vendredi 6 mars 2015 - par MUSAVULI

Ukraine : Les Etats-Unis veulent la guerre… sur le sol européen

On ne devrait plus se bercer d’illusions sur les intentions des dirigeants américains : ils veulent la guerre. Une guerre qui doit se dérouler sur le Vieux Continent et qui doit entraîner le plus d’Européens possible dans une confrontation militaire avec la Russie. Les Ukrainiens, sauf un grand sursaut des masses populaires, devraient se résigner à voir leur pays servir durablement de champ de bataille à ce conflit des grandes puissances dont les enjeux leur échappent, depuis qu’ils ont perdu le contrôle des manifestations « Place Maïdan », un soir de février 2014. 

 

De l’EuroMaïdan à l’escalade militaire

En tout cas, les derniers développements aux Etats-Unis ne sont guère rassurants. Un an après les manifestations de l’EuroMaïdan, odieusement dévoyées par « des atlantistes  », les États-Unis ont officialisé la décision d’envoyer en Ukraine quelques 600 parachutistes appartenant à la 173ème brigade aéroportée. L’annonce a été faite lundi dernier par le colonel Michael Foster, commandant de la brigade, et confirmée par Ben Hodges, haut commandant des forces américaines en Europe. Les premières unités combattantes de la brigade devraient se poser en Ukraine d’ici le 8 mars. Officiellement, pas pour combattre, mais pour former les troupes ukrainiennes (en débâcle dans le Donbass) au maniement des armes américaines en voie d’expédition[1].

Au sujet, justement, de l’expédition des armes américaines à Kiev, on sait qu’elle entraînerait réciproquement l’accroissement des moyens militaires des républiques autonomes de l’Est (Donetsk et Lougansk) par Moscou. Parce que, pour la Russie, il est hors de question que les forces des pays de l’OTAN se déploient jusque sur les frontières russo-ukrainiennes, et ils n’ont pas tort. Les Russes n’ont jamais digéré d’avoir été bernés par les Occidentaux en marge de la réunification allemande[2]. C’est pour essayer de contrer ce risque d’escalade militaire que la France et l’Allemagne ont décidé, début février dernier, d’entrer directement en contact avec Vladimir Poutine, sans consulter Washington. Il s’agissait de rassurer le chef du Kremlin sur le fait que Français et Allemands s’opposeront à l’envoi en Ukraine des armes américaines[3]. Le président russe s’est montré ouvert aux propositions franco-allemandes, et accepté les Accords de Minsk II[4] du 11 février 2015. Le hic avec Minsk II est qu’il y avait deux grands absents : les Britanniques et les Américains. N’étant pas liés par ces accords, ils vont continuer d’attiser le conflit.

Il faut vous entretuer pour l’Amérique

Dix jours seulement après la signature des Accords de Minsk, David Cameron annonçait l’envoi de soldats britanniques en Ukraine. Une semaine plus tard, John Sawers, l’ancien patron du MI16, (sorte de CIA britannique) affirmait que « la guerre contre la Russie ne fait que commencer »[5]. Avec l’envoi des unités de combat en Ukraine par les USA, les Britanniques sont ainsi rejoints par leurs cousins américains qui tiennent à ce que la situation continue de se dégrader et qu’elle finisse par dégénérer. Bien évidemment, les armées américaines et britanniques ne vont pas s’engager en première ligne contre l’armée russe. Ce déploiement atlantiste vise plutôt à entretenir durablement un climat de haine entre populations, un environnement de violence permanente et de désolation.

Une des stratégies utilisées par les fauteurs de troubles états-uniens contre les pays qu’ils ciblent consiste à frapper directement les populations soit par des violences aveugles, soit pas des embargos, soit pas des humiliations en mettant systématiquement ces drames collectifs sur le dos de l’« ennemi » qu’ils se sont choisi. Il ne faudrait pas s’étonner si les populations russes/russophones des pays frontaliers deviennent la cible des tueries aveugles et des famines provoquées volontairement, ce qui les amènera à demander de plus en plus l’aide de Moscou. Une aide que Poutine ne pourra pas durablement leur refuser, au risque de se mettre à dos les Russes de l’intérieur[6]. Sauf qu’en intervenant davantage en Ukraine ou, le moment venu, dans les pays baltes, le président russe deviendrait un « agresseur ». Exactement l’image que les médias occidentaux et les dirigeants d’outre-Atlantique s’emploient à lui coller à la peau. Dès lors, des forces européennes, plus ou moins officiellement, chemineraient vers les « pays agressés » par la Russie. Le début d’un engrenage meurtrier au cœur de l’Europe.

Face à ces agissements américains, on est tenté de dire : ils sont fous ces Américains ! Pas du tout. En réalité, les Etats-Unis, une puissance à bout de souffle, misent sur le conflit ukrainien pour entraîner le plus d’Européens possible dans une confrontation militaire avec la Russie[7]. Le pari est que, sauf usage d’armes stratégiques (scénario suicidaire), le sol américain devrait être préservé des ravages de cette guerre qui commence. Lorsque tout cela sera fini, Européens et Russes, quel que soit le camp qui l’aura emporté sur l’autre, seront ruinés économiquement, voire exsangues. Comme à l’issue de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, il ne restera qu’une puissance d’ultime recours : les Etats-Unis d’Amérique.

Des milliards de dollars de contrats de reconstruction, une remise sous tutelle des nations européennes et la préservation, par l’Amérique, de son statut de « superpuissance planétaire ».

Boniface MUSAVULI

 

[2] Le 9 février 1990, James Baker, secrétaire d'Etat américain (de George Bush), avait assuré à Mikhaïl Gorbatchev que l'alliance occidentale n'étendrait "pas d'un pouce" son influence vers l'Est si Moscou acceptait que l'Allemagne réunifiée entre dans l'Otan. Le lendemain, 10 février, Hans-Dietrich Genscher, le ministre allemand des Affaires étrangères, refit cette promesse à Edouard Chevardnadze, son homologue russe : « l'Otan ne s'étendra pas à l'Est ». Mais depuis, la Pologne, la République Tchèque, la Hongrie, la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie ont adhéré à l'Otan. Avec les évènements de l’EuroMaïdan, l’enjeu était, entre autres, de faire également entrer l’Ukraine dans l’Otan. Cf. http://www.courrierinternational.com/article/2014/03/20/les-russes-bernes-par-l-otan

[3] C’est en tout cas ce qu’assure le journaliste italien Giulietto Chiesa : https://www.youtube.com/watch?v=1w6sUyyNHLI

[4] Parce qu’il y a eu Minsk I, Protocole signé le 11 septembre 2014, et qui ne fut pas respecté.

[7] Provoquer un conflit brutal entre Européens et Russes permet aux Américains de se prémunir contre une éventuelle alliance stratégique entre Européens et Russes, alliance qui entraînerait de fait la fin de l’hégémonie américaine. Dans Le Grand échiquier de Zbigniew Brzezinski (1997), où il est question, entre autres, de « briser la Russie » en trois entités (une Russie européenne, une république de Sibérie et une république extrême-orientale), il est également question de cultiver la docilité des « sujets protégés » et d’empêcher les rivaux potentiels de former des alliances offensives. Un rapprochement stratégique entre la Russie et les nations européennes (sujets protégés) est ainsi un scénario que les tenants de l’hégémonie états-unienne n’admettraient en aucune manière. 



