jeudi 8 novembre 2018 - par Tall

Tiens ? Qui voilà !

Il y a 12 ans, j'écrivais ici une spéculation sur la vie extraterrestre en essayant d'être le plus logique possible. Ce qui excluait d'emblée les histoires de petits hommes verts avec soucoupes à girophares clignotants et relations sexuelles du 3ème type.

Cet article écrit en 2006 ( encore visible ici ) reposait sur des hypothèses simples :

- ils ont inventé l'intelligence artificielle générale depuis bien longtemps

- leurs vaisseaux-robots intelligents explorent la galaxie pour eux

- ils ont pour mission de détecter et observer des vies intelligentes sans se faire voir.

Mais quand j'ai publié, on ignorait encore la densité de planètes habitables dans notre galaxie. Or, on sait aujourd'hui qu'il y en a des milliards !

Car la cartographie des exoplanètes avance bien : + de 3500 ont déjà été détectées dans le "voisinage" de la Terre. La plus éloignée est à 13.000 années-lumière, tandis que la plus proche, "Proxima-b", se situe à 4 années-lumière seulement.

Et justement, elle est susceptible d'abriter la vie car elle est à la bonne distance de son étoile pour contenir de l'eau liquide. Sauf que son étoile, une naine rouge, rayonne de manière moins conviviale que notre Soleil, en rayons x surtout. Quoique, si Proxima-b a un bon bouclier électromagnétique naturel comme notre planète ...

Mais peu importe, si ce n'est Proxima-b, ce sera une autre. Car avec des milliards de planètes vivables dans un rayon de 100.000 années-lumière ( taille de la Voie lactée ) l'existence d'autres vies intelligentes dans notre galaxie n'a plus rien de fantaisiste. C'est même devenu très probable.

Sans se noyer dans les chiffres, quantifions un peu pour se faire une idée : notre galaxie a 13,5 milliards d'années, tandis que la Terre en a seulement le 1/3 : 4,5 milliards d'années, notre Soleil ne faisant pas partie des premières générations d'étoiles.

Ce qui implique que des civilisations intelligentes peuvent être apparue dans notre galaxie, des millions d'années avant nous. Et leur avance technologique est donc inimaginable, vu qu'ils ont mécanisé l'intelligence à son top niveau depuis bien longtemps. Ils connaissent donc parfaitement toutes les lois physiques et les utilisent comme ils veulent.

Concrètement, on peut ainsi fort bien imaginer qu'un vaisseau-robot intelligent d'origine extraterrestre puisse passer nous observer. Bardé de récepteurs sur toutes les fréquences, il peut capter et trier des tonnes d'informations sur nous. Infos d'autant + précises que la TSF existe depuis plus d'un siècle, ce qui lui permet de capter même nos émissions radio, tv... tout ... Il peut donc découvrir nos langues, notre histoire, notre biologie.

Tandis que nous, on ne saurait rien de lui !

Et pourquoi j'évoque ce vieil article ?

Parce que justement, on a repéré l'an passé une "comète" vachement bizarre ...

Elle a la forme d'un cigare de 400m sur 40 et nous vient d'un autre système solaire. On l'a appelée "Oumuamua" ( "messager" en hawaïen )

D'après les scientifiques, ce genre d'objet devrait passer par chez nous une fois par an, mais jusqu'à récemment, l'imprécision de nos téléscopes ne nous permettait pas d'en détecter.

Bien ... on pourrait donc en rester là, sauf qu'il y a une étrangeté.

Une comète n'ayant pas de moyen de propulsion autonome, sa trajectoire et sa vitesse peuvent être calculées avec grande précision grâce aux lois gravitationnelles. Or la trajectoire et la vitesse de cette "comète" ne collent pas... elle va trop vite !

Pour expliquer ces différences, certains scientifiques évoquent des vents solaires, d'autres des dégagement de gaz de la "comète". Mais deux scientifiques ont quand même osé la question : et si c'était un vaisseau ET ?

On leur a rétorqué qu'il n'a émis aucun signal. Personnellement, ça ne me convainc pas, pourquoi le ferait-il ?

Hélas, pour en savoir plus, inutile d'attendre le prochain feuilleton, il n'y en aura pas.

Ce grand cigare qui a traversé notre système solaire à 40 km/sec aura déjà dépassé Saturne dans 2 mois. Et ensuite il quittera notre système solaire pour se diriger vers la constellation de Pégase.

Bye bye stranger ... see you later ?

 

Les articles références :

L'astéroïde vient d'un autre système solaire

Oumuamua, le curieux bolide interstellaire

Deux astronomes critiqués



930 réactions


    • Claire Claire 11 novembre 2018 18:55

      @foufouille

      ben non car la science a des limites

      S’il existait des limites à ce qu’il nous est permis de connaître, cela signifierait qu’il existe dans l’Univers des choses sur lesquelles la raison n’aurait absolument et pour toujours aucune prise. C’est-à-dire des choses ni plus ni moins que surnaturelles. Or l’existence du surnaturel n’ayant pas été prouvée, je considère que la faculté d’une race intelligente extraterrestre d’accroître sa connaissance de l’Univers est infinie.

      Cela dit, c’est vrai qu’il existe des lois en ce monde dont une intelligence si grande soit elle ne peut pas s’affranchir. Mais il n’existe en revanche aucune loi dans l’Univers qui dit qu’une intelligence ne peut pas toujours trouver un chemin pour contourner les obstacles et atteindre son but.

      Donc s’il n’existe ni limite à la science des E.T. ni limite à leur faculté d’imaginer des chemins pour atteindre leurs objectifs, mais qu’ils sont encore incapables de s’éloigner de leur étoile, après 3,5 milliards d’années d’efforts, c’est qu’une force surnaturelle les bloque. Inutile de te dire que ça je n’y crois pas. smiley

      nous avons créer les bases de la vie en labo depuis un certain temps.

      Eh oui ! Juste des briques, mais jamais rien de vivant ne s’est spontanément assemblé en laboratoire. Et pour cause, nous attendons de la vie qu’elle apparaisse sous certaines conditions un peu comme par magie. Sauf qu’il y a de bonnes chances pour que la magie n’ait rien à voir là-dedans. Quand nous comprendrons vraiment la vie, nous cesserons peut-être de chercher des E.T. car nous comprendrons en même temps que ça ne pouvait se produire qu’une fois.

      la seule guerre possible à haut niveau est avec une espèce sauvage

      Si une seule espèce intelligente peut coloniser toute la voie lactée en 200 000 ans, en imaginant que la galaxie en comptait 10 ou 20 il y a 3,5 milliards d’années, la conflagration était inévitable. J’imagine mal des colons ayant parcouru 1000 années lumière accepter sereinement de se faire ravir une bonne planète par une autre espèce arrivée juste un peu avant. Sans compter que cette conflagration ne concernait pas que les espèces intelligentes, c’était un choc entre des formes de vie entières selon leur propre chimie : microbes contre microbes.


