samedi 15 avril - par rosemar

Un savon venu d’Orient...

Un savon mythique, venu du passé...
Des noms célèbres lui sont associés, un Orient légendaire.
Ce savon était déjà utilisé par Cléopâtre et la reine Zénobie, épouse d'Odénath, prince de Palmyre : le savon d'Alep a un passé prestigieux... c'est l'ancêtre célèbre de notre savon de Marseille...
 
 
Un savon aux teintes cuivrées, aux senteurs uniques de laurier, un savon naturel dont la préparation exige un réel savoir-faire.
 
Depuis des siècles, il orne en pyramides les souks arabes, le savon d'Alep s'ennoblit d'une renommée internationale, une réputation qui n'est pas usurpée.
Ce savon rustique, fabriqué à l'ancienne, réclame une lente maturation, chaque cube est tamponné à la main, chaque savonnier le marque de son sceau.
 
Une fois découpés, les savons prennent peu à peu une couleur dorée : l'affinage dure 9 mois, au moins....


Une recette où la patience, la passion sont essentielles...
Une recette où le temps doit faire son oeuvre...
 
Et le résultat est miraculeux : un savon aux allures antiques, patiné par le temps, aux teintes nuancées de bronze.
 
Un savon aux senteurs raffinées d'huile d'olive et de laurier, un savon qui fleure bon le sud, le soleil...
Cuivré à l'extérieur, il révèle peu à peu un coeur aux teintes de vert sombre...
Des parfums subtils de laurier confèrent à ce savon une rusticité pleine de délicatesse.
 
Malgré la guerre, il existe encore un ou deux savonniers à Alep. On fabrique, aussi, ce savon en France, dans la région parisienne ainsi qu'à Marseille.
Brun doré, cuivré, ce savon se bonifie avec le temps : authentique, brut, le savon d'Alep laisse une peau douce, agréablement parfumée...
100% naturel, ce savon sans additif est un vrai soin de beauté.

 
A une époque où des adjuvants chimiques sont employés dans toutes sortes de produits cosmétiques, le savon d'Alep offre une garantie de naturel.
 
Voilà un savon du temps d'autrefois, loin de notre monde pressé qui vit dans l'urgence et l'immédiateté, un savon loin du temps de la mode et de la précipitation.
 
Un savon préparé avec tant de soin et de patience qu'il fait songer à une oeuvre d'art...
 
 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/02/un-savon-venu-d-orient.html

 



46 réactions


  • sarcastelle sarcastelle 15 avril 16:09

    ....loin de notre monde pressé qui vit dans l’urgence et l’immédiateté....

    .
    Si vers 1970 quelqu’un ou quelqu’une de mes condisciples mettait un alignement pareil de clichés et niaiseries dans sa dissertation, il ou elle se prenait en marge et en rouge souligné trois fois les ricanements du professeur. 

    • rosemar rosemar 15 avril 17:17

      @sarcastelle

      1970 ! Vous datez ! Le temps s’est accéléré, depuis ces années...



    • Areole 15 avril 17:18

      @sarcastelle
      C’est ce qui s’appelle se prendre un savon...

      Ceci dit, Herr Professor, je vous plains un peu tant vous devez être malheureux à l’écoute des médias dont les « clichés et les niaiseries » sont les sources intarissables où puise leur inspiration*.

      * Attention cliché !

    • rosemar rosemar 15 avril 17:23

      @Areole


      Qui est dans le cliché sur les profs ??

    • foufouille foufouille 15 avril 17:44

      @rosemar
      oui elle est plus vieille que toi.
      sarcastelle est à la retraite.


    • baldis30 15 avril 22:04

      @sarcastelle
      bonsoir,

      dommage que vous ne connaissiez pas les vertus nombreuses de l’huile d’olive y compris dans son utilisation en matière d’hygiène


    • sarcastelle sarcastelle 16 avril 15:02

      @rosemar

      .
      Ah bon ! Le style ampoulé, convenu, gnangnan, « journalistique », est devenu du bon style depuis 1970 !
      Ou vous êtes une manipulatrice, ou vous êtes une sotte. 

    • sarcastelle sarcastelle 16 avril 15:04

      @Areole

      .
      Ceci dit, Frau Professorin............vous devez être malheureuse à l’écoute des media.
      .
      Certes ! 

