samedi 10 juin - par Robert Bibeau

Trump ne se trompe pas en répudiant l’escroquerie de Paris

Trump ne se trompe pas ! Le Président étatsunien a observé que dans la guerre commerciale qui oppose le capital américain au capital européen et chinois, le premier perd la bataille de la productivité sur le front des industries « vertes » où la Chine a pris une avance insurmontable.

 

Celui par qui le scandale est exposé.

Trump ne se trompe pas ! Le Président étatsunien a observé que dans la guerre commerciale qui oppose le capital américain au capital européen et chinois, le premier perd la bataille de la productivité sur le front des industries « vertes » où la Chine a pris une avance insurmontable. D’ailleurs, le grand capital chinois ne s’y est pas trompé et le premier ministre pékinois, d’habitude réservé, est monté aux créneaux pour défendre son industrie… pardon, pour défendre le compromis de Paris sur le réchauffement climatique – COP21 – (1).

  

Deux consensus secrets lient les capitalistes.

Jusqu’à la semaine dernière, le grand capital mondial faisait consensus sur deux problématiques. D’abord, leur collusion était totale pour transférer le fardeau de la crise économique sur le dos de la classe prolétarienne. Cette crise économique a débuté en 2008 par un krach boursier et le grand capital, ses politiciens véreux, leurs États calamiteux ne peuvent stopper. Ils tentent tous, désespérément, de sauver leur mise sachant parfaitement que peu d’entre eux y parviendront.

La deuxième thématique sur laquelle le grand capital faisait l’unanimité, jusqu’à la semaine passée du moins, portait sur la « lutte au réchauffement climatique » (sic) comme tactique pour transférer une portion grandissante des fonds publics vers le capital industriel et commercial international. Ainsi, un expert estime que COP21 coutera 90 000 milliards de dollars à l’économie mondiale (2).

L’accord du Sommet de Paris (COP21-2015) peut ainsi se résumer :

« S'il a été possible de convaincre pratiquement tous les pays au monde (195) de se joindre à cet accord, c'est avant tout parce qu'il n'est pas contraignant. Il permet à chaque pays de définir ses propres objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et ne prévoit aucun moyen de les faire respecter » ni même de vérifier l’effort consenti (3). En d’autres termes, COP21 est une fumisterie médiatique dissimulant une arnaque économique de milliers de milliards de dollars dont, notamment, 100 milliards réservés aux industriels du Nord afin qu’ils exportent leurs technologies vertes désuètes vers les pays sous-développés du Sud, afin de tuer l’industrie verte dans ces pays émergents où auraient pu travailler les prolétaires du Sud. Double arnaque pour le sud, l’une dirigée contre les capitalistes nationaux qui resteront des courroies de transmission et l’autre dirigée contre les prolétaires locaux qui resteront surexploités, précarisés.

 

Un écologiste en colère.

C’est ainsi qu’un expert décrit cette entente bidon : « C’est vraiment une imposture, c’est un faux ». C’est en ces termes que James Hansen, l’un des scientifiques américains les plus connus – célèbre notamment pour avoir alerté le Congrès sur le dérèglement climatique dès 1988 – qualifie l’accord de Paris. L’ancien scientifique de la NASA, considéré comme le père de la prise de conscience mondiale sur le changement climatique ne semble pas du tout convaincu par le contenu de l’accord final de la conférence de Paris sur le climat. Pour lui, « il n’y a aucune action, juste des promesses. Tant que les énergies fossiles sont présentées comme les énergies les moins chères, on va continuer à en bruler (…) Les questions relatives à l’objectif que devaient se fixer les États quant à la limite de hausse de température à 1,5°C au lieu 2°C ainsi que les sommes que devrait éventuellement verser les pays riches aux pays pauvres ont été les principaux points de discorde. Le climatologue aurait notamment espéré une taxe sur les émissions de gaz à effet de serre. Selon lui, les promesses faites par les pays riches notamment sont inutiles. » (4)

 

Donald Trump expose la supercherie au désespoir de ses alliés ébaubis.

Suivant sa politique de faire table rase des accords ayant été négociés sous la gouverne de ses prédécesseurs fragilisés (traités de libre-échange et accords climatiques) Donald Trump, qui a reçu de son clan capitaliste le mandat de renégocier tout cela afin de tenter d’obtenir de nouvelles concessions de ses alliés et concurrents pour la survie de sa patrie, a répudié cet accord futile et proposer de recommencer le cirque médiatique afin que ses concurrents soient obligés de se commettre par des engagements contraignants. La classe ouvrière n’a rien à faire dans cette fumisterie écologiste et nous allons le démontrer. 

 

L’environnementalisme et l’écosocialisme (sic).

Toute idéologie provient d'une pratique sociale et d'une classe sociale qui supporte cette pratique. La petite-bourgeoise, si nombreuse en société capitaliste mondialisée, est le fer-de-lance de l’hystérie médiatique entourant ces accords climatiques bidon qui ne servent qu’à justifier le transfert de fonds publics vers les entreprises multinationales milliardaires. Incidemment, observer les entreprises qui ont commandité le COP21. Ce sont Engie (charbon), Renault-Nissan (auto électrique), Air France – Airbus (le gros-porteur A380), Suez Environnement (lourdement subventionné par l’État), IKEA (destructrice des écosystèmes amazoniens), Google (plateforme numérique qui aspire le capital). La petite-bourgeoisie forme une sous-classe qui gagne son pain en parasitant la classe prolétarienne (productrice de plus-value) avec la bénédiction de ses maitres du grand capital mondial subventionnaire des ONG-environnementales.

L'hystérie médiatique à propos du réchauffement climatique (un phénomène naturel, cyclique, planétaire, hors de portée de l'intervention humaine) est l’œuvre de cette sous-classe qui y voit un moyen de servir ses maitres en justifiant le transfert de fonds publics vers les capitalistes du « vert », de l'écologie et des anciennes industries (aide à la décontamination, subvention aux automobiles électriques, soutien à la reconversion industrielle, aide aux industriels du charbon pour fermer leurs unités, etc.)

Une anecdote à ce propos décrit bien l’arnaque environnementale. Les capitalistes de l'industrie des énergies fossiles aux États-Unis ne souhaitent pas que le Président Trump relance l'industrie du charbon, car sous Obama ils ont obtenu de généreuses subventions pour fermer leurs mines – de l'argent obtenu à ne rien faire. Les mineurs quant à eux, qui n'ont rien touché de ces subventions à la reconversion, et se sont retrouvés miséreux, souhaitent la réouverture des mines, car emplois et salaires sonneraient le glas de leur calvaire sous le « vert ». Quand un multimilliardaire devient le partenaire de la classe ouvrière contre la racaille petite-bourgeoise braillant sur la disparition des panthères et s’esclaffant sur la tombe des prolétaires il y a de quoi rugir de colère. Misérables bobos pamphlétaires, la classe ouvrière vous gardera en mémoire. Allez prêcher ailleurs vos rêves de décroissance volontaire. La décroissance est déjà en marche et elle sème la misère à tel point que la Syrie, qui n’a pas signé l’entente de Paris, dépassera les objectifs fixés au prix de centaines de milliers de réfugiés et de milliers de morts, comme l’Irak, l’Afghanistan, la Somalie, le Yémen, le Soudan, le Congo et leurs millions de victimes des munitions polluantes à l’uranium appauvri larguées par les chefs de guerre « indignés » (sic). 