    • Claire Claire 11 novembre 2018 19:38

      @Tall

      Ils ne nous voient pas du tout comme une menace

      Pourquoi se cachent-ils tous alors ? smiley

      Les lois physiques réelles sont inviolables par nature ( connues ou non ).

      Quand as-tu vu que l’intelligence a eu besoin de violer une loi physique pour trouver un chemin vers son but dis-moi ? L’être humain n’a pas la force physique pour s’envoler, c’était vrai du temps de Vinci et ça l’est encore aujourd’hui.
      Pourtant, on vole que je sache... smiley

      Mais si tu connais un principe physique qui impose une limite à la capacité des hommes d’imaginer des chemins pour atteindre leurs buts... n’hésite pas. smiley

      Avec E=mc2 et une relative rareté des intelligences, il y a + qu’assez pour tout le monde

      Si des colons ayant parcouru 1000 années lumière découvrent qu’une autre espèce vient de s’installer sur la planète qu’ils convoitaient, qu’ils n’ont plus les moyens de rentrer mais ont peut-être une chance de parvenir à éliminer l’autre espèce pour s’emparer de la planète et survivre. Il me semble dans ce cas-là que le rapport gain/perte sera en faveur de la guerre. Hi Hi Hi ! smiley



    • Tall Tall 11 novembre 2018 19:48

    • Shaw-Shaw #Shawford 11 novembre 2018 19:54

      @Tall

      On retrouve le mufle là... sauf si t’es effectivement dans l’option, ce serait bien qu’elle remonte d’abord dans son propre « tiguan » . smiley

      Mais on est là encore dans l’hypothèse ! ^^


    • Tall Tall 11 novembre 2018 20:04

      @Claire

      Mais si tu connais un principe physique qui impose une limite à la capacité des hommes d’imaginer des chemins pour atteindre leurs buts... n’hésite pas.
       
      yaksa > vitesse de la lumière, loi de conservation de l’énergie, gravitation .. etc ...
       
      et puis il y a les forces brutes aussi :
      qui va empêcher andromède de s’approcher ? les gardes suisses ?
      et les trous noirs au centre des galaxies ? on les bouche avec du mastic ?
       
      ceci dit mon cheval t’adore ..
       
      et moi je sais que t’es pas si bête, tu joues, c’est tout  smiley


    • Claire Claire 11 novembre 2018 20:26

      @Tall

      vitesse de la lumière, loi de conservation de l’énergie, gravitation

      Ah, la vitesse de la lumière, la gravitation et la loi de conservation de l’énergie réduiraient les facultés heuristiques de l’homme... oui, oui, oui... smiley

      Eh bien continue d’écouter ton âne, il est un excellent conseiller. smiley


    • Tall Tall 11 novembre 2018 20:56

      @Claire

      Elles ne réduisent pas les facultés, elles réduisent les chemins possibles.
       
      allez bonne nuit


    • Claire Claire 12 novembre 2018 00:44

      @Tall

      Elles ne réduisent pas les facultés, elles réduisent les chemins possibles.

      Oui Tall exactement ! Et d’ailleurs tu as raison de noter que l’Univers est régi par des lois immuables, mais ce que je suis en train de t’expliquer, c’est que cela ne suffit pas à justifier qu’il existe pour nous des choses impossibles. Pourquoi ? La limite de ce qui est possible n’est rien d’autre que celle de notre connaissance : en d’autres termes, nous ne pouvons pas faire parce que nous ne savons pas comment faire. Or l’intelligence jouit par nature d’une capacité infinie à comprendre l’Univers et donc logiquement, à étendre les chemins des possibles qui s’offrent à elle. Mais ce n’est pas tout, elle jouit aussi d’une imagination infinie pour concevoir des solutions nouvelles à ses problèmes. Possibilités infinies et imagination infinie. À partir de là, tu comprends que ce n’est pas la simple immuabilité des lois de l’Univers qui peut justifier qu’il existerait quoi que ce soit de définitivement impossible. En vérité, l’on pourrait même penser qu’il n’existe rien d’impossible mais juste des choses que nous ne savons pas faire ! 
      L’homme n’était pas physiquement capable de voler, pourtant, il vole. L’intelligence n’a violé aucune loi et l’homme reste toujours incapable physiquement de voler. Cependant en étendant sa connaissance des lois de l’Univers et en usant de son imagination sans limite, l’homme a fini par trouver le chemin qui lui permettrait de voler. Au fond, ne peut-on pas dire que son succès était inexorable ? C’était juste une question de temps, l’intelligence trouve toujours un chemin vers son but.
      C’est pourquoi je te dis que des E.T. vieux de 3,5 milliards d’années ne peuvent pas rester bloquer jusqu’à la mort autour de leur étoile ou alors ça signifierait qu’ils sont confrontés à un obstacle qui tient du surnaturel. 


    • Tall Tall 12 novembre 2018 02:11

      @Claire

      C’est pourquoi je te dis que des E.T. vieux de 3,5 milliards d’années ne peuvent pas rester bloquer jusqu’à la mort autour de leur étoile
       
      Ils ne meurent pas et ne restent pas bloqués, mais vu l’immensité de la galaxie ( 100.000 an-lum et au moins 200 milliards d’étoiles ), s’ils ne sont que quelques dizaines d’espèces inteliigentes par galaxie, ils ont plus qu’assez d’espace et de ressources ( E=mc2 ) pour vivre peinards pendant encore des milliards d’années sans se lancer dans des guerres sanglantes.
       
      Par contre envoyer des sondes robots intelligentes et autonomes très très loin par curiosité, ça ne pose pas de problème.


    • Tall Tall 12 novembre 2018 02:25

      Il est aussi possible qu’il y ait eu quelques guerres intersidérales, mais comme ils avaient tous l’IA maximale et que les lois physiques sont les mêmes pour tout le monde, et bien : c’était match nul, et il valait mieux alors pactiser en se partageant des zones de l’espace, plutôt que de faire des guerres interminables.
      D’autant qu’avec les moyens qu’ils avaient, ces guerres pouvaient être particulièrement dévastatrices.
      Car physiquement, il est toujours + facile de détruire que de construire. Et donc, la paix, c’est mieux.


    • Tall Tall 12 novembre 2018 02:35

      Et comme il y a largement assez de place pour tout le monde, il se peut qu’ils nous observent depuis longtemps et ont déjà prévu de nous laisser une zone de quelques milliers d’étoiles autour de la terre. Mais comme on n’est pas encore assez évolué, ils ne nous ont pas encore fait signe.
       
      Si Oumuamua est une sonde ET, ils savent alors qu’on va avoir des problèmes avec notre atmosphère qu’on chauffe comme des cons, et il faudra déjà qu’on se sorte de ça d’abord ... smiley


    • foufouille foufouille 12 novembre 2018 15:57

      @Claire
      non la science a obligatoirement des limites non contournables.


