mercredi 7 juillet 2010 - par docdory

Selon Martin Hirsch, la vraie intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohamed !

On croyait avoir tout entendu dans le domaine de la propagande en faveur de l’islamisation volontaire du peuple français, mais là, Martin Hirsch vient sans doute de battre un record difficile à dépasser. Examinons les faits :
 Il semble que, en ce moment, la plupart des personnes détenant une autorité ou un mandat électif en France n’ont de cesse que de vouloir faire de l’islam la religion officieuse de la République française. Après Delanoë et sa mosquée à 22 millions d’euros payée par le contribuable parisien, après François Rebsammen, maire de Dijon et son barbecue hallal géant, après avoir vu le premier Ministre, François Fillon, inaugurer une mosquée à côté d’une petite fille voilée, Martin Hirsch en a remis une couche dans une émission de Canal + du premier juillet 2010 (1).

Rappelons que Martin Hirsch (2), ancien président d’Emmaüs France, a occupé un poste quasi ministériel de 2007 à 2010, celui de " haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté " au sein du gouvernement de François Fillon.

Il est alors considéré comme une sorte de prise de guerre de la droite, puisqu’il était auparavant en 1997 directeur de cabinet de Bernard Kouchner, puis conseiller chargé de la santé au Cabinet de Martine Aubry. Il est également au Conseil d’Etat. Il est maintenant Président de " l’agence du service civique " (le service civique est une vieille lubie qui ressort périodiquement des fonds de tiroir). S’il n’est plus membre du gouvernement, il occupe donc néanmoins des fonctions officielles (Conseil d’Etat et agence du service civique) .

Invité du "News show" de Canal+, animé par Bruce Toussaint, la question posée à Martin Hirsch dans une sorte de quizz portait sur le dernier livre de Zemmour (Mélancolie française) dont il était dit à cette occasion le plus grand mal (rien d’étonnant à cela : Canal + est le temple du politiquement correct et de la " bien-pensance").

Et brusquement , sans que personne ne lui demande rien, Martin Hirsch fait cette déclaration stupéfiante : " la vraie intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohamed ". ( 1 )

Examinons de près cette affirmation ahurissante.

1°) On note tout d’abord qu’en la prononçant, il admet implicitement que les seules populations ayant un problème d’intégration en France sont les populations musulmanes ( sinon, il aurait complété cette phrase de la façon suivante " la vraie intégration , c’est quand des catholiques appelleront leurs enfants Mohamed, N’guyen, ou Mao " )

Nous savons en effet qu’il y a un problème d’intégration des musulmans en France, en particulier en ce qui concerne le marché du travail, et qu’une des raisons importantes de ce défaut d’intégration, est le port de prénoms musulmans, comme l’a démontré une étude sociologique récente. ( 3 )

Les descendants des émigrés arabo-musulmans sont en réalité les seuls français d’origine étrangère à avoir continué à donner à leurs enfants depuis plusieurs générations des prénoms " musulmans " , qui sont en fait des prénoms arabes, alors que les descendants d’italiens, de portugais, de polonais, d’espagnol et maintenant les asiatiques ont maintenant quasiment tous des prénoms français. Ce refus d’adopter ce marqueur simple de l’identité nationale qu’est le prénom français est souvent considéré comme un refus de s’assimiler de la part de ces populations, ce qui donne fâcheusement l’impression qu’ils veulent faire bande-à-part (ou plutôt " nation-à-part " !).

Or, il est de fait que, de tout temps et dans toutes les nations, lorsque des étrangers arrivent dans un pays pour s’y installer, ils doivent adopter les coutumes et lois de la population autochtone pour s’y insérer, processus normal et souhaitable, qui est une sorte de mimétisme, et qui s’appelle l’assimilation : un étranger doit s’adapter à son pays d’accueil. s’il ne s’y adapte pas, il doit en tirer lui même les conclusions qui s’imposent !

La phrase de Martin Hirsch consiste donc en fait à dire la chose suivante : puisqu’une certaine minorité, pour des raisons culturelles, est incapable de s’assimiler aux coutumes, en particulier onomastiques, de son pays d’accueil, demandons à la majorité du pays d’accueil ( en l’occurrence la France ) de s’assimiler aux coutumes de cette minorité, qui ne représente que 3 à 4 % des français selon les sondages de 2007( 4 ).Demandons donc à la majorité d’adopter, par exemple, les prénoms de cette minorité, et en particulier celui du fondateur et inventeur d’une religion fort belliqueuse, l’islam, qui a laissé de bien mauvais souvenirs dans toute l’Europe, religion qui a même tenté de conquérir la France jusqu’à ce que cette conquête soit mise en échec en l’an 732 ( 5 ).

2°) Une deuxième bizarrerie est à remarquer dans son affirmation. Très curieusement, Martin Hirsch, en visant le catholicisme, a ignoré les autres courants de pensée existant en France . Il n’a pas été jusqu’à dire, par exemple, que l’intégration, c’est quand des athées (ou des juifs , ou des bouddhistes, ou des protestants , ou des raëliens, au choix) appelleront leurs enfants Mohamed ! Pourquoi seuls les catholiques, qui représentent ente 51 et 64 % des français, devraient s’infliger ce renoncement à l’identité nationale, mystère, mystère !

On attend d’ailleurs avec curiosité la réaction de l’église catholique aux propos de Martin Hirsch .

  • Première hypothèse : Un archevêque va dire que " rien , dans le catholicisme, ne s’oppose à l’attribution du prénom Mohamed " .
  • Deuxième hypothèse , ils demanderont à Martin Hirsch de respecter la laïcité et de ne pas se mêler de questions religieuses .

J’ai dans l’idée que, si l’église réagit, ce qui est peu probable, elle risquerait malheureusement d’avoir la première réaction ...

Mais, à la réflexion, le mystère de la phrase de Martin Hirsch adressée seulement aux catholiques n’est pas si insoluble que ça. Il est probable que si Martin Hirsch avait suggéré également aux citoyens de religion juive d’appeler leur enfant Mohamed, cela aurait risqué de lui valoir une accusation d’antisémitisme, alors qu’avec sa suggestion aux catholiques, nul ne songerait à l’accuser d’anti-catholicisme !

Par ailleurs , si Martin Hirsch avait suggéré aux athées d’appeler leurs enfants Mohamed, cela aurait soulevé l’hilarité générale et indisposé fortement les électeurs athées, qui sont numériquement le deuxième courant de pensée en France en ce qui concerne les opinons métaphysiques ( bien qu’une certaine propagande essaie régulièrement de faire croire que c’est l’islam ).

 Martin Hirsch ne pouvait pas non plus dire " l’intégration, c’est quand des français appelleront leurs enfants Mohamed " puisque la plupart de ceux qui, en France, donnent Mohamed comme prénom à leurs enfants sont de nationalité française.

3°) Pour mesurer l’extravagance de la déclaration de Martin Hirsch, il faut remarquer que les musulmans ne sont pas les seules minorités à présenter des difficultés d’intégration. Imaginons à titre d’exemple, que le Ministre de la santé , Roselyne Bachelot, qui s’était dernièrement singularisée en déclarant, contrairement à l’avis général des psychiatres, que " le transsexualisme n’était plus une maladie mentale en France ", ( 6 ) aille dans le sens des déclarations de Martin Hirsch et fasse la déclaration suivante : " la vraie intégration des transsexuels, c’est quand des " personnes sexuellement orthodoxes " appelleront leurs garçons Roselyne et leurs filles Nicolas " !!! Absurde , n’est-ce pas ? Mais pourtant, c’est exactement le même raisonnement que celui que tient Martin Hirsch dans sa déclaration !

4°) Enfin, Martin Hirsch, probablement lui-même catholique, a nommé, en toute cohérence, ses enfants Raphaëlle, Mathilde et Juliette, illustrant à merveille la phrase favorite des politiciens de toutes époques : faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais !

Il faudra essayer d’expliquer à Martin Hirsch que l’assimilation ( et non pas l’intégration ), ce sera quand des personnes, musulmanes ou non, dont les ancêtres plus ou moins éloignés vivaient il y a 2 ou 3 générations au Maghreb ou en Turquie, appelleront leurs enfants François ou Marianne ou tout autre prénom de langue française.

 Martin Hirsch semble avoir oublié que , depuis l’Ordonnance de Villers-Cotterets, la langue officielle de la France est le français, et qu’il serait donc souhaitable que les descendants plus ou moins lointains d’immigrés ne se dispensent plus eux-mêmes de l’application de cette ordonnance, et donnent par conséquent des prénoms français à leurs enfants !

Terminons par une expérience de pensée.

Imaginons que Martin Hirsch ait prononcé la phrase politiquement incorrecte suivante, qui relève pourtant du bon sens le plus élémentaire : "la vraie intégration, ce sera quand les musulmans appelleront leurs enfants François ou Marianne" . Imaginons le tollé médiatique quasi-universel, la levée de boucliers de toute la gauche, d’une bonne partie de la droite, de la quasi totalité des médias que lui aurait valu cette affirmation, si il l’avait prononcée. On imagine aisément les accusations de racisme, d’islamophobie qui auraient déferlé sur lui ! Ces propos, s’ils avaient été tenus, auraient immédiatement été qualifié de " nauséeux " par Libération.

