000 articles de journaux, 75 couvertures de magazines et des centaines d’heures dans tous les grands médias audio-visuels.

Souvenons-nous d’ailleurs, qu’au moment du Pénélope-gate, tous ces moyens ont aussi été utilisés pour procéder à un véritable lynchage médiatico-judiciaire d’un concurrent. Alors, il faut bien reconnaître qu’il y a eu un matraquage médiatique pour abattre François Fillon. Notre intention n’est pas de le défendre ni de pardonner les faits pour lesquels il s’est fait descendre mais de bien comprendre ce processus médiatique qui manipule les consciences collectives.

Les français n’ont jamais été autant méprisés. Emmanuel Macron n’est qu’un pantin et nous savons qui tire les ficelles. Au service de ses chefs démoniaques, il va appliquer de son mieux les terribles GOPE (Grandes Orientations de la Politique Économique) dictées depuis Bruxelles.

Publicité

Emmanuel Macron sera donc le Président-Marionnette de l'oligarchie euro-atlantiste élu grâce à une débauche de moyens notamment une couverture médiatique gigantesque qui confine à un matraquage intellectuel. Il aura aussi, en toute illégalité, des crédits illimités et l’appareil d'état à son service.

Examinons maintenant le résultat du premier tour de cette élection présidentielle pour les cinq candidats arrivés en tête. Nous donnons pour chacun d’eux successivement les trois chiffres suivants : le nombre de voix, le pourcentage par rapports au nombre des inscrits et le pourcentage par rapport au nombre de suffrages exprimés

Emmanuel MACRON 8 657 326 18,19 24,01

Marine LE PEN 7 679 493 16,14 21,30

François FILLON 7 213 797 15,16 20,01

Jean-Luc MÉLENCHON 7 060 885 14,84 19,58

Benoît HAMON 2 291 565  4,82  6,36

Une première remarque s’impose : Emmanuel Macron a été bien mal élu avec seulement 18,19% des inscrits au premier tour. Ce sont de piètres résultats si on tient compte du fait que les électeurs ont été souvent abusés, que les voix ont été extorquées par d’honteuses méthodes de marketing. D’ailleurs, aujourd’hui que les gilets-jaunes sont probablement ses plus farouches opposants certains d’entre eux avouent avoir voté pour lui.

Une deuxième remarque s’impose aussi : s’il y avait eu un seul candidat des organisations ouvrières, il aurait remporté l’élection. Il suffit pour le voir de cumuler les voix de Jean-Luc Mélenchon et de Benoît Hamon.

14,84 % + 4,82 % = 19,62 %

Cependant, il est certain que si Jean-Luc Mélenchon avait été le candidat commun des organisations ouvrières, au lieu d’être chouchouté par la presse dominante, il aurait été violemment attaqué. Il traîne d’ailleurs des casseroles derrière lui dont nous aurions entendu parler. Nous en avons parlé dans notre livre « De François Mitterrand à Jean-Luc Mélenchon » au chapitre « Jean-Luc Mélenchon : des discours et des actes ». Rappelons l’essentiel. Nous avons fait état de certains faits révélés par Christian Schoettl, maire de Janvry dans l’Essonne. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon a fait embaucher sa fille Maryline par le Conseil Général de l’Essonne en passant outre les règles d’impartialité. Il a utilisé un véhicule avec chauffeur du Conseil Général alors qu’il n’était plus au Conseil Général. Quand il était ministre, il ne participait quasiment plus au Conseil Général mais il n’a pas démissionné afin de percevoir les indemnités. Il a fait payer par le Conseil Général des prestations pour des services rendus par certaines de ses connaissances à des tarifs très élevés. Dans quelques autres cas, il y a aussi un décalage entre ce qu’il préconise dans ses discours et ses actes. Ainsi, il a invoqué son immunité parlementaire pour refuser de se rendre à des convocations de la justice après avoir affirmé qu’il était opposé à ce principe. Il a un joli palmarès en matière de cumul des mandats alors que le programme de la FI dit qu’ils y sont opposés. Et, son déplacement en jet privé aurait sans doute fait plus de bruit que la petite histoire de Porsche Panamera pilotée par Dominique Strauss Kahn si la presse en avait parlé. Bref ! quand on voit comment la presse dominante a massacré François Fillon qui était un vrai concurrent pour Emmanuel Macron, il est évident que cette même presse a chouchouté Jean Luc Mélenchon qui lui rendait service. S’il avait été considéré dangereux les médias ne l’auraient pas traité de cette façon.

Il faut en effet remarquer que Jean-Luc Mélenchon a obtenu un bon score avec 19,58 % des suffrages exprimés ce 3 avril 2017. Deux ans plus tard avec les élections européennes du 26 mai 2019, il a obtenu 6,31 % des suffrages exprimés, soit une division par trois en deux ans. Cela a créé un grand émoi au sein de la France Insoumise et nous avons eu droit aux réactions des dirigeants qui semblaient très accablés et surpris, mais incapables de donner une explication rationnelle à une pareille baisse de performance. Ils se demandent pourquoi leur électorat les a ainsi abandonnés. Bizarrement personne ne semble se demander pourquoi ils avaient obtenu une si brillante performance deux ans plus tôt. C’est à cette question que nous avons commencé à apporter une réponse en montrant que Jean-Luc Mélenchon n’était nullement dangereux pour les milliardaires lesquels avaient même tout intérêt à le ménager. Il y a une autre explication. Il faut être conscient des effets de la dynamique de l’unité. Reprenons le scénario très fictif d’un Mélenchon candidat unique du PS, du PCF et de la FI. Nous l’avons dit, il se serait fait dézinguer par la presse dominante mais il aurait néanmoins été élu car l’unité entraîne toute une dynamique de ralliement vers le candidat unique qui fait que le résultat ne se réduit pas à une simple addition. S’il fallait modéliser le processus, nous dirions que le résultat d’une coalition des trois partis a, b, et c, serait voix(a)+voix(b)+voix(c)+u avec cet énorme apport « u » des voix supplémentaires gagnées par la dynamique de l’unité.

Lors des présidentielles de 2017, à notre grand regret et pour le grand malheur des exploités, nous n’avons pas eu ce scénario. Néanmoins Jean-Luc Mélenchon est apparu comme le plus unitaire des candidats puisqu’il avait le soutien du PCF. Dans les faits, il n’avait rien fait, tout au contraire, pour l’unité, mais c’était tout de même l’impression qui se dégageait. Lors des élections européennes de 2019, non seulement il perd les voix des communistes mais il n’a plus du tout le bénéfice de l’unité en sa faveur. Tout au contraire, sa stratégie, en jouant cavalier seul, apparaît comme une trahison envers ses alliés d’hier : le PCF. Dès lors, les militants de la FI ont bien tort de s’étonner de la différence des scores entre les deux élections.

Au cours de la campagne, un événement qui semblait secondaire a revêtu une importance considérable : la candidature de François Asselineau qui a créé l’UPR. Il est certain que l’homme est brillant et expérimenté, ses analyses révèlent en détail des vérités que bien des personnes suspectaient mais qui n’avaient jamais étaient exposées auparavant avec autant de clarté. Mais cela ne suffit pas pour convaincre des millions d’électeurs. On sait que les scores des candidats sont fortement corrélés à l’exposition médiatique et au budget investi dans une campagne. Or, François Asselineau a été scandaleusement blacklisté ce qui, d’une certaine manière, confirme la justesse de ses vues. Il est dangereux pour les puissants notamment pour les magnats de la presse et de l’audiovisuel qui ont entre leurs mains la quasi-totalité des grands médias. Or, ceux-ci, nous l’avons vu, font tout un tintamarre avec les casseroles qu’ont leurs adversaires. C’est le sort réservé à la plupart des politiciens mais cette technique ne peut pas s’appliquer aux hommes parfaitement intègres comme François Asselineau. Pour lui, il ne leur reste que le blacklistage. Il ne faut pas du tout parler de lui. Quand il a déposé ses parrainages, beaucoup ont été surpris. Il a en effet, au fil des années, rassemblé une force militante considérable. Il était en mesure de présenter les 500 parrainages demandés alors que, par exemple, Jean-Luc Mélenchon en était incapable avec ses propres forces. D’ailleurs les campagnes d’affichage de ses militants font que de nombreux observateurs s’étonnent de voir sa photo si souvent sur les murs. Quand les médias dominants se sont aperçus, après le dépôt des parrainages, qu’ils seraient obligés de l’inviter dans quelques émissions, ils ont adopté une autre stratégie. Ils l’ont systématiquement accusé des pires maux : complotiste, extrémiste de droite, antiaméricaniste primaire, falsificateur de l’histoire… Tant et si bien qu’ils ont fait en sorte qu’il ne puisse guère présenter son programme, ses objectifs… Il devait passer l’essentiel de son temps à expliquer : Non, je ne suis pas complotiste. Mon organisation n’est ni « d’extrême-droite » ni de « droite ». Elle a été classée dans les « divers » par le ministère de l’intérieur. Je ne suis pas anti-américain, d’ailleurs je m’intéresse beaucoup à Noam Chomsky, Martin Luther King… Je peux exhiber les preuves que tout ce que j’avance sur Jean Monnet, Walter Hallstein ou le Dalaï Lama est exact.

