vendredi 29 mars - par rosemar

Une tragédie grecque censurée à la Sorbonne...

JPEG

Eschyle, auteur grec du 5ème siècle avant JC, censuré à la Sorbonne... on peine à le croire ! Et pourtant, c'est ce qui s'est passé ce lundi 25 mars : la tragédie Les Suppliantes d'Eschyle n'a pu être jouée, à la Sorbonne, où des groupuscules antiracistes ont bloqué la représentation.

 

Comment une pièce antique peut-elle ainsi susciter la controverse ? 

 

Trois associations antiracistes, la Ligue de défense noire africaine (LDNA), la Brigade anti-négrophobie et le conseil représentatif des associations noires de France (Cran) ont mis fin à la représentation de la plus ancienne tragédie d’Eschyle, Les Suppliantes. Ayant recours à la force, à des injures, des étudiants et les associations ont forcé les comédiens à quitter la scène.

 

Un tel déchaînement de violences a été déclenché par le recours aux "black faces", c’est-à-dire le fait que des individus blancs se griment en individus noirs. Ces derniers y voient là une appropriation culturelle, descendant directement de la colonisation.

Dans la tragédie d'Eschyle, les Suppliantes ou Danaïdes sont des exilées qui ont fui l’Égypte et le mariage que veut leur imposer leur oncle Egyptos. Accompagnées de Danaos, elles demandent asile dans la cité d’Argos. Après quelques hésitations, le roi accepte de les protéger. Ces jeunes femmes luttent pour leur liberté.

Un beau message, donc, une leçon de courage, une volonté d'émancipation : comment peut-on ne pas voir la valeur de cet héritage antique ?

 

Si la mise en scène de Philippe Brunet fait intervenir des masques noirs, c'est bien sûr une façon d'évoquer l'origine égyptienne des Danaïdes.

Aucune référence raciste dans cette utilisation...

 

Eschyle dénonce dans la plupart de ses tragédies l'hybris, la démesure dont se rendent coupables les hommes.

Et c'est précisément cette hybris qui a emporté les associations responsables de cette interdiction et de cette censure...

Une hybris intolérable qui passe par la violence, les insultes, l'aveuglement : on s'en tient là à la mise en scène de la pièce, refusant de comprendre et d'analyser le message contenu dans l'oeuvre.

 

On s'attache aux apparences : et c'est précisément ce contre quoi doivent lutter nos sociétés.

On voit bien que l'action de ces organisations anti-racistes risque dans ce cas précis d'être contre-productive et dangereuse.

Censurer la culture, refuser d'entendre la signification d'une oeuvre, héritage de l'antiquité, c'est très grave et intolérable.

"Au nom de l'antiracisme, une forme de racisme est en train de s'installer", s'est contenté de déplorer Jean-Michel Blanquer.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/03/une-tragedie-grecque-censuree-a-la-sorbonne.html

 



44 réactions


  • Chantecler Pink Marilyn 29 mars 14:30

    h là là, ils sont aussi bêtes que les gens qui disent que ceux qui critiquent Israël sont antisémites...


  • Chantecler Pink Marilyn 29 mars 14:45

    La censure étant le contrôle officiel autorisant ou non la publication ou la diffusion d’œuvres diverses, en totalité ou partie, ou encore l’ensemble des personnes officielles qui autorisent, après contrôle, la publication ou la diffusion d’œuvres diverses, il ne s’agit pas là de « censure » à proprement parler, mais d’entrave à la liberté d’expression, de sanction inappropriée et illégitime ou encore de violence assimilable à un « autodafé », au sens étymologique : un acte de foi reposant sur des croyances.


    • Fergus Fergus 29 mars 18:53

      Bonsoir, Pink Marilyn

      Vous avez raison d’apporter cette précision. 


