mercredi 5 mai - par Philippe Huysmans, Complotologue

Vaccin Pfizer, la Rolls-Royce des poisons ?

En cette époque où le pouvoir, les médias à la botte et les vedettes stipendiées essayent à toute force de nous vendre le vaccin comme s’il s’agissait de la panacée, puisqu’il n’existe aucun remède contre le covid (mantra), je crois qu’il serait bon de s’arrêter deux minutes pour réfléchir, avant de commettre l’irréparable.

Se faire inoculer un vaccin n’a rien d’anodin, surtout qu’en l’espèce, on ne peut pas vraiment parler de vaccins, mais bien de thérapies géniques n’ayant jamais été expérimentées sur l’homme, dont on ne connaît rien des effets à long terme, et qui restent, quoi qu’on en dise, au state expérimental de phase III jusqu’en 2023 au moins. On a oublié de vous le dire, ça ? Ce sont pourtant des données publiques fournies par les fabricants et centralisées sur le site https://clinicaltrials.gov/.

D’ailleurs ces thérapies n’ont jamais fait l’objet d’une autorisation de mise sur le marché autre qu’une AMMC, soit une autorisation de mise sur le marché conditionnelle. La condition sine qua non pour qu’un traitement encore en phase de test puisse être mis sur le marché étant qu’il n’existe aucun traitement reconnu contre la maladie. Vous commencez à comprendre l’empressement des États, des Diafoirus de plateau et des lobbies qui leur graissent la patte pour nier l’efficacité des nombreux traitements qui ont pourtant fait la preuve de leur efficacité ? Ceci est aujourd’hui attesté par des dizaines d’études scientifiques publiées dans des revues à comité de lecture.

Exit donc l’hydroxychloroquine, déclarée substance vénéneuse de classe II par Agnès Buzin en date du 13 janvier 2020, soit trois mois avant les premiers cas de covid en France. Je ne sais trop ce qu’elle vaut comme médecin, mais en tout cas elle aurait pu faire une belle carrière comme voyante extra-lucide. Exit aussi l’Ivermictine récemment déclarée tout aussi dangereuse et inefficace contre le covid.

Pourquoi se faire vacciner ?

Oui, je sais, dans la psychose actuelle, la question peut paraître saugrenue, c’est pourtant la première à laquelle vous devriez répondre pour prendre en connaissance de cause la bonne décision, ou la moins mauvaise en tout cas.

Il faut savoir que le covid ne tue pas tout le monde, loin s’en faut. En fait si vous avez moins de 75 ans et que vous ne souffrez d’aucune comorbidité (cancer, hypertension…), vous n’avez pratiquement aucune chance d’en mourir. L’âge moyen des personnes décédées est de 82 ans, la moitié d’entre-elles avaient plus de 85 ans (médiane).

D’autre part, on sait que l’efficacité des vaccins est fortement diminuée chez les personnes âgées, tout simplement en raison de la dégradation progressive de leur système immunitaire.

Le vaccin n’empêche ni d’attraper le covid, ni de le transmette, dès lors on pourrait se demander à quoi il sert et en vertu de quoi les personnes vaccinées représenteraient un moindre danger en population générale que les non-vaccinés. Nous verrons plus loin que c’est probablement le contraire qui se passe.

Dangerosité des vaccins

Les médias ne vous parlent que d’effets secondaires rares. La réalité est très différente, ainsi qu’en témoignent les remontées de pharmacovigilance (EUDRA). 

Ceci sans même parler des centaines de milliers de cas d’effets secondaires graves, parfois permanents. On n’est loin des effets secondaires constatés les autres années avec le vaccin contre la grippe saisonnière, ou le vaccin contre la poliomyélite, là.

Et pourtant on continue à vous vendre ces vaccins comme si c’étaient des produits anodins, n’hésitant pas même parfois à vous encourager à les prendre en vous offrant un petit cadeau. En Chine c’est une boîte d’oeufs, aux US c’est de la marijuana, ou un donut, ou un bon de réduction au Costco, et ça viendra probablement en France et en Belgique aussi. Si ces vaccins étaient les merveilles qu’on nous annonce, faudrait-il vraiment nous payer pour qu’on les prenne ?

Pourtant, les autorités et les fabricants sont parfaitement conscients de ce qu’ils essaient de nous refiler, et ne s’en cachent même pas, c’est juste que ces informations ne seront jamais relayées par les médias. Ainsi, en Australie, on peut retrouver, sur un site gouvernemental, un projet de décret1 autorisant les militaires à vacciner la population disant ceci :

Public Health Act 2016 (WA) – Instrument of Authorisation – Authorisation to Supply or Administer a Poison [SARS-COV-2 (COVID-19) VACCINE – Australian Defence Force] (No.2) 2021

Guidance : An authorisation by the Chief Health Office under the s. 197 and s.198 Public Health Act 2016 (WA) to authorise relevant Australian Defence Force employees to supply and administer the COVID-19 Vaccine.

Ce qui donne en français « Loi de 2016 sur la santé publique (WA) – Instrument d’autorisation – Autorisation de fournir ou d’administrer un poison [VACCIN SARS-COV-2 (COVID-19) – Force de défense australienne] (n ° 2) 2021″. Donc en gros, pour autoriser les forces armées australiennes à vacciner, ça prend un décret autorisant à la fourniture et à l’administration par celles-ci d’une substance vénéneuse (poison). C’est pas très rassurant, mais au moins, c’est cash.

Pourquoi titrer sur le Pfizer ?

C’est vrai, à mon avis il n’est pas forcément le pire même si en pratique ça reste quand même celui qui a le plus tué au moment où j’écris ces lignes. Mais le vaccin Pfizer est intéressant en soi, en raison de ce qu’on trouve dans les documents qui ont servi de base à l’obtention de son autorisation de mise sur le marché conditionnelle, notament le document intitulé « A PHASE 1/2/3, PLACEBO-CONTROLLED, RANDOMIZED, OBSERVER-BLIND, DOSE-FINDING STUDY TO EVALUATE THE SAFETY, TOLERABILITY, IMMUNOGENICITY, AND EFFICACY OF SARS-COV-2RNA VACCINE CANDIDATES AGAINST COVID-19 IN HEALTHY INDIVIDUALS », que vous pouvez télécharger directement chez Pfizer.