La plupart de ceux qui ont découvert François Asselineau ne l’ont vu que pendant quelques minutes au cours du débat télévisé du 4 avril 2017. C’est très insuffisant. Dans ces conditions son score de 0,92% est très bon si on le compare aux scores des autres candidats qui se sont présentés une première fois à une élection présidentielle sans être connus auparavant. Il est très bon aussi si on le compare au score de Lutte Ouvrière (0,64%) ou du NPA (1,09%) qui sont connus depuis longtemps et ont présenté maintes fois des candidats. Par ailleurs, François Asselineau n’a eu aucune autre ressource financière que celle venant des militants de l’UPR. Malgré ces incontournables handicaps, l’existence de ce nouveau courant vient changer la donne. L’UPR progresse à grand pas. Elle a dans la foulée présenté un candidat dans chaque circonscription aux législatives et elle a frôlé l’objectif d’avoir 50 candidats qui obtiennent plus de 1% ce qui ouvrirait droit à un financement de l’état. Aux européennes de 2019, elle est une des rares organisations à progresser en étant toujours autant blacklistée. Elle obtient 1,17 %. Elle aurait donc un député européen si les règles françaises n’étaient pas aussi anti-démocratiques. Si elles étaient tout simplement les mêmes que celles qui s’appliquent en Allemagne.

Il y a dorénavant une voix pour dire ses quatre vérités à l’oligarchie qui nous a confisqué la démocratie.



190 réactions


    • eau-pression eau-pression 19 septembre 2019 09:04

      @Jean Dugenêt
      Montagnais est venue guider notre clic sur des articles que m’avaient indiqués Google quand nous causions Mourad.

      Sûr que cette journaliste écrit dense et clair. La prochaine fois, j’irai chez un coiffeur chic.

      Et cultivée, en plus, elle aurait pu me dire si elle décelait un pacte conscient avec le diable « finance » dans le groupuscule autour de Macron.
      On a bien Minc déclarant qu’EM avait toutes les qualités de pute nécessaires. Avis endogène qui nous éclaire peu.


  • Traroth Traroth 18 septembre 2019 17:42

    Un article pour taper sur tout le monde sauf... Une coïncidence bien sûr. Pas une source, mais « ils sont tous comme ça. Et même Jean-Luc Mélenchon ne fait pas exception ». Sans aucune source, aucune référence, rien (si vous croyez que je vais acheter votre livre, vous vous fourrez le doigt dans l’œil). Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose, comme disait Bacon...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 septembre 2019 18:32

      @Traroth
      « Pas une source, mais « ils sont tous comme ça. Et même Jean-Luc Mélenchon ne fait pas exception ». »

      Les sources sont intégralement citées ici.
      Vous y trouverez aussi les tentatives de vos acolytes pour me contredire.

      Je ne vais pas faire que ça. Tout est dans mon livre aussi. Tout a été dit par d’autres avant moi. L’avocate de Mélenchon a menacé de faire appel... rien du tout. Il n’essaie même pas d’attaquer en diffamation. Il sait que c’est imparable. Ils ont tenté les arguments ad hominen : « Shoettl est un fou... » Ça ne passe pas. C’est hors sujet. Quand bien même il serait assassin ou pédophile, ce qui nous intéresse c’est que ce qu’il dit est vrai.

      Tout est dit dans mon article. Si l’ennemi blacklisté et calomnié (François Asselineau) avait la moindre casserole sur le dos ne serait-ce qu’un dixième de ce qu’a Jean-Luc Mélenchon, ça ferait longtemps qu’on en aurait entendu parler.

      Maintenant les calomniateurs doivent faire gaffe parce qu’il y a des procès en cours. Ceux qui ont osé dire qu’il y avait une trace de racisme dans ce que dit François Asselineau vont avoir des ennuis.

      Je ne vous demande pas de lire mon livre. Les douleurs de la dissonance cognitive seraient pour vous insupportables.

      Dire que j’étais militant à l’OCI en même temps que Jean-Luc Mélenchon quand il était un militant dévoué et désintéressé... Ce renégat a beaucoup changé et il a aussi gagné beaucoup de fric. Il fait un bon métier. Moi je défends toujours la même politique. Il connait très bien ma politique entièrement dirigée contre les directions traites du mouvement ouvrier mais en maniant la dialectique c’est à dire en partant de l’aspiration des militants et des masses populaires à l’unité alors qu’elles se tournent, malgré tout, contre les directions traites, parce qu’elles ne voient pas d’autres issues. Jean-Luc Mélenchon fait partie des directions traitres. Pourquoi ne veut-il pas sortir de l’UE ? Parce qu’il est compromis avec l’ennemi.

      Avez-vous une autre explication ? Croyez vous à son coup de « La France est un grand pays qui établira un rapport de force pour ne pas faire comme Tsipras ».

      Il ne sait et il ne veut rien faire de mieux que Tsipras.

      J’ai dit « et même Jean-Luc Mélenchon ne fait pas exception ».


    • Le Panda BERNARD 18 septembre 2019 18:52

      @Jean Dugenêt
      Je ne souhaite pas rentrer dans ce débat qui est totalement hors sujet. Je ne peux qu’approuver votre mode de réponse. J’ai assisté lors des dernières européennes à deux de ses réunions. Je dirai simplement que cela à présent relève plus du fait de s’entendre que de savoir écouter. Les valeurs du peuple attendent autre chose, des faits, du concret. Je tacherai de me procurer votre ouvrage avec plaisir, puis je vous ferez savoir réellement ce que j’en pense. Je serai objectif et je pense qu’on peut le trouver dans toutes les libraires de bon renoms ? Au plaisir


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 septembre 2019 20:28

      @BERNARD
      Oui. Il est dans toutes les librairies. Il est aussi chez l’éditeur ici.
      Si vous l’achetez chez l’éditeur je gagne 6€ de royalties et si vous l’achetez chez un libraire je gagne 2 €. J’essaie de rentrer dans mes frais.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 septembre 2019 20:39

      @Jean Dugenêt
      Le lien ne fonctionne pas.


    • Le Panda BERNARD 18 septembre 2019 20:55

      @Fifi Brind_acier
      Si il faut remplir le formulaire et régler par C.B. Ravi si j’ai pu vous aider juste un peu merci.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 septembre 2019 21:29

      @BERNARD
      Quel est le lien qui ne fonctionne pas ?
      Si c’est celui de mon éditeur alors il faut taper « Bookelis » sur un moteur de recherche.
      Je redonne le lien sur le livre
      Eu un lien sur la rubrique « politique » de la librairie


    • Le Panda BERNARD 18 septembre 2019 21:37

      @Jean Dugenêt
      J’ai bien compris c’est la réponse que j’ai faite à « Fifi »
      Je m’en occupe dés demain matin merci et peut-être à plus tard merci pour la qualité de nos échanges. Puis je suis plus que surpris de certaines réflexions du genre, vous le le connaissez depuis longtemps pour vous tutoyer ? Bon courage 


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 septembre 2019 07:10

      @Jean Dugenêt
      Le lien de ton commentaire de 18h 32, sur Mélenchon


  • Le Panda BERNARD 18 septembre 2019 19:19

    Jean Dugenêt et cettegrenouilleci

    Bonsoir à tous deux, il y a un fait indéniable à mon sens. Jamais la France même dans la situation dans laquelle elle se trouve ne verra à sa tête MLP pas plus que le R.N. Le pouvoir elle ne saurait quoi en faire. Ce serait un clone amoindri par rapport à Emmanuel Macron, les potentiels sont loin d’êtres à égalités. En poursuivant de la sorte sa nièce « Marion » peut faire plus de dégâts ou d’avantages dans la mesure ou elle réussit à faire ce que VGE et Chirac ont exécuté avec forts talents, et incartades car personne n’a le monopole du cœur et ne l’aura jamais. Nous sommes au bord d’une guerre civile, peu de ceux qui dirigent la France s’en rendent compte. Là se situe un grave sujet à débattre qu’il faille ouvrir par un référendum c’est indéniable. Cela fermera surement masse de conflits. Le reste ne serait que parlotes de troquets, bistrots, ou des bougnats à Paris etc. La politique pour le bien être du peuple de la nation ne peut se jouer sur un coup de dès. Il passera par les urnes ou les armes. Il reste à souhaiter que la seconde option ne soit celle mise en application. Mais tous les voyants sont au rouge, et comme disait H. Bazin « On met de l’huile sur le feu » Il faut avoir le courage et la force de nos réelles convictions. Il y a des mots plus puissants que n’importe quelle arme. Au plaisir et encore merci 


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 septembre 2019 20:24

      @BERNARD

      "Il passera par les urnes ou les armes. Il reste à souhaiter que la seconde option ne soit celle mise en application. Mais tous les voyants sont au rouge« 

      Je suis complètement d’accord avec ça. Je crois que personne ne souhaite la violence d’une révolution. Je crois que même les gilets jaunes qu’on entend parfois scander : »Révolution, révolution...« préfèrent des solutions calmes et sans violences. Que veulent-ils exprimer ? Je crois que c’est la même chose que ce que toi ou moi nous exprimons. C’est le fait que nous sommes arrivés à un tel état de décomposition de la société qui se voit avec les multiples affaires, la corruption, toute la bande d’affairistes qui se font élire sans aucune conviction d’aucune sorte mais seulement pour gagner du fric , se placer... L’amoralité ou l’immoralité assumée d’un Khiroun ou d’une proche de Macron qui avoue »assumer de mentir pour défendre le président". Les gains énormes d’une toute petite minorité qui s’attaque à toutes les autres couches de la société depuis les plus malheureux sans abris jusqu’aux classes réputées aisées de la médecine, du droit, les médecins , les avocats, les huissiers, les notaires... mais aussi les ingénieurs... Chacun sent que cela ne peut plus durer, que cette société ne demande plus à être rafistolée mais qu’il faut un changement radical. Par ailleurs, la misère, l’injustice... poussent à la colère. Et tout le monde de se dire : ça va péter.
      Alors, oui, à l’UPR nous pensons qu’il faut le Frexit et nous souhaitons sortir par l’article 50 après une élection qui nous mènerait à la présidence de la république. Mais, plus les choses avancent et plus il semble qu’une explosion sociale pourrait bien intervenir avant que l’UPR n’atteigne cet objectif. Mais, quoiqu’il arrive il faut rassembler ceux qui sont pour le frexit.


