lundi 15 mars - par George L. ZETER

Vaccins : Pendant les soldes les travaux continuent

JPEG

34 millions de doses fabriquées sur le sol d’Europe vendues à 31 pays hors espace. Les usines tournent à plein pot mais pas pour les habitants du continent, supposé être au monde le plus développé…En matière d’inefficacité, de magouilles et autres calembredaines. C’est le New York Times[1] qui a alerté sur les agissements de la commission européenne ; Les médias « autorisés » sont restés coi comme il se doit.

Pour les 447 millions citoyens du Vieux Continent, seulement 43 millions de doses ont pour l'instant été inoculées par les Etats membres. Les entreprises pharmaceutiques basées en Europe, et qui produisent les vaccins, ont signé des contrats avec différents Etats non-membres de l'Union et se sont engagées sur un calendrier de livraisons. Il faut croire que ces contrats sont en acier comparés à ceux signés par le conseil, car, non content d’avoir des problèmes de livraison, nous découvrons que les 27 sont servis en second ou pourquoi pas en troisième main… Et dire que la France a donné les clefs de sa souveraineté et de son indépendance à cette bande de bras cassés, non élus.[2] Ca m’en cuit la rate au court-bouillon.

Le credo des cranes d’œufs de Bruxelles est : une question de philosophie politique. « L'UE reste attachée au multilatéralisme », explique à FranceInfo Ricardo Borges de Castro, « Bloquer des exportations, ce n'est pas dans la tradition de l'Europe, qui est attachée au libre-échange. Sans compter les engagements pris dans le cadre de COVAX. » Alors qu’en même temps Donald Trump avait interdit l’exportation des vaccins Made in U.S.A vers l’Europe…Il ya a aussi Le fameux miracle vaccinal anglais ! C’est nous, ceux de « l’union » qui ont envoyé 9,1 millions de doses outre-manche, soit plus d'un tiers du total des doses administrées jusqu'à présent aux Britanniques. Mais il y a surtout une raison bien plus pragmatique. « Si Bruxelles interdisait toutes les exportations, cela aurait une incidence sur la chaîne de production, car la plupart des ingrédients indispensables à la fabrication des vaccins se trouvent à l'extérieur du bloc. »[3] Ce qui veut dire qu’un continent entier de près d’un demi milliard d’habitants n’est plus capable de produire ses propres médicaments et vaccins, car dépendant d’autres puissances qui peuvent lorsqu’elles le souhaitent fermer le robinet… Pas étonnant donc, que la commission européenne qui ne représente qu'elle même ait si mal négociée les livraisons aux états membres : l’Europe, devenue une coquille vide, incapable autour d’une table de négociation d’imposer ses vues car, impuissante face aux multinationales, aux lobbies et aux groupes d’influence de toutes sortes. Au jeu de la bataille navale, ce rafiot qui prend l’eau serait « touché-coulé-Titanicsé ». A signaler que l’Italie est le seul pays à avoir bloqué une livraison de vaccins en partance pour l’Australie, et qu’un pays, la Hongrie s’approvisionne chez les russes ce qui crée un appel vers d’autres pays, telle la Grèce, la Slovaquie.[4]

