jeudi 18 février - par P.-A. Teslier

Si Jésus est Dieu, alors tous les dieux contemporains et antiques sont Jésus !

 

Allah, Appolon, Aton, Bacchus, Brahma, Horus, Junon, Jupiter, Mars, Mercure, Neptune, Odin, Saturne, Shiva, Uranus, Vénus, Vishnou, Vulcain, Yahvé, Zeus … et les centaines d’autres dieux, actuels et passés sont, de fait, un seul est même Dieu : Jésus.

La religion chrétienne fait croire en un Dieu unique (le monothéisme). Donc il n’y a pas de doute pour cette croyance, il n’y a qu’un seul Dieu, le sien : le dénommé Jésus.

Quand je pense que tous les célèbres scientifiques et philosophes de l’Antiquité, tels que : Archimède, Aristote, Ératosthène, Euclide, Imhotep, Hipparque, Homère, Périclès, Platon, Pythagore, Socrate, Solon, Thalès… et bien d’autres encore, croyaient en Zeus et en son fils Appolon !

Ils se trompaient les bougres, les incultes… les ignorants !

Ils ne savaient pas que Zeus et son fils Appolon étaient des faux dieux, et que le vrai Dieu était, en fait, le dénommé Jésus.

Publicité

À leur époque, le Dieu Jésus n’était pas encore né. Mais qu’importe, leur assène la croyance chrétienne. Jésus était, même à leur époque, leur vrai Dieu, car Dieu n’a pas d’âge !

D’ailleurs, c’est lui, Jésus, qui a créé le Monde, il y a quelque 14 milliards d’années. C’est grâce à lui, Jésus, que tous ces savants de l’Antiquité sont devenus des célébrités connues du monde entier. Sans Jésus, sans ce Dieu-là, ils ne seraient rien, et pas devenus ce qu’ils sont, car Dieu, c'est-à-dire Jésus, les a créés à son image (G.1-27) !

Si Jésus est Dieu, donc l’unique créateur du Ciel, de la Terre et… de la Vie, c’est comme cela que nous devrions, désormais, lire toute l’histoire de l’Humanité !

Absurde me direz-vous, car Jésus est, paraît-il, un humain qui aurait vécu il y a seulement quelque 2 050 ans, à en croire la « vénérable légende primitive » chrétienne.

Alors, comment ce jeune individu, fait de chair et d’os, aurait-il pu être le Dieu créateur d’un Monde vieux de plusieurs milliards d’années ?

Ou tu crois, ou tu ne crois pas, me dit inlassablement mon entourage. Entourage exclusivement chrétien, et plus précisément évangélique !

Bon, admettons que Jésus soit aussi le Dieu des savants, des philosophes et des peuples de l’Antiquité.

Publicité

Questions :

  • Ces gens sont-ils allés au paradis de Zeus et de son fils Appolon ou au paradis de Jésus ?
  • Quid des gens de l’Antiquité, habitants en Asie, et ayant pour Dieu Brahma et son fils Manu ?
  • Quid des gens de l’Antiquité, habitants les Amériques, et ayant pour Dieux les divinités mayas, aztèques… et autres amérindiens ?
  • Etc.

Doit-on dire aux habitants d’Arabie, et d'ailleurs, que leur Dieu n’est pas Allah, mais son fils : le dénommé Jésus ?

Bref, arrêtons ici ces enfantillages ! Jésus n’est le Dieu que des quelques dizaines de millions de personnes, celles qui croient vraiment, vraiment en lui. Non des presque 8 milliards d’individus qui peuplent aujourd’hui notre planète.

Et, comme le disait Albert Einstein en 1954, au crépuscule de sa vie  : « Le mot Dieu n’est pour moi que l’expression et le produit de la faiblesse humaine… la Bible une collection de légendes vénérables, mais encore primitives. »

 

crédit photo : lencrenoir.com



152 réactions


  • Clocel Clocel 18 février 12:06

    Vous semblez avoir quelques lacunes dans la cosmogonie chrétienne, entre autre...


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 février 12:54

      @Clocel. Même que c’est long comme lacune.


    • Yann Esteveny 18 février 13:37

      Message à avatar Clocel,

      J’ai voté pour la parution de cet article lamentable. Un militant LREM revendiqué de la première heure qui affiche pareillement son inculture mérite néanmoins un minimum de compassion.

      Respectueusement


    • Passante Passante 18 février 13:42

      @Yann Esteveny

      oui c’est à ras du sol la macronie,
      mais tu ramasses les yeux qui tombent !
      c’est joyeux tu verras...
       smiley


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 février 15:50

      @Clocel
      Des lacunes ? Soyez plus précis !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 février 15:52

      @JC_Lavau
      Si vous en savez plus, vous pouvez nous instruire !


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 février 15:59

      @P.-A. Teslier. Hé oui, attaquons ! Attaquons ! Comme la Lune.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 février 16:04

      @JC_Lavau
      Vous avez bcp, bcp de choses à nous apprendre : « attaquons ! Attaquons ! Comme la Lune. »
      cela doit être sympa d’être à vos côtés !


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 février 16:08

      @P.-A. Teslier. Tes dieux sont tous cons comme la Lune. J’ai tenté de te le dire sous forme plus douce et contrepétée, mais tu t’obstinais à ne pas le comprendre.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 février 16:16

      @JC_Lavau
      C’est bien ce que je dis : « cela doit être sympa d’être à vos côtés » !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 février 17:26

      @P.-A. Teslier

      Pour quelqu’un qui évolue dans le milieu évangélique ce n’est vraiment pas fort, car ce milieu connaît bien les réponses à vos questions Quid…Quid… puisque les réponses sont dans l’épitre aux Romains chapitre 1 et 2.

    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 février 17:53

      @JC_Lavau
      Votre contrepèterie, Lavau pas grand chose.


    • Cartman Cartman 18 février 20:16

      @P.-A. Teslier

      Bonjour,

      Pour respecter la doctrine chrétienne orthodoxe, Jesus est une des trois personne de la trinité. Il est à la fois entièrement homme et à la fois entièrement Dieu. Les trois personnes de la trinité, le Père, le Fils et le Saint Esprit sont elles aussi entièrement Dieu unique, sans division. Ces notions sont assez difficiles à comprendre mais expliquent déjà beaucoup de choses, sans vous demander d’y croire ou de ne pas y croire. Si vous me suivez, Jesus n’est pas exactement (seulement) « né » à Bethlehem, mais on peut dire que sa « partie humaine » est née à cette époque. En effet, dans le credo, il est dit « né avant tous les siècles », donc selon notre langage actuel, hors du temps. Si vous l’avez, le temps, nous pouvons aller plus loin sur ce thème :


      .. engendré, non créé...
      C’est à cause de l’hérésie d’Arius que l’Eglise a été amenée à formuler sa foi en Christ en opérant cette distinction fondamentale entre engendré et créé. Originaire de Libye, Arius ( 256-336 ) reçut sa formation théologique à Antioche. D’Antioche, il se rendit à Alexandrie où il fut ordonné diacre puis prêtre. A partir de l’an 318 environ, il se mit à provoquer de nombreuses discussions, en raison d’une doctrine théologique individuelle qu’il proposait dans ses homélies comme la foi de l’Eglise.
      A la base de la théologie d’Arius se trouve un postulat qui, dès le départ, l’empêchait de saisir la véritable relation unissant Dieu le Père et Dieu le Fils. Ce postulat était que la divinité devait non seulement être incréée, mais aussi « agennètos », inengendrée. Il s’ensuivait que le Fils ne peut être vraiment Dieu. Il n’est que la première des créatures de Dieu et, comme elles toutes, il fut tiré du néant, et non point de la substance même du Père. Aussi diffère-t-il essentiellement de lui. Il y eut un temps, selon Arius, où le Fils n’existait pas. Il est le Fils de Dieu au sens moral du terme, mais non pas au sens métaphysique. C’est improprement qu’on lui décerne le titre de Dieu, car l’unique Dieu véritable, le Père, l’a adopté comme fils. De cette filiation par adoption ne résulte aucune participation effective à la divinité du Père, aucune véritable ressemblance avec celle-ci. Le Fils occupe une place intermédiaire entre le monde et Dieu le Père qui l’a créé pour en faire l’instrument de sa création. Le saint Esprit est encore moins divin que le Fils. Le Fils est devenu Jésus de Nazareth en ce sens qu’il a rempli en Jésus la fonction de l’âme.
      Mais si Jésus de Nazareth n’est pas Dieu, c’est tout l’édifice chrétien qui s’effondre comme un château de cartes. Car enfin, toute la nouveauté du christianisme par rapport à toutes les autres religions, consiste à affirmer que l’humanité a été atteinte et de part en part pénétrée par la divinité, qu’elle a été divinisée. Si ce n’est pas Dieu lui-même qui, en la personne du Fils, est devenu l’un des hommes, l’homme n’a aucune possibilité de devenir ce que Dieu est, d’être divinisé, d’être introduit dans l’intimité même de la vie divine. L’homme ne peut être atteint et rejoint par Dieu autrement que par Dieu le Fils devenu l’un des hommes. L’homme étant un corps est rejoint corporellement par Dieu. L’humanité est divinisée par le seul fait que Dieu le Fils est entré en elle. Dans le corps humain de Jésus de Nazareth habite toute la plénitude de la divinité du Père. Et si tout homme est sauvé, c’est en ce sens que Dieu le Fils étant réellement devenu corporellement l’un des hommes, tout homme a pour destinée, toute humaine existence a pour sens ultime de pénétrer dans l’intimité de l’Acte générateur éternel par lequel Dieu le Père communique à Dieu le Fils la plénitude de sa Vie divine de Père, à savoir Dieu le saint Esprit.


      (Source : P André Borelly)


      Bien à vous.


    • L'apostilleur L’apostilleur 19 février 08:45

      @Yann Esteveny
      « ...J’ai voté pour la parution de cet article lamentable... »

      Ce qu’il m’arrive de faire parfois, considérant qu’il est aussi utile de partager des connaissances et des opinions que de s’opposer à la bêtise. 