    • astus astus 30 mars 12:34

      @Fergus
      Les nouveaux maîtres à penser sont de retour : si je critique les islamistes intégristes qui s’opposent à la liberté et veulent imposer leur loi, je suis islamophobe, si je n’aime pas la politique actuelle d’Israël , je suis antisémite, si je formule quelques réserves aux croyants salvateurs de planète qui vivent en ville et ne connaissent rien de la nature, je suis climatoseptique, si je continue de manger modérément de la viande en critiquant la secte végan je suis un affreux spéciste méchant avec les animaux, si je fais une blague sur des gens de couleur comme ils peuvent le faire eux-mêmes sur les blancs je suis forcément raciste, si je critique l’utilisation abusive, et inadaptée, du « droit à l’enfant ou à la santé », c’est que je suis un ennemi du genre humain...
      Et l’on pourrait continuer la liste des paranos détenteurs de vérité qui sont sur une pente totalitaire que je conteste aussi, notamment sur Agoravox, ce qui excite les moinsseurs imbéciles de tout poil qui viennent se venger de n’être pas suffisamment reconnus alors que pourtant tout les désigne.


  • bedeau bedeau 29 mars 15:03

    bienvenue dans le XXIme siècle progressiste 


    • mmbbb 30 mars 10:09

      @bedeau le « progressiste » de ce XXI nous amenera a une libanisation de l Europe. Nous en avons les prémices . Il est étrange que l histoire ne serve jamais . 


  • Jean De Songy Jean De Songy 29 mars 15:11

    Le rap est l’avenir de la civilisation européenne.



  • Donatien Donatien 29 mars 15:49

    Votre expression écrite soit toujours aussi navrante ne doit pas être un obstacle au soutien que vous apportez à la liberté de création artistique et à la condamnation de cette censure particulièrement hypocrite et liberticide....


  • L'Astronome L’Astronome 29 mars 16:53

     

    L’on a affaire à la parano des gros nez et de leurs thuriféraires.

     


  • Raymond75 29 mars 17:34

    Ces gens montrent clairement qu’il faut mettre fin à l’immigration subie, et faire comme le Canada (pays démocratique et état de droit) : définir les besoins en immigration (qualification, nombre, capacité d’assimilation), et être intransigeant avec tout comportement communautariste.

    Les personnes dont vous parlez n’ont pas leur place en France, et on ne leur a pas demandé de venir.


    • OMAR 29 mars 19:31

      Omar9
      .
      @Raymond75 ; « Canada .. être intransigeant avec tout comportement communautariste. ».

      .
      Arrête d’écrire des idioties et d’étaler de fausses informations.
      .
      Tu ne connais rien de la vie, au quotidien et à la réalité canadienne.
      Sinon, tu aurais entendu parler du Montréal juif, du petit Maghreb ou de la petite France :
      https://www.lexpress.fr/emploi/montreal-en-six-quartiers-du-maghreb-a-l-italie_1698445.html
      .
      Et arrête aussi de jouer au « On » car il te manque un« C » au début, surtout que la Canada, lui, raffole des blacks, blancs & beurs...
      https://www.immigrer.com/canada-va-accueillir-1-million-de-nouveaux-arrivants-dici-2020-faire-partie/


    • Raymond75 29 mars 21:06

      @OMAR

      "omar’ cela prend un ’h’ au début et un ’d’ à la fin.


    • OMAR 29 mars 21:25

      homard9
      .
      @Raymond75
      .
      Transformé ainsi, je donne aussi du plaisir gustatif et digestif aux etres humains.
      .
      Contrairement à toi dont l’avatar rime avec .... kon...


    • oncle archibald 30 mars 08:50

      @OMAR

      Différence colossale avec ce qui se passe en Europe : le Canada a besoin de travailleurs pour des raisons démographiques et c’est le gouvernement lui-même qui propose à ceux qui correspondent à ces besoins définis d’immigrer au Canada avec la formule « le Canada est prêt à vous accueillir ».

      Rien à voir avec des pays ou il y a déjà beaucoup trop de chômeurs, beaucoup trop de gens mal logés qui espèrent accéder à une HLM, bref ou absolument rien n’est prêt pour accueillir de nouveaux émigrés dont nous n’avons pas besoin et qui malgré ce passent illégalement les frontières !