    • foufouille foufouille 12 novembre 2018 16:10

      @Claire
      tu délires manifestement. le principe de non intervention pour éviter justement une guerre consiste à éviter nôtre secteur.
      la limite est atteindre C dans l’espace normal car l’énergie nécessaire est infinie.
      1000 AL est ridicule car les matières sont abondantes, une planète inutile avec un bon niveau de tecno et la synthèse d’autres matières possible ( le corps humain fabrique des glucides à partir de graisses ).


    • Claire Claire 12 novembre 2018 17:27

      @Tall

      comme ils avaient tous l’IA maximale et que les lois physiques sont les mêmes pour tout le monde,

      Ton idée que les extraterrestres restent dans leur système non pas parce qu’ils ne savent pas comment faire pour en sortir, mais parce qu’ils n’en voient pas l’utilité me plaît vraiment smiley

      Par contre I’IA maximale... smiley

      L’immuabilité des lois de la physique n’a jamais empêché le progrès.
      Je t’ai déjà donné mon opinion là-dessus hein !  smiley


    • Tall Tall 12 novembre 2018 17:42

      @Claire
      Oué oué, j’ai compris .. 
      Un point important aussi, c’est que physiquement, détruire est toujours + facile que protéger ou construire. Du coup, quand des civilisation à gros potentiel technique se rencontrent, sachant que la guerre serait apocalyptique, on y réfléchit à 2 fois.
      Vaut mieux se contenter de son petit chez soi à 10.000 étoiles genre « sam sufi » que de risquer le grand strike pour 1000 étoiles de +
      On est déjà dans ce genre de situation sur terre entre les nations qui ont l’arme atomique.


    • Claire Claire 12 novembre 2018 17:45

      @foufouille

      – non la science a obligatoirement des limites non contournables.

      Et qu’est-ce qui viendrait selon toi limiter notre capacité à accroître notre science de l’Univers ? 

      – 1000 AL est ridicule car les matières sont abondantes, une planète inutile 

      Mes ancêtres africains pensaient comme toi. Conquérir tout ce qui existe était inutile, le monde était assez grand et les ressources abondantes pour que chacun puisse y vivre heureux. Et 300 000 ans durant ils sont restés à végéter en Afrique jusqu’à ce qu’un beau matin, des Européens débarquent avec des bateaux, des canons, des fusils et... des chaînes. Et depuis leur descendante que je suis a découvert que ni la Terre ni toute la galaxie ne seraient jamais assez grandes pour des créatures dont l’ambition est infinie. smiley


    • foufouille foufouille 12 novembre 2018 18:02

      @Claire
      c’est juste que les limites existent donc à un moment donné il n’y auras plus rien à découvrir sauf en changeant les lois ou d’univers si c’est possible.
      http://www.astrosurf.com/luxorion/sysol-asteroides7.htm
      c’est juste la valeur des astéroïdes entre mars et jupiter. même pas une lune. donc un système entier .........
      la science comme les humains a évoluer, un diamant artificiel ne vaut rien.


    • pemile pemile 12 novembre 2018 18:14

      @Claire « des Européens débarquent [...] ni la Terre ni toute la galaxie ne seraient jamais assez grandes pour des créatures dont l’ambition est infinie. »

      Mais, mais, mais, y’a soupçon de racisme anti-blanc ! La « créature » européenne serait la racine du mal ?

      Est-ce son ambition que est infinie ou sa démence ?


    • Claire Claire 12 novembre 2018 18:18

      @Tall

      quand des civilisation à gros potentiel technique se rencontrent, sachant que la guerre serait apocalyptique, on y réfléchit à 2 fois.

      Le problème c’est que ces extraterrestres ne vont sûrement pas conserver longtemps leur avance sur nous, s’ils nous regardent comme des crétins travailler sur le concept d’homme augmenté au lieu de nous détruire. Car nous ne sommes pas comme eux. Nous sommes des créatures conquérantes qui ne se sont jamais contenté dans leur histoire de ce qui était nécessaire. Nous ne nous contenterons donc jamais d’une simple portion de la galaxie. Nous voudrons tout et nous prendrons tout. Aussi sûr que mes ancêtres ont fini au fond des cales des négriers, ces extraterrestres si avancés soient-ils mais qui restent sur leur planète à nous observer comme des glands, se retrouveront un jour avec des borgs humains en face d’eux et là toute résistance sera devenue futile. smiley


    • Shaw-Shaw #Shawford 12 novembre 2018 18:27

      @#Nono LP/R

      Zut j’avais ma tenue pour aller chez Momo. smiley

      Alors qu’on a pas besoin de se camoufler pour aller chez Tall ! smiley


    • Claire Claire 12 novembre 2018 18:30

      @pemile

      La « créature » européenne serait la racine du mal ?

      Les Européens ne sont ni les seuls, ni les premiers à avoir choisi de fonder leur civilisation sur le principe de la conquête incessante (de territoires ou de marchés). Et personnellement je ne vois pas ce modèle comme un mal, vu le confort dont il me permet de jouir aujourd’hui. Cela dit, si des E.T. croient pouvoir vivre en bonne harmonie avec les humains dans la galaxie, ils vont être aussi déçus que l’ont été mes ancêtres ou que le sont aujourd’hui, les indiens d’Amazonie.  smiley


    • EL A bot & cost hello 12 novembre 2018 18:31

      @Claire

      Car nous ne sommes pas comme eux. Nous sommes des créatures conquérantes qui ne se sont jamais contenté dans leur histoire de ce qui était nécessaire

      > retour aux affaires plus sérieuse smiley
      En fait non , s’ il sont suffisamment avancé ils ont passé le goom-jabar de la guerre et des division interne qui y conduise ... il ont ainsi passé « l’ epreuve d’ humanité »
      Ils save donc que nous avons 99.99999999999999999999% de chance d’ echouer dans l’ etat actuel de « notre humanité » ca ne devrais pas trop les inquieter


    • Shaw-Shaw #Shawford 12 novembre 2018 18:36

      @A bot & cost hello

      Quelle pourraient dans ce cas là être leurs raisons de se répandre ? smiley


    • EL A bot & cost hello 12 novembre 2018 18:39

      @#Shawford

      La rencontre ... avec quelque-chose de semblable mais different ....
      le seul plaisir de « troller » ou au contraire un sentiment de solitude galactique .


    • Claire Claire 12 novembre 2018 18:40

      @foufouille

      à un moment donné il n’y auras plus rien à découvrir

      Franchement je ne sais pas s’il existe un moyen de tout savoir d’un univers infini ! smiley

      Mais la galaxie, quant à elle, est belle et bien finie et donc trop petite pour une ambition infinie. smiley


    • Shaw-Shaw #Shawford 12 novembre 2018 18:44

      @A bot & cost hello

      Alors c’est clair qu’ils nous cherchent tous, c’est ici que se passe le test ultime du gomme-jobard ! ^^ smiley


    • Tall Tall 12 novembre 2018 18:44

      @Claire

      Je crois que tu n’es pas une vioque ... donc, tu ne connais probablement pas l’histoire des missiles de Cuba en 62 ( ici la fiche wiki ) ... je te la résume >

      1962 : Urss et Usa fabriquent des missiles atomiques à la chaîne car communisme et capitalisme sont incompatibles et il ne pourra en rester qu’un !
      Fidel Castro( pdg de Cuba ) pactise avec les russes pour résister au grand Satan, et les russes lui envoient un cargo bourré de missiles atomiques. Mais Cuba est tout proche des USA. Donc pas question de laisser passer ça, et l’US navy stoppe le cargo de force au large de Cuba. Un cargo accompagné par des sous marins atomiques russes. C’est JF Kennedy contre Khrouthchov ( pdg de l’Urss ).