Quant aux contrats…

Là c’est, secret total. Bruxelles, 12 janvier 2021. Quelques eurodéputés ont rendez-vous dans les locaux de la direction générale de la santé. C’est un grand jour pour eux et ils ne cachent pas leur satisfaction. Ils réclamaient depuis septembre 2020 l’accès aux contrats passés au nom des 27 États-membres, entre la Commission et l’industrie pharmaceutique. L’Union a en effet déboursé près de trois milliards d’euros, mais jusqu’à ce jour, rien n’a encore filtré sur la répartition de ces sommes entre les laboratoires, ni sur les prix fixés pour chaque dose de vaccin. Les parlementaires sont autorisés à consulter les documents à tour de rôle, dans une salle de lecture. Ils ont interdiction de prendre des photos, et on leur demande de laisser leur téléphone à l’entrée. Ils n’auront que 45 minutes, montre en main, pour examiner un contrat de 67 pages. Un document dont de nombreux passages ont par ailleurs été caviardés, expurgés. Les parlementaires resteront sur leur faim. Ils n’auront rien appris du prix des vaccins, ni des clauses de responsabilités juridiques ou des lieux de production. C’est donc bien big pharma qui dicte ses volontés et sans aucune discussion possible. Cette manière d’imposer rappelle d’ailleurs les procédures pour entrevoir quelques instants le contrat du CETA entre le Canada et les européens, qui lui aussi n’avait rien laissé filtrer, ce qui prouve bien la main mise par les grands groupes industriels et la finance sur ce qui s’appelait jadis l’union européenne et qui n’est aujourd’hui qu’un ramassis de pays qui se tirent dans les pattes et qui ont perdu toute autonomie sur le grand capitalisme. A ce jour personne n’a vu ces contrats dans leur totalité et ce n’est pas demain que ca arrivera ! Le secret des affaires l’emporte donc sur l’information vers les citoyens. Mais la Commission assume. « On ne rend pas ces contrats publics par amour du secret, on ne rend pas ces contrats publics parce que c’était la condition nécessaire à leur signature », se justifie Guillaume Roty, porte-parole de la Commission européenne en France. « C’était plus important d’avoir des contrats secrets, que pas de contrat du tout. »[5] Comme aveu d’impuissance on ne peut admettre mieux et surtout illustre le chantage de ces labos, qui, n’en on rien à faire de la santé, et qui ne pensent que commerce. Ils ressemblent d’ailleurs de plus en plus aux marchands d’armes.

Les médias : Bourrage de crâne par Le Monde

Les médias relaient la propagande. Le Monde titre en gros : « Vaccins contre le Covid-19 : comment l’Europe tente de combler son retard. Seuls 6,1 % des Européens ont reçu au moins une injection, contre 17,1 % des Américains, 32,1 % des Britanniques et 57 % des Israéliens. La faute à un processus de décision commun plus lent, mais aussi à des campagnes nationales poussives. » Et hop ! Quant aux labos qui vendent à tout va hors continent ? On ramène même une vieille gloire, Thierry Breton qui avec Pascal Soriot, le PDG d’AstraZeneca installé en Australie : « il n’est pas question pour le commissaire européen de relâcher la pression sur le laboratoire britannico-suédois, qui a failli à ses engagements envers les Vingt-Sept et les a contraints à ralentir leur campagne de vaccination. » Hou les menteurs ! Il fait semblant Breton de bosser dur et d’avoir du pouvoir, de « mettre la pression »... Eventée ! Vue les bénefs que va faire ce labo, les arguments du commissaire ne doivent certainement pas lui faire trop peur. Tout est dans la façade : des « mecs » qui donnent l’air de se battre comme des lions pour faire avancer la vaccination, big-pharma qui avance à pas feutrés, ce qui a pour résultats… Que seul 6% des gens sont vaccinés depuis le mois de décembre ! Et ne parlons pas de la France qui est un des pires élèves de cette classe de cancres et se classe 49ème entre la Slovaquie et la République Tchèque.[6] Et Le Monde continue sa tite chansonnette à sornettes : « A Bruxelles et dans toutes les capitales européennes, on s’active pour tenter d’accélérer le processus de vaccination, qui a démarré si laborieusement sur le Vieux Continent le 26 décembre 2020. Autorisations de mise sur le marché tardives, problèmes logistiques, campagnes de vaccination poussives, l’Europe cumule les retards. »[7] Plus menteur je meurs ! Ou sinon, les auteurs de cet article/Pravda doivent terminer leur classe de CP avant de pouvoir être imprimés… Autrefois, les poissonniers enroulaient le poisson dans une feuille de journal, mais avec ce torchon subventionné Made in Milliardaires, la poiscaille risque de se noyer dans cette gadoue saumâtre.