    • Le Panda BERNARD 18 septembre 2019 20:52

      @Jean Dugenêt
      L’ensemble des classes de la sociétés France ont en plus qu’assez. J’entends aussi autour de moi et je discute aussi avec des gens que je connais d’autres moins. Il me semble et je pense que tu partages peut-être ce point de vue. Ils ne savent plus qui croient ou qui jacasse ? L’UPR présente sur la scène politique oui, mais ce n’est pas demain, c’est à présent que les actions s’imposent. Procéder à un rassemblement allons oui comment ? Les bourgeois, J. Brel le chante si bien, que les gens possèdent hors organismes bancaires 6 milliards d’euros sur le territoire de France, chez « eux ». Ce n’est pas l’argent qui manque c’est la peur du lendemain qui inquiète. Je partage pleinement une coalisation nationale. Je suis persuadé que tu l’as compris, ce sont le nombre d’élus qui donnent le temps de parole. Alors là c’est le comble, comment un homme intègre, droit dans ses bottes ne peut exprimer les réelles valeurs de la nation France. Le changement me semble plus que radical la France est malade, il faut un changement curatif. J’en ai rencontré des « Gilets jaunes » en général ils sont plus pacifiques que ce que certains tentent de faire croire. Mais oui mentir pour un président qui te couvre tu ne risques rien. La preuve j’en parle dans ce que je pense tu as lu. Il manque d’articles justement de fond de la sorte pour faire réagir l’électorat. Je refuse le système de l’intelligence artificielle. L’homme est capable de bien mieux. Une république mais majorité de la France en rêve. Nous sommes aussi enclavés dans des bottes que nous nous sommes laissé mettre. Allons au frexit oui, tu as des idées ? Au plaisir


  • Le421 Le421 18 septembre 2019 20:28

    J’adore ce moment... Emmanuel Macron classé à gauche !!

    A gauche de Fillon ?

    Même pas sûr...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 septembre 2019 20:46

      @Le421
      Emmanuel Macron classé à gauche !!

      La Gauche de Droite a enfanté d’un Macron Droite de Droite, comme le dit Michel Onfray !


    • Le Panda BERNARD 18 septembre 2019 21:00

      @Le421
      Bonsoir, le jour ou Macron était classé à gauche, c’est le jour où il s’est tâté le cœur, mais à propos ce Monsieur est un être humain, donc fait à priori comme tout un chacun. A moins que ce ne soit un androïde ? Vous avez raison de ne pas être sûr 


    • Kapimo Kapimo 19 septembre 2019 02:52

      @Le421

      Si on subdivise les courants politques de notre beau pays en leur attribuant des caractéristiques selon deux axes d’une part sociaux-économiques (libéraux/oligarchiques ou sociaux/populistes) et d’autre part sociétaux (libertaires ou conservateurs), on trouve aujourd’hui (dans les très grandes lignes) 4 grandes familles :

      1) les libéraux - libertaires : la Macronie et tout ce qui gravite autour (PS, UDI, Modem, PC, une partie de LR), aujourd’hui au centre du jeu
      2) les libéraux - conservateurs : ce qui reste de la droite Filloniste mal en point,
      3) les sociaux - conservateurs : le RN, NDA
      4) les sociaux - libertaires : FI, PCRF, NPA

      Pour déloger Macron, il faudra nécessairement un rassemblement de plusieurs courants d’opposition, qui ne peuvent être que les courants sociaux/anti-oligarchiques : il n’y aura jamais d’union de la « gauche » sur une base sociétale, ni d’union des droites sur un base sociétale (la bourgeoisie de « droite » ou de « gauche » ne votera jamais pour des « populistes » sociaux).
      Comme l’union RN-FI est complètement bloquée pour des raisons sociétales (en apparence en tous cas, car nombre d’électeurs FI ont carrément voté Macron, à se demander s’ils ont compris leur vote Mélenchon...), tout est bloqué et on part pour une réelection de Macron.
      Ma compréhension est que l’UPR considère que le plus urgent pour débloquer cette situation est de mettre de coté provisoirement les questions sociétales qui divisent, en s’attaquant par contre bille en tête à l’oligarchie (l’UE), c’est à dire en s’attaquant d’abord et en priorité aux questions sociales et démocratiques pré-emptées par notre appartenance à l’UE. Le programme de l’UPR prévoit un traitement ultérieur des questions sociétales (immigration, éthique etc...) par le biais de débats sérieux et référendums.
      Ca me semble la seule voie de sortie possible du cauchemar a-démocratique dans lequel nous sommes, et aujourd’hui c’est Asselineau et l’UPR qui portent cette vision d’union d’oppositions à l’oligarchie bancaire internationale qui nous pille et nous détruit.


    • Attila Attila 19 septembre 2019 11:15

      @Kapimo
      "Ma compréhension est que l’UPR considère que le plus urgent pour débloquer cette situation est de mettre de coté provisoirement les questions sociétales qui divisent, en s’attaquant par contre bille en tête à l’oligarchie (l’UE), c’est à dire en s’attaquant d’abord et en priorité aux questions sociales et démocratiques pré-emptées par notre appartenance à l’UE. Le programme de l’UPR prévoit un traitement ultérieur des questions sociétales (immigration, éthique etc...) par le biais de débats sérieux et référendums "
      Excellemment dit, très synthétique : je souscrit.

      .


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 19 septembre 2019 13:20

      @Attila
      Moi aussi. Je souscris.


    • Attila Attila 19 septembre 2019 14:31

      @Jean Dugenêt
      Je souscris aussi.

      .


  • ddacoudre ddacoudre 18 septembre 2019 21:24

    Bonjour

    J’apprécie bien tes analyse et connaissance du milieu politiques.un vrai panier de crabes auquel je n’ai jamais voulu participer. C’est une réalité bien plus que seulement européenne. Il y a le mythe de l’honnêteté des relations commerciales et les réalités qui concourent à leurs réalisations qui ne sont pas dans les journaux et qui se règles dans des tribunaux privés. Car ces messieurs poursuivent une logique qui trouve son origine avec la création des prudhommes par les corporations qui ne voulaient pas que leurs différents soient juger par la justice républicain, celle du peuple. C’est toujours d’actualité avec les tribunaux privé contenus dans les accords du ,CETA qui imposent la décision de ces tribunaux aux états. Lorsque c’est restructuré l’information que Mitterrand voulait démocratisé et l’a réalisé, je mettais quereller à l’époque avec mon secrétaire général lui expliquant que la lutte allait se dérouler sur les ondes et je lui avait demande de mettre en place une chaine de télé syndicales.on ne l’a pas fait on a perdu le combat sans même lutter. Aujourd’hui je leur dis qu’il faut qu’ils investissent les plateaux de télé comme à mon époque l’on investissait les entreprises avant que la loi accepte la représentation syndicale à l’intérieur. Je ne connais pas une structure qui n’ai pas de casserole. La vie démocratique à un prix. Les citoyens attendent d’elles des services des aides des partis des associations, des syndicats, mais ne veulent pas en payer le coût. Alors chacun se débrouille de bric et de broc. Tous les acteurs sociaux politiques judiciaires connaissent cela. Ça fait partie du grand mensonge Social, que l’on utilise opportunément comme tu l’as bien expliqué. Quand la patronne du MEDEF est arrivé la presse c’est déchaîné contre le syndicalisme et ses financements occultes que je connais bien. Y compris ma lutte au sein même du patronat pour retirer me pouvoir à l’UIMM. Les partis aussi ont été passé à la moulinette résultat 27,% font confiance au syndicats, 7% aux partis, le même discrédit a été jeté sur les élites. Que reste t’il au citoyens qui virent leurs élites, leurs syndicats, leurs associations, leurs partis politiques que de mettre au pouvoir un employeur comme le souhaitent 53% des citoyens. Cela va bien au-delà de ce que tu as bien expliqué. Les oligarchie n’ont en l’état aucun souci à ce faire. J’ai plusieurs fois expliqué que même s’il était élu Mélenchon n’entendrait pas un ans avant que ceux qui l’aurait élu le vire. Je n’avais jamais connu un état dans une telle désespérance Même les GJ sont politiquement désespérants. Le seul parti qui peut offrir une alternative est LFI, mais il lui faut du temps. Pour développer une espérance car il y a toute la démocratie citoyenne à reconstruire un pays ne peut pas être dirigé par des « Ânes » et dans la lutte contre cette oligarchie faute d’argent il faut avoir la foi dans un idéal. Si tu en vois un fait moi signe. Je suis d’accord sur ce que tu écris à propos de MLP elle ne sera jamais élu, mais sa nièce à indéniablement du talent et elle sait pu elle se place

    https://ddacoudrev2.blogspot.com/2019/09/la-france-insoumise-peut-elle-sortir-de.html?m=1 Cordialement ddacoudre OverBlog

    .