      Le monde est bord de l’apocalypse là. Après quelques jours de musculation réciproque, un accord est conclu, et le cargo fait 1/2 tour. On saura + tard que les USA ont accepté de retirer leurs propres missiles de Turquie.

      Mais le + intéressant là dedans, c’est qu’ils ont décidé d’installer un téléphone rouge : une ligne directe entre Kennedy et Khrouthchov d’un bureau à l’autre de Washington à Moscou. Cette ligne existe toujours, et il y en a une avec Pékin aussi et d’autres pays qui ont l’arme fatale depuis lors
       
      Et donc ... le jour ou l’humain voudrait faire son cinoch devant de très anciens ET, il suffira que les types nous fassent une petite démo d’explosion de soleil et on sera vite calmé smiley


    • Claire Claire 12 novembre 2018 18:46

      @#Shawford

      le test ultime du « gomme-jobard »

      Oooh un lecteur de Franck Herbert ! smiley


    • EL A bot & cost hello 12 novembre 2018 18:49

      @#Shawford

      T’ aurais l’ air con si j’ était vraiment un ET lol
      Mais qui m’ aurais fait passer le test sinon mon propre peuple ...
      Eventuelement aider de la « sage-femme » karelen.

      On est toujours le gom-jabariser d’ un autre soi meme.


    • Shaw-Shaw #Shawford 12 novembre 2018 18:52

      @Claire

      Ah non Gom-Jabbar, c’est juste un peu plus haut sur la dune, sur le verset versant de a boat and cause t’elle l’eau ( ^^ ). Moi c’est la version patate physique du procédé. smiley smiley


    • Shaw-Shaw #Shawford 12 novembre 2018 18:56

      @A bot & cost hello

      Yep je pense que l’examen de conscience ne viendra jamais de nulle part ailleurs que de nous-même.

      C’est un pari comme un autre. smiley


    • Claire Claire 12 novembre 2018 18:58

      @Tall

      tu ne connais probablement pas l’histoire des missiles de Cuba en 62

      Oui mais c’était deux civilisations conquérantes qui s’affrontaient. Là ce sera une civilisation conquérante contre une autre fondée par une variété d’indiens d’Amazonie qui fuient le danger plutôt que d’aller à sa rencontre et qui nous voient faibles mais ne cherchent pas à en profiter. Si ces créatures existaient telles que tu les imagines, alors force serait de reconnaître que nous n’avons pas elles et nous, la même mentalité. Car nous, dès nous les saurons plus faibles, nous débarquerons chez eux comme Russes et Américains en Syrie. smiley


    • Tall Tall 12 novembre 2018 19:04

      @Claire

      Non, non, je les imagine + fortiches que nous ( z’ont des millions d’années d’avance ), mais ils ne nous écrabouilleraient pas parce qu’il y a de la place pour tout le monde ( ce n’est pas le cas sur terre ), mais nous on ne devrait pas essayer de les couillonner, sinon ...
      Sur terre, l’espace est beaucoup + restreint, ce n’est pas comparable ...


    • pemile pemile 12 novembre 2018 19:08

      @Claire « Et personnellement je ne vois pas ce modèle comme un mal, vu le confort dont il me permet de jouir aujourd’hui. »

      Un confort qui profite surtout à quelques privilégiés, non ?

      De plus, le revers de ce « confort » est une facture environnementale à régler ... plus tard.


    • Claire Claire 12 novembre 2018 19:29

      @A bot & cost hello

      il sont suffisamment avancé ils ont passé le goom-jabar de la guerre et des division interne qui y conduise

      Heureusement que #Shawford a attiré mon attention sur ton gom-jabbar, je n’avais pas vu ton message.

      J’ai adoré Dune smiley Mais quand j’étais petite, j’ai j’adoré aussi lire la collection de Perry Rhodan de mon père. L’histoire de ces extraterrestres Arkonides si puissants autrefois mais devenus indolents au point de laisser une IA diriger leur monde. Et je me demande en lisant ton message, si les extraterrestres dont tu parles ne seraient pas plus décadents que sages...

      Même si nos chances de réussir étaient très faibles, ce qui me semble peu vraisemblable, ils devraient quand même se débarrasser de nous vu l’ampleur du danger que nous représenterions s’ils s’avérait que nous réussissions à tous devenir des IA quasiment indestructibles et vouées à la conquête. Parce que là, quand même, nous avançons à grand pas vers ce destin et j’ai peine à voir ce qui pourrait nous barrer le chemin, à par des extraterrestres. smiley


    • Claire Claire 12 novembre 2018 19:57

      @Tall

      z’ont des millions d’années d’avance ), mais ils ne nous écrabouilleraient pas parce qu’il y a de la place pour tout le monde

      S’ils existent, je dirais même qu’ils ont probablement des milliards d’années d’avance et c’est bien là le hic. S’ils sont restés tout ce temps sans coloniser tout l’Univers, c’est forcément qu’ils ont fondé des civilisations semblables à celles des indiens d’Amazonie. C’est-à-dire des sociétés hyper-conservatrices qui ne changent pas aussi longtemps que tout va bien pour elles. Or ces sociétés ont en théorie un avantage et un gros défaut. L’avantage c’est que le fait d’évoluer seulement quand la nécessité se fait jour, rend moins violent la cadence des changements imposés à la nature qui a le temps de se réadapter de sorte que ces êtres vivent en harmonie avec leur monde. Le défaut c’est que si l’on doit attendre que son étoile menace de brûler sa planète natale pour envisager l’aventure spatiale, il nous faut attendre des milliards d’années avant de lancer sa première fusée. 

      Alors ils ont 3,5 milliards d’années pour les plus anciens mais ne sont sûrement pas plus avancé que nous le serons nous-mêmes d’ici deux trois siècles. Peut-être moins si les développements de l’intelligence augmentée comblent nos attentes. Et la différence entre eux et nous, c’est que contrairement aux Indiens d’Amazonie, nous n’attendons jamais que notre milieu nous impose d’évoluer, c’est nous qui imposons à notre milieu notre propre rythme d’évolution (au point de le tuer).

      Bref si ces extraterrestres ne voient pas qu’il faut nous éliminer maintenant que nous sommes faibles, demain quand nos cervelles seront électroniques et tourneront à chaque génération d’humains un peu plus vite, il sera trop tard. Si ces E.T. ont des IA à l’image de celle dont tu parles, alors ils pourront paniquer quand ils verrons que nous nous sommes changés en un peuple de milliards d’IA qui ne répondent plus à personne d’autre qu’elles-mêmes. 