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 février 09:03

      @osis
      N’avez-vous pas mis vos enfants sur le pot sans leur consentement ?
      Etait-ce bien ou était-ce mal ?
      Merci pour votre réponse.


  • Étirév 18 février 12:07

    « Les mythes disent à tous que les Dieux existent, mais ils ne disent leur nature et leur vertu qu’à ceux qui sont capables de les connaître. » (Saloustios, Des Dieux et du Monde)
    Quels étaient donc ces premiers instructeurs de l’humanité qui expliquèrent à l’homme la Nature et ses mystères, la vie et ses lois ? La tradition de tous les pays fait remonter cette première science à une « race divine ». Puis, quand vint la religion moderne qui résuma tous les Dieux en un seul, on déclara que « la Révélation vient de Dieu ». Mais ceux qui parlaient ainsi s’appuyaient sur une tradition altérée ; si nous remontons à sa source, nous ne trouvons pas un Dieu, mais des Dieux, et si nous cherchons quel était le secret de leur nature divine, nous devons remonter plus haut encore, et dans ce passé lointain, nous ne trouvons plus des Dieux, mais des Déesses, et forcément nous constatons que c’est cette primitive Divinité, la Déesse, la puissance supérieure (intellectuelle), qui a instruit les hommes. Nous comprenons alors que la source de toute vérité, c’est l’Esprit féminin.
    Déesse est le nom générique de toutes les femmes supérieures et qui n’indiquait alors que les qualités morales inhérentes au sexe féminin. Pas de surnaturel ; partout les mêmes principes, c’est-à-dire les mêmes commencements, avaient pour base la nature même, encore inviolée.
    Longtemps la science primitive régna sur le monde, elle fut la base des grandes civilisations de l’antiquité. En ce temps-là, on connaissait les lois de l’Univers, l’origine de la vie, les véritables lois de l’Evolution des êtres, la loi morale et tout ce qui fait l’objet des recherches des savants modernes.
    Il convient de préciser, à propos du terme « Dieu », qu’il ne faut pas faire la confusion entre sa signification en tant que puissance cosmique qui organise l’Univers (Macrocosme), c’est-à-dire la radiation des astres incandescents qui a été appelée « Elohim » chez les hébreux, « Brahm » chez les hindous, ou « Ptah » chez les égyptiens, et celle représentant la Déesse-Mère, la femme, qui est la créatrice de l’enfant (Microcosme), et donc la Divinité terrestre qui crée l’humanité, et qui la crée mâle et femelle car la mère enfante les deux sexes, les dirige et les instruit. Elle seule est Créatrice ; les « Elohim » organisent, mais ne créent pas, ce sont des puissances physiques, des forces. Chez les égyptiens, « Ptah », cette puissance cosmique, ce rayonnement solaire a été personnifié par la Femme-Déesse, que l’on comparait au Soleil parce qu’elle possédait en Elle l’esprit qui éclaire. Précisons également que le mot « Dieu », d’abord écrit « Diev » vient du mot sanscrit « Devâ » ou « Devi », qui signifiait la « Femme lumière », la « Femme Esprit » ; on retrouve la racine de ce mot dans le « Div » du Zend, le « Dew » du Slave et tant d’autres dérivés. C’est au moyen âge seulement que le V de « Diev » fut remplacé par un U et que l’on écrivit « Dieu ». Ainsi, en Russie, on appelle encore la jeune fille Diéva. Les premières femmes régnantes, les Dévas, les Fatas, les Génies, les Almées, les Izeds, les Archanges, etc., représentent d’abord l’Esprit universel. L’art antique leur a toujours donné des figures féminines. C’est pourquoi l’idée de maternité sera liée à l’idée de Divinité. Plus tard, suivant l’évolution de l’idée divine, après une période intermédiaire entre le régime maternel et le régime paternel, alors que la Grèce eut accouplé Hermès et Aphrodite pour en faire un Dieu-couple, « l’Hermaphrodite » ou « l’Andro-gyne », c’est-à-dire le partage des facultés, l’égalité des sexes, il ne sera plus laissé place qu’à un Dieu unique, anthropomorphe, mâle, inutile, inconnu et incognoscible, relégué hors du monde, sur le trône de sa déserte immensité, et dont l’existence ne semble servir que de ferment de discorde entre les hommes.
    Il n’est pas surprenant, dit Bernard de Montréal dans La Genèse du réel, que l’homme moderne, malgré sa science, soit plus moyenâgeux que l’homme du passé. Comme les dieux n’ont pas été remplacés par sa réalité moderne, l’homme est sans source et sans identité, limité à sa vie matérielle et la mort qui l’achève.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 16:04

      @Étirév Ce qui est certain, c’est que l’éthique et la justice furent toujours représentées pas des divinités féminines : TH2MIS les yeux bandés. Athéna, le Maât. https://www.google.com/search?q=%5Ema%C3%A2t&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=Tai7aWbGkDkBPM%252CEsQ9gYoE_S1ZbM%252C_&vet=1&usg=AI4_-kR5Kwo1a90Uh4Dz5afNCrZz8uNCPA&sa=X&ved=2ahUKEwjCrfHd1_PuAhXODewKHYSrDjQQ_h16BAgUEAE#imgrc=MIrp_YNN0iiJEM. Question que l’on peut se poser : préférons nous un Dieu bon ou ou juste ? Mais c’est l’opposition entre justice de Dieu et indignité de l’homme qui serait plus importante encore, pour la réflexion théologique. L’homme ne peut atteindre la justice par ses propres efforts, même par l’obéissance à la Loi de l’Ancienne Alliance. C’est la foi en Dieu qui rend l’homme juste. Toute foi en Jésus-Christ peut être comptée pour justice. Car si une certaine chose a été imputée à quelqu’un, la foi était cette chose précieuse — pour la valeur de laquelle l’homme était réputé juste. De fait, elle lui était inhérente. Ainsi peut-on dire bienheureux l’homme auquel Dieu impute la justice. Ses iniquités ont été pardonnées ; ses péchés ont été « couverts ». Il a approuvé le soutien de Dieu — Lequel, en sa royauté, « approuve » sa Créature. C’est donc l’homme à qui Dieu n’a point compté de péché qui serait l’homme juste par excellence. Dieu autrement : Dieu n’est que le conscience, le Surmoi qui permet de juger si une acte est bon ou mauvais. L’athéisme n’est dicté dans ses actions que par la rationalité, le progrès. 


    • I.A. 18 février 18:44

      @Étirév

      Oui-mais-nan, m’enfin, Étirév... ! Ou alors avec des paragraphes, quoi !? Aérez, s’il-vous-plaît, nom de... Truc !

      Tenez, pour vous apprendre :
      « Déesse est le nom générique de toutes les femmes supérieures [...] » dites vous... Eh ben, non, parce que vous aviez oublié le « f » entre le Dé- et le -esse  !

      Donc du coup, à tourner comme vous le faites autour du pot sans entrer dans le vif du sujet, ça use nos vieux-yeux !!

      Je dis des bêtises. En fait vous avez inévitablement raison lorsque vous précisez :
      « C’est pourquoi l’idée de maternité sera liée à l’idée de Divinité. »


  • sylvain sylvain 18 février 12:22

    ... me dit inlassablement mon entourage. Entourage exclusivement chrétien, et plus précisément évangélique !


    ben mon pauvre, heureusement que vous pouvez extérioriser un peu sur AV .


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 18 février 12:27

    Dieu est en réalité le cosmos, les premières divinités désignaient les astres, puis cela a dérivé vers des divinités animales, puis des divinités mi-animal mi-homme, puis des divinités humaines pour finalement aboutir à une personnalité unique.

    Cet évolution résume parfaitement la chute de l’humanité dans le matérialisme dont on se désespère aujourd’hui de ne point toucher le fond. 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 12:37

    Dieu est verbe et signifie : qui brille, lumière. Il est UN parce qu’unique, mais partout parce qu’infini (THOT HERMES, mercure qui a le don d’ubiquité, il est partout TRISMEGISTE). Il s’oppose au diable (dont la signification est qui divise...pour mieux régner donc au lieu d’être infini, il devient le seul et l’UNIQUE). Le jour où les humains comprendront qu’ils aiment le même dieu (la vérité, la lumière, qu’ils ne seront plus dans la compétition et la rivalité donc la guerre) et détestent ce qui les sépare. Alors le monde connaîtra la paix...Névrose (acceptation de nos différences dans le même objectif : le bien pour tous) contre psychose (angoisse de morcellement, division qu’il faut contenir dans UN pouvoir autoritaire, fusionnel niant la différence). Et s’il est infini : il est hors de l’espace-temps.....


  • Laconique Laconique 18 février 12:42

    @P.-A. Teslier

    Vous nous avez manqué.


    • Decouz 18 février 13:32

      @Laconique
      Comme on manque une cible ?


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 février 15:36

      @Laconique
      Merci à vous !
      j’ai eu le Covid (celui venu de Chine, pays maudit des dieux).
      Mon retour est donc un peu frileux.


    • I.A. 18 février 19:01

      @P.-A. Teslier

      « j’ai eu le Covid (celui venu de Chine, pays maudit des dieux).
      Mon retour est donc un peu frileux. »

      ... Comme quoi Covid ne vous va pas si mal ! Moi aussi j’aime bien attraper ma petite grippe saisonnière (ça me rassure), mais je crois que c’est raté pour cette année !

      Sinon, j’ai l’impression que votre article nous dit que le Dieu le plus récent n’était pas assez qualifié pour remplacer le Dieu précédent... C’est juste une mise à jour, non ?

      Pour le reste, j’avoue préférer moi aussi la mythologie grecque aux évangiles : c’est plus relevé, plus riche, et surtout moins SM (du Sade, quoi !)

      Laissons donc les ouailles à leurs pasteurs respectifs, chacun chez soi et les mougeons seront bien dépouillés...