113 réactions


  • Trelawney Trelawney 6 mars 2015 09:54

    Lorsque tout cela sera fini, Européens et Russes, quel que soit le camp qui l’aura emporté sur l’autre, seront ruinés

    Est-ce qu’il y a vraiment besoin de faire une guerre pour cela ? Si on laisse les politiques russes et européens agirent seul, ils ne mettront pas beaucoup de temps à ruiner leurs pays sans guerre et sans mort


    • RO1620 RO1620 9 mars 2015 01:06

      @Trelawney

      ’ruiner leurs pays’ 


      Un pays ne saurait être ruiné. Il est une richesse non négociable. En faisant réelement les comptes avec les banquiers, le peuple, un jour, ce rendra compte que ceux-ci leurs doit des trillions et que certains d’eux méritent de croupir au fond d’une géôle jusqu’à la fin des temps. Cette prise de conscience se fait attendre mais elle est inévitable. La liberté à un coût mais c’est le peuple qui tient le trésor !


  • VICTOR Ayoli VICTOR 6 mars 2015 09:55

    Analyse - hélas - très lucide.


    • Croa Croa 6 mars 2015 23:59

      À VICTOR,
      *
      Pas tant que ça car ça peut être finalement pire que ça !
      Dire qu’une guerre ne peut pas finir en suicide collectif c’est mal connaître l’Histoire. Sauf que là le suicide sera vraiment collectif mais pour les suicidés quelle différence au fond ?


    • asterix asterix 7 mars 2015 06:47

      Moi, ce qui me fait le plus gerber, ce n’est pas la vérité que Musavuli expose ici, mais « le rendement » de ses articles en fonction des sujets qu’il aborde. Il a beau rappeler tant que faire se peut les raisons qui font que 7 millions de Congolais sont morts durant la sale guerre du Nord Kivu, il y a tout au plus dix intervenants pour donner leur avis, le soutenir dans son combat ou simplement voter pour ou contre - en fait, il n’y a jamais de contre - alors qu’il est quasiment le seul à remuer les consciences sur ce qui est le plus grand massacre ethnique du XXIème siècle. Et voilà que lorsqu’il ressasse des vérités sur le bellicisme US en Ukraine, il attire directement cinq fois plus d’intérêt.
      Avouez que c’est un peu léger de la part du lecteur, non ?
      Courage, Musavuli !


  • Allexandre 6 mars 2015 10:21

    Article très réaliste. Il va de soi que l’Axe américano-sioniste veut la guerre pour ruiner le vieux continent et récolter les fruits d’un carnage sans précédent. Il faut se mobiliser et dire non à ce projet génocidaire. Si les Etatsuniens veulent la guerre, pour une fois, qu’on la porte sur leur territoire. Qu’ils voient enfin ce qu’il en est. S’enrichir sur le dos des autres peuples, ça suffit !! Qu’ils jouent avec les Israéliens à la gueguerre. Eux aussi doivent savoir ce qu’est une vraie guerre, à armes EGALES !


    • Grandi Grandi 7 mars 2015 01:59

      @Allexandre
      Bonjour

      je suis tenté de dire « arrête ton char » pour faire court. Je comprend ta colère, mais ni les américains de base, ni beaucoup de sionistes de base ne sont les coupables. Les coupables sont la poignée d’oligarques propriétaires de l’industrie militaro-bancaro-merdiatique qui n’attendent que ta réaction pour te procurer les armes dont tu as besoin pour mener à bien ton projet de vendetta. Dans le même temps, ils armeront ton ennemi et n’auront plus qu’a compter les intérêts des crédits qu’ils octroieront aux états pour que leurs amis de l’industrie militaire vendent des armes aux deux belligérants. La guerre est la meilleure source de revenu pour les porcs oligarques. Ce sont eux nos véritables ennemis.
      Vive la France.

    • Allexandre 7 mars 2015 10:05

      @Grandi
      Bonjour Grandi,

      Il va de soi que quand j’écris les Etasuniens ou les sionistes, je ne pense pas aux peuples, mais aux dirigeants, cette caste d pourritures. Mais les petits comme nous ont aussi leur part de responsabilité. Quand je lis les interventions de certains pour défendre Israël, comme si ils étaient eux-mêmes concernés, je me dis que nous ne sommes pas totalement hors de responsabilité. Si cette petite poignée d’oligarques agit, c’est aussi parce que la majorité laisse faire. « Qui ne dit mot consent » dit-on !!!

      A+

  • bourrico6 6 mars 2015 10:29

    Bien sur, les USA rêvent de transformer la planète en champignonnière.... ou c’est Poutine, c’est selon la marée.

    Enfin, disons que votre discours pourrait tenir la route s’il s’agissait de maintenir la guerre civile, rassurez vous, c’est le cas, la situation en Ukraine est merdeuse pour quelques générations à présent.
    Mais parler de confrontation directe entre l’Europe, et donc l’OTAN, et la Russie....un peu de sérieux.


    • bourrico6 6 mars 2015 10:31

      Mais je vois que votre scénario hollywoodien est parti pour avoir un grand succès, aussi vais je vous laisser avec votre public.


    • Croa Croa 7 mars 2015 00:12

      À bourrico6,
      *
      Si les russes sont meilleurs aux échecs, les américains le sont au poker. Non, ils ne rêvent pas de transformer la planète en champignonnière mais bluffent là dessus et pensent pouvoir pousser loin le conflit, très au delà d’une guerre civile mais jouent que personne n’ira risquer le tapis... de bombes ! C’est évidemment là une impasse très risquée mais c’est cohérent avec leur situation économique. smiley


  • Trelawney Trelawney 6 mars 2015 10:40

    La 173 brigade est basée traditionnellement en Italie. Ils vont se déployer en Ukraine pour « former les combattants ukrainiens ». Il y a une telle quantité de soldats ukrainiens qui font défection (désertion et ralliement à l’armée pro russes) que le gouvernement ukrainien est obligé de faire appel au « patriotes » pour compléter son effectif. C’est dernier sont plein de bonne volonté mais n’ont aucune formation militaire un peu comme des SS. Il ne faut surtout pas cacher cette réalité les patriotes ukrainiens sont des nazis. C’est para américains sont là pour les former (bon courage). S’ils se déploient avec leur matériel c’est une autre chose et je rejoins l’auteur dans le fait que c’est jeter de l’huile sur le feu. Mais ils ont commencé comme cela au Vietnam.

    Il faut voire ce que ferra la Pologne dans ce cirque, car c’est le maillon faible de l’Europe et il est très pro américain.

    Les français sont intervenus au Mali pour y chasser les terroristes. malgré l’aide demandée, les européens n’ont pas bougé une oreille. Il n’y a aucune raison qu’il ne fasse pas la même chose en Ukraine, laissant les américains et ce qui reste du RU se démerder dans ce bourbier.

    Quant à nous les français on a un Mistral à livrer !


    • Le Poilu Le Poilu 6 mars 2015 14:49

      @Trelawney
      « mais n’ont aucune formation militaire un peu comme des SS »
      Heu, la SS était une troupe d’élite... Enfin, la Waffen SS.


    • Trelawney Trelawney 6 mars 2015 15:09

      @Le Poilu
      La waffen SS n’a jamais été une troupe d’élite. Au début du conflit en 39, ils étaient utilisés par la Wehrmacht comme chairs à canon. C’était des fanatiques issus des jeunesse hitlériennes et servant uniquement les intérêts de leurs commandant en chef Himmler.

      En 43 les troupes SS étaient composés à 70% d’étrangers. leurs seuls faits de gloires étaient les massacres à la chaine.


    • Trelawney Trelawney 6 mars 2015 15:23

      @Le Poilu

      C’est dans l’imaginaire pue les Waffen SS étaient des troupes d’élites, mais ils servaient juste de chairs à canon à la Wehrmacht car leur manque d’expérience au combat était criant.