Pour dernière infos : Le labo cité, Astra Zeneca et son Vaccin vient d’être suspendu d’utilisation dans 8 pays européens dues à la survenue de thromboses et de décès. Mais que fait le commissaire Thierry Breton dans son effort pour « mettre la pression » sur son pote PDG…Quant à la France, impassible, elle continue d’autoriser le bidule sur ses vieux et les pépettes continues de tomber dans la Gross Caisse ! Business as usual direz vous.

Si on devait résumer

…Les procédés, on aboutirait à un casse-tête incroyable. Bruxelles négocie des contrats opaques sur des vaccins aux technologies innovantes mais sans recul et avec des laboratoires pharmaceutiques déchargés de leurs responsabilités pénales et ce, en lançant une injonction à la vaccination pour avancer vers un passeport santé restreignant les libertés, le tout en expédiant des doses à l’extérieur… Il y a ces labos en Europe qui fabriquent des vaccins ne profitant pas aux peuples ; Sachant de toute manière que ces labos sont dépendants des ingrédients venus d’ailleurs, et par-dessus tout cette commission veut imposer un « pass vert » ou pass sanitaire ; Soit une preuve de vaccination afin de pouvoir entre autre circuler… Pour des gens qui ne peuvent être vaccinés faute de vaccins…Y A-T-IL QUELQU’UN QUI VA METTRE DU SENS A CE BAZAR PAR TOUTATIS ????

Georges Zeter/mars 2021                                                   



29 réactions


  • Jeekes Jeekes 15 mars 16:53

    ’’Les usines tournent à plein pot mais pas pour les habitants du continent’’
     
     
    Ben c’est plutôt une bonne nouvelle, non ?
     
    M’enfin, quand même expliquez-moi, vous êtes si pressé que ça de vous faire injecter une de ces merdes ? 
     
    Vous me décevez...
     


    • adeline 15 mars 17:50

      @Jeekes
      surtout que la liste des pays stoppant la vaccination augmente de jour en jour, aujourd’hui Allemagne et France. N’y avait-il pas deux autres vaccins en cours ?


  • George L. ZETER George L. ZETER 15 mars 16:54

    le sujet n’est pas de savoir si je veux me faire piquouzer (je ne veux pas), mais de dénoncer le double (au moins) jeu des labos...


    • Jeekes Jeekes 15 mars 19:16

      @George L. ZETER
       
      Désolé si je vous froisse, George.
      Mais ça fait (au moins) deux articles dans lesquels vous déplorez essentiellement la ’’pénurie’’ de vaccins.
       
      De là à faire penser que vous en êtes partisan il a un pas que j’ai franchi.
       
      Si tel n’est pas le cas, je crois que vous avez mit à coté de la plaque.
      D’accord pour dénoncer les labos, mais pas pour leur éventuel double-jeu.
      Ce qu’il faut leur reprocher c’est leur lobbying effréné et leur volonté affichée de faire du fric à tout prix.
       
      Y compris en faisant délibérément crever des gens !
       


  • troletbuse troletbuse 15 mars 18:02

    La France suspend le vaxxin astra-Zeneca ....... jusqu’à demain après-midi.

    On a de la chance d’avoir des experts aussi compétents. Une journée pour juger.

    Mais on oublie le plus important : Si ces vaccins sont payés,que l’on s’en serve ou pas, quelle importance. On pourra s’en payer un autre aussi inefficace.  smiley

    Pour lle plaisir, comme le chante Herbert Léonard,, je met un ou deux liens sur nos décideurs :

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/direct-covid-19-regardez-la-conference-de-presse-d-olivier-veran-sur-l-evolution-de-l-epidemie-en-france_4329031.html

    https://www.lavoixdunord.fr/958614/article/2021-03-13/astrazeneca-olivier-veran-s-excuse-et-recommande-aux-medecins-de-prevoir-des

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-vaccination-avec-astrazeneca-pas-encore-suspendue-en-france-veran-explique-pourquoi_fr_604a5d22c5b6cf72d094d8c6


  • Le421... Résistant Le421... Résistant 15 mars 18:04

    L’efficacité du vaccin comme les livraisons sont conditionnées par un élément primordial.

