lundi 22 juin - par Jean-Luc Picard-Bachelerie

Un grand ponte de la médecine fout les pieds dans le plat

 

Le livre du Pr Perronne1 ainsi que son interview vont, sans nul doute possible, devenir viraux tant ce qu’il dénonce était prévisible et, de par sa personne, rendu crédible.

PNG Rappelons qui est cet homme :

« En France, le Professeur Christian Perronne est l’un des meilleurs spécialistes des maladies infectieuses et tropicales. C’est aussi le président de la CSMT (Commission Spécialisée Maladies Transmissibles) et de la sous-section du CNU (Conseil National des Universités), ainsi que de la Fédération française d’infectiologie (FFI) depuis 2010. Cet homme est également chargé de faire des cours sur les maladies infectieuses et tropicales à l’université de Versailles-Saint-Quentin, tout en étant le chef de service en infectiologie de l’hôpital universitaire Raymond Poincaré de Garches. Membre à part entière de l’Organisation Mondiale de la Santé, il codirige un groupe de travail sur la politique vaccinale dans la zone Europe depuis 2009. Le Pr. Christian Perronne est aussi un chercheur assidu et les fruits de ses recherches ont fait l’objet de nombreuses publications à l’échelle mondiale.2 » Il est notemment connu pour ses recherches sur la maladie de Lyme et sa dénonciation du système de santé.

La Commission d’enquête Covid-19 qui ne devrait pas faire de cadeau au gouvernement comme lors de celle de l’affaire Benalla, devra tenir compte des affirmations du Pr Perronne.

Lors de sa dernière adresse aux Français, Emmanuel Macron perrorait sur " l’État qui a tenu » sans dire que l’État, pendant le confinement, c’était essentiellement les personnels de santé et ceux de l’Education nationale » tout en se satisfaisant de sa gestion de la crise. L'heure est bientôt venue pour rendre vérité devant ce qui s’annonce être accablant pour lui et son gouvernement.

Publicité

Le Pr Peronne au micro d'André Bercoff sur Sud Radio

 

 

Publicité

1 "Y a-t-il une erreur qu'ils n'ont pas commise ?", Christian Perronne, Albin Michel



243 réactions


    • Emohtaryp Emohtaryp 22 juin 16:45

      @cniko

      Rapport de la cour des comptes sur l’ordre des médecins :


      https://www.ccomptes.fr/fr/publications/lordre-des-medecins

      Une cour des miracles...


    • leypanou 22 juin 17:28

      @cniko
      aussi bien Discovery que Recovery ne respectent pas le protocole Raoult : posologie différente, utilisation de l’HCQ seule et pour des malades non en début de la maladie : donc, test orienté pour la galerie, preuve de la malhonnêteté intellectuelle des concepteurs.
      Et çà, il n’y a que les décérébrés ou intellectuellement malhonnêtes qui ne l’admettent pas.


    • Patrick Samba Patrick Samba 22 juin 17:56

      @cniko
      "Il oublie de rappeler que dans cette situation, proposer un Placébo en lieu et place d’un traitement qui semble fonctionner est loin d’être éthique« 

      Sur l’exemple du Pr Perronne, n’usons pas de litote, surtout sous pseudo, il faut désormais s’habituer à dire les choses cash, les salauds en médecine ont trop longtemps été protégés.

      Donner un placebo dans une situation où la vie est en jeu (ce qui est très différent d’une situation de pathologie chronique où le pronostic vital n’est pas en jeu) n’est pas seulement »loin d’être éthique", c’est laisser éventuellement mourir quelqu’un quand on dispose de moyens potentiellement thérapeutique, et c’est totalement contraire au rôle du médecin.
      Il y a non seulement

      non assistance à personne en danger, mais bien pire qu’une faute professionnelle, perversion « scientifique ». C’est juste inacceptable sous prétexte de recherche. Ça s’approche du meurtre tout de même !
      Quelle différence majeure avec Menguele ? Celui-ci souhaitait-il la mort de ses victimes, ou se donnait-il une totale absence de limite dans ses expérimentations ?