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 19 septembre 2019 13:19

      @ddacoudre

      Bonjour et merci pour ta longue contribution.
      Je suis allé faire un tour sur ton blog. C’est un gros travail. J’apprécie ceux qui essaient de penser par eux mêmes et cherchent à partager, à discuter, à convaincre qu’ils soient ou non affiliés à des partis ou autres organisations politiques. Je déteste ceux qui ne savent et ne veulent faire que de la propagande pour leur boutique en se mettant volontairement des œillères. Ceux qui refusent tout ce qui sort du dogme qu’ils ont décidé de s’imposer. Ceux qui conçoivent leurs idées politiques comme des préceptes religieux dont il serait interdit de s’écarter. La discussion avec ceux-là est très difficile voire impossible ou inutile. Ils sont sans arrêt bloqués par les phénomènes de dissonance cognitive qui les amènent à refuser de voir les faits qui contredisent leur dogme ou qui écorchent leurs dieux.
      Je conteste évidemment que :

      « Le seul parti qui peut offrir une alternative est LFI, mais il lui faut du temps »

      Jean-Luc Mélenchon fait maintenant partie de la caste politique qui a été corrompue par l’UE et il n’acceptera jamais d’en sortir. Quoiqu’il en dise jamais la France ne pourra dicter ses lois aux autres pays d’Europe et si c’était possible je serais contre.
      Car enfin son explication pour refuser la sortie de l’UE c’est bien que : puisque la France et un « grand pays », comme il dit, elle pourra faire autrement que la Grèce et qu’ainsi Mélenchon ne fera pas comme Tsipras. Non seulement c’est faux, mais si c’était vrai, je le répète, je serais contre. Je ne veux pas être dans un pays dominateur qui impose ses règles, par un rapport de force, à d’autres pays.
      Je veux en sortant de l’UE qu’on remette tout à plat et qu’on négocie avec chaque pays des accords bilatéraux sur le principe du donnant-donnant et non pas du gagnant-perdant.

      Je m’en tiens là et te renouvelle mes remerciements


    • ddacoudre ddacoudre 19 septembre 2019 14:00

      @Jean Dugenêt

      Merci. Ce combat qu’il voudrait engager il le perdrait je suis parfaitement d’accord la dessus Mais il faut e maintenir comme une possibilité que l’on ne mettra pas en application Actuellement ils n’a pas la capacité d’appui populaire pour relancer une renégociation. Qu’il veuille de maintenir dans la course politique et servir de lièvre ne me choque pas, mais il ne peut à lui seul inventer demain, ce qu’il a mis en route après l’échec d’une tentative de reconstruction d’une récupération des miettes qui reste du SOCIALISME. Le PC y a été pour beaucoup dans son choix de créer la FI qui a terme doit rouler dans lui. Cordialement ddacoudre OverBlog

      femai


  • the clone the clone 19 septembre 2019 08:58

    Les merdias BFM-RMC en tete

    et leurs hordes de journalopes ont fait élire Macron et ils planchent en ce moment pour sa réélection de 2022 ....


    • Kapimo Kapimo 23 septembre 2019 02:55

      @the clone

      A mon avis, c’est pas si sur. Il y a actuellement une lutte au sommet dans le camp occidental (les réseaux nationalistes Trump/Johnson/Bibi contre les mondialistes financiers Obama/UE/Bildelberg, pour faire simple). Macron représente les mondialistes, mais il s’est de fait mis à dos les réseaux « nationalistes » qui ont de puissantes antennes en France. Macron, qui fait du « en même temps » cherche désormais à donner des gages aux nationalistes en se lançant sur le sujet de l’immigration. On verra ou cela le mène.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 23 septembre 2019 08:49

      @Kapimo
      Bonjour Kapimo,
      Je suis moins matinal que toi. A moins que tu ne puisses pas t’endormir.
      Je suis assez d’accord avec la première partie. Il est clair qu’il y a au moins deux camps au sein de l’administration américaine. On se retrouve dans la même situation qu’au temps de Kennedy. Dans l’administration américaine beaucoup ne le trouvaient pas assez offensif contre Cuba, la Russie... Ils ont fini par l’assassiner.
      Je crois qu’actuellement en Amérique toute une partie de l’appareil (CIA, complexe militaro-militaire, groupe Bilderberg...) voit d’un mauvais œil que Trump aille serrer beaucoup de mains : Poutine, Kim Jong-un... On a même évoqué un possible voyage en Iran.
      En Europe la question de l’UE (Brexit, Frexit...) traverse tous les partis traditionnel qui peuvent du coup pencher pour l’une ou l’autre des solutions. Plus qu’une orientation politique il s’agit de savoir quand la corruption l’emporte sur les aspirations des militants. Les plus pourris au sommet des partis s’accrochent à l’UE et à ses prébendes. Du coup il est possible que les moins compromis se sentent plus proches de Trump que d’Obama. De là à voir deux camps nettement marqués au niveau international, je n’en suis pas certain.
      Quant à Macron dans tout cela je pense qu’il est inutile de se lancer dans de grandes analyses à son sujet. Il fait ce que Bernard Arnault lui demande de faire et Bernard Arnault le laisse bavarder autant qu’il le veut. Tout le monde sait que ce que dit Macron n’a aucune importance.
      Maintenant il est l’heure de se lever.
      Bonne journée.


  • Le Panda BERNARD 19 septembre 2019 10:49

    Jean Dugenêt bonjour,

    Je tente de passer commande mais je ne trouve pas mode de paiement par PayPal. Tu es au courant de cette réunion dont me parle « Montagnais » Par ailleurs pour informations globale le « procès » de Mélenchon le Parquet avait demandé le renvoi. Réponse de Mélenchon « REFUSE » a mon sens il commet une erreur, donc le procès démarre. Merci de m’indiquer comment procéder pour avoir ton ouvrage ? A te lire, j’ignore combien de votes positifs il faut pour qu’un article passe. A priori sur ce que je crois savoir ce matin il est à +5 puis de pleine actualités, comme tu as pu le lire. Je ne peux et n’ose demander à Agora Vox de le faire sortir. Je t’ai envoyé dans le lien le sens d’élargir le débat à ta question. La réunion porterait sur ceux qui apprécient Agora vox pourquoi pas oui, l’idée semble bonne. Elle n’est pas de mon fait, je me charge de transmettre. A te lire cordialement. 


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 19 septembre 2019 11:53

      @BERNARD
      Bonjour,
      Pour les liens sur mon bouquin. Je vais te les redonner et si ça ne marche pas tu peux accéder en « naviguant ». Il faut aller sur « Bookelis ». Choisir la « librairie » puis dans la colonne de gauche cocher « papier » à la rubrique « FORMAT » et « politique » à la rubrique « GENRE ». Mon livre apparaît alors sur la première ligne. Cliquez dessus puis sur « ajouter au panier »...
      Sinon, voici le lien qui t’amène directement sur le livre.

      Je ne vois plus ton article dans la liste à modérer.
      Je ne suis pas au courant de la réunion dont parle « Montagnais ».
      Pour Mélenchon, malgré tout le mal que je dis et que j’ai à dire sur lui, je le soutiens face aux mesures arbitraires qui le frappent depuis la perquisition. Il s’agit d’exprimer notre solidarité face à l’adversaire au pouvoir contre toutes les atteintes aux libertés fondamentales. Se référer au fameux poème « Quand ils ont arrêté les gitans, je n’ai pas bougé, je n’étais pas gitan... ». Les attaques qu’il subit sont des coups portés contre tout le mouvement ouvrier. Je ne porte donc pas de jugement sur la façon dont il a réagit à chaque étape (perquisition, refus du renvoi...). Il réagit avec sa personnalité... d’autres feraient autrement... peu m’importe.

      Il est évident que j’approuve la démarche d’Agora Vox au moment où je suis censuré sur Facebook.
      Je ne maîtrise pas la façon dont les choses se font lors de la sélection des articles. Pour mon expérience personnelle mes articles acceptés le sont assez rapidement. Quand la décision traîne c’est plutôt mauvais signe. J’ai trois articles qui avaient été refusés et que j’ai repris dans 6 nouveaux articles qui sont passés. J’ai toujours des articles qui ne sont pas passés sur les Trolls, sur Dieudonné...
      Les articles où il est question de sionisme est d’antisémitisme semblent difficiles à faire passer. Je conçois que toutes formes de racisme, de calomnie ou de diffamation soient bloqués et que Agora Vox soit prudent à ce sujet. C’est l’éditeur qui est condamné en cas de diffamation. L’auteur de l’article est condamné pour complicité de diffamation. C’est ce qui est arrivé à BHL.