On voit ici l’incroyable incohérence idéologique de la pensée politiquement correcte, ou plutôt de l’inepte catéchisme de la nouvelle bigoterie multiculturaliste : suggérer à un catholique français de donner des prénoms arabes à ses enfants, c’est " bien " , demander à un musulman français de donner des prénoms français à ses enfants, c’est " mal " !

Les français en ont plus qu’assez que l’on tente de leur imposer par tous les moyens cette assimilation à l’envers et ce nouvel ordre moral multiculturaliste. Parions que si, d’ici 2012, un politicien déclare " la vraie intégration, ce sera quand les musulmans appelleront leurs enfants François ou Marianne ", ce politicien aura toutes les chances d’être élu Président s’il se présente ! En tous cas , dans cette hypothèse, il aurait ma voix (on peut toujours rêver !)

 



270 réactions


  • paul mohad dhib 7 juillet 2010 10:03

    Article déjà produit, n’ayant pas assez apporté de conflits, repassons le plat
    étrange non ? mr agoraphobe ?


    • le naif le naif 7 juillet 2010 12:53

      @ paul mohad dhib

      + 1

      Pendant qu’on livre à la vindicte populaire les musulmans, les affaires continuent...

      Mes parents d’origine italienne subissait le même genre de brimade avant la guerre, mais bon on ne pouvait pas leur reprocher leur religion, ni la couleur de leur peau, ils venaient juste manger le pain des français.... refrain connu.
      Par contre pour aller se battre contre les Allemands, ils étaient les bienvenue.....

      Salutations


    • paul mohad dhib 7 juillet 2010 13:39

      Salut le naif....
      le pain des francais oui, avant les italiens, en ce moment les arabo-islamistes, après les anciens, ensuite les handicapes,ensuite la banlieue, puis les jeunes, puis la chasse aux rouges et puis, plus rien, le raciste de base meurt aussi... ayant habite plusieurs pays c’est toujours pareil, chaque pays est le centre de l’univers, comme jadis le moindre village avait ses pancartes notre village,son église,son bar,son jeu de boules etc...
      je n’ai jamais saisi cela, je ne me sens de nulle part , pas de religion, pas d’idéologie ,de la planète terre bien sur, mais ca n’a pas plus de sens...survivre du vent de la vie me suffit, la beauté est dans la simplicité non recherchée mais la souffrance est ici ,sur cet article d’un pseudo médecin, entre autre, car la souffrance est la haine, vaine tentative d’exorciser une douleur psychologique lancinante...
      salutations....


    • samir 7 juillet 2010 15:12

      Salut Lenaif,

      l’histoire de tes parents resonne dans la realité mais que veux tu les laches qu’on entendait crier hier contre les « ritals » ont eu des enfants !


    • le-Joker le-Joker 7 juillet 2010 16:45

      Je suis d’origine Italienne et Corse.
      Les Italiens venus en France n’ont jamais cherché à imposer leur religion et leur mode de vie et ça, ça fait une sacrée différence ! La preuve quelques années plus tard la vie en communauté se passe très bien.
      L’exemple est aussi valable pour les Asiatiques.
      Les Musulmans qui ne sont pas une race - il faut toujours le rappeler - feraient bien de s’inspirer de cette façon d’être et de se savoir vivre et s’inspirer de cette citation : Pour vovre heureux vivons cachés.
      C’est pourtant tellement simple.


    • le-Joker le-Joker 7 juillet 2010 17:16

      Pour « vivre » heureux pardon


    • samir 7 juillet 2010 17:27

      « Pour vovre heureux vivons cachés. »

      Donc tu voudrais que les maghrebins fassent comme les 1eres generation :

      baisser la tete et dire « oui missiou »

      c’est ca ?


    • le-Joker le-Joker 7 juillet 2010 17:34

      Samir s’il te plait évite de te ridiculiser en tentant de me prêter des interprétations qui ne sont pas les miennes. Tu sais très bien ce dont je veux parler. Les Musulmans peuvent très bien vivre leur foi sans la crier sur les toits et sans vouloir imposer leur mode de vie aux français.
      C’est si difficile à comprendre ou faut-il qu’en permanence les Musulmans soient incapables de ce minimum de savoir vivre ?
      Il ne me viendrait pas une seconde à l’esprit d’aller vivre dans un pays dont les moeurs, codes sociaux ou lois ou tout ce que tu veux ne correspondent pas à mes convictions et si tant est que la vie me mette dans cette situation je ne chercherais en rien à vouloir imposer ma façon de vivre ou ma religion. C’est ce que je fais quand il m’arrive de me rendre en terres musulmanes et j’ai toujours par exemple invité ma femme à ne pas se vêtir trop court dans un pays dont ce n’est pas la coutume et la façon de vivre.
      Comprendo ?


    • le naif le naif 7 juillet 2010 17:40

      @ le-Joker

      " Les Italiens venus en France n’ont jamais cherché à imposer leur religion« 

      Et pour cause ils étaient catholiques, mais on leur reprochait d’être trop cul béni !!

       » L’exemple est aussi valable pour les Asiatiques.« 

      En matière d’intégration, selon vos critères, on fait mieux, faites un tour dans le XIII eme, pour ma part, ça ne me dérange pas bien au contraire. cependant cherchez un restaurant français dans ce quartier

       »Les Musulmans qui ne sont pas une race - il faut toujours le rappeler - « 

      Je ne comprend pas ce que vous voulez dire ??? Déjà dire les musulmans..... c’est comme partout, il y a des intégristes et une grande majorité qui ne crée pas de problèmes.

       »feraient bien de s’inspirer de cette façon d’être et de se savoir vivre et s’inspirer de cette citation : Pour vovre heureux vivons cachés."

      Difficile de vivre caché lorsqu’on a le teint un peu trop basané, le délit de faciès, ça existe.... enfin pour un riche Saoudien, on oubliera vite sa religion.. n’est-ce pas

      Je ferais remarquer que jamais vous ne pourriez tenir de tels propos sur le judaïsme, (sur le christianisme on peut, mais ce n’est pas drôle, on ne tire pas sur une ambulance).

      Vous tomberiez immédiatement sous le coup de la loi, alors l’Islam c’est bien pratique pour se défouler, s’ils n’étaient pas là, vous vous en prendriez à qui pour expliquer le merdier dans lequel nous sommes aux chômeurs, aux SDF, au Tsiganes. 

      Ma comparaison avec les ritals des années 30 vaut car à l’époque sévissait une crise économique aussi grave qu’aujourd’hui et les étrangers puis les juifs étaient les boucs émissaires pour expliquer tous les maux de l’époque. Comparaison n’est pas raison, mais les mêmes maux engendrant les mêmes effets, je suis atterré par les propos que je peux lire ici.


    • samir 7 juillet 2010 17:41

      tu dois etre a coté de la plaque mon gars parce que sur toutes les affaires de ces dernieres années concernant direcmtent ou indirectement l’Islam tu serais de mauvaise foi si tu continuais à affirmer que les musulmans « ont des revendications fortes » ramenent leur religion sur le devant de la scene...

      tu veux qu’on fasse un listing de ces évènements et qu’on note qui sont les instigateurs ?

      apéro saucisson pinard : riposte laique
      barbecue hallal : rebsamen
      grande mosquée d’Argenteuill : Francois Fillon
      salafistes a Marseille : Roselmack
      repas hallal dans certaines cantines : demagogie des elus locaux

      ca serait malhonnete de ta part de representer les musulmans de France comme une communauté exigeante et revendicatrice non ? faudrait que tu notes que souvent des elements etrangers a l’islam participent au truc non ?

      Ecoute je suis musulman je connais beaucoup de musulmans autour de moi et je connais des peres de famille qui ont prié plus de 20 ans dans des caves insalubres sans jamais rien demander

      PS : evite l’amalgame racaille de merde et Islam cela n’a aucun rapport

      A chaque fois qu’on parle de l’Islam en France le sujet est invariablement


    • samir 7 juillet 2010 17:48

      tu dois etre a coté de la plaque mon gars parce que sur toutes les affaires de ces dernieres années concernant direcmtent ou indirectement l’Islam tu serais de mauvaise foi si tu continuais à affirmer que les musulmans « ont des revendications fortes » ramenent leur religion sur le devant de la scene...

      tu veux qu’on fasse un listing de ces évènements et qu’on note qui sont les instigateurs ?

      apéro saucisson pinard : riposte laique
      barbecue hallal : rebsamen
      grande mosquée d’Argenteuill : Francois Fillon
      salafistes a Marseille : Roselmack
      repas hallal dans certaines cantines : demagogie des elus locaux

      ca serait malhonnete de ta part de representer les musulmans de France comme une communauté exigeante et revendicatrice non ? faudrait que tu notes que souvent des elements etrangers a l’islam participent au truc non ?