    • Emohtaryp Emohtaryp 22 juin 18:01

      @leypanou

      il n’y a que les décérébrés ou intellectuellement malhonnêtes qui ne l’admettent pas.

      Yen a aussi ! de la « courge », mais surtout des cornaqués, des corrompus et des trolls...vous avez remarquez ? toujours les mêmes qui reviennent à la charge malgré les fessées qu’ils se prennent à chaque fois.

      Vous savez, les cons ne prennent jamais de vacances et osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! comme disait ce brave Audiard.....


    • @cniko
      Merci pour ces explications. Je me suis permis de les partager sur ma page Facebook https://www.facebook.com/jeanluc.picardbachelerie/posts/1347719758753876


    • cniko 22 juin 19:10

      @leypanou On est bien d’accord. Ces scientifiques testent en dehors du protocole puis viennent dire que celui-ci ne fonctionne pas et serait même super dangereux. Ils ont par ailleurs des liens financiers avec les labos et les taisent.


    • cniko 22 juin 19:27

      @Patrick Samba

      Vu que je lui ai envoyé un mail en le traitant de collabo, je reste mesuré ici.

      Ceci dit, on ne parle pas assez des sanctions à mettre sur les corrupteurs. Pour ma part, je ne suis pas certain que face à ces montagnes de frics, je resterai objectif... Donc, de mon point de vue Gilead est encore plus coupable et doit être puni. 

      Si je tue des milliers de personnes, comme l’ont fait Gilead aujourd’hui et Servier hier, a priori ma vie est foutue et se terminera en prison. Pour ces sociétés j’aimerai introduire dans la loi qu’en cas de manquement grave à l’éthique les actions soient réquisitionnées ou dans le cas d’un labo étranger, que tous leurs brevets tombent dans le domaine publique. 

      Une société qui triche ainsi ne doit plus jamais versé de dividende à ses actionnaires à moins que celui-ci ne soit l’état. Mais ceux qui se gavent en assassinant par leur manque de contrôle éthique sur les sociétés qu’ils détiennent doivent eux aussi payer.


    • Désintox Désintox 22 juin 19:30

      @leypanou

      Une expérimentation internationale prétend démontrer l’inefficacité de la saignée.

      Mais cette expérimentation ne vaut rien, puisque elle ne respecte pas le protocole du professeur Duchmol : une saignée de 500ml, puis 1 litre une heure après. Ces abrutis ne saignaient que 750 ml d’un coup.

      Comment voulez vous que ça marche ?

      Une autre étude trafiquée, publiée par le Lancet va même jusqu’à prétendre que la saignée aurait tué des gens ! C’est ridicule, alors que ce bon remède est utilisé depuis des siècles !

      Encore un coup de Big Pharma, qui veut absolument nous imposer des médicaments coûteux alors qu’il suffit d’une bonne saignée !!


    • Patrick Samba Patrick Samba 22 juin 21:12

      @cniko
      Bien d’accord avec vous, et j’espère que vous n’avez pas pris mon commentaire pour un reproche, mais comme un prolongement au vôtre, que j’ai bien apprécié. Il m’a offert l’occasion de me soulager et de dire ce que je pense de ces études randomisées réclamées d’une manière totalement indécente par tant de médecins-chercheurs alors que je voyais se profiler tous ces morts derrière ces scandaleuses exigences « intellectuelles ».
      Et comme il y a sur AV des sombres individus prêts à soutenir ces exigences, sans doute en toute ignorance, pas facile d’avoir une pensée claire. Vous m’avez permis de l’avoir.

      Les études randomisées devraient tout simplement être interdites dans les situations de morts imminentes. Je n’ai aucune idée de la législation sur le sujet, mais apparemment elle ne semble pas très contraignante.

      Au contraire, si sur AV on ne s’autorise pas à se lâcher, où le fera-t-on ? Profitons-en tant que c’est encore possible. Certains sujets semblent subir une censure grandissante en modération. que ce soit du coté des modérateurs, comme aussi du coté de l’administration du site.