    • mmbbb 21 février 15:01

      @P.-A. Teslier si votre entourage est évangélqiue , il n est pas étonnant que vous soyez ainsi Le politologue Conesa Pierre les classe aussi féler du bulbe que les barbus notamment ceux qui sevissent aux USA Les memes en France mais moins nombreux C est pour cela que vous avez attrape le COVID 
      Quant a votre Dieu c est JUPITER , l homme politique ayant recu ce sobriquet
      Quant a Einstein, je ne trouve pas sa formulation tres opportune , Lui qui fut pacifique avait compris qu Hitler dont ses grandioses fetes paiennes issu de rites du paganisme allait occire ses semblables de meme confession .
      Il employa le mot Dieu , « Dieu ne joue pas au dés » cette phrase fut dite a M Bohr qui fut un des pionniers de la physique quantique.
      Quant l URSS de Staline, athe et ayant erige le culte de la personnalite comme jadis le culte de l etre supreme de Robespierre , les juifs ne furent mal traites sinon persecutes . Le culte notamment dans les regimes autoritaires du XX siecle ont servi au totalitarisme !
      Le matérialisme n est pas non plus la panacée Einstein a eu tort
      Quant aux chretiens , leurs nombres depassent le milliard , votre chiffre est faux
      La culture chretienne nous a laisse des oeuvres majeures en art et quoique vous en pensiez les peintre Raphael , Vinci et Michel Ange font parti du patrimoine mondial .
      Quoi qu il en soit , vous pouvez discourir aisément de Jésus et avoir quelques moqueries ou doutes de son existence , je ne pense pas que vous puissiez tenir ce genre de discours devant un autre public en France Vous devriez entretenir une correspondance avec ce professeur de Trappes ayant du quitter son poste .
      Mais votre copain Darmanin de LREM a dissous Generation Identitaire , Il a le sens des priorites Quel gouvernement courageux !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 21 février 15:21

      @mmbbb

      vous me dites : « Vous devriez entretenir une correspondance avec ce professeur de Trappes ayant du quitter son poste. »
      C’est-à-dire ? Soyez plus précis !

      Ai-je blasphémé ? Allez-vous lancer, après moi, une meute de religieux affamés ?


    • mmbbb 21 février 16:24

      @P.-A. Teslier moi je m en tape completement Je ne suis pas de l inquisition ni de l ancienne ni de la nouvelle qui sevit pernicieusement , celle qui sous le couvert de protéger les minorirtes installe de facto une nouvelle morale et reduit nos libertes .
      J ai eu une education catholique et ces gens la etaient obtus . j ai blasphémé et beaucoup c etait ainsi . J ai tourne la page , Cela ne m empêche pas d ecouter des musqiues sacrees et d etre féru d art notamment la periode de la renaissance , Le beau est un don de Dieu . Je le nomme ainsi par métaphore . Il est dommage qu a cause du COVID , je n ai pu aller voir le film sur ce maitre Michel Ange ecrit par un russe .
      Cette region est desormais peuplee par les turcs , communaute soumise aussi au radicalisme
      J avance ; lorsqu un prof se prend une bonne beigne, je ne compatis pas , je ne pleure pas , je dis que le blanc bec qui ne fut pas une chance inoue pour ce pays n aurait jamais ose ce geste .
      J affirme que votre mentor entretient une ambiguité sur cette immigration, il n est pas le seul . Mais c est assez grossier , il veut etre l archange Saint Michel terrassant le démon du radicalisme mais offrant a celui ci ( les migrants qui n abjureront jamais ) une terre d election dans ce pays Au fil des décennies nous avons le resutlat escompte de ce vouloir vivre ensemble .dont cet exemple

      Si vous etiez un peu curieux , vous auriez tape l « occurrence prof de Trappes » , vous seriez tombe inévitablement sur ce nom : Didier Lemaire .
      Lui ce ne sont pas des cathos qui sont a ses trousses il a affaire a des givres peu enclin au discernement et l acceptation d arguments contraire a leur dogme , Il du quitter son poste ! je lui donne peu cher de sa vie désormais . C etait le sens de mon propos .


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 12:47

    Trismégiste : trois fois grand : le père, le fils et le Saint Esprit. Jésus signifie : Sauveur. Ils est le fils qui sauve la parole du père pour transmettre son message au saint esprit, le jour de la PENTECOTE pentacle, cinquantième jour après Pâques) sur le tête des apôtres. Chargés de transmettre le message divin. 12 comme les douze signes du Zodiaque. Idem pour les chinois : douze animaux. 


    • Clocel Clocel 18 février 12:59

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Que viens faire céans le vieux Thot ?

      Les religions « monothéistes » se sont bâties en opposition à la tradition primordiale, qui elle reconnaît à chaque principe, une dualité.

      Les cathares ont payé très cher cet attachement au dualisme.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 13:15

      @Clocel Surtout que Philippe dit le Bel avait besoin de leur argent. Raison pour laquelle, il fit couper la tête de Jacques de Molay. Argent qui servit à la construction de la cathédrale Notre-Dames entre autre...Les Cathares étaient fort proches des Esseniens. La légende dit qu’il était sodomites..


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 13:42

      Il est que Maïa (d’où le mot maïeutique : accoucher par le verbe) et fille d’ATLAS (issus du chaos originel) (ATLANTIDE). Celui qui porte la voute céleste ou Macrocosme d’Etirev. Elle est la mère d’HERMES (étymologie imprécise, qui gonfle dans la clarté comme la lune...), c’est un messager (toujours l’idée de verbe). Maïa signifiant aimée. Associée au mois de mai. Comme le premier mai. Thoth Hermes Trismégiste est le dieu caché, intérieur, il est lié aux ROSES-CROIX. Croix Ansée ou croix de Tau. Liens entre présente l’union du féminin et du masculin. HERM-APHRODITE. Vous traduirez : HERMES ET JESUS Egyptian and Greek mythology Thoth/Hermes is known as the eye of Horus, ... of Heaven (Isis) combined with her ’son’ Jesus (really the Egyptian god Horus)


    • Gollum Gollum 18 février 13:50

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Mélu...  smiley 

      Jacques de Molay c’était l’ordre du Temple et donc rien à voir avec les cathares...

      En plus il n’a pas eu la tête coupée mais est passé par le bucher...

      Quant aux ésséniens ils avaient disparu depuis longtemps à l’époque cathare...

      Non, non, ne me remerciez pas de combler ainsi vos lacunes...

      On a l’habitude ceci dit hein... Bisou. smiley


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 13:59

      Dans l’arbre séphirotique, le microcosme, c’est MALKUTH, la matière. Au dessus se trouve le lune et à côté HOD (mercure, qui n’est pas encore mûr pour passer dans le divin). Il est dit qu’URANUS près de Kether (Hochmah) est le niveau supérieur de mercure. Il est passé entre autre par le soleil : l’AMOUR (Tipheret) qui est le passage de la matière vers le spirituel. Hod, c’est le langage qui sert à demander (je sais à la manière dont ma chatte s’exprime qu’il est temps de lui donner à manger, on est encore dans l’égo (dans la Torah : Hod signifie : tu ne voleras point, ce qui sous entend que tu parleras pour avoir. Hochmah ou Uranus, c’est le langage qui sert à échanger avec les autres. Malkuth et Kether sont indispensables l’un à l’autre. Microcosme et macrocosme sont liés. Comme Hermès et Aphrodite. D’ailleurs Malkuth est lié au chiffre 10. selon Pythagore, il pensait que le 10 = 1 + 2 + 3 + 4 symbolise la valeur ultime et nécessaire de la limite et de la forme, opposées à la non-limite et au chaos.

      Le symbolisme du chiffre 10 : la Tétraktys.

      Le chiffre 10 est avant tout celui de la célèbre Tétraktys pythagoricienne, doctrine qui offre sans aucun doute l’éclairage le plus complet. en conclusion le Divin ne peut être : qu’HERM-APHRODITE comme JANUS. 


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 14:01

      @Gollum Sans rancune. Vos précisions vachardes me manqueront...SNIF....


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 14:05

      @Gollum Avant votre départ. Pourriez-vous développer : LE MONT SION..... J’attends toujours le fameux livre de Rennes le Chateau. de J. P. MONTEILS. Les magiciens du crépuscules. Sinon laissez tomber...


    • Gollum Gollum 18 février 14:09

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Et vous, vos logorrhées à base de fantaisies non étayées juste parce que vous le valez bien (© L’Oréal) ne me manqueront pas du tout...

      Mais je reviendrai peut-être à l’hiver... à la saison froide je m’ennuie un peu...

      Juste voir si vous avez augmenté le débit de vos insanités pendant mon absence.. Profitez en bien en tous les cas ça va être open bar pour vous. smiley


    • Gollum Gollum 18 février 14:10

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Sinon laissez tomber..

      Je crois que je vais laisser tomber...


    • Pascal L 18 février 23:29

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Les Esséniens, nous ne savons pratiquement rien sur eux. Mais effectivement, il faut chercher parmi les successeurs des groupes judéo-chrétiens : Ebionites->Elkasaïtes->Manichéens->Cathares. S’ils ont été combattus, c’est principalement parce qu’ils contestaient le pouvoir du roi de France, ce qui est impardonnable et aussi parce qu’ils pratiquaient l’assassinat rituel pour accélérer le salut. « sodomites », on l’ignore, mais ils interdisaient le mariage. Le trésor c’est sans doute une légende à une époque où les armées se rémunéraient sur sur les prises de guerre. Pas de quoi financer la construction d’une cathédrale. De toutes façons, l’argent aurait été partagé entre les soldats bien avant d’arriver sur un chantier.


    • L'apostilleur L’apostilleur 19 février 08:49

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      « ...Argent qui servit à la construction de la cathédrale Notre-Dames.. »

      Ah bon !

      C’était pour une bonne cause alors , non ?


    • Gollum Gollum 19 février 09:15

      @Pascal L

      Mélusine est la reine des fake-news mais dans le genre manipulateur pervers vous êtes pas mal aussi..

      Car tout est faux dans votre scénario..


