lundi 22 septembre 2014 - par chapoutier

Virus Ebola, Cuba va envoyer 165 médecins et infirmiers pour combattre le virus, les USA vont envoyer 3 000 militaires !

Cuba va envoyer, début octobre, 165 médecins, infirmières, épidémiologistes et spécialistes des soins intensifs au Sierra Leone pour lutter contre le virus Ebola.

la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan a salué la contribution la plus importante d'experts de la santé depuis le début de l’épidémie. « Je suis extrêmement reconnaissante au Gouvernement cubain pour sa générosité et à ces professionnels de santé pour l’aide qu’ils nous apportent face à la plus grave flambée d’Ebola jamais connue. Cet appui permettra d’obtenir des résultats significatifs en Sierra Leone »

« Si l’on veut livrer cette guerre contre Ebola, nous devons disposer des ressources nécessaires pour mener le combat », a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé.

Barack Obama a réagi aussitôt en annonçant l’envoi de 3.000 soldats au Liberia.

Pour aider les peuples d’Afrique de l’Ouest à combattre le virus Ebola, naïvement, on aurait pensé que des médecins et des vaccins seraient plus utiles que des soldats, mais il faut croire que non puisque la presse fait l'éloge de l'initiative étasunienne et ne dit mot de l'envoi des médecins cubains.

 

L'OMS estime que les trois pays les plus touchés - Guinée, Liberia et Sierra Leone - ont besoin de trois à quatre fois plus de personnel médical, soit environ 600 professionnels de la santé étrangers.

Cuba, sous embargo étasuniens économique, commercial et financier depuis 1962, prend en charge le quart de la demande de l'OMS.

Obama, chef de la première puissance impérialiste, envoi 3 000 GI’s.

 

Chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il fait de mieux. Si les étasuniens rencontrent le virus, ils pourront toujours essayer de le bombarder à l'aide d'un drone.

Obama et ses GI's prouvent encore une fois que les USA sont les bienfaiteurs de l’Humanité.



88 réactions


  • zic_quili 22 septembre 2014 17:08

    ahahaa

    Bravo a l’auteur, bien vu.
    Et je ne savais pas non plus que Cuba allait, une fois de plus, mettre a contribution la qualite de ses ressources medicales pour un pays tiers.

    Votre article m’a fait rire, alors que la situation actuelle me fait gerber. 

    Je ne supporte plus qu’on ostracise la Russie qui aide ses ressortissants russes en Ukraine de l’agression facho/UE/US ; je n’en peux plus de voir ces soi-disants terroristes super-puissants EIL alors qu’il suffirait de 2 ou 3 missiles tires depuis des drones pour eliminer ces colonnes de cretins fabriques qui hurlent de joie comme des pantins sur les photos, montes sur leurs 4x4 flambant neufs Toyota finances par les US ; ca me sort par les yeux de lire que des articles positifs et reconnaissants envers les US parce qu’ils vont envoyer 3000 GIs pour combattre un virus. 
    J’en ai marre. Ca me fait gerber.

    Et ce qui me desespere, c’est que quand j’envoie des messages de groupe a mes contacts, soit famille, amis, amis d’amis et connaissances, messages qui traitent l’information de maniere la plus objective possible avec des liens sur des sources « fiables », qui posent des questions et n’essayent pas de brutalement imposer une (la) verite sur des multiples situations/evenements, j’ai maintenant 2 ou 3% de retour (moins de 10 reponses sur plusieurs centaines de destinataires).
    Presque tout le monde s’en fout.
    Et on doit me prendre pour un olibrius agitateur qui croit se rendre interessant en envoyant tous les deux mois un message qui donne (ou qui cherche a donner) une version toujours plus etonnante de la realite.
    Il y en a marre !!!
    J’en ai marre !! 
    Mais reveillez-vous ! OUvrez les yeux, bande d’anes decerebres par ce systeme repugnant.

  • jocelyne 22 septembre 2014 17:10

    pas étonnée, merci de l’information, « ils » ont déja fait cela pour Haiiti sans résultats d’ailleurs.


  • PRCF PRCF 22 septembre 2014 17:25

    merci d’avoir réussi à faire passer cette information, que nous avions proposée il y a deux jours mais qui n’a visiblement pas passée la modération
    http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=157007

    "

    Alors que l’UE et les USA soutenus par le japon, premières puissances économiques du monde se disputent la priorité de pouvoir bombarder qui le Mali, qui la Lybie, qui la Syrie et qui l’Ukraine, Cuba socialiste est le premier pays à avoir répondu à l’appel à l’aide de l’Afrique contre la crise de l’Ebola. Malgré l’embargo régulièrement condamnée par l’ONU, malgré la guerre économique, médiatique, les tentatives de subversions et de manipulations permanente contre Cuba menés par l’impérialisme occidental, le peuple Cubain répond comme toujours à son devoir de solidarité internationaliste.

    Ce sont des dizaines de milliers de médecins de Cuba qui aident partout en Amérique Latine les populations. Et chacun se souvient de l’aide décisive, en Afrique et notamment en Angola, apporté par Cuba

    Cuba socialiste développe des médicaments, propose l’aide de ses médecins, là où l’OTAN envoie ses chars, ses bombes et ses traders : en guise d’aide les USA viennent de décider de l’envoi de 3000 soldats au Liberia !"