Dans ce document, allant des points 8.3.5.1 au point 8.3.5.3 on peut lire2 :

8.3.5.1 Exposition durant la grossesse (EDP)

Une femme enceinte lorsqu’elle est exposée ou après avoir été exposée à une intervention de l’étude en raison d’une exposition environnementale. Voici des exemples d’exposition environnementale pendant la grossesse :

  • Une femme membre de la famille ou un professionnel de la santé déclare qu’elle est enceinte après avoir été exposée à l’intervention de l’étude par inhalation ou par contact avec la peau.
  • Un membre masculin de la famille ou un professionnel de la santé qui a été exposé à l’intervention de l’étude par inhalation ou par contact cutané puis expose sa partenaire avant ou à peu près au moment de la conception.

Vous avez bien lu, une femme enceinte qui ne ferait qu’être en contact avec un soignant ou un membre de sa famille ayant été exposé à l’intervention de l’étude. Cette exposition peut entraîner des effets secondaires sérieux (SAE) :

(…) Les issues de grossesse anormales sont considérées comme des SAE. Si l’issue de la grossesse répond aux critères d’un SAE (c.-à-d. Grossesse extra-utérine, avortement spontané, mort fœtale intra-utérine, décès néonatal ou anomalie congénitale), l’investigateur doit suivre les procédures de déclaration des SAE. Les informations supplémentaires sur les issues de grossesse signalées à Pfizer Safety en tant que SAE sont les suivantes :

  • Avortement spontané, y compris fausses couches et avortement manqué
  • Les décès néonataux survenant dans un délai d’un mois après la naissance doivent être déclarés, sans égard au lien de causalité, en tant qu’EIG. De plus, les décès de nourrissons après 1 mois doivent être signalés comme des EIG lorsque l’investigateur évalue le décès du nourrisson comme étant lié ou possiblement lié à l’exposition à l’intervention de l’étude.

Au point 8.3.5.3, on parle d’exposition professionnelle :

8.3.5.3 Exposition professionnelle

Une exposition professionnelle se produit lorsqu’une personne reçoit un contact direct imprévu avec l’intervention de l’étude, qui peut ou non conduire à la survenue d’effets secondaires. Ces personnes peuvent inclure les prestataires de soins, les membres de la famille et d’autres rôles impliqués dans les soins des participants. 

L’enquêteur doit signaler l’exposition professionnelle à Pfizer Safety dans les 24 heures suivant sa prise de conscience, qu’il y ait ou non un effet secondaire sérieux (SAE) associé. Les informations doivent être déclarées à l’aide du formulaire de rapport Vaccine SAE. Étant donné que les informations ne concernent pas un participant inscrit à l’étude, les informations ne sont pas enregistrées sur un CRF ; cependant, une copie du formulaire de rapport VaccineSAE rempli est conservée dans le fichier du site de l’investigateur.

En gros, le simple fait de cotoyer un participant à l’étude (un vacciné, quoi) pourrait être cause d’effets secondaires sérieux. Plus fort que le tabagisme passif, nous avons les effets secondaires contagieux, à ct’heure.

Et si on parlait de la protéine Spike ?

Si l’on se base sur diverses études déjà publiées ici et là, on s’aperçoit que ce pourrait bien être les spicules synthétisées par nos propres cellules suite à l’entrée des segments d’ARNM dans nos cellules qui pourraient être la cause des effets secondaires les plus graves.

La protéine de pointe du SRAS-CoV-2 déclenche la signalisation cellulaire dans les cellules hôtes humaines : implications pour les conséquences possibles des vaccins COVID-19

il est important de savoir que la protéine de pointe produite par les nouveaux vaccins COVID-19 peut également affecter les cellules hôtes. Nous devons surveiller attentivement les conséquences à long terme de ces vaccins, en particulier lorsqu’ils sont administrés à des personnes par ailleurs en bonne santé. Source
Dans cette autre étude menée par le Dr. Pavel Solopov, professeur assistant au Frank Reidy Research Center for Bioelectrics de l’Université Old Dominion :

En utilisant un modèle murin nouvellement développé de lésion pulmonaire aiguë, les chercheurs ont découvert que l’exposition à la seule protéine de pointe du SRAS-CoV-2 était suffisante pour induire des symptômes de type COVID-19, y compris une inflammation sévère des poumons.

Nos résultats montrent que la protéine de pointe du SRAS-CoV2 provoque des lésions pulmonaires même en l’absence de virus intact. Ce mécanisme auparavant inconnu pourrait provoquer des symptômes avant qu’une réplication virale substantielle ne se produise. Source

Je n’ai pas la prétention d’être généticien, mais il semble que les indices commencent à pointer nettement vers cette fameuse protéine spike qui est le principe actif du vaccin puisque précisément l’injection d’ARN messager vise principalement à la faire synthétiser par nos propres cellules. Seulement voilà, si cette protéine a potentiellement des effets pathogènes en elle-même, je ne suis pas certain que la faire produire en masse par nos cellules soit une bonne idée. Pire, que se passera-t-il lorsqu’à l’automne les vaccinés rencontreront un coronavirus ayant un profil similaire ? Comment leur système immunitaire réagira-t-il ?

Toutes ces questions, personne n’y répond et les fabricants de vaccins pas plus que les autres diafoirus de plateaux qui voudraient à tout prix nous faire piquer, mais qui, quand ils sont touchés par le covid, vont se faire soigner chez le Prof. Raoult à l’Hydroxychloroquine avant de nous revenir, tous frais, pour dire qu’il n’existe aucun remède à la maladie.