Le missionnaire écologiste petit-bourgeois est trop étroit d’esprit pour comprendre que la mort de sa vache à lait prolétaire signifiera la fin de sa vie parasitaire, quand l’hôte passe l’arme à gauche, le parasite trépasse à droite. Que l’on se comprenne bien camarades, le réchauffement climatique est indéniable, il sera suivi par une ère de glaciation, c’est un phénomène astronomique cyclique. Notre ancêtre homo sapiens et notre cousin néandertalien l’ont connu et ils produisaient bien peu de CO2. L’espèce humaine doit se préparer à survivre malgré ce cataclysme inévitable et ce n’est pas en détournant des milliers de milliards de dollars des services étatiques vers les actifs des multinationales de la pollution que l’espèce humaine fera face à ce séisme.

Le mode de production capitaliste ne peut nous aider à nous organiser en tant que société pour faire face à une telle calamité. La classe capitaliste monopoliste n’est pas habilitée à diriger l’humanité pour faire face à cette catastrophe appréhendée. Seule la classe prolétarienne pourra organiser la résistance mondiale à ce cataclysme en érigeant un nouveau mode de production sociale.  

 

 

(1) https://francais.rt.com/international/39124-accord-paris-sur-climat-front-commun-chine-ue-face-donald-trump et aussi http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20170602-chine-climat-accord-paris-energie-verte-leader-mondial-etats-unis-trump-deci où on peut lire que « Le quotidien de Hong Kong souligne d’ailleurs la ferveur avec laquelle Pékin cherche à devenir le laboratoire des énergies vertes : « En 2016, la Chine y a investi 88 milliards de dollars, aucun autre pays n’a fait mieux ».

(2) http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/cop21-laccord-de-paris-climat-2015-est-il-une-fraude/

(3) http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/washington-hors-de-l-accord-de-193780

(4) https://www.developpez.com/actu/93916/COP21-L-accord-de-Paris-Climat-2015-est-il-une-fraude-Cest-ce-qu-affirme-le-climatologue-James-Hansen/

 

Robert Bibeau


COMMANDER SUR AMAZON

Commander la version eBooks



89 réactions


  • JL JL 10 juin 12:22

    ’’S’il a été possible de convaincre pratiquement tous les pays au monde (195) de se joindre à cet accord, c’est avant tout parce qu’il n’est pas contraignant.’’ 

     
     En effet, il n’est pas contraignant, et la bonne raison en est qu’aucun gouvernant sensé n’aurait pu le signer et en même temps adhérer aux accords internationaux qui prévoient que les corporations peuvent attaquer en justice les Etat qui prennent des mesures susceptibles de nuire à leur business. 
     
     La COP21 a pour objectif de convaincre les opinions publiques qu’il faut réduire les émissions de CO2 et par la même occasion, réduire notre consommations d’énergies fossiles. Ainsi ils éliront des représentants qui prendront des mesures que les requins pourront contester à nos frais. 
     
     Comme chacun sait, l’objectif des corporations n’est pas de fabriquer des biens de consommation mais de produire des profits Des actions de lutte contre la production de CO2 impacteraient directement les profits des industries polluantes et des producteurs d’énergies fossiles. Du fait que les accords internationaux (TAFTA, CETA, ...) autorisent les corporations à poursuivre juridiquement les Etats qui prendraient des dispositions susceptibles de nuire à leurs intérêts économiques, aucun chef d’Etat de la planète sain de corps et d’esprit qui ne veut pas être lynché par sa population, ne peut à ce jour s’engager sur des règles contraignantes en matière de réduction de CO2. 
     
     Tout ce tapage autour de la menace que le CO2 ferait peser sur l’humanité a pour but de pousser les opinions publiques à faire pression sur leurs gouvernements respectifs, et à élire des chefs d’Etats qui s’engageront devant elles à prendre des mesures concrètes de lutte contre le CO2. Et alors là, c’est bingo pour les affairistes de tous poils. Sur le réchauffement climatique, l’arnaque n’est pas du tout celle que voudrait nous faire accroire Robert Bibeau ; un Canadien qui devrait s’interroger sur le fait que la majeure partie des entreprises minières ont leur siège au Canada. 

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 10 juin 13:19
      @JLJe ne crois pas que COP21 ait été pour «  La COP21 a pour objectif de convaincre les opinions publiques qu’il faut réduire les émissions de CO2 et par la même occasion, réduire notre consommations d’énergies fossiles. »

      Le COP21 était une arnaque de relations publiques pour que l’opinion publique comme vous dites accepte les coupures dans les services à la population afin de réorienter ce capital publique dans les poches des entreprises multinationales que j’énumère plus haut dans l’article vieille entreprises de l’énergie fossile ou nouvelle de l’énergie alternative 

      Aucune réduction des émissions ne proviendra des « efforts » suscités par COP21 elles viendront toutes du ralentissement de l’activité économique mondiale 

      Et les bedeau politiciens auront même le culot d’accuser monsieur tout le monde pour la pollution industrielle

      De toute facon le réchauffement étant due a l’activité du soleil qui d’entre vous peut enrayer l’activité du soleil  ??



    • JL JL 10 juin 14:05

      @Robert Bibeau
       

       
      Quand vous dites : ’’Je ne crois pas que COP21 ait été pour «  La COP21 a pour objectif de convaincre les opinions publiques’’ 
       
      vous énoncez une chose et son contraire, en témoigne cette chose : 
       
      ’’Le COP21 était une arnaque de relations publiques pour que l’opinion publique comme vous dites accepte les coupures dans les services à la population afin de réorienter ce capital publique dans les poches des entreprises multinationales’’
       
      Par ailleurs, est-ce que j’ai dit autre chose  ? 
       
      Comment selon vous va-t-on réorienter ce capital dans les poches des entreprises, sinon grâce aux TAFTA, CETA et autres véritables arnaques ?

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 10 juin 14:41
      @JL

      Alors je m’excuse car nous sommes du même avis en effet TAFTA et CETA sont évidemment des traités pour empocher le cash...



    • JL JL 10 juin 14:59

      @Robert Bibeau
       

      ça va mieux en le disant : ces traités là sont évidemment contraignants, et déjà entérinés, sans grand tapage. En catimini même. C’est toute la différence, celle qui devrait sauter aux yeux des opinions publiques..