  • ZenZoe ZenZoe 29 mars 17:43

    A vrai dire, je pense que ces associations s’en fichent un peu d’Eschyle, de la culture antique et du roi d’Argos. Elles recherchent avant tout des moyens d’exister en nous gonflant tous les jours que Dieu fait. Si on pouvait leur couper les vivres, la société toute entière s’en porterait mieux.

    Sinon, comme il a été dit plus haut, il ne s’agit pas de censure. Merci d’utiliser les bons mots.


  • waymel bernard waymel bernard 29 mars 18:33

    Combien d’étudiants à la Sorbonne ? Combien d’activistes de ces trois organisations racistes (anti-blanches) présents pour bloquer la représentation ?


  • Fergus Fergus 29 mars 18:51

    Bonsoir, Rosemar

    Excellent article qui eût peut-être gagné à être rédigé sur un ton plus virulent tant est consternante l’attitude d’associations  en premier lieu le CRAN — qui, avec ce type d’action débile, desservent la cause qu’elles prétendent servir !


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 mars 19:03

    Et moi qui ai pas mal de fois pris des descendantes d’Afrique en levrette...Elles la tête dans l’oreiller , et moi mâle blanc les lutinant fièrement . Mea culpa , je ne savais pas montrer ainsi ma nature raciste et colonisatrice.


  • OMAR 29 mars 19:41

    Omar9

    .

    @rosemar : « .. un tel déchaînement de violences a été déclenché par le recours aux »black faces"

    .

    Ils sont cons les promoteurs de cette pièce, car ils auraient pu recruter des acteurs ou figurants blacks, et personne n’aurait trouvé à redire.

    .

    Sinon, @rosemar, les sujets islamophobes, ça ne t’intéresses plus ?


    • Fergus Fergus 29 mars 20:51

      Bonsoir, OMAR

      « Ils sont cons les promoteurs de cette pièce, car ils auraient pu recruter des acteurs ou figurants blacks, et personne n’aurait trouvé à redire »

      Pas du tout ! Ce sont les acteurs de la Cie Demodocos qui étaient en scène, et ils ont fait avec les personnes qui composent la troupe ! 


    • Fergus Fergus 29 mars 20:53

      Une précision importante : cette troupe et ses acteurs sont spécialisés dans le théâtre antique.


    • OMAR 29 mars 21:41

      Omar9
      .
      Salut @Fergus
      .
      En vérité, le choix des acteurs importe peu, l’essentiel étant la portée du texte et les visées sincères du metteur en scène.
      .
      Mais étonnant que cette troupe ne comporte en son sein aucun black ou basané.
      .
      C’est le même constat dans les films ou séries télévisées où les personnages maghrébins et/ou musulmans sont interprétés par des acteurs d’autres communautés :
      .
      Je vous laisse découvrir qui est Slimane, le beur, de Soda :William Lebghil :


    • mmbbb 30 mars 10:00

      @OMAR C est cela même, se coucher devant les oukases de ces ass payees par le contribuable, devient inadmissible . Deja le joueur Griezamm dut s ’excuser . Fielk , l avait prédit , cet antiracisme est devenu une idéologie mortifère. Arrêtes de nous emmerder , tu devrais ecrire un article sur la conditions des immigres dans les pays de la meme confession, tes pays freres Les Emirats arabes Unis . Ils feraient moins les zouaves . Quant a on pays d ’origine , l Algerie , les migrants noirs en l occurrence sont expulses manu militari , tu ne t émeus guere sur cette « black phobie » .  Puisque Rosemar décrit un texte antique, les philosophes antiques avaient deja expose que la faiblesse de la democratie est la demagogie "
      Exercice du pouvoir par des factions populaires ou par leurs meneurs, avec les abus qui en résultent ; système de gouvernement correspondant. Démagogie effrénée. Les peuples roulaient dans les alternatives d’une démagogie furieuse et d’une tyrannie atroce (Michelet, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 167). "

      Nous y sommes H omard D . Cela termina mal. 