    • sarcastelle sarcastelle 16 avril 15:06

      @sarcastelle

      .
      ou alors vous vouliez dire que les professeurs depuis encouragent leurs élèves à écrire comme des nigauds ? 

    • rosemar rosemar 16 avril 15:59

      @sarcastelle

      Qui est « sotte » sinon celle qui n’a rien à dire sur un tel sujet ? Le savon d’Alep !

    • rosemar rosemar 16 avril 16:00

      @baldis30

      Non, elle n’y connaît rien !

  • Jeekes Jeekes 15 avril 17:07

    « c’est l’ancêtre célèbre de notre savon de Marseille »

    Dont 99,99% ne sont pas fabriqués à Marseille et qui sont donc devenus de la saloperie fabriquées à partir de merdes immondes...


    • rosemar rosemar 15 avril 17:18

      @Jeekes

      Il faut se méfier des contrefaçons, mais il existe encore à Marseille de vrais savonniers qui fabriquent ce savon, selon les méthodes anciennes.

    • Jeekes Jeekes 15 avril 17:27

      @rosemar
       
      J’ai pas dit autre chose, environ 0,01% de la masse totale...

      Ha oui, et puis on ne peut pas parler de contrefaçon dans le mesure où (je crois) le procédé de fabrication du savon de Marseille n’est pas protégé.

      Comme pour les couteaux Laguiole...


    • rosemar rosemar 15 avril 17:31

      @Jeekes

      Une pétition a été signée à ce sujet :« Le gouvernement vient d’annoncer qu’il souhaitait faire voter une loi pour attribuer au Savon de Marseille une »Indication Géographique Protégée« . C’est une première victoire, mais nous devons mobiliser des milliers d’autres citoyens dans les prochains jours pour conduire le parlement à adopter ce texte qui protégera l’artisanat de nos régions. »




    • baldis30 15 avril 22:06

      @rosemar

      bonsoir,

      « il existe encore à Marseille de vrais savonniers qui fabriquent ce savon, selon les méthodes anciennes. »

       Et pas seulement à Marseille mais en Provence comme en Languedoc, avec l’huile qui ne peut être commercialisée pour la consommation ( souvent extraite à chaud des margines)


    • rosemar rosemar 16 avril 08:29

      @baldis30

      Merci pour ces précisions...

    • Osis Osis 16 avril 11:59

      @rosemar

      le savon de Marseille dans une bulle ....économique...


  • marmor 15 avril 17:07

    La population d’Alep a d’autres soucis que le savon aux senteurs de laurier, qui est parfumé au laurier, avec une bonne odeur de laurier, aux senteurs fines de laurier.......... Vous êtes sûre d’être prof de français ??


    • rosemar rosemar 15 avril 17:20

      @marmor

      Pourtant, ce savon a fait la renommée de la ville d’Alep et je pense que les Syriens sont attachés à ce savoir-faire....

    • Areole 15 avril 17:27

      @marmor

      « Vous êtes sûre d’être prof de français ?? »
      Vous savez mon brave monsieur, le niveau baisse, même chez les profs de français...

    • rosemar rosemar 15 avril 17:36

      @Areole

      Et à part ça, vous n’avez rien à dire sur le savon d’Alep ??

    • V_Parlier V_Parlier 15 avril 21:31

      @rosemar
      Que nous sommes étonnés qu’il en existe encore puisque notre presse omnisciente nous avait dit que l’armée syrienne avait rasé Alep en la reprenant aux tendres rebelles...


    • rosemar rosemar 16 avril 08:34

      @V_Parlier

      Oui, enfin, la production de ce savon a été considérablement réduite.

    • Jonathan Livingstone 16 avril 10:09

      @Areole
      En fait si le niveau baisse c’est avant tout parce qu’il baisse chez les profs (pas seulement de français).


    • rosemar rosemar 16 avril 11:01

      @Jonathan Livingstone

      Et rien à dire sur le savon d’Alep ?? 

    • rosemar rosemar 15 avril 17:38

      @foufouille

      Je sais que les arnaques sont nombreuses, merci pour ces liens... il faut vérifier attentivement la composition...