    • Le Panda BERNARD 19 septembre 2019 12:52

      @Jean Dugenêt bonjour
      Oui j’ai passé commande, je finalise avec mon compte PayPal dés 14h. Je me permets de te signaler que l’article se trouve toujours en place j’ai pu le lire. (Par sécurité je le pose à partir de 14h hors sujet) Je reviens débattre sur le fond de ton article. Les insultes me déplaisent énormément. Bon appétit et à plus tard, il faut signaler que les frais de port sont élevés, presque la moitié 50% du prix du livre. 

       smiley
      Au plaisir

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 19 septembre 2019 13:48

      @BERNARD
      Je ne savais pas pour les frais de port.
      Il est peut être plus intéressent de le prendre en librairie et cela expliquerait la différence pour les royalties.
      Je te remercie de faire pour le mieux.


    • Le Panda BERNARD 19 septembre 2019 14:27

      @Jean Dugenêt
      Je m’en doute, oui j’ignore si ton éditeur te transmet mes coordonnées ? Je vais supprimer mon article que tu ne trouves plus et en poster un autre. Dans les 15 MNS. J’ai regardé pour ton ouvrage il est en vente à la FNAC de Lyon. Au 1/3 du prix de ton éditeur. Cela me fera une sortie smiley Gag mit à part, oui je préfère le prendre là-bas. Je ne sais plus comment faire vis à vis de ce fou paranoïa je déteste bloquer les gens. Il est inadmissible de constater de tels faits. Merci de le comprendre, je fais effectivement de mon mieux. En attendant je me retire de ce débat, je déteste de telles velléités.


    • Le Panda BERNARD 19 septembre 2019 14:29

      @Jean Dugenêt

      14,00 €Total emballage cadeau (TTC.) 0,00 € Frais de port (TTC.)6,52 €Total bons de réductions 0,00 € Total20,52 € Voici ce dont je te parle. Puis sans donner de délai de livraison.

    • Le Panda BERNARD 19 septembre 2019 14:34

      @Jean Dugenêt
      Voici le tarif FNAC LYON

      ou 13€30
      -5% avec le retrait en magasin
      https://www.fnac.com/ia8622387/Jean-Dugenet

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 septembre 2019 14:40

      @BERNARD

      Dans le genre pleureuse vous vous posez là ...on dirait du Panda ...lol


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 19 septembre 2019 15:01

      @BERNARD
      Mon éditeur ne m’a rien transmis. J’écrivais avant chez « TheBookEdition » qui me fournissait les noms puisque c’était moi qui facturait les livres mais il ne distribuait pas dans les librairies.
      Oui, tout va bien. C’est le prix de la démocratie... Il a fallu aussi que je fasse des démarches un peu sévères parfois et puis je choisis aussi avec qui je veux discuter surtout, comme c’est actuellement le cas, quand j’ai du mal à suivre.


    • Le Panda BERNARD 19 septembre 2019 15:14

      @Jean Dugenêt
      Je peux parfaitement comprendre, pardon mais je quitte le site autant que des commentaires insultants de ce genre subsisteront. Voilà à un autre moment, un autre jour, nous pourrons débattre, à la suite de la lecture de ton « ouvrage » que je vais aller chercher à la Fnac. Mais je comprends que tu puisses avoir du mal à suivre, tout comme moi par ailleurs. Merci pour tous nos échanges et peut-être ceux à venir. Bien toi et bon courage, le combat s’avère difficile.


    • Le Panda BERNARD 19 septembre 2019 18:14

      @Jean Dugenêt
      Je possède ton œuvre entre les mains il est broché, chouette. Dans quelques jours si je suis encore sur le site je te livrerai mon opinion de lecteur. Je ne sais si tu as lu l’introduction (de mon article) ou pas ? Elle traite de l’UPR. C’est le tarif et même plus pour une réelle démocratie. Je te dis donc à bientôt peut-être et très bonne soirée.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 19 septembre 2019 19:33

      @BERNARD
      Merci


    • Le Panda BERNARD 19 septembre 2019 20:37

      @Jean Dugenêt bonsoir,
      Invraisemblable, mais c’est du réel, les infos que j’ai reçu ont réellement de quoi faire sauter tout le gouvernement. Donner une impulsion énorme autant à l’U.P.R qu’en plus petit effet à L.F.I. Moralité je poserai cet article ici demain vers 10h pour informations. En le lisant même s’il ne parait pas, c’est une bombe qui était plus que bien planquée. S’il ne parait pas ici, je te laisserai si ton article est en archives, le lieu où je le publierai. Je n’aurai jamais cru cela dans le domaine du possible. Donc ton ouvrage sera ma lampe de chevet, car qu’il paraisse ici ou ailleurs, je ne laisserai pas passer cela. Une évidence se dégage les césariens ne naissent pas par hasard, mais meurent avant de prendre tout le pouvoir.. Les sacs s’ouvrent et les sangsues nous vident dans des profits incroyables. Bonne nuitée. 


  • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 11:24

    Jean Dugenêt bonjour,

    J’ai commencé sa lecture, pas évident pour un non initié de l’UPR et Mélenchon. Je n’ai pas parcouru les pages, dans la mesure ou le tirage ne figure pas : C’est dommage. Une simple question : A quels moments ou chapitres : l’avenir des enfants de la France est abordé ? J’ai fais avec un peu de retard en l’instant ce dont je t’avais parlé hier. Tu peux en prendre connaissance. Par ailleurs la partie sur Mitterrand est croustillante un régal, il manque à mon sens sa phrase clef : « Mettre les juges hors de portée du pouvoir » tu en pense quoi ? Ce sera mon seul commentaire sur le site ce matin. A présent j’attends comme sœur Anne ? merci.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 20 septembre 2019 13:58

      @BERNARD
      Bonjour,
      Merci d’avoir acheté mon bouquin et de m’avoir fourni des renseignements sur les différents tarifs. L’objectif de mon livre est ciblé. J’essaie de démontrer ce qui est écrit sur la quatrième de couverture. Je ne peux pas déborder sur d’autres sujets c’est pourquoi je ne parle pas explicitement de « l’avenir des enfants de la France » et je ne connaissais pas cette phrase de Mitterrand « Mettre les juges hors de portée du pouvoir » et je ne l’ai pas trouvée avec mon moteur de recherche. J’ai effectivement regardé ta proposition d’article. Tu as manifestement des gens qui te torpille 3+3=0. C’est bien d’avoir ajouté les infos de Marianne. Globalement tu énonces beaucoup de bonnes vérités.
      Merci encore


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 16:04

      @Jean Dugenêt
      J’ai un courrier papier de la part de François Mitterrand à ce sujet. Je vais reposer une dernière fois l’article et ensuite j’irai publier ailleurs. Merci de ton aide, mais je ne connais Le Panda que par courriel. Le poste d’administrateur qu’il m’a confié et que je n’ai nullement utiliser jusqu’à ce jour. Je pense que je vais le faire. Si tu le souhaite je puis te mettre le passage du courrier que m’adresse personnellement Mitterrand. Puis la haine et la violence ne mènent nulle part. Donc à te lire en l’instant je vais supprimer la lâcheté des auteurs qui osent brider la parole. Moralité nous dans une France de merde. Il faut nettoyer au karcher mais le dire, le faire. Tu pourras peut-être me retrouver si tu le veux sur Les Voix du Panda dans la mesure ou l’article ne sort ici et je solde y compris mon compte de commentateur. Merci de tous nos échanges, j’attends de savoir si veux une copie du courrier de Mitterrand merci encore.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 20 septembre 2019 17:34

      @BERNARD
      D’accord pour le courrier de Mitterrand.
      Merci


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 20 septembre 2019 17:38

      @BERNARD
      Je viens d’aller voir le site de « Les Voix du Panda ». J’ai l’impression que c’est un peu la même formule que Agora Vox. Est-ce bien ?


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 17:49

      @Jean Dugenêt
      Merci « Le Panda » en fin de vie, m’a confié les clefs en qualité d’administrateur. Il n’y pas de modération, mais un manque de débatteurs. Voila si cela t’intéresse de publier dessus merci de me le faire savoir. J’ai les moyens de t’ouvrir « ses portes celles des Voix du Panda »’ Les débats sont passionnants et constructifs jamais d’insultes ni de troll, pardon d’avoir répondu sur ton article à « raymond » ainsi qui n’à aucun respect pour rien. Merci de me le dire et je te communique dans le lien le moyen de me contacter. Merci de ta réponse.


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 17:51

      @Jean Dugenêt
      Oui avec plaisir à quelle adresse courriel STP, merci au plaisir je puis te l’envoyer en PDF. Ou que je copie un extrait ici ?