  • Julien S 29 mars 21:13

    Qui nous débarrassera des Grecs et des Romains ? 

                    Joseph Berchoux, Epître contre les anciens, vers 1800

    .

    Merci aux organisations progressistes d’avoir fait tout haut ce que tant de potaches avaient depuis des générations souhaité tout bas ! 


  • Olivier 29 mars 22:15

    En réalité c’est la culture occidentale dans son ensemble qui est attaquée et délégitimée par ses groupuscules qui bénéficient toujours d’une complaisance des plus suspectes. 


  • pierrot pierrot 30 mars 10:37

    Bonjour, bien évidemment, je désapprouve cet acte de censure.

    Mais je n’ai pas compris pourquoi dans cette pièce « les Suppléantes » d’Eschyle il y avait un quelconque intérêt à grimer des acteurs en noirs !


    • Fergus Fergus 30 mars 11:44

      Bonjour, pierrot

      Danaos, le père des Danaïdes, gouvernait la Libye et avait eu ses 50 filles de différents mariages avec des femmes libyennes dont certaines étaient noires, le territoire comprenant les actuels Niger et Tchad.


    • baldis30 30 mars 13:44

      @pierrot

      de la même façon qu’il y avait ( et qui existe encore) de représenter Agamemnon de La belle Hélène par un grimage rappelant Napoléon III ! Et Hélène elle-même n’aurait pas été la représentation d’une personnalité qui paya de sa personne .... 
       il faut aller au théâtre ... Godin l’avait bien compris en créant le familistère : le théâtre à la sortie de l’école ... il parait que des socialistes, éléments d’une peuplade aujourd’hui disparue, s’en seraient aperçus ! Mais c’est vieux !
       Par principe personnel celui qui s’attaque au théâtre est un con qui n’accepte pas le miroir de la société dans laquelle il vit !
      Après on apprécie ou pas la pièce, l’auteur, les acteurs, c’est autre chose ... APRES seulement !


    • pierrot pierrot 30 mars 15:41

      @Fergus
      Bonjour Fergus, merci pour cette explication.


    • Robespierre 30 mars 15:44

      Peut-être fallait -il s’abstenir de grimer des acteurs en noirs , tout simplement.


    • Fergus Fergus 30 mars 17:04

      Bonjour, Robespierre

      Certainement pas !
      D’autant moins qu’un spectacle de ce genre ne vise en aucune manière à se moquer des Noirs fut-ce sur un ton paternaliste  comme dans la tradition du « blackface » américain.


    • Robespierre 30 mars 18:29

      Bonjour Fergus

      L’intention des auteurs n’est pas la question, ce n’est pas ce qui est reproché ici , peu importent les intentions. De plus le black face a aussi été pratiqué en France sauf qu’on ne lui a pas donné de nom.


  • paulau 30 mars 13:04

    Élément de réponse aux associations noires :

    On lira avec intérêt le paragraphe traitant de la [b]traite intra-africaine [/b].

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Traites_n%C3%A9gri%C3%A8res


  • Pale Rider Pale Rider 1er avril 09:53

    Le politiquement correct atteint des proportions ridicules. Ainsi, Jean Lassalle s’est fait conspuer à l’Assemblée Nationale parce qu’il ne comprenait pas qu’une « ministre femme » puisse être favorable à la fermeture de certaines maternités. O horreur ! il s’était rendu coupable de sexisme alors que, n’en déplaise à certains LGBTI (liste d’initiales en constance expansion), ce sont toujours les femmes qui mettent les enfants au monde et qui, donc, sont les premières concernées par les paternités... euh, par les maternités. On est en plein délire.

    C’est comme ces panneaux interminables : « Terrain destiné à la communauté des gens du voyage ». Avant, on disait : les « nomades », ce qui n’était et n’est toujours pas une insulte.


Réagir