    Le volume de billets qui passent sous la table.

    Épicétou !!

    J’espère, Georges, que vous avez compris que cette histoire est un marché de dupes, traité avec l’argent des citoyens...


  • Clocel Clocel 15 mars 18:04

    Allez... Un petit coup de Marcel.


  • BA 15 mars 19:19

    Lundi 15 mars 2021 :


    Covid-19 : l’Ile-de-France dépasse le taux d’incidence clé pour le reconfinement.


    Le taux d’incidence atteint 404,5 nouveaux cas par semaine pour 100 000 habitants, soit plus que le seuil considéré par Jean Castex comme un critère clé pour confiner.


    La région parisienne va-t-elle être confinée une troisième fois ? Et si oui, quand ? Depuis des semaines, les habitants s’interrogent, tandis que le gouvernement souffle le chaud et le froid. Les derniers chiffres sur la circulation du virus ne peuvent que l’inciter à prendre des mesures fortes.


    En Ile-de-France, le taux d’incidence du Covid-19 atteint en effet 404,5 nouveaux cas par semaine pour 100 000 habitants, selon les données rendues publiques lundi 15 mars par Santé publique France. C’est plus que le seuil de 400 pour 100 000 considéré par Jean Castex comme un critère clé pour confiner.


    https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/03/15/covid-19-l-ile-de-france-depasse-le-taux-d-incidence-cle-pour-le-reconfinement_6073222_823448.html



  • Jelena Jelena 15 mars 20:03

    En UE, les gouvernements pleurent parce qu’il n’y a pas de vaccins, tandis qu’en Serbie, le gouvernement pleure parce qu’il y a des stocks de vaccins mais les gens ne veulent pas se faire vacciner. ^^


    • alinea alinea 15 mars 20:22

      @Jelena
      Je vais aller vivre en Serbie !!
      Si les couillons d’occidentaux tendent le cou pour se faire décapiter, et, si on ne le fait pas on est excommuniés, ma foi, l’exil est une chance !
      Bon, je ne suis pas allée à Beograd depuis 1979, janvier... je suppose que je m’y perdrai ; mais se perdre c’est aussi la vie !
      la langue, c’est la langue qui pose problème.
      Jelena, je vais te tutoyer : tu te souviens de la première fois que l’on s’est rencontrées ?
      C’était sur un article de Zeter qui revenait de vacances en Serbie ; je lui avais répondu au deuxième degré ; tu m’étais rentrée dans le chou, d’une force ! puis, je l’ai dévoilé, tu l’as compris et cela a scellé une sorte de confiance entre nous, non ?


    • Passante Passante 15 mars 20:49

      @Jelena
      jte l’avais bien dit qu’on allait ramasser des Serbes à tous les coins de rue smiley


    • Jelena Jelena 15 mars 21:32

      @alinea : Désolée, je ne me souviens pas de notre première rencontre virtuelle... Mais avant que tu fasses tes valises pour Beograd (ou il y a beaucoup plus de circulation qu’en 79 ^^), sache que dans les jours à venir le gouvernement va durcir les mesures sanitaires afin d’inciter les foules à se faire vacciner... C’est un horrible chantage, mais c’est pourtant ce qu’il va se produire.

      @Passante : La Serbie c’est le petit village d’Asterix qui résiste à l’oncle Sam, c’est un cas à part en Europe. smiley


  • Passante Passante 15 mars 20:38

    si zeter en arrive à invoquer Toutatis on est mal..

    mais en fait je crois que Touta joue pour nous

    car en somme, ce qui est compté ici n’est autre que pertes sur poisons

    et certes on ne se lamente pas sur ça,

    c’est sur le scenar qu’on proteste !

    ailleurs c’est le directeur photo qui est accusé..

    bref, nous fûmes coincés dans un navet

    donc oui, il fallut Toutatis.