    • foufouille foufouille 15 avril 17:54

      @rosemar
      si c’est vérifié ............
      le deuxième est un vendeur de savon bio.
      tu as aussi des bons savons au lait d’ânesse bien moins cher.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 15 avril 18:18

      @rosemar

      il faut vérifier attentivement la composition...

      Certes... Mais, c’est quoi votre truc perso pour vérifier ATTENTIVEMENT la composition ? Un labo de chimie ambulant ?


    • rosemar rosemar 15 avril 18:50

      @Robert Lavigue

      Tout de même, la composition figure sur la boîte... l’odeur de laurier est caractéristique, et puis, une fois qu’on a testé le produit, on voit si le savon est bon pour la peau...

    • rosemar rosemar 15 avril 18:51

      @foufouille

      Du savon au lait d’ânesse ? Je n’ai pas encore testé, mais il faut, sans doute, que le pourcentage de ce lait soit conséquent, tout de même...

    • marmor 15 avril 19:03
      @rosemar
      lait pour le corps au lait d’ânesse
      crème de jour au lait d’ânesse
      Anti-ride au lait d’ânesse
      Savon au lait d’ânesse
      substituant au lait de vache pas les allergiques
      Vous ne connaissez pas tout ça ?? Toutes les femmes prenant soin de leur peau connaissent les bienfaits de ce lait, allons, allons . Cléopâtre disposait de 700 ânesses qui lui fournissaient les 500 litres quotidiens qui servaient à son bain. Et votre culture de prof alors hein ???

    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 15 avril 19:10
      @rosemar

      Nous on a déjà testé 560 nartics au lait d’ânesse smiley

      On en attend un sur Cheminade qui veut augmenter les profs de 20 % !

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 15 avril 19:28

      @rosemar

      Tout de même, la composition figure sur la boîte...
      Désolé, je ne lis pas l’arabe !
      Et puis, je me méfie... C’est vous-même qui écrivez en permanence que les zétiquettes sont mensongères, les commerçants des voleurs, etc.
      Ca doit être pareil avec les commerçants zarabes. Non ?

      et puis, une fois qu’on a testé le produit,
      Ouais... Si vous croyez que je vais garder l’étiquette du savon pendant 3 ans pour me rappeler de la marque !

      Zauriez pas un article de Télérama avec les bonnes zadresses des commerces zéquitables et participatifs ou faut-il que je demande directement à Assad ?


    • Bernie 2 Bernie 2 15 avril 19:46

      @rosemar

      Du savon au lait d’ânesse ? Je n’ai pas encore testé

      Peut être pas, mais du lait pour ânesse, sure que vous faisiez partie du panelsmiley


    • rosemar rosemar 15 avril 20:58

      @marmor


      J’ai l’impression que certains ne savent pas lire... J’ai dit que je n’avais pas testé ce savon, ce qui ne veut pas dire que je n’en ai pas entendu parler, et que je ne connais pas...

      Pour ma part, j’apprécie le savon d’Alep, son parfum subtil et je vous le conseille !


    • baldis30 15 avril 22:11

      @Robert Lavigue

      Si vous faites une fixation sur le savon d’Alep, il y a aussi les savons fabriqués en France et pas seulement à Marseille...

      Si vous avez des doutes regardez aussi la presse italienne pour le produit équivalent !


    • babelouest babelouest 16 avril 07:07

      @rosemar
      je connais une savonnerie artisanale, où les tenanciers prennent la peine de ne pas mélanger les laits de leurs différentes ânesses, ce qui est assez exceptionnel. Le résultat est à la hauteur des ambitions.
      http://ducoqalane.fr/savonnerie-marais-poitevin.html


    • rosemar rosemar 16 avril 08:39

      @babelouest

      Merci pour ce lien !

  • UnLorrain 15 avril 20:49

    Article digne d’intrt. Le savon,la peau forcement vient a la suite...qu est ce qui est bon pour la peau,ma peau de MES fesses,celle qui doit preoccuper avant toute autre hehee.. qu est ce qui ne nuit pas au sebum,vitale pour l organe qu est la peau de MES fesses.


  • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 15 avril 21:25

    Lancement du financement participatif d’un voyage (aller simple) de Rosemar, à destination d’Alep, afin qu’elle puisse nous informer avec certitude s’il existe encore UN ou DEUX savonniers.


Réagir