      En 43 70% d’étrangers composé la Waffen SS


    • bourrico6 6 mars 2015 15:30

      @Trelawney

      Le troupe combattante était de qualité, la sélection était dure, tant physique qu’idéologique et « raciale » (même si quelques « inaptes » sont passés à travers)
      D’ailleurs ni Himmler ni Hitler n’auraient pu passer les tests.
      Elle n’était pas intégrée à la Heer, et ne l’a jamais été à ce qu’il me semble, c’était une garde prétorienne, avec le privilège de toujours être bien servie, et sous les ordres du grand chef en personne.... en fait, c’est la Heer qui finira par passer sous le même commandement que la SS, celui de « l’impérator » lui même.
      Elle fut utilisée comme troupe de choc, en raison de sa qualité justement, de plus en plus à mesure que le front de l’Est partait en sucette, et subit des pertes conséquentes, d’ou une baisse des exigences et donc de la qualité eu fur et à mesure que la fin approchait.


    • Le Poilu Le Poilu 6 mars 2015 19:29

      Merci Bourrico pour ces précision. Et une question au sieur Trelawney :

      Si elle n’était pas une troupe d’élite, comment se fait-il qu’elle était aussi crainte sur le champ de bataille ? Et notez qu’il ne suffit pas d’être fanatique pour être un bon soldat...

      Hors sujet clos.


    • Dom66 Dom66 6 mars 2015 21:53

      @Trelawney

      Si hélas les divisions SS étaient des troupes d’élite qui ne recevaient des ordres que d’Hitler.

      les unités de la Waffen-SS se révélèrent de qualité variable : nombre d’entre elles firent preuve d’une grande combativité, essentiellement sur le front de l’Est, à partir de 1943. Elles se singularisèrent par le nombre de leurs exactions et de leurs crimes sur tous leurs théâtres d’opérations.

      La 2e division SS Das Reich =massacre de Tulle, au massacre de Combeauvert et au massacre d’Oradour-sur-Glane.


    • Trelawney Trelawney 9 mars 2015 14:50

      @bourrico6

      La sélection des troupes SS se faisait sur essentiellement 2 points : être blond et mesurer plus de 1.80 m. Hitler était très méfiant vis à vis de ses généraux. Il utilisait les troupes SS à la fois comme pompier (en cas de coup dur)ou comme troupe anti partisans. Les commandants y étaient pour la plupart alcooliques et incompétents et surtout c’était des rebus de l’armée régulière. A l’exception des divisons Vikings et Nordland qui ont acquis leur compétence, car ils étaient de tous les combats sur le front russes le reste n’était que de la chair à canon constamment remplacé, ce qui fait que les effectifs était toujours les même alors que la Werhmacht perdait des soldats

      Les vrais unités d’élites de l’armée allemande étaient l’Afrika korps, la Grossdeutchland, la 21e Panzer division ainsi que les parachutistes de l’armée de l’air et les troupes de montagne.

      Hitler communiquait sur la légendaire force des waffen SS mais sur le papiers il n’étaient connus que pour leur massacre. 2 exemples :

      La légendaires « Das reich » après s’être plantée de direction et avoir remonté le front sur l’autre rive en Normandie a complétement disparue en 2 jours dans les combats de Saint Lo.

      Lors de la bataille des Ardennes, la colonne Pieper a voulu se la jouer Grossdeutchland en 39 et a foncé tellement vite qu’elle s’est coupée d’elle même de ses arrières. La 82 ème aéroporté aura vite fait de les prendre en tenaille. S’apercevant de leur erreur ils ont d’eux même fait marche arrière se jetant sur l’armée de Paton qui aura vite fait de les décimer


    • bourrico6 9 mars 2015 15:21

      @Trelawney

      Mouais bof, vous passez le volet idéologique pour la sélection, et vos exemples de déroutes sont sur le front de l’Ouest en fin de conflit, donc non représentatif.
      De plus, la France était le lieu de reconstitution des divisions après l’enfer de l’Est, donc leur niveau de préparation laisse franchement à désirer, ce qui est normal.
      Il sont adaptés au front de l’Est car c’est une lutte idéologique avant tout, et si la Heer rechigne à faire le sale boulot, eux le sont moins, par définition.
      C’est sur qu’un ordre inspiré des chevaliers Teutoniques, avec toute la symbolique parallèle an arrière plan, on a du mal à le concevoir aujourd’hui, une armée dans l’armée, une troupe d’élite censée incarner le guerrier germanique dans toute sa splendeur.
      Tout ceci tombera petit à petit en désuétude face aux réalités du conflit.

      Votre description correspond à 1944-1945, et ne reflète en rien ce qu’il en était au début, ni les buts poursuivis par le création de cette garde prétorienne, qu’il est de bon ton de présenter comme des barbares ne sachant pas se battre et tout juste capable de liquider des villages par dizaines.
      (Oui, on nous bassine avec Ouradour, mais dans l’Est il y a eu des milliers d’Ouradour.)


  • antyreac 6 mars 2015 10:58

    Pour instant ce sont les russes qui veulent la guerre en Ukraine ne nous trompons pas


    • Allexandre 6 mars 2015 11:49

      @antyreac
      Comme d’hab, tu n’as rien compris....ou tu le fais exprès. J’espère pour toi que c’est plutôt ça !


    • antyreac 6 mars 2015 12:12

      @Allexandre

      Je bien compris ce qui se passe ,mais c’est plutôt toi qui n’a pas compris et répète comme les moutons les même bêlements.


    • Le Poilu Le Poilu 6 mars 2015 12:46

      @antyreac
      Vous comprenez tout c’est sûr... Mais à l’envers.


    • antyreac 6 mars 2015 12:52

      @Le Poilu
      Comme j’ai déjà dit 

      vous comprenez que les bêlements des moutons

    • Le Poilu Le Poilu 6 mars 2015 13:06

      @antyreac
      Oui je comprends les bèlements des moutons car je suis très proche de la nature. smiley
      Et la culture c’est comme les parachutes, antyréac, quand on n’en a pas on s’écrase, si je peux me permettre de paraphraser Desproges. Car le discours des moutons, comme vous dites, c’est justement de dire que les Russes veulent la guerre... C’est ballo, hein ???
       smiley smiley smiley


    • Allexandre 6 mars 2015 13:13

      @antyreac
      Que le plus mouton des deux se lève !!! Ouf je suis resté assis. Apprends à réfléchir un peu, ça changera


    • antyreac 6 mars 2015 13:40

      @Allexandre
      @Le Poilu


      Je me renseigne avant de l’ouvrir

    • bourrico6 6 mars 2015 14:49

      Je me renseigne avant de l’ouvrir

      Ca aussi c’est de l’humour j’imagine ?


    • Allexandre 6 mars 2015 15:44

      @antyreac
      Visiblement tes tuyaux sont percés !!!!


    • Gasty Gasty 6 mars 2015 16:05

      @antyreac

      Vous avez des sources sûr ? D’absolument sûr ? Il faut nous les transmettre sans plus tarder.


    • antipro 6 mars 2015 16:27

      @antyreac
      vous regardez trop la télé


    • antyreac 6 mars 2015 17:13

      @antipro
      Vous lisez trop le Sputnik ou l’Huma ou le deux ensemble


    • Dom66 Dom66 6 mars 2015 21:57

      @antyreac

       Changer de pseudo svp en

      Pro-reac

      Je n’imaginais pas qu’il existait une mauvaise fois comme ça. smiley


    • Croa Croa 7 mars 2015 00:24

      À antyreac,
      *
      Bienvenue sur AgoraVox ! 
      (Parce que pour dire de telles bêtises il faut n’avoir connu que la pensée unique habituelle : celle de TF1, France télévision, Radio-France, de ton quotidien régional, etc.. Donc t’es nouveau CQFD smiley !)