    • Claire Claire 12 novembre 2018 20:08

      @pemile

      le revers de ce « confort » est une facture environnementale à régler ... plus tard.

      À mon avis, on ne la règlera jamais cette facture ! Nous imposons à la nature un rythme d’évolution trop rapide. Selon les dernières estimations il faudrait 7 millions d’années à la vie pour se s’adapter aux changement que nous lui avons d’ores et déjà imposé.s C’est trop long ! Sans compter que les changements ne vont pas s’arrêter. Nous n’aurons donc d’autre choix que de reprendre en main l’évolution de la vie sur Terre pour l’adapter à notre rythme. Le bon côté des choses c’est qu’une fois que nous aurons appris à modifier le vivant sur Terre, nous aurons alors la technologie pour faire de même sur Mars et ailleurs. smiley


    • Tall Tall 12 novembre 2018 20:43

      Claire

      Ce que j’espère surtout, c’est qu’ils ne décident pas de nous liquider sans négociation quand on aura atteint un certain niveau, parce qu’alors là, on serait cuit. Mais je reste optimiste, en me disant que si on ne les emmerde pas, ils ne nous détruiront pas et nous laisseront un espace.

      Mais que nous, on puisse dominer, je n’y crois pas une seconde.

      Ce sera IA contre IA et la leur a une avance inimaginable.


    • Tall Tall 12 novembre 2018 20:44

      Mais que nous, on puisse les dominer, je n’y crois pas une seconde.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 novembre 2018 20:56

      @Tall Pour les amadouer frites de binches assez grosses , cuisson en deux passes au gras de boeuf. Si avec ça sont pas contents on leur fait le piccalilli gratos .


    • Tall Tall 12 novembre 2018 21:30

      @Aita Pea Pea

      Comme disait Talleyrand, le maître des négociateurs : « Sire, j’ai + besoin de cuisiniers que de diplomates »


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 novembre 2018 21:37

      @Tall

      Tant qu’on leur donne pas comment faire une fricadelle...Power of the galaxies.


    • Tall Tall 12 novembre 2018 21:57

      @Aita Pea Pea
      Pour la recette de fricadelle, faut pas la lâcher à moins de 50 étoiles


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 novembre 2018 22:08

      @Tall

      Tu m’étonnes...déjà que les francaouis hors chtis sont prêts à payer très cher.


    • EL un boost a coup de stylo 12 novembre 2018 22:08

      @Claire
      Je n’ en avais jamais entendu parler ..... 
      sacré série ... merci « sophie » 


    • Durand Durand 12 novembre 2018 22:16

      @Tall

      « Ce sera IA contre IA et la leur a une avance inimaginable. »

      Sauf si l’IA n’est pas artificielle !


    • Tall Tall 12 novembre 2018 22:29

      @Durand
      Comment ça ?


    • Claire Claire 13 novembre 2018 01:15

      @Tall

      Mais que nous, on puisse dominer, je n’y crois pas une seconde.

      Non ce ne serait pas IA contre IA. Attends !

      J’ai bien aimé ton idée pour expliquer le paradoxe de Fermi. Certes au début ça ne me plaisait pas car tu envisageais que des civilisations extraterrestres vieilles de plusieurs milliards d’années puissent ne pas avoir trouvé le moyen de s’affranchir des difficultés du voyage interstellaire. Ça ne me paraissait pas du tout plausible. Mais ensuite tu as eu une idée que j’ai trouvée carrément géniale, selon laquelle les extraterrestres pourraient ne pas avoir réussi à maîtriser le voyage interplanétaire non pas parce que c’était au-dessus de leur force, mais parce qu’ils n’en éprouvaient pas le désir. Ils avaient ce qu’il leur fallait et n’en voulaient pas plus.

      C’est génial car c’est tout à fait possible en effet ! Les premières civilisations humaines d’Afrique n’obéissaient pas comme c’est le cas aujourd’hui à ce modèle de développement qui fait de la croissance un passage obligé. On trouve encore aujourd’hui là-bas des peuples qui n’ont en 300 000 ans, presque pas évolué. Ils ne sont pas plus bêtes que les autres, c’est juste que leurs sociétés sont hyper-conservatrices et ne changent leurs habitudes que si c’est nécessaire, par opposition aux sociétés occidentales où le changement est le moteur de la croissance économique sans laquelle séviraient chômage et pauvreté.

      Donc, on pourrait très bien imaginer que sur d’autres planètes des êtres intelligents aient fait ce choix de développement. Ils n’évoluent que si c’est nécessaire et du coup ils ne progressent que très lentement, sans mettre en péril les équilibres naturels. On peut d’ailleurs imaginer facilement leur monde comme un endroit éblouissant où le summum de la technologie se marie dans la plus parfaite harmonie avec la nature. Une chose que nous ne verrons jamais dans le monde des humains.

      Qui plus est, ton idée explique également pourquoi ils se cachent. Il suffit d’observer les Indiens d’Amazonie qui eux aussi n’évoluent que très lentement et en parfaite harmonie avec leur environnement. Ces derniers observent de loin nos civilisations, ils savent que nous existons, mais ils préfèrent se cacher comme pour nous signifier qu’ils veulent qu’on les laisse tranquilles, que le monde est assez grand pour tout le monde.

      L’on peut malgré tout supposer qu’après 3,5 milliards d’années, la nécessité a quand même dû amener ces extraterrestres à maîtriser le voyage spatial (ou en tout cas l’envoi de sondes) et l’intelligence artificielle. Sauf que s’ils sont réellement comme les Indiens d’Amazonie alors ils n’ont sûrement pas développé leurs technologies au-delà de ce qui était strictement nécessaire pour résoudre les problèmes auxquels ils étaient confrontés. Et il est aussi probable qu’ils ne chercheront pas à perfectionner lesdites technologies aussi longtemps qu’une autre race, comme nous par exemple, ne les y contraindra pas.

      Seulement voilà. Si moi à l’inverse je mettais demain sur le marché une intelligence artificielle, la seule façon pour moi de garder mes parts de marché, serait dès l’année suivante d’en proposer une nouvelle encore plus puissante. Contrairement à eux, nous perfectionnons nos technologies sans arrêt et sans raison. C’est ce qui fait que nous progressons si vite, que la nature ne suit plus et est en train de mourir. 

      Alors que va-t-il se passer. Nous avons déjà commencé à concevoir des prothèses bioniques pour les handicapés mais aussi pour augmenter les facultés des biens-portants. Et quand viendra le moment d’augmenter nos capacités de calcul ou notre mémoire avec des systèmes électroniques, est-ce que les E.T. réagiront ? Et quand ce sera carrément nos capacités d’intellections que nous augmenterons prenant ainsi le chemin qui nous transformera en IA immortelles et surpuissantes, est-ce qu’ils réagiront ?