La came, ils la vendent, mais ils ne la consomment pas, en bons petits dealers qu’ils sont.

Notes

  1. Bizarrement, le document pdf quant à lui n’est pas accessible, et retourne un message d’erreur. Seulement voilà, le code d’erreur (403) ne correspond absolument pas à la description figurant en-dessous de celui-ci. Le document a très probablement été placé en accès restreint, et la description de l’erreur est un mensonge grossier.
  2. Traduction par le Vilain Petit Canard

 



202 réactions


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 5 mai 08:47

    Salut Philippe.

    C’est vrai, mais ça va quand même mieux : le gouvernement vient d’annoncer l’annulation du maintien de la suppression des mesures dont l’abandon de la confirmation avait été abrogé.


    • devphil30 devphil30 5 mai 08:51

      @Séraphin Lampion

      Un vrai langage de politicien
      Séraphin doit briguer un maroquin pour 2022


    • Adèle Coupechoux 5 mai 09:45

      @Séraphin Lampion

      Depuis que cette affaire est plus claire, Je ne sors jamais sans mon entonnoir. smiley


    • @Séraphin Lampion

      Séraphin Président !  smiley


    • @Séraphin Lampion

      L’inénarable couilles-molles smiley


    • Truc-Muche 5 mai 16:04

      @Séraphin Lampion

      Vous auriez pu faire l’ENA !


      @Philippe Huysmans, Complotologue

      Vous écrivez « thérapies géniques », comme beaucoup, mais : thérapie = soins

      Les prétendus « vaccins » à base d’ARNmsg sont des produits de GÉNIE génétique.


    • @Truc-Muche

      Les prétendus « vaccins » à base d’ARNmsg sont des produits de GÉNIE génétique.


      Oui c’est pas faux, du moins de retirer la notion de « thérapie » parce que manifestement le but n’est pas exactement de soigner qui que ce soit.


    • lephénix lephénix 5 mai 20:18

      @Truc-Muche
      « c’est bien vrai, ça ! » (mère Denis)
      plutôt une substance à la composition incertaine d’expérimentation génique dont la visée thérapeutique resterait à prouver en temps réel à l’échelle planétaire...


    • ASTERIX 14 mai 10:36

      @Séraphin Lampion
      CAMARADE HUYSMANS je n’ecris plus d’article SANTE POUR AGORA
      Car ils sont refusés par.. ??. JAI BESOIN D’aide !!

      DES COMPLOTISTES CA N EXISTE PAS les COMPLOTEURS OUI !!!! C EST UN JEU que je vous propose GRATUIT ET vous pouvez participer en complètantt la liste  des COMPLOTEURS PFIZER ASTRAZENECA SANOFI VIRUS MST TRANQUILLISANTS ANTI DEPRESSEURS COVID USA UE TRUMP VON LEYER BARNIER MACRON JHONSON COREE DU NORD CHINE WUHAN................................................................. ...............................................
      ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ................................................................................................................................. ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... ...................................................................... .................


    • ASTERIX 14 mai 11:21

      @ASTERIX

      SUITE :LES GENERAUX ET COLONELS EN CHARENTAISE


  • zygzornifle zygzornifle 5 mai 08:54

    Macron et le vaccin sont les 2 fléaux de cette époque ....


  • leypanou 5 mai 08:57

    En gros, le simple fait de cotoyer un participant à l’étude (un vacciné, quoi) pourrait être cause d’effets secondaires sérieux.  : un médecin a réglé le problème ; chez lui, pas question que des patients vaccinés contaminent les autres (rappelez-vous les champs n’utilisant pas d’OGM et pourtant contaminés aux OGM) (détails 3’41 de vidéo ici).

    Il avait dit : quand on se fait vacciner, il faut assumer les conséquences de son choix.


  • Clocel Clocel 5 mai 09:10

    Le genre d’article qui te vaudra très bientôt une chemise sans manche au pays des hommes en blanc...

    Tu crois que Mengele n’a pas fait de petits ?


    • @Clocel

      Ca me vaudra peut-être pire, à terme. Je m’en fous, j’assume. Je préfère crever que de vivre en dictature.


    • @Philippe Huysmans, Complotologue
      Idem.


    • Clocel Clocel 5 mai 14:47

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      ’xact... ! 

      Pis,,, nous en sommes au IVème Reich, ce n’est pas comme si nous découvrions ces bonnes vieilles méthodes éculées et poisseuses...

      Bon, OK, le maquis, avec la 5G, va falloir jouer fin, pis Dieu est mort, Karl Marx aussi, mais un sans-culotte n’a besoin que d’une bonne grosse paire bien accrochée, paire conceptuelle of course, dans les périodes de troubles les femelles sont quasiment toujours plus affûtées que leurs condisciples mâles, traîner le boulet fait partie de leur héritage.


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 5 mai 09:18

    Très bon article.

     

     ’’En gros, le simple fait de cotoyer un participant à l’étude (un vacciné, quoi) pourrait être cause d’effets secondaires sérieux. Plus fort que le tabagisme passif, nous avons les effets secondaires contagieux, à ct’heure.’’

     

    Bien vu, la comparaison avec le tabagisme passif.


    • Pauline pas Bismutée 5 mai 12:10

      @Francis, agnotologue

      ’Plus fort que le tabagisme passif, nous avons les effets secondaires contagieux, à ct’heure.’’

      Pour le tabagisme, on parle maintenant d’effets tertiaires aussi...(par exemple respirer l’air d’une pièce dans laquelle quelqu’un a fumé)

      Espérons qu’on n’en arrive pas la....


    • @Francis, agnotologue

      Bien vu, la comparaison avec le tabagisme passif.

      Elle n’est pas de moi, mais elle fait sens. Note qu’ici c’est quand même bien pire.