  • Dany romantique 6 mars 2015 10:59

    Il ne faut se faire aucune illusion ; pour les américains l’Europe est -doit-être- atlantiste et, par extension, américano sioniste. Ne pas oublier que la montée du fascisme en Europe était bien vue par les américains -via Hitler idiot utile- afin d’anéantir les soviétiques. Le pacte de non agression Ribentrop- Molotov n’est compréhensible que par la saillie idéologique des accords de Munich (du capitalisme américain) qui laissaient Staline sur la touche. Il aura fallu l’irruption du Japon et la guerre du pacifique pour que les américains se décident très tard à aider l’Europe. La leçon c’est que sans Stalingrad et Moscou Hitler gagnait le match et bouleversait l’ordre mondial américain.

    La guerre de Corée puis celle du Vietnam a vu les américains envahir ces pays pour faire une guerre idéologique réputée « du monde libre » (mais toujours non directement avec l’ogre russe).
    La première guerre d’Afghanistan de Massoud et de Ben Laden a été victorieuse surtout par l’aide américaine -via le Pakistan- qui ont aimé les moudjahins qui faisaient le djihad d’aujoud’hui.
    A noter que les soviétiques hasardeux et impérialistes sur ce coup là ont essuyés les plâtres d’une guerre idéologique qui va se transformer sans cesse depuis en guerre de religion Sunnites/Chiites. doublée d’une guerre contre les croisés et l’occident depuis l’Irak de Bush fils . 
    Les soviétiques ’tant décriés- menaient cette guerre en 1980 avec les MEMES MOTIFS que ceux qui ont servis pour la Somalie,la Libye, la Syrie, le Mali aujourd’hui.. et Daech donc la lutte de civilisation contre l’islam radical wahhabite. Il était donc singulier que les US via l’OTAN fassent une guerre de plus de dix ans en Afghanistan contre le régime taliban, réputé terroriste. En réalité c’est une guerre déjà contre la Charia pour les deux périodes, exactement les MEMES MOTIFS que les soviétiques dénonçaient en 1980...
    Idem, la guerre de Yougoslavie était une guerre contre la Russie orthodoxe par l’OTAN US, contre la Serbie frères d’armes des Russes y compris en faisant alliance avec djihadistes de Bosnie et du Kosovo. 
    Ce qui se passe (déjà en Géorgie) mais surtout en Ukraine c’est la énième tentation des américains d’affronter -via l’Europe et l’U.E.- la Russie poue déstabiliser le pouvoir et y mettre un nouvel Elsine. Pour comprendre le film il faut suivre l’interventionnisme idéologique de BHL Glucksmann et Kouchner. Avec eux c’est la voie de l’Amérique profonde (habillée démocrate). 
    La Russie c’est l’ennemi obsessionnel des Américains dont la sociologie la plus forte est celle des Républicains, (voir le récent congrès qui accueillait Nétanyahou porté en triomphe).
    Pour la bourgeoisie américaine (majoritaire) et les seigneurs de Wall Street Obama est un rouge, c’est un pion..et l’Europe un terrain de jeu.   

    • alinea alinea 7 mars 2015 00:35

      @Dany romantique
      "La première guerre d’Afghanistan de Massoud et de Ben Laden a été victorieuse surtout par l’aide américaine -via le Pakistan- qui ont aimé les moudjahins qui faisaient le djihad d’aujoud’hui."

      Vous pouvez explicitez s’il vous plait


  • Phoébée 6 mars 2015 11:21

    Je crois que les US en faisant s’entretuer des européens ne comprennent pas qu’ils scient la branche ....

    S’ils nous prennent pour des bougnoules ( Dixit Juppé dans l’affaire de la ’vache folle’ en parlant des britanniques ) , ils vont pas être déçus les mâcheurs de Chewim Gum.


  • Céphale Céphale 6 mars 2015 12:20

    Je partage cette analyse des derniers événements en Ukraine. J’ai été témoin à Moscou en 1993 de l’acharnement de certains Américains venus soutenir Boris Yeltsine dans la destruction de la Russie. Les faucons des Etats-Unis sont capables de tout pour tenter de sauver leur leadership. Ils n’y parviendront pas mais ils provoqueront un désastre en Europe. 




  • Le p’tit Charles 6 mars 2015 12:38

    Ci jamais c’est le cas...les USA disparaîtront en 3 minutes montre en main... !


    • bourrico6 6 mars 2015 12:53

      Non, ça prends un peu plus de temps quand même...


    • Le Poilu Le Poilu 6 mars 2015 13:09

      @bourrico6
      Il faut environ 15 à 20 minutes pour qu’un missile balistique arrive sur sa cible...


    • Le p’tit Charles 6 mars 2015 13:14

      @bourrico6...Les russes ont des bases a la frontière avec le Canada...vu la vitesse des missiles...3 minutes sont largement suffisantes pour atteindre la cible aux USA...La vitesse est de Mach 20... !


    • Le Poilu Le Poilu 6 mars 2015 13:21

      @Le p’tit Charles
      C’est pas gentil, cette vitesse on n’aura même pas le temps d’une dernière mousse ou un dernier kawah... Ceci dit il y a le délais de la procédure de tir qui nous en laissera peut-être le temps....


    • Le p’tit Charles 6 mars 2015 14:06

      @Le Poilu...La-Peau-K-Lips... ?


    • bourrico6 6 mars 2015 14:33

      @Le p’tit Charles

      .Les russes ont des bases a la frontière avec le Canada...vu la vitesse des missiles...3 minutes sont largement suffisantes pour atteindre la cible aux USA...La vitesse est de Mach 20... !

      Bah si t’y crois qu’est ce que tu veux que je te dise.


    • Alren Alren 6 mars 2015 17:57

      @bourrico6


      Les missiles balistiques sortent de l’atmosphère sur la fin de leur ascension et naviguent dans le vide à une vitesse légèrement inférieure à la vitesse de libération qui est de 28 000 km/h. Leur trajectoire est ensuite balistique c’est-à-dire parabolique.

      Bien sûr, partant de la vitesse 0 km/h ils mettent quelques minutes à atteindre ces 25-26 000 km/h et ils sont fortement ralentis après leur retour dans l’atmosphère.
      Mais leur vol est suffisamment rapide pour que les gens n’aient pas le temps de se réfugier dans un abri souterrain.

      N’oublions pas non plus les missiles basés sur des sous-marins qui peuvent être lancés sous l’eau beaucoup plus près des grandes villes des côtes, atlantique et pacifique, que des base terrestres.

    • Le p’tit Charles 6 mars 2015 18:06

      @bourrico6....


    • Le p’tit Charles 6 mars 2015 18:09

      mach 20 = 6 805,8 m/ s


    • Croa Croa 7 mars 2015 00:36

      À bourrico6,

      Oui il faut laisser d’abord aux têtes le temps d’arriver... Surtout il faut laisser aux américains le temps de crever : Seuls ceux qui vivent près des sites stratégiques connaîtront une mort instantanée.
      *
      Le problème, c’est que nous allons en crever aussi smiley smiley smiley smiley smiley smiley


    • Croa Croa 7 mars 2015 08:39

      À bourrico6, « ...La vitesse est de Mach 20... »

       smiley smiley smiley
      (Cette unité de mesure n’a aucun sens dans le vide.)


  • njama njama 6 mars 2015 12:39

    le problème avec la guerre, c’est qu’ils trouveront toujours suffisamment de têtes brûlées pour la faire ...


  • Jeff Parrot Jeff Parrot 6 mars 2015 12:41

    Bonjour,

    Ca n’a aucun sens, et nombre de commentaires regardent trop le passé.

    AMHA, la campagne d’Ukraine est juste là pour créer 2 blocs et définitivement rallier la population Européenne dans le giron atlantiste avec à la clé des accords et surement à moyen terme une monnaie commune.
    L’intéret des US n’est certainement pas d’anéantir l’Europe comme en 40 sinon comment faire ensuite face aux Chinois ?