      Ecoute je suis musulman je connais beaucoup de musulmans autour de moi et je connais des peres de famille qui ont prié plus de 20 ans dans des caves insalubres sans jamais rien demander

      PS : evite l’amalgame racaille de merde et Islam cela n’a aucun rapport

      A chaque fois qu’on parle de l’Islam en France le sujet est invariablement amené par un element externe a cette religion


    • phiconvers phiconvers 8 juillet 2010 01:19

      Samir, ça me paraît une excellente idée.


    • oberkampf71 oberkampf71 8 juillet 2010 05:51

      « De gré ou de force, ils changent les données d’une nation. »
      T’as raison Guy. mais tu confonds islam et sionisme.
       smiley


  • Annie 7 juillet 2010 10:09

    Les parents des petits (et grands Kevin) feraient-ils partie d’une cinquième colonne oeuvrant insidieusement sur notre territoire pour déclencher une nouvelle guerre de cent ans ?


    • docdory docdory 7 juillet 2010 10:32

      @ Annie


      Je vous ferais observer que Martin Hirsch n’a pas déclaré « l’intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Kevin ». 
      Vous êtes donc hors-sujet, là !

    • le-Joker le-Joker 7 juillet 2010 10:33

      Non Annie les parents des Kevin sont gavés de télévision tout simplement. Il suffit de comparer les statistiques des prénoms avec les stars du moment c’est suffisant.
      Quand à un des prénoms donné le plus en Europe à savoir Mohamed je ne vous fais pas de dessin.

      "Le ventre fécond de nos femmes nous permettra de conquérir l’Europe et le monde"


    • Annie 7 juillet 2010 10:43

      @Doctory,
      Je fais feu de tout bois, mais pas plus que vous.


    • docdory docdory 7 juillet 2010 11:47

      @ Annie

      Vous faites feu de tout bois, c’est de bonne guerre, mais c’est aussi que vous n’avez rien à répondre sur le fond, concernant la déclaration de Martin Hirsch.
      Autrement dit, prenez clairement position pour ou contre sa déclaration. J’ai l’impression que vous biaisez parce que vous êtes d’accord, au fond, sur le fait que cette déclaration est débile et consternante, mais que vous préférez avoir tort contre les partisans de la laïcité qu’avoir raison avec eux, à l’image de certains médecins du début de la renaissance qui, eux, « préféraient avoir tort avec Gallien qu’avoir raison contre lui ! » .

    • Annie 7 juillet 2010 12:13

      @Doctory,
      Puisque vous me le demandez, je trouve sa déclaration stupide à plusieurs égards.
      Je ne me verrai pas plus affubler mon fils d’un prénom arabe, allemand ou autre, ou d’un prénom avec une connotation religieuse vu qu’aucun de mes enfants n’est baptisé.

      Mais le choix du prénom d’un enfant est aussi porteur de certaines aspirations. Je doute que dans le climat actuel de diabolisation des arabes/musulmans, le choix du prénom Mohamed soit inspiré ou même préconisé.
      Une réflexion toutefois intéressante sur l’influence de la télévision et des feuilletons américains sur le choix d’un prénom. Cela soulève la question de la représentation véhiculée par les médias de certaines cultures, et qui conditionne semble-t-il leur image et leur degré d’acceptabilité. 


    • le naif le naif 7 juillet 2010 12:58

      @ le-Joker 

      "Le ventre fécond de nos femmes nous permettra de conquérir l’Europe et le monde"

      Ouf comment vous y allez !!!

      Vous n’avez pas osé écrire le ventre fécond de la bête immonde,

      Mais l’esprit y est .....


    • le-Joker le-Joker 7 juillet 2010 13:08

      Le Naïf,

      Je ne suis pas l’auteur de cette phrase si vous ne l’aviez pas compris et d’ailleurs cela en est un résumé plus édulcoré, mais voici l’original :

      Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.

      Houari Boumedienne président algérien, discours à l’ONU en 1974.

      Service.


    • le naif le naif 7 juillet 2010 13:20

      @ le-Joker 

       « Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »

      Tiens l’adjectif fécond a disparu de la citation...... 

      La langue française a ceci de particulier qu’un mot, un point, une virgule peut changer le sens d’une phrase..... et cet adjectif n’est pas anodin en la circonstance

      Slts


    • docdory docdory 7 juillet 2010 15:32

      @ Annie

      Vous voyez, nous sommes d’accord sur les propos de Martin Hirsch ! Alors pourquoi ne pas le dire dès le départ ? 
      Parce que vous ne voulez pas admettre publiquement que vous êtes d’accord, ne serait-ce que sur un point évident, avec quelqu’un que vous avez abusivement catalogué comme un raciste d’extrême droite , ce qui est totalement faux. Voyez-vous , le monde n’est pas si binaire que vous le croyez.
      Pour ce qui est des prénoms anglo-saxons type Kevin, Killian ou Dorian, ou des prénoms italo-espagnols, je ne suis pas non plus favorable et j’y vois , comme vous , l’influence des feuilletons télévisuels de bas de gamme.
      Personnellement , je pense que le renoncement à la loi qui obligeait les enfants à avoir un prénom français est l’une des plus grandes erreurs législatives de la deuxième moitié du XXème siècle !
      A noter que les musulmans ont bien compris l’influence idéologique et culturelle des feuilletons, c’est pour ça qu’ils essaient de faire passer sur les antennes anglo- saxonnes un dessin-animé de super-héros musulmans «  les 99 » , chacun de ses super héros ayant comme nom un des surnoms d’allah. ( NB : 99 représente le nombre des surnoms attribués à allah dans la religion musulmane, du genre le miséricordieux , le tout puissant etc..., ces surnoms se retrouvent dans des prénoms arabes tels que abdelkader, abderrahmane etc ... ) 

    • Annie 7 juillet 2010 15:45

      @Doctory,
      Je ne vais pas repasser tous mes commentaires pour savoir si je vous ai jamais traité ou non un jour de raciste d’extrême droite. Cela ne me ressemble pas mais aurai-je commis un jour un dérapage verbal, cela n’est pas impossible, bien que cela me surprenne. 
      Je n’aime pas vos idées, et dans certains cas, comme lorsque vous avez tenté d’insinuer que je dressais une liste de personnalités anglaises juives (un sujet dont j’essaye de me tenir à l’écart) vos méthodes, mais j’évite en général de recourir à ce genre d’invectives qui n’ont pas grand chose à contribuer à une argumentation.


    • docdory docdory 7 juillet 2010 17:21

      @ Annie


      Non, effectivement, vous ne m’avez pas spécifiquement qualifié de raciste d’extrême droite dans vos commentaires, mais ça donnait parfois l’impression d’être sous-entendu, peut-être me trompé-je. 
      Je sais faire la différence entre vous, qui êtes accessible à l’argumentation, et avec qui il est tout à fait possible de débattre, et des gens comme Morice qui y sont totalement imperméables, et pour lequel je suis un adepte du front national !
      Cela dit, vous êtes , ainsi que Morice , mais de façon plus subtile et moins extrémiste, une opposante constante à la laïcité depuis que vous intervenez sur agoravox. Reconnaissez-le, mes opinions laïques, républicaines et rationalistes ne vous plaisent guère !...

    • Annie 7 juillet 2010 20:31

      Non je ne le reconnais pas. Ce qui me gêne est ce que vous condamnez ou préconisez au nom des valeurs que vous défendez. En particulier cette stigmatisation des musulmans qui s’appuie sur une généralisation qui a été démentie au fil des années par le degré d’intégration des générations précédentes.


    • rach 9 juillet 2010 19:10

      Salut petit sioniste ,vraiment les sionistes sont les champions de la discorde nationales.Ils ont là pour montrer les francais de souche et les musulmans.Et oui français ,vous vous faites avoir par ces representant israeliens qui veulent diviser en insultant les musulmans.Leur objectif est de dire qu’ils ont aussi le meme combat avec les palestiniens.mais mon ami,contrairement aux musulmans de france ,les palestiniens musulmans ou chretiens sont colonisés par les juifs sionistes de ton especes.Vous les avez expulsez de leur maison alors arrete de faire semblant que tu defends la france.La plupart des jeunes juifs en france sont dans l’armée israelienne comme celui qui a été capturé par le hamas .Ici je suis en france dans mon pays et je defendrai à fond mon pays et je me battrai contre les occupants israeliens qui sont des criminels et terroristes.Au lieu de critiquer l’islam,as tu lu le talmud ? quelques extraits (Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b : Les âmes des non-juifs proviennent d’esprits impurs que l’on nomme porcs.,Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux.,Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b : Lorsque vous mangez en présence d’un
      non-juif c’est comme ci vous mangiez avec un chien.,
      Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame.,Talmud, Choschen Ham 183, 7 : Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement.:rolleyes :,Talmud, Abhodah Zarah 54a : L’usure peut être pratiquée sur les Non-juifs, ou sur les apostats.Talmud - Babha Kama 113a : les incroyants ne bénéficient pas de la loi et dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël. etc etc et j’en passe)