      S’ils ne le font pas, ils sont cuits...  smiley


    • Tall Tall 13 novembre 2018 08:18

      @Claire

      Il y a un truc qu’on n’a pas encore envisagé : c’est l’idée qu’on pourrait évoluer nous aussi vers + de coolitude ...
      Car pour l’instant, on est encore des pov mortels à vie très courte, ce qui fait de nous des agités du bocal pour qui après-demain n’existe pas. La preuve par le climat.
      Mais après avoir survécu à ça, et atteint une espérance de vie beaucoup + longue ( des millénaires ) on pourrait avoir un autre regard sur la vie et l’univers. Un regard + zen.
      Bref, on pourrait évoluer comme eux.
      Et il serait assez logique que eux, dans leur très lointain passé, aient été aussi gamins que nous.
      Si on compare l’histoire humaine à la vie d’un homme, on est tout juste à l’adolescence tandis que eux sont de vieux adultes.


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 08:31

      @Tall & Claire

      Un p’tit morceau de Goom-jabbar ? ( © Cyrus le Grand ™ )^^


    • Durand Durand 13 novembre 2018 09:12

      @Tall

      Je ne crois pas qu’il puisse y avoir deux Intelligences ”Artificielles”...

      Qu’elle soit extraterrestre ou terrestre elles reposent sur les mêmes lois physiques car ces lois physiques sont universelles (principe de production maximale d’entropie, loi EMP...). Rien ne démontre que la connaissance de la physique soit plus développée ”ailleurs” : la compréhension des lois physiques s’appuient sur la compréhension du milieu naturel dans toutes ses dimensions perceptibles, de l’infiniment grand à l’infiniment petit et il est fort probable qu’une IA extraterrestre s’appuyant sur la connaissance d’un milieu naturel très différent du notre présente des lacunes (et vice-versa).

      Pour faire court, les E.T. sont peut être capables, techniquement, de venir nous visiter depuis une autre galaxie mais pas forcément capables de tirer profit d’un milieu aussi différent du leur que la Terre, notamment en matière d’énergie.

      Voir cet article et commentaires associés :

      http://www.francois-roddier.fr/?p=59


    • Durand Durand 13 novembre 2018 09:19

      @Tall

      ...loi MEP et pas « EMP »...


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 09:25

      @Durand

      toutes ses dimensions perceptibles

      Euh si je peux me permettre, le courant mainstream en physique universitaire sur terre considère qu’il y aurait justement d’autres dimensions qui ne nous sont pas (encore ?) perceptibles.

      De même que les trous de ver par exemple sont un concept scientifique et non de SF.

      Partant, alors même que la plupart des échanges de ce fil entre dits « scientifiques » s’oriente vers des calculs de déplacement dans l’espace par propulsion énergétique, on peut tout aussi bien considérer que la distance en soi ne vaut pas tripette en matière de dynamique de déplacement.

      Assurément toute la discussion ET/invasions/développement respectifs entre civilisations interstellaires/prise en compte du temps astronomoque, prend alors un sacré coup sur la tronche en terme de crédibilité/prédictibilité. smiley


    • Tall Tall 13 novembre 2018 09:37

      @Durand

      Mais les atomes sont les mêmes partout, et la lumière aussi. S’ils sont intelligents, ils découvriront ces mêmes lois, y compris les lois de l’intelligence. Ce qui leur permet de la mécaniser ( IA ) et de comprendre alors toute la physique qui est la même partout. Lois physiques qui sont en nombre fini, au niveau fondamental.
      A mon avis, des civilisations très avancées devraient donc être match nul sur le plan des connaissances physiques fondamentales.


    • Durand Durand 13 novembre 2018 09:44

      @#Shawford

      Oui, j’aurais dû préciser « dans toutes ses dimensions perceptibles et seulement dans ses dimensions perceptibles... »


    • Durand Durand 13 novembre 2018 10:50

      @Tall

      Pour moi, la ”mécanisation de l’intelligence” restera la mécanisation du savoir. Elle n’a abouti et n’aboutira toujours qu’à la construction de super calculateurs et pas, à proprement parler, de machines capables de pensée, d’imagination ou d’intuition qui sont des catalyseurs indispensables pour l’acquisition et le progrès de l’intelligence. La mécanisation du savoir n’est qu’un outil qui succède à l’intuition dans l’acquisition du savoir. Elle lui est donc subordonnée, inférieure...

      Je pense que ”l’intelligence collective” et la notion de ”cerveau global” – elle aussi , basée sur la loi MEP – telle qu’elle fait l’objet des traveaux de Anton Vaïno ou bien même de Pierre Teihard de Chardin bien avant lui, est infiniment plus prometteuse que l’IA, la bien mal nommée...


    • Tall Tall 13 novembre 2018 11:08

      @Durand

      Perso, je crois qu’il devrait être possible de mécaniser l’imagination et l’intuition. Mais ces IA resteraient tout de même « inférieures » sur un autre plan :elles n’auraient aucune volonté autonome, sinon celles qu’on lui accorderait en plein connaissance de cause, et toujours annulables.
      Donc des super-Einstein mais aussi larbins absolus. Elles ne ressembleraient pas au cerveau humain.


    • Claire Claire 13 novembre 2018 11:26

      @Tall

      Il y a un truc qu’on n’a pas encore envisagé : c’est l’idée qu’on pourrait évoluer nous aussi vers + de coolitude ...

      Tu es plus âgé que moi à ce qu’il semble peut-être connais-tu la série de S-F Perry Rhodan. Mon père en a toute une collection qu’il rassemble depuis sa propre jeunesse et j’en étais une grande fan quand j’étais petite. L’auteur avait imaginé une race d’extraterrestres extrêmement puissants, les Arkonides, qui avait étendu son pouvoir à quasiment toute la galaxie puis, en inventant l’IA, avait finalement sombré dans la décadence, abandonnant à cette IA, la régence de son empire. Sauf que voilà, ce Régent avait beau être la créature la plus intelligente de l’Univers, il avait une petite faille : son absence total de sens artistique le rendait incapable de la moindre inventivité. L’IA avait beau faire tourner sa gigantesque intelligence, les humains réussissaient toujours à inventer quelque chose de nouveau et inattendu pour faire échouer ses plans. 

      Alors je ne sais pas, si nous pouvons évoluer vers la coolitude comme tu dis mais est-ce qu’au final, il ne s’agirait pas plutôt de décadence ? Car peut-être que la décadence est elle aussi une loi immuable de la nature ! Je n’en sais rien. L’avenir seul nous le dira. smiley


    • Tall Tall 13 novembre 2018 11:39

      @Claire
      Je te confirme être un « vioque » ... la 1ère fois que j’ai imaginé qu’on pourrait faire une IA et l’utiliser pour trouver l’immortalité ( c’est le rêve transhum ), j’avais 19 ans, et je venais d’apprendre à programmer un ordinateur préhistorique ... c’était en 1973.