  • Pierre Chazal Pierre Chazal 5 mai 09:24

    Salut Philippe, bon travail. Qui sait, il y aura peut-être bientôt des stèles « Morts pour le virus 2021-2023 » à côté de nos monuments aux morts. Macron n’oubliera aucun visage, aucun nom, j’en suis sûr.

    https://www.bfmtv.com/politique/nous-n-oublierons-aucun-visage-aucun-nom-macron-rend-hommage-aux-100-000-morts-du-covid-19_AD-202104150485.html


    • @Pierre Chazal

      Merci Pierre,

      Perso je pense que ça va être une hécatombe. Les enfermistes en profiteront pour nous dire que c’est la faute au dernier variant Andin++ à double carburateur en ligne, et que donc il faut confiner et vaxxiner encore plus.


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 5 mai 09:40

    Mairde alors cet article est passé !!!!

    J’aurais pourtant parié mon nez de clown qu’il serait rejeté en modé

    Haut les coeurs les amis l’AGORA se revivifie

    L’ESPOIR revient, la lutte continue

     smiley

    Préparons nos ciseaux pour tondre les collabos à la libération

     smiley


  • Adèle Coupechoux 5 mai 09:41

    Merci Philippe pour cette article bien clair et bien documenté.

    Je n’arrive toujours pas à m’expliquer pourquoi la majorité des scientifiques et des médecins se refusent à débattre des questions de santé, comme les traitements, les effets secondaires des vaccins, le port du masque délétère.

    J’ai envoyé des liens concernant ces sujets en demandant qu’en retour, ils m’envoient des liens prouvant que le masque protège du virus, que les traitements n’existent pas, etc...

    Je me trouve face à un mur ou à un « c’est le protocole. Il faut l’appliquer. »

    Comme pour la politique, là encore ils acceptent d’être dépassés et donc ne se renseignent pas où ne veulent pas savoir. Cela leur parait plus confortable.


    • Clocel Clocel 5 mai 10:35

      @Adèle Coupechoux

      Lire Irène Grosjean, tu verras que médecine et santé, ce n’est pas le même cierge qui coule...


    • Adèle Coupechoux 5 mai 10:41

      @Clocel

      Je connaissais, mais c’est toujours bon de s’en rappeler. Je l’évoquais récemment avec un pharmacien qui s’interroge très timidement sur ce qui est en train de se passer.


    • leypanou 5 mai 11:10

      @Adèle Coupechoux
      Je n’arrive toujours pas à m’expliquer pourquoi la majorité des scientifiques et des médecins se refusent à débattre des questions de santé, comme les traitements, les effets secondaires des vaccins, le port du masque délétère  : beaucoup d’agences d’information mondiales dans le Trusted News Initiative se sont mises d’accord pour que toute information négative sur les vaccins n’ait plus droit de cité.

      En particulier, en font partie : Associated Press, AFP ; BBC, CBC/Radio-Canada, European Broadcasting Union (EBU), Facebook, Financial Times, First Draft, Google/YouTube, The Hindu, Microsoft, Reuters, Reuters Institute for the Study of Journalism, Twitter, The Washington Post.

      Ces « scientifiques » savent donc ce qu’on attend d’eux.
      En France, sur beaucoup de sujets, on n’entend qu’une seule voix sur les msm.


    • Adèle Coupechoux 5 mai 11:35

      @leypanou

      De « bons élèves », des confrères qui se soutiennent dans ce délire.


    • @Adèle Coupechoux

      Le « c’était le protocole » était exactement la ligne de défense des accusés à Nuremberg. Ca ne les a pas empêché d’être pendus.


    • sirocco sirocco 5 mai 13:04

      @Adèle Coupechoux
      « ...pourquoi la majorité des scientifiques et des médecins se refusent à débattre des questions de santé... »

      Notamment parce que pour chaque patient qu’il vaccine, le médecin est rétribué.


    • @sirocco

      C’est bâton/carotte. Rétribués à la vaxxination, par les cadeaux des visiteurs médicaux, et s’ils renâclent c’est le bâton du Conseil de l’Ordre.


    • Adèle Coupechoux 5 mai 13:29

      @sirocco

      Même si tous les scientifiques ne vaccinent pas, c’est aussi à prendre en considération. Merci à vous de l’avoir rappelé. 
      https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/covid-19-combien-sont-payes-les-soignants-pour-nous-vacciner-7153549


    • devphil30 devphil30 5 mai 13:33

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      Il y a la déontologie , son amour propre , le serment d’Hippocrate et le respect du patient.

      Si ils ont décider de soigner leur compte en banque alors qu’ils fassent un autre métier


    • stef 5 mai 22:19

      @Adèle Coupechoux
      ils se font des couilles en or avec le covid la vaccination à 40 € la piqouze, les labos ont ramassé 15 milliards d’€ j’en passe et des meilleures


  • rogal 5 mai 09:58

    Vos craintes à l’égard de la spicule (spike) semblent plus que fondées : selon le Salk Institute (non moins ’’prestigieux’’ qu’un autre) l’infection Covid ne serait pas le fait du virus dans son entier mais d’elle-seule. En français, là et ailleurs :
    https://reseauinternational.net/un-nouveau-rapport-fait-la-lumiere-sur-le-culte-apocalyptique-des-vaccins/


    • rogal 5 mai 10:08

      @rogal
      Dans cette traduction ’’billion’’ doit sans doute être remplacé par ’’milliard’’.


  • I.A. 5 mai 10:36

    Enquête rondement menée, logique impeccable, bravo.

    Dans cette pauvre grippe, c’est le degré d’ingérence humaine, de panique, de bricolages en tout genre et de spectacle  qui s’avèrent les plus dangereux.


  • samy Levrai samy Levrai 5 mai 11:00

    3 millions de morts (2020 + 2021 )sur 7.8 milliards d’individus...

    soit 3 morts pour 7800 personnes, c’est en pourcentage : 0.038 % ceci couplé à l’âge médian ou moyen des morts, devrait suffire pour se rendre compte que la simple vie est plus dangereuse que ce virus.