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 février 11:54

      @L’apostilleur Le plus étrange c’est que Philippe IV dit le Bel (les capétiens aux capes raccourcie) s’opposait au Pape. 
      Sources : wiki : Philippe IV eut des difficultés à reprendre la maîtrise des finances de son royaume et à mettre fin aux mutations monétaires. Pour cela, il crut bon d’abattre l’ordre du Temple (qui était devenu une puissance financière internationale), d’expulser les Juifs, de procéder à une dévaluation en rétablissant une monnaie d’or qui restera ferme pendant plus d’un siècle. À la fin du règne, les foires champenoises sont concurrencées par le commerce maritime direct de l’Europe du Nord avec l’Italie. A moment ou la tête de Louis XVI fut coupée, selon la légende, une personne présente a trempé son doigt dans son sang : LES TEMPLIERS SONT VENGES. Philippe le Bel mit définitivement fin à la période mérovingienne. Vint ensuite les valois (François 1er) et le Renaissance. Henry IV lui descend des Bourbons-capétiens. Louis XVI étant mi-bourbon. Certains bien sûr diront qu’il reste des descendants de la lignées mérovingienne...


  • Samson Samson 18 février 12:52

    « Ou tu crois, ou tu ne crois pas, me dit inlassablement mon entourage. Entourage exclusivement chrétien, et plus précisément évangélique ! »

    Hi, hi, ...

    Ceci expliquant cela, foin donc de toute subtilité !

    Au moins l’avantage, c’est qu’un neurone suffit et rend bien inutile - au risque autrement de surchauffe - le recours à toute complexité de la machine cérébrale ! En Marche vers Nulle Part, on conviendra volontiers qu’elle est infiniment mieux utilisée pour déterminer le choix de la couleur et la consistance du papier hygiénique, ou pour voter comme on achète un chat dans un sac, ... !

    Ce qui m’afflige le plus chez les sots est moins leur sottise que leur acharnement à vouloir l’imposer en la proclamant haut et fort !

    Vous ne pourriez même concevoir à quel point je vous plains, ... ! smiley smiley smiley


  • Ausir 18 février 13:10

    L’auteur manque cruellement de culture religieuse et pire de compréhension de ce qu’est la métaphysique , il reste lamentablement au niveau des pâquerettes du matérialisme .

    Par exemple dire que Jésus est Dieu nest pas à prendre au 1ier niveau , 

    et le Coran admet que Jésus soit le « sceau de la Sainteté » c’est à dire celui qui a atteint le plus haut niveau spirituel.

    etc etc


    • Pascal L 19 février 00:06

      @Ausir
      « dire que Jésus est Dieu n’est pas à prendre au 1ier niveau » Il faudra que je lui dise, ça devrait beaucoup l’amuser. Jésus, tout le monde peut le rencontrer même si beaucoup préfèrent ne pas le faire ou ignorent que c’est possible. Pour se faire une idée sur sa divinité, rien de tel que cette rencontre car ceux qui l’ont fait connaissent le résultat.
      Par ailleurs Jésus dit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham fût, moi, JE SUIS. » (Jean 8, 58). C’est intéressant cette utilisation du présent après le passé simple. Mais qui n’est pas soumis à la contrainte du temps, sinon celui qui a créé le temps ?

      « le Coran admet que Jésus soit le « sceau de la Sainteté » » Ben non. Référence S.V.P. ?
      Jésus est mentionné 59 fois dans le Coran. Il y est dit « parole de vérité » (s19,34) ou « verbe de Dieu » (s3,45), « oint » (s3,45), « signe au sujet de l’heure » (s43, 61), « Esprit de la part de Dieu » (s4, 171) mais jamais « sceau de sainteté ». Par ailleurs, le Coran n’admet pas, il affirme. Il n’y a aucune concession au christianisme dans ce livre. Nous sommes dans autre chose.


    • L'apostilleur L’apostilleur 19 février 09:06

      @Pascal L
      « .....le Coran n’admet pas, il affirme. Il n’y a aucune concession au christianisme dans ce livre.. » 

      Pas de concession au christianisme, mais truffé de « Jésus » et de « Marie »

      ...où Allah dit (s3v55)« O Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t’élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n’ont pas cru et mettre jusqu’au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas..."

      Ce n’est pas une concession vous avez raison, on dirait plutôt une préférence. 


    • Ausir 19 février 09:44

      @Pascal L

      Michel Chodkiewicz, Le sceau des saints. Prophétie et sainteté dans la doctrine d’Ibn Arabî

      Et Ibn ARABI grand penseur musulman soufi reconnait la Trinité , il dit :

      « Il est Un et Il est Trois » ,
      il reconnait bien là que Jésus est Dieu , 
      cf Charles André GILLIS « Marie en Islam » , 

      car le Verbe de Dieu est Dieu 

       Mais cette notion n’est pas simple à comprendre pour les matérialistes ,

      c’est pourquoi , monsieur Pascal L le fanfaron , je maintiens que la compréhension de la Trinité et de la notion « Jésus est Dieu » n’est pas accessible à tous , 

      une prédisposition , une connaissance des choses spirituelles est nécessaire , 
      d’ou cet article ridicule qui ne montre que l’ignorance de l’auteur .


    • Pascal L 19 février 11:02

      @L’apostilleur
      Tout texte qui parle de Jésus et Marie n’est pas forcément chrétien. Votre citation n’a rien de chrétienne car elle contient plusieurs fautes inacceptables pour un chrétien. La première est que Jésus est déjà ressuscité et nous pouvons le rencontrer aujourd’hui comme vrai Dieu. Dieu ne débarrasse pas Jésus de ceux qui ne l’ont pas cru, car le salut dépend de notre acceptation de l’Amour de Dieu bien plus que de son arbitraire et il n’y a pas de hiérarchie au paradis. L’humilité reste la règle et toute forme d’orgueil est satanique. De plus c’est Jésus que nous rencontrons après la mort. Pour un Chrétien, il est le chemin, la vérité et la vie.
      Le Coran est peut-être truffé de Jésus et Marie, mais la simple comparaison du Coran et des Evangiles nous montre que nous ne sommes pas dans le même monde. La recherche historique nous montre que l’islam est dérivée de la religion des Nazaréens, une secte judéo-chrétienne parfaitement hérétique, à la fois pour les juifs et pour les chrétiens (ils sont plus juifs que chrétiens). La christologie du Coran se retrouve dans les textes apocryphes de cette secte et de celles qui l’on précédé : Ebionites, Elkasaïtes... Tout ça, c’est pour refuser l’amour absolu et inconditionnel de Dieu pour l’humanité tel que Jésus l’a annoncé. Le problème est que cet amour n’est pas trop compatible avec notre orgueil et c’est pour cela qu’il a été refusé. Le salut auprès de Dieu est remplacé par un ersatz, soit terrestre (comme dans le proto-islam) soit aux cieux mais loin de Dieu et dans une représentation tout à fait terrestre (rivières, sofas, alcool, vierges...) Dans l’islam, Allah n’est que le faire-valoir des califes et cela nous montre que l’islam est une religion inventée par les hommes.

      En aucun cas, le Coran ne peut être considéré comme une suite des Evangiles à cause des différences fondamentales de la théologie qu’il contient.


    • Pascal L 19 février 11:19

      @Ausir
      Ibn Arabî est loin de représenter tout l’islam. Le soufisme est une variation minoritaire de l’islam qui essaie de palier à l’absence de spiritualité du Coran par l’importation d’une spiritualité étrangère (hindouisme en l’occurence). L’acceptation de la Trinité par quelques-uns ne cachent pas que les soufis, s’ils montrent un amour inconditionnel pour Dieu, ont toujours du mal à accepter l’amour inconditionnel de Dieu pour l’homme. S’ils se débarrassaient du Coran, ça irait mieux.
      La Trinité, il en reste bien des traces dans le Coran, mais le musulman est amené à penser que Jésus n’est qu’un prophète et jamais au dessus de Muḥammad. Chaque fois que j’ai montré ces traces de la Trinité à un musulman, ils protesté... Les manuscrits de la fin du 7ème siècle nous montre des transformations supplémentaires ou l’Esprit-Saint est replacé par grattage par l’Esprit du Saint, soit l’archange Ğibrīl dictant le Coran à Muḥammad. En fait le Coran a bien été rédigé sur une période de deux siècles, des prédications des Nazaréens aux dogmes des mutazilites au 9ème siècle. Certains versets n’ont pas pu être écrit avant la période abbasside, alors que les scribes de Bagdad ne comprenaient plus ce que les scribes de Damas ont pu écrire. Les différentes strates d’écritures sautent aux yeux des chercheurs alors que les musulmans sont conduits à ne pas se poser de questions.

      « Mais cette notion n’est pas simple à comprendre pour les matérialistes » Certes, mais le Coran est un texte hyper-matérialiste construit pour le bénéfice des califes.


    • Ausir 19 février 14:26

      @Pascal L

      Ce qui importe est la vérité métaphysique , un courant peut être minoritaire et détenir la vérité .
      Je suis catholique parce que c’est une pratique qui me convient et qu ’après étude j’estime que la foi catholique est dans la vérité et je peux le démontrer , mais pas en un paragraphe ..
      après étude il y aussi de la spiritualité dans le Coran , vous ne la voyez pas c’est tout .Et Ibn Arabi est celui qui a le plus explicité les différents degrés du Coran , le fait qu’il ne soit pas compris par la majorité et même haï et ait été pourchassés par les musulmans de son époque ne prouve rien .
      Ce ne sont pas les personnages qui comptent mais le message , la signification métaphysique .
      La Connaissance est au delà des religions , 
      les textes fondateurs des 4 grandes religions :Hindouisme , Judaïsme , Christianisme Islam sont tous dans le Vérité car orchestrés par l’Esprit Saint , mais ce n’est pas le coque , la forme qui compte mais l’esprit , le noyau , le message , qu’on ne peut jamais appréhender avec juste l’égo =nature humaine .
      ensuite l’interprétation des hommes ont fait dévier le message, qui est maintenant perdu et dégénéré , même au Vatican , à cause de la nature humaine , mais en cherchant bien et en étant inspiré par l’Esprit on peut retrouver exactement le même message dans toutes les religions .Et par exemple que Jésus est Dieu , même la Trinité était connue par les rabbins jusqu’à Siméon le Juste (après la vérité s’est perdue et le judaisme à dégénéré ) 
      Ainsi pour les musulmans de haut niveau :Jésus et Mohamed sont frères et ont tous deux hérité de l’esprit christique :
      la personne Jésus est double :il y a sa nature humaine et sa nature divine christique , et bien même chose pour Mohamed , il n’y en a donc pas un qui est au dessus de l’autre , Jésus étant le Sceau des Saints , Mohamed étant le dernier Prophète .Il n’y a pas à se disputer pour cela.