      Allez voir le magrehb,en tunisie,maroc etc et vous allez voir si applique la charia et si vous voyez des femmes en burqua.Bandes d’incultes et de racistes notoires.Au maroc,il y 280000 français qui y vivent.et ils vivent comme en france

    • rach 9 juillet 2010 19:11

      Salut petit sioniste ,vraiment les sionistes sont les champions de la discorde nationales.Ils ont là pour montrer les francais de souche et les musulmans.Et oui français ,vous vous faites avoir par ces representant israeliens qui veulent diviser en insultant les musulmans.Leur objectif est de dire qu’ils ont aussi le meme combat avec les palestiniens.mais mon ami,contrairement aux musulmans de france ,les palestiniens musulmans ou chretiens sont colonisés par les juifs sionistes de ton especes.Vous les avez expulsez de leur maison alors arrete de faire semblant que tu defends la france.La plupart des jeunes juifs en france sont dans l’armée israelienne comme celui qui a été capturé par le hamas .Ici je suis en france dans mon pays et je defendrai à fond mon pays et je me battrai contre les occupants israeliens qui sont des criminels et terroristes.Au lieu de critiquer l’islam,as tu lu le talmud ? quelques extraits (Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b : Les âmes des non-juifs proviennent d’esprits impurs que l’on nomme porcs.,Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux.,Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b : Lorsque vous mangez en présence d’un
      non-juif c’est comme ci vous mangiez avec un chien.,
      Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame.,Talmud, Choschen Ham 183, 7 : Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement.:rolleyes :,Talmud, Abhodah Zarah 54a : L’usure peut être pratiquée sur les Non-juifs, ou sur les apostats.Talmud - Babha Kama 113a : les incroyants ne bénéficient pas de la loi et dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël. etc etc et j’en passe)

      Allez voir le magrehb,en tunisie,maroc etc et vous allez voir si applique la charia et si vous voyez des femmes en burqua.Bandes d’incultes et de racistes notoires.Au maroc,il y 280000 français qui y vivent.et ils vivent comme en france

  • Internaute Internaute 7 juillet 2010 10:26

    Excellente mise au point.

    Il y a un masochisme collectif chez nos élites que je trouve incompréhensible. Il y a une surenchère vers le reniement de nos valeurs, la destruction de tous les symboles de la France et de sa société. Que certains groupent jettent de l’huile sur le feu et jouent leur partie est tout à fait compréhensible mais ce mouvement de déliquescence et d’abandon de nos valeurs est devenu général.

    Puisque vous parlez des prénoms, prenez l’exemple anodin de la météo. Le calendrier est historiquement le calendrier catholique en Europe. Que cela plaise ou non, le comput ecclesiastique est à l’origine de notre calendrier moderne (celui-ci venant des égyptiens) et par conséquent c’est l’Eglise qui depuis des siècles honore ses saints en les inscrivant au calendrier. Tous les français ont des prénoms de saints. Beaucoup de professions ont un saint-patron. Cela fait partie de notre culture, à éliminer bien évidemment. Même si on n’est pas catholique ou si on ne pratique pas, la Saint Georges est le jour où l’on honore le saint correspondant et non pas la fête de ceux qui portent ce nom. C’est un détournement de festivité que de dire que demain on fête les Georges. Vous me direz que c’est dans la droite ligne de la « religion laïque » ou l’officier d’etat-civil remplace le curé. Ainsi, la 5°me république a osé inventer le baptême célébré par le Maire. C’est ridicule. Si les gens ne croient pas aux enseignement de l’Eglise pourquoi veulent-ils en suivre les rites ?

    Ainsi donc, à peu prés la même semaine, toutes les chaînes de télévision on supprimé le mot Saint des éphémérides de la météo. Qui a donné l’ordre ? Où est la différence entre le service public et les télé privés ? Quelle est cette main noire qui supervise tous les médias ? Comment ose-t-on encore parler de liberté des médias ?

    On remarquera cependant que les porte-voix de cette propagande qui vise à nous couper de nos racines n’hésitent pas à usurper la sainteté avec des noms d’emprunt comme « Saint clair » ou « Sophie le Saint ».

    Il n’y a plus de compromission possible avec les mondialistes car on se fait grignoter petit à petit. Quand au 3 à 4% de musulmans en France je crois que vous avez oublié un zéro. Prenez une fois le métro au centre de Paris et faites un comptage dans votre wagon. Cela vaut bien la Sofres. Je dis Paris mais n’importe où en France fait aussi l’affaire.


    • Shaytan666 Shaytan666 7 juillet 2010 10:40

      @ Internaute
      Le baptême civil ou baptême républicain ne date pas de la Vème République mais de la Révolution. C’est vrais qu’il était un peu tombé en désuétude et qu’il a été remis au gout du jour.


    • mokhtar h 8 juillet 2010 01:37

      @ Ribagel Birtre

      Si un homme public déclarait "L’intégration c’est quand Mohamed appellera son enfant Jésus", la fatwa ne serait pas uniquement musulmane.


      C’est fait, depuis des siècles, il y a beaucoup de musulmans qui s’appellent Aissa (le nom de Jesus en Arabe), ordinairement connu, k’en ai connu au moins une diziane en Algérie et en Egypte. Il y a même des zakaria (zacharie), Youcef (Joseph), Ibrahim (Abraham), Moussa (Moïse), Daoud (David), Souleimane (Salomon), Yacoub ( Jacob), Nouh (Noé), Elias (Elisée), et bien d’autres.


      On n’est pas des racistes, nous musulmans. Le Saint Coran nous enseigne de respecter et d’honorer tous les prophètes bibliques.


  • Fergus Fergus 7 juillet 2010 10:30

    Bonjour, Docdory.

    Sincèrement, je ne crois pas qu’il faille voir dans les propos, certes un peu provocateurs, de Martin Hirsch - dont je ne suis pas un fan, soit dit en passant - une « tentative d’islamisation du peuple français ». Hirsch aurait sans aucun doute tenu les mêmes propos lors des émigrations précédentes en invoquant par exemple les prénoms polonais Marek ou Roman qui sont de facto utilisés aujourd’hui par des familles non issues de l’émigration polonaise. Et il en va de même avec les prénoms italiens, autrefois vilipendés et désormais portés (Enzo, Ida, Laura, Lorenzo, etc) par de nombreux Français issus à 100% de notre terroir hexagonal.


  • Gabriel Gabriel 7 juillet 2010 10:31

    Et pourquoi pas Yang ou Igorevitch ? Faut vraiment être con pour sortir des conneries pareilles. Venant de Martin Hirsch cela me fait mal au coeur !...


    • cmoy patou 7 juillet 2010 15:18

      Vous connaissez l’adage Gabriel !

      Concernant Hirsch et quelques autres « dit moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu est. »


  • Massaliote 7 juillet 2010 10:36

    Excellent article. La tartufferie de nos politiques est consternante.


  • Yohan Yohan 7 juillet 2010 10:46

    Comme prise de guerre, ils n’ont pas pris le plus fin.
    Son RSA est une usine à gaz qui pousse les gens à faire des petits calculs savants pour surfer sur les aides sociales et ses mesures d’insertion sont jugées médiocres par la plupart des acteurs de terrain.
    Cette politique de rustines sur une chambre à air usée jusqu’à la corde est une spécialité de nos hommes politiques depuis 20 ans. Pas surprenant que l’UMPS soit allé le débaucher du PS. Le premier n’a pas d’idées et le deuxième en a beaucoup, surtout pour gaspiller l’argent public


    • le-Joker le-Joker 7 juillet 2010 10:54

      Dans un autre registre plus politique :

      Un nouveau parti politique musulman : NUFR (Nouvelle Union Française)
      Extrait de leur charte : La NUFR se décrit comme mouvement politique qui a pour vocation d’intervenir dans le débat publique et être force de proposition dans tous les thèmes de la société française et internationale en s’appuyant sur la morale musulmane.

      La morale Musulmane mais laquelle ? Celle qui autorise le mariage des filles à 9 ans ? La polygamie ? La lapidation ? La Charia ?

      Souriez ce n’est que le début.


    • Reinette Reinette 7 juillet 2010 13:34

      Décidément depuis que Sarkozy est au pouvoir, ça n’a jamais était autant le boxon en France ; en fait, ça a commencé en 2003, quand il était ministre de l’Intérieur : au Bourget, il a fait un discours devant une foule de Musulmans, où d’un côté il y avait les hommes et de l’autre, des femmes voilées.

      - Comment (et pourquoi ?) un ministre de la République française -laïque- peut-il accepter de faire son discours devant une foule de religieux en acceptant cet apartheid sexiste ?

      Imaginez le désastre pour les femmes de cette communauté qui auraient voulu prendre quelque distance avec leur religion... et leur famille !
      - Comment peuvent-elles s’en sortir, si un ministre français donne l’absolution aux bondieusards de sa communauté et à leurs pratiques moyennageuses ?
      - Qui pourra les aider dans leurs démarches vers la liberté ?

      Je viens d’écouter ce discours : http://www.youtube.com/watch?v=zuLFqSsZRJo

      c’est hallucinant de mensonges et de bêtises ; rien que le nom du bidule « NURF », on croirait le titre d’un sketch du regretté Coluche !