    • chapoutier 22 septembre 2014 17:28

      Chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il fait de mieux.

      les uns soignent et aident au mieux, les autres détruisent et massacrent.

      c’est un choix de civilisation


    • chapoutier 22 septembre 2014 17:52

       admettons que vous avez raison quant à l’utilisation des bidasses,

      une seule question : à quoi serviraient ces installations sans le personnel médical ?

      un médecin coute bien plus cher à former qu’un bidasse, et des bidasses, il y en a pléthore en Afrique.

      s’il s’agissait de monter des tentes et des sas médicalisés, les africains pourraient faire , alors qu’attendent les USA pour envoyer des médecins et des vaccins !

      ha, j’oubliais, les étasuniens ne sont pas capables de soigner leurs compatriotes pauvres, alors envoyer des médecins en Afrique....c’est pas demain la veille.


    • zic_quili 22 septembre 2014 18:01

      Vous raisonnez a l’envers :


      - Envoyer des militaires alors qu’un virus sevit n’est pas la priorite absolue : c’est evidemment du personnel et du materiel medical qui est la priorite.

      - Au lieu de se montrer au minimum un peu prudent sur « l’aide US », ces 3000 GIs font les gros titres et donnent lieu a des articles qui louent les US et les font passer pour un pays super bien qui se soucie de la sante publique des pays pauvres. Sans aucune prise de distance, sans aucun etonnement que les US n’accompagnent pas ces militaires de medecins et/ou de materiel medical.

      - L’aide medicale reellement utile apportee par Cuba est passee sous silence, toute honte bue.

      - Des anes de votre genre qui ne savent plus faire fonctionner leurs neurones prennent au pied de la lettre un article qui met juste en evidence cet etat de fait, trivial pour tout esprit un peu sain.

      Au lieu de vous faire comprendre a quel point vous « raisonnez » de travers, mon commentaire va probablement vous rendre furieux, vous et ce que vous croyez etre votre profonde intelligence, et vous allez crier au loup communiste.
      Allez-y, je vous attends.

    • chapoutier 22 septembre 2014 18:25

      je suppose que ce commentaire s’adresse à Henri  smiley


    • titi 22 septembre 2014 21:40

      « seule question : à quoi serviraient ces installations sans le personnel médical ? »

      Quand Bouteflika vient se faire soigné, il va dans un hôpital militaire, pas dans un hôpital civil.

      L’armée possède ses propres docteurs, infirmiers, etc...

      Ce sont des personnels qualifiés.


  • asterix asterix 22 septembre 2014 17:53

    Bonjour Chapoutier,

    Autant je partage tes préoccupations et jugements lorsque tu nous informes sur l’Ukraine, autant ici je trouve ton discours assez réducteur ou, à tout le moins, pas vraiment fait pour me convaincre.
    J’ai vécu quatre ans à Cuba...
    Je m’explique : si quant à la comparaison entre la perception américaine et celle de la isla communista sur la lutte urgente à mener en Afrique noire contre la fulgurante explosion du virus Ebola, l’avantage va à cette dernière, il faut quand même tempérer le jugement sur base de faits établis.
    USA = zéro + zéro + les G’Is OK, on sait !
    Mais Cuba et sa médecine au service des peuples, c’est quoi ?
    D’abord une gigantesque opération publicitaire destinée à jeter de la poudre aux yeux. Le fait est qu’un Cubain est de toute manière nettement plus mal soigné par ses companeros medicos du peuple que lorsque ceux-ci sont envoyés en mission à l’étranger. Bizarre, non ?
    Ensuite, il est bon de savoir que tous les médecins envoyés en mission internationaliste ont suvi un cursus largement supérieur à celui prodigué à la moyenne des docs chargés de veiller sur la santé des autochtones. Sans aucunement exagérer, leurs compétences tellement vantées par la Fidel company ne valent pas celles d’un aide-infirmier, qu’il soit canadien ou albanais.
    De plus, ils doivent partir seuls et sans leur famille. Mieux et vérifiable, près de la moitié ne rentrent jamais à Cuba, heureux qu’ils sont d’en être quitte pour toujours.
    Dernier point, près du tiers des diplômés, malgré les avantages liés à la fonction ( voiture avec chauffeur, bons d’état prioritaires etc... ) préfèrent exercer un tout autre métier allant de cuisinier dans un hôtel international à chauffeur de taxi « a cuento proprio » que de perdre leur temps à n’avoir ni la volonté, ni de quoi soigner leurs semblables. Ils n’espèrent tous qu’une chose : ne pas être envoyé en province s’y faire enterrer dans un dispensaire local pour le restant de leurs jours, c’est la punition suprême pour les plus tièdes.
    A Cuba, le régime décide seul de la carrière que vous aurez à accomplir. Tout au plus, le fait d’être membre du Parti ( la FEU pour les jeunes ) vous donne la possibilité d’émettre trois choix préférenciels.
    Euh, bon à savoir : il n’y a que 20% de la population cubaine qui reste inscrite au Parti...
    Mais tu as raison : malgré la pauvreté morale liée au si piètre communisme local, elle est encore supérieure à celle de la GRANDE Amérique, tu as enfoncé le coin là où il le fallait.
    Je vote donc oui pour ton article
    Bien à toi
    Asterix  


    • zic_quili 22 septembre 2014 18:12

      HUmmmmmm


      Pas faux quant au fait que ces medecins qui partent a l’etranger posent probleme pour la qualite et la rapidite des soins a Cuba.