    • Alren Alren 10 juin 17:37

      @Robert Bibeau

      De toute façon le réchauffement étant dû à l’activité du soleil qui d’entre vous peut enrayer l’activité du soleil ??

      Le réchauffement ultra-rapide auquel nous assistons actuellement, même si l’on parle en dixièmes de degrés, n’est pas dû à une modification soudaine du rayonnement solaire : cela, les astronomes l’auraient vu depuis longtemps mais à la composition de l’atmosphère en gaz à effet de serre.

      N’oublions pas qu’à la surface de Vénus qui est une planète assez proche de la Terre par rapport au soleil, la température au sol est d’environ 400°C et que le plomb y serait à l’état liquide.

      La différence avec nous est que l’atmosphère, très dense est saturée de gaz carbonique.

      La terre elle-même bénéficie de l’effet de serre : sans ces gaz, la température moyenne serait de - 10° environ.

      D’autre part, même si gagner de l’argent est leur obsession constante, les capitalistes les plus bornés ont compris que si le climat est complètement détraqué, ils en souffriront aussi. Ce qu’ils espèrent, c’est que le phénomène leur semblant évoluer très progressivement, la Terre restera vivable tout au long de leur vie et qu’après eux ...

      Mais déjà pour une différence de température de l’eau de moins d’un degré, des coraux de la Grande Barrière de corail australienne meurent et deviennent des pierres blanches. Comme des tombes.


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 juin 18:11

      @Alren. Totalement sous télécommande, ta comparaison avec Vénus !

      Au Sahara par temps clair, c’est au sol que se fait l’équilibre radiatif nuit-jour.
      Sur Vénus, c’est à l’altitude de 50 à 55 km, sur les nuages d’acide sulfurique.
      Applique les lois de la compression adiabatique, et tu trouves pile les températures au sol de Vénus. Dioxyde de carbone dans son atmosphère ou pas, ça n’a aucune importance.

      Tu dormais aux cours de mécaflu ou de physique de l’atmosphère ?
       
      Et le reste de tes délires sous télécommande est à l’avenant.

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 10 juin 19:02
      @Alren

      Voilà l’argument triomphant de la petite-bourgeoisie de service - les courroies de transmission 

      Les capitalistes vont souffrir eux aussi du réchauffement climatique et/ou de la glaciation et donc ils ne peuvent pas etre indifférent à ces phénomènes et ne doivent pas chercher a faire du fric en mettant leur vie en danger bref faut faire confiance a leur médias menteurs et aux pleurs de ALL GORE et autres politiciens véreux au service des riches. 

      Pour aborder les questions d’économie-politique (les questions environnementales ne sont pas ma tasse de thé) il faut etre scientifique et donc matérialiste dans son raisonnement et laisser tombé l’émotivité.

      Les capitalistes sont régis par ds lis économiques implacables dans lesquelles la compassion et la survie des enfants n’ont pas leur place 

      Si un capitaliste ne poursuit pas la loi du profit et de la valorisation de son capital il est éliminé - pas a la prochaine glaciation ou au prochain réchauffement climatique TOUT DE SUITE PAR SES CONCURRENTS IMPLACABLES 

      Aime cela ou pas c’est la loi d’airain alors si la mystique du réchauffement peut permettre de nuire à un concurrent pour avaler son entreprise alors c’est bon à prendre ce que les chinois appliquent et auquel TRUMP A DIT STOP VOUSNOUS ÉGORGER ON VA REVENIR AUX LOIS DU LIBRE MARCHÉ Si j’ai du charbon pas cher je vais l’utiliser et cesont nos entreprises qui avaleront les votres. 

      Facile à comprendre = une guerre entre chiens qui ne concerne pas le prolétariat qui crèvera dans un cas comme dans l’autre 


       

    • Doume65 10 juin 23:38

      @JC_Lavau

      C’est merveilleux !

      Tu écris cette ânerie : « Applique les lois de la compression adiabatique, et tu trouves pile les températures au sol de Vénus. », formule qui tombe du ciel sans aucune démonstration, comme dans tout ce que tu affirmes (lorsque je te demande une référence, je peux aller me brosser, et pour cause), mais c’est dit tellement doctement, qu’impressionnés, les Agoravoxiens plussoient des deux pieds. La compression adiabatique pourrait expliquer un échauffement de Vénus si les gaz était soumis à une pression de plus en plus forte, sinon, le réchauffement n’est que temporaire. Or la pression de l’atmosphère de Vénus n’est pas en augmentation permanente.Tu connais de grands mots, c’est bien, mais malheureusement, ça ne te suffit pas pour comprendre les phénomènes physique.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 juin 00:22

      @Doume65. C’est fait, publié et discuté depuis longtemps, ma pauvre cloche !

      Connais-tu au moins les deux gradients adiabatiques terrestres, avec ou sans condensation ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 11 juin 00:42

      @Robert Bibeau. Bibeau n’a jamais remis à jour sa sociologie depuis le 19e siècle. Il persiste à attribuer une rôle messianique à un prolétariat ouvrier sans se demander s’il existe encore sous la forme où Marx et Engels l’ont connu. Et il persiste à attribuer un rôle pernicieux à tous les membres de toutes les autres couches sociales.


      Il suivait son idée. C’était une idée fixe, et il était surpris de ne pas avancer.

    • Doume65 11 juin 10:53

      @JC_Lavau
      « Connais-tu au moins les deux gradients adiabatiques terrestres, avec ou sans condensation ? »
      Non, et je suis toute ouïe. Mais j’attends un vrai cheminement scientifique, pas une suite de concepts déconnectés plein de grands mots savants comme tu en abuse d’habitude. Je note déjà que tu affirme « C’est fait, publié et discuté depuis longtemps », sans nous fournir le moindre lien (comme toujours) ni la moindre référence. Pareil pour ces « deux gradients » énigmatiques. Un peu de concret, s’il vous plait, votre majesté ! Même une pauvre cloche a besoin d’un peu de support scientifique pour pouvoir se faire une opinion. Merci d’avance.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 juin 11:36

      @Doume65. On apprend ça en météo pour l’aviateur, pour le marin, pour l’alpiniste... et dans les deux premiers mois d’un certif de mécaflu.

      Sur Terre et par beau temps, le gradient adiabatique d’une atmosphère en limite de stabilité est de 1°C par cent mètres, sans condensation.
      Environ 0,65 °C par cent mètres avec condensation.
      Moindre gradient, voir inversion de température, et l’atmosphère est verticalement stable.
      Plus grand gradient et des ascendances thermiques se forment, éventuellement couronnées d’un cumulus, voire d’un cucon, voire d’un cunimb qui donnent des précipitations, voire de la grêle.
      Abréviations développées : cumulus congestus, cumulonimbus.

      L’un des dangers de la Méditerranée (j’ai ouï dire que la Mer Rouge n’est pas mieux...) est que l’atmosphère y est tellement sèche que les signaux nuageux n’existent souvent pas, ne sauraient prévenir.