    • rach 9 juillet 2010 18:53

      Ne t’inquiete pas mon ami.Le jour où la france sera paralysée ,ruinée et ça sera pour bientot ,on vous laissera vous entretuer .Et moi direction le maroc.Mon père avait tout à fait raison.Ne jamais investir en france mais dans ton pays d’origine ,le Maroc.Dieu merci j’ai acheté des terres,j’ai construit une belle villa et un fond de commerce à agadir.Et avec moi on fera d’autres choses concernant l’immobilier pour louer ensuite.

      Et on vous laissera avec votre mentalité de merde ,de racistes .Pour nous aussi,vous n’etes que des mécréants impurs sans aucune moralité sans respect envers vos ainées.Aucune valeur spirituelle à part se saouler.

  • grangeoisi grangeoisi 7 juillet 2010 10:50

    Pourquoi l’intégration ?

    Entre la franchouillardisation du maghrebin qui boit son canon de rouge et la fatmatisation de la française néo croyante revêtant le niqab que chacun vive sa vie comme bon lui semble !

     Stigmatisation, pensée unique , caméra dans les chiottes publiques , ha ! Quand on n’a plus les trente glorieuses il ne reste plus les soixante pleunicheuses !


    • Lucien Denfer Lucien Denfer 7 juillet 2010 11:55

      Pourquoi l’intégration ?

      Parce que c’est plus humain et plus intelligent que le traitement réservé aux étrangers dans les pays pourvoyeurs de main d’oeuvre.


  • Yohan Yohan 7 juillet 2010 11:09

    Le Hirsch est un bourgeois bien né, bien pensant et bien établi, un énarque qui s’entoure de technocrates, ces gens qui s’autorisent de penser pour nous. Sa femme et écrivain et journaliste au Monde ça m’étonnerait qu’ils aient choisi de vivre au milieu des Mohamed.
    Mais c’est ainsi que font tous ces gens qui cherchent à nous convaincre des bienfaits de l’islam. Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais....


  • jaja jaja 7 juillet 2010 11:24

    @ l’auteur : "l’islam, qui a laissé de bien mauvais souvenirs dans toute l’Europe, religion qui a même tenté de conquérir la France jusqu’à ce que cette conquête soit mise en échec en l’an 732 ( 5 )."

    à l’école on m’a appris que c’étaient les arabes qui avaient été arrêtés à Poitiers. A cette époque dire que c’était une religion qui occupait la France aurait soulevé bien des protestations... Aujourd’hui nos bons gros racistes hésitent à prononcer le mot arabe pour éviter d’être taxés de racisme... non ils ne sont pas racistes juste islamophobes...puisqu’ils le disent.. sans se duper eux-mêmes d’ailleurs (ni les autres bien sûr) comme le révèlent les nombreux dérapages sur Avox.

    J’en ai parlé à mon pote Ahmed qui m’a conseillé de bien me documenter sur la bataille de Poitiers qui n’est qu’un mythe gonflé pour les besoins d’un patriotisme bien de chez nous...

    D’ailleurs, m’a t-il dit, la preuve que les arabes n’ont pas été arrêté à Poitiers c’est que ma soeur vit à Lille...


    • Reinette Reinette 7 juillet 2010 14:21

      Aujourd’hui nos bons gros racistes hésitent à prononcer le mot arabe pour éviter d’être taxés de racisme Par jaja

      tous les Arabes ne sont pas musulmans
      tous les musulmans ne sont pas Arabes

      dites nous, camarade Jaja, le Npa aurait-il adopté les lois du coran et la charia qui va avec ?

       smiley  smiley  smiley 


    • jaja jaja 8 juillet 2010 09:18

      "tous les Arabes ne sont pas musulmans
      tous les musulmans ne sont pas Arabes"

      Et toutes les Reinettes ne frayent pas avec les fachos.....


    • DESPERADO 12 juillet 2010 11:26

      Reinette l’oranaise ?

      La fameuse fille de rabbin ?
      Ou bien , rien à voir ?


  • morice morice 7 juillet 2010 11:31

    c’est bientôt fini la propagande pour le FN dans ce site ???


    à quoi le reconnait-on ? à son vocabulaire !

    « On voit ici l’incroyable incohérence idéologique de la pensée politiquement correcte, ou plutôt de l’inepte catéchisme de la nouvelle bigoterie multiculturaliste :  »

    or on trouve ça où aussi ? Ici :

    notre homme bosse aussi dans le nid du FN qu’est Riposte Laïque
    avec le même vocabulaire que Jean-Marie : exemple dans la page consacrée à Duflot :


    on y relève en effet le même TIC et la même OBSESSION :

    « que l’on pourrait appeler bigoterie multiculturaliste politiquement correcte », 

    « nouvelle bigoterie quasi-religieuse forme une sorte de credo, dans lequel il y a des quasi-divinités »

    « Cette nouvelle bigoterie multiculturaliste, comme toutes les religions, comporte des péchés mortels , tels que » la stigmatisation « ou » l’offense « faite aux minorités. »

    « Partout ou la bigoterie multiculturaliste est au pouvoir ( Royaume Uni, Canada ), les citoyens se voient dans la quasi-obligation, non seulement de ne pas critiquer d’autres cultures, mais d’adhérer à certaines de leurs coutumes, comme le démontrent, parmi de nombreux autres, les exemples suivants de multiculturalisme liberticide : »

    « probablement pour »ne pas offenser la communauté musulmane« , péché suprême aux yeux de la nouvelle bigoterie,  »

    « Il s’agit dans cette nouvelle bigoterie d’un concept de racisme très étendu »

    LE FN a toujours écrit en MARTELANT, et notre homme vient faire la même chose ici : on n’est pas obligé de se farcir les mêmes discours que Jean-Marie dans un site démocratique, je pense. LePen n’a jamais vraiment respecté cette démocratie, sauf quand ça l’arrange.... et notre docteur, qui écrit bien comme lui fait de même en utilisant Agorovox pour débiter ses salades de propagande pour le FN...





    • Mark Mallow 7 juillet 2010 11:37

      Rien sur le fond, Morice, juste vos habituelles pratiques de dénonciation calomnieuse.

      Que pensez-vous de cette phrase de Hirsch ?
      Pensez-vous aussi que l’intégration doive se faire dans ce sens ?

    • Antoine Diederick 7 juillet 2010 11:37

      a Hubert,

      cela va être dur mon casernement ou mon quartier se nommait Pépinster.... smiley


    • Shaytan666 Shaytan666 7 juillet 2010 11:51

      Pepinster ? je vois pas tellement le rapport, c’est à une portée d’arbalète de chez moi.


    • docdory docdory 7 juillet 2010 11:59

      @ Morice

      Fasciser l’adversaire était déjà un procédé utilisé à l’époque de l’URSS . En ce temps là , tous ceux qui critiquaient le communisme étaient immédiatement qualifiés de fascisme.
      C’est un argument commode pour ceux qui n’ont aucun argument : j’observe que vous n’avez aucun argument à opposer au sujet principal du débat qui est la critique que je fais de la déclaration de Martin Hirsch. Comme vous n’avez aucun argument à opposer, vous bottez en touche en croyant subtil de faire une « reductio ad LePenum », qui est une variante mineure du point Goodwin.
      Pour votre gouverne, sachez que je n’ai jamais voté pour le front national, et que les seules fois ou j’ai voté à droite, c’est Chirac en 2002 et Debout la République aux dernières élections régionales et européennes.
      Il est vrai que maintenant, il y a une union sacrée anti-laïque entre l’UMP, le PS et les Verts, et que je ne risque pas de voter dans un avenir proche pour l’un de ces trois partis !


    • docdory docdory 7 juillet 2010 12:01

      @ Guy Hubert


      Avez-vous des références et documents à ce sujet ?

    • jaja jaja 7 juillet 2010 12:06

      Vous trouverez ça à la biblio du Front....


    • Antoine Diederick 7 juillet 2010 12:08

      au petit satan

      Charles Martel.



    • Antoine Diederick 7 juillet 2010 12:17

      Au Satan,

      Franchimontois va....avec ton arbalète smiley



    • Annie 7 juillet 2010 12:46

      @Doctory,
      Je vais vous aider. Vous pouvez constater que je ne suis pas rancunière.
      Je me suis aussi demandé d’où venait cette assertion. Un peu de recherches sur internet et voilà la réponse sur ce site : http://forums.france2.fr/france2/L-objet-du-scandale/suisses-liberte-sujet_1156_18.htm
      Accolé à : Dans nos manuels scolaires, vont être supprimés toutes références à Charles Martel ou autres Jeanne d’Arc, afin de ne pas froisser les français musulmans

      on trouve 2 liens : media-formiris qui ne mentionne pas Charles Martel, l’autre l’observatoire de communautarisme : 
      « De même, page 130, on lit une vive critique du choix d’un manuel d’histoire-géographie de mettre en balance une photo de la mosquée d’Omar à Jérusalem et la cathédrale de Chartres au motif que « le choix d’illustrer l’islam à partir d’une mosquée située hors du territoire national contribue à renforcer, dans le contexte du document, le stéréotype selon lequel l’islam est une religion étrangère à la France ». Et si ces illustrations manifestaient simplement le fait incontestable que l’art islamique a connu son apogée au Proche-Orient tandis que le christianisme rayonnait en Europe ? Si la Halde suit son étude à la lettre, Clovis et Charles Martel ne devraient pas tarder à être expulsés des manuels d’histoire… »

      Voici la preuve irréfutable que Charles Martel sera bientôt exclu des manuels d’histoire. Belle revanche pour les arabes (de confession musulmane bien sûr) de Poitiers.