      Faux, archi-faux quant a la valeur des l’enseignement en medecine a Cuba : c’est vraiment un enseignement de qualite.

      Faux quand au fait de dire qu’on dicte une carriere aux Cubains, n’importe quoi.

      Vrai quand au fait de dire que les Cubains ne rentrent pas souvent dans leur pays, une fois goutee la vie a l’exterieur du pays.
      Pourquoi ? 
      Pas a cause du regime qui permet a un peuple que a ete heroique de resister a l’ogre US alors qu’ils sont a 200 km des cotes US.
      A cause de l’embargo, et surtout a cause des sirenes d’un systeme de merde qui rend esclaves la plus grande majorite des gens se croient evolues avec leur iphone et ipad de m...

      Voila.
      Un article pas trop trop mal pour illustrer mes propos et donner une vision large de comment s’est faconnee Cuba :


      Le site aussi est pas mal, et essaye souvent de traiter objectivement l’info.



    • chapoutier 22 septembre 2014 18:23

      Asterix
      il ne s’agit pas de se contenter de faire bêtement l’éloge de Cuba mais comme le suggère Zic quili, le véritable problème de Cuba est l’embargo.

      ceci dit, votre vision de la ’’ santé ’’ à Cuba est biaisé car il est reconnu que de ce point de vue , les cubains ont un système de santé qui n’a rien à envié aux pays prétendument riches.


    • asterix asterix 22 septembre 2014 21:00

      Je vais donc encore une fois mettre les choses au point.
      Y’EN A MARRE DE CEUX QUI PRéTENDENT VOIR EN CUBA UN PARADIS SANS Y AVOIR JAMAIS FOUTU LES PIEDS !!!
      J’y ai vécu 4 ans, ai-je dit. Arrivé en tant qu’homme de gauche convaincu, j’en suis parti dégoûté.
      Je n’y ai rien trouvé de bon, de solidaire.

      Et il faut ensuite que je m’incline devat de sombres imbéciles qui vivent de leurs certitudes, d’une propagande immonde qui n’a rien de commun avec tout ce que j’ai vécu.
      Avec le peuple. JAMAIS avec les gens du régime !
      Il s’agit d’un pays TOTALEMENT INéGALITAIRE !
      Ne s’en sortent que les voleurs, les communistes structurels qui en tirent profit et, encore une inégalité profonde jamais mise en avant, ceux qui reçoivent des mandats de Miami.
      Pour les autres, c’est le grand rien, le silence, la peur, la « necessitad » absolue de voler pour arrver à survivre.
      ET LA MISèRE,
      LE DéNUEMENT
      LE NO FUTURE !
      LE MENSONGE PERMANENT

      Vous croyez vraiment que cela ne m’a pas profondément choqué ?
      Renversé tout mon sens des valeurs ?

      A Chapoutier dont j’apprécie la recherche de la vérité, je répondrai deux choses :

      En un, que ce fameux embargo qu’on vous sert à toutes les sauces convient parfaitement aux deux parties. El juego del chulo y de la puta, disent les Habaneros. Chacun y gagne à baiser l’autre.
      - Les USA en disant : voilà ce qui risque, que dis-je, qui va vous arriver si vous vous fourrez là dedans. Regardez comment ils agissent au Venezuela qui lui au moins est démocratique.
      - Fidel en reportant tous ses échecs sur l’autre, rien que sur l’autre. Et preuve en est, cela marche ...Surtout chez les cons !
      En toute objectivité, je rappelle que les USA que je n’aime pas du tout ont toujours dit qu’ils lèveraient la loi Heyles-Burton qui consacre le principe de l’embargo le jour où les autorités cubaines accepteront enfin une élection démocratique et pluraliste.
      ON ATTEND DEPUIS 1959. D’abord Fidel, puis son frère et bientôt le fils de celui-ci, par ailleurs responsable des services secrets. C’est la Corée du Nord avec un peu de samba autour.
      Plus le dollar, le dieu dollar !!!

      En deux, que je n’ai strictement rien inventé en parlant du système médical cubain. Si on le compare à celui en vigueur dans d’autres pays du tiers-monde - et encore pas tous ! il est sûr qu’il y a pire ailleurs. Mais je vous livre une expérience personnelle, vécue mais j’étais à 3 km de là et on m’a hélas prévenu trop tard. La soeur de mon ex a fait un IVC. On l’amène à l’hôpital central, avenue Salvador Allende, elle suffoque. Et vous savez ce qu’on a demandé à son mari ? D’abord des dollars - pour la piqûre - pour l’examen - pour la canule - pour avoir le droit d’occuper un lit !!!
      N’étant pas présent, y’avait pas de dollars...
      ET BIEN ELLE A CREVé DEVANT LA PORTE !!!
      Vous ne croyez pas que cela m’a révolté ?