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 20 septembre 2019 18:05

      @BERNARD
      Le lien ne marche pas


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 20 septembre 2019 18:06

      @BERNARD
      Le lien ne marche pas


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 20 septembre 2019 18:08

      @BERNARD
      Un extrait ici ou sur le groupe FLEVITA de Facebook STP


    • Le chat paumé Cyrus (TRoll de DRame) 20 septembre 2019 18:22

      @Jean

      Michelbernard69outloock.fr (pour l’ admin)
      patrick.juan@panda-france.net (pour un message d’ affection)

      te permetrons d’ obtenir un compte wordpress
      ( plateforme tres robuste et adaptable )
      pour entrer sur le site https://www.panda-france.net/wp-login.php


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 18:35

      @Jean Dugenêt
      Avec plaisir je vais cherche le courrier et je traduit in texto : Monsieur, Madame,
      Je vous remercie de vos écrits, de votre réponse à lettre dans le sens de mon combat. Le suffrage universel ma confié la responsabilité de la plus haute charge de l’Etat je m’attacherai à restituer la justice au peuple français. Pour mettre fin aux pressions qui s’exercent sur les magistrats et qui nuisent gravement à son indépendance et à sa sérénité, « il faut mettre les juges hors de portée du pouvoir » 
      Je ne t’ai livré qu’un extrait de nos nombreux échanges. Il en fut de même avec Sarkozy à te lire, tu as lu mon texte replacé et merci si tu es intéressé par mes propos précédents ? Bonne lecture à te lire 


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 18:38

      @Jean Dugenêt
      Bien je te la pose en clair sachant que je puis bloquer quiconque :
      Bernardmichel69@outlook.fr Voila je ne peux te faire plus confiance, bien à toi. Merci


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 18:41

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      Merci à toi, j’avoue que je veux essayer de te faire rentrer aussi si tu garde ce côté que j’aime bien. C’est sympa de ta part avec mes remerciements


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 18:45

      @Jean Dugenêt
      Je viens de l’envoyer mais j’ai commit une erreur dans le lien et dans la pose de mon adresse voici la bonne j’avais inversé mes excuses :
      Michelbernard69@outlook.fr

      A te lire quant tu le veux pardon pour cet erratum


    • Le chat paumé Cyrus (TRoll de DRame) 20 septembre 2019 18:54

      @BERNARD

      je vient de passer un petit mot au panda ... 
      je me fout d’ ecrire sur son site , en plus je n’ ais pas les qualité redactionelle requise .
      Mais si vous avez bessoin d’ un coup de main a titre de troll honoraire , tu peut compter sur moi .tu sait ou me trouver ... Bon courage j’ espere sincerement que tu peut devoloper les voix ... on as besoin de pluralité ...


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 18:57

      @BERNARD
      Zut le lien ne fonctionne toujours pas je vais le poser différemment ou c’est ici que cela bloque :
      Bernardmichel69outllok.fr

      Je vais la tester et je te confirme mille excuses 


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 19:02

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      Merci je t’ai indiqué que compte tenu de correction Cyrus (Troll de Drame) serait le bienvenu, je vais prendre connaissance de ton message, merci pour lui. Tu peux m’écrire personnellement « troll honoraire » tu pourras le cas échéant jouer gentiment avec les auteurs. Je vais essayer de me battre pour le relancer, je lui dois bien cela, merci à toi


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 19:12

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      Merci je t’ai répondu, tu vois l’on peut faire rire sans être rédacteur, je te promet de lui faire passer ton message, tu es très sympa merci pour lui. Regardes ton adresse courriel je t’ai envoyé un message précis encore merci


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 19:25

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      Mon message 18h57 fonctionne parfaitement, oui Les Voix du Panda c’est même principe à priori mais nous avons besoin de gens et Le Panda n’a jamais demandé un centime à quiconque en dehors de ses annonceurs. J’attends de te nouvelles si tu le veux tu peux garder le même avatar qu’ici, ainsi meilleur recensement sur Google à toi de voir et merci de ta sincérité à laquelle je veux croire. 


    • Le chat paumé Cyrus (TRoll de DRame) 20 septembre 2019 21:38

      @BERNARD

      tu vois rien , rien que pour emmerder certain membre d’ agoravox ...
      ouvrir les voix du panda meme a un humble troll comme moi est deja
      un plaisir et fait raler tes detracteurs .

      J’ espere que tu le goute autant que moi ce « plaisir aristocratique de deplaire (ch.baudelaire) »


    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 21:48

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      Merci de ta réaction, il y a une question tu veux garder la même adresse courriel ? Et le même avatar, je te promet de m’en occuper la citation de (ch. Baudelaire) tombe à point nommée. Bonne soirée je viendrai demain ou bien fais moi parvenir par courriel ta position. Bonne nuit je pense que tu rigoleras plus et surtout plus considéré encore merci 


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 20 septembre 2019 15:59

    Apparemment les cafards de la rem ont du mal à digérer cet article .

     Lors des élections en 2017 et aux Européennes ils se sont moqués en cœur du score de l’ UPR . Ils ont aussi rigolé sur les scores des républicains.

     Donc trembler devant cet article est un signe de faiblesse politique. !

      smiley



  • Initiativedharman Initiativedharman 20 septembre 2019 17:27

    Ce sont les abstentionnistes qui faussent les élections pas l’oligarchie.


  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 20 septembre 2019 17:28

    Je ne peux m’empêcher d’inviter mes amis de l’UPR et tous les autres d’ailleurs à aller vite voir cette vidéo de Michel Onfray sur YouTube.

    Nous avançons : après Etienne Chouard, Michel Onfray.

    Qui sera le prochain ?


    • Le Panda BERNARD 21 septembre 2019 09:15

      @Jean Dugenêt
      Bonjour Jean
      Je souhaiterai que tu puisses me contacter en privé, tu as tous les éléments. Je t’en remercie si tu souhaites le faire cela va de soit. La vidéo dit bien ce qu’elle veut dire. Au plaisir et merci encore, j’attends ta réponse positive ou négative, merci encore, à bientôt peut-être.


    • Le Panda BERNARD 21 septembre 2019 10:12

      @Jean Dugenêt
      Jean bonjour,
      second envoi, merci si tu le souhaites de me contacter en direct, tu as toutes les coordonnées pour le faire. Merci pour le lien de la vidéo qui bien ce quelle veut dire, cela ne semble qu’un début. Au plaisir de te lire si tu le veux bien bonne matinée et peut-être à bientôt merci.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 septembre 2019 15:26

      @BERNARD
      Je vais le faire demain.
      Je suis pris en ce moment.


    • cettegrenouilleci 22 septembre 2019 11:31

      @Jean Dugenêt

      Bonjour Jean

      Je crois qu’il n’y a aucun intérêt à discuter de quoi que ce soit avec « Bernard ».

      Bonne journée

      Au plaisir de te lire prochainement.

      Gérard


    • Le Panda BERNARD 22 septembre 2019 11:57

      @cettegrenouilleci
      Vous êtes le conseiller de « Jean » alors on peut comprendre vos propos. Il vous suffit de retourner dans votre bocal. Vous êtes aussi membre de l’U.P.R. loin d’être une critique, je m’en garderai. Il vous manque le courage de la pluralité communicative. Avez-vous lu le dernier ouvrage de Jean ? moi oui. Vous perdez votre temps Monsieur la grenouille qui tente de devenir aussi grosse que le bœuf, le résultat vous le connaissez. Bonne journée


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 septembre 2019 16:36

      @cettegrenouilleci
      Bonjour Gérard,
      Merci pour le conseil.
      Je crois que je me suis trouvé au milieu d’un champ de bataille qui voit s’affronter deux camps : « les voix du Panda » et « Agora Vox ». Cette histoire ne me concerne pas et j’ai pris mes précautions pour ne pas avoir à en pâtir.
      Ma préoccupation est maintenant de terminer mon livre et d’essayer de le vendre mieux que le précédent. Le but n’étant pas de faire fortune tout en espérant rentrer dans mes frais. Le but est d’expliquer au mieux ce que je crois avoir compris de la réalité du monde dans lequel nous vivons en me centrant sur l’état français. Pour finir je voudrais expliquer mes options, mes propositions...
      Nous en reparlerons.
      Je crois que nous faisons ici un bon travail avec Fifi, Legestr glaz...
      Il me semble qu’en général, le niveau de la discussion monte. Il n’y a plus de calomnies ou de diffamations, beaucoup moins d’injures et autres insanités. Beaucoup moins de jeux de mots sur les noms propres. Moins de duels inutiles qui ne font que renforcer chacun sur ses positions sans qu’il y ait de véritables échanges d’idées. Je pense en particulier aux duels avec les militants de la FI ou chacun veut opposer « Monsieur 1% » à « Monsieur trois fois moins »... Cela ne mène à rien.
      Je pense qu’il faut poursuivre sur cette voie. Je ne fais pas tout ce qu’il faudrait que je fasse mais chacun à ses limites. Je n’ai même pas lu totalement tes 11 articles. Je le ferai. Il faut aussi que je visualise les vidéos que m’a proposé Fifi sur le PRCF.
      Il faut voir sur YouTube Michel Onfray qui soutient François Asselineau puis se dédit 3 heures plus tard.
      Je suis encore censuré sur Facebook mais je cherche d’autres moyens de communication.
      A+ et merci encore.
      Jean.


    • Xenozoid 22 septembre 2019 16:40

      @Jean Dugenêt

      Je crois que nous faisons ici un bon travail avec Fifi, Legestr glaz...

      ça vaut bien un bouquin , mais je ne paierais pas


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 septembre 2019 16:45

      @Xenozoid
      Mais vous êtes libre...
      Merci d’avoir pensé utile de m’informer.


    • Xenozoid 22 septembre 2019 16:45

      @Jean dugenoût 

      LE VOTE N’EST PAS POLITIQUE

      Ceci est un ancien pamphlet de 1910, contre le vote

      Placard manifeste (et non affiche) paru pour les élections législatives de 1910.

      Annoncé dans L’Anarchie n° 258 (jeudi 17 mars 1910).


      Sous l’impulsion de gens intéressés les comités politiques ouvrent l’ère attendue des querelles électorales.

      Comme à l’habitude on va s’injurier, se calomnier, se battre. des coups vont s’échanger au bénéfice destroisièmes larrons toujours prêts à profiter de la bêtise de la foule.