    • devphil30 devphil30 5 mai 13:36

      @samy Levrai

      Ça relativise et ça laisse une bonne marge de progression pour ce virus dont la mortalité est terrifiante .....

      Tellement dangereux que les parents portent des masques mais pas leurs enfants

      Franchement , si nous parlions de peste pouvons nous penser que les parents se comporteraient de la même manière ??

      Donc qu’est-ce qu’ils ont dans le cerveau pour moutonner de la sorte ?


  • Taverne Taverne 5 mai 11:05

    Vaccination d’un enfant de 6 ans :

    Regarde, mon enfant, le joli cadeau que t’apporte Tonton Pfeizer : un menu enfant « vaccin + nuggets et glace » et une belle image. 

    Le parent, (à part), au médecin :

    vous êtes sûr docteur que c’est garanti.

    Madame, il faut vacciner tout le monde pour avoir l’immunité collectivité. Tous les grands savants le disent sur les plateau télé. Les autres pays le font.

    Mais docteur, la science apporte-t-elle toute sa caution et de façon certaine ?

    La science, madame ? Mais voyons, il n’est plus question de science mais d’avoir la foi ! Le vaccin est notre planche de salut ! C’est la SEULE VOIE. Les dangereux mutants sont à notre porte prêts à vous dévorer.

    Mon enfant n’a pas vraiment l’âge de discerner les choses et de décider par lui-même. Il ne va pas m’en vouloir plus tard ?

    Il ne fait AUNCUN DOUTE qu’une fois adulte il vous remerciera de tout son cœur d’avoir décidé à sa place d’adhérer à cet abonnement à vie au vaccin, qui est une offre exceptionnelle à saisir tout de suite. C’est quand même un beau cadeau ,là, que lui fait notre firme. Cela ne se refuse pas.


    • @Taverne

      Salut Taverne,

      Oui, en gros, c’est ça. On est dans une psyop qui cache mal une tentative de dépopulation... Ah, je crois bien qu’il y a un autre mot pour ça, ça ne me revient pas immédiatement smiley


    • Taverne Taverne 5 mai 13:25

      Merci Docteur de prend soin de mon enfant.
      De rien. Merci de signer cette décharge.


    • devphil30 devphil30 5 mai 13:38

      @Taverne

      Bref c’est comme l’héroïne quand tu commences tu ne peux plus arrêter 

      Et on parle de refus de légaliser le cannabis alors que l’on légalise la destruction des défense immunitaire naturelles pour les remplacer par un produit sans recul , dangereux et inefficace 

      Rétablissement de la peine de mort pour les crimes contre l’humanité


  • samy Levrai samy Levrai 5 mai 11:07

    Pour la France 

    100 000 morts pour 68 millions soit 1 mort pour 680 français, c’est 0.14 %

    La vraie science, celle qui ne soigne pas mais enferme et pique avec des OGM semble avoir de piètres résultats.

    Quelle mascarade ! 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 5 mai 12:15

      @samy Levrai
       
       ’’100 000 morts pour 68 millions soit 1 mort pour 680 français, c’est 0.14 %’’
       
       Soit 140 pour 100 000 habitants.
       
       Pour l’Afrique c’est moins de 3 morts pour 100 000 habitants, soit 50 fois moins.


    • devphil30 devphil30 5 mai 13:43

      @samy Levrai

      Et encore 100.000 sont a relativiser car ils ont bien chargé le nombre de covid en oubliant que de nombreuses personnes n’avaient pas prévu de finir l’année pour cause de RDV déjà planifié avec le tout puissant.

      A cela la cause covid à pris le dessus sur la cause grippe et grâce au miracle des chiffre le nombre de morts de la grippe a chuté pour être remplacé par le virus plus d’actualité.

      Quelques complications allergiques habituelles ont fini en covid
      Les EPHAD ont fait le plein de décès covid pour le bonheur de saint véran
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-V%C3%A9ran 

       smiley

  • joletaxi 5 mai 11:12

    le vaccin, rien que le vaccin, on veut du vaccin

    hier le voisin m’appelle
    ses parents, 87 et 83 ans sont vraiment « pas bien »
    ce sont des gens du cru,lui entretient un potager qui alimente toute la famille, et j’en profite aussi, en légumes « sains »
    elle a part l’arthrose, vaque au ménage et son poulailler
    ils ont passé la terrible année covid, en faisant très attention, et en début d’année ils ont été « sauvés », avec la pikouze astra
    depuis ils sont malades, très affaiblis,leur médecin… ben doliprane, les enfants sont très inquiets, au point de m’appeler, sachant que je bricole des trucs pas clairs, homéopathie, aromathérapie,ivermectine
    mais ne vous troublez pas, la balance bénéfice risque reste la doxa
    je ne sais pas la valeur des chiffres publiés dans cet article

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2021/05/03/vaccins-anti-sars-cov-2-massacre-de-masse/

    mais j’ai comme un doute, et quand c’est flou…
    et ils envisagent de vacciner les enfants, serait -on devenu fou ?


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 5 mai 11:52

      @joletaxi

      Salut, intéressant...merci.
      Nous ne sommes pas devenus fous en 2019-20...nous l’étions devenus il y a des millénaires, long sujet, et ce pour moi comme pour certains. C’est juste que là ça se voit..plus..


    • adeline 5 mai 11:58

      @joletaxi
      « la balance bénéfice risque reste la doxa »
      surtout que l’on ne demande jamais les chiffres « bénéfiques »


    • rogal 5 mai 12:14

      @adeline
      Sait-on même comment s’établit cette « balance » ?
      On dit souvent, au-lieu de balance : le rapport. Dans ce cas-ci, le problème est-il vraiment de savoir s’il est « positif » ?
      Mystères et brouillard de la science journalistico-scientifico-gouvernementale.