      Les lecteurs d’Agoravox me connaissent, je n’ai pas l’habitude de transgresser la vérité, celle que j’ai de mes yeux vu. Des exemples de transgression sociale à Cuba, j’en ai mille toutes aussi dingues, aussi révoltantes les unes que les autres t J’en ai déjà servi quelques-unes à Lasmani, le propagandiste attitré en ces mêmes colonnes QUI NE M’A JAMAIS RéPONDU !.
      Et pour ceux qui en douteraient, je me suis toujours fermement opposé à SPARTACUS, le propagandiste inverse. 
      Ce pays maudit est depuis toujours sous la coupe du diable. Que son Leader Maximo s’appelle Battista , Fidel ou Raoul, c’est du pareil au même.
      LE CUBAIN N’A QU’UN MOT à LA BOUCHE : LIBERTAD !
      Et cette liberté, c’est la valeur fondamentale de la gauche !
      Le Cubain ne l’a jamais connue...
      Je ’n’admets pas que le zigomar ose mettre ma parole en doute. Mais je lui pardonne, il ne sait pas combien il est intolérable de vivre dans le mensonge permanent.
      Merci de m’avoir lu jusqu’au bout, j’me sens un peu mieux maintenant.
      Salut à toi, camarade Chapoutier


    • zic_quili 22 septembre 2014 22:23

      Pffouhhh ...

      En ce qui me concerne, je parle de ce que je connais, j’y ai aussi vecu dans ce pays. Moins d’un an, je le concede, mais quand meme pas mal de temps, assez pour m’en faire une bonne idee.

      Alors, Arretons les conneries :

      Quand tu parles d’elections pluralistes et democratiques, c’est un veritable foutage de gueule.

      sais comment elles se remportent les elections, aux US, ou dans leurs bordels tels que Puerto Rico (et Cuba a l’epoque de Batista, et qu ile serait reste sans la revolution cubaine) ?

      Je te le donne en mille. Avec le pognon. Tu ne le savais pas ? Tu ne l’as pas compris malgre ta vaste experience ?

      Ca veut dire quoi ?
      Les US essayent depuis des lustres de destabiliser le pays en injectant du pognon aupres d’associations, de personnalites, de jeunes, etc ...
      Car la-bas, avec 1000 dollars on est le roi du monde.
      Alors, les milliards de dollars que les Etats-Unis se feraient une joie de donner pour financer un opposant aux Castros et au regime en place permettraient de jeter aux oubliettes en une, allez soyons optimistes, en 2 elections tout le modele cubain.

      Et pourquoi ? Parce que ce pays est sous une tyrannie sanguinaire ? Vaste connerie.

      Parce que tout ce fric pourrait permettre de corrompre des milliers, des dizaines de milliers de personnes qui seraient un puissant relai de la propagande de la « liberte » US (qui veut juste dire la liberte de consommer), et la jeunesse, dont une partie est deja infeodee aux ideaux US, risquerait de sombrer totalement, hormis ses elements les plus motives, les moins materialistes, peut-etre.

      Dans ce pays, toutes les personnes, et je dis bien TOUTES les personnes qui ont vecu, petit, sous la tyrannie du dictateur Batista sont reconnaissantes a Fidel Castro, sont fieres de la revolution et de leur liberte, et ne lui jettent pas la pierre, malgre les difficultes economiques.
      En revanche, une bonne partie de leurs enfants, les quadra/quinqua, ne revent plus que d’une chose, ces triple buses : une belle voiture, comme a Miami, et pas une guimbarde comme ces vieilles chevrolet ou autres qu’on ne voit qu ;a Cuba. Et meme pour ceux qui vivent bien, qui s’en sortent bien, ca leur donne des maux de crane a ces abrutis de ne pas avoir une belle voiture. La voiture est un exemple, le plus parlant pour moi.

      Pourquoi ? Parce que c’est dans la nature humaine de desirer ce qu’on n’a pas De le fantasmer, de s’en faire des reves merveilleux, alors que si Cuba ouvrait son economie, liberalisait sa politique, elle serait devoree par les US en quelques annees, et ne deviendrait qu’un bordel a touristes et peut-etre une terre a exploiter pour les multinationales. Rien de plus. Elle ne fait pas le poids.

      Et les Cubains la dedans ?
      Comme d’habitude, 1% serait corrompu jusqu’a la moelle, 4-5% (les memes plus leurs familles/proches) s’enricheraient a outrance, et le reste creverait de misere et de frustration.
      Et la il n’y aurait plus d’education, de soins, d’activites, de libretas gratuits.
      Plus rien de donne, plus de droit acquis. Rien du tout. NADA.
      Juste ferme-la, tu es dans un pays « libre ». Tu n’as pas de pognon : alors CREVE ! 

      Voila ce qu’amenerait cette imbecillite d’elections pluralistes pour un pays minuscule a 200 kms des USA qui se permet de tenir la dragee haute depuis plus de 50 ans a « l’ogre » americain.

      Tu n’as pas ete et n’es pas capable de comprendre cela ?
      Ca veut dire que tu ne comprends rien aux evenements qui se deroulent sur notre bonne vieille planete.


    • tf1Groupie 22 septembre 2014 22:36

      Et il ne rêvent pas de consommer de l’Internet j’espère.

      Internet cet affreux jouet du méchant capitalisme, heureusement que les Cubains sont protégés de cette horreur ...
      C’est un droit qu’ils n’ont pas acquis et tu espères qu’ils ne l’auront jamais, tout comme la liberté d’expression, ce truc inutile des impérialistes.


    • zic_quili 22 septembre 2014 22:51

      Liberte d’expression ?


      De quoi tu parles ? Tous les Cubains peuvent dire ce qu’ils pensent, ou que ce soit.
      Si tu savais ce qu’ils balancaient les jeunots obsedes par « l’eldorado US », dans les cafes, les restaus, la rue, sur tous les tons, avec tes prejuges de QI de moineau tu te serais surement attendu a les voir se faire massacrer a la kalach.

      Ce sont les mouvements politiques contestaires qui ne sont pas autorises.
      Demande a Asterix si tu veux, il devrait confirmer.