      Vous parlez comme un intellectuel , un étudiant qui s’en tient à la forme mais vous n’avez pas expérimenté la vraie connaissance , la spiritualité , vous en restez aux textes , à la croyance ...vous ne comprenez pas le symbolisme et la métaphysique .

    • Gollum Gollum 19 février 14:36

      @Ausir

      Vous parlez comme un intellectuel , un étudiant qui s’en tient à la forme mais vous n’avez pas expérimenté la vraie connaissance , la spiritualité , vous en restez aux textes , à la croyance ...vous ne comprenez pas le symbolisme et la métaphysique .

      Un pur produit du christianisme de masse : sectaire et borné et en plus imbu de lui-même...


    • Pascal L 19 février 16:00

      @Ausir
      Ben, je suis également catholique mais j’ai quelque divergences avec vos propos.
      Tout d’abord, aucun groupe ne détient la vérité. La vérité est en Dieu et même si l’Esprit-Saint peut inspirer nos actions, à aucun moment il nous délègue cette vérité. Parce que quelques uns d’entre-nous ont pu rencontrer Jésus, nous savons de quel côté chercher. Jésus nous offre des fenêtres sur la vérité mais pas la Vérité tout entière. De toutes façons, ce que nous devons savoir est contenu dans les Evangiles de la tradition des apôtres et les historiens confirment l’authenticité de ces textes.
      Sur le Coran et la naissance de l’islam, j’ai lu des dizaines de milliers de pages, provenant de thèses de doctorat et de scientifiques connus. J’en ai certes un connaissance livresque, mais je discute beaucoup avec des musulmans et des ex-musulmans qui cheminent vers le baptême catholique. Les musulmans qui viennent du Maghreb ont intégré une autre forme de spiritualité dans leur religion, celle des marabouts africains. Cet islam n’a d’ailleurs que l’apparence de l’islam et des restes des religions précédentes à l’intérieur. Les kabyles font d’ailleurs toujours le signe de croix, parfois amputé. La plupart n’ont jamais lu le Coran, du moins dans une langue qu’ils peuvent comprendre et nous avons toujours des qui-pro-cos sur le contenus du texte.
      Le problème des spiritualités intégrées dans l’islam, c’est que ce sont des spiritualités pre-chrétiennes, orientées vers les esprits. Si ils avaient intégré la spiritualité chrétienne, ils ne seraient plus musulmans car la rencontre avec Jésus est toujours un choc pour l’esprit.

      « les textes fondateurs des 4 grandes religions :Hindouisme , Judaïsme , Christianisme Islam sont tous dans le Vérité car orchestrés par l’Esprit Saint » Je ne peux pas valider une telle affirmation relativiste où l’on peut encore voir l’influence de Massignon, Franc-Maçon entre autres et de la Franc-Maçonnerie en général. Je sais, pour l’avoir étudié, que le Coran est une fabrication à 95% humaine et ne répond qu’à l’ambition des califes à conquérir le monde. Pour l’hindouisme, il s’agit d’une religion des Esprits et si j’admet parfaitement l’existence de ces esprits, je rappelle que Jésus n’a pas arrêté de les chasser et ce, parce qu’ils s’interposent entre Dieu et nous. La prière de délivrance est toujours d’actualité dans l’Eglise catholique et pour avoir participé à ces prières, je peux affirmer que cette délivrance transforme la vie des intéressés. Pour le judaïsme, la plupart des livres existants au premier siècle ont été intégrés dans la Bible chrétienne, mais les Talmuds ont consacré une rupture, et ce sont les descendants des pharisiens qui en sont à l’origine. Il s’agissait de maintenir le judaïsme en l’absence de Dieu, parti à la destruction du Temple. Pas terrible, comme spiritualité. La plupart des Juifs du premier siècle se sont convertis au christianisme et Jérusalem était une ville chrétienne au 4ème siècle. Iil existe encore aujourd’hui des juifs messianiques qui reconnaissent la divinité de Jésus mais peut-on encore parler de judaïsme dans ce cas ?
      Parce que j’accompagne des ex-musulmans qui demandent le baptême catholique, je sais qu’il n’y a aucune équivalence entre l’islam et le christianisme et l’islam n’est pas une voie vers le salut. Sur Paris, il y a pas loin de 30% des catéchumènes qui viennent de l’islam. Tous me parlent de mensonges quand ils évoquent leur ancienne religion. Ce qui n’empêche pas des individus musulmans de recevoir le salut, mais après avoir accepté l’Amour de Dieu et le Coran ne les conduit pas dans cette direction.

      « l’interprétation des hommes ont fait dévier le message, qui est maintenant perdu et dégénéré » Vous parliez avant du rôle de l’Esprit-Saint, mais justement, cet Esprit-Saint fait en sorte que l’enseignement de Jésus soit conservé. Il ne confirme jamais l’hindouisme ou l’islam. Il est d’ailleurs intéressant d’observer la multiplication des signes de la présence de l’Esprit-Saint à notre époque. D’un autre côté, Jésus nous signale, par les paroles de connaissance, qu’il est temps de faire des provisions d’huile. Si vous êtes catholique, l’allusion devrait être transparente.

      « Jésus et Mohamed sont frères et ont tous deux hérité de l’esprit christique » Muḥammad, on ne sait pas qui c’est, la Sîrah est une légende construite autour du plus obscur des prédécesseurs du calife ʿAbd Al-Malik, véritable créateur de l’islam. Muḥammad est un nom inventé à cette époque, les écrits du 7ème parlent plutôt de mḥmd qui un titre honorifique porté par tous les califes de ce siècle qui se prennent alors pour les représentants de Dieu. Nous savons également que La Mecque ne pouvait pas exister à cette époque et que la langue et l’écriture du Coran dérivent principalement du syro-araméen, la langue parlée et écrite dans le nord de la Syrie et pas dans le sud de l’Arabie. Les traces de la tribu de Muḥammad se retrouvent en plein pays alaouite, zones où les habitants se désignaient encore comme Nazaréens avant le protectorat français au siècle dernier. Finalement, tous ces indices construisent une origine cohérente à l’islam mais très différente de la légende véhiculée par l’islam.


    • L'apostilleur L’apostilleur 19 février 18:42

      @Pascal L

      « Tout texte qui parle de Jésus et Marie n’est pas forcément chrétien. Votre citation n’a rien de chrétienne ... »

      Relisez calmement, ce texte est celui du coran.


    • Ausir 19 février 20:38

      @Pascal L

      « je sais qu’il n’y a aucune équivalence entre l’islam et le christianisme et l’islam n’est pas une voie vers le salut. »

      faux archi faux ; désolé mais vous ne comprenez rien , votre connaissance de l’islam est exotérique (et tronquée) c’est celle des musulmans actuels qui ont pignon sur rue mais pas la Vérité , et vous n’êtes pas allés chercher plus loin , 
      vous devriez vous familiariser avec le symbolisme et la métaphysique et lire les soufis comme Charles André Gillis ,et surtout René Guénon .

      Comment pouvez affirmer qu’aucun groupe ne détient la Vérité ?
       ca serait comme affirmer qu’il n’y a pas de Vérité , c’est une hérésie pour un catholique ,en tant que catholique vous devriez savoir que la tradition catholique (dans son ésotérisme , son noyau ) est la Vérité , et le protestantisme et autres évangélismes sont dans l’erreur , la nature christique de Jésus descend réellement dans l’hostie quand le prêtre catholique lui ordonne :c’est la Présence réelle , qui est une réalité que certains ont expérimenté (cf Le curé d’Ars et bien d’autres ) .


      La réalité est qu’il y a bien une Vérité (et plusieurs voies pour y parvenir )
      chacun voit à son niveau (parce que nous sommes voilés ) et plus nous progressons dans la Connaissance plus nous accédons à cette Vérité (ou pour dire autrement moins nous sommes dans l’erreur ) , sans arriver bien sur au niveau suprême de voir Dieu en face .
      L’étude de la tradition catholique aide à la progression spirituelle parce que c’est une des voie :mais ce n’est pas le message du pape d’ aujourd’hui qui prône un religion qui a chuté dans l’émotionnel et qui n’a plus rien à voir avec le spirituel , vous n’apprendrez rien en écoutant le pape , il n’y a qu’à voir la crèche satanique du parvis du vatican .


      La shahada ou profession de foi islamique signifie
      « Il n’y a de Réalité , que la seule Réalité » 
      La progression spirituelle c’est de s’approcher le plus possible de la Vérité/Réalité et le soufisme qui est une mystique très proche de la mystique chrétienne est une autre voie .













    • Ausir 19 février 20:47

      @Pascal L
      Ben, je suis également catholique mais j’ai quelque divergences avec vos propos.

      d’après vos propos on dirait bien que vous avez été endoctriné , sans esprit critique vous croyez à la propagande officielle catholique comme les musulmans croient en la propagande de leurs imams, 
      la Connaissance est forcément de l’ordre du symbolisme et de la métaphysique , la lecture du grand St Thomas d’Aquin vous ferait du bien , de même que méditer sur sa vie :il avait de façon intellectuelle et intuitive tout explicité , étudié , analysé , et puis un jour il a eu l’expérience de la Présence et alors il a tout compris :tout ce qu’il avait écrit avant était bien sur juste mais n’égalait pas l’expérience directe .