    • eau-pression eau-pression 16 mars 09:27

      @Passante

      Coincés dans un navet nous fûmes

      On comprend bien l’idée générale. Pour le détail, faut-il aller chercher chez le concombre masqué ?

      Votre jardinier m’a donné de vos nouvelles. Aucun risque de voir « Gaspard m’a tuer » écrit de votre sang au mur du cellier. Gaspard me dit qu’en son jardin à lui il dispose, sans rien vous avoir volé, des légumes les plus savoureux et des pêches les plus délicates, issus de graines et boutures de votre parc, de votre intimité avec les plantes. Il n’a rien à vous envier m’a-t-il dit, surtout pas vos amis bégueules, et si un goûter en sa demeure modeste vous tente, il vous fera déguster tout ça.

      Vous voici rassurée ?


  • I.A. 16 mars 12:32

    Ils sont tous trop intéressés par l’argent qu’il y a à palper, ça les rend aveugles. Bien sur, Macron, tout comme les autres, ne sait que se faire dicter ses choix et sa politique... il ne pense qu’au fric que lui et ses proches vont toucher.

    Ce petit bonhomme-là n’a aucune personnalité, c’est une coquille vide tout en postures et en jeux de rôles. Un garçonnet qui présente bien, mais un peu simple, un peu idiot.

    Un crétin qui obéit à papa-maman à travers le Conseil Scientifique. Un VRP dont les employeurs ne restent même pas dans dans l’ombre.

    Pour résumer : le plus dangereux et le plus con des Présidents de la République Française...


  • pierrot pierrot 16 mars 13:27

    Par prudence vis à vis des personnes en EHPAD qui ont été privilégiées et qui devaient donner leur consentement éclairé, l’Europe a pris du retard au démarrage mais aussi la montée en cadence des usines industrielles a été lente, ce qui n’est pas surprenant pour ces nouveaux produits de santé.

    La cadence est maintenant plus favorable avec déjà 4 vaccins autorisés, bientôt 7 ou 8 validés en mai-juin-juillet.

    Je pense que l’Europe sera vacciné à 60 % à la fin de l’été avec plusieurs milliards de doses.

    C’est un immense succès populaire qui permet de rassurer les personnes inquiètes et de sortir de cette pandémie.

    Un immense remerciement aux chercheurs qui par leur innovation, leur ténacité depuis 2 ans, ont permis cette grande avancé qui aura, à terme, des conséquences favorables pour soigner certains cancers par la technique des protéines dites ARN Messager.


    • Ben Schott 16 mars 13:32

      @pierrot
       
      « Je pense que l’Europe sera vacciné à 60 % »
       
      On se fout de ce que tu penses, l’important c’est que tu te vaccines, toi. C’est pour quand ?
       


    • sirocco sirocco 16 mars 15:10

      @pierrot
      Dans le rôle de la brosse à reluire, vous faites une sérieuse concurrence à Rakoto !

      Pour ce qui est de rassurer les personnes inquiètes, on est loin du taf... Dans les EHPADs, nos vieux qui se sont fait piquouser en pensant récupérer quelques bribes de liberté l’ont mauvaise : ils n’ont toujours pas le droit d’embrasser leurs proches, les « gestes barrières » restant de mise. À quoi bon avoir pris de tels risques, alors, si leurs conditions carcérales n’évoluent pas ?...

      Quant à ceux qui décèdent peu après la vaccination, c’est évidemment dû à leurs comorbidités, quelle question !


    • Ben Schott 16 mars 15:20

      @sirocco
       
      « Pour ce qui est de rassurer les personnes inquiètes, on est loin du taf... »
       
      C’est sûr que tant que pierrot n’écrira pas « je me suis fait vacciner et je pète la forme ! », il passera pour ce qu’il est : un guignol.
       