    La guerre étant par ailleurs indispensable pour faire tenir le système économique actuelle.
    (pauves ukrainiens ...sacrifiés à leur tour)


    • bourrico6 6 mars 2015 12:50

      @Jeff Parrot

      Beaucoup n’ont toujours pas compris qu’on ne fait pas une guerre directe entre deux puissances nucléaires, au pire quelques escarmouches discrètes, mais jamais de grand jeu à la face du monde.
      Pour ça, on utilise des « proxy » pour faire chier celui d’en face, A-Stan des années 80, Vietnam, Corée, etc... Ukraine ?

      Mais le scénario du grand complot apocalyptique est un classique hollywoodien, qui trouve toujours un public avide de testostérone.


    • Le Poilu Le Poilu 6 mars 2015 12:58

      @Jeff Parrot
      Anéantir les gens n’a jamais gêné les Ricains. Ils font la guerre partout si ça va dans le sens du mot « business »... Et ne sont-ils pas la nation élu par Dieu pour montrer la lumière au monde ???
      Ils veulent le pouvoir absolu sur le globe, tout gérer, tout contrôler, tout accaparer.
      Regarder le passé est une grande source d’informations pour voir ce que l’avenir nous réserve. L’Homme commet depuis que la « civilisation » existe, toujours les mêmes erreurs et la 3ème a déjà commencé...
      Lisez Zbigniew Brzezinski...


    • antyreac 6 mars 2015 13:44

      @Le Poilu
      Les russes font la guerre aux plus faibles comme ça ils sont sont dûrs de ne pas perdre.


    • Le Poilu Le Poilu 6 mars 2015 14:00

      @antyreac
      Vi vi vi antyréac... Les chevaliers teutoniques, la Grande Armée de Napoléon, la Wehrrmacht d’Hitler étaient des armées de tafioles...
      Comme les moudjahidine afghans aussi. Pour info, les Afghans n’ont jamais été historiquement, vaincus.
      Et c’est vrai que les ricains ne s’en prennent qu’aux forts, eux...
      Z’êtes tellement drôle, que je vous suggère un nouveau pseudo, dans l’air du temps :
      « JE SUIS REAC » smiley smiley


    • antyreac 6 mars 2015 14:14

      @Le Poilu
      Oui mais avec les Américains les pays vaincus ou coopérants sont gagnants économiquement au bout du compte

      Voir le Japon ,voir l’Allemagne ,voir la Corée du Sud etc....
       

    • bourrico6 6 mars 2015 14:32

      @antyreac

      Les russes font la guerre aux plus faibles comme ça ils sont sont dûrs de ne pas perdre.

      Relis toi avant de poster des énormités pareille parce que la t’es vraiment ridicule.


    • antyreac 6 mars 2015 14:46

      @bourrico6
      Quelques fois ça arrive on peut faire des fautes de frappe


      je voulais écrire :
      ils sont sûrs.....

    • bourrico6 6 mars 2015 14:48

      @antyreac

      Tentative d’humour ?
      Ca peut aller chercher loin ça.


    • Tillia Tillia 6 mars 2015 18:06

      @bourrico6
      Je suis on ne peut plus d’accord avec votre post, c’est une guerre asymétrique, les grandes puissances avancent leurs pions par pays interposés. Je rajouterai dans le panier, l’Iran allié de la Russie, qui lui est en guerre en Syrie et en Iraq, la Russie quant à elle s’occupe de l’Ukraine, à noter tout de même que les pays baltes sont un poil sur la défensive. La guerre, faudrait déjà que Poutine veuille la faire à toute l’Europe, ce qui m’étonnerait fort ! Il défend son beefsteak, c’est tout. 


    • Dom66 Dom66 6 mars 2015 22:04

      @Le Poilu

      Encore un qui me devance moi aussi je lui ai demandé de changer son pseudo en proRéac

       smiley


    • Le Poilu Le Poilu 7 mars 2015 18:05

      @Dom66
      Les anti-trucs machins bidules sont pouvent les pires dans le style....
      Pardonnez-moi pour vous avoir devancer. Mais on peut faire moit-moit.
      Disons, « JE SUIS PRO-REAC » ça le fait là ???
       smiley smiley


    • Blé 8 mars 2015 13:00

      @Le Poilu
      Non seulement ce pays, depuis sa création a toujours été en guerre, (contre les peuples locaux et les noirs) toujours pour une bonne cause (la démocratie ) mais en plus ce pays n’a jamais été une vraie démocratie.(les banques étant privées)

      La seule chose que la classe dominante étasunienne connait , ce sont ses intérêts, encore ses intérêts et encore ses intérêts qui se comptent toujours en $.

      L’américanisation des esprits n’a pas commencé au 20 ème siècle mais bien avant. Ce pays a toujours été présenté comme moderne, il l’est au niveau des technologies mais sur le plan économique et financier il est resté à l’ époque de l’ ancien régime. " J’ai du fric, je peux t’acheter, donc ferme ta g........ .


  • Hervé Hum Hervé Hum 6 mars 2015 15:28

     Pour comprendre l’Ukraine, il suffit de lire 1984 de Orwell.

    Pour bien contrôler sa population, museler ses revendications, il suffit de lui trouver un ennemi extérieur. Il se trouve que la peur de l’islam n’est pas suffisante pour remplir ce rôle. Le seul pays ayant toutes les qualités requises est la Russie.

    D’ailleurs, Poutine étant lui même bénéficiaire de cette stratégie (86% d’opinion favorable !) ne s’en plaint sûrement pas en privé, seulement en public.

    Bref, il s’agit d’entretenir la peur qui demande toujours un chef pour protéger.

    Il y a des dommages collatéraux avec la population civile ukrainienne, mais bon, ils s’en foute, comme ils se foutent des populations civiles de la RDC ou d’ailleurs, même de chez eux.

    Bref, ne croyez pas que cette guerre va augmenter en intensité, elle est juste là pour que l’idiot continu à regarder le doigt qui s’agite au lieu de la Lune.

    Les revendications sociales et politiques augmentent ? Hop, on agite le doigt... Elles se calmes ? Hop, on repose le doigt.


    • MUSAVULI MUSAVULI 6 mars 2015 20:11

      @Hervé Hum, on apprend toujours quelque chose de toi. Le parallèle avec la RDC est d’une pertinence que seuls les gens qui suivent la situation au Congo peuvent comprendre. En réalité, l’Ukraine et la RDC sont deux pays dont les sorts se ressemblent bizarrement. Ils sont au cœur d’enjeux stratégiques qui se traduisent, du fait de la faiblesse de leurs appareils d’Etat, par le « massacre » de leurs populations sacrifiées sur l’hôtel des ambitions des grandes puissances qui trouvent dans ces deux pays le terrain de leurs affrontements stratégiques pour pouvoir se positionner avantageusement par rapport à l’une ou l’autre puissance rivale. Lorsque j’ai découvert, dans Le Grand Echiquier de Zbigniew Brzezinski, que l’Ukraine se trouvait au carrefour des ambitions stratégiques russes, états-uniennes et de l’Union européenne, j’ai dit que le peuple ukrainien va droit à l’abattoir ! Tout comme le peuple congolais au cœur du plus grand réservoir d’approvisionnement en matières premières des puissances stratégiques : 6 millions de morts depuis 1996. Lorsqu’une nation se trouve dans le carrefour des ambitions stratégiques des grandes puissances, elle a intérêt à se doter d’un appareil d’Etat extrêmement puissant. Tout ce qui manque au peuple ukrainien.