    • Ben Schott 5 mai 12:23

      @adeline
       
      « surtout que l’on ne demande jamais les chiffres « bénéfiques » »
       
      Il faut se contenter des données constructeur !!! smiley
       


    • @joletaxi

      et ils envisagent de vacciner les enfants, serait -on devenu fou ?

      Oui et les effets secondaires de la Spike notamment sur les vaisseaux sanguins peuvent également apparaître chez des sujets jeunes.


    • devphil30 devphil30 5 mai 13:47

      @adeline

      Le bénéfice est évident ...

      Pas de forme grave ....

      Avec ça tu es rassuré

      Tu peux l’attraper mais tu ne feras pas une forme grave ...
      C’est comme un placebo , on te l’injecte et tu y crois si fort que cela te protège psychologiquement

      Pour le risque , il a été évoqué des morts mais c’est tellement rare que l’on en parle pas trop ....
      Article du complotologue de service
      https://reseauinternational.net/vaccin-pfizer-la-rolls-royce-des-poisons/
      On est quand même proche des 10.000 morts post vaccination
      Et là pas de tranche d’age ça tue à vue même des jeunes


    • GerFran 5 mai 15:41

      @joletaxi

      Vaccin contre le Covid-19 : une troisième dose de Pfizer « probablement » nécessaire, assure le PDG.
      Les personnes ayant reçu le vaccin de Pfizer devront à nouveau recevoir une dose, a affirmé jeudi 15 avril le patron du géant pharmaceutique américain. « Une hypothèse vraisemblable est qu’une troisième dose sera probablement nécessaire, entre six mois et douze mois, et à partir de là, il y aura une vaccination à nouveau chaque année, mais tout cela doit être confirmé », a précisé Albert Bourla, président-directeur général (PDG) de Pfizer, dans des déclarations rendues publiques par la chaîne CNBC. « Et d’autre part, les variants joueront un rôle-clé. »...

      Le Monde, le 16 avril 2021.

  • chantecler chantecler 5 mai 11:23

    Bonjour,

    Le souci de plus avec ces vaccins sous AMC c’est que la veille sanitaire cad le retour des effets secondaires est très superficielle .

    Beaucoup de médecins ne déclarent pas ou minimisent les effets secondaires de crainte de se faire taper sur les doigts ou de se faire mal voir par Bigpharma qui in fine centralise les informations .

    J’avais fourni dans un commentaire un lien d’une vidéo qui parlait fort bien de ce sujet , je pense qu’il s’agissait d’une intervention de Di Vizio mais n’en suis pas totalement certain ....

    Nous en aurons appris des choses sur la gestion de la santé grâce à cette pandémie .


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 5 mai 12:18

      @chantecler
       
      ’’ Nous en aurons appris des choses sur la gestion de la santé grâce à cette pandémie .’’
       
       https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/lettre-de-carole-et-louis-cadeau-89438
       
       Seulement 4’30", mais Ô combien roboratives. A diffuser largement.


    • rogal 5 mai 12:18

      @chantecler
      On parle de 1 % de retours, information qui proviendrait d’une étude étatsunienne.
      Mais suffirait-il de centupler sans précaution les effets déclarés ? Les 10.000 décès recensés par Eudra signifieraient un million de morts à la suite (immédiate ?) de la vaccination.


    • @chantecler

      Nous en aurons appris des choses sur la gestion de la santé grâce à cette pandémie .

      Les survivants en tout cas smiley


    • @chantecler

      Selon le Professeur Emmanuel Chazard :


      L’avantage de la déclaration individuelle de cas, qui est obligatoire, c’est qu’elle se fait en population réelle, donc on a de vrais patients avec de vrais usages de médicaments, des vrais prescripteurs avec tous leurs défauts. Potentiellement, on pourrait avoir beaucoup de patients. A condition, encore, que les médecins identifient que le cas est un effet indésirable du médicament, qu’il pense à le déclarer. Et en pratique, en fait, les médecins ne déclarent que les effets indésirables du médicament qui sont rares ou graves. Donc, s’il y a quelque chose qui est grave mais qui est très connu comme le fait de saigner sous anti-coagulant, à coup sûr, on ne va pas le déclarer. Et s’il y a quelque chose qui est inattendu mais qui n’est pas très grave, ce ne sera pas déclaré non plus. Les autres avantages néanmoins, c’est qu’on a un recueil exhaustif pour chaque cas déclaré. Peu de cas sont déclarés. En pratique, moins de 5% des effets graves... »

      Source :


      https://www.youtube.com/watch?v=bLDabYWIV9g

      De 6 min 55s à 7 min 51s.


      Selon le Professeur Dominique Maraninchi :


      Qui signale ? Logiquement, ce sont les médecins et les pharmaciens. Ils ont une obligation réglementaire de signaler tous les effets indésirables qu’ils ont observés. Vous verrez qu’en réalité, il n’y en a pas beaucoup qui ont déjà fait une déclaration dans leur vie !

      Source : https://www.youtube.com/watch?v=2HjNvwxXFP8

      A partir de 8 min 53s.


      Jean-Claude Grange (2012). Un an de recueil prospectif systématique et d’analyse des effets indésirables dus aux médicaments, aux dispositifs médicaux ou aux procédures en médecine générale. Thérapies, vol 67, Issue 3, Mai-Juin 2012, pp 237-242.

      https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S004059571630837X

      Extrait :

      « Un médecin généraliste français devrait en moyenne déclarer annuellement 9,8 effets indésirables/an (6,9 graves et 2,9 inattendus) correspondant à 388 502 effets indésirables graves par an pour la France entière contre 759 déclarés effectivement en 2008 »



    • devphil30 devphil30 5 mai 13:49

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      Il en restera car certains ont été vacciné avec le sérum physiologique , le placebo ultime réservé à l’élite pour les vaccinations médiatiques


  • MagicBuster 5 mai 11:25

    J’ai demandé à mon médecin ce qu’il pensait du vaccin,

    il m’a répondu, « je ne sais pas je ne suis pas journaliste »


    • devphil30 devphil30 5 mai 13:50

      @MagicBuster

      Excellent


    • reptile Reptile 5 mai 16:16

      @MagicBuster

      Tu sait que tu est la en fraude ZX ?