    • Antoine Diederick 7 juillet 2010 13:08

      Tandis qu’à Poitiers, les cavaliers brabançons menaient la charge, les fantassins de Pépin etc...

      c’est l’histoire puisque la plupart des vainqueurs de Poitiers venaient des régions belges....

      Mais bien sûr, je ne calque pas ma vie personnelle et ma manière de penser sur ces faits anciens.


    • webrunner webrunner 7 juillet 2010 13:58

      il ne part pas en vacances Momo ?


    • samir 7 juillet 2010 14:03

      Tout historien serieux sait qu’il ne s’est finalement pas passé grand chose a Poitiers en 732

      une armée arabe venue faire une razzia pour alimenter les troupes stationnées dans le sud du pays des combattants francs qui les stoppent à Poitiers et les nationalistes nous font passer ca pour l’invasion arabo-musulmane heroiquement stoppée a Poitiers

      ca serait bien un peu de serieux sur ce site


    • Yohan Yohan 7 juillet 2010 14:09

      Momo,

      Coomence par cesser ta propagande anti américaine et anti israélienne


    • morice morice 7 juillet 2010 16:49

      c’est faux et c’est du bidon ! et vous le savez pertinemment :c’est VOTRE propagande, aucune directive n’a jamais été donnée dans ce sens, aucune ! 


      vos SOURCES sont IDENTITAIRES, mon vieux !!! 

      ou sont des actes de trollisme de désinfo de l’extrême droite !!
      comme ici ;


      « Mais non voyons, c’est une liste créee par le forumeur dandag94 ! 
       
      Si si, je vous assure, il a même dit qu’il s’était »cassé le Q« pour rassembler et compiler ces informations. 

    • Capillotracteur Capillotracteur 7 juillet 2010 19:01

      @ Morice

      A quand la conversion ? Un peu de cohérence...

      La dhimmitude ca te plaît visiblement.

      Oh non, pas le droit de critiquer le Morice, sinon direction le goulag aie !


    • oberkampf71 oberkampf71 8 juillet 2010 18:02

      @guy

      "Saviez vous que les autres communautés religieuses, (juive, hindouiste, bouddhiste, etc.) n’exigent pas de revendications équivalentes ?"

      Ce sont justement les juifs et les sionistes qui nous imposent cette immigration... Plus particulierement sarkosy depuis quelques annees maintenant.

      Mais le savais-tu ??


    • oberkampf71 oberkampf71 8 juillet 2010 18:23

      @guy

      Benjamin FRANKLIN (1787). Débats préliminaires de la Constitution américaine :

      « Dans tous les pays où les Juifs se sont installés en nombre, ils ont abaissé le niveau moral, discrédité l’intégrité commerciale, ils ont fait bande à part sans s’assimiler jamais aux autres citoyens. Ils ont tourné la religion chrétienne en ridicule et tenté de la miner… Ils ont bâti un État dans l’État et quand on leur a opposé de la résistance, ils ont essayé d’étrangler financièrement le pays… Si vous ne les excluez pas des Etats-Unis dans cette constitution, en moins de deux-cents ans ils y fourmilleront en quantités si considérables qu’ils domineront et dévoreront notre patrie et changeront la forme du gouvernement… Si vous n’interdisez pas aux Juifs l’accès de ce pays, en moins de deux-cents ans, vos descendants travailleront la terre pour pourvoir à la subsistance d’intrus qui resteront à se frotter les mains derrière leurs comptoirs. Je vous avertis, Messieurs, si vous n’excluez pas pour toujours les Juifs de notre communauté, nos enfants vous maudiront dans vos tombes… Les Juifs, Messieurs, sont des asiates… Ils ne seront jamais autre chose… »

       smiley


    • DESPERADO 12 juillet 2010 11:30

      Non à la bibliothèque du crif plutot.


  • Sébastien Sébastien 7 juillet 2010 11:34

    Il a pas tort Hirsch... Dans certains quartier, la veritable integration serait d’appeler son fils Mohammed, de porter le voile et de manger Hallal...


  • Antoine Diederick 7 juillet 2010 11:47

    Monsieur Hirsch se chercherait-il un nouvel emploi ? 

    Qu’il aille déposer des fleurs sur la tombe de l’abbé Pierre....ce serait plus juste.


  • Antoine Diederick 7 juillet 2010 11:50

    Plus d’un âne se nomme Martin.


  • Antoine Diederick 7 juillet 2010 11:58

    « Première hypothèse : Un archevêque va dire que » rien , dans le catholicisme, ne s’oppose à l’attribution du prénom Mohamed " .

    La tradition chrétienne veut que le prénom d’un enfant soit choisi parmi ceux des personnes remarquables de piété. Mais ce n’est pas absolu .

    En général, en Occident nous donnons plusieurs prénoms aux enfants, afin qu’à l’âge mûr, ils choisissent celui des prénoms qui conviendra le mieux à leur personnalité, une fois qu’il l’auront découverte...

    Ainsi des parents qui nommeraient leur enfant Bill, qui un diminutif anglo-saxon, ne devraient pas faire supporter à leur enfant, ce choix, pour peu, que cet enfant, une fois adulte, ne puisse supporter ce prénom, au motif, qu’il ne s’y indentifie pas.


  • Antoine Diederick 7 juillet 2010 12:04

    Bref, je suis pour le droit de changer de prénom..... smiley et même de nom smiley

    Par exemple, j’aimerai me nommer Mohammed Hirsch, cela me permettrait de faire de la politique, d’aller à la Synagogue, en même temps, à la Mosquée, et d’’être républicain de surcroit .... smiley

    Quant les élites pètent un plomb....sûr qu’il va avoir court-circuit smiley


  • sisyphe sisyphe 7 juillet 2010 12:05

    Début de l’article : 

    « On croyait avoir tout entendu dans le domaine de la propagande en faveur de l’islamisation volontaire du peuple français ».....

    On croyait déjà avoir tout lu dans le domaine de la propagande sur « l’islamisation » de la France mais il y en a toujours qui trouvent le moyen d’en remettre une couche...

    ok....,


  • Serpico Serpico 7 juillet 2010 12:08

    Et la désintégration, selon le raisonnement de docdory, le pois-chiche sauteur, c’est les Kevin, Dylan, Michael, Brian...des prénoms qui fleurent bon le Berry et la Lorraine.

    Ah, je t’en foutrais de l’identité française !


  • Antoine Diederick 7 juillet 2010 12:30

    Lorsque vous avez des enfants, donnez leur les armes de leur liberté....

    C’est votre devoir....

    Martin Hirsh est un très mauvais pédagogue.


  • Aafrit Aafrit 7 juillet 2010 13:06

    Bien que je ne sois pas d’accord avec ce qui dit ce Hirsh (s’il était sérieux) qui aurait rigolé à sa manière.
    Que chacun appelle son fils comme bon lui semble, ce Doc-identitory récupère, comme tout identitaire écolo, la merde pour en faire une tartine pour l’étaler bien sur son objet cherment haî..les mètèques maghrébo-berbero-arabo-musulmans....comme ils sont nombreux ses amis, à ce Doc ès propagande.

    Ca me rappelle cette petite histoire d’un narrateur qui racontait l’histoire d’un homme disons blanc qui a passé ces vacances à Bora Bora, paysages sublimes à couper le souffle, des coins paradisiaques, des vacances impecc, le bonheur quoi..quoi que l’erreur de ce malheureux héros qui s’est doré au soleil, devenant bronzé quoi, ce qui n’était apparemment pas du goût du narrateur, ce qui a fait oublier notre héros principal et détourner le récit....ah il est bronzé, ces bronzés qui ne cessent de nous emmerder, de nous foutre la merde, ras le bol de ces bronzés.

    Comme quoi on a toujours un prétexte pour maintenir en permanance le degré de l’excitation de la horde identitaire..


    • Lucien Denfer Lucien Denfer 7 juillet 2010 15:23

      les mètèques maghrébo-berbero-arabo-musulmans

      Quel joli catégorie ratissant bien large afin que chacun se sente concerné par le supposé racisme de docdory. A part votre petite histoire sans queue ni tête en guise d’excipient, peu d’arguments et encore moins de considération pour un problème qui touche pourtant des milliers de personnes qui sont contraintes de choisir le prénom de leurs enfants parmi une liste halal dont les prénoms berbères séculaires ont été expurgés. En soi c’est l’exemple concret de la conduite des arabophones islamisants et c’est exactement ce qui attend les Français dans un avenir plus ou moins proche.