      Pourquoi marcheras-tu ?

      Tu niches avec tes gosses, dans des logements insalubres, tu manges, quand tu peux, des aliments frelatés par la cupidité des trafiquants. Exposé aux ravages de l’anémie, de l’alcoolisme, de la tuberculose, tu t’épuises du matin au soir, pour un labeur presque toujours imbécile et inutile dont tu n’as même pas le profit ; tu recommences le lendemain et ainsi jusqu’à ce que tu crèves.

      S’agit-il donc de changer tout cela ?

      Va-t-on te donner le moyen de réaliser pour toi et tes camarades, l’existence épanouie ? Vas-tu pouvoir aller, venir, manger, boire, respirer sans contrainte, aimer dans la joie, te reposer, jouir de toutes les découvertes scientifiques et de leur application diminuant ton effort, augmentant ton bien-être ? Vas-tu vivre enfin sans dégout, ni souci, la vie large, la vie intense ?

      Non ! disent les politiciens proposés à tes suffrages… Ce n’est pas là qu’un idéal lointain… Il faut patienter… Tu es le nombre, mais tu ne dois prendre conscience de ta force que pour l’abandonner une fois tous les quatre ans entre les mains de tes « sauveurs ».

      Mais eux, que vont-ils faire à leur tout ?

      Des lois ! — Qu’est-ce que la loi ? — L’oppression du grand nombre par une coterie prétendant représenter la majorité.

      De toute façon, l’erreur proclamée à la majorité ne devient pas le vrai, et seuls les inconscients s’inclinent devant le mensonge légal.La vérité ne peut se déterminer par le vote.Celui qui vote accepte d’être battu.

      Alors pourquoi y a-t-il des lois ? — Parce qu’il y a la « propriété ».

      Or, c’est du préjugé propriété que découlent toutes nos misères, toutes nos douleurs.

      Ceux qui en souffrent ont donc intérêt à détruire la propriété, et partant la loi.

      Le seul moyen logique de supprimer les lois, c’est de ne pas en faire.

      Qui fait les lois ? — Les arrivistes parlementaires !

      Qui nomme les parlementaires ? — L’électeur



      « Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du »peuple« dans le grand opéra qui est à l’État ».

      Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Coulée un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote et dépouillement par les sociétés a actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.


      Je voulais juste dire que le vote n’est pas politique

      et ne vous laisse de choix que de vous entredéchirer pour la prochaine fête au village


      ici une video de no one is innocent pour illustrer le tout

      https://youtu.be/28xaKC2Iiok

      la peur

      Cà va être dur, tu crois,
      Entre « untel » et « celui-là » ?
      Mais encore plus que le choix,
      On a surtout l’embarras.

      On avance, on avance,
      Sans savoir où l’on va,
      Par dépit il faut choisir,
      Pour contourner le pire.

      Cà va être dur, je crois,
      Entre l’utile, le nécessaire,
      Le geste futile
      Ou le doigt contestataire,

      On avance, peur au ventre,
      En toute sécurité,
      Mais si la peur fait bouger,
      Elle fait rarement avancer !

      [Refrain]
      Si la peur fait bouger,
      Elle fait rarement avancer !
      Elle fait rarement avancer !
      Si la peur fait bouger,
      Elle fait rarement avancer !
      Cà va être dur mais je sais déjà,
      Ceux qui n’auront pas ma voix,
      Ceux qui n’auront pas ma voix !

      Cà va être dur, tu vois,
      Le même refrain répété,
      Chacun se la joue solo,
      Histoire de s’afficher,

      On avance, çà balance,
      C’est l’image avant tout,
      La pensée est en berne
      Quand le discours reste flou.

      Cà va être dur, tu vois,
      Dans le marc d’un café,
      On n’y voit jamais plus clair
      Que dans la boue des affaires.

      On avance et méfiance,
      À l’approche de la date,
      Au vote à réaction,
      Dans la dernière ligne droite.

      [Refrain]

      On avance et méfiance,
      À l’approche de la date,
      Au vote à réaction,
      Dans la dernière ligne droite.

      Cà va être dur, tu crois ?
      Parce qu’au rythme où çà va,...

      Cà fait rarement avancer !
      Elle fait rarement avancer !
      Si la peur fait bouger,
      Elle fait rarement avancer !
      Cà va être dur mais je sais déjà,
      Ceux qui n’auront pas ma voix !
      Cà va être dur mais je sais déjà,
      Ceux qui n’auront pas ma voix !
      Ceux qui n’auront pas ma voix !


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 septembre 2019 17:03

      @Xenozoid
      J’aime beaucoup le retour aux sources du mouvement ouvrier. Les débats entre Proudhon et Marx. J’ai depuis penché en faveur de Marx mais je trouve toujours bien des attraits à la littérature des anars. Je contribue d’ailleurs, sous un autre nom, dans des concerts à faire connaître les vers de l’un d’eux : Georges Brassens.
      Merci pour ces quelques extraits.
      Sur le fond du problème soulevé, je suis contre le crétinisme électoral et contre le crétinisme anti-électoral. En matière d’élections je défends le RIC.
      Je ne pense pas que les stratégies politiques doivent se cantonner à l’électoralisme. Je suis membre d’un regroupement qui s’appelle l’UPR. Nous comparons souvent l’UPR et le CNR. Le CNR qui luttait pour la libération de la France n’a jamais considéré que cela pourrait être le résultat d’une élection. Je pense que les chances que le Frexit se réalise, ce qui est la raison d’être de l’UPR, seraient très limitées si on ne le considérait que comme une perspective électorale.
      Je reste ouvert à toutes les possibilités et je pense utile de regrouper une avant garde du mouvement ouvrier. Je crois que les anars y trouveraient leur place.
      Bien cordialement.


    • Le Panda BERNARD 22 septembre 2019 19:50

      @Jean Dugenêt bonjour ou bonsoir
      Voici ce que m’inspire l’avancée sur ton ouvrage. Par ailleurs il faut comprendre aussi que la majorité des personnes se trouvant sur Agora Vox son des révoltés piquées
      Une pensée fugace et rapide avant d’aller au-delà et je pense que tu connais le dicton « Les conseillers ne sont jamais les payeurs » j’ai acheté ton ouvrage car je peux le faire et que la 4eme de couverture est vendeuse. Il est possible si tu le souhaite d’en faire de la PUB en le plaçant sur la page Facebook et Twitter des Voix gracieusement avec un mot de ta part, mon opinion je t’en livre un extrait ici : 

      Tout pouvoir sans bornes ne saurait être légitime, parce qu’il n’a jamais pu avoir d’origine ... Or tout citoyen est membre du peuple de plein droit, tous sont donc égaux devant la loi. ... L’esclavage existe toujours, malgré les protestations qu’il suscite. ... non à l’unanimité, mais à la prise en compte de toutes les différences.
      Ainsi ne venant pas de ta part tu ne sera pas censuré sur Facebook cela est du constructif à mon modeste avis tu sais comment me contacter bonne fin de journée. Puis tu verras que tu toucheras d’autres personnes au potentiel peut-être plus large. Au plaisir et merci

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 septembre 2019 20:09

      @arthes
      Qu’est ce que tu proposes ?
      Je crois avoir entendu déjà ce discours.
      Que chacun change ce qu’il a dans la tête et enfin le monde tournera comme il faut.
      Si tout le monde pensait comme moi il y a longtemps qu’on aurait le paradis sur terre.
      As-tu d’autres proposition ?


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 septembre 2019 20:31

      @arthes

      "Si les mentalités ne changent pas, rien ne changera.

      Déja, que chacun ne se sente pas propriétaire de son compagnon, de sa compagne et de ses enfants, mais juste responsable, impliqué autrement dit, et pour le dire vite."

      Je suis d’accord pour que tout change en changeant les mentalités. Question : comment puis-je faire pour que toutes les mentalités changent ?

      Que chacun de se sente pas ... mais juste responsable.... Je suis encore d’accord. Mais comment faire pour que chacun ne se sente pas...  ? et soit juste responsable... ?

      Si de telles solutions existaient, il y a longtemps que tout irait bien.

      Si tout le monde pensait comme moi, nous serions au paradis sur terre... Je propose d’essayer de dépasser ce niveau de discussion vieux comme le monde. Je trouve dans tout cela beaucoup de prétention. Je pense bien et les autres pensent mal. C’est de leur faute... Ah !!! s’ils changeaient de mentalité...


    • Le Panda BERNARD 22 septembre 2019 20:54

      @Jean Dugenêt bonsoir
      Je te suggère si tu le peux d’aller voir ce film qui nous ramène Au Nom de La Terre http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19584392&cfilm=268282.html
      Nous avons passé le cap de Germinal ? Non je ne le pense pas. Tu ne peux changer la mentalité des gens par ailleurs tu écris le contraire. L’évolution n’est pas forcément une nouvelle « Affaire Dreyfus » mais sans la biologie le monde n’existerait pas. Cela demeure une criante évidence incontournable, c’est pour cette raison que les retraites posent autant de problèmes mais partant de là que faire ?
      Il n’y a que dans le dialogue humain que se trouve la ou les solutions non en les imposant. La violence ne peut qu’engendrer la violence d’où l’importance de savoir modestement parfois écouter l’avis d’un SDF car il ne peut rien donner sinon que partager ce qu’il a.