      Alors tu veux jouer a l’affolee de la democratie ?
      Tu sais, il n’y a pas de NDAA la-bas, ou de NSA.
      Tu vois ce que je veux dire ? Ou tu ne piges toujours rien ?

      IL faudra combien d’Assange, de Snowden, d’evenements comme a Ferguson ou on envoie la police militaire pour reprimer des gens qui gueulent parce qu’un black s’est fait shooter pour le fun, pour faire comprendre a des decerebres comme toi ce qu’est la liberte et la democratie aux US ? 

      Alors, voila, tu fais simplement pitie avec ta soi-disant liberte imperialiste.

    • asterix asterix 23 septembre 2014 10:03

      Mon cher Zig, voilà un ramassis de désinformations et, qui plus est, elles éludent complètement les informations que j’ai mises en avant.
      Un peu court de ne répondre qu’en parlant de vieilles bagnoles... Comme tu connais Cuba, sais-tu que dès que tu es soupçonné d’en dire un peu de trop, on te la confisque pour l’envoyer au port franc de Mariel pour disparaître ensuite on ne sait où.
      Sais-tu où est Mariel ?
      Et prétendre que le Cubain est libre de dire ce qu’il veut, d’où c’est que tu sors toi ? En famille peut-être. Et encore, pas trop fort, c’est mieux tout bas. Les voisins peuvent entendre, tu comprends ?
      Tes diatribes sur les USA, je les partage.
      MAIS IL NE S’AGIT AUCUNEMENT D’UN ARGUMENT SUR CUBA !
      Tout au plus est-ce une échapatoire pour éviter de répondre aux vraies questions.
      Arrête de me traiter de décérébré, veux-tu ?
      Et ton bla-bla sur les impérialistes, on connaît. ON CONNAIT !!!


    • zic_quili 23 septembre 2014 11:04

      CA fait combien de temps que tu es parti de Cuba ?


      Parce que des gens que je considere « honnetes » qui y vivaient il y a une dizaine d’annees a Cuba m’ont aussi parle du fait d’etre prudent quand on critiquait ouvertement le regime dans un lieu public.

      Aujourd’hui, non, vraiment. 
      Desole si cela te chiffonne, mais de tres nombreuses fois, on m’a descendu le regime a Cuba, a haute voix, conversation dans des cafes, personne n’avait (plus ?) peur, et certains jeunes se faisaient meme un malin plaisir de crier leur enervement et leur admiration pour le « Miami way of life ».

      Alors voila, ce n’est pas de la desinformation, puisque je l’ai vecu, il y a tres peu de temps.
      Alors ok pour arreter de dire « decerebre » parce que tu argumentes tes propos, mais je ne suis pas non plus un vendu communiste qui deblatere des idioties idolatres.
      J’essaye juste d’etre objectif.

      Et reconnais que j’ai raison quant aux « elections pluralistes ».
      C’est un point capital, qui permet de comprendre les arcanes de la « democratie » aux US.
      Tu sais combien lui avait coute sa campagne a Obama pour etre reelu ? Plus d’un milliard de dollars. TU imagines a quel point on doit se vendre aux multinationales pour obtenir ces montants de financement ?
      Voila, tout est la.
      Et c’est pour cela que l’eclatement des frais de campagne par Sarkozy aux presidentielles, loin d’etre anodin comme de nombreux decerebres le pensent, est une faute capitale qui touche a l’essence meme des fondements de notre « democratie » en France. 



    • asterix asterix 23 septembre 2014 18:04

      On parle ici de CUBA, pas des USA, pas de la France.
      Donc, dans le cas présent, je me fous d’entendre qu’Obama a été élu grâce à ceci, que Sarkozy a exposé tels ou tels frais.
      Une argumentation porte sur le sujet, pas autre chose. Et toi, tu rapportes les conversations d’ivrognes dans les cafés. Sais-tu, es-tu capable de réaliser que le Cubain n’a pas les moyens d’aller au bistro ?.
      T’es qu’un touriste, mec ! Rien d’autre...


    • zic_quili 23 septembre 2014 19:11

      He bien non, tu es bien un decerebre finalement.


      Tu ne comprends rien, une vraie mule.

      Alors, je vais te dire, tu n’as pas foutu les pieds depuis au moins une dizaine voire une quinzaine/vingtaine d’annees a Cuba, c’est-a-dire au moment ou le pays etait en pleine misere :

      - plus d’aide russe
      - le dollar tout puissant (on a le CUC maintenant a Cuba au cas ou tu ne serais pas au courant, tete d’oeuf)
      - pataugement du regime pour essayer de sortir de cette mouise absolue denommee la periode speciale (toujours en cours d’ailleurs), conjonction de la fin de l’aide russe et de la desintegration du CAEM associee a l’ecrasement economique massif du a l’embargo (et ce n’est pas du tout une carte facile jouee par Castro, imbecile ! pardon les autres lecteurs mais c’est insupportable d’entendre ca de quelqu’un qui dit avoir vecu a Cuba) 

      Tes exemples sur cette mort survenue a l’hopital, sur le fait que les Cubains ne peuvent aller au cafe (n’importe quoi !) ou qu’ils ne peuvent s’exprimer librement le prouvent.
      Ta vision est completement anachronique, tu es un vieil anachronisme.