    • roman_garev 6 mars 2015 21:23

      @MUSAVULI

      Sauf qu’il serait bien inconsidérément de parler sérieusement d’une « nation ukrainienne ». Les efforts de faire semblant de créer telle nation, durant 24 ans dès 1991, ont évidemment échoué.
      Une partie de cette nation lutte justement contre une autre partie dirigée par des néo-nazis qui tâchent désespérément de la priver non seulement de sa langue, mais de son histoire, ses fêtes, ses héros, ses us et coutumes, ses chansons - bref, de tout ce qui forme une nation -, sinon les exterminer tous pour libérer le territoire.

    • JC_Lavau JC_Lavau 8 mars 2015 07:21

      @MUSAVULI : "sacrifiées sur l’hôtel" ! Hmm...


  • Taharqa 6 mars 2015 16:05

    Les pourritures américaines profitent de la trêve obtenue lors du sommet de Minsk pour réarmer l’Ukraine et s’infiltrer un peu parmi les oligarques et les néo-nazis au pouvoir.
     
    Je ne sais pas s’ils oseront lancer une nouvelle offensive militaire car en face, il y a du répondant et de la motivation.
     
    Je suis optimiste quant à l’avenir de l’agression américaine en Ukraine : les américains se prennent constamment des branlées, Vietnam, Irak, ... Il n’y a pas de raison que leur sentiment de supériorité et leur ignorance crasse de ce qui se passe hors de leur pays ne leur apportent pas une nouvelle déconvenue ! La dernière peut-être !


    • Xenozoid 6 mars 2015 16:11

      @Taharqa
      connaitre un ennemi,ils ont appris ça, ne fait pas la guerre,laisse le s’étouffer,envoi des clouwns pour glorifier le mouvement,fait voir le pouvoir et envoi la peur,mais ne déclare pas la guerre.


  • Robert GIL Robert GIL 6 mars 2015 16:18

    Voici un billet de Paul Craig Roberts, cet économiste et journaliste américain a été sous-secrétaire au Trésor dans l’administration Reagan (1981-1982), il a également été rédacteur en chef adjoint au Wall Street Journal. Sa vision décape, en général… Sans adhérer à tout, elle permet à chacun d’aiguiser son esprit critique…
    .
    voir : WASHINGTON A PLACÉ LE MONDE SUR LE CHEMIN DE LA GUERRE


    • antyreac 6 mars 2015 18:09

      @Robert GIL
      Les E-U ont envie de dégommer la Russie 

      qui s’en plaindra à part les gogos faschos de l’AV j’en vois pas ,personne d’autre.

      La Russie est un véritable danger pour la paix mondiale il faut le dire et le répéter.

    • MUSAVULI MUSAVULI 6 mars 2015 20:58

      @antyreac, « La Russie est un véritable danger pour la paix mondiale il faut le dire et le répéter ». J’hallucine. La Russie est un pays pratiquement encerclé sur toutes ses frontières. Par qui ? Poutine (qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas) ne fait que défendre son pays et les populations russes/russophones contre l’impérialisme états-unien. Il n’a jamais installé de base russe aux frontières des Etats-Unis (nord du Mexique, sud du Canada).


    • antyreac 6 mars 2015 21:13

      @MUSAVULI
      Ils n’ont pas les moyens 

      mais ils ont les moyens de faire la guerre la guerre aux pays plus faibles qu’elle (la Russie) comme par exemple la Géorgie ou plus récemment l’Ukraine 

    • Rygar Rygar 6 mars 2015 21:35

      @MUSAVULI


      Poutine défend seulement son pouvoir !
      Il à tellement gangrainé le système de l’intérieur qu’il ne reste plus que lui pour arriver à le contrôler telle la Mafia. Il se défend lui ; il défend donc son pays
      Le Pays c’est lui !

      Poutine est un peut comme parasite de la bilharziose, tant qu’il est présent dans le corps il pompe le sang et ne fait pas beaucoup de dégâts mais le jours ou il doit partir alors ça fait mal.

    • Dom66 Dom66 6 mars 2015 22:14

      @MUSAVULI

      Je pense qu’il ne faut pas répondre ou relever les commentaires de cet énergumène de réac.

      Le laisser baver tout seul, il est là pour foutre la merde ; Il n’y a qu’à Moinser.


    • MUSAVULI MUSAVULI 6 mars 2015 22:15

      @Rygar, en gros, un Etat Poutine. Ça ne m’empêche pas de dormir. Les Etats sont souvent les produits architecturaux d’UN HOMME. La France a longtemps été le produit du Général de Gaule. La Constitution de la Vème République, pour ceux qui ont fait la faculté de droit, est un produit mot pour mot des pensées de de Gaulle et de son homme de l’ombre Michel Debré. Un siècle et demi plus tôt, la "carapace de la nation française, c’était Napoléon Bonaparte. Et Il n’y a pas que la France. Les Etats-Unis en 1940-45, c’était Roosevelt, la Grande Bretagne, Churchill. Plus tard, des nations comme l’Egypte se fondaient avec l’Homme Nasser, la Chine avec l’Homme Mao Zedong, l’Afrique du Sud avec l’Homme Nelson Mandela, l’Amérique latine avec Simon Bolivar,... Lorsque les nations se trouvent exposées, et courent le risque de se faire dévorer, elles ont besoin d’une sorte d’« Homme-Etat ». Pour le peuple russe, Poutine est l’homme qui aura été au rendez-vous de l’histoire. Que nous l’aimions ou que nous ne l’aimions pas, cet homme se bat pour la nation russe menacée et encerclée par les Américains (voir carte de l’encerclement de la Russie par des bases US).


    • asterix asterix 7 mars 2015 07:07

      @MUSAVULI
      La grande, la seule vraie question lorsqu’on aborde le passé de l’humanité est la suivante :
      Est-ce l’Histoire qui fait l’homme ou l’homme qui fait l’Histoire ?


    • MUSAVULI MUSAVULI 8 mars 2015 18:04

      @asterix, spontanément comme ça, je crois que les deux "entités co-fabriquent l’histoire. L’histoire, par des faits qu’on ne contrôle pas, et les hommes, par des actions décidées, co-fabriquent l’histoire.


  • Xenozoid 6 mars 2015 16:23

    il serait intéréssant de regarder qui a déclaré un guerre avant d’attaquer


  • soi même 6 mars 2015 17:10

    Souvenez vous c’est à peut près le même scénario que le début de la guerre du Viêt Nam  :
    ( L’année exacte du début de la guerre du Viêt Nam prête à débat : dès le milieu des années 1950, en effet, le Sud Viêt Nam connaît une situation insurrectionnelle. En 1998, le gouvernement des États-Unis a déterminé que les militaires américains tombés après le 1er novembre 1955 — date de la création du premier groupe de conseillers militaires américains au Sud Viêt Nam — pouvaient être considérés comme morts durant la guerre du Viêt Nam6. Ce n’est cependant qu’à partir de 1965 que les États-Unis interviennent massivement au Viêt Nam, après la résolution du golfe du Tonkin d’août 1964. La politique de contre-insurrection des États-Unis, accompagnée de bombardements massifs — notamment l’opération Rolling Thunder contre le territoire nord-vietnamien — échoue cependant à faire cesser la guérilla au Sud : l’offensive du Tết de 1968 confirme l’enlisement militaire du conflit vietnamien.) 

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Vi%C3%AAt_Nam

    Il y a beaucoup de similitude entre cette nouvelle et le passé et en même temps, une interrogation, es-que c’est vraiment le Donbass qui est vissé, réalité ne serait pas plus la Crimée ? 

    Quand l’Ue et l’Ukraime,

    UE-Ukraine : De l’eau dans le gaz

    Le 4 mars 2015 – Source Fort Russ

    Les relations diplomatiques de l’Ukraine et de l’Europe virent au fiasco.