    • bubu123 22 juin 21:24

      @cniko

      oui oui les médecins de 150 hôpitaux qui ont participé à Recovery sont tous des malhonnêtes corrompus, des pieds nickelés.

      Raoult est l’élite, il est le seul à savoir quelle dose il faut donner, d’ailleurs il a montré avec de brillants papiers que son protocole était très efficace, oh wait...


    • Attila Attila 22 juin 23:57

      @Patrick Samba
      " Les études randomisées devraient tout simplement être interdites dans les situations de morts imminentes. Je n’ai aucune idée de la législation sur le sujet, « 
       . . . ni sur le reste !
       »Avant de pouvoir débuter, un essai clinique est soumis à un double examen approfondi, celui de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), mais également celui du CPP ( Comité de Protection des Personnes ). Depuis l’origine de la réglementation relative aux Essais Cliniques (Loi Huriet-Serusclat de 1988), le protocole doit obtenir l’autorisation de l’ANSM et, depuis 2012, un avis décisionnel du CPP. La loi a donc mis sur le même plan d’égalité la vision scientifique et la vision éthique grâce aux CPP et à leur composition pluridisciplinaire. "
      Qui protège les citoyens participant à une recherche clinique ?

      .


    • cniko 23 juin 09:18

      @Désintox

      De l’Intox n’ayant pas d’argument, accuse en filigrane mon propos d’être complotiste, accusant le messager pour se détourner du message.

      Je n’ai rien inventé sur les les dérives des labos, c’est déjà très documenté si on se donne la peine de chercher un peu. Mais pour faciliter la tâche des accusateurs voici un petit guide : https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/05/14/petit-quizz-complotiste-pour-redacteurs-en-chef-romands-306478.html

      Je doute que le désinformateur se taise pour autant, mais ça donnera à chacun l’opportunité de voir que les alertes vis à vis du comportement des labos et de la science existent depuis longtemps et sont émises par des personnes entièrement légitimes pour le faire.


    • cniko 23 juin 09:31

      @bubu123

      Les médecins qui ont construit l’étude Recovery faisait déjà la pub du Remdesivir avant le début de Recovery... Ceux qui exécutent l’étude dans les hôpitaux suivent les ordres.

      Par ailleurs, je pense que la plupart d’entre eux sont de bonne foie. Ils ont été formés dans un cadre défini, avec peu de cours d’épistémologie, ce qui implique que pour eux la science n’existe que dans le cadre des études en double aveugle et toute autre approche serait à bannir. L’orgueil, la vanité et les intérêts financiers se cumulent ensuite pour générer une « bonne conscience » interne mais ils restent aveugle à l’éco-système qui n’est pas le leur. Le refus des propositions de Raoult tient aussi aux problèmes d’égo entre les universitaires parisiens et lui-même. Faut voir qu’il y a quelques années il disait que la recherche en France était en train de mourir à cause de la façon dont Yves Lévy (le mari de Buzyn) dirigeait l’INSERM.

      Bizarrement Raoult a été suivi par un nombre incalculable de médecins à travers le monde, certains pays appliquent son protocole avec rigueur (j’inclus dans le protocole la partie test et isolement...) et semblent s’en sortir bien mieux que nous.

      Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut voir !


    • Alcyon 24 juin 17:51

      @Patrick Samba
      Répéter la même connerie en boucle pendant des mois n’en fait pas une vérité. Toi comprendre ?

      Si toi dire « médicament X marche ! Pas tester ! Donner tout suite ! Si tester vous meutre ! » toi être débile profond.


  • alinea alinea 22 juin 17:56

    Quelqu’un sait-il où l’on peut trouver cette pétition, contre Perronne ; je brûle de savoir combien ils sont !


    • eau-pression eau-pression 22 juin 18:22

      @Patrick Samba

      Pour répondre à @alinea, j’ai lu que le nombre de signataires est de 1800.
      Pour en savoir plus, j’ai passé en revue quelques dizaines de commentaires. Je n’y ai trouvé aucun retour d’expérience, que des indignations de principe.
      Si un @alcyon passe par là, il en trouvera peut-être ...