      En janvier dernier, Grenoble était victime d’une inversion de température : il faisait bien plus froid en fond de vallée que 300 m plus haut. La pollution des chauffages et du trafic routier était bloquée au sol. Situation péniblement stable.

      Le Pot au Noir, ou zone de convergence équatoriale connaît des gradients thermiques élevés, et des grains redoutables de grand développement vertical. Air France y a perdu un avion, et tous ses passagers.

      Sous vents très violents, Vénus connaît en permanence le gradient adiabatique, exactement.

    • JC_Lavau JC_Lavau 12 juin 08:19

      @Alren : «  la composition de l’atmosphère en gaz à effet de serre ». Pour ta pénitence, tu vas chercher et trouver la transmittance spectrale de l’atmosphère claire (je l’ai déjà donnée ici).

      Puis comparer à ce qu’elle est avec couverture nuageuse.

      Tu expliquera au grand public des ignares où sont les raies d’absorption de l’ozone, de la vapeur d’eau, du dioxyde de carbone. Tu évalueras leurs saturations respectives.
      Si après cela tu es encore crédule envers les carabistouilles carbocentristes, c’est que tu es un cas psychiatrique désespéré.

    • baldis30 12 juin 08:55

      @Doume65

      bonjour,
      « Tu écris cette ânerie : « Applique les lois de la compression adiabatique, et tu trouves pile les températures au sol de Vénus. », formule qui tombe du ciel sans aucune démonstration »

       Mais c’est de l’ultraclassique de thermodynamique ... faut revoir son cours .... faut revoir aussi le calcul théorique du gradient de température sur Terre avec l’altitude, etc... etc....


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 juin 13:21

      @baldis30. Le problème est que de très nombreuses connaissances indispensables ne franchissent pas la distance entre deux amphis d’un même campus.

      On ne contestera pas la compétence de Pierre Thomas dans son rayon : les convections mantelliques. Mais quand conférencier sur le climat et son prétendu réchauffement anthropique miraculeusement médié par le « méchant » dioxyde de carbone, il est le premier à nous faire le coup de Vénus. A sa décharge, son école doctorale est carbocentriste à con la fesse, oups ! à fond la caisse. Gilles Delaygue est un fraudeur carbocentriste éhonté.
      Thomas ne sait pas vérifier hors de sa spécialité, il se contente de faire confiance aux collègues. L’atmosphère standard familière aux aviateurs et aux météorologues, il ne connaît pas. Les conditions de stabilité non plus. C’est énorme, mais c’est ainsi.

    • Doume65 13 juin 15:26

      @JC_Lavau
      Toujours aucune référence. Il faut te croire sur parole (divine).


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 juin 19:13

      @Doume65. Ignorantia non est argumentum. Que tu sois nul en mécaflu et en physique de l’atmosphère, n’en rend pas tout soudain les bases « divines », ni « secrètes ». Un simple moteur de recherches t’enverra sur les éléments de cours que tu évites.

      Demande par exemple « atmosphère standard ».
      Officiellement, tu es majeur à présent. Tes vieux ne peuvent plus te couper les vivres en représailles d’un délit d’incrédulité. Tu es donc à présent seul responsable de ta niaiserie et de ton ignorance.

    • Doume65 14 juin 17:48

      @JC_Lavau
      Bon, j’ai compris. Tu n’as que l’insulte comme argument.
      C’est une bonne tactique à la longue : Tu as gagné, je ne chercherai plus à avoir une quelconque référence de ta part. Si tu dis un truc, c’est que tu as raison, (d’où la dimension divine que je dénonçais et que tu confirmes), et donc il est inutile de discuter, surtout pour une sous-merde comme moi.


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juin 18:02

      @Doume65. C’est ça, oui : réclame une leçon particulière sur le gradient adiabatique atmosphérique, parce que tu es infoutu d’ouvrir un cours, et cela depuis plusieurs jours.


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 juin 23:30

      @Robert Bibeau
      ce soir, le ciel est clair mais assez glauque, les condrails.. phénomène « naturel » dû aux gros oiseaux migrateurs, comme chacun sait..
      je fais ce calcul bête : le sol rayonne normalement à 288°K (15°C), une puissance de 390W/m2 on peut se dire que cette énergie est inexorablement perdue.. pourtant un nuage d’altitude à seulement -31°C rayonne la moitié de cette puissance et donc s’il reçoit 390 W du sol, il va en renvoyer la moitié au sol et l’autre dans l’espace. 
      Au final, l’équilibre des rayonnements entre sol et nuage donne un rayonnement de 195W/m2, (rayonnement qui n’est pas accumulé dans le nuage qui ne dispose que d’une faible capacité thermique). Le bilan net est un refroidissement divisé par deux.

       Si on considère que la journée, le soleil a vite fait de faire disparaître ces nuages, il va donc sur-accumuler sa chaleur au sol.
      Jusqu’où ce déséquilibre peut-il aller ?
      Mais il parait que le réchauffement climatique est naturel, si ce n’est pas la faute à ce vilain esprit de serre du CO2 et pas du nucléaire ainsi qu’à ces gaz piégés dans les pompes à chaleur dont il faut, grâce à la COP21 tenir un registre des consommations, service payant à la charge des utilisateurs desdites pac, surtout lorsqu’il faut tout vider sans le laisser s’échapper, et re-remplir !

      De plus, si on considère un réchauffement climatique de + 1°C à T=288K (15°C) :

      - le rayonnement du sol augmente de 1,4% (4*dT/T)

      - l’humidité de l’air augmente jusqu’à 6%(à 100%HR- moyenne planétaire à 82%).

      La planète étant recouverte à 75% d’eau et à 70% de nuages elle se refroidit principalement par les zones non masquées par les nuages, soit 30%

      Augmenter de 6% les nuages, c’est réduire de 16 % les zones de refroidissement et donc le refroidissement d’autant ! c’est +10 fois plus que l’augmentation de rayonnement du sol Il est vrai que les nuages n’étant pas au sol, en altitude l’augmentation de l’humidité est plus faible . !

      On est donc face à une réaction potentiellement démesurée entre augmentation du refroidissement à température supérieure et effet de masque des nuages qui a une nette tendance à retenir la chaleur sur terre (conservation masse-énergie qui dure depuis des millions d’années ! 

      qui veut prendre le risque de ne plus voir le soleil ?

      PS. Tout ce baratin pour essayer de vous vendre plus de centrales nucléaires qui gaspillent de manière éhonté les ressources de nos enfants ! (pour remplir les voitures électriques et compenser les baisses d’impôt qui spolient les plus riches) 


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 juin 00:34

      @Homme de Boutx. Toujours dans la météo fantasmée. Les glaciations n’arrivent QUE dans les périodes où le système solaire traverse un bras galactique ==> plus de rayons cosmiques ==> plus de nébulosité.

