mardi 24 mars - par CHALOT

Un grand raffut pour le droit au logement

De nombreuses associations de solidarité et de droit au logement, en France, ACDL, AFOC, AITEC, APPUII, ATTAC, Bagagérue, CAL, CGT, CNAFAL, CNL, Collectif Logement Paris 14, Collectif Faty Komba, Coordination Nationale Pas Sans Nous, COPAF, CSF, DAL, Femmes égalité, Indecosa-CGT, Paris vs BnB, Union syndicale Solidaires, et à l'échelle européenne ont préparé une grande manifestation de rue le samedi 28 mars 2020.

Le développement de l'épidémie due au COVID 19 et le confinement généralisé ont amené les initiateurs à une réflexion collective.

Voici le texte de la pétition nationale qu'ils ont initiée :

 

« COVID 19 : SOS sans logis, mal logés et locataires !

Les sans-logis dans les rues, les abris de fortune, les dortoirs ou les gymnases, les mal-logés confinés dans des taudis surpeuplés, des foyers, des hôtels, hébergés chez des tiers, les locataires et les habitants modestes, salariés au chômage technique, autoentrepreneurs, sans papiers… sont les plus exposés à l’épidémie et à ses conséquences sociales et économiques. «  Le logement est la première ligne de défense contre l’épidémie, et une question de vie ou de mort…le logement est un secteur décisif de la lutte contre le coronavirus[1] ». Le Gouvernement doit prendre des mesures exceptionnelles :

  • Réquisition immédiate -pour les sans-abris, avec ou sans papiers, les réfugiés, les très mal logés, les victimes de violences conjugales et familiales…- des logements vacants de grands propriétaires, des locations Airbnb &Co, des hôtels vacants et des logements sociaux inutilisés ;

  • Publicité

    Moratoire (suspension) des loyers et rétablissement renforcé des APL pour les locataires d’un HLM comme du secteur privé ;

  • Moratoire des factures d'énergie, d'eau, de téléphone et d'internet pour cause de revenus insuffisants ou en baisse ;

  • Arrêt du harcèlement des sans-abris et des mises à la rue qui continuent : expulsions illicites, d’occupants sans titre, d’habitants de foyers, d’hôtels, de CHU, de camping, d’habitat léger ou mobiles…

Ensuite il faudra prendre des mesures de fond pour permettre l’accès pour tou.te.s à un logement stable, décent, accessible, bon marché et écologique. 

TOU.TE.S À NOTRE FENÊTRE LE SAMEDI 28 MARS À 18H : DU BRUIT POUR LES SANS LOGIS, LES MAL LOGÉS, LES LOCATAIRES ET POUR LE DROIT AU LOGEMENT POUR TOU.TE.S

Un toit c’est un Droit ! »

 

Vous trouverez le texte de la pétition reproduit ici et les premières signatures

Publicité

http://chng.it/QQ5CBtBFXB

 

Diffusez l'information par courriel et sur facebook, inscrivez vous dans la démarche militante de solidarité et préparez vos casseroles et des affichettes afin de préparer ce grand raffut…

Le droit de manifester est inaliénable, si nous ne pouvons pas sortit et nous rassembler dans la rue, restons chez nous et préparons un raffut généralisé pour le droit au logement !

 

Jean-François Chalot



5 réactions


  • caillou14 rita 24 mars 14:02

    Emmanuel le Freluquet dit Macron pour les intimes, se fout royalement des SDF !

    Ces gueux ne rapportent rien ? smiley


  • cétacose2 25 mars 09:18

    ...et surtout ne les ouvrez pas ( vos fenêtres) ,vous pourriez prendre froid .....mais la prochaine fois votez moins pourri.......


    • chantecler chantecler 27 avril 08:11

      @cétacose2
      En lisant vos derniers commentaires j’ai pensé un instant que vous n’étiez pas sérieux , que vous faisiez de l’humour noir ...
      Non, tout ce que vous dites, dans la continuité , est à prendre au premier degré .
      Hélas !
       smiley
      C’est effarant !
      Vous prétendez que « c’est bien fait pour ceux qui n’ont pas voté » pour votre égérie ...
      Et ont donc voté pour notre actuel président .
      Je fais partie cher monsieur de ceux qui se sont posés la question : voter ou ne pas voter .
      Faut il lui donner sa chance ?
      Ou le choix est- impossible : peste ou choléra . ?
      Je doutais encore ...
      Grâce à vous , je n’ai plus aucun doute : j’ai bien fait de m’abstenir .
      Filer le pouvoir à des gens comme vous ?
      Non, cent fois non .
      Merci de m’avoir définitivement ouvert les yeux .... !
      PS : vous constaterez que je poste sur un fil ancien ,cad qu’il a peu de chance d’être lu . Je préfère .


  • mmbbb 25 mars 11:30

    «  Réquisition immédiate -pour les sans-abris, avec ou sans papiers, les réfugiés, les très mal logés, les victimes de violences conjugales et familiales…- des logements vacants de grands propriétaires, des locations Airbnb &Co, des hôtels vacants et des logements sociaux inutilisés ; »


    et en cas de saccage de ces logements de ces grands propriétaires , est ce que Chalot paiera la réfection de ces logements .

    C est ce que Chalot oublie par exemple , c est le manque de civilité qui est un frein a cette générosité .

    Moi le premier , j ai un appartement grand et confortable , j ai connu cette mixité sociale , je ne veux plus être emmerde et je préfère vivre ainsi .

    Je suis devenu égoiste en côtoyant cette mixite sociale .mais je ne culpabilise pas.

    Quant a ma profession , je connais des propriétaires dont les logements ont ete entièrement saccagés . 

    Dans cas là , les assoss , la gauche la bienpensance ne sont guère loquace .

    .

    Quant aux migrants illégaux, Chalot est un grand humaniste avec l argent des autres . 


    Compte sur moi Chalot ! 


    • foufouille foufouille 25 mars 16:13

      @mmbbb

      en cas de location de taudis, le locataire n’est pas non plus payé et ce n’est pas 0.1% des cas ...........


Réagir