    • reptile Reptile 5 mai 20:34

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      https://www.disons.fr/?p=61732#comment-115195

      Ca me désole de voir Buster et des types comme Nono ou Pémile qui ont gardé un minimum de bon sens se foutre sur la gueule avec cette bande de timbrés qu’il faut seulement traiter par le mépris …

      Carlito les a laissé publier, ça arrange son petit commerce dont on peu penser qu’il n’est plus trés glorieux …

      Les dingos qui vous ont fait virer à l’époque du H1N1 sont toujours là ….Jean-Lucien, ce connard pontifiant la ramène comme jamais, le fracassé de Taponnat croit qu’il va décrocher le Nobel de médecine alors qu’à 70 balais passés il est obligé de tenir le standard de nuit du Samu faute d’avoir vu assez de patients pour avoir une retraite décente, une cinquantaine de no-life , moitié gâteux pour la plupart, assurent 90% des commentaires de Maboulvox dont l’audience est aujourd’hui celle d’un bulletin paroissial

      merci snoopy86 de cette info croustillante , sur zx smiley

    • @Reptile

      Je suis convaincu ( hypothèse) que tout ce mic mac de revivification n’est qu’un plan de Revelli pour réanimer sa machine à Buzz qui se meurt à petit feu… Je suis aussi convaincu que cette manoeuvre de revivification du grand patron de presse n’est qu’une ânerie supplémentaire …


      Il est en toute grande forme, fufu, il nous sort direct le grand complot avec Carlo en maître des clés, moi en officier traitant, toi et quelques autres en troupes de choc.

      Waou, je sais pas ce qu’il fume, mais j’aimerais en avoir pour moi smiley


    • reptile Reptile 5 mai 20:50

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      en tout cas la il as bien fumer zx/clou-zero/buster ...

      je lui avais pourtant dit de ranger son blog a snoopy86/donatien qui discute avec lui meme smiley


  • MagicBuster 5 mai 11:48

    Ca vous fait rire ^^

    Finalement, le variant breton, plus de beurre que de mal

     

    Le déconfinement sera progressif, il se fera … à la date de son anniversaire

     

    De toute façon, le déconfinement, c’est une fête commerciale  !

     

    Vu le délai pour la vaccination, c’est le … vaccin-glin-glin

     

    Spiderman, Superman,Batman, moi en ce moment je rêve plutôt de rencontrer BARMAN !

     

    Le petit Coronavirus a maintenant 17 mois. Il fait ses nuits de 19h à 6h, parle couramment Anglais, Brésilien, Sud Africain et même Breton !

     

    Reconfinement à Marseille après découverte d’un nouveau virus : le SEUM-19, il serait lié à la qualification du PSG en coupe d’Europe

     

    J’atteste que j’habite à moins de 10 km d’où je me trouve !

     

    Avec ce Covid, on a tous le moral à Zorro. C’est comme à zéro mais avec un masque !

     

    A nice, on ferme les plages pour que personne niçois

     

    On vit une époque où les patients de réa voyagent plus que la plupart des français …

     

    Le variant Français existe déjà mais … Il est en grève !

     

    Il y a un an, c’était la ruée sur le PQ, aujourd’hui, tout le monde est au bout du rouleau !

     

    Sujet de philo pour étudiants en temps de Covid : y a-t-il une vie avant la mort ? Vous avez 6 heures

     

    Rappel à ceux qui me trouvent moche : la perte du goût est un des symptômes du Covid


  • troletbuse troletbuse 5 mai 11:58

    Une fois que les moutons masqués iront dans les vaxxinatoirs tous les 6 mois, il y inclueront la puce et petit à petit une petite dose de poisons pour les vieux par exemple les EHPAD mais de façon aléatoire puis pour cetaines tranches d’âge puis pour les riens. Pas beau ça ?

    De façon à réaliser le vœu de Bill le Gateux, Soros, Attali, etc inscrit sur le Georgia Guidesstones


    • @troletbuse
      Le poison est déjà là. Il n’est pas aléatoire mais systématique. Et la dose n’est pas petite puisqu’elle a suffit à tant de morts et autres effets secondaires graves en si peu de temps. Quid des effets secondaires à 10 ans ? 20 ans ? ...


    • @Giordano Bruno - Non vacciné

      On ne parle pas de 10 ans mais de quelques mois d’ici l’automne, et pour les plus chanceux, 3 ans au plus, autant que j’ai bien compris.


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 mai 13:17

      @troletbuse

      Allez, hop !
      Une population réduite à moins 500 millions d’habitants, cela pour répondre au vœux les plus délirants des auteurs des préceptes du Gatestone, ce Stonehenge de malades mentaux.

      Je ne suis plus étonné par le déni de réalité et la cécité volontaire de gens qui n’ont toujours pas compris que si le droit protège les faibles (normalement...) in ne protège pas nécessairement les naïfs et les imbéciles.

      S’agissant des vaccins, peu importent les mises en garde.
      La mémoire future est oublieuse. Puissions-nous être dans l’erreur et ne pas voir les cercueils transportant par camions militaires vers les crematoria tous ceux qui auront eu à subir les effets de spécialités vaccinales utilisées avant achèvement des processus de mise sur le marché.

      Ils ont coûté des millions et défrayé la chronique, mais ont surtout mis en danger la vie de milliers de Français : top 5 des médicaments les plus controversés de ces dernières années.

      5. L’histoire sans fin du Médiator

      Le scandale du Médiator n’est pas prêt d’être oublié ! Commercialisé par les laboratoires Servier en 1976, le médicament est un coupe-faim pour les diabétiques en surpoids. Mais le benfluorex qui le constitue peut provoquer de sévères atteintes aux valves cardiaques et une hypertension artérielle pulmonaire mortelle. Les laboratoires Servier, pourtant dès le départ informé des risques, maintiennent le médicament sur le marché, jusqu’à son retrait en 2010, suite à la révélation du scandale.