    • njama njama 16 mars 15:42

      @pierrot
      Je pense que l’Europe sera vacciné à 60 % à la fin de l’été avec plusieurs milliards de doses.

      pour une population de 448 millions d’habitants dans l’U€, UN milliard serait déjà plus qu’il ne faudrait, et même bien de trop, car j’ose imaginer que les enfants ne seront pas vaccinés vu qu’ils ne sont pas malades du covid


    • njama njama 16 mars 16:10

      @cettegrenouilleci
      Merci je ne savais pas ! oups ! quel intérêt ? hormis celui des labos $$$$$
      même chez les jeunes adultes la vaccination ne se justifie pas, les rares décès en un an ont concerné des personnes ayant des comorbidités, obésité, diabète, ...

      Répartition des décès dus au coronavirus selon l’âge des Français 2020-2021 moins de 15 ans : 0 %
      15 — 44 ans : 1 %
      45 — 65 ans : 7 %
      65 — 74 ans : 14 %
      75 ans et + : 78 %
      https://fr.statista.com/statistiques/1104103/victimes-coronavirus-age-france/#statisticContainer

      sur 88574 décès « attribués » au Covid au 8 mars 2021 soit par tranche d’âge 15 — 44 ans : 885
      45 — 65 ans : 6.200
      65 — 74 ans : 12.400
      75 ans et + : 69.087

      Les enfants devront-ils présenter un « pass sanitaire » pour aller au cinéma, à la piscine, dans les centres ludiques Parc Astérix, Disney Land,.. pour pratiquer un sport, ...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 16 mars 17:28

      @njama
       
       les enfants sont les premiers visés, car dans le Grand Reset, il est prévu que les parents perdront leurs droits sur eux.
       
       C’est déjà un peu le cas avec les vaccins obligatoires pour l’accès aux crèches et écoles/


  • njama njama 16 mars 15:37

    COVID-19 vaccine AstraZeneca analysis print
    Report Run Date : 09-Mar-2021 Data Lock Date : 08-Mar-2021 19:00:03

    All UK spontaneous reports received between 4/01/21 and 28/02/21 for COVID-19 vaccine Oxford University/AstraZeneca
    https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/a

    ttachment_data/file/968414/COVID-19_AstraZeneca_Vaccine_Analysis_Print.pdf
    coagulopathie : 2
    circulatory collapse : 28, 1 décès
    choc : 19
    embolie thrombose : 23
    thrombocytopénie : 35
    39 décès cardiaques
    153 décès par réaction systémique, sans compter tous les décès rapportés dans les différentes sections : total décès 275
    Système nerveux : 43 951 EI dont 19 décès

    ------------------—
    et les signalements spontanés ne représentent qu’une petite partie... entre 1 et 10 %


  • njama njama 16 mars 15:55

    Sur les 3 vaccins en circulation, Moderna, Pfizer et Astrazeneca, les essais de phase 3 seront terminés fin 2022 pour deux d’entre eux, le dernier fin 2023.

    Merci aux cobayes...

    Puis le temps qu’une méta-analyse se fasse pour les comparer, efficacité, durée d’immunisation, innocuité, ... qu’elle soit publiée, ... peut-être qu’après j’envisagerais une vaccination... peut-être...

    En attendant qu’un bon pourcentage de la population ne se fasse pas vacciner pourrait servir la science, pour la comparer à la population vaccinée, seul moyen de valider un résultat valable.

    wait and see...


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 16 mars 17:25

    Liste des posteurs plus de 3 commentaires

     

    157 Philippe Huysmans, Complotologue
    155 CYRUS
    114 pemile
    51 Xenozoid
    50 Ben Schott
    37 arthes
    36 Francis, agnotologue
    28 nono le simplet
    23 Ouam
    23 Legestr glaz
    18 bubu123
    14 pipiou2
    14 azyx1986
    13 njama
    12 Eric F
    11 The White Rabbit
    9 popov
    8 véronique
    8 Aita Pea Pea
    7 Bendidon
    6 foufouille
    5 troletbuse
    4 ZXSpect
    4 Passante
    4 JulesDu13
    4 eau-pression
    4 babelouest


Réagir