    • pemile pemile 22 juin 18:36

      @eau-pression « Pour en savoir plus, j’ai passé en revue quelques dizaines de commentaires. »

      Sur le fond, très cher, qu’auriez vous à dire vous même sur le fond ?


    • eau-pression eau-pression 22 juin 18:41

      @pemile

      En aucun cas je ne voudrais décrire les conséquences atroces d’un traitement à la quinine, mes connaissances sur le sujet se limitant à la lecture ancienne de Tintin.
      Mais vous pourriez très bien suppléer @alcyon pour extraire des commentaires des pétitionnaires un retour d’expérience d’un médecin, non ?


    • pemile pemile 22 juin 18:49

      @eau-pression « En aucun cas je ne voudrais décrire les conséquences atroces d’un traitement à la quinine »

      Toujours dans le biais, bien lâche smiley

      Quand au retour d’expériences de médecins, je vous ai déjà donné 6200 réponses de médecins de 30 pays.

      Mais c’était le 3 mai, bien trop loin pour votre mémoire de poisson rouge ?


    • eau-pression eau-pression 22 juin 18:56

      @pemile
      Et oui, mon Juju, t’es dans l’aquarium


    • pemile pemile 22 juin 19:08

      @eau-pression « Et oui, mon Juju, t’es dans l’aquarium »

      Ben non, moi j’ai une mémoire d’éléphant, le poisson clown c’est bien vous smiley


    • alinea alinea 22 juin 19:43

      @Patrick Samba
      Pas deux mille, pour cinquante mille : pas de souci, les populations ne sont pas toutes corrompues, ou bien crédules ! On les aura, pas les populations, mais les corrupteurs et les corrompus !


    • alinea alinea 22 juin 22:08

      @Patrick Samba
      3000 à l’heure pour la nôtre, à peine cinquante à l’heure pour la leur !! smiley


  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 22 juin 20:38

    Il y a la corruption, qui est bien réelle est tout à fait ignoble lorsqu’il s’agit de vie ou de mort. Mais il y a aussi la bêtise, la simple bêtise.

    Dans ma boîte, je suis retourné à poste, car c’est obligatoire (partiellement toutefois) depuis lundi 22 juin. 

    Il y a au moins quatre erreurs :

     

    -Impossibilité d’ouvrir les fenêtres, avec un système de climatisation vieillot.

    -Rotation des bureaux, d’un jour à l’autre on n’a pas le même bureau, pour des questions de distanciation, ce qui augmente les risques de contamination.

    -Nettoyage des bureaux avec un chiffon commun, ce qui accroît encore plus le risque de contamination.

    -Obligation de porter leur masque, qui est chirurgical et non FP2, ce qui augmente le risque pour les personnes fragiles.

     


    Sont-ce des incompétents, ou sont-ce des criminels ? Malgré tout, je pense que c’est la première hypothèse. Ils établissent des règles et obligent à les respecter, sans se soucier de leur pertinence. En bon administratifs français, l’existence de la règle suffit à la justifier. Ils ont atteint depuis longtemps leur niveau de Peter.

     


  • Désintox Désintox 22 juin 22:15

    Après Raoult, la complotosphère a trouvé son nouveau héros !

    Qui sera le prochain ?


  • charly10 23 juin 11:19

    Dans cette affaire, du traitement COVID par les comités scientifiques, je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec l’affaire climatique et la mainmise du GIEC sur l’’information quant au rôle de l’homme dans le réchauffement. La mise en place de toute une politique basée sur le postulat CO2 anthropique responsable unique du réchauffement, depuis le protocole de Kyoto en 1997 est perpétuée par un système mondial qui a trouvé la une manne phénoménale.

    Scientifiques alimentés par l’ONU, trouvant dans ce domaine une pérennisation de leur emploi ; Industries cherchant à se verdir pour augmenter les profits, organisations pseudo écologique tirant des mesures anti carbone des subventions phénoménales et par la finance internationale dans un marché spéculatif des droits à polluer mis en place depuis 2005.