      C’est le cas en ce Quaternaire où il y a des glaciations.
      C’était le cas avant en fini-Carbonifère-début-Permien. Et en fin du Précambrien.
      A l’échelle terrestre, ces périodes nébuleuses et froides sont rares et plutôt brèves.
      Alors tes calculs sur hypothèses fantasmatiques...

      La journée a été nuageuse et chaude. Orage, puis nuit claire. Jupiter et le Scorpion sont clairs. Le rayonnement est libre et la température baisse bien. Contrairement à ton fantasme.

    • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 juin 08:45

      @JC_Lavau
      et les traces de condensation des avions, c’est aussi les rayons cosmiques ? 
      au fait, votre dalle électrique, elle chauffe toujours bien ? et vous payez toujours l’électricité avec votre acharnement à défendre areva même à 0h34 ? 

      Au passage, il parait qu’autour de Golfech, il n’y a plus de problèmes de gel, peut-être un trou noir qui absorbe les rayons cosmique !

    • JC_Lavau JC_Lavau 15 juin 09:07

      @Homme de Boutx. Le délire total, dans ta malveillance forcenée.


      Quant aux trainées de condensation, elles ne sont persistantes que dans les couches où il y avait sursaturation, et où elles fournissent les noyaux de condensation au voisinage. C’est loin d’arriver partout. Ça n’arrive JAMAIS ici.

    • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 juin 09:16

      @JC_Lavau
      donc lavaucat d’areva admet que la transmittance des nuages est infiniment incomparable à celle des « gaz à effet de serre » (au passage, cette raie à 15µm du CO2, elle pourrait bloquer un rayonnement d’une surface « chauffée » à 200°K- je suppose qu’elle correspond à un changement de phase du CO2.. !, de quoi limiter le refroidissement des pôles à - 70°)
      Demain il pourra essayer de calculer l’énergie transmise par rayonnement dans un nuage en l’assimilant à un isolant multicouche..


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 juin 09:28

      @JC_Lavau
      à 10 000 m savez-vous quelle est la limite de saturation à -40°.. avec des avions qui rejettent 30 g d’eau au km/passager-10l/km avec 0,1g/m3, de quoi saturer 100m3/m ss compter l’humidité naturelle..


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 juin 10:37

      « @Robert Bibeau
       »le réchauffement étant dû à l’activité du soleil"


      il y a de cela, si vous ajoutez des nuages la nuit pour empêcher le refroidissement !
      donc ya ka continuer à brûler l’énergie de nos enfants sans réfléchir qu’ils pourraient en avoir besoin ! 
      et pour le nucléaire, vous êtes aussi d’accord avec lavaucat d’areva ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 juin 11:55

      @Homme de Boutx.
      Un délire calculant demeure un délire.


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 juin 13:45

      @JC_Lavau
      il n’y a pas d’équilibre radiatif au sahara qui est un refroidisseur de la planète, il rayonne plus d’énergie qu’il n’en reçoit du soleil ! émis à 30° : 478 W/m2 non retenu par les nuages (ou le CO2 !) reçu du soleil 342 W/m2 !


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 juin 17:00

      @JC_Lavau

      il n’a pas répondu.. "Demain il pourra essayer de calculer l’énergie transmise par rayonnement dans un nuage en l’assimilant à un isolant multicouche..

      La réponse est, pour 5 couches intermédiaires, de 65 W/m2 à une température de la dernière couche de 184°K ça fait froid sur les nuages et ça explique ton histoire de gradient et l’agitation de l’atmosphère ainsi que cet effet de serre des nuages, lorsque l’on part de 390 W/288K au sol et que seuls 65 W arrivent à s’échapper !


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 juin 17:24

      @Homme de Boutx. N’importe quoi par le pauvre paranoïaque délirant, qui n’a jamais appris à travailler correctement.


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 juin 17:50

      @JC_Lavau


      l’insulte toujours, les arguments à court .. ça doit pas trop chauffer côté neurone (désolé mais pour le pluriel, j’ai hésité) !

    • JC_Lavau JC_Lavau 15 juin 19:24

      @Homme de Boutx. Ce sera à porter au Musée des Impostures, le coup du bilan radiatif négatif du Sahara.


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 juin 21:23

      @JC_Lavau
      au cas où vous sauriez compter à 40°C (313K) le rayonnement du sol est de 544 W/m2 alors que le soleil rayonne partout pareil à 342W en moyenne au-dessus de l’atmosphère, bilan... 

      et vous savez peut-être pourquoi ?

    • Homme de Boutx Homme de Boutx 16 juin 10:31

      @JC_Lavau
      ça prouve que tu n’as pas compris ! 
      alors un écran, on divise l’énergie transmise par 2, 2 écrans par 3,... jusqu’à 6 pour 5 écrans..
      après Boltzman inversé.. on arrive à la température extrême au dessus du nuage.. peut-être un peu froid, va savoir ce qui se passe à 3000 mètres mais ça explique les températures qu’on y trouve vu qu’il doit pas y avoir beaucoup d’échange par convection entre la goutte d’eau et l’air se raréfiant ! 



      Pour les température intermédiaires, il suffit de faire pareil, connaissant le rayonnement de la couche.. pour t’aider, tu dois trouver, partant de 288k, 275, 260 242 218 et 184k.. 


      L’idée de base, c’est que le nuage contient 0,3 g d’eau/m3 et est constitué de gouttelettes de 200nm.. sur 1000 à 2000 m de nuages, on doit arriver à 5/6 films continus de 200 nm formés de micro lentilles sphériques qui réfléchissent et/ou diffractent la lumière du soleil en renvoyant une partie ds l’espace et absorbent le rayonnement du sol/ autre couche/lentille pour le re-rayonner sur 360°. 

      En conclusion, ces 5 couches divisent le rayonnement du sol par 6. Certes, on pourrait ajouter les échanges thermiques avec l’air et la capacité thermique de la goutte d’eau !

    • JC_Lavau JC_Lavau 16 juin 13:08

      @Homme de Boutx. Dupont et Dupond avaient supprimé les mirages. Encore plus fort ! L’homme du bout a supprimé la nuit ! Et voilà pourquoi votre fille est muette !


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 16 juin 15:07

      @Alren
      «  l’effet de serre : sans ces gaz, la température moyenne serait de - 10° environ. »

      Avec 342W en moyenne, reçus du soleil, ça conduit à 278K soit + 5°C donc seulement 10° d’effet de serre des nuages et peu de place pour un effet quelconque du CO2 et des gaz piégés dans les PAC


      De toutes façons, les réserves ne sont pas si inépuisable que ça et le réchauffement va bien s’arrêter.. tout comme l’activité humaine si on ne réagit pas d’urgence pour préparer l’après et ce n’est pas en se dépêchant de dilapider toutes les réserves, nucléaire compris qu’on va y arriver !
      quant à l’atmosphère de Venus, il n’y a strictement aucune comparaison à établir avec celle de la terre et heureusement !