    • Gollum Gollum 20 février 08:54

      @Ausir

      on dirait bien que vous avez été endoctriné , sans esprit critique vous croyez à la propagande officielle catholique

      Il y a longtemps que je l’avais pointé du doigt le bonhomme... Cela saute suffisamment aux yeux.

      Pour votre info c’est un charismatique ce mouvement né de l’autre côté de l’Atlantique et encouragé par JP2 pour faire face à la théologie de la Libération au grand bénéfice de l’Oncle Sam d’ailleurs jamais critiqué par Pascal à l’inverse du monde russe toujours critiqué.. Il y a eu un reportage sur Arte là-dessus fort intéressant..

      Il ya une logique là derrière. On peut noter que les charismatiques encouragent le contact direct avec Dieu ce qui est assez protestant quelque part... JP2 en encourageant ce mouvement a t il mis de l’eau dans son vin de messe afin de contrer aussi le protestantisme ? On peut se poser la question.

      la Connaissance est forcément de l’ordre du symbolisme et de la métaphysique

      Ah oui mais cela l’obligerait à se renseigner, à réfléchir, et dans ces milieux là on préfère croire et surtout se croire privilégié par un contact personnel avec Jésus...

      N’est-ce pas mon bon Pascal ? smiley


    • Pascal L 22 février 17:50

      @Ausir
      « vous avez été endoctriné » par le texte des Evangiles et Jésus en personne. Il y a pire comme endoctrinement car l’amour de Dieu nous libère. Pourquoi ne cherchez-vous pas à rencontrer Jésus plutôt que de cherchez de l’ésotérisme dans la Bible ? Il a sans doute beaucoup de choses à vous enseigner : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. » (Jean 16 12-13)
      Jésus s’adresse toujours à notre cœur et non à notre intelligence, ce qui fait que même des handicapés mentaux peuvent peuvent recevoir son enseignement et être sauvés. Ouvrez votre cœur.
      St Thomas d’Aquin s’est trompé sur l’immaculée Conception et maintenant nous découvrons qu’il s’est aussi trompé sur d’autres sujets. Il n’y a que Dieu qui ne se trompe pas. Plutôt que St Thomas d’Aquin, vous devriez lire Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, autre docteur de l’Eglise qui a tout découvert en ouvrant son cœur à Jésus...


  • Jonas Jonas 18 février 13:19

    « Allah, Appolon, Aton, Bacchus, Brahma, Horus, Junon, Jupiter, Mars, Mercure, Neptune, Odin, Saturne, Shiva, Uranus, Vénus, Vishnou, Vulcain, Yahvé, Zeus … et les centaines d’autres dieux, actuels et passés sont, de fait, un seul est même Dieu : Jésus. »

    La multitudes de divinités païennes que vous citez ne représentent pas Jésus, ni Dieu, tout simplement parce qu’elles ignorent le mystère de la Sainte Trinité.
    La religion vient de « relier », lier l’humain à Dieu, lier le mari à sa femme, la mère à son enfant, l’humain à l’humain, et pour relier deux points, il faut trois éléments, le point A, le point B et le lien entre les deux : le Père, le Fils et le Saint Esprit.
    Les idoles païennes ne sont que des figures distantes adorées sans rapport et sans relation avec notre propre être intérieur, forgé par notre Créateur, elles ne nous parlent donc pas.
    Le dogme fondamental de la Sainte Trinité, ce lien mystérieux qui nous relie à Dieu dans nos prières, nos méditations, n’a aucune existence dans les idolâtries du paganisme. C’est ce qui différencie Dieu du monde satanique.

    « Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. »
    Jean 8:58

    « Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. »
    Jean 6:53-56

    « Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. »
    Matthieu 18:20


    •  C BARRATIER C BARRATIER 18 février 17:44

      @Jonas
      Des canibales boufffent sa chair et boivent son sang. Robinson Crusoé s’en méfiait déjà


    • Jonas Jonas 18 février 22:50

      @C BARRATIER « Des canibales boufffent sa chair et boivent son sang. Robinson Crusoé s’en méfiait déjà »

      C’est exactement par ce type de remarque d’incompréhension et d’étonnement provenant de païens et autres athées, que l’on peut constater à quel point Jésus Christ est venu bouleverser nos existences, et est différent de tout ce qui a pu exister auparavant.


  • pierrot pierrot 18 février 14:19

    Actuellement, nous commençons à sortir de l’obscurantisme millénaires et beaucoup pensent, à juste titre, qu’il n’y a pas de dieu sauf pour certains esprits faibles.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 16:43

      @pierrot Pas du tout certains....Nouvel OBS 2020 : 

      L’étonnant retour en grâce des gnostiques (et ce qu’ils nous disent sur l’humanité confinée)L’héritage spirituel des « Sans roi », entre mysticisme et anarchisme, est devenu la toile de fond de l’oeuvre de l’essayiste Pacôme Thiellement

    •  C BARRATIER C BARRATIER 18 février 17:55

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Bonne définition des incrédules, des « Sans roi ». Pas de révérence ni de plat ventre, pas de supplication. Des esprits forts à ne pas confondre avec des anarchistes qui refusent toute organisation sociale. Notre démocratie se méfie de ses élus présidents, et au bout de 5 ans ils les virent en général. Chirac, Mitterand ont fait deux mandats. Pas plus. Les autres un seul.On peut donc accepter une direction provisoire du pays par celui qui a obtenu le plus de suffrages.

      A la différence des dieux, par définition tous vivants éternellement, ils sont mortels dans leurs fonctions, ce qui est humain et donc bon pour l’humanité.

      Cet article a le mérite d’avoir provoqué des réactions intéressantes, d’autant plus qu’elles ne visent nullement à faire changer les gens d’avis, ce qui n’est ni souhaitable ni possible heureusement.


  • pierrot pierrot 18 février 14:39

    La bible résume quelques paroles du mythique Jésus :

    Luc 12.27 : « amenez moi mes ennemis et vous les égorgerez en ma présence ».

    Luc 12.51 :« je suis venu pour apportez le feu sur la terre, pas la paix mais la division ».

    Paul 1.1 et 13 : « malheur aux femmes qui sont enceintes et à celle qui allaitent, heureuses les stériles ».

    Marc 16.16 : « celui qui ne croira pas, sera condamné ».

    Marc 12.32 : " le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné.

    Ces paroles de Jésus sont abominables et condamnables.

    Mais , probablement que Jésus n’a jamais existé mais est une personne mythologique juive.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 16:11

      @pierrot Et qui vous dit que la Bible est la parole de dieu ?????


    • Gollum Gollum 18 février 16:31

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      C’est ce qu’est en train d’expliquer le monsieur...

      Si vous aviez suivi... smiley

      Et dire qu’il y a des smiley pour plusser vos posts...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 16:39

      @Gollum Je pensais que vous aviez totalement tourné la page avec mes commentaires. Vous êtes certains que durant votre absence, vous m’oublierez tout à fait. Je n’ai sais plus dans quel film l’acteur dit à voie haute, je l’aurai,.. Si ce n’est pas cette fois-ci, ce sera une autre... 


    • Gollum Gollum 18 février 16:43

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Ce ne sera pas la première fois que je quitte le site. Ce sera même la troisième sauf erreur...

      Et franchement, ça fait du bien.


    • Jonas Jonas 18 février 23:29

      @pierrot « Luc 12.27 : « amenez moi mes ennemis et vous les égorgerez en ma présence ». »

      Vous êtes vraiment de mauvaise Foi !
      Jésus enseigne par Paraboles, il raconte dans Luc à ses disciple pressés de voir venir le Paradis sur Terre car incapables de différencier la cite de Dieu de la cité de l’homme, l’histoire d’un roi qui s’accapare de toutes les terres, maltraite les bons, récompense les injustes et massacre ses ennemis.

      ----------------------------
      Luc 12.51 :« je suis venu pour apportez le feu sur la terre, pas la paix mais la division ».

      Effectivement, le message du Christ est sans commune mesure avec ceux qui sont venus avant lui. Pour suivre son message bouleversant qui rompt avec tout ce que les sociétés païennes ont pu connaître avant, des milliers sont morts en martyr.

      ----------------------------
      « Paul 1.1 et 13 : « malheur aux femmes qui sont enceintes et à celle qui allaitent, heureuses les stériles ». »

      Saint Paul raconte ce qui arrive aux peuples qui écoutent et adorent les faux prophètes et qui fuient ensuite sous leur menace.

      ----------------------------
      Marc 16.16 : « celui qui ne croira pas, sera condamné....Marc 12.32 : " le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné. ».

      Celui qui ne croira pas à la fidélité, la vérité et la vie, mais voue sa vie à l’injustice, la cupidité et le mensonge sera condamné dans la cité de Dieu.


    • Pascal L 19 février 00:47

      @pierrot
      Jona a déjà bien répondu. Je voudrais juste préciser cette idée de blasphème contre l’Esprit qui n’est pas très simple. Tout d’abord, il s’agit de l’Evangile de Matthieu 12,32 et non celui de Marc. Le texte complet est : « Et si quelqu’un dit une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné ; mais si quelqu’un parle contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné, ni en ce monde-ci, ni dans le monde à venir. » Nous voyons qu’un blasphème contre Jésus peut être pardonné mais pas un blasphème contre l’Esprit-Saint. Quelle différence ? Jésus dans la Trinité c’est Dieu que nous voyons en face, avec qui nous pouvons dialoguer, alors que l’Esprit-Saint est Dieu qui agit en nous. C’est donc l’Esprit-Saint qui nous dévoile dans notre corps et notre âme l’amour de Dieu et c’est notre capacité à accepter cet amour qui est l’unique condition du salut. Cet amour n’est pas donné à tous durant notre vie, mais il est donné à tous après la mort, alors que cette vision de Dieu n’est pas obscurcie par Satan. Tant que Satan s’interpose, vous ne pouvez pas être considéré comme coupable de refuser cet amour car cela serait considérer Dieu comme pervers. Lorsque vous avez un accès plein à l’amour de Dieu, le refuser devient alors définitif car votre choix est éclairé. L’accès plein à l’amour de Dieu est possible pour des personnes vivantes. L’effet est tel que l’on ne souhaite plus que cela, mais il peux exister des circonstances dans lesquelles vous pourriez encore choisir Satan ensuite. Je ne connais personne qui a reçu cet amour de son vivant et l’a refusé ensuite. Lisez « histoire d’une âme » de Ste Thérèse de Lisieux.