     La science ne peut pas maîtriser tout le monde du vivant, et l’ego de certains scientifiques nuit a la vérité dans bien des domaines.

    La chloroquine c’est un peu comme Le CO2, ll y a « des intérêts » à nous faire peur en l’accusant de tous les maux de la terre.


    • Julyo Julyo 23 juin 11:33

      @charly10

      Bien vu Charly ! Ça prend de la hauteur. Je plusse.
      Ce sont exactement les mêmes processus qui tiennent la barre.
      Parallèle à extrapoler, encore et encore. Pour constater que ca va tout dans le même sens.
      Certains humains étant ce qu’ils sont...


    • leypanou 23 juin 17:17

      @charly10
      La chloroquine c’est un peu comme Le CO2, ll y a « des intérêts » à nous faire peur en l’accusant de tous les maux de la terre 

       : plus grave que çà, il y a des actes très graves pour la disqualifier tels que résumés dans la conclusion de cet article -si vous lisez l’anglais- .


  • Patrick Samba Patrick Samba 23 juin 13:06

    Bonjour,

    l’article de Viko en modération datant du 13 va donc disparaitre aujourd’hui (j’espère, s’il me lit, qu’il le représentera).

    Comme le texte est excellent autant qu’un maximum de gens en profite :

    Mon papi, l’Oémesse et moi.

    On nous a fait peur. On nous a fait très peur. On a bloqué toute la civilisation occidentale. On nous a enfermés.
    On nous a dit de ne plus sortir. On nous a dit : « jusqu’au vaccin ça serait l’idéal… » On a compté les morts, tous les jours, encore et encore... On nous a dit que ça serait terrible, que ça serait mondial, que le monde ne serait plus jamais comme avant. Ça nous a fait peur, très peur. On nous a punis si on sortait. On a porté des masques et on est bien resté chez nous. On nous a dit qu’on se réjouissait que tout l’effort était mondial et que tout le monde participait à se battre contre l’ennemi commun. On nous a dit de faire attention, de faire très attention, de nous protéger pour protéger les autres. On nous a dit que, pour être responsable, il fallait bien écouter les recommandations de l’Oémesse. On nous a dit que, peut être, il faudrait télécharger une application pour savoir qui a le virus et qui ne l’a pas. On nous a dit aussi qu’il faudrait penser un jour, si le virus revient, à porter notre carnet de vaccination sous la peau, dans notre corps, pour l’avoir toujours avec nous et ne jamais le perdre ; pour circuler facilement partout, pour être libre, et comme ça, ceux qui nous soignent, ils sauront toujours si on prend bien nos médicaments. On nous a dit qu’on nous aiderait si on perdait notre travail, mais qu’il faudrait travailler plus après… On nous a dit des tas de choses…

    Et puis j’ai éteint ma télé. Et puis on a plus rien dit du tout. On a plus parlé de morts et ça m’a fait du bien. Et les oiseaux, eux, ils chantaient, toujours leur belle chanson, qui change jamais. Leur chanson d’amour.
    Et la télé, ailleurs, plus loin, elle disait toujours la même chose, toujours la même chose. Des choses qui font peur, très peur…

    Mon papi, lui, il a peur de rien. Il dit que la vie lui a tout fait, et que les Hommes, il les connaît. Mon papi, il dit que la mort lui fait même pas peur. Il a vu la guerre mon papi. Il dit que ce virus c’est un rhume qui emporte les vieux-vieux et les gens déjà très malades. Il dit qu’on se fait tous enfumer. Quand mes parents ils ont voulu lui faire porter un masque, il est devenu furieux, il a crié : « Le covid, c’est du pipo , moins grave que la grippe… Les masques, y’en avait pas l’année dernière… Les gants, pareil… Les tests, on s’en bat les « C »… c’est à cause du confinement que la grippe-19 elle dure longtemps cette année… Les attestations, c’est du pipo… Les amendes c’est du pipo, il ne faut pas les payer !… ».
    Mes parents, quand ils l’ont vu si rouge, ils ont compris qu’il porterait pas de masque...

