mardi 21 décembre 2021 - par PETINOS

Turquie – Afrique : le vaccin pour avancer ses pions

Après les bases militaires et les exportations d’armes, la Turquie soigne le volet humanitaire en Afrique, avec l’envoi de 15 millions de doses du vaccin contre la covid-19. Le Sommet de coopération Turquie-Afrique vient de se terminer en Turquie, où 30 hauts responsables dont 13 chefs d’Etat africains ont participé. Le pays d’Erdogan, a énormément investi en Afrique, essayant de trouver d’autres débouchés à ses produits qui ont du mal à se maintenir dans les pays avoisinants. L’industrie turque produisant principalement des appareils à faible technicité et valeur ajoutée. Par contre, le matériel militaire turc trouve preneurs en Afrique plus facilement qu’ailleurs. Et la publicité faite aux drones turcs durant la guerre de l’automne 2020 entre l’Azerbaidjan et l’Arménie, y est pour quelque chose[1].

Selon le quotidien turc Hurriyet (18.12.21), le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'une conférence de presse conjointe avec ses homologues congolais Felix Tshisekedi et le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki Mahamat, en Turquie lors du 3e sommet de coopération turco-africain, a évoqué les relations de la Turquie avec les pays africains, affirmant que les participants ont exprimé leur engagement à préparer une feuille de route qui élargira et renforcera davantage leurs relations[2].

 « Pour étendre notre coopération, nous nous appuierons sur le plan d'action élargi et la feuille de route préparés pour la période 2022-2026. Nous voulons gagner ensemble, grandir ensemble et travailler ensemble pour le bien-être de nos peuples », a-t-il déclaré avec les pays africains dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'agriculture et de l'industrie de la défense.

Il a également remercié les pays africains pour leur soutien dans la lutte de la Turquie contre le terrorisme notamment liés, comme le président turc a clarifié, à l'organisation de Fethullah Gulen. Recep Tayyip Erdogan a affirmé que son pays attendait des autres pays qu'ils fassent de même.

Toujours selon Hurriyet (19.12.21), dans son discours lors de la cérémonie d'ouverture du Sommet de coopération Turquie-Afrique, le président turc Erdogan a rappelé que la Turquie pendant la pandémie était toujours aux côtés des pays africains dans la lutte contre ce fléau. Il a dans la foulée annoncé que la Turquie prévoyait d’envoyer 15 millions de doses de vaccin aux pays africains dans un avenir proche.

Le président turc a également évoqué le vaccin national TURKOVAC, affirmant que dès qu'il sera prêt à être utilisé et commercialisé, il sera mis à la disposition de toute la nation et de ses frères en Afrique, comme il a dit.

Se référant au volume des échanges avec le continent africain, le président turc a déclaré que ce volume a quintuplé ces dernières années atteignant les 25,3 en 2020. Et durant les 11 premiers mois de 2021 les échanges s’élevaient à 30 milliards de dollars. « Notre investissement sur le continent africain a atteint 6 milliards de dollars, a-t-il poursuivi. Les entreprises turques emploient 25 000 de nos frères africains. Nos entrepreneurs en Afrique ont signé un total de 1686 projets en Afrique d'une valeur de 78 milliards de dollars. Dans le même temps, l'investissement des Africains dans notre pays ne cesse d'augmenter », a-t-il déclaré.

Enfin, le président turc a invité les dirigeants africains qui ont participé au Sommet à assister au Forum diplomatique d'Antalya qui se tiendra du 11 au 13 mars 2022 à Antalya.

 

 

[1] Voir à ce sujet l’article du 27 novembre 2021, sur Agoravox : https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/politique-turque-a-l-egard-du-237501

[2] Traduit du turc par le Bureau de Presse et d’Information.



2 réactions


  • Séraphin Lampion Schrek 21 décembre 2021 09:21

    Erdogan est un personnage ignoble, certes, mais il ne fait que suivre l’exemple donné par des puissances plus puissantes que lui. La Turquie est toujours dans l’OTAN, que je sache !


  • Lynwec 21 décembre 2021 10:48

    Logique mondialiste, dites-vous bien que puisque « le pouvoir absolu corrompt absolument », il n’y a,ici comme ailleurs,pas d’envois humanitaires de « waxxins », il y a juste la consigne venue des très basses sphères, aux moyens financiers hors de proportions, de diffuser le plus possible les marqueurs empoisonnés.

    La réduction de la population sera mondiale ou ne sera pas, voilà probablement leur credo.


Réagir