    Pour les paras US cela va pas être de tous repos non plus ;


    « Nos pires ennemis sont ces connards de Kiev qui nous ont envoyés mourir ici »


    A moins qu’il y a un souhait tous aussi étrange au premier abord, c’est que ces opérations rate magistralement, pour une autre raison toute aussi évident provoquer un feux de dispersion pour gardé en réalité la maîtrise du grand effondrement économique en cour ?

    Jean-Michel Quatrepoint - La 3ème guerre mondiale en question - Conférence Ihedn - 10/10/2011

     





    • MUSAVULI MUSAVULI 6 mars 2015 20:50

      @soi même "une interrogation, est-ce que c’est vraiment le Donbass qui est visé, réalité ne serait pas plus la Crimée ? " Je crois que les Américains ne digèrent pas d’avoir perdu la Crimée qui était leur objectif de départ lorsqu’ils se sont mêlés aux manifestations « Place Maïdan ». Il s’agissait d’arracher le port de Sébastopol au contrôle de la Russie. Et l’enjeu était de taille. Jean-Louis Pougala, un analyste camerounais des questions géopolitiques, explique que l’Occident, derrière l’adhésion de l’Ukraine à l’Otan, tenait à priver la Russie de son accès à la Méditerranée. La Crimée (où se trouve le port de Sébastopol) est le seul accès de la Russie à une mer chaude. Ailleurs, au Nord, c’est la mer froide. Si les Occidentaux déclenchent une guerre contre la Russie en hiver, tous ses bateaux seraient bloqués dans des eaux gelées de la Baltique ou de la Mer du Nord. Ce serait donc une défaite certaine de la Russie, bien avant le premier coup de feu. Lire Pougala sur ce lien.


    • roman_garev 6 mars 2015 21:44

      @MUSAVULI

      Quant à la Crimée, je suis tout à fait d’accord avec vous. Cependant ce n’est pas toute la vérité, ce n’en est qu’une face. L’autre consiste au déclenchement, en boule de neige, de l’ukrainisation de la population de la Crimée essentiellement russe (pas même seulement et simplement russophone), commencée justement après le maïdan, mais échouée gràce à la résistance ferme des Criméens et leur choix libre d’adhérer à la Russie, qui n’a fait que soutenir cette volonté du peuple et l’accepter.


    • soi même 6 mars 2015 23:20

      @MUSAVULI, si j’ai pose cette question c’est j’ai la conviction, que le véritable mobile va apparaître le plus tard possible pour prendre l’adversaire ( les russes ) par surprise, ceci dit il y a plusieurs indices qui montre que les États Unis sont dans une, sur enchêre de provocation avec la Russie.

      ( 5 mars 2015

      Ukraine : des instructeurs militaires américains ont déjà été envoyés à Lvov

      Le plus haut gradé US veut armer l’Ukraine (lire notre opinion) Par guerrecivileeneurope le 4 mars 2015 Les USA projettent d’envoyer 300 militaires en Ukraine Par guerrecivileeneurope le 2 mars 2015 Ukraine / Donbass : Washington prépare sa revanche Par guerrecivileeneurope le 1 mars 2015 Les Etats-Unis poussent à l’escalade en armant Kiev par l’intermédiaire d’Abu Dhabi

      Le 24 février 2015

      25-02-2015

      Des troupes de l’Otan ont défilé en Estonie, près de la frontière russe Ukraine : L’américain ExxonMobil exploitera les hydrocarbures de la Mer Noire

      https://lejournaldusiecle.files.wordpress.com/2014/03/exxonmobil_shell_ukrai ne_skifska_map1.jpeg?w=700&h=428

      Le coût total de ce projet a été estimé entre 10 et 12 Milliards de dollars par le gouvernement ukrainien. Le champ de Skifska, d’une superficie de 16.700 km², produira près de 3 ou 4 milliards de m³ de gaz par an. )

      Un bon motif pour reprendre le contrôle de la Crimée .








    • MUSAVULI MUSAVULI 7 mars 2015 04:36

      @soi même, si les « Ricains » croient qu’ils vont y gagner de l’argent, nous sommes partis pour une guerre longue ; une très longue guerre. . 


  • Jean Keim Jean Keim 6 mars 2015 18:59

    Je ne sais pas où se situe la vérité, une analyse n’est pas une vérité, une analyse s’appuie sur des données qui sont interprétées différemment suivant l’opinion de l’analyste, si une guerre devait (re)naître en Europe, ce ne serait que le recommencement des guerres précédentes 14-18 et 39-45 qui ont perduré tant que c’était limite supportable par les belligérants mais les marchands de tous bords ont fait des bonnes affaires, ils n’ont pas de Patrie seul le profit est leur crédo.

    Si véritablement une guerre à grande échelle se trame actuellement, nous ne pourrons pas l’empêcher par des actions démocratiques, pas plus que par toutes autres actions coercitives, nous pouvons simplement la refuser en tant que soldat.

  • Paul Leleu 6 mars 2015 19:06

    Assez d’accord avec cette analyse. 


    Mais pour être tout à fait complet, il faut dire que Poutine et sa Russie ne valent pas un clou de plus que les USA. En quoi la « réunification » allemande concerne-t-elle les impérialistes de Moscou ? 

    L’Europe ne devrait pas être un terrain de jeu pour les puissances extérieures : USA, Russie, Quatar, Iran, Arabie Saoudite, Turquie, Chine, Algérie, Maroc... tous ces pays impérialistes essayent de détruire nos pays, notre culture, nos intérêts, notre civilisation et nos peuples. Ils sont en train de créer des guerres dans nos pays. Et ils ont des moyens financiers sans limites. 

    Oui, la résistance européenne, c’est déjà de mettre tous les impérialistes, de quelque coin du monde qu’ils viennent. 

  • Laurent 47 6 mars 2015 19:45

    Bien sûr que les Etats-Unis veulent la guerre...en Europe, loin, très très loin de chez eux ! Il n’y a que les crétins qui n’ont pas compris le mistigri ! L’Amérique voit d’un mauvais oeil , et depuis très longtemps, la Russie se rapprocher de l’Europe, un tel bloc représentant sur le plan économique une telle puissance que l’hégémonie des Etats-Unis sur le vieux continent n’y résisterait pas !
    Alors, tous les coups sont permis, puisqu’on peut faire avaler n’importe quoi à ces cons d’européens !
    Et que je te leur colle l’OTAN ! Et que je te mets des nazis à la tête de l’Ukraine ! Et que je te fais abattre le MH17 de Malaysia Airlines en accusant les russes ! Et que je t’envoie des paras pour entrainer l’armée ukrainienne ( vous savez, les miliciens néo-nazis qui se sont pris une déculottée à Donetsz ) ! Et que je t’oblige à des sanctions contre la Russie, sachant très bien que les européens ne chercheront même pas à savoir si elles sont justifiées ( vous avez déjà vu des Alzheimer qui réfléchissent ? ). S’il n’y avait pas quelqu’un qui a un cerveau au Kremlin, ça ferait longtemps que les pays européens seraient à feu et à sang ! Mais nos dirigeants sont comme des diplodocus : vous leur marchez sur la queue, et ça met un quart d’heure pour atteindre le cerveau !


  • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 6 mars 2015 20:02

    Bonsoir,


    La chine est allié militairement avec la Russie avec les accords de Shanghai :


    Le problème que l’ont a, c’est que la majorité, voir la totalité nos politiciens sont complètement soumis aux diktats

    américain, si Obama dit lever la patte, hop ils lèvent tous et toutes la patte.

    Ça fait froid dans le dos mais c’est pourtant la triste réalité.