      Et tu es infoutu de prendre un peu de distance et d’avoir une vision d’ensemble. Alors tu repetes, vieux perroquet deplume : « On parle ici de CUBA, pas des USA, pas de la France. »

      Une vieille mule bourrue. Voila ce que tu es.
      Encore un expat qui risque bien de colporter une image desastreuse de notre pays. Quel malheur ...

    • asterix asterix 24 septembre 2014 11:47

      Drôle de Zig !
      A part les injures - j’ai compté 7 X le mot décérébré à mon égard + les autres qualificatifs du même genre - hors mettre ma parole en doute et répondre à côté de la plaque ( oui, mais aux USA... ) tu n’as strictement rien à dire.
      Continue dans le même sens, t’es vraiment doué pour cela.


  • Tall 22 septembre 2014 17:53

    Je ne comprends pas que les USA se contentent d’envoyer des ploucs juste pour achever quelques milliers de malades et les toubibs bisounours qui s’interposeraient.


    Il me semble qu’avec des missiles atomiques judicieusement placés, ça serait plus sûr, car les virus ne résistent pas aux radiations.

  • Robert GIL ROBERT GIL 22 septembre 2014 17:55

    par ce que peut-etre les intentions etasuniennes ne sont pas de combattre le vaccins, mais de sonder le terrain en vue d’une nouvelle base militaire ... une de plus !

    voir : ÉBOLA : LE MENSONGE GÉNÉRALISÉ


  • Spartacus Lequidam Spartacus 22 septembre 2014 19:01

    On se demande a quel point les Gauchistes sont ignares et conditionnés sur la situation réelle sanitaire à Cuba et croire a ces conneries de bonté des cocos de Cuba.....


    Les Cubain ne font cela uniquement que pour un « bénéfice d’image » à pas cher.....

    Un médecin cubain est un grand médecin.
    T’as une écharde sur le petit doigt, il te coupe très bien la main.

    50% des infirmières Cubaines ont choisi la prostitution comme moyen de subsistance
    En envoyer un certain nombre soigner ébola c’est s’acheter de la bonne image de marque pour pas cher pour les cocos Cubains.
    C’est eux même qui le disent (source)...
    http://www.diariodecuba.com/cuba/1411070300_10462.html

    Déja que dans leur pays ils ne sont pas capable de soigner la dingue et le choléra, alors ebola !!!! D’un comique !

    Pour ceux qui doutent, quelques photos d’il y a une semaine (12 septembre 2014) dans un hôpital Cubain :

    • chapoutier 22 septembre 2014 19:13

      tu as raison ma poule

      envoyer des bidasses c’est bien

      envoyer des médecins c’est un truc de cocos

      envoyer des bombes c’est bien

      envoyer de l’aide c’est un truc de cocos

      tu reviens quand tu veux , la porte est toujours ouverte


    • Robert GIL ROBERT GIL 22 septembre 2014 19:22

      sparagus,
      c’est pas pire qu’ici ou des comiques nous expliquent que pour sauver le capitalisme il faut encore plus de liberalisme ... faut soigner le mal par le mal ! Quand a tes photos, il y a dix jours on a publié des photos de chars russes qui envahissaient l’ukraine, mais manque de bol c’etait des photos de 2008 et ça se passait en Georgie !

      Et puis je pense que tu connait la celebre blogueuse cubaine qui ne dit evidement que des verités... enfin un peu comme toi !

      voir : YOANI SANCHEZ, BLOGUEUSE A CUBA


    • asterix asterix 22 septembre 2014 21:46

      Arrête ton char, Robert.
      Les photos que nous propose Spartacus sont probablement vraies. Mais c’est un malin qui adore jouer avec l’émotionnel surtout s’il est unilatéral. Capito ? Et tu te doutes quelque part que j’ai raison puisque tu ne t’attaques qu’à lui. Tu sais bien que je suis beaucoup plus dangereux parce que je ne suis pas de droite mais de ton côté, ne t’en déplaise. L’autre moitié du chemin, c’est en arriver à ne pas confondre gauche et idolâtrie, mmh ?

      Tout le monde et même toi sait pertinemment que Yoani SANCHEZ est une pure créature de Miami chargée de la propagande inverse. Elle ment tout autant que ses adversaires, ce n’est pas une nouvelle. Sa liberté, elle ne la doit qu’au fait d’être protégée par les USA et, de toute manière, les Cubains ne sont même pas au courant de son existence. Elle sert d’alibi au régime qui peut ainsi répondre : vous voyez bien qu’ici on peut dire ce que l’on veut. Il oublie simplement de préciser : mais pas à notre peuple !

      Ceci dit, nous avons au moins une chose en commun : notre révolte contre la guerre ethnique livrée par l’Ukraine avec l’aide de l’Internationale fasciste.
      Tout n’est pas perdu : un jour ton sens critique hélas par trop unilatéral te fera voir les choses telles qu’elles sont à Cuba. Vas-y voir, c’est tout le bien que je te souhaite.


    • Spartacus Lequidam Spartacus 23 septembre 2014 09:41

      Qu’ils sont stupides les américains, il y enverraient des médecins militaire en Afrique ? Quelle honte.

      Des spécialistes de l’infirmerie militaire pour soigner Ebola ? Quel scandale.

      Vous vous rendez pas compte ma bonne dame !
      Mieux vaut envoyer des « médecins Cubains » qui sont incapables d’enrayer le Choléra ou la Dingue sure leur île.....Evidemment...