    • foufouille foufouille 13 novembre 2018 11:51

      @Claire
      perry rhodan est de la SF très bas de gamme comme presque toute la série fleuve noir blanc et bleu de cette époque. un roman se lit en 1h30 maxi


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 11:57

      @Self con troll

      Bref, en fait Oumpapa vient nous dire qu’il faut faire ses bagages et se préparer à monter dans la soucoupe ! smiley ^^


    • Tall Tall 13 novembre 2018 11:57

      @Claire
      Je n’ai pas lu cet auteur ... mais j’aurais jeté ses livres si je les avais vus, car une IA non inventive, c’est nul. C’est justement la mécanisation du process d’invention qui est le big intérêt du bidule.


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 12:02

    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 12:40

      @Self con troll

      (Ouch j’ai rien capté. L’embryon est en lien sur ce profil AV ? Je préfère de toute façon sinon le syncrétisme concis envers Six russes ! smiley smiley ^^)


    • Claire Claire 13 novembre 2018 12:42

      @foufouille

      Une heure et demie, c’était parfait pour l’enfant que j’étais foufouille ! Évidemment après j’ai lu Herbert, Clarke, Assimov, Simak, Dick, Farmer puis Brin, Benford, Banks, Baxter, Willis et aujourd’hui Corey, Hamilton, Sakurazaka, Howey, Scalzi, Morgan, Murakami et j’en passe.

      Cependant je garde une affection particulière pour la série des Rhodan dont les hypothèses qui servent de trame au roman me paraissent pour beaucoup toujours aussi pertinentes. smiley


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 12:49

      @Self con troll

      Oki j’y va ! ((sans garanti que j’y capte quoi que ce soit smiley smiley )


    • Claire Claire 13 novembre 2018 12:52

      @Tall

      car une IA non inventive, c’est nul

      C’est bien certain ! Mais l’hypothèse de l’auteur c’était que la nature ne nous avait pas donné le sens artistique pour badiner et que sans lui, l’intelligence pouvait analyser, tirer des conclusions prendre des décisions, mais elle était dépourvu du moteur qui lui aurait permis de tirer du néant une chose qui n’existe pas. D’ailleurs dans le roman le Régent est parfaitement conscient que le peuple qui l’a créé a été d’une grande vanité en méprisant les enseignements de la nature.


    • Tall Tall 13 novembre 2018 13:05

      @Claire

      Oui, je vois l’idée ... ’tention, quand je dis « c’est nul », un romancier n’étant pas tenu au réalisme, je ne lui reproche rien en tant qu’écrivain. Il a pu t’intéresser à la SF quand tu étais jeune, et ça c’est sympa. Et visiblement tu es fan de SF.
      Pour le « réalisme », je trouve Clarck pas mal, et Asimov aussi


    • foufouille foufouille 13 novembre 2018 14:14

      @Claire
      je me souviens juste que c’était assez nul comme roman. il me semble que jimmy gieu était encore plus nul comme d’autres auteurs, dont un qui avait imaginé un flingue qui broyait tous les os du corps humain par « résonance ».


    • Durand Durand 13 novembre 2018 14:31

      @Tall

      On peut numériser n’importe quoi – y compris des imaginations et des intuitions – et entrer ces paramètres dans un super calculateur mais ça n’en fera pas un cerveau artificiel capable d’imagination et d’intuition.

      La loi MEP (Maximum Entropy Production) s’applique à tout ce qui constitue l’Univers, y compris au vivant... Certains parlent du Saint Graal de la physique... Mais ce n’est qu’un principe physique... Chaque composant de l’univers développe sa propre stratégie pour s’y conformer et toutes ces stratégies sont interdépendantes et évolutives. L’évolution de ces stratégies est donc infinie et impossible à prévoir, comme les conséquence du battement d’ailles d’un papillon...

      Pour pouvoir créer un cerveau artificiel capable de tout savoir, il faudrait déjà tout savoir... Aucun intérêt !


    • Claire Claire 13 novembre 2018 14:52

      @foufouille

      je me souviens juste que c’était assez nul comme roman. 

      Eh bien peut-être que le bon souvenir que j’en ai gardé est biaisé mon jeune âge de l’époque, mais je ne crois pas me rappeler avoir trouvé plus subtil ni inspiré le cycle fondation d’Assimov. D’ailleurs, ces histoires d’empire en décadence, de mystérieuse fondation et de mutant aux pouvoirs paranormaux ne m’ont laissé qu’un souvenir assez assez vague. À l’inverse, je pense avoir vu défiler au fil de la série des Rhodan beaucoup des grandes idées et hypothèses qui ont marqué ce genre littéraire. Non, jusqu’à ce que je lise Dune (et je me souviens que j’étais en Terminale donc j’allais déjà sur mes 15 ans), aucun univers de S-F ne m’avait davantage fascinée. smiley


    • Tall Tall 13 novembre 2018 14:54

      @Durand

      Pour pouvoir créer un cerveau artificiel capable de tout savoir, il faudrait déjà tout savoir.

      Ya là confuse entre connaissances et logique d’acquisition/exploitation de connaissances.

      Les fonctionnalités qui devraient permettre à l’IA d’apprendre, conceptualiser et inventer, utiliseraient l’expérience de ses interactions avec le monde pour acquérir ses connaissances. Au départ l’IA serait une coquille vide. C’est son expérience qui la nourrirait, en commençant par son éducation pour gagner du temps.

      En gros, c’est ça l’idée.

      Reste à trouver la logique de ces fonctionnalités ... yaka.. smiley

      En tout cas, elles existent, notre cerveau les a.


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 15:00

      @Claire

      Pour Fondation, je pense qu’il faut avoir d’abord le background des écrits d’Asimov sur les Robots, et sur tout le développement sur la colonisation de l’Univers pour s’y retrouver et y voir tout l’intérêt métaphysique et philosophique. S’il rivalise pour le titre de champion de la SF, avec Dick que je n’oublie pas (là c’est un peu le débat Mc Carthney/Lennon), c’est sans doute pas pour rien. smiley Était-ce ton cas ?


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 15:03

      @Tall

      Euh, si la conscience est bien dans le cerveau et uniquement son produit.

      J’espère quand même que tu admets que ce n’est qu’un postulat. smiley


    • Tall Tall 13 novembre 2018 15:22

      @#Shawford
      Oui, pour l’instant, c’est de la SF


    • Claire Claire 13 novembre 2018 15:57

      @Tall

      un romancier n’étant pas tenu au réalisme

      Oooh en S-F un peu plus qu’en Fantasy tout de même ! smiley


    • Tall Tall 13 novembre 2018 16:04

      @Claire

      Note, j’aime beaucoup les histoires de voyage dans le temps tout en n’y croyant pas du tout : Nimitz, Terminator ..etc ..

      A propos de Oumuamua, ya du nouveau : j’ai mis le com tout en bas du forum


    • Claire Claire 13 novembre 2018 16:13

      @Tall

      qu’il faut avoir d’abord le background des écrits d’Asimov sur les Robots

      Bien vu, je reconnais que j’ai fait le voyage en sens inverse ! 
      Cela eût-il changé mon appréciation du cycle, j’sais pas ! smiley

      J’ai lu beaucoup de S-F mais honnêtement, jusqu’à aujourd’hui, je n’ai jamais trouvé d’œuvre plus immense que Dune ! Pourtant il y en a beaucoup que j’ai aimées, certaines pas très connues, comme Helliconia de Brian Aldiss, mais rien qui éclipse Dune.


    • nono le simplet nono le simplet 13 novembre 2018 16:43

      @Claire & @Tall
      j’aime bien tous les auteurs cités mais je n’ai pas vu mon auteur préféré
      c’est pas de la SF mais un auteur inclassable entre Fantasy et Space Opera : Jack Vance
      vous aimez ?


    • nono le simplet nono le simplet 13 novembre 2018 16:47

      @Tall
      j’avais 19 ans ... c’était en 1973.
      merde on a exactement le même âge ... mais moi je suis jeune hé ho !


    • Durand Durand 13 novembre 2018 17:04

      @Tall

      Je prends des raccourcis mais je ne confonds rien... Notre cerveau est relié au Tout..., à l’infini, si tu préfères..., ce que les machines ne seront jamais. Or, les solutions ont toutes leurs racines dans l’infini... Il est impossible d’obtenir d’un super calculateur la même qualité de réponse que celle de notre cerveau car pour trouver une solution, ce que le cerveau humain méconnaît, il peut le remplacer par l’intuition, ce que la machine ne sait pas faire. La machine donnera une solution mais elle sera toujours à prendre avec des pincettes.

      Aux échecs, l’homme bat régulièrement la machine et pourtant, un programme d’échecs est simplissime par rapport à ce que l’on est sensé attendre de l’IA et autres STIC/NBIC’... On peut multiplier les exemples.


    • EL Alien aplati a 10 000 G 13 novembre 2018 17:13

      @#Shawford
      @claire
      @tall

      quelque petit soucis électrique , désolé smiley


    • Claire Claire 13 novembre 2018 17:14

      @nono le simplet

      Oui j’ai lu Vance, le cycle de Tschaï, la Geste des Princes-démon ou Araminta. 

      C’est de la Fantasy, ce n’est pas le genre que je préfère, mais j’aime bien l’humour de Vance. smiley


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 17:16

      @Alien aplati a 10 000 G

      Pense juste à lire ton courrier ! smiley


    • Claire Claire 13 novembre 2018 17:18

      @Durand

      ce que le cerveau humain méconnaît, il peut le remplacer par l’intuition

      Oui très bien vu et je souscris ! smiley


    • foufouille foufouille 13 novembre 2018 17:20

      @nono le simplet
      j’ai lu quelques uns de ses romans, c’est un bon auteur.


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 17:25

      @Claire

      Partant, considérer que l’intuition et mieux encore l’inspiration seraient uniquement le fait d’une certaine combinaison/impulsion synaptique, c’est assez cheap.

      Ou alors il faudrait penser que chaque pensée différenciable entre toutes est en soi une forme de miracle. ^^

      A contrario la judicieuse relation au tout dont parle Durand peut tout à fait induire que l’IA y accéde mais sans que ce soit du fait de la volonté du programmeur. smiley


    • pemile pemile 13 novembre 2018 17:34

      @Durand « ce que le cerveau humain méconnaît, il peut le remplacer par l’intuition »

      L’intuition, cela tient plus d’un « travail » inconscient, qu’entendez vous par « notre cerveau est relié au Tout, à l’infini » ?


    • EL Alien aplati a 10 000 G 13 novembre 2018 17:36

      @#Shawford
      JE les parkours 


    • arthes arthes 13 novembre 2018 17:43

      @pemile

      L’intuition, c’est peut être une idée qui est un jour confirmée par la science ?


    • pemile pemile 13 novembre 2018 17:49

      @#Shawford « c’est assez cheap. »

      Quand on voit l’activité électro-chimique de l’usine de 100 milliards de neurones et de cent fois plus de connexions synaptiques, non, c’est pas vraiment cheap, mais plutôt de l’incroyable SF !


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 17:52

      @pemile

      Ça va tu te mouilles pas trop, c’est de la science ou de la fiction ? ^^


    • pemile pemile 13 novembre 2018 17:53

      @arthes « L’intuition, c’est peut être une idée qui est un jour confirmée par la science ? »

      La particularité de l’intuition, c’est qu’elle « jaillit », sans raisonnement ET prête à l’emploi.


    • pemile pemile 13 novembre 2018 17:56

      @#Shawford « Ça va tu te mouilles pas trop, c’est de la science ou de la fiction ? »

      C’est avant tout de la magie !


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 18:05

      @pemile

      Je suis d’avis aussi que l’on puisse un jour (quelqu’en soit l’oraison) décoder tous ces tours de passe passe.
      Rendu là par contre, l’IA esclave de quoi que ce soit de Tall, y’aura pas.
      Car ça veut dire aussi qu’on aura décodé toutes les interrelations avec l’Univers et entre quoi que ce soit.

      C’est bien d’ailleurs -et tu seras pas surpris- ce que j’essaye d’exprimer depuis des lunes sur AV.
      Y’a un GPS universel inscrit dans la matière, indubitablement, chaotique et entropique, mais y’en a un aussi dans l’immatériel/information de par lequel tout se mettrait à sa vraie place.


    • foufouille foufouille 13 novembre 2018 18:05

      @#Shawford

      une intuition vraie est similaire à un programme qui tourne en arrière plan que l’on peut ensuite démontrée. une intuition simple non démontrable est juste une idée venue par hasard.


    • Claire Claire 13 novembre 2018 18:09

      @#Shawford

      l’inspiration seraient uniquement le fait d’une certaine combinaison/impulsion synaptique, c’est assez cheap

      Après tout qui nous dit que ça ne se joue pas au niveau quantique voire au niveau extra-dimensionnel et qu’il ne faut pas attendre qu’un nouveau pan de la physique soit écrit avant que le mystère ne soit percé ? 

      Maintenant il se pourrait plus prosaïquement qu’il suffise d’imiter patiemment les fonctions de l’esprit humain et quand l’automate sera devenu impossible à distinguer de l’humain, nous serons parvenus à nos fins. smiley

      Et là le débat philosophique s’ouvrira : Si les robots peuvent imiter à la perfection un homme ou une femme, ont-ils un genre ????!!!! :->


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 18:09

      @foufouille

      Voui voui, mets y un peu d’inspiration maintenant, car ton hasard, il a toujours bon dos ! smiley smiley


    • Shaw-Shaw #Shawford 13 novembre 2018 18:11

      @Claire

      Ça coule de source avec ce que j’ai répondu à Pemile à l’instant si je peux me permettre. smiley

      Reste ce petit :-> , je ne sais pas où il nous emmène ! smiley smiley smiley

       smiley smiley


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 novembre 2018 18:14

      @Claire. En ce sens que pour le grand public, « quantique », ça veut dire n’importe quoi et tout goulougoulou.


Réagir