      D’où le grand intérêt d’avoir soulevé le problème.


    • Aafrit Aafrit 7 juillet 2010 19:03



      Pour mon histoire, si elle n’a ni queue ni tête pour vous, elle signifie quelque chose...

      En critiquant les propos de Hirsh, Doccy a vite oublié qu’il parlait des propos de ce dernier, c’est un prétexte pour attaquer d’un autre angle ses chers amis.

      D’où mon histoire que vous le dites n’ayant queue ni tête.

      Nous parlons de la France et vous me parlez des Marocains- Néerlandais..Des comparaisons qui ne tiennent pas la route.C’est comme vous prenez un phénomène naturelle de la planète terre et vous le comparez aux phénomènes se produisant dans la planète Mars !

      En plus on ne sait pas où il veut en venir ce Hirsh...

      Je ne suis pas d’accord, et c’est un problème de fond, quand on prive de gens de nommer le fils comme ses parents le veulent, c’est lamentable. Je conteste et c’est ridicule qu’il y ait une liste limitative pour donner que des prénoms arabes à sa progéniture en privant les berbères de donner des prénoms de leurs répertoires.
      Mon commentaire va dans ce sens, là.

      En plus, quelque soit le prénom donné, pour les pathologiques stupides, t’es Arabe, juif ou négro, tu le resteras sans ou avec un nom Latino-romano-germano-grec..

      Les arguments ? il faut qu’il y ait un contenu et une charpente bien fouillie à son texte, le cas du texte de Dr dody est une moquerie comme d’habitude pour faire plaisir à ses démons et exciter la horde qui le suit, rien de plus nouveau sous le soleil, s’il a vraiment du soleil dans son bled..

      Et enfin,

      Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je n’ai jamais utilisé avec qui que ce soit ce terme de raciste and co.
      Moi je ne le galvaude pas et je ne l’utilse pas à tort et à travers. Se remplace par crétin, stupide, con, mais pas raciste...

      Ciao !



    • Lucien Denfer Lucien Denfer 8 juillet 2010 00:42

      Nous parlons de la France et vous me parlez des Marocains- Néerlandais

      Bien que l’angle d’attaque diffère selon la permissivité de chaque pays la communauté des croyants se donne pour mission de faire une terre d’islam de chaque territoire infidèle dès que le nombre suffisant de croyants sera atteint. Cette volonté hégémonique d’instaurer les lois de l’islam partout ou cela est possible a une vocation universelle, qui sort donc largement du cadre de la seule France. Vous voulez peut-être d’autres exemples ?

      Je conteste et c’est ridicule qu’il y ait une liste limitative pour donner que des prénoms arabes à sa progéniture en privant les berbères de donner des prénoms de leurs répertoires.
      Mon commentaire va dans ce sens, là.


      C’est tout à votre honneur mais quel dommage que l’on ne voit venir aucune initiative ou même tentative de protestation dans ce sens. Qui ne dit mot consent. 

      En plus, quelque soit le prénom donné, pour les pathologiques stupides, t’es Arabe, juif ou négro, tu le resteras sans ou avec un nom Latino-romano-germano-grec..

      Le problème n’est pas là. Même si ibliss en personne devait s’en offusquer ou un djin du feu, rien ne doit s’interposer entre une mère et son enfant pour ce qui est de la langue qu’elle lui transmet et du prénom qu’elle lui choisit. 

      Les arguments ? il faut qu’il y ait un contenu et une charpente bien fouillie à son texte, le cas du texte de Dr dody est une moquerie comme d’habitude pour faire plaisir à ses démons et exciter la horde qui le suit, rien de plus nouveau sous le soleil, s’il a vraiment du soleil dans son bled..

      Encore une fois ne prenez pas les gens pour des naïfs. Je n’ai que faire de vos antagonismes « pro-oumma versus pro-sioniste » et je vous renvoie allègrement dos à dos, ce n’est pas mon affaire. Souffrez que des personnes soient suffisamment averties pour ne pas tomber dans votre petit piège manichéen que l’on peut résumer par la célèbre formule « si tu n’es pas avec moi tu es contre moi ». Je ne suis avec personne et je pense par moi même, ce qui occasionne parfois la censure de certains de mes commentaires. 
      salut

    • Antoine Diederick 7 juillet 2010 13:38

      oui mais, aux usa, ils ont fait une erreur de casting.... smiley


      peux pas m’empêcher.... smiley


    • ADNdidiot 7 juillet 2010 14:16
      « donnent des noms arabes à leur enfant au nom de l’histoire d’un personne historique conquérant, médecin, scientifiques ou architecte poète ou artiste »

      Hi hi, qui peut croire à ça !! Qui donne un prénom parce que c’est celui d’un grand homme ? 99% de ceux qui donnent des prénoms de personnage connu font leur choix bien plus en regardant TF1 ou M6... alors qu’il y ai un Zidane qui traîne dans le tas c’est possible on est à l’abri de rien.

      « c’est d’ailleurs très tendance quand on est pas borné comme vous et sectaire »

      Ha mais c’est une histoire de mode... ouf j’avais cru que c’était un vrai signe d’intégration des autres par la désintégration des français.

      « en angleterre les sikh peuvent garder leur turban même flic en france on connaît la suite »

      C’est vrai que l’Angleterre est un modèle de désintégration du peuple Anglo-saxon, là-bas les intégristes/terroristes recrutent au grand jour devant les mosquées et hurle des slogans hostiles au pays où ils posent les pieds... et à la barbe des flics qui ne disent rien puisqu’ils sont là surtout pour protéger la liberté de culte et de parole des mêmes recruteurs/arrangeurs ... applaudissement général !


    • ADNdidiot 7 juillet 2010 14:54

      Enfin Zinedine pour le prénom évidement... 


    • Rounga Roungalashinga en personne 8 juillet 2010 09:27

      La première utilisation du terme islamophobe le fut par Khomeiny et ses sbires pour dénoncer les femmes qui ne voulaient pas porter de voile.

      C’est faux. Je vous l’ai déjà signalé.


  • Reinette Reinette 7 juillet 2010 13:45

    Dans son ouvrage Jihad (2000), Gilles Kepel étudie le développement de l’islam politique, et considère que sa radicalisation est un signe de déclin plutôt que de montée en puissance. Il maintient sa thèse dans la mise à jour après les attentats du 11 septembre 2001, et la poursuit en 2004 avec Fitna, dans lequel il présente l’islamisme comme une forme de guerre civile au cœur de l’islam.

    Kepel et l’application de la charia en Europe
    Gilles Kepel, spécialiste du monde musulman, explique dans une interview réalisée par Eric Conan et Christian Makarian comment l’Europe est devenue « terre d’Islam », expression qui signifie que les musulmans qui y vivent peuvent appliquer la charia, la loi coranique.

    « Pour comprendre ce qui a changé, il faut remonter à 1989. (...) Le 15 février se produit un événement considérable, le retrait de l’Armée rouge d’Afghanistan, prélude à l’effondrement du système soviétique.

    Le 14 février, l’ayatollah Khomeyni édicte une fatwa contre Salman Rushdie : par-delà son aspect symbolique, elle a une immense portée. Par principe, une fatwa concerne un territoire circonscrit sur lequel l’imam prescripteur exerce un pouvoir politique.
    Or Khomeyni, en visant Rushdie, citoyen britannique qui vit en Grande-Bretagne, fait de l’Europe un territoire qu’il place sous le spectre de la fatwa. Ce faisant, il l’absorbe juridiquement dans la sphère de l’islam. »
     » article intégral (lien externe, français)

    Pour en savoir plus sur les thèmes de la revue de presse  » Relations Internationales,  » Europe
    Tous les textes disponibles de  » Gilles Kepel


    • morice morice 7 juillet 2010 17:08

      Dans son ouvrage Jihad (2000), Gilles Kepel étudie le développement de l’islam politique, et considère que sa radicalisation est un signe de déclin plutôt que de montée en puissance. Il maintient sa thèse dans la mise à jour après les attentats du 11 septembre 2001, et la poursuit en 2004 avec Fitna, dans lequel il présente l’islamisme comme une forme de guerre civile au cœur de l’islam.


      manque de bol pour vous, je possède le bouquin : il est SORTI EN 2000, et aurait bien du mal à parler de Fitna... !!!!

      Composé et achevé d’imprimer
      par la Société Nouvelle Firmin-Didot
      à Mesnil-sur-l’Estrée, le 7 avril 2000.
      Dépôt légal : avril 2000.
      Numéro d’imprimeur : 50216.
      ISBN 2-07-075305-0/Imprimé en France.


       l’ouvrage Jihad parle effectivement d’un LONG DECLIN des vingt dernières années et s’arrête AVANT 2001, car il a ETE IMPRIME AVANT !!!