      Le pire c’est le déni des gauchistes !
      Comme à l’époque de Lénine, Staline, Mao, Pol Pot, l’Allemagne de l’est, les cocos savaient, ils pouvaient lire le figaro mais ils niaient tellement ils niaient et accusaient la propagande extérieure.


      Aujourd’hui nous avons les témoignages par les blogs, les photos, même des gens de gauche franco-français qui ramènent leurs témoignages (Astérix).....
      Mais encore aujourd’hui ils nient, ils nient, montrant leur inaptitude à penser par eux même et leur inaptitude a disposer un libre arbitre face à leur endoctrinement.....

      Aujourd’hui nous savons que Cuba la médecine c’est de la merde.....Ils nient et accusent la propagande extérieure comlme hier.
      Aujourd’hui nous savons que le Vénézuéla, les magasins sont vides....ils nient encore et accusent la propagande extérieure..

      Les gauchistes d’hier, sont les mêmes qu’aujourd’hui....Dans le déni de la réalité.

    • chapoutier 23 septembre 2014 10:13

      oui patron
      bien patron
      merci patron


    • asterix asterix 23 septembre 2014 10:13

      Bonjour SPARTACUS
      On ne s’aime pas, c’est vrai. Mais je te reconnais au moins deux choses :
      - le fait que tu ne recules jamais lorsqu’il s’agit d’exprimer tes positions
      - que tu ne pratiques jamais non plus les attaques ad hominem.
      ...Et que ce que tu dis a parfois un fond de vérité. Un fond seulement, celui qui t’arrange.


    • Robert GIL ROBERT GIL 23 septembre 2014 11:29

      « que tu ne pratiques jamais non plus les attaques ad hominem. »

      si, si, si on recherche bien, je lui ai deja fait peter les plombs ...


    • bourrico6 23 septembre 2014 12:42

      Spartacul, t’es vraiment un déchet humain, tu me donnes envie de gerber... et accessoirement, d’être pour l’avortement et l’euthanasie.


    • CN46400 CN46400 23 septembre 2014 18:09

      « Ceci dit, nous avons au moins une chose en commun : notre révolte contre la guerre ethnique livrée par l’Ukraine avec l’aide de l’Internationale fasciste. »


      C’est pour ce genre de résultat que Astérix milite pour une « révolution orange » à Cuba .... 

    • asterix asterix 23 septembre 2014 18:11

      Rebonjour Robert,
      Je n’ai pas souvenance d’avoir lu quelque part un commentaire de Spartacus où il pétait les plombs, mais je veux bien te croire.
      D’ailleurs, tu ne pratiques pas les attaques ad hominem non plus.
      En fait, je t’aime bien parce que tu argumentes.
      Ce n’est pas le cas de tous...
      Salut, voisin de palier


    • Spartacus Lequidam Spartacus 23 septembre 2014 18:20

      @Asterix

      Je t’aime bien moi pourtant.

    • asterix asterix 24 septembre 2014 11:54

      Rebonjour Spartacus.
      Là tu me fous un sale coup ! Tous ceux qui me qualifient de tous les noms parce que j’ose dire la vérité sur ce régime qui est tout sauf socialiste vont finir par prétendre que nous sommes de mêche...


  • Papybom Papybom 22 septembre 2014 19:52

    Bonjour Monsieur chapoutier.

     

    Pour avoir travaillé dans la corne d’Afrique, dans un camp de victimes du choléra, je peu en témoigner : le matériel de base pour la désinfection, était systématiquement dérobé. Seul, les militaires assuraient un peu d’ordre, pour que les médecins puissent travailler.

     

    Cordialement.


    • chapoutier 22 septembre 2014 19:58

      bonsoir

      j’imagine que la misère pousse à ces vols mais les militaires africains ont-ils besoin de l’aide de 3000 militaires us pour des besognes de basse police ? 

      ne faudrait-il pas plutôt envoyer des vaccins expérimentaux ? et des médecins ?


    • Spartacus Lequidam Spartacus 23 septembre 2014 08:34

      Mais il faut lire les témoignages Cubains....

      Les 3000 soldats sont en charge de protéger les professionnels.......Sauf que la médecine Cubaine est tout sauf professionnelle.
      Le ministère des Transports (MITRANS), a donné mission aux médecins sélectionnés d’acheter des voitures de dernière générations........
      Faut bien que la nomenklatura voyage en véhicule moderne....

    • chapoutier 23 septembre 2014 08:54

      Mais il faut lire les témoignages Cubains....tu crois que tout est beau et rose en France ? Commence par lire le témoignage des français qui vivent dans la misère, pendant que les milliardaires s’empiffrent.


    • Spartacus Lequidam Spartacus 23 septembre 2014 09:53

      Le miséreux Français c’est moi qui le paye, comme c’est moi qui paye tes émoluments de profiteur social de tes « zzzaquiq sociaux » , tes privilèges corportatistes.


      Les leçons de morale de gauchistes qui n’ont que des idées avec l’argent des autres, mais qui vivent de l’impot à charge sur secteur marchand en corporations consanguines vont se faire foutre.

      Quand aux milliardaires, ils font vivre des milliers de personnes en France, avec leur agent. C’est eux qui te payent.

      Et la responsabilité de la misère ne vient pas de eux mais de gens comme toi, frustrés et jaloux, parce que nous n’en avons pas assez pour créer l’investissement et l’emploi.