      Ne croyez pas que ce choix soit simple. Beaucoup préfèrent l’amour d’eux-même à l’amour de Dieu et des autres. L’enfer est rempli d’orgueilleux qui voudraient bien la vision béatifique de Dieu, mais par convoitise et non par amour. Le salut reste votre choix personnel et vous êtes seul responsable, mais il faut bien choisir l’amour de Dieu et des autres pour en bénéficier. Dieu ne peut forcer personne à vivre dans cet amour si cette idée est insupportable.


    • pierrot pierrot 19 février 11:26

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Comme tous les documents, la bible a été écrite par des hommes.
      Lesquels ?
      Je ne sais pas, une des hypothèses de certains historiens serait des Juifs hellénisés à Alexandrie, suite à la destruction de Jérusalem en l’an 70, et dont pour faire simple : « pourquoi avons nous été punis ? , réponse : parce que nous attendions le messie annoncé, il est arrivé et nous ne l’avons pas vu » !

      Mais d’autres hypothèses sont aussi crédibles.


    • pierrot pierrot 19 février 11:34

      @Jonas
      Même sus cette forme, un peu adoucie, ces paroles sont abominables et si un pseudo prophète les prononcerait actuellement, il serait condamné à la prison pour apologie de meurtre.

      Ah si Jésus avait une kalach, quel usage en ferait il ?

      Heureusement que ce n’est qu’un mythe basé sur des prophéties juives.


    • Passante Passante 19 février 11:43

      @pierrot

      non ce qui se gribouille à Alexandrie c’est du très bon commentaire ou midrach, philon et les copains ou le siracide, sinon surtout les premiers chrétiens origène, clément etc
      alexandrie fleurit mais alexandrie est tranquille
      elle ne peut donc pas écrire joël, ni aller aussi loin qu’osée,
      ni pondre sophonie ou nahoum,
      elle ne peut pas créer l’énormité d’isaïe
      pour ça il faut de la terreur, beaucoup de terreur !

      c’est-à-dire la menace réelle des rois d’orient,
      assyrien, perse, babylonien, etc


    • Gollum Gollum 19 février 14:17

      @Pascal L

      Cet amour n’est pas donné à tous durant notre vie, mais il est donné à tous après la mort, alors que cette vision de Dieu n’est pas obscurcie par Satan. Tant que Satan s’interpose, vous ne pouvez pas être considéré comme coupable de refuser cet amour car cela serait considérer Dieu comme pervers. Lorsque vous avez un accès plein à l’amour de Dieu, le refuser devient alors définitif car votre choix est éclairé.

      Mais où allez vous chercher tout ça ? smiley

      Ce que j’aime avec Pascal c’est qu’il écrit un scénario entier sorti on ne sait d’où mais qu’il faudrait avaler tout cru tellement il se pense éclairé dans les choses de Dieu... (et après le même bonhomme et tous ses fans diront que je suis orgueilleux... smiley )

      J’en ai un autre de scénario.. Puisque Dieu est amour et que Satan n’est plus là et que l’amour de Dieu est infini l’homme ne peut que dire oui et pas autre chose...

      Non ça ne vous convient pas ? 

      Il est sorti tout droit de mes neurones comme le vôtre... Ah oui mais le mien n’est pas valable, j’ai pas rencontre Jésus.. vous si... smiley


    • Gollum Gollum 19 février 14:21

      Cet amour n’est pas donné à tous durant notre vie, mais il est donné à tous après la mort, alors que cette vision de Dieu n’est pas obscurcie par Satan. Cet amour n’est pas donné à tous durant notre vie, mais il est donné à tous après la mort, alors que cette vision de Dieu n’est pas obscurcie par Satan.

      Le plus drôle est que ce scénario est très proche de la doctrine bouddhiste.

      Au moment de la mort la Claire Lumière se manifeste et celui capable de la reconnaitre comme telle obtient la Libération immédiate et le Nirvana.

      Sinon il ne la reconnait pas, en est effrayé, et les désirs non maitrisés entrainent une nouvelle naissance..

      Pascal L un bouddhiste qui s’ignore. smiley


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 février 14:29

      @Gollum Cet amour n’est pas donné à tout le monde. Si. Mais certains gardent leur porte fermée. 


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 février 14:40

      Ce n’est pas par hasard que le mot porte s’appelle aussi : HUIS. Huis qui s’entend en langue des oiseaux comme ouïe..... L’huis s’approche de l’huitre d’où vient le mot ostracisme. C’est clair. Celui qui n’est pas ouvert à l’étrange ou l’étranger. Ce qui est hors de son égo, ne peut avoir accès au divin. 


    • Gollum Gollum 19 février 14:44

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Une porte ça se défonce. Et si Dieu est tout puissant il peut défoncer toutes les portes.

      Les catho citent perpétuellement Frossard qui, entrant dans une église, a vu sa porte défoncée...

      Curieusement ils sont incapables de tirer un enseignement de cette expérience..

      Pour une raison simple, cette sacralisation abusive du soi-disant libre-arbitre, qui ferait qu’on pourrait refuser...

      Or cela n’a pas de sens.

      Frossard ne s’est pas dit : je refuse ou pas ? Je réfléchis, faut que j’exerce mon libre-arbitre... Non la transformation a été immédiate. C’est d’ailleurs ce qu’il a dit : j’ai pris un mur dans la tronche...


    • Jonas Jonas 19 février 17:45

      @pierrot « Ah si Jésus avait une kalach, quel usage en ferait il ? »

      Il existait déjà des armes meurtrières à l’époque, il y avait des guerres et des génocides.
      Jésus Christ dans les Évangiles n’a jamais ordonné de tuer qui que se soit et n’a jamais levé d’armées ni lancé de guerre de conquête, de pillages ou de razzias, de soumission par la force. Chacun reste libre de suivre sa parole d’amour, d’entraide de son prochain, de pardon et d’humilité, qui appelle à la vérité et à la justice.


    • jacques 19 février 17:50

      @Gollum
      mais vous allez le quitter quand ? ( même si j’apprécie vos commentaires)


    • Gollum Gollum 19 février 18:18

      @jacques

      5 mars en théorie. Jour du grand dévoilement du plan méga-cosmique de Trump arrêtant tout seul avec ses petits bras musclés tout l’état profond de la planète entière... Si, si... C’est le rendez-vous fixé par Dr X la pointure du site.

      C’est qu’il en a dans la tête le Dr X. 

      Je ne voudrai pas louper ce rendez-vous pour rien au monde. Je bouffe du pop-corn en attendant, je suis gras comme un cochon...

      Je me bidonnerai donc de la tronche enfarinée de Dr X  et de son lieutenant Captain Barjo  et après je prendrai une retraite bien méritée pour quelques mois histoire de faire un break...

      Dans 6 mois Dr X sera encore là à baratiner que c’est sûr Trump est encore au pouvoir... smiley bien que le seul pouvoir qu’il aura manifesté sera celui de jouer au golf...

      Et je reprendrai ma consommation de pop-corn... 

      Si tu me lis mon Dr bien le bonjour chez toi.. smiley


    • Eric F Eric F 19 février 18:44

      @Gollum

      « 5 mars en théorie. Jour du grand dévoilement du plan méga-cosmique de Trump »

      Ah, mais on ne rit pas de ces choses là, 5 Mars, 5 + 3 = 8, l’infini vertical, ce jour là, « vive le son du Qanon » smiley

      Trump doit rigoler de voir tous ces dupes, au moins avec lui on ne s’embêtait pas, son successeur est plus soporifique.


    • Eric F Eric F 19 février 18:49

      @pierrot
      «  amenez moi mes ennemis et vous les égorgerez en ma présence »
      Vous amalgamez, c’est une phrase tirée d’une parabole, pas un commandement !


    • Gollum Gollum 19 février 19:11

      @Eric F

      Mais ! Ai-je l’air de rire ? smiley

      Je prends très au sérieux les vaticinations de Dr X et Captain Barjo ! D’ailleurs jusqu’à présent ce fut un sans faute.. smiley (si, si)

      Et après le 5 mars Dr X et Barjo iront au bistrot se saouler la gueule en criant au patron du bar : Eh vieux ! Remets moi un QAnon s’te plait... Hips !... smiley


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 16:35

    La bible st avant tout catholique ou Judéo-chrétienne. Mais il existe une toute autre manière d’approcher le Divin en soi. Edition Persée : La « connaissance » dans l’Evangile.de vérité. https://www.persee.fr/doc/rscir_0035-2217_1971_num_45_2_2610


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 17:08

    Lavaux et Teslier , le duo de l’année. Ils nous reviendront en Tesla....


  • gnozd gnozd 18 février 17:51

    "Ou tu crois, ou tu ne crois pas, me dit inlassablement mon entourage. Entourage exclusivement chrétien, et plus précisément évangélique 

    "

    Changez d’entourage !


  • La Hyr La Hyr 18 février 18:57

    P.-A. Teslier

    « Si Jésus est Dieu, alors tous les dieux contemporains et antiques sont Jésus ! »


    ET bien...l’on comprend à lire l’évangile, qui signifie les nouvelles, selon Saint LreM

    que la queue du diable, si présente dans la totalité des institutions non de la France mais de la fameuse république français se porte à merveille !