    Cordialement

    Franck Franck

    • Dom66 Dom66 6 mars 2015 22:19

      @Franckledrapeaurouge
      Exact de chez exact + 1


    • Croa Croa 7 mars 2015 22:59

      Je ne pense pas qu’il y ait « diktats » et si nos dirigeants actuels se soumettent c’est uniquement par choix politiques.
      *
      Lorsque M. Chirac n’a pas voulu que la France suive les autre en Irack nous avons été très punis en effet : Pas de JO à Paris et un peu moins de Champagne sur les tables américaines donc... Pas de quoi fouetter un chat !


  • izarn izarn 6 mars 2015 20:33

    On peut voir ça d’un autre angle : 600 marines pour former des incapables. Ils l’ont démontré, ça fait sourire ! Les USA, face à la débandade de Kiev ont un moral halluciné ! 600 gugusses contre les novorussiens au moral d’acier...
    Les armes US ? Mais justement, Kiev a utilisé jusqu’a maintenant son stock d’arme issu de l’URSS.
    Ils doivent manquer de pièces de rechange et de munition, que bien sur la Russie refuse de leur vendre !
    L’Ukraine est au bout du rouleau, Minsk a permis de sauver la face de l’Ouest. En effet une branlée pitoyable et définitive aurait mis l’OTAN sur le pied de guerre. D’ou l’effort méritoire de Poutine de faire croire que l’état ukrainien est encore viable.
    Ensuite des armes US qui risqueraient d’etre inefficace face aux armes russes ? Une catastrophe pour le Pentagone. La Russie a déclaré que si le conflit continuait, elles utiliserait les moyens technologiques de haut niveau qu’elle possède...Amicalement prétés aux novorussiens, bien sur !
    Poutine a toujours un coup d’avance.
    Le général Dempsey a déclaré qu’il faudrait que soient les alliés européens de l’OTAN qui fournissent les armes « léthales ». Sous entendu, si ce sont des armes européennes qui se font détruire, c’est moins grave pour les US !
    http://www.dedefensa.org/article-l_ultimatum_du_pentagone_05_03_2015.html
    Et au contraire ça permet d’éliminer la concurrence des armes européennes.
    Bref nous européens on participe à un diner de cons...Les cons, c’est nous !


    • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 6 mars 2015 21:23

      @izarn
      Bonsoir Izam,


      Les cons ont va sûrement l’être, mais le mot qui me viens à l’esprit et plutôt COMPLICE,
      et cela est un véritable drame pour nous, et notre nation, car cela démontre une fois de plus, que nos politiciens ne travaille pas pour la ’France et les français, mais sont totalement soumis aux desiderata de puissances étrangères, et aux multinationales apatride.
      Ils ont détruit notre économie, notre modèle et bientôt notre tissus sociale, offert la création monnetaire aux banques privée, livrer nos fleurons industrielle civil et militaires aux plus offrant.....
      Bref, ils méritent de passer devant un tribunal pour crime de haute trahison, crime contre l’humanité et contre le peuple de France

      Cordialement

      Franck

    • Rygar Rygar 6 mars 2015 21:53

      @Franckledrapeaurouge
      mmm

      C’est vrai s’était tellement bien le temps ou la France pouvait pomper les richesses du monde sans en subir les conséquences.

      Aujourd’hui c’est nous L’Afrique ; mais bon on en a bien profité !


    • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 6 mars 2015 22:49

      @Rygar
      Bonsoir Rygar,


      Je ne pense pas avoir dit que j’etait un adorateur, ni un nostalgique des champs de coton ou de la colonisation, donc je ne comprend pas trop le sens de votre commentaire.

      Vous savez, ont peut tout à fait être patriote, aimer son pays, et ne pas être d’accord avec la politique
      colonialiste qu’il a pu mener, et je dirai même qu’il mène encore.

      Cordialement 

      Franck 

    • Rygar Rygar 7 mars 2015 00:42

      @Franckledrapeaurouge

      Etre patriotique et aimer son pays n’as rien de mal de mon point de vue.
      Je vous accorde que l’on peut ne pas accepter l’histoire et la politique et vouloir défendre et protéger le coté positif de ce qui été fait. L’un n’empêche pas l’autre ! 
      Faire la part des choses.qui est un exercice très difficile....

      Ce que je voulais dire ; c’est que de mon point de vue ; quoi-que l’on fasse ça n’ira pas en s’améliorant.

      A default de pouvoir exploiter à l’infini les ressources des autres pour fonctionner il n’y en a plus assez pour tout le monde et je pense que ce pays n’est absolument pas armé pour y faire face.

      Vous êtes peut être beaucoup moins pessimiste que moi et à vous lire ça me donne l’impression que vous pensez à une possible amélioration ou un changement efficace.
      De mon coté ce n’est plus le cas. Ce qui est une solution de facilité égoïste. Plus suffisamment d’énergie....

      Je reste en admiration de personnes qui cherchent à améliorer les choses sans arrières pensés.
      C’est possible que ça soit votre cas ? Alors bravo !

      Par contre, ceux qui cherchent comme solution les « coupables » à mettre sur le bûcher, ils me fatiguent. 
      Soyons honnêtes, je ne cherche aucune solution ; donc je ne suis absolument pas meilleur qu’eux. C’est même le contraire......

      Cordialement



    • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 7 mars 2015 08:45

      @Rygar
      Bonjour Rygar,


      Effectivement les choses, le monde va très mal, et je pense aussi que le modèle dictatorial-consumériste dans lequel nous somme est une hérésie, il nous même à notre perte.

      Nous devons réinventer demain en nous servant de nos erreurs, mais aussi des bonnes choses d’hier, les 30 glorieuses de notre économie ont était les 30 odieuses pour les population africaines, et cela continue encore, nous ne devons plus tolérer cela.

      Le FMI, OMC, La troïka, les institutions et les politiciens(nes) qui sont tous les dociles toutous des multinationales, n’ont aucune vision humaine du monde, ce sont pour la plupart des sociaupathes
      avide de pouvoir et de dollars. Ils ne pensent qu’a deux choses, faire du fric et faire en sorte que la société, l’ordre social qui les place en haut de la pyramide ne bouge surtout pas.

      La destruction de la biodiversité, la polution des sol, de l’eau, de l’air, la sur-exploitation des ressources naturelles, l’education des populations, le partage du travail........ Tous les sujets qui
      font société, qui aujourd’hui font le monde que nos enfants et petits enfants devrons affronter demain,
      Ils s’en foutent royalement.

      Maintenant c’est à nous de nous réveiller, et de faire ensemble Évoluer notre monde, mettre en place un société avec des besoin simple mais utile à tous, et qui permette à tous et toutes de vivre dignement, produire sur notre territoire tout ce dont nous avons besoin, pas en pillant les ressources de pays lointain comme nous le faisons aujourd’hui, mais avec des partenariat qui permettent aux populations de ces pays de vivre aussi confortablement que nous, tout en sachant que notre mode de vie consumeriste nEst pas viable, il est admis qu’actuelement si la population mondiale avait le même standard de vie que nous, ils nous faudrait cinq planète, il y a clairement un gros problème.

      Donc nous voyons bien que nous sommes dans l’erreur, les actuelles dirigeants du monde occidentale sont les descendants des faiseurs de guerres, d’esclavagistes racialistes, ils sont mauvais, irresponsable et incapable de diriger nos pays et nos économies de façons honnête et responsable, pire ils sont clairement en train de nous entraîner vers une troisième guerre mondiale,
      Nous devons vite nous réveiller, sortir des manettes les fous furieus corrompu qui y sont et faire Évoluer notre société pour que cette dernière soit humaine et viable pour tous et toutes.

      Nous voulons allez vers la connaissance et le respect de la vie, eux ils ne pensent qu’au frics et au chaos, ne les laissons plus faire, réveillons nous.

      Cordialement

      Franck

Réagir