    • chapoutier 23 septembre 2014 10:10

      Le miséreux Français c’est moi qui le paye....
      c’est pourquoi la misère s’installe !
      comme c’est moi qui paye tes émoluments de profiteur social de tes « zzzaquiq sociaux » , tes privilèges corportatistes....
      merci patron
      mais qui vivent de l’impot ....pauvre con, casse toi au pakistan faire travailler les enfants pour 1 euro par jour ?
      Quand aux milliardaires, ils font vivre des milliers de personnes en France, avec leur agent. C’est eux qui te payent....va te faire greffer des neurones abruti , comment ils s’enrichissent les milliardaires s’il n’y avait pas de salariés pour créer de la richesse
      parce que nous n’en avons pas assez pour créer l’investissement et l’emploi... va travailler fainéant de patron au lieu de troller  smiley


    • zic_quili 23 septembre 2014 11:21

      Encore un decerebre qui fait semblant de ne pas comprendre la relation capital/travail et n’attribue de la valeur qu’au capital.


      Je crois que tu fais expres. On ne peut pas etre aussi con.

      Et pour parler comme cela, tu ne peux pas etre riche, tu desires juste eperdument le devenir, petit besogneux qui trime pour un salaire moyen qui l’humilie chaque jour, et chie dans les bottes des gens les plus modestes.

      Ton discours est caracteristique du mediocre, envieux, haineux, qui deverse sa frustration sur les gens qu’il croit en dessous de lui, de par de miserables considerations socio-economiques.

      Minable. Tu es un minable.

    • Robert GIL ROBERT GIL 23 septembre 2014 11:34

      sparagus,
      confonds pas, tu ne paye personne, mais c’est nous qui te payeons via l’argent public ... le privé dans notre bon pays capitaliste coute maintenent plus cher que le public aux contribuables, on deverse de l’argent a flots sur les plus riches :

      Tout ce que les salariés ont obtenu par les luttes, une poignée de privilégiés, parasites de la république à la solde du grand capital voudraient nous l’enlever par la loi, par leur loi ! L’on nous répète qu’il manque 20 milliards pour les retraites, pourtant l’argent existe :

      200 milliards d’euros : c’est le montant de la richesse créée par le travail, détournée chaque année des salaires vers les profits, depuis 30 ans,

      330 milliards d’euros : c’est le montant des richesses cumulées par les 500 plus grosses fortunes de France en 2013, en progression de 25 % par rapport à l’année 2012,

      40,9 milliards d’euros : c’est le montant des dividendes versés aux actionnaires des entreprises du CAC 40 en 2012, en augmentation de 5 % par rapport à 2011,

      200 milliards d’euros : c’est le montant cumulé des aides publiques, déversées chaque année aux entreprises, sans contrôle ni contrepartie.

      30 milliards d’euros  : c’est le montant des exonérations de cotisations sociales patronales accordées chaque année aux patrons.

      80 milliards  : c’est le niveau de la fraude et de l’évasion fiscale.

      10 milliards : ce sont les ressources en cotisations sociales aux horizons 2020 qui pourraient être atteintes en appliquant l’égalité salariale entre les femmes et les hommes (pour rappel les salaires des femmes sont inférieurs de 27% à ceux des hommes).

      Alors que les profits, notamment des grands groupes, explosent, que les fortunes les plus insolentes s’affichent, que les caisses du patronat sont pleines, il est indispensable d’exiger une autre répartition des richesses et d’imposer, par la mobilisation ou tout autre moyen un rapport de force afin de récupérer notre dû, car la bourgeoisie, le capital et le Medef ne nous feront aucun cadeau, et nous n’aurons que ce que nous prendrons …

      Et Hollande et Valls continuent a verser des milliards a ces profiteurs, il est temps de reagir...

      voir : QUI VEUT PERDRE DES MILLIARDS !


    • Spartacus Lequidam Spartacus 23 septembre 2014 17:39

      @Chapoutier

      Castro a exécuté 16.000 personnes et emprisonné plus de 100 000 personnes dans des camps de travail. 

      Avant de sortir tes conneries tu ferait mieux de faire un tour au prisons de Kilo 5.5, Pinar del Rio, Kilo 7, la Capitiolo (concentration pour les enfants jusqu’à 10 ans) et les autres camps qui composent le goulag de Castro.
      Deux millions de Cubains ont fuit le pays et 30.000 sont morts exécutés en essayant de s’échapper.
      Tout le monde le sait !
      Tout le monde le sait !
      Tout le monde le sait !
      Sauf Chapoutier et les gauchistes....Dans leurs dénis et délires.
      ++++
      C’est certain que comme t’es à charge de la société comme privilégié social c’est pas toi qui les payent les miséreux....

      Toi tu la crée la misère, car ce sont eux qui doivent payer pour ta retraite « spéciale » avec tes droits spéciaux.....Et tes « zzzzaquis sôciaux ».....

      Tu sais les « zzzaquiq sôciaux » le joyeux concept de l’injustice des gauchistes réfugiés dans les réserves consanguines de l’éducation nationale et les fonctions territoriales ou on parque les 80% des derniers électeurs Front De gauche......

      C’est vrai que ta corporation est d’une solidarité de retour affligeante et s’exonère de cotiser comme les autres.....en vertu de droits sociaux corporatistes et « zzzaquis sôciaux ».......

      Bien placé pour donner des leçons de morale quand on a comme échantillon de lutte contre la misère que l’argent des autres comme solution....Mais que de l’autre on est un handