mardi 1er décembre 2020 - par Régis DESMARAIS

Trump : la réélection d’un Géant ?

 

La proclamation officielle du président américain élu est pour bientôt. Donald Trump semble se diriger vers un second mandat. Sa réélection n’est pas accidentelle et fortuite : cet homme est un géant politique et rien n’est plus faux que son image caricaturale véhiculée par les médias. Les Américains ont perçu la carrure de leur président : en novembre, aucune vague bleue mais un président sortant qui obtient 10 millions de voix supplémentaires par rapport à 2016.

Le vrai visage du président Trump

En écrivant le titre de cet article, je savais qu’il pouvait susciter des réactions clivantes entre les lecteurs. Je percevais d’autant plus l’effet produit par ce titre que pour ma part, j’ai vécu un radical changement de perception du président américain. Il y a quelques mois, Donald Trump me faisait l’effet d’un homme farfelu, fantasque, occupant une fonction qu’il ne méritait pas au regard de ses compétences « forcément » limitées. Je le percevais comme un milliardaire ayant transformé la fonction présidentielle en un hobby. Il va sans dire que cette vision très dégradée du président Trump devait beaucoup à la manière dont les médias nous le présentent et rendent compte de ses actes et de ses déclarations.

L'affaire du faux attentat en Suède

Un des premiers déclics qui m’a décillé les yeux fut un article de presse accusant Trump d’évoquer un faux attentat en Suède. J’avais trouvé cette déclaration de Donald Trump si osée et indigne que je suis allé écouter la déclaration du président. Se rendre à la source de l’information, c’est comme l’eau du Rhône, il vaut mieux se désaltérer au Léman qu’en aval de Lyon, c’est moins pollué. Je dois dire que je n’ai pas été déçu de ma curiosité. Bref rappel de ce qui s’est passé : une information avait fait le buzz sur la toile « Trump a dit qu'un attentat a eu lieu en Suède ». Toute la presse a repris cette information. Pourtant, cette information et sa propagation étaient une « fake news ». Monique Hirschhorn, dans une interview donnée à l'hebdomadaire Marianne a donné les clefs pour distinguer le vrai du faux : « La meilleure défense est de les soumettre (les fausses informations) au marché de l'information le plus exigeant, c'est-à-dire celui de l'information scientifique et d'appliquer la pensée méthodique. Se demander, chaque fois qu'une idée ne nous apparaît pas bien assurée, d'où elle vient et quelles sont les sources, de quelles informations je dispose pour l'évaluer, si j'ai bien établi des informations multiples et contradictoires afin de ne pas tomber dans les biais de confirmation, si j'ai explicité mes a priori intellectuels et culturels, même s'ils ne sont pas nécessairement faux, si j'ai envisagé la possibilité d'erreurs de raisonnement, si je n'ai pas laissé mon croire être contaminé par mon désir. ». Sages conseils. La méthode recommandée nous conduit à aller directement à la source, c'est-à-dire aux déclarations de Trump. Les propos du président américain ont été les suivants : « Regardez ce qui se passe en Allemagne. Regardez ce qui s‘est passé la nuit dernière en Suède ! Qui l'aurait imaginé ! La Suède ! Ils ont fait entrer un grand nombre de personnes et rencontrent des problèmes qu'ils n'auraient jamais imaginés. Regardez ce qui se passe à Bruxelles, regardez ce qui se passe partout dans le monde. Regardez Nice, regardez Paris. Nous avons accueilli des milliers et des milliers de personnes dans notre pays. Il n'y avait aucun moyen de les vérifier (...) ». Trump n'a donc pas dit qu'il y avait eu un attentat en Suède. Très clairement, il faisait allusion à des vagues migratoires (effectivement de nombreux problèmes entre des migrants et la police suédoise ont été signalés notamment à Malmö). CNN a repris les propos de Trump sans faire référence à une déclaration sur un éventuel attentat en Suède mais en indiquant le caractère elliptique de ces propos, ce qui ressort de la traduction des déclarations du président américain car ce dernier n'a pas dit clairement ce qui se passe en Suède. ABC est allé droit au but et au buzz : Trump a dit qu'il y avait eu un attentat en Suède. Information allégrement reprise par Le Monde puis par tous les réseaux. Et le buzz s'est formé.... Le biais de la confirmation dénoncée par Mme Hirschhorn a fait son œuvre. On devine les effets de ces diffusions de faux et de vrai auprès des internautes : manipulation des esprits, réalités multiples et incertaines et surtout accélération de la propension à changer ses opinions et à oublier une information fragile de toute façon remplacée par d'autres buzz.

Cet incident m’a donné à réfléchir. Je me suis rapidement rendu à la conclusion qu’un imbécile, puisque hélas la presse présente ainsi trop souvent Donald Trump, ne peut pas devenir milliardaire et le rester. Il y a une incohérence entre la carrière de Trump et l’image que la presse donne de cet homme.

Publicité

Les engagements de Trump envers le peuple américain

Le second déclic, troublant et foudroyant, fut le visionnage de son clip de campagne pour 2016. Les propos tenus par celui qui était encore le candidat Trump relevaient d’un haut niveau d’estime de son pays et de son peuple. Mais cela allait plus loin. L’engagement de Trump se voulait un don de soi. Après avoir tant reçu de l’Amérique, Donald Trump a décidé de rendre à ce pays ce qu'il lui avait donné. A son tour, Donald Trump voulait agir pour le bien de l’Amérique et des Américains. Sur ce plan, chapeau bas car en fait, n’est ce pas ce que l’on est en droit d’attendre de tout chef d’Etat ? Mais cela allait encore plus loin : Trump s’est engagé à mettre un terme à une criminalité systémique et endémique. J’entends déjà les cris d’orfraies scandant : des preuves, des preuves ! Mensonges ! Mensonges ! On ne fournit pas des preuves dans un clip de campagne mais on prend des engagements suivis par des actes. Ces engagements m’ont frappé : pas de faux semblants, ni de langue de bois ; Donald Trump accuse dans son clip le clan Clinton et M. Obama. Il les qualifie de criminels. Les mots sont durs. Aucune ambigüité. Donald Trump donne le nom de sa cible et qualifie le comportement de cette cible. Pour un Français, si habitué aux éléments de langage abscons et neutres de notre classe politique, découvrir un candidat à la présidentielle américaine aussi direct dans ses accusations et son engagement surprend et déstabilise. On est d’autant plus déstabilisé, qu’aux Etats-Unis, tout est prétexte à procès. De telles déclarations de Donald Trump ont dû susciter des plaintes et le clan Clinton/Obama a surement missionné un avocat pour laver leur honneur. En fait, il n’y a pas eu de plaintes ni d'honneur épousseté. La force des propos de Donald Trump ressort renforcée de ce silence des accusés.

Trump : un "clown" ou un politique déterminé et brillant ?

La plupart de ceux à qui j’ai fait part de mon changement de position vis-à-vis de Donald Trump ont eu des réactions étonnantes : Trump ment ; il est ridicule avec ses cheveux blonds et que dire de ses supporters ? Des visages peu avenants ; de véritables extrémistes. Le moins que l’on puisse dire est que ces retours sont des plus grossiers, gratuits et sans réels fondements utiles. Peu importe la coiffure de Trump, ce n’est pas pour sa coupe de cheveux que mon opinion sur lui a changé. Il utiliserait le mensonge ? Que cela est étrange car aucune plainte pour diffamation ou autre motif de recours n’a été présentée à la suite de cette vidéo de campagne. Ses partisans sont des extrémistes ? Bigre, cet homme vient de bénéficier de plus de 74 millions de votes en sa faveur. Il y aurait 74 millions d’extrémistes aux Etats-Unis ? Qui peut soutenir pareille grossièreté ? C’est d’autant plus difficile à soutenir que lors de la marche en faveur de Donald Trump, à Washington, on a vu qui étaient les extrémistes et ces derniers étaient ceux qui ont violemment agressé des supporters de Trump en allant même, pour certains, les chercher dans leur hôtel.

Donald Trump, faut-il le rappeler, est un président américain qui n'a pas déclaré de guerre au cours de son mandat. Mieux, il a favorisé des accords de paix au Moyen-Orient, accords que beaucoup auraient pensé impensables. D’un point de vue économique, son mandat aura été bénéfique aux Américains. Donald Trump se désengage des zones d’interventions militaires ; un rapatriement des troupes présentes en Afghanistan est même envisagé. Enfin, sa lutte contre la criminalité est effective, notamment sur un sujet trop négligé sur la scène internationale : le trafic d’être humains.

Evidemment, Donald Tump est un homme avec ses qualités mais aussi avec ses défauts et ses contradictions. Il y a toutefois une détestable équation que certains idéologues manient avec dextérité : milliardaire = capitaliste = pourri. Etrange raccourci qui fait d’un homme le simple reflet de sa condition sociale. Cette méthode est certes simple pour discerner ou retirer les brevets de respectabilité. Trop simple, trop naïve, trop utile pour la caricature et si étrangement incohérente dans la bouche de gens qui idolâtrent Georges Soros, Bill Gates ou Jeff Bezos.

Trump est un milliardaire mais un milliardaire assez éloigné du capitalisme financier. Trump est un bâtisseur et on bâtit avec des hommes et pour des hommes. On spécule financièrement avec des algorithmes et des ordinateurs pour maximiser des indicateurs, des chiffres, en fait des choses mortes et inanimées. En ce sens, Trump symbolise l’opposition entre des gens du terrain au contact avec des hommes et des gens hors sol totalement avalés dans des systèmes abstraits et dématérialisés.

Publicité

Une élection de 2020 polluée par des suspicions de fraudes et des médias peu honnêtes

L’élection américaine est stupéfiante pour ceux qui réussissent, malgré le silence de médias, à récolter des informations sur les fraudes alléguées, les fraudes démontrées et les processus de contestation en cours. A l’exception de ceux qui ont les oreilles et les yeux bouchés par l’idéologie anti-Trump, on ne peut qu’être abasourdi par l’ampleur de la fraude électorale dénoncée.

Certains indicateurs constituent de frêles indices pour nous renseigner sur la tendance en cours aux Etats-Unis d'Amérique. Il suffit, par exemple, de suivre les tweets de Laurence Haim, correspondante aux Etats-Unis de LCI et de Radio classique. Cette journaliste a récemment partagé des informations capitales pour la culture des Français. Je vous donne l’une de ces information utiles : « Trump n’a pas encore twitté ce matin ». Devant une telle information, on en reste pétrifié. Ce qui est intéressant, tout de même, dans l'exemple de Mme Haim, c'est que cette journaliste ne cesse de dire que Donald Trump invente une fraude qui n’existerait pas. Pourquoi pas, mais quand les preuves sont débattues et proposées à l’analyse de la justice, force est de constater que ces allégations de fraudes existent, que des preuves sont fournies et qu’il est étrange de faire comme si cette affaire était pure invention. Eh bien quand les preuves sont évoquées, Mme Haim ne fait plus de tweet, silence, rien, nada. Le plus grotesque est le compte rendu fait par cette journaliste de la conférence de presse de Sydnet Powell. Une conférence de presse présentée comme un moment digne d’André Breton, un sommet du surréalisme : Mme Powell, selon le compte rendu de Mme Haim, a dit que les élections américaines ont été truquées par Hugo Chavez mais Hugo Chavez est mort en 2013 ! hurle presque Laurence Haim. En prenant connaissance des propos de cette journaliste on se dit que le surréalisme est en fait un mouvement artistique bien en deçà de ce que la réalité nous donne à voir. Comment un homme mort en 2013 peut-il avoir truqué des élections de 2020 ? Laurence Haim triomphe par sa démonstration imparable de la médiocrité du « trumpisme ». Sauf que, sauf que, Mme Haim n’a pas compris les propos de Mme Powell laquelle indiquait que le logiciel utilisé en 2020 avait été conçu à la demande de M. Chavez pour truquer ses élections afin de se faire élire, évidemment de son vivant. Depuis, ce logiciel, qui s’était montré très profitable au président défunt, a été vendu à d’autres pays et à des gens fort peu épris du respect du vote démocratique. La démonstration est faite : la haine idéologique de Donald Trump conduit des journalistes à perdre la raison et à dire n’importe quoi et, au final, à être ce qu’ils accusent Trump d’être : manipulateurs et peu intelligents.

L'urgence de se faire sa propre opinion sur Donald Trump

Aujourd’hui, Trump se prépare vraisemblablement à exercer un second mandat. Son combat de 2016 est toujours en cours. Derrière l’horizon de l’océan atlantique se déroule une bataille titanesque entre le crime et la justice, entre des patriotes et une vision mondialiste de la société. Le combat est féroce car il oppose deux cultures, deux conceptions du monde et surtout deux avenirs possibles pour les Américains mais aussi, mondialisme oblige, pour l’humanité.

De très nombreux lecteurs auront des doutes sur le bien fondé du contenu de cet article. Les doutes sont des garanties de survie dans un monde complexe. Il ne faut jamais prendre pour argent comptant ce que l’on nous dit ou donne à lire. Il faut enquêter, regarder les sources, les vérifier. Ecouter les uns et les autres et se faire sa propre opinion. Concernant Donald Trump, je pense que cet homme est un géant car rares sont les hommes qui se sont levés pour dénoncer des crimes et lutter contre eux. C’est mon opinion et je vous invite à vous faire votre propre opinion en posant tous les voiles idéologiques au seuil de votre recherche. Entrer sans a priori, ni idée toute faite, dans le dédale du monde, est une opportunité d'approcher cette fameuse vérité nue, sortie du puit et si dérangeante. 



425 réactions


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 décembre 2020 20:52

      @Bertrand Loubard
      Merci pour ce rappel de Kennedy. « CIA démantelée, Trump réalise le rêve de John Kennedy »

      "(...) Le Président John F. Kennedy avait parfaitement conscience du danger que représentait cette organisation tentaculaire pour les Etats Unis et pour le reste du monde et avait déclaré : "Je fracasserai la CIA en mille morceaux..."

      Aujourd’hui nous savons que Facebook, Google mais aussi Microsoft sont des créations de la CIA. Et vous pouvez être sûrs que ce réseau social gratuit, ce moteur de recherche gratuit et ce système d’exploitation pour nos ordinateurs n’ont pas pour fonction d’agrémenter ou faciliter la vie mais permettre à la CIA de recueillir toutes nos données personnelles, nous espionner, nous ficher, nous identifier et constituer une base de données permettant aux futurs dirigeants du Nouvel Ordre Mondial de pouvoir neutraliser et même éliminer tous les dissidents, tous les opposants et tous ceux qui pourraient représenter un danger pour leur « nouveau monde ».

      Cette organisation est dirigée par la criminelle de guerre Gina Haspel, (...) De plus, si aujourd’hui on comprend mieux la stratégie à la Sun Tsu du Président Trump, stratégie qui consiste à garder ses ennemis près de soi, pour mieux les contrôler et les confondre dans leurs fautes, il est important de noter que Gina Haspel a été placée à la tête de la CIA par Donald Trump lui-même !


  • DACH 1er décembre 2020 16:54

    RD@meric à vous pour votre analyse. L’audition de la commission de surveillance du Sénat de l’État du Michigan sur les fraudes électorales est ACCABLANTE !!!!


  • DACH 1er décembre 2020 16:55

    RD@Merci à vous pour votre analyse. L’audition de la commission de surveillance du Sénat de l’État du Michigan sur les fraudes électorales est ACCABLANTE !!!!


  • OMAR 1er décembre 2020 17:07

    Omar9

    .

    Bonjour @Regis DESMARAIS :« De très nombreux lecteurs auront des doutes sur le bien fondé du contenu de cet article ».

    .

    Heu, pas moi...

    .

    Quand ce dangereux escroc déclara qu’il suffisait d’injecter de de la javel dans le corps des malades atteints de la covid-A9, là, mes doutes furent sur le champs « vaccinés ».

    https://www.ladepeche.fr/2020/04/24/coronavirus-donald-trump-suggere-un-traitement-aux-uv-ou-des-injections-a-leau-de-javel,8860606.php


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 1er décembre 2020 17:17

      @OMAR
      Sauf que la déclaration a été tronquée. Ahh le doute est essentiel pour survivre dans un environnement souvent hostile.


    • Eric F Eric F 1er décembre 2020 18:20

      @OMAR
      j’ai beau être opposé à Trump, je vois qu’on lui attribue des bourdes bien au delà de ce qu’il dit, en l’occurrence il n’avait pas parlé d’eau de javel mais de désinfectant, or par exemple la chloroquine est parfois utilisée comme désinfectant (usage non médical), et par ailleurs elle peut être conditionnée sous forme injectable.


    • DACH 1er décembre 2020 18:44

      @OMAR=Toujours dans la même crédulité coranique. La terre est plate, jusque à toujours croire ce qui est écrit dès que cela vous convient.


    • Bertrand Loubard 1er décembre 2020 20:24

      @Régis DESMARAIS
      Il en est de même après l’assassinat de Muslim Shahdan par un drone, la « riposte » iranienne par des tirs de roquettes et la « menace » de Trump de viser des sites archéologiques, des ruines de temples (pas romaines pour un sous) ou d’autres vestiges culturels ...personne n’a relevé que la Communauté Internationale Amie (des peuples pétroliers) a crié en chœur « Non, Monsieur Trump, pas cela .... Ce serait un crime contre l’humanité et les valeurs de notre culture ». .Personne n’a repris ce que cette communauté internationale ajoutait : « N’’avez-vous pas assez de maternités ; d’hôpitaux, de centres culturels, de barrages, de station d’épuration, de centrales électriques, d’usines de médicaments !!!!!! Mais des sites archéologiques, des ruines millénaires ! ... Non mais, il faut être malade, un vrai sauvage !!!! »
      Bien à vous.


  • ETTORE ETTORE 1er décembre 2020 18:31

    Omar@

    Quand ce dangereux escroc déclara qu’il suffisait d’injecter de de la javel dans le corps des malades atteints de la covid-A9, là, mes doutes furent sur le champs « vaccinés ».

    _______________________________________________________________

    C’était une boutade rendue « vraie » par la presse, pressée d’être aux ordres.

    Ex : Prenez le cas de Mickael Jackson , qui a été pris en photo dans un caisson hyperbare,.... pour tester ....La même presse s’est empressée de communiquer sur le côté Franckenstein de Mickael, qui se soumettrait régulièrement à cette thérapie, pour rajeunir .

    ( Et combien même , au vu des dépenses somptuaires de l’épouse du 1 er Monarc ; avec le même alibi de la jeunesse éternelle )

    Il en va des articles de presse, comme de la même pratique que les « ciseaux » de découpage ADN .

    Vous voyez bien, ce qu’il en naît, de contagions, de telles pratiques !,


  • Eric F Eric F 1er décembre 2020 18:56

    « Donald Trump semble se diriger vers un second mandat »

    Il faut avoir une foi à déplacer les montagnes pour formuler cette prédiction ! Les recomptages là où ils ont été entrepris n’ont conduit qu’à des écarts mineurs, les assertions comme les supposés marquages secrets des bulletins sont tombées aux oubliettes, et aucune action judiciaire n’a aboutit à une annulation de vote. Des recours de dernière minute on certes été déposés la semaine dernière, mais tous les recours devront être soldés le 8 Décembre pour figer la liste des « grands électeurs » qui voteront le 14. La probabilité d’une inversion de score parait infinitésimale.


    • Kapimo Kapimo 1er décembre 2020 21:41

      @Eric F

      Suite aux auditions tenues, il semble d’ore et déjà très probable que les sénats de Pennsylvanie et d’Arizona décideront soit d’etre dans l’impossibilité de choisir des électeurs, soit d’envoyer des électeurs pour Trump.
      Il reste 13 jours pour faire de même au choix en Géorgie, au Michigan ou au Wisconsin.
      Biden n’aura pas ses 270 électeurs.
      La suite est connue.

      Si cela ne marchait pas, il peut encore aller à la cour suprême, meme après le 14.

      Et si tel ne devait pas être le cas, Trump peut encore utiliser des moyens d’exception pour arrêter le processus vu l’implication d’entités étrangères.

      Au vu des preuves de fraude gigantesques, je ne donne plus une chance à Biden.

      L’idéal serait de refaire l’élection selon les règles.


    • zantar zantar 1er décembre 2020 23:15

      @Kapimo
      Finalement, ça serait la meilleure solution...En cas de doutes suffisants ne constituant toutefois pas de PREUVE, il serait bon de réorganiser les élections...
      Pour la paix civile...


    • Eric F Eric F 2 décembre 2020 10:41

      @Kapimo
      « il semble dore et déjà très probable... »

      Je prends note de la prédiction paradoxale, nous verrons dans six jours ce qu’il en est de la désignation des grands électeurs (qui a lieu le 8). Dans toute l’histoire des USA, la désignation a toujours été conforme aux résultats issus des urnes, incluant les recours validés par la justice. Les preuves de fraudes massives n’ont jusqu’ici pas été établies juridiquement.
      L’implication d’entités étrangères, c’est exactement ce que les démocrates avaient reproché à Trump lors de la précédente élection, sans avoir pour autant contesté le scrutin. On se demande par ailleurs quel pays aurait pu agir dans le cas présent sans que l’administration en place n’ait pu le contrer.

      A propos des « règles », Trump n’a pas engagé pendant son mandat une réforme du mode de scrutin, effectivement complètement désuet et ouvrant à contestation. Mais il est vrai qu’il avait été élu en 2016 avec 3 millions de voix de moins que son adversaire grâce à ce système.
      Faire annuler globalement l’élection par la cour suprême aurait peut-être été un coup à tenter au lendemain du scrutin ; mais plusieurs mois plus tard, à froid, ça n’est pas jouable -autant faire annuler l’élection d’Abraham Lincoln par contumace !-

      En terme de « coup », on peut s’attendre à une tentative d’« empêchement » lors du prochain mandat.


  • The White Rabbit The White Rabbit 1er décembre 2020 19:44

    "La proclamation officielle du président américain élu est pour bientôt. Donald Trump semble se diriger vers un second mandat.

    "

    Vive le journalisme citoyen et merci pour cet article humoristique ! smiley


  • Jonas 1er décembre 2020 19:46

    @ Régis Desmarais. 

    Je vous ai lu avec beaucoup d’attention , j’espère , que vous ferez de même.

    Je suis d’accord avec vous , sur l’acharnement de tous les médias à l’encontre de Donald Trump. Un président, contre lequel, ils se sont ligués dès sont installation à la Maison Blanche., parce qu’il n’est pas dans les normes et ignore , le jeu de la diplomatie auquel ils sont habitués. D. Trump est un OVNI, pour eux.  

     Cela dit je pense que l’élection de Joé Binden  n’a rien de frauduleuse , parce que dans les Etats où les résultats pouvaient prêter à contestation , les juges ont été consultés , et ont tous rendus , quel que soit l’Etat des arrêts identiques. Les élections présidentielles ont été conformes à la Constitution et aux lois , rien ne justifie que l’on mette en doute les résultats. 

    Comme vous le savez les grands électeurs se réuniront dans la capitale de chaque Etat et désigneront le 14 décembre le prochain président Joé Binden et la vice-présidente Kamella Harris. Une nouvelle administration entrera en fonction le 20 janvier pour quatre et soit en 2022 ou même avant la prochaine campagne présidentielle commencera , les américains connaissent le rythme. 

    Mais cher Régis Desmarais , ce qu’il faut souligner bien que la victoire n’est pas contestable , c’est la résistance de Trump qui a trompé tous les experts. C’est une victoire à l’arrachée. 74 millions de voix pour D.Trump et 80 millions pour J.Binden et dans plusieurs Etats la différence entre les deux candidats est inférieure à 1%. 

    Il faut souligner aussi , et c’est très importants , que 35% des latinos ont voté Trump et 12% des noirs . Le Black Lives Matter , le New York Times et le Washington Post , qui dénonçaient le « racisme systémique »de Trump ce sont trouvés ridicules.


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 1er décembre 2020 20:56

      @Jonas
      Je vous remercie d’avoir lu avec attention cet article. J’entends vos arguments mais je ne les partage pas. Ce n’est pas en raison d’une idéologie stupide et primaire que je ne les partage pas mais en raison de tout ce qui m’a été donné à voir et aussi parce que, ayant tâté les mathématiques et les probabilités de près, dans le passé, que je ne conçois pas que sur 600 000 votes surgis à point d’heures dans un Etat, 583 000 soient pour Biden et le reste pour Trump. Par ailleurs, les failles du système informatique sont clairement démontrées et les témoignages de fraudes nombreux et circonstanciés au point même que des témoins sont licenciés et certains passés à tabac. 

      Vous évoquez les décisions des juges et ces dernières ne sont pas aussi homogènes que vous le dites. Surtout, cette élection m’a fait découvrir la réalité institutionnelle et juridique complexe de cet Etat fédéral et j’avoue qu’elle n’a presque rien à envier à la complexité de notre mille feuilles territorial. Incontestablement, comme pour le duel Al Gore/G. W. Bush c’est la cour suprême qui tranchera. 

      La popularité de M. Biden est effroyablement basse aux USA. Récemment M. Biden a fait une intervention sur un réseau du Net et à eu quelques dizaines de milliers de personnes pour audience. C’est peu compatible avec un homme qui aurait été élu avec plus de 80 millions de voix. Bien sûr, je ne vais pas tirer une conclusion général de ce fait mais il s’ajoute à d’autres éléments factuels qui sèment le doute.(notamment la faible ferveur populaire pour Biden pendant la campagne).
      Je pense, mais je me trompe peut-être, que M. Trump sera bien le président élu en Décembre. Le proche avenir nous le dira.
       


    • doctorix, complotiste doctorix 1er décembre 2020 21:33

      @Jonas
       les juges ont été consultés , et ont tous rendus , quel que soit l’Etat des arrêts identiques. 

      Le problème est la corruption totale des systèmes judiciaires et des membres du gouvernement de ces états démocrates (il n’y a d’ailleurs pas que des démocrates corrompus, il y a aussi chez les républicains, mais tous sont maintenant identifiés. Il y en même un à la cour suprême, John Roberts je crois, le président : c’est pourquoi la nomination de la 9ème juge, républicaine et honnête, Amy Corney Barret, était si importante.).
      C’est cette corruption qui va être démontré, et tous ceux qui ont pris part à la reconnaissance du vote se sont piégés eux-mêmes : ils feront partie de la grande charrette.
      Ces gens sont tenus par le chantage et les preuves de corruption que l’état profond a contre eux (et c’est en rapport avec l’affaire epstein).


    • bubu123 1er décembre 2020 21:36

      @Régis DESMARAIS

      Vous évoquez les décisions des juges et ces dernières ne sont pas aussi homogènes que vous le dites.

      ben si justement, tous les recours font pschit, je comprend pas ou vous prenez vos informations.




    • bubu123 1er décembre 2020 21:38

      @doctorix

      mais oui ils sont tous corrompus, tous contre Trump le sauveur des temps modernes.

      moi je vous le dit, on va bientôt découvrir que personne n’a voté Biden à part lui meme


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 1er décembre 2020 21:42

      @bubu123

      moi je vous le dit, on va bientôt découvrir que personne n’a voté Biden à part lui meme

      Étant donné l’état de son cerveau qui tient plus de la béchamel que de la matière grise, je pense qu’il aurait parfaitement été foutu de voter Trump en croyant voter pour JFK.


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 1er décembre 2020 22:04

      @bubu123
      Je pense qu’il y a un malentendu entre nous. C’est vrai, aucun juge n’a annulé les résultats. Toutefois, de nombreux juges ont trouvé suffisamment convaincantes les allégations de fraudes pour autoriser des recomptes, une inspection du matériel électoral et des conteneurs scellés ou de prononcer

       l’arrêt temporaire du processus de certification. Pour le reste, tout les recours ne sont pas épuisés selon les niveaux de juridiction. Au final, tout sera présenté à la cour suprêmes des Etats-Unis. Le 14 décembre, on verra ce qui ressortira de ces recours.


    • Jonas 2 décembre 2020 07:25

      @Régis DESMARAIS
      Merci pour votre réponse. 
      Je comprends votre déception , mais je pense quand même que le 14 décembre , le prochain président sera désigné , et sera Joe Binden. Donald Trump se résignera , car les Etats-Unis quoi que l’on pense est une démocratie. Déjà la transmission administrative et politique est engagée entre les deux équipes ce qui veut dire acceptation du résultat sans toutefois que Donald Trump ne félicite le nouveau président. 
      Je suis curieux de savoir , s’il le fera en fin de compte et s’il assistera comme le veut la coutume dans ce pays à la passation du pouvoir le 20 janvier , même s’il est invité à le faire par la pression des médias. 
      Mais comme le dit Emmanuel Macron , ici en France , D.Trump reste le maître de l’horloge. Avant le 20 janvier , il exercera pleinement le pouvoir . Il peut prendre toutes les décisions que la Constitution l’autorise à prendre sans demander l’avis de Joe Binden en particulier dans le domaine de la politique étrangère, puisqu’il a déjà décidé de retirer des soldats de l’Afghanistan et de l’Irak au grand dam des gouvernements de l’Irak et de l’Afghanistan et de certains pays occidentaux. 


    • Jonas 2 décembre 2020 08:02

      @doctorix
      Dans presque toutes les élections présidentielles , il y a eu des contestations , que ce soit par les Démocrates ou les Républicains. Rien de nouveau sous le ciel. 
      Je pense que l’élection de Joé Binden n’est pas contestable, Donald Trump , fait tout simplement du Donald Trump. Je trouve cela ridicule. 

      On parle beaucoup , des l’élections présidentielles , mais on occulte , les élections législatives , qui sont importants pour la marche de la démocratie américaine. 

       Et là , les, Républicains ont gagné des sièges à la chambre des représentants , même si les Démocrates conservent la majorité. Quant au Sénat , il n’est pas encore au complet . Il le sera ,lorsque les deux sénateurs de Géorgie seront élus début janvier. A ce moment là , soit les Républicains resteront majoritaires , soit la Haute Cour sera partagée entre les deux camps qui disposeront du même nombre de sièges. 

      Joé Binden aura besoin de toute son expérience de plus de quarante de politicien et de son équipe qui est presque composée des anciens de Barak Obama, pour gouverner, car contrairement a la France , le président des Etats-Unis a moins pouvoir. 


    • vachefolle vachefolle 2 décembre 2020 08:02

      @Jonas

      Petite précision, dans notre Univers Biden sera élu le 14 Décembre avec une trés large majorité, mais il existe un autre Univers, auquel nous n’appartenons pas où une immense Fraude electorale sera prouvée et dénoncée, et TRUMP sera réélu puis tel un héros mythologique Grec lancera une grande croisade mondiale de ... ; je sais pas en fait.... j’ai arreté de lire a ce moment la.

      Mais cet Univers n’est pas le notre, d’ailleurs seule une toute petite partie des Agoravoxiens, les élus comploto-Trumpistes en font partie.


    • Jonas 2 décembre 2020 10:11

      @vachefolle

      Je ne connais qu’un seul univers celui de la réalité. Les Etat-Unis sont un Etat fédéral dont les élections présidentielles ne sont pas au suffrage universel direct. Elles sont scindées entre le nombre de voix et celui des grands électeurs des Etats. . 

      Pour l’instant Donald Trump est battu aussi bien par le nombre de voix que par le nombre de grands électeurs. 

      En 2016, Donald Trump avait gagné les élections présidentielles avec 62 984 828 voix et 304 grands électeurs. 
      Hillary Clinton a perdu , avec 65 853 514 voix et 227 grands électeurs. 

      En 2004 John Kerry avait perdu les élections avec + de 59 millions de voix et 256 grand électeurs .
      GW Bush a gagné avec + de 62 millions de voix et 286 grands électeurs. 

      En 2001,Al Gore a perdu les élections avec 50 999 897 voix et 266 grand électeurs. 
      GW Bush a gagné les élections avec 50 456 002 voix et 271 grands électeurs. Cette élection a été très serrée , qui a demandé plusieurs semaines de décompte. 


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 2 décembre 2020 10:16

      @Jonas
      Il n’y a pas de déception de ma part. Je ne place aucun affectif dans cette élection. Je regarde ce qui se passe et je pense que Trump sera le président élu car c’est la volonté du peuple américain. La fraude est trop massive pour pouvoir donner une légitimité aux démocrates. Le mieux sans doute, serait de refaire l’élection mais la Constitution américaine a prévu un cas de figure où le résultat est incertain et dans ce cas, ce sont les Etats qui reprennent le contrôle du processus électoral en envoyant un délégué. Nous verrons en décembre comment la démocratie américaine va se sortir de cette élection incroyable. Incontestablement la cour suprême va avoir sur ses épaules une pression très forte et une responsabilité écrasante.


    • Captain Marlo Captain Marlo 2 décembre 2020 11:19

      @bubu123
      mais oui ils sont tous corrompus, tous contre Trump le sauveur des temps modernes.

      Ce que vous explique doctorix, c’est que la corruption s’étend jusqu’à certains juges, et même au FBI, qui refuse d’enquêter. Et que cette corruption peut concerner aussi bien des Démocrates que des Républicains. Trump en prend acte et va passer les dossiers des preuves au niveau au dessus.


    • vachefolle vachefolle 2 décembre 2020 12:10

      @Captain Marlo
      Donc Deux hypothèses sont possibles :

      Les Medias (y compris Fox news), les logiciels de vote, les gouverneurs républicains des swings states, les juges (y compris répulicains), le FBI, la CIA, le ministere de la justice US (y compris BARR nommé par Trump), ainsi que l’administration US en charge de la sécurité des elections (Chris Krebs

      ), SONT TOUS corrompus et Anti-Trump et ont organisé un gigantesteque complot pour voler cette election ...

      (cf Barr)
      https://edition.cnn.com/2020/12/02/politics/william-barr-donald-trump-election/index.html

      Ou bien : TRUMP a perdu l’election avec 6 millions de voix de retard) et est un mauvais perdant...


    • Jonas 2 décembre 2020 13:38

      @Régis DESMARAIS

      Je pense que malgré votre optimisme ,dont je suis admiratif , Donald Trump a perdu les élections présidentielles aussi bien en nombre de voix qu’en nombre de grands électeurs, d’ailleurs , beaucoup de ses proches commencent à le reconnaître dont son gendre.
       
       En revanche , je reconnais bien volontiers que Donald Trump a fait démentir les grands médias , sa défaite ( due essentiellement à la Covid-19, de mon point de vue ) est honorable , et il n’ y a pas eu de raz de marée démocrates. 

      Le 14 décembre ,  nous seront départagés , moi, assurant , que Trump a bel et bien perdu les élections présidentielles et vous le contraire. 

      Salut et bon courage ! 


    • sicome 2 décembre 2020 16:32

      @Régis DESMARAIS p info par rapport a radio quebec https://www.henrymakow.com/2019/06/soul-scalping.html


    • Eric F Eric F 2 décembre 2020 16:50

      @Captain Marlo
      « la corruption s’étend jusqu’à certains juges... »
      Et vous diriez sans rire que Trump et sa clique affairo-sioniste ne sont pas corrompus ?

      « Trump en prend acte et va passer les dossiers des preuves au niveau au dessus »
      S’il y avait des preuves irréfutables, ça fait longtemps que la cour suprême aurait été saisie, pour une annulation globale du scrutin. On connait en fait la prochaine étape, qui est de prendre rendez-vous pour une prochaine échéance.
      trump-administration-officially-authorizes-biden-transition


    • Captain Marlo Captain Marlo 2 décembre 2020 17:32

      @vachefolle

      Oui il s’agit d’une fraude de grande ampleur. Et au lieu de faire des cacas nerveux, informez-vous directement sur dreuz.info.


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 décembre 2020 09:06

      @michalac
      Ah ? Et... c’est quoi le niveau au-dessus .
      Y’a quoi au-dessus des juges et du FBI ?



      La Cour suprême, banane !


      L’Immonde est bien obligé de le reconnaître :

      Aux Etats-Unis, une Cour suprême républicaine.Editorial du « Monde ». La confirmation de la juge Amy Coney Barrett, soutenue par la droite religieuse, donne au Parti républicain un contrôle d’une ampleur sans précédent sur la plus haute juridiction américaine. Une politisation très risquée.

      Risquée pour qui, à votre avis ?


    • Eric F Eric F 3 décembre 2020 11:57

      @michalac et @Captain Marlo

      Même si la Cour Suprême est « conservatrice », ce sont des juristes qui respecteront la lettre du droit, la crédibilité de leur institution est en jeu. Or jusqu’ici 20 recours juridiques de l’équipe Trump ont été déboutés, et aucun n’a abouti à une annulation de bulletins ni inversion de vote -les recomptages on donné peu d’écart par rapport au comptage initial-.

      Si par contre, comme certains l’envisagent mais c’est extêmement improbable, un état désignait des grands électeurs dans un sens contraire au résultat électoral validé de cet état, alors la cour suprême fédérale serait forcément saisie, et on voit mal qu’elle puisse avaliser un coup de force même s’il peut découler d’ambiguïtés dans la constitution.


    • vachefolle vachefolle 3 décembre 2020 18:37

      @Eric F

      Expérience Quantique N°GVKSJHVJYT643YTCKJH
      Date 03/12/2020 Divergence Univers

      Univers BIDEN2020 : 40ieme recours déboutés des équipes de TRUMP en Justice, pour une seule victoire. Barr reconnait qu’il n’y a pas de fraude. Tous les Swings states sont certifiés pour Biden.

      Univers TRUMP2020 : Les disques durs saisis par l’Armée Américaine en Allemagne démontrent la collusion de DOMINION avec Chavez et le PCC et vont permettre a TRUMP de faire invalider l’election a la cour Supreme.

      Fin de la divergence programmée pour le 14 Décembre 2020.
      A cette date un Univers s’autodétruira. Lequel ??


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 décembre 2020 21:13

      @bubu123
      ben si justement, tous les recours font pschit, je comprend pas ou vous prenez vos informations.

      Les recours ont lieu essentiellement dans les états clés. Et les preuves ne sont pas acceptées par certains juges qui font de la politique au lieu de faire du droit.

      Nos infos viennent de sources diverses (pas du camp Démocrate, c’est certain !) : Radio Québec / Dreuz Infos / Trotta, mais aussi le site Franck Sparce.

      Par exemple : Le Congrès dit à Biden qu’il n’est pas Président élu"


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 décembre 2020 21:22

      @Eric F
      Même si la Cour Suprême est « conservatrice », ce sont des juristes qui respecteront la lettre du droit, la crédibilité de leur institution est en jeu. Or jusqu’ici 20 recours juridiques de l’équipe Trump ont été déboutés, et aucun n’a abouti à une annulation de bulletins ni inversion de vote -les recomptages


      .
      Et oui, justement, dans certains états les juges n’appliquent pas tous le Droit ! Il en a qui le font, mais pas tous. Exemple, vendredi 4 décembre en Arizona :

      07h37 : Procès du GOP contre la fraude électorale en Arizona. Le GOP a produit les éléments de fraude suivants au juge, qui les a acceptés et doit rendre sa décision « très vite » (Biden a environ 33 000 votes de plus que Trump) :

      • Près de 8 000 bulletins de vote déposés par des électeurs dont l’adresse est physiquement inexistante (ex : n°2450 d’une rue qui n’a que 1500 numéros).

      • Environ 15 000 électeurs inscrits avec comme adresse des lieux inoccupés ou des entrepôts ou centres commerciaux.

      • 2 468 électeurs ont voté alors qu’ils ont légalement changé d’adresse pour un autre État ou pays.

      • Environ 42 000 électeurs ont voté deux fois dans le Nevada.

      • Environ 1 500 électeurs décédés ont pris la peine d’aller voter (mais ça valait leurs efforts, c’était pour Biden).

      • Près de 20 000 électeurs du Nevada ayant une adresse postale hors du Nevada ont voté dans le Nevada (et donc probablement également dans leurs Etats de résidence)

      • Environ 6 000 adresses vacantes ont été signalées par l’USPS.( La aposte américaine) .

  • McGurk McGurk 1er décembre 2020 20:09

    J’avoue que l’élection américaine et les éloges de Trump commencent sérieusement à me courir.

    Les auteurs de ce site on vraiment l’art de transformer un bouffon ridicule en héros, en faisant oublier la liste longue comme une autoroute de ses défauts (le mot est assez faible) et casseroles qui lui courent après.

    J’ai une question simple à leur poser : qu’est-ce qu’on en a à foutre ?

    N’est-on pas déjà comblé par les cons que nous avons au pouvoir et dans la classe politique ? Ne devrait-on pas parler et envisager notre propre avenir ?

    Le parti pris évident d’une part et la dénonciation du « candidat maléfique de l’opposition » me laisse plus que perplexe. Ce qui fait que, même avec une argumentation solide, il reste plus qu’un doute après avoir lu tout ça.

    Et puis je me marre pas mal en lisant « il a fait ci puis ça »...qui l’a fait en réalité ? Certainement pas un type qui passe ses journées à tripoter des bimbos aux gros seins et à jouer au golf...


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 1er décembre 2020 20:43

      @McGurk
      Votre perception de Trump est assez ténue. Vous trouvez que les gens parlent trop de Trump alors je vous félicite, car cela signifie que vous ne regardez pas la télé, n’écoutez pas la radio et ne lisez pas la presse. Si cela n’avait pas été le cas, ce ne sont pas les éloges de Trump qui vous hérisseraient le poil mais les éloges de Biden, ou plutôt de Saint-Biden dit « Une chance pour la démocratie » selon Martine Aubry. Vous avez raison de vous interrogez sur l’intérêt pour les Français de cette élection. Cet intérêt est pourtant réel car derrière le combat Trump/Biden, se joue un combat entre patriotes et mondialistes sachant que cette version du mondialisme est celle qui flirte dangereusement avec le transhumanisme. En fait, le duel Trump/Biden aura des conséquences pour tout le monde. Après, je pense que l’on peut raisonnablement reconnaître des qualités à Trump sans pour autant saturer les médias de ces compliments. En effet, les compliments adressés à Trump ne sont rien en volume par rapport aux kilomètres de laurier que tressent les mass média pour Joe Biden. 


    • Emohtaryp Emohtaryp 1er décembre 2020 20:48

      @McGurk

      qu’est-ce qu’on en a à foutre ?

      _

      Vous ne comprenez visiblement pas l’enjeu capital qui se trouve derrière....

      Si Trump parvient à être réélu en prouvant magistralement la fraude, il va s’en suivre une vague d’arrestations sans précédent......, beaucoup en Europe et dans le monde vont se retrouver orphelins, dont notre éborgneur en premier lieu.......


    • DACH 1er décembre 2020 21:31

      @McGurk=J’avoue que l’élection américaine et les éloges de Trump commencent sérieusement à me courir.=Il semble que vous allez avoir à courir un certain temps....


    • doctorix, complotiste doctorix 1er décembre 2020 21:36

      @McGurk

      J’ai une question simple à leur poser : qu’est-ce qu’on en a à foutre ?

      Mais bien plus que vous ne pensez. Le deep state a ses ramifications partout en Europe, et en particulier au niveau de l’Elysée, qui applique fidèlement ses consignes, comme on peut le voir avec cette gestion calamiteuse de la crise.
      Macron ne survivra pas longtemps à l’élection de Trump.


    • McGurk McGurk 2 décembre 2020 12:21

      @Régis DESMARAIS

      Je suis vacciné depuis dix ans contre la télévision et la presse vu leur niveau intellectuel, le contenu proposé et leur partialité totale.

      En réalité, la perception française de la politique américaine est totalement fausse. Que ce soit la presse et encore plus pour le public qui croit dur comme fer que la « gauche américaine » est « socialiste ».

      Je comprends donc tout à fait que les médias de notre pays brosse un tableau aussi flatteur de ce nouveau candidat et en fasse un aussi mauvais de Trump.

      Par contre, je trouve votre point de vue très simpliste (et totalement erroné) car vous pensez que c’est un duel « mondialistes »/« patriotes ». Effectivement, Trump appartient à cette élite mondialisée et déconnectée de la réalité, passant sa vie dans un luxe insolent et vivant dans des quartiers où le niveau de vie est himalayen.

      Il n’est en rien différent des actionnaires majoritaires qui font plier les Etats et législations à l’échelle mondiale il en fait même partie. C’est à cette petite élite d’une richesse insupportable que nous devons le cauchemar dans lequel nous fonçons tout droit et le pire est à venir dans cet Etat despotique qu’est le nôtre.

      Biden est différent sur un seul point, il fait partie de l’aristocratie politique tout comme les Clinton alors que Trump non. Mais en dehors de cela, tous deux ont été formatés au libéralisme agressif.

      sachant que cette version du mondialisme est celle qui flirte dangereusement avec le transhumanisme

      Non là non non et re-non !

      Les délires dans le sens de Hold-up seconde partie non merci !

      Que quelques uns aient envie de se mettre des électrodes dans la tête et bien qu’ils le fassent. Sans moi !

      En fait, le duel Trump/Biden aura des conséquences pour tout le monde.

      Pas plus que d’habitude à mon humble avis.

      Nous subirons, quoi qu’il arrive, l’influence américaine (et chinoise, allemande, etc.). Alors remplacer un fou par un type sénile qui, de toute manière, contribuera à l’expansion du libéralisme sous une forme ou une autre, quelle différence ?

      Après, je pense que l’on peut raisonnablement reconnaître des qualités à Trump sans pour autant saturer les médias de ces compliments

      C’est bien là le problème de base. Tous les commentateurs ou médias sont toujours dans l’excès.

      les compliments adressés à Trump ne sont rien en volume par rapport aux kilomètres de laurier que tressent les mass média pour Joe Biden.

      Il faudrait tout de même préciser que Trump a largement contribué à son impopularité et qu’il n’a ménagé personne car les trois quarts de ses propos étaient composés d’insultes, dénigrements et mensonges.

      Celui-ci aurait largement pu avoir la presse dans sa poche mais il a préféré jouer à la diva.


    • McGurk McGurk 2 décembre 2020 12:22

      @McGurk

      *brossent


    • McGurk McGurk 2 décembre 2020 12:24

      @DACH

      Parfait ! J’avais besoin d’un bon régime.


    • McGurk McGurk 2 décembre 2020 12:33

      @doctorix

      Franchement, je trouve cette expression assez ridicule.

      Elle ne fait que reprendre le concept de corruption et de copinage/népotisme qui n’est plus à démontrer au public.

      Tout le monde sait parfaitement que les organismes publics, les partis et Etats ont été infiltrés, volontairement, par toute cette racaille entrepreneuriale et qu’ils sont en plus passés par la porte d’entrée avec les honneurs.

      Pensez-vous que Trump soit le signe d’un arrêt du libéralisme qui détruit et infiltre nos nations pendant que Biden ne fera que les étendre ? La réponse est non car leur idéologie de base est exactement la même...et qu’en plus, aux USA, ceci est indépendant de leur volonté propre (cf. le pouvoir des lobbies dans ce pays).

      La « gestion calamiteuse de la crise » n’est qu’un prélude à l’avènement mondial d’une dictature par l’argent. Et cela ne vient pas que des Etats-Unis mais de toute personne (physique ou morale) suffisamment influente pour faire plier les législations et civilisations.

      Il n’est donc pas meilleur d’avoir un président de droite agressive au Chili que d’un leader communiste en Chine ou bien de la réélection d’un gros con d’Américain (ou d’un type foncièrement sénile paraît-il).


    • McGurk McGurk 2 décembre 2020 12:37

      @Emohtaryp

      Oui et si on prouve l’existence de Jésus...

      Toute cette affaire est basée sur une rumeur lancée par un type qui a un tel égo qu’il ne supporte pas d’avoir perdu et traite tous ses concurrents naturels de fraudeurs et de menteurs.

      Le reste de votre argumentation n’a pour moi ni queue ni tête, désolé de le dire...


  • Emohtaryp Emohtaryp 1er décembre 2020 20:39

    Bonsoir Régis,

    30 % des électeurs de Biden croient qu’il y a eu fraude massive...

     75% des républicains et 40 % autres...les deux chiffres en hausse constante  !

    https://redstate.com/brandon_morse/2020/11/30/even-a-large-number-of-democrats-believe-biden-stole-the-election-n286942

    Quoiqu’il en soit, le Bidet est déjà sérieusement entaché avec une cheville dans le plâtre.....c’est vraiment mal barré pour lui et sa team !


    • doctorix, complotiste doctorix 1er décembre 2020 21:38

      @Emohtaryp
      Sauf que ce n’est pas un plâtre, mais un bracelet électronique.
      Rappelez-vous, Hilary Clinton, John Mc Cain (exécuté l’année dernière comme traître).
      Hilary, c’est pour bientôt.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 2 décembre 2020 16:48

      @Emohtaryp

      Alexis Cossette-Trudel de Radioquebec.tv https://www.pscp.tv/w/1dRKZNWOmamKB

      Parle du raide contre la CIA en Allemagne pour récupérer les machines et serveurs à l’origine des fraudes pour accuser la CIA de haute trahison.

      à 37:10 minutes Il semble y avoir une preuve accablante : Les accusés se retrouvent avec une blessure aux pieds (probablement des bracelets électroniques) : Joe Biden, Hillary Clinton, Chelsy Clinton, John Mc Cain, la représentante démocrate.


  • robert robert 1er décembre 2020 21:03

    tous grands amis d’Israël

    tous criminels de guerre Irak Syrie Lybie et meurtres divers

    du beau monde que vous admirez, défendez avec ardeur, continuez ainsi et très tôt la terre fumera ; on aura besoin de docteurx sur les champs de bataille

    et rebelote ; 22 suicides/jour chez les vétérans


  • microf 1er décembre 2020 21:04

    Mes deux Présidents préférés sont, le Président Poutine et le Président TRUMP.

    Au Président Poutine, j´ai donné le nom du « MOZART de la politique » il est á la politique ce qu´était Mozart á la musique á savoir, un virtuose.

    Au Président TRUMP j´ai donné le nom de « RYMSKY KORSAKOV », á la musique saccadée mais très bonne.

    J´avais souhaité la victoire de TRUMP il ya quatre ans, cette fois-ci, je souhaite celle de Joe Biden.

    Les Démocrates ont très mal acceptés la victoire de TRUMP.

    Les Démocrates veulent en découdre avec certains pays tels la Russie ou l´Iran, et la Clinton n´en faisait aucun mystère si elle était élue, á savoir s´attaquer á l´Iran, et par ricochet, á la Russie.

    J´ai lu un article que je n´ai malheureusement pas sauvegardé, article oú les Russes regrettaient même l´élection de TRUMP au poste de Président des Usa.

    Pour eux il faut qu´il y ait enfin la confrontation entre les Usa et la Russie, et qu´ils sont prêts á la confrontation.

    Que l´élection de TRUMP retardaient cette confrontation, ce que je pense aussi. C´est certainement pourquoi le Président Poutine se désintéresse de ces élections américaines car il est prêt quelqu´en soit celui qui sera élu Président des Usa.

    C´est pourquoi il faudrait que le Président TRUMP perde cette fois-ci, qu´arrive un Démocrate et nous verrons.

    Le Président TRUMP peut toujours se représenter en 2025 si les Usa existent toujours dans cette forme, il aura alors l´âge qu´a présentement Joe Biden, 78 ans.


    • doctorix, complotiste doctorix 1er décembre 2020 21:41

      @microf
      Je pense que Xi Jing Pin, Poutine et Trump travaillent la main dans la main à la destruction du deep state.
      Les escarmouches sont destinées à amuser le public.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er décembre 2020 21:46

      @doctorix

      c’est bien panse ...y parait que t’es toubib .


    • DACH 1er décembre 2020 23:07

      @michalac=Vos 2 cochons sont tellement ignares qu’ils n’ont pas su reconnaître les Shadocks !!!!!!


    • microf 1er décembre 2020 23:19

      @michalac

      C´est avec émotion que j´ai lu votre commentaire qui mentionne Montigny-le Bretonneux.

      J´ai habité á Montigny-le Bretonneux lorsque je vivais en France il ya plus d´une trentaine années de cela.



    • Kapimo Kapimo 2 décembre 2020 03:19

      @doctorix

      Les chinois ont joué un role très trouble dans cette affaire de Covid. Ils ont semé la panique via les images envoyées, puis ils ont agit comme si cette mascarade était terminée alors que les pays occidentaux plongeaient dans l’auto-destruction sous la houlette des mondialistes.
      Moi, je perçois une alliance de fait entre les mondialistes et au moins une partie des dirigeants chinois (chinois qui sont aussi très présents à Davos et à l’OMS).


    • babelouest babelouest 2 décembre 2020 04:16

      @Kapimo et le rôle des pseudo-athlètes US venus à Wuhan en octobre 2019, dont certains étaient déjà symptomatiques ? Hum....


    • babelouest babelouest 2 décembre 2020 04:18

      @Kapimo et le rôle des athlètes US, venus à Wuhan en octobre 2019, et pour certains déjà symptomatiques, il n’est pas trouble ? Hum.....


    • troletbuse troletbuse 2 décembre 2020 07:05

      @Kapimo
      Pourtant il y a aussi une hypothèse comme quoi le virus aurait été créé par l’institut Pasteur.
      On peut remarquer que cet institut fair la même propagande que l’OMS.Ce sont même des devins.
      En fait, je pense que tous les mondialistes sont dans le coup, de Jacques Attali à Bill Gates en passant par Soros, Rithschils, etc..
      Dans l’actualité propagandiste de ce jour, j’ai trouvé quelques articles et des liens pas piqués des vers :
      Attali qui s’est complétement renié depuis sa jeunesse. Interview de 1979 :
      https://www.youtube.com/watch?v=sGos9V_zIjM&feature=youtu.be
      Ou bien pour Les voyants de Pasteur.

      https://www.nicematin.com/sante/linstitut-pasteur-prevoit-1600-a-2600-patients-covid-19-en-reanimation-a-la-mi-decembre-611267

      Tous des pourritures infectes.

      Espérons que Trump va reprendre le pouvoir.


    • Eric F Eric F 2 décembre 2020 10:52

      @troletbuse
      « Pourtant il y a aussi une hypothèse comme quoi le virus aurait été créé par l’institut Pasteur. »

      il y a en effet une pléthore de scénarios, le problème est qu’il s’annulent les uns les autres. Trump privilégie le scénario anti-chinois, et les Chinois le scénario anti-américain, etc.


    • microf 2 décembre 2020 12:20

      @doctorix

      Merci.
      Entièrement d´accord avec vous.


    • Kapimo Kapimo 2 décembre 2020 13:35

      @troletbuse

      Je ne sais pas d’où vient le virus, mais il provient certainement d’une officine mondialiste (c’est à dire presque tout aujourd’hui), qu’elle soit basée en Chine, aux US ou ailleurs.
      Ce qui me semble assez clair, c’est que la Chine s’est alliée aux mondialistes pour dégager Trump et pour lancer ce coup d’état covidiste en Occident.

      Trump n’est pas dans la paranoia quand il s’en prend aux intérets chinois (Huawei, Tik-Tok etc....).


    • Kapimo Kapimo 2 décembre 2020 13:43

      @Kapimo

      En fait, la gouvernance mondiale existe déjà sous la forme du G20.
      Et Trump n’a pas d’allié dans cette instance.
      https://www.unz.com/ishamir/eat-your-lemon/


    • sicome 2 décembre 2020 16:27

    • Eric F Eric F 2 décembre 2020 17:52

      Depuis des millénaires, des virus de maladies respiratoires sont « incubés » dans certaines espèces animales résistantes à une très forte prolifération virale, dans ce contexte de reproduction massive il y a des évolutions, et régulièrement certaines variantes sautent vers une autre espèce, dont l’homme.

      Indépendamment de la provenance initiale du SARS-Cov 2 (qu’il soit issu de ce cycle animal vers homme, ou fuité d’un laboratoire), nous avons eu récemment l’illustration de ce mécanisme d’évolution avec l’affaire des visons danois : ce sont également des « incubateurs » pour la famille coronavirus, et des variantes nouvelles issues de celle du covid sont apparues et ont infecté plusieurs éleveurs ou proches.


    • troletbuse troletbuse 2 décembre 2020 18:48

      @Eric F
      Ouais. Avec toi qui gobe tous les fakes des vrais comploteurs, ils sont bien tranquilles.
      Un bon mougeon :

      https://www.livrenpoche.com/sciences-et-avenir-n781-on-a-cree-le-virus-le-plus-dangereux-du-monde-e523009.html


    • Eric F Eric F 3 décembre 2020 11:00

      @troletbuse
      Le mécanisme d’incubation animale et transmission vers l’homme est vieux comme l’humanité, big pharma n’existait pas au paléolithique smiley

      Concernant la présente épidémie, je mentionne l’hypothèse d’une fuite accidentelle d’un labo. La thèse de Montagné est qu’il y a dans SARS Cov2 une séquence de ADN VIH qui aurait été introduite dans le cadre de recherche pour un vaccin contre cette maladie, il ne parle pas de complot pour infecter la planète.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 décembre 2020 21:24

      @michalac
       21 h 36 : Une soucoupe s’est posée ce soir près de Montigny-le Bretonneux avec à son bord, deux cochons.

       

      07h37 : Procès du GOP contre la fraude électorale en Arizona. Le GOP a produit les éléments de fraude suivants au juge, qui les a acceptés et doit rendre sa décision « très vite » (Biden a environ 33 000 votes de plus que Trump) :

      • Près de 8 000 bulletins de vote déposés par des électeurs dont l’adresse est physiquement inexistante (ex : n°2450 d’une rue qui n’a que 1500 numéros).
      • Environ 15 000 électeurs inscrits avec comme adresse des lieux inoccupés ou des entrepôts ou centres commerciaux.
      • 2 468 électeurs ont voté alors qu’ils ont légalement changé d’adresse pour un autre État ou pays.
      • Environ 42 000 électeurs ont voté deux fois dans le Nevada.
      • Environ 1 500 électeurs décédés ont pris la peine d’aller voter (mais ça valait leurs efforts, c’était pour Biden).
      • Près de 20 000 électeurs du Nevada ayant une adresse postale hors du Nevada ont voté dans le Nevada (et donc probablement également dans leurs Etats de résidence)
      • Environ 6 000 adresses vacantes ont été signalées par l’USPS.

  • GoldoBlack 1er décembre 2020 21:57

    Faut pas être intellectuellement très exigeant pour défendre un débile pareil...


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 1er décembre 2020 22:15

      @GoldoBlack
      La vulgarité et la condescendance ne sont pas des signes évidents d’exigence intellectuelle...


    • DACH 1er décembre 2020 23:17

      @GoldoBlack=Faut pas être intellectuellement très exigeant pour défendre un débile pareil.= Il est doué le Trump, il influence votre esprit pour que vous le preniez pour ce qu’il n’est pas !!!!!!!!. A manquer d’exigence intellectuelle vous êtes bon pour vous faire entuber !!!!! 


  • altaos 1er décembre 2020 22:34

    Aller les filles suceuses d’agora

    Vive biden la momie sur pattes

    vous allez bientot déchanter grave , croyez moi

    Le scandale qui s’annonce aura des répercutions au niveau mondial

    Au lit les filles


  • alinea alinea 1er décembre 2020 22:39

    C’est courageux de votre part ! mais sur ce site, j’ai moi-même fait évoluer mon jugement en lisant quelques-uns de nos rédacteurs, et commentateurs.

    Vous avez fait avec Trump, le chemin que j’ai fait avec Poutine, el Assad, Kadhafi et même Hussein ; je suis allée aux sources, et ça ne collait pas.

    Il vaut mieux, quand on n’est qu’un péquin ordinaire, penser l’autre comme il est en son pays, en son Histoire, en sa réalité avérée, par la population, les médias locaux, et pas par leurs ennemis qui, on le sait quand même, trouvent des « alibis » pour amadouer le petit peuple. Nos médias, imbibés de pensée unique, sont à l’unisson d’un pouvoir abject, anti russe et, comme c’est étrange, anti pays arabes laïcs !! même les médias qu’adorent nos éveillés bourgeois.

    Le petit peuple aux USA est content, semble-t-il, pire, celui que le Français moyen juge raciste, est élu par les blacks et les Hispanos... cherchez l’erreur !


  • DACH 1er décembre 2020 23:20

    Donc ce soir =""«  »«  »• Nous avons recueilli de nombreuses preuves de votes illégaux dans au moins six États, qu’ils n’ont pas examinées.
    • Nous avons de nombreux témoins qui ont juré sous serment avoir vu des crimes être commis en relation avec la fraude électorale. Pour autant que nous sachions, pas un seul n’a été interrogé par le DOJ.
    • Le ministère de la Justice n’a pas non plus vérifié les machines de vote ni utilisé ses pouvoirs d’assignation pour déterminer la vérité.

    « Néanmoins, nous poursuivrons notre recherche de la vérité par le biais du système judiciaire et des assemblées législatives des États, et nous continuerons à nous rapprocher du mandat de la Constitution et à veiller à ce que chaque vote légal soit compté et que chaque vote illégal ne le soit pas. Encore une fois, avec le plus grand respect pour le procureur général, son opinion semble être sans connaissance ni enquête sur les irrégularités substantielles et les preuves de fraude systémique ».

    Rudy Giuliani, avocat du président Trump, et Jenna Ellis, conseillère juridique principale de la campagne Trump et avocate du président Trump«  »«  »«  »


  • ETTORE ETTORE 2 décembre 2020 00:05

    Ce qu’il faudra bien se demander, et en toute honnêteté, c’est :

    Avec toutes ces fraudes, et quel qu’en soit le nombre....

    Si jamais BIDEN est déclaré président.....

    Comment cette liste interminable de violations, va être digérée par les 75 millions d’Américains qui ont voté TRUMP ?

    Il est aisé de penser que les prochaines urnes ouvertes dans ce pays, ne soient que les fosses des cimetières.

    L’unité américaine, me semble bien compromise .Car il est aisé de constater que les plus virulents à se satisfaire de ce qu’est devenu ce pays, sont du côté de Trump.


    • troletbuse troletbuse 2 décembre 2020 07:27

      @ETTORE
      Et ils sont tous armés. Je pense que ca va tirailler sec si Biden est déclaré élu.


    • vachefolle vachefolle 2 décembre 2020 08:29

      @troletbuse

      Pour l’instant la démocratie aux US marche trés bien :
      Il y a des recours en Justice, ils sont analysés
      Il n’y a aucune manif violente nulle part des pro6-Trump ou Biden.

      Votre scénario de cauchemar ne se produira pas. Biden sera président le 14 Décembre, et aucune guerre civile n’aura lieu.

      En tout cas, c’est ce qui se passe dans mon Univers, je ne sais pas pour le votre.


    • troletbuse troletbuse 2 décembre 2020 09:33

      @vachefolle
      Ben Dans mon univers, je vois plus de trouducs que de trous de vers  smiley


  • basilic basilic 2 décembre 2020 08:21
    Un texte d’une naïveté touchante.
    Si quelqu’un trouve des mots faciles à comprendre pour expliquer à Régis Desmarais que son « géant » a perdu l’élection...


    Bon, dans le pire des cas il comprendra le 20 janvier, il a encore quelques semaines pour imprimer l’information



    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 2 décembre 2020 10:18

      @basilic
      Je vous propose que nous reprenions l’échange le 20 janvier 2021. Vous serez toujours là ?


    • Bendidon Bendidon 2 décembre 2020 10:28

      @basilic
      Gilet vert ché pas un truc capitaliste vert des fois ?
      moi préférer gilets jaunes na !


    • Eric F Eric F 2 décembre 2020 16:56

      @Régis DESMARAIS
      Très bonne suggestion de prendre rendez-vous les uns et les autres, déjà le 8 Décembre pour voir ce qu’il en est des prédictions d’inversion de la majorité de grands électeurs. Ensuite le 14 décembre (ou le 15) pour le résultat du vote des grands électeurs. Et enfin le 20 janvier pour la prise de fonction du président élu.
      Je lirai avec intérêt vos 3 articles et les réactions de ceux qui clament avec certitude la victoire de Trump.


    • vachefolle vachefolle 2 décembre 2020 19:14

      @Eric F

      Vous voulez dire que le 20 Janvier la divergence quantique qui a créé deux univers un ou TRUMP reste président et un ou BIDEN prend sa place va se terminer ?

      Dommage, je fini par m’amuser a voir cette anomalie relativiste, ou Agoravox est une véritable porte des étoiles politiques, et permet a des gens d’univers différents de confronter leurs réalités disjointes.


  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 2 décembre 2020 12:03

    Très bon article qui a dû faire réagir tous les anti-Trumpistes conditionnés par les médias. Hier sur CNews, Zemmour indiquait que Trump avait peut-être sous estimé le Deep Power américain et sa volonté d’utiliser tous les moyens non-démocratiques pour empêcher la ré-élection de Trump.


    • Eric F Eric F 2 décembre 2020 17:02

      @Bernard Mitjavile
      Si Zemmour était la référence absolue en matière de leçon de démocratie, ça se saurait !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 2 décembre 2020 17:50

      @Bernard Mitjavile

      Alexis Cossette-Trudel de Radioquebec.tv  https://www.pscp.tv/w/1dRKZNWOmamKB

      Parle du raide contre la CIA en Allemagne pour récupérer les machines et serveurs à l’origine des fraudes pour accuser la CIA de haute trahison.

      à 37:10 minutes Il semble y avoir une preuve accablante : Les accusés se retrouvent avec une blessure aux pieds (probablement des bracelets électroniques) : Joe Biden, Hillary Clinton, Chelsy Clinton, John Mc Cain, la représentante démocrate.


  • troletbuse troletbuse 2 décembre 2020 18:07

    On connaîtra le président américain le 14 décembre. Et bizarrement,le confinement va jusqu’au 15 décembre... pour le moment. Cela a été décidé scientifiquement

    bien sur avec les éminents spécialistes des plateaux télé, des ARS et comité scientifique nommés par le freluquet pour leur opportunisme, leur allégeance et leur amour des conflits d’intérêt..

    Suivant le cas, Trump ou Biden, verra-t-on le Poudré à son Roro alléger ou durcir le confinement, c.a.d. aller vers la dictature ?

    Si le débris Biden passe, je crains que le plan du N.O.M. prenne encore une grosse accélération.

    On peut déjà voir la propagande des merdias pour la vaccination.. obligatoire


  • slave1802 slave1802 3 décembre 2020 10:08

    Mardi, le ministre de la justice, Bill Barr, s’est montré extrêmement clair sur ce thème. « A ce stade, nous n’avons pas vu de fraude à une échelle susceptible de changer le résultat de l’élection », a lancé cet ultra-conservateur, dont les mots ont d’autant plus marqué les esprits qu’il fait partie de la garde rapprochée du président.


    • vachefolle vachefolle 3 décembre 2020 11:54

      @slave1802

      Oui mais cette information n’est valable que dans l’Univers BIDEN.2020 dans lequel visiblement vous avez accés. Dans l’Univers TRUMP.2020 ce n’est pas le cas.

      Dans cet univers il a déclaré qu’il allait ouvrir des enquetes.....

      Pour l’instant rien n’indique que ces Univers puissent se rejoindre ou non ? smiley


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 décembre 2020 12:11

      @slave1802

      Lu sur dreuz.info

      Mercredi 2 décembre

      07h25  : l’incident du communiqué de presse d’Associated Press rapportant les propos du ministre Barr est significatif et très grave.
      C’était une Fake News au plus haut niveau, et elle a touché sa cible en pleine bagarre judiciaire et devant l’opinion. Elle était destinée à semer la division au sein même de l’administration Trump, elle était destinée à tromper le président et ses équipes, et ça a marché. Cela veut dire que même les membres des équipes de Trump et ses avocats sont vulnérables à la désinformation, alors qu’ils sont en première ligne pour dénoncer et observer les Fake News.
      Le procureur général Barr a corrigée les propos rapportés par les médias : il n’a pas déclaré qu’il n’y a pas de preuves de fraude électorale.

      https://www.dreuz.info/2020/11/29/elections-americaines-en-temps-reel/2/


    • vachefolle vachefolle 3 décembre 2020 12:43

      @slave1802

      Univers BIDEN.2020 :
      « To date, we have not seen fraud on a scale that could have effected a different outcome in the election, » Barr said.

      Univers TRUMP.2020 :
      Trump says if he’s right about election fraud, ’Biden can’t be president’


    • Flash 3 décembre 2020 12:53

      @Daniel PIGNARD
      Très intéressant ! Merci !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 décembre 2020 13:14

      @vachefolle

      Pas de fraudes ? Mais alors pourquoi certaines personnes ont toutes le pied dans une chaussure bizarre ?

      Alexis Cossette-Trudel de Radioquebec.tv  https://www.pscp.tv/w/1dRKZNWOmamKB

      Parle du raide contre la CIA en Allemagne pour récupérer les machines et serveurs à l’origine des fraudes pour accuser la CIA de haute trahison.

      à 37:10 minutes Il semble y avoir une preuve accablante : Les accusés se retrouvent avec une blessure aux pieds (probablement des bracelets électroniques) : Joe Biden, Hillary Clinton, Chelsy Clinton, John Mc Cain, la représentante démocrate.


Réagir