     

    Mon papi, il me parle de la vie. Il dit que les dictateurs, ils font toujours croire aux autres qu’il y a un ennemi et que c’est l’ennemi le responsable de tout. Il dit que sous le IIIe Reich c’étaient les juifs, que sous Georges Bush c’étaient les arabes et que maintenant, sous la nouvelle dictature qui vient, c’est le virus. Mon papi, il dit que les dictateurs ils se servent toujours de la peur pour voler la vie des gens. Et que les gens ils sont toujours assez cons pour les croire.
    Mon papi, il dit qu’il y a longtemps, c’était l’église qui faisait peur aux gens et que maintenant c’est l’Oémesse. Il dit que l’Oémesse, ils font la messe comme les curés. Mon papi, il dit qu’on pourrait faire que plus personne ne meurt de faim, mais que nos dictateurs, ils préfèrent l’argent et le pouvoir, plutôt que de sauver des vies ou notre santé.
    Mon papi, il dit que ma mamie elle prenait tellement de médocs, qu’avec elle, le pharmacien était le plus riche de la rue.
    Il dit que, avant, si l’on mourrait beaucoup, c’était à cause de la guerre, de la tristesse et des maladies que la foutue guerre nous avait ramenées. Il dit que maintenant, l’Oémesse nous fait croire que les maladies de la guerre vont revenir, juste pour nous faire peur, et nous piquer avec des médicaments pourris qui vont nous rendre toujours plus malades.
     
    Mon papi, il dit qu’il est pressé de partir et que son seul regret, ça sera de ne pas me voir grandir… Moi je l’aime bien mon papi même s’il dit des gros mots. Il dit que c’est pas facile d’être un humain aujourd’hui et que ça ne l’a jamais été...
    Il dit que si j’écoute mon cœur et que je crois pas les messes noires des blouses blanches et que je mange bien et que je dors bien, je serai toujours en bonne santé. Et que si je laisse jamais un dictateur me faire croire qu’il y a un ennemi méchant et qu’il faut partir en guerre contre lui, alors peut-être que je mériterais de vivre une belle vie, et que c’est tout ce qu’il me souhaite...
     


     

    Si comme mon papi, vous avez l’impression de vous faire enfumer, voici quelques liens choisis :

     

     
    Techniques utilisés par l’OMS et les médias pour gonfler artificiellement les chiffres du Covid-19 ( Vidéo Radio-Québec ) :https://www.youtube.com/watch?v=K6hj8OnuyhQ&


    L’OMS, dans les griffes des lobbyistes ? ( reportage ARTE )
    https://mrmondialisation.org/loms-dans-les-griffes-des-lobbyistes/


    Projet de carnet de vaccination sous-cutané ( article LE MONDE ) :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/19/le-kenya-et-le-malawi-zones-test-pour-un-carnet-de-vaccination-injecte-sous-la-peau


    Les vaccins ont-ils vraiment éradiqués les maladies ? ( article )
    http://pryskaducoeurjoly.com/actu/1963/les-vaccins-ont-ils-vraiment-eradique-les-maladies-enquete

     

    Économie, finance, le jour d’après... ( Covid-19, l’arbre qui cache la forêt ? ) ( Vidéo - Pierre Jovanovic )
    Partie 1 : https://www.youtube.com/watch?v=maFiWeP-rKA&t=86s /// Partie 2 : https://www.youtube.com/watch?v=KbEafkumfJs&t=2426s


  • BA 23 juin 15:44

    Mardi 23 juin 2020 :


    Coronavirus : l’Allemagne réintroduit un confinement local, le Portugal reconfine la région de Lisbonne.


    https://www.lejsl.com/sante/2020/06/23/coronavirus-le-portugal-reconfine-la-region-de-lisbonne