    • cettegrenouilleci 22 septembre 2019 21:22

      @Jean Dugenêt

      Bosoir Jean

      Merci pour ton commentaire

      Je suis d’accord avec toi. Les discussions sur Agoravox sont de plus en plus intéressantes, argumentées, constructives.
      Evidemment, il faudrait être davantage présent et être plus réactif, sans se laisser pour autant embarquer dans des joutes stériles, comme tu le soulignes.

      Je pense que ces progrès, ce changement de ton de nos adversaires sur A-vox sont des indicateurs des petits progrès de l’UPR dont les explications, les analyses et les propositions recueillent d’autant plus d’écho, malgré la censure, que les autres forces politiques n’ont rien d’autre à proposer , face à la catastrophe économique et sociale qui « plombe » la nation et suscite colère, désespoir, révolte des gilets jaunes..., que la poursuite de la même politique entêtée d’enfermement de la France dans la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

      Et si François ASSELINEAU et l’UPR avaient raison ???...

      Si c’étaient eux qui nous montraient le bon chemin pour sortir le pays de la crise majeure dans laquelle cinq décennies d’européisme forcené l’ont précipité, sans que le peuple ait été dûment informé de ce qui se tramait, sans que l’on ait pris en compte son refus, exprimé nettement par référendum, d’inféoder la France et les Français à la constitution européenne ???...

      S’il fallait sortir le plus vite possible de l’UE, de l’euro et de l’Otan avant que le désastre qui s’étend ne devienne irréparable ???...

      Une petite musique rafraîchissante qui tinte de plus en plus agréablement aux oreilles de nombre de nos compatriotes soucieux de préserver au mieux leurs intérêts et ceux de la nation.

      Le travail militant de l’UPR, de la base au sommet et inversement, c’est désormais un grand bol d’air frais et une large porte ouverte sur un avenir plus serein, un catalyseur qui redonne à nos compatriotes de bonnes raisons de reprendre confiance, d’espérer et de se rassembler pour libérer la nation des griffes de la dictature de l’UE, et pour retrouver « le chemin des jours heureux ».

      Bien cordialement

      Gérard


    • cettegrenouilleci 22 septembre 2019 21:31

      @jean Dugenêt

      Bonsoir.

      Excuse moi pour la faute de frappe.

      Gérard


    • cettegrenouilleci 22 septembre 2019 21:40

      @cettegrenouilleci

      Bonsoir.

      Merci à Jean et aux lecteurs de bien vouloir m’excuser pour cette malencontreuse faute de frappe.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 septembre 2019 22:12

      @cettegrenouilleci
      Bonsoir,
      Je n’ai pas vu la faute de frappe. Donc ce n’est pas grave. Je fais malheureusement aussi plein de fautes d’orthographe quand j’écris les posts.
      Je viens de compléter ma présentation sur Agora Vox. J’essaie d’expliquer dans quel sens je vois les problèmes et je fais mes propositions. Cela me parait utile par rapport aux inquiétudes de Fifi et toi-même sur ma proposition de regrouper une avant-garde du mouvement ouvrier au sein de l’UPR. Je comprends bien qu’une inquiétude se manifeste en pensant que des déchirements internes à l’UPR feraient plus de mal que de bien à l’UPR. Mais nous n’en sommes pas à des déchirements.
      En fait ma démarche fait que je me prononce avant tout pour « le regroupement d’une avant-garde du mouvement ouvrier ». C’est le premier point de ma démarche. Le point de départ. Je serais partisan d’un tel regroupement même s’il n’y avait pas d’UE donc pas de nécessité de Frexit. Pour moi l’adhésion à l’UPR qui vient en conséquence de ma prise de position en faveur du Frexit est l’ultime conséquence de ma démarche.
      Si tu voulais me contacter en aparté hors Agora Vox, j’ai une adresse email sur gmail.
      Jean.


    • cettegrenouilleci 22 septembre 2019 22:43

      @Jean Dugenêt

      Je pense que c’est une bonne chose que nous échangions sur Agoravox. Cela montre à nos adversaires politiques et au lectorat une image bien vivante de l’UPR en lieu et place des poncifs que d’aucuns s’appliquent à nous coller sur le dos et à enfoncer,volens nolens, dans le crâne des Français, pour stigmatiser l’UPR et François asselineau..

      Cela étant, il peut être opportun d’échanger des messages autres en aparté hors agoravox, par exemple, par e-mail.

      J’ai déjà indiqué dans un commentaire que je réside à Commercy, un gros bourg de la Meuse.

      Si tu m’écris à Commercy (55200), la lettre devrait me parvenir sans difficulté même si le nom de la rue n’est pas indiqué.

      Bonne soirée

      Gérard


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 23 septembre 2019 08:26

      @cettegrenouilleci
      Bonjour Gérard,
      Je suis d’accord pour communiquer comme nous le faisons et il n’y a aucune raison pour l’instant de procéder autrement.
      Comme tu dis je cherche seulement une solution au cas où...
      Il est délicat de passer en clair une autre solution qu’il s’agisse d’une adresse email ou d’une adresse postale. Je doute que si j’écris à cettegrenouilleci la lettre parvienne à destination et je ne te demande pas d’être plus précis ici.
      L’idée m’est venue à l’esprit puisque je viens d’ouvrir spécialement une adresse email quand je me suis retrouvé au milieu d’un champ de bataille comme je te l’ai dit précédemment.
      Habites tu là où il y a eu la première assemblée des assemblée des gilets jaunes ?
      En cas d’urgence pour me joindre il faut seulement accoler mon prénom puis mon nom sans espace.
      Bonne journée.
      Jean


    • cettegrenouilleci 23 septembre 2019 08:56

      @Jean Dugenêt

      Salut Jean

      J’habite effectivement là où s’est tenue la première assemblée nationale des Gilets Jaunes.

      J’ai déjà indiqué à plusieurs reprises mon patronyme dans les commentaires que je poste sur Agoravox.

      Mon nom est gérard JEANNESSON.

      J’ai le même genre d’e-mail que toi, mais avec wanadoo, et un point entre le prénom et le nom.

      Gérard


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 septembre 2019 16:19

      @arthes
      Bonjour,
      Merci d’avoir remarqué que j’essaie d’élever le niveau de la discussion.
      Vous dîtes que vous n’aimez pas les luttes de classe et là-dessus je suis entièrement d’accord avec vous. Je suis d’accord aussi avec ceux qui disent qu’ils n’aiment pas la guerre qu’ils soient ou non sous un déluge de bombes. Je me demande si de telles affirmations nous avancent beaucoup. Je suis certain en tout cas qu’aussi longtemps qu’il y aura des exploités et des exploiteurs, il y aura des classes sociales et par conséquent des luttes de classe. Beaucoup y ont pensé avant moi et en ont déduis qu’il faudrait une société sans classe. C’est ce qu’ils appellent le socialisme. Ne doutons pas d’ailleurs qu’avec le socialisme il y aura de grands changements de mentalité ce que vous appelez de vos vœux.
      J’essaie de voir dans tout ce que vous dîtes quelles sont vos options politiques. Vous dîtes avoir voté contre Macron mais, malheureusement vous ne dîtes pas pour qui vous avez voté. Vous nous donnez cependant une indication. Vous dîtes que vous préférez Macron à Asselineau. Voilà une option politique clairement affirmée. Voulez vous vraiment qu’on en discute ?
      Bonne journée


  • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 19:17
    C’est la réelle bonne adresse, je vais tester et je confirme merci

    • Le Panda BERNARD 20 septembre 2019 19:35

      @BERNARD
      Euréka aurait dit Archimède mais je ne suis pas Le Panda ni Archimède cela marche !


  • Le Panda BERNARD 21 septembre 2019 11:27

    Pour son premier match du mondial, le XV de France s’est imposé in extremis face à l’Argentine (23-21), samedi 21 septembre, à Tokyo (Japon). Après une première mi-temps réussie pour les Bleus (20-3), le XV de France a été neutralisé par les Pumas lors de la deuxième mi-temps (20-21 pour l’Argentine à la 69e minute).

    La fin de la rencontre a été haletante. A la 75e minute, Camille Lopez a réussi un beau drop de 35 mètres permettant à la France de reprendre le dessus (23-21). A la 77e minute, le Français Romain Ntamack a loupé une pénalité. Deux minutes plus tard, les Pumas ont eu l’opportunité de renverser la vapeur mais Emiliano Boffelli a raté cette pénalité de 50 mètres.

    « C’est un bon début », a commenté le sélectionneur du XV de France a l’issue du match. « On s’aperçoit qu’on a du travail. On a des réglages à faire », a-t-il insisté. Mais « on est bien parti », a-t-il conclu.

    Source France info vous pourrez suivre « en live » les matchs de la Coupe du Monde 2019 sur « Les Voix du Panda » gratuitement. Avec les infos instantanées. Aucune inscription utile à votre convenance,


  • Le Panda BERNARD 22 septembre 2019 20:05

    arthes bonsoir,

    Je partage pleinement votre position et de là lorsque nous en sortons nous nous trouvons dans une spirale sans fin. Les propos les plus simples sont les plus entendu car compris par tout un chacun. Il suffit de vouloir simplement le comprendre, c’est donc bien une question de volonté dans tous les sens du terme. Merci encore pour le lien de Xenozoid trop court par son enchantement merci 


Réagir