    Poussez la porte de ces magnifiques édifices aux frontons desquels vous lisez, figés dans la pierre, les mots de liberté, égalité, fraternité vous comprendrez alors combien il a fallu de truelles maniées par d’experts maçons pour bâtir ce qu’est aujourd’hui la république

    française : un empire décadent, dont les envahisseurs des années 40 n’ont pas a rougirpuisque lié par le dénominateur commun socialiste, socle consanguin avec le communisme, cet empire piétine avec zèle et l’histoire de cette terre de France et son peuple avec la même vigueur que le pas de l’oie qui sonnaient hier sous l’Arc de Triomphe écho aujourd’hui des parapluies arc en ciel.

    Ni Dieu, ni maître ! Pour l’instant bavardons, sourions, tapons nous la cloche….

    La queue du diable en frémit de plaisir….il compte...lui...ses gains à venir.

    Vous philosophez sur le nommé Jésus….je vous taquine…sur le nommé Satan.


    Dieu pêche les âmes à la ligne,Satan les pêche au filet.

    Alexandre Dumas



  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 18 février 19:15

    Il ne faut pas confondre un prophète ou messie, avec un dieu.


  • Cartman Cartman 18 février 19:28

    Pour respecter la doctrine chrétienne orthodoxe, Jesus est une des trois personne de la trinité. Il est à la fois entièrement homme et à la fois entièrement Dieu. Les trois personnes de la trinité, le Père, le Fils et le Saint Esprit sont elles aussi entièrement Dieu unique, sans division. Ces notions sont assez difficiles à comprendre mais expliquent déjà beaucoup de choses, sans vous demander d’y croire ou de ne pas y croire. Si vous me suivez, Jesus n’est pas exactement « né » à Bethlehem, on peut dire que sa « partie humaine » est née à cette époque. 


  • karim 18 février 20:38

    Jésus fils de Marie, paix et salut sur eux, appartient à la lignée des Prophètes qui va de notre père Adam jusqu’à Mohammed, Paix et salut sur eux tous, tous envoyés d’Allah pour transmettre aux Hommes un même message, celui d’adorer Allah Seul et de ne Lui associer rien d’autre. « Tel est Allah, votre vrai Seigneur. Au delà de la vérité qu’y a-t-il donc sinon l’égarement ? Comment alors pouvez-vous, vous détourner ? » »

    Pour les Arabes Chrétiens dans leurs invocations de Dieu, ils disent Allah.


    • Pascal L 19 février 01:17

      @karim
      « Pour les Arabes Chrétiens dans leurs invocations de Dieu, ils disent Allah » oui mais pour Jésus, ils ne disent pas ʿĪsā car ce terme est d’origine judéo-nazaréenne, donc hérétique pour un chrétien. Et ce n’est pas parce que le mot est le même que le sens est identique pour les deux religions. Franchement, quand je parcours les 99 noms d’Allah, je ne vois que les caractéristiques d’un homme et d’un calife en particulier. Il y manque l’essentiel : Dieu est Amour et Père. Par contre, on va trouver « celui qui réduit en esclavage » ou « l’orgueilleux » alors que dans le Coran, il est écrit qu’Allah n’aime pas les orgueilleux. Quelle perversité dans le Coran ! Comme je n’imagine pas Dieu pervers, j’en déduit qu’il n’est pour rien dans l’écriture de ce texte.

      Il y a beaucoup à dire sur l’association dans l’islam, car c’est du genre, « faites ce que je dis et pas ce que je fais » 
      Le dogme de l’unicité dans l’islam n’engage pas beaucoup les Musulmans dont beaucoup n’hésitent pas à associer le Coran et le Messager à Allāh, voire même le Calife : « Obéissez à Allāh et au Messager et à ceux qui détiennent le commandement. » s4, 59 devient par la suite « Allāh et l’Envoyé » puis l’Envoyé seul au verset 64 montrant un passage de relai d’Allāh à l’envoyé. Cependant, le caractère mortel du Messager n’aide pas ce transfert. Aussi, ce sont bien les Califes qui sont les dépositaires réguliers de cet ordre, Allāh puis l’Envoyé sont évacué. L’absence de contacts entre les hommes et Allāh ou Muḥammad ne contrebalance pas cet ordre (Voir le livre « L’action psychologique dans le Coran » de Marie-Thérèse et Dominique Urvoy - Cerf 2007 p. 73). Combien de prêches n’ais-je pas vu sur Internet ou l’imam convoque Allah pour justifier son discours. Quelque chose dans le genre « J’ai raison parce que Allah le veut » Cette manière de faire consiste donc à utiliser Dieu comme faire-valoir de l’homme et donc placer l’homme au-dessus de Dieu.

      Quand nous lisons le livre de la Genèse dans la Bible, la religion d’Abraham et de ses successeurs n’est pas un monothéisme, mais un enothéisme. Ces patriarches pensaient qu’il existait d’autres Dieux, mais que le Dieu d’Abraham était plus puissant que tous les autres. Ce n’est que progressivement que ces divinités ont perdu leur statut divin pour n’être plus que des anges déchus.
      Lisez les Evangiles et vous conviendrez que le message de Jésus n’a rien à voir avec celui de Muḥammad. Le Coran découle du refus de l’Amour inconditionnel de Dieu pour l’humanité. Pourtant, c’est bien l’enseignement de Jésus.


    • karim 19 février 09:17

      @Pascal L

      La raison voudrait qu’il n’y ai qu’un Seul Dieu et une seule religion pour les Hommes, tout le reste n’est que pure invention humaine.  «  S’il y avait dans le ciel et la terre des divinités autre qu’Allah, tous deux seraient certes dans le désordre. »(Coran : Les Prophètes : 22)


    • Pascal L 19 février 16:16

      @karim
      La raison, quelle raison ? Connaissez-vous la raison de Dieu ?
       Dieu ne révèle pas la totalité de son existence et qui serait capable de tout comprendre ?
      Il faut rester humble devant ce que nous observons de Dieu. 

      « Ont-ils pris des divinités qui peuvent ressusciter (les morts) de la terre ? » (les Prophètes : 21) Jésus le fait. Malgré cela, vous ne voulez pas reconnaître sa divinité. Vous auriez tous les signes possibles, il vous serait impossible de reconnaître la divinité de Jésus parce que cela remettrait trop de choses en cause. Pourtant ce n’est pas compliqué car vous pouvez demander à Jésus de vous éclairer dès aujourd’hui. Posez donc la question à tous ceux qui apostasient de l’islam aujourd’hui. Ils sont nombreux !
      Vous citez le Coran sans jamais questionner son origine. Mais qui vous dit qu’il est d’origine divine ? Je n’ai jamais vu la trace d’une preuve. Au contraire, plus je le lis, plus je vois les strates d’écriture qui montrent une élaboration sur plusieurs siècles.


    • karim 20 février 13:59

      @Pascal L

      110 Et quand Allah dira : « Ô ’Isa (Jésus), fils de Maryam (Marie), rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t’enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l’Évangile ! Tu fabriquais de l’argile comme une forme d’oiseau par Ma permission ; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les enfants d’Israʾil (Israël) pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d’entre eux qui ne croyaient pas dirent : « Ceci n’est que de la magie évidente. »

      116 (Rappelle-leur) le moment où Allah dira  : « Ô ’Isa (Jésus), fils de Maryam (Marie), est-ce toi qui as dit aux gens : «  Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah ? » Il dira : « Gloire et pureté à Toi ! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire ! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est

       

      117 Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé, (à savoir) : « Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur. » Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m’as rappelé, c’est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose.

       

      118 Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c’est Toi le Puissant, le Sage. » Coran : La Table Servie


    • Pascal L 22 février 17:37

      @karim
      désolé pour le retard. La sourate 5 (la Table servie) 110 et suivant est repris de l’Evangile de l’enfance selon Thomas, un texte apocryphe pas vraiment chrétien. L’auteur a fait des erreurs qui nous montrent qu’il ne connaissait pas le contexte de Jérusalem au premier siècle. Il s’agit donc d’un texte émis par une hérésie pour justifier son hérésie. Qu’est-ce que ces textes viennent faire dans le Coran ?


    • karim 23 février 13:56

      @Pascal L
      La sourate n’est pas reprise de l’Evangile mais émane de la même source que celle de l’Evangile.


  • monde indien monde indien 18 février 20:42

    L ’ hypothèse de l ’ origine du monde par un dieu créateur est recevable . Tout comme l ’ hypothèse de la théorie évolutionniste l ’ est aussi . Ce sont deux hypothèses . Mais quand on a dit ça , on n ’ est pas plus avancé . Ce que les religions disent ( les morales , les rites , les dogmes ... ) , ce sont des humains qui l ’ ont inventé . Ont pourrait même dire que ces dieux inventeurs du monde , ce sont des humains qui les ont inventés .

    http://mondeindien.centerblog.net/


    • Pascal L 19 février 01:27

      @monde indien
      Le problème de la théorie évolutionniste est qu’elle est incomplète. Darwin n’a observé que des mécanismes d’ajustement à l’intérieur des espèces, pas le passage d’une espèce à l’autre. Les sauts de complexité sont alors totalement incompatibles avec le hasard ou une sélection naturelle. Nous ne connaissons pas les lois naturelles correspondantes, mais il apparaît une intention derrière ces lois. Les gnostiques contournent le problème en parlant d’une conscience dès le niveau atomique qui impliquerait une volonté dans l’assemblage des atomes. Mais nous ne disposons d’aucune donnée expérimentale pouvant valider cette théorie.
      L’idée d’un transcendance n’est pas qu’une invention humaine, elle découle de l’observation. Les chaman ont l’habitude de dialoguer avec les Esprits et d’obtenir des avantages de ces Esprits. Les chrétiens savent que ces Esprits peuvent être chassés et que Dieu apparaît au-dessus. Les témoignages de rencontres avec Dieu sont très nombreux et devraient vous interpeler.


    • Gollum Gollum 19 février 09:20

      @Pascal L

      Les témoignages de rencontres avec Dieu sont très nombreux et devraient vous interpeler.

      Oui mais je vous cite : Mais nous ne disposons d’aucune donnée expérimentale pouvant valider cette théorie.

       smiley


Réagir