  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 juin 23:06

    Le 22 juin,c’est à-dire hier,j’ai eu l’occasion de visionner la vidéo de Beroff qui sur Suid Radio à donner l’occasion au Pr, Personne de pouvoir s’exprimer librement, pour dénoncer le pouvoir du pognon dans ce monde medica. Que du bon,et ça fait plaisir de voir un homme qui à des ,et refuse d’aller à comme hélas nombre des ses confrères. C’est grâce à des personnages comme le Pr. Personne que tous ses trop nombreux aigrefins seront enfin miit hors course

    @+P@py


  • BA 24 juin 08:01

    Mardi 23 juin 2020 :


    Coronavirus au Portugal : la région de Lisbonne se reconfine.


    https://www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/coronavirus-au-portugal-la-region-de-lisbonne-se-reconfine


  • BA 24 juin 08:01

    Mercredi 24 juin 2020 :


    Pourquoi une partie de l’Allemagne se reconfine.


    https://www.lepoint.fr/monde/pourquoi-une-partie-de-l-allemagne-se-reconfine-24-06-2020-2381451_24.php


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 juin 09:19

    Au fait, combien de ces infectiologues font < â la gamelle> des grands labos pharmaceutiques ?

    @+P@Py


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 juin 11:15

    À tous ces infectiologues qui pour certains ,ben,il faudrait qu’ils nous expliquent le faible taux de létalité par le convid 19 dans les pays où la population prend préventivement contre le paludisme de la chloroquine ! ....et nos merdias devraient eux aussi se poser cette question, ah !,mais bien sûr pas mal d’entre eux profitent de la des labos ! @+P@py


    • Alcyon 24 juin 21:01

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Les pays sous-développés (oui on va dans le raciste, mais il faut comprendre, j’utilise le langage des ragouliens) ont, en général, 5% de leur population qui a plus de 65 ans. Alors quand tu as une maladie qui tue principalement des plus de 65 ans (90% des décès), forcément tu as peu de morts et une létalité faible.

      Mais à tous les imbéciles de ragouliens, il faudrait vous mettre d’accord. Votre potion magique elle fait quoi ?

      1. Elle diminue la mortalité
      2. Elle diminue la contagiosité
      3. Elle diminue le taux de mortalité (ce qui est juste DEBILE comme affirmation, mais j’y reviens)

      Non mais parce que passer de l’un à l’autre selon le pays choisi, ça commence doucement à me les briser. Quand on pointe le Brésil qui a des morts par milliers et sui une courbe montante assez raide « nan mais regarde le taux de mortalité ». Donc quoi, le nombre de mort explose, pour que le taux diminue il faut que le nombre de positifs explose « encore plus » donc l’HCQ ne diminue pas la contagiosité (voire l’augmente) ?

      Quand on cite de NOMBREUX exemples de pays sans HCQ avec un taux de létalité comparable (car ils ont pratiqué masse test, comme l’Islande par exemple) « nan mais regarde le nombre de morts ».

      Sérieusement, vous me les brisez menu. CA NE MARCHE PAS ET VOUS CAUSEZ DES MORTS.


    • DACH 28 juin 13:22

      @Alcyon=

      les constats du prof C Péronne sont sans appels et irréfutables. Trop tard pour étouffer.. n’a-t’il pas perdu son beau frère que les médecins de Nantes ont refusé de soigner selon le protocole IHU parce qu’il leur était interdit de le faire !!! et tous ces pontes qui travaillent avec le labo américain, donc des rémunérations, sont tous vent debout contre le protocole D R qui a montré son efficacité en phase 1 de la maladie puisqu’il évite les 3 phases suivantes. Et tous ceux qui parlent sur ce sujet et qui n’ont pas consulté les fiches des patients et les résultats publiés à Marseille comme en Chine ou en Afrique se condamnent à ne pas être pris au sérieux.



  • Alcyon 24 juin 20:58

    « un ponte »

    perronne le mec sans publi. LOL. LOL²++ alpha omega

    « crédible »

    perronne et ses tiques nazies. LOLILOL. LOLILOL²++ alpha omega

    Dans les commentaires je lis « honnête ».

    perronne le faussaire. LOLILOLILOL. LOLILOL²++ alpha omega

    Super numéro d’humoriste.


Réagir