    • JC_Lavau JC_Lavau 16 juin 16:09

      @Homme de Boutx. Q.E.D. : Et voilà pourquoi votre fille est muette !


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 16 juin 16:41

      @JC_Lavau

      LAVAUCAT du diable AREVA aux aguets !

    • JC_Lavau JC_Lavau 18 juin 08:24

      @Homme de Boutx. Tu devrais signaler à ton psychiatre que tu vois des AREVA partout.


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 18 juin 08:52

      @JC_Lavau

      il devrait travailler à la poste, arriver à coller deux fois le même message si vite sur deux articles différents. Ca fait un peu mentalement diminué..

      Alors, il a trouvé comment transformer un neutron en H ? faut être sacrément contorsionniste !


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 18 juin 10:04

      @JC_Lavau

      évite de sortir de ton labo, agresser les gens qui ne pensent pas comme toi et qui ont des objectifs réalistes n’est pas une grande preuve d’intelligence.

      reviens quand tu aura fabriqué ton soleil noir, et ne confond pas avec un moulin à vent !


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 juin 10:23

      @Homme de Boutx. Tu devrais signaler à ton psychiatre qu’en plus de voir des AREVA partout, tu t’étrangles de rage dès qu’un incroyant refuse d’obéir à ton infantilisme. Il peut t’aider, en l’état actuel de la technique, et ta paranoïa se verra moins.


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 18 juin 13:53

      @JC_Lavau
      La bave du Lavau n’atteint pas..


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 18 juin 18:57

      @JC_Lavau
      ça parle du bilan radiatif du sahara à la fin.. 



    • JC_Lavau JC_Lavau 18 juin 23:24

      @Homme de Boutx. Un farfelu, ton auteur qui multiplie les bourdes. Il ne croise jamais avec les cartes d’isobares ni de vents. Il n’a jamais lu les récits d’explorateurs, tq Julius Payer, Fridtjof Nansen, Roald Amundsen ou de Long, ni des sahariens. Il ignore l’accommodation de la température du sol au bilan radiatif.

      Il fait froid la nuit au Sahara ! Pas aussi froid qu’à la Terre François-Joseph toutefois.
      En janvier, le Sahara est sur une dorsale de HP venant de l’anticyclone des Açores. En juillet en bout de thalweg de la dépression centrée sur le Pakistan, de la mousson de SW.
      Le Sahara échappe à tous vents importants, moussons ni alizés. Presque rien d’océaniques. En moyenne en haute pression, il est alimenté par le haut en air froid et desséché.

    • Homme de Boutx Homme de Boutx 19 juin 07:47

      @JC_Lavau
      farfelu.. comme tous ceux qui ne partagent pas ton avis.. il parle surtout d’albédo du sol..
      bonne journée 


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 juin 13:10

      @Homme de Boutx.
      Albedo, et alors ? Entre le jour et la nuit, la température du sol évolue. La façon dont il mène ses calculs accumule les fautes professionnelles.


      Toi tu as toutes les excuses, tu n’es professionnel qu’au service de la propagande pour la JUSTE dictature du WWFariat.


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 19 juin 13:38

      @JC_Lavau
      si tu t’intéresse au climat faut prendre plus de recul, s’en fout le jour et la nuit, 342W/m2 c’est le flux solaire moyen (jour et nuit) au-dessus de l’atmosphère, c’est-à-dire le flux maxi/4 (le maxi était exploité pour faire fonctionner les capteurs PV, de jour évidemment, sans être gêné par le vilain esprit de serre du CO2, ou les centrales solaires thermiques qui fonctionne aussi de préférence la nuit...
       C’est sûr qu’en été c’est plus chaud ss le tropique du cancer, de jour et hors des nuages !


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 19 juin 13:47

      @JC_Lavau
      tu dois avoir raison, j’ai à peine survolé son étude, c’était juste pour les vues en infrarouge et visible de la planète que l’on peut comparer avantageusement à la vue de la couverture nuageuse moyenne de la planète..


    • Homme de Boutx Homme de Boutx 19 juin 15:35

      @JC_Lavau

      « Toi tu as toutes les excuses, tu n’es professionnel qu’au service de la propagande pour la JUSTE dictature du WWFariat. »


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 juin 17:07

      @Homme de Boutx. Il est public qu’à l’échelle de la planète, le temps de résidence du dioxyde de carbone atmosphérique est de cinq ans, et pas un siècle ou deux, comme le propagandent ceux qui sont payés pour mentir. Public au point que même wikipedia n’a pas osé le cacher.

      Il est public depuis 1938 mais moins connu, que dans un sous-bois forestier, ce temps descend à environ une journée, avec des variations de un à cinq dans la même journée des taux mesurés.

    • Homme de Boutx Homme de Boutx 19 juin 22:11

      @JC_Lavau
      perso, le CO2, j’en ai rien à faire, ce qui m’agace c’est qu’ils aient diabolisé les CFC, et même HFC ce qui impose des procédures, qualifications, et usine à gaz pour des intervention bénignes sur des pompes à chaleur et donc limite leur diffusion aux GOGO qui sont prêt à se faire extorquer 15 ans d’économies d’énergie pensant que c’est bon pour la planète alors qu’il y a 5 ans on pouvait en acheter des préchargées pour 300 €... sans « technicien hautement qualifié » et payé !


  • JC_Lavau JC_Lavau 10 juin 12:36

    Bibeau est ignare en sciences, il croit ce que la presse aux ordres lui dit de croire.


    En d’autres temps, sous Alexandre Borgia, les media aux ordres c’étaient les curés. Ils avaient ordre de servir le trafic des indulgences, pour les profits de la papauté.
    En notre époque moderne, les media aux ordres ont ordre de servir les profits des indulgences-carbone, et d’occuper les petits bourgeois d’âme militante, à militer pour les niaiseries les plus niaiseuses, à les utiliser comme idiots utiles pour contraindre les gouvernements aux politiques énergétiques les plus absurdes et les plus ruineuses possibles, pour mettre les pays à genoux.

    Cf. la « route solaire » de la Pimprenelle du Poitou.

    Rappel : qui a financé le C.R.U. à ses débuts, dix-sept ans avant que Maggie les arrose d’argent public ? L’info est ouverte, et même wikipedia la diffuse, c’est dire...
    Ah wi : Shell, BP, Rockefeller...

    Bibeau se prend pour l’élite des citoyens conscients, il est l’idiot utile des puissances financières et pétrolières qu’il s’imagine combattre.