      Pour Kepel ce n’est en rien un renouveau ! le 11 septembre a ravivé un mouvement qui se mourrait , voilà ce qu’il dit exactement ! !!!

      ces derniers mots :

      En ce tourn
      ant de siècle et de millénaire, il leur revient d’intégrer les
      groupes sociaux qui avaient été tenus à l’écart depuis les indé-
      pendances, et de favoriser l’enfantement d’une sorte de démo-
      cratie musulmane, sachant mêler de manière inédite culture,
      religion, et modernité politique comme économique. Ce scénario
      appose que les élites rajeunies qui accèdent au pouvoir, du
      Maroc de Mohammed VI" à la Jordanie d’Abdallah II, de
      l’entourage technocratique et militaire du président algérien
      Bouteflika à celui du président indonésien « Gusdur » Wahid,

      soient capables de se projeter dans l’avenir, et de « partager le
      gâteau » aujourd’hui pour le faire croître demain. Si ces élites se
      contentent de tirer un profit immédiat et égoïste de la décrue
      actuelle de l’islamisme, sans s’engager dans la réforme, le monde
      musulman sera confronté, à court terme, à de nouvelles explosio
      ns, que leur langage soit islamiste, ethnique, racial, confessionnel
       ou populiste. Les dirigeants de cet univers se trouvent, plus
      que jamais, face à leurs responsabilités, dans une conjoncture
      politique qui ne leur est pas défavorable. Il leur faut agir avec
      célérité. Des choix qu’ils feront dépendra que flotte à nouveau,
      sous quelque forme, l’étendard du jihad qui s’est déployé pen-
      dint ce dernier quart de siècle, ou que les peuples musulmans
      frayent eux-mêmes leur voie propre vers la démocratie.

      on le voit : ça n’a PAS été fait par les dirigeants cités !!!



  • Lucien Denfer Lucien Denfer 7 juillet 2010 13:53

    Je remercie l’auteur d’avoir abordé ce problème.

    Quoi qu’en disent les esprits chagrins les populations d’Afrique du Nord y sont libres de donner le prénom qu’elle souhaite à leur progéniture. Mais qu’en est-il dans les autres pays en Europe et en ADN (Afrique du Nord) ?

    Rabat interdit les noms berbères

    Les Néerlandais marocains ne peuvent plus donner de nom berbère à leurs enfants selon les autorités marocaines. Ainsi l’identité islamique sera mise en avant.

    Cette semaine, le gouvernement marocain a envoyé à tous les ambassades et consulats une liste avec les noms interdits. On remarquera que, cette fois-ci, il s’agit de noms berbères.

    La majeure partie des Marocains aux Pays-Bas est berbère. Ils sont maintenant forcés de donner un nom marocain musulman à leurs nouveau-nés. Le Maroc veut, de cette manière, préserver l’identité marocaine de ses sujets, ainsi que celle des Néerlandais marocain.

    « Nous interdisons les noms berbères parce qu’ils sont contraire à notre identité et parce qu’ils ouvrent la porte à la diffusion de noms sans signification » déclare Idris Bajdi, haut fonctionnaire des Affaires Intérieures du Maroc.

    Actuellement, les communes néerlandaises utilisent aussi une liste de noms « approuvés ». Les Néerlandais marocains doivent y choisir un nom lorsqu’ils vont déclarer leur enfant.

    Les Néerlandais marocains ne sont pas contents de cette nouvelle mesure. Moussa Aynan, conseiller communal PvdA de Haarlem, considère la décision de Rabat comme une provocation. « Le Maroc met en oeuvre une islamisation aveugle du pays, de gens qui n’y habitent plus depuis longtemps et des Européens marocains qui n’y sont même pas nés.

    En interdisant explicitement des noms berbères séculaires, le Maroc montre clairement quelle identité il veut avoir : arabe. Et les Berbères ne sont pas arabes ». Aynan y a lui-même été confronté lorsqu’il a voulu donner un nom non musulman à ses enfants.

    Pour les Berbères, la décision est une preuve flagrante que la Maroc veut se débarrasser de la langue et de la culture berbère. Une politique qui, selon les critiques, est déjà à l’oeuvre depuis des années pour arabiser complètement le Maroc. Les militants berbères au Maroc y ont réagit vivement. Dans une déclaration au media arabe Al-Arabiya, le militant Ali Khadawi a déclaré que « que c’était une honte pour le Maroc » et la militante des droits de l’homme Rabeia al Zuheiri parle « d’une large forme de discrimination, de la marginalisation des régions berbères à l’interdiction des noms berbères ».

    La membre PvdA de la Chambre, Samira Bouchibti, abonde dans ce sens « Nous devons nous débarrasser de cette liste de noms et de cette ingérence. Je veux moi-même pouvoir déterminer de quelle façon je veux appeler mon enfant. C’est de la discrimination ».

    Pendant une rencontre du PvdA, le dirigeant du parti Wouters Bos a dit que les doubles passeports appartiennent aux Pays-Bas. Bouchibti « Quoique que Wouter Bos dise, il n’a pas de double nationalité obligée et ne sait donc pas ce que cela signifie dans la pratique ».

    Trouw.com

    Traduit du néerlandais : Rabat verbiedt Berberse namen
    Article original
    Nederland , 28 januari 2009 , Ludette el Barkany

    — Omar Zanifi


    • Antoine Diederick 7 juillet 2010 14:42

      le Maroc a peur que l’intégration des marocains en Europe le prive de revenus....c’est sans doute aussi simple que cela.

      un marocains devenu belge ou français échappe alors à la juridiction marocaine....

      hypothèse de ma part.


    • Lucien Denfer Lucien Denfer 7 juillet 2010 15:09

      le Maroc a peur que l’intégration des marocains en Europe le prive de revenus....c’est sans doute aussi simple que cela.

      un marocains devenu belge ou français échappe alors à la juridiction marocaine....

      hypothèse de ma part.

      Hypothèse qui n’aurait de sens que si l’interdiction n’avait cours qu’en dehors du royaume du maroc, ce qui n’est pas le cas. L’interdiction est effective au Maroc même ou il n’y a aucun risque de perte de revenus, et procède d’une volonté délibérée et calculée de transformer artificiellement la culture et la langue natale des berbères du maroc qui sont majoritaires. Ensuite on aura beau jeu de dire d’eux qu’ils sont désorientés, violents, non aptes à la démocratie, alors qu’on les prive de ce qui fait leur identité. On en fait des machines arabisées, pieuses et obéïssantes.


    • docdory docdory 7 juillet 2010 21:09

      @ Lucien Denfer & Antoine Diederick

      Cette histoire de noms berbères aux Pays Bas est typique de certains abus dont le Maroc semble coutumier. Ainsi, les marocaines qui veulent épouser en France un français non musulman peuvent rencontrer les pires difficultés, avec la complicité des autorités françaises, si le français ne se convertit pas à l’islam avant le mariage.
      Par ailleurs, si une marocaine musulmane finit par parvenir à se marier en France avec un français non musulman, elle peut, en théorie, légalement être accusée d’adultère si elle voyage au Maroc avec son mari, le mariage n’étant pas reconnu valable au Maroc du fait de la non conversion du mari.


    • DESPERADO 12 juillet 2010 13:26

      Docodory 

      et que dire de israéliens qui veulent épouser une non juive .
      C’est pire encore.

  • Antoine Diederick 7 juillet 2010 13:55

    a Reinette,

    « sa radicalisation est un signe de déclin »

    c’est ce que je pense aussi, l’islamisme signe la fin de l’Islam.

    Quand nous voyons un tel acharnement à la violence intégriste sans contre-balancement raisonnable des personnes sincérement pieuses dans le champs public et civil, cela veut dire que l’Islam va disparaître.

    une crispation révélatrice en somme.


  • Waldgänger 7 juillet 2010 14:00

    Très bon article Docdory, précis, argumenté et salutaire.


    • brieli67 11 juillet 2010 19:29

      Waldi, la mascotte  :

      Au Bararats autour d’une mauresque
      guettons l’avis d’Emile ou de GB...


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 7 juillet 2010 14:09

    Au fait, il a été élu par qui, ce Martin Hirsch ?


    • Reinette Reinette 7 juillet 2010 14:41

      il a été élu par qui, ce Martin Hirsch ?

      par Sarko ; il fait partie de ceux qui retournent leur veste toujours du bon côté... comme dit la chanson - et ceux-là, le nain, les apprécie grandement ;

      si demain, les bouddistes sont plus nombreux et virulents, Hirsch dira que la vraie intégration c’est quand les catholiques appeleront leur enfant Tenzin ou Sonam

      la France est actuellement « dirigée » par une poignée d’escrocs prêts à la vendre au plus offrants


    • DESPERADO 12 juillet 2010 19:14

      Par dieu, parait il.


  • Reinette Reinette 7 juillet 2010 14:10


    « Le monde entier appartient à allah ; et nous vivrons partout selon la charia »

    « Le prophète a dit qu’il riait quand il tuait ; et il a dit à ses partisans qu’il est venu égorger tout le monde au nom d’allah ; tous ceux qui s’opposeront aux musulmans »

    http://www.youtube.com/watch?v=6fXxM1vEEj8&NR=1&feature=fvwp

    sympa ! la religion d’amour et de paix smiley


Réagir