      Mort en 2014, Jacques Servier, ancien PDG du groupe est alors mis en examen pour tromperie aggravée puis pour homicides et blessures involontaires. Toutefois, cinq millions de personnes ont consommé du Médiator et 1 000 à 2 000 décès pourraient lui être imputables. Aucun procès n’est attendu avant 2017, au risque que certains patients ne succombent avant leur indemnisation.

      4. Distilbène : des dégâts sur trois générations

      Prescrit en France contre les fausses couches de 1955 à 1977, le Distilbène est à l’origine de nombreuses anomalies génitales, de stérilité et d’une augmentation de certains cancers chez des enfants exposés in-utéro. Jusqu’à son retrait en 1977, l’hormone de synthèse a été prescrite à environ 160 000 françaises.

      Quinze ans plus tard, les premières femmes, les « filles DES », atteintes de cancers génitaux portent plainte et se lancent dans une longue bataille judiciaire pour que la Cour de cassation confirme la responsabilité du médicament. Depuis, le nombre de plaintes s’est avéré exponentiel : le Distilbène aurait laissé des séquelles jusqu’à la troisième génération.

      3. Le gaspillage des vaccins H1N1

      L’affaire remonte à 2009. En pleine pandémie grippale, la France commande 94 millions de doses de vaccins. Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé, s’appuie sur des prévisions alarmistes et préconise deux injections par personne. Mais l’épidémie se révèle moins grave qu’attendu. Une injection est suffisante et seulement 6 millions de Français se font finalement vacciner.

      En dépit de l’annulation d’une commande de 50 millions de vaccins, les stocks demeurent trop importants et en 2010, 19 millions de doses périmées sont incinérées. Une dépense, achat et destruction inclus, d’environ 400 millions d’euros !

      2. Vioxx : retour sur un tueur en série

      Le Vioxx est un anti-inflammatoire prescrit pour les douleurs liées aux maladies articulaires. Commercialisé entre 1999 et 2004 par le laboratoire Merck, il aurait, selon la FDA (Food and Drug Administration) provoqué 160 000 crises cardiaques et attaques cérébrales et 40 000 décès, rien qu’aux États-Unis.

      En dépit des rapports négatifs qui affluent, le laboratoire Merck et les  autorités sanitaires maintiennent le Vioxx sur le marché jusqu’à son retrait en 2004. Le médicament, un véritable blockbuster, aura rapporté 2,5 milliards de dollars chaque année.

      1. Diane 35 : un détournement d’indication fructueux

      Diane 35, fabriquée par le laboratoire Bayer, a été accusé d’être responsable de 400 décès, au regard du nombre de plaintes déposées. Développé pour combattre l’acné, le médicament a été prescrit pendant 30 ans comme une pilule contraceptive, sans autorisation dans cette indication et vendu 7 fois plus cher qu’une pilule classique…
      Les risques thromboemboliques auxquels il expose les femmes étaient pourtant connus.

      Retiré en mai 2013, Diane 35 a toutefois été remis sur le marché quelques mois plus tard, mais uniquement, cette fois-ci, comme traitement anti-acnéique.

       

      https://www.lelynx.fr/mutuelle-sante/soins/medicaux/medicament/top-5-plus-grands-scandales-pharmaceutiques-medicaments/


    • @Renaud Bouchard

      Je ne suis plus étonné par le déni de réalité et la cécité volontaire de gens qui n’ont toujours pas compris que si le droit protège les faibles (normalement...) in ne protège pas nécessairement les naïfs et les imbéciles.

      Il y a une différence de taille entre le droit, la justice et la loi. La loi est là pour asservir les gueux au profit des bourgeois.

      C’est surtout la recension de ce qui vous est interdit, dès qu’on parle de protéger vos droits, c’est plus la même limonade.


    • devphil30 devphil30 5 mai 13:56

      @troletbuse

      La melinda va quitter son cheri Mister Hyde gates

      On ne sait pas si elle est outré de l’argent qu’il gagne avec son génocide de l’humanité , si elle veux se trouver un petit jeune , si elle veux des sous.


    • troletbuse troletbuse 5 mai 13:59

      @troletbuse
      J’ai oublié un effet important : stériliser surtout la race blanche car les chercheurs sont capables de sélectionner les gênes par race.


    • troletbuse troletbuse 5 mai 14:06

      @devphil305.
      J’ai l’impression qu’ils (les Gateux) se préparent à ce qui va leur tomber sur le dos aux States si Trump revenait.


  • Pauline pas Bismutée 5 mai 12:28

    Si j’ai bien à moitié compris, pour les vaccinés, à part donc les risques accrus de se chopper des infections opportunistes (qui ’passent’), les plus gros dangers sont les maladies auto immunes.. qui les concerneraient TOUS, et contre lesquelles on ne peut pratiquement rien..


  • agent ananas agent ananas 5 mai 12:45

    Est il pertinent d’ajouter que Pfizer a déjà un casier judiciaire ?
    En 2009 Pfizer a été condamné à payer une amende de 2.3 milliards de dollars, un record dans l’histoire des fraudes médicales - pour la promotion de médicaments non approuvés par la FDA.

    https://www.c-span.org/video/?288664-1/pfizer-medical-fraud-settlement

    Or il est bon de souligner que le vaccin Pfizer BioNTech n’a pas été approuvé par la FDA mais seulement d’une EUA (emergency use authorization).

    Selon un communiqué de la FDA :

    "The FDA also expects manufacturers whose COVID-19 vaccines are authorized under an EUA to continue their clinical trials to obtain additional safety and effectiveness information and pursue approval (licensure)
    https://www.fda.gov/news-events/press-announcements/fda-takes-key-action-fight-against-covid-19-issuing-emergency-use-authorization-first-covid-19


Réagir