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 10 juin 13:23
      @JC_Lavau


      Il me semble que nous disons la même chose vous et moi (sans les insultes pour ma part)

      Je ne vois qu’une explication a votre émoi injustifié VOUS N’AVEZ PAS LU L’ARTICLE AVANT DE VOMIR VOTRE COMMENTAIRE 

      Vous ne faites certainement pas partie de « l’élite » à ce compte la 



    • mmbbb 10 juin 13:41

      @JC_Lavau ce trafique des indulgences a donne le second schisme « le protestantisme » et la conséquence a ete la division de l eglise et les guerres de religions La France a perdu une parti de son elite avec la révocation de l edit de Nantes in fine des consequences tres negatives Quant a la COP 21 c’est de la couillonnade, en effet les occidentaux ne sont pas tres regardant sur les produits achetes dans leur magasin Tout est quasiment fait dans les pays tiers. Il est evident que le cout carbone la pollution et les conditions salariales n entrent pas la consideration d achat . mille mort an bangladesh une information oubliee . L electronique recycle en afrique ou en Asie dans des conditions inimaginables en France , est elude . .. Quant a la bobo sphere qui prend l avion pour passer des vacances a l autre bout du monde idem N HULOT est le digne representant de « Monsieur j’ai le meilleur bilan carbone » . 
      route solaire » de la Pimprenelle du Poitou. c’est COLAS qui est content tres content le patron est un neo ecolo comme Bollore avec ces voitures zelectrqiues C’est le con tribuble qui paie TRUMP raison monde de tartuffe .


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 juin 14:14

      @Robert Bibeau. Ah ? Et qui a écrit « hausse de température à 1,5°C au lieu 2°C » ?

      Il faut en tenir une sacrée couche pour répéter de tels délires.
      Etc.

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 10 juin 14:39
      @JC_Lavau

      Monsieur, cet extrait est une CITATION TIRÉ D’UN ARTICLE. C’EST LA PERSONNE QUE JE CITE POUR LA DÉNONCER QUE VOUS DEVEZ CRITIQUER. Pour ma part cette affaire de 1,5 ou 2 ou 3 C m’indiffère totalement ... le combat ne porte pas sur cela ....
       


      Vous auriez besoin de cours de lecture et compréhension de texte - suis désolé

      Meilleure chance la prochaine fois. Et cessez d’insulter les gens ca ne sert à rien dans un débat. 



  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 juin 14:48

    «  »Un écologiste en colère.«  »


    Non, vous faites de la manipulation et de la récupération ! Le premier écologiste, c’est moi et je suis le seul qui dénonce cette perfidie franco-occidentale en invitant les pays misérables et ignorants afro-asiatiques de se démarquer de tous ces accords hypocrites ! 

    Obama était trop soumis à la sorcellerie de la France, comme d’ailleurs son J.Kerry , mais TRUMP a sauté le Rubicon de tous les cons planétaires et a craché sur la supercherie parisienne ! 

    L’écologie n’est pas dans le discours franco-occidental et le chamboulement climatique restera inaccessible à la racaille politique ! 

    • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 juin 21:33

      ,@Mohammed MADJOUR
      sorcellerie supercherie.. il me semble que ça fait un bout de temps que j’utilise ces qualificatifs.. et même plus ! 

      For a climatic heating of + 1°C at 15°C
      ground radiation increases by 1,4%
      air moisture increases up to 6%
      It’s PHYSICS, not SORCERY

      The planet is covered by water at 75%, 70% with clouds and cools mainly by areas unmasked by clouds, ie 30%

      An increase by 6% of clouds areas leads to a reduction of cooling areas by 16 % and thus the cooling as much !

      it is +10 times more than the increase of radiation of the ground !

      It would thus be enough to an increase by 0,5% the clouds area to block a heating of 1°C on the ground.

      It is thus not necessary to call upon supernatural (CO2 greenhouse effect) to justify climate change and simply to save energy as much as possible. 


    • Lugsama Lugsama 10 juin 19:07

      @Mohammed MADJOUR

      Bonjour, je suis un débile anti-franco-occidento-je ne sait quoi et je l’affiche sur Agoravox. Tchao..


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 juin 17:18

    Si le « greenwash » est une imposture, « america first » est une pure démagogie, la nostalgie d’un age d’or mythique, le rêve américain


    mais, si la Chine a pris une longueur d’avance sur le marché des énergies renouvelables, elle a plusieurs longueurs dans la production des consommables, et elle reste le principal créancier des USA

    le fruit tombera un jour, c’est mécanique. mais l hégémonie chinoise remplacera l’hégémonie américaine ; la Russie ne fait pas le poids

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 10 juin 19:06
      @Jeussey de Sourcesûre

      Tout à fait d’accord De sourcesure



    • Layly Victor Layly Victor 10 juin 19:41

      @Jeussey de Sourcesûre

      La Russie est un pays qui n’a jamais fait le poids, sauf quand on a essayé de l’envahir.

      Pendant que les occidentaux se font plaisir avec les partouzes genre COP21, les discours hystériques sur la planète, les prédications des businessmen du climat genre Hulot et Borloo (ce maquereau international qui veut fourguer les éoliennes de ses copains banquiers à l’Afrique pour mieux la couler),
      pendant ce temps la Russie suit une voie qui n’a pas besoin d’hégémonie.
      Ils ont pris la première place dans le nucléaire, ils ne pratiquent pas la déforestation massive comme les occidentaux le font sur toute la planète, et ils sont au premier plan dans la recherche sur la fusion contrôlée, la seule véritable énergie du futur.
      Les énergies renouvelables, c’est une fumisterie, d’un potentiel très limité, destiné à remplir les poches des milieux affairistes.

    • baldis30 10 juin 21:34

      @Layly Victor
      bonsoir,

      Et en matière de filière à neutrons rapide et surgénération , la Russie a pris une belle avance alors que l(arrêt pour des intérêts électoraux et pétroliers ont conduit à une perte colossale ... rien qu’en investissements .

      Pas si cons les russes ....

      Quant aux éoliennes , avec leurs alternateurs asynchrones, mettaient les toutes seules en réseau et essayez d’allumer une seule lampe de 40 W. Essayez .... qu’on se marre .....

      « c’est une fumisterie, d’un potentiel très limité, destiné à remplir les poches des milieux affairistes. » Ô combien avez-vous raison ! en oubliant par exemple qu’en Italie ( et ça commence eb Espagne... et ailleurs ....ailleurs ... ailleurs ... mais où ? ) l’éolien est aux mains des mafias qui recyclent ainsi l’argent sale en touchant moultes subventions....


    • Doume65 10 juin 23:48

      @Layly Victor
      « ils ne pratiquent pas la déforestation massive comme les occidentaux »
      Paraitrait que l’huile de palme pousse mal en Sibérie. smiley


    • baldis30 12 juin 09:01

      @Jeussey de Sourcesûre
      bonjour,

      loin d’être d’accord ....

      OK on importe les panneaux solaires depuis la Chine ... OK ..... mais dans quelles conditions sont-ils fabriqués sachant que la métallurgie du silicium est l’une des plus polluantes qui soit ...

      Durée de vie des équipements ...... cela me fait penser aux pièces de rechange fabriquées en Chine : ça possède la forme de la pièce d’origine c’est fait pour remplir la mission de la pièce d’origine .... ça tient combien de temps ?

      On vend ... et pour vendre les chinois ils savent faire ....


  • Lugsama Lugsama 10 juin 19:10

    C’est quoi le probleme de l’auteur avec l’accord de Paris en dehors des arguments de comptoir aromatisé à l’anis ?

    Rien, du néant..


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 juin 19:19

      @Lugsama. En dehors de l’insulte, tu sais faire quoi ?


    • Layly Victor Layly Victor 10 juin 19:50

      @Lugsama

      Votre cerveau aux capacités limitées ne vous a pas permis de lire l’article, à ce que je vois. Si vous aviez pu le faire, vous y auriez trouvé beaucoup d’arguments pertinents et qui collent bien avec la réalité économique actuelle, la nécessité urgente pour le capitalisme financier de lancer une nouvelle bulle. Tout y est.
      Mais comme vous n’avez pas les capacités de lire un article, vous fonctionnez en mode binaire.
      Pour la partouze de Paris : bon
      Contre la partouze de Paris : mauvais

      N’oublions pas que la partouze de Paris a été financée avec l’argent des citoyens du monde !

    • baldis30 10 juin 21:36

      @Layly Victor
      réalité économique et plus prosaïquement « réalité technique » comme je l’ai signalé dans une autre réponse .


  • Claude Simon 10 juin 19:19

    Allo ? Haarp (Alaska ou Kaliningrad) ?


    J’ai planté 10 salades et elles sont en train de dépérir. Vous ne pourriez pas m’envoyer la bonne pluie au lieu d’innonder le Vietnam ou d’assécher la Syrie ? 

    Bien cordialement,


  • non667 10 juin 19:44

    réchauffement climatique ,pollution ,écologie ,perte de la biodiversité  ?
    = pb de surpopulation humaine
    vous en avez entendu parler ?
    cop21 = fumisterie


    • Layly Victor Layly Victor 10 juin 19:59

      @non667

      surpopulation humaine + déforestation massive.

      Les écolos ne parlent ni de l’une ni de l’autre.

      Par idéologie, ils sont pour le maintien de l’augmentation exponentielle des naissances, au nom du respect des traditions et particularités culturelles

      Par idéologie, ils sont pour l ’exploitation massive du bois, car leurs prédicateurs leur ont dit que c’est vachement écolo.

      Ce problème de la surpopulation, c’est un sujet tabou pour ceux qui fréquentent les partouzes des différents épisodes de la COP.

    • Claude Simon 10 juin 20:32

      @Layly Victor


      Pourquoi ce serait tabou ?

      Parlons-en.

      L’accroissement de la population humaine vient des progrès du phytosanitaire et de la médecine.

      Qui dit phytosanitaire dit pesticides et donc problèmes de fertilité, de maladies au détriment de la morbidité.

      Bref, le super-prédateur, hégémon de l’environnement, se casse les dents sur sa propre reproduction, puisqu’il fait partie de cette même alchimie bio-génétique que tout les parasites qui sont capables de ravager les cultures de son agriculture.
      Le super-prédateur, avare de son mode de vie très spécieux vis à vis d’autres espèces, n’est donc qu’un péril pour lui même ou ses semblables.

      Pourquoi une idiologie viendrait subvertir cet état de fait ?

      L’Afrique peut bien doubler, tripler de population, elle viendra se faire écho de famine, pandémie, guerres, migrations finissant par peupler la méditérranée ou autre. Lui reste à pleurer sur la colonisation et donc les prébendes d’un repentir éventuel. Ou avoir les faveurs des marchands d’armes, comme lors du Biafra et consorts.

      Le super-prédateur a besoin d’oxygène, d’un certain espace de biotope pour survivre, ou vivre. 
      S’il devient invasif, sa population s’affronte pour telle ou telle ressource, pour telle ou telle idiologie, et elle décroît ou perd son temps de façon intrinsèque.

      Si la pollution domine son intellect, il devient crétin. Et que se passe t’il ? Le crétinisme mène la population à sa perte (interdiction des animaux à regard fixe lors du moyen-âge par le Vatican, donc du chat, prolifération des rats, et donc de la peste). Qu’a pondu dernièrement le crétinisme ? Le socialisme français version 2012-2017.

      Dès lors, on peut tout aussi bien laisser-faire, plutôt que d’invoquer la surpopulation, invocation qui finirait génocidaire ou, au mieux, individualiste.


      Prenons Mohammed, oui, le prophète. 9 millions de descendants aujourd’hui d’après certaines estimations. Où sont les guerres ? Ils ne sont pas capables de résister aux complots sionistes ou atlantistes.

      Le super-prédateur autorégule sa surpopulation, car son rôle de super-prédateur auto-régule sa super-prédation. Aussi vrai que le turbo-capitaliste n’est rien sans prolétaires : Il lui en manque un seul, sa pyramide bat de l’aile.

    • Claude Simon 10 juin 20:39

      Regarde :


      Les juifs : 17 millions sur terre. Les sionistes, la moitié.

      Les arabes + les musulmans : 1,2 milliards.

      Qui a gagné ?

    • Claude Simon 10 juin 20:42

      Ben oui, le goutte à goutte dans le Sinaï.


  • anaphore anaphore 10 juin 21:42

    ’Seule la classe prolétarienne pourra organiser la résistance mondiale à ce cataclysme en érigeant un nouveau mode de production sociale. ’

    Ben on est pas dans la merde....il faudrait que le prolo quitte son canapé pendant un match de foot. C’est pas gagné !

    Plus con qu’un bobo : Un prolo !


  • pipiou 11 juin 00:18

    Un artiste ce Bibeau : même dans la meteo il arrive à nous refourguer la lutte des classes.


  • Robert Bibeau Robert Bibeau 19 juin 22:30
    @ JC LAVAU et homme de BOUTX

    et les autres 

    VOS INFORMATIONS SCIENTIFIQUES TRÈS RIGOUREUSES SONT UNE RÉVÉLATION POUR MOI ET JE CROYAISS INSTINCTIVEMENT QUE CETTE MERDE DE PRÉOCCUPATION ÉCOLOGIQUE DE LA PART DES MILLIARDAIRES REPOSAIT SUR DES MENSONGES ET DU NON DIT... DE L’IGNORANCE AUSSI

    VOUS DEVRIEZ ÉCRIRE VOS IDÉES ET NOUS SOMMES PRÊTS À LES PUBLIÉS


    LES TERRORISTES DU CLIMAT ET DE L’ÉCOCATACLYSME ONT ASSEZ SÉVIT

    IL FAUT OSER LEUR RÉPLIQUER. 

    NOUS POUVONS VOUS PUBLIEZ SUR NOTRE MODESTE WEBMAGAZINE. QUE LA VÉRITÉ SOIT PUBLIÉ.

    ROBERT BIBEAU HTTP ://WWW.LES7DUQUEBEC.COM
     (AGORAVOX VOUS PRETERA SA VOIX À N’EN PAS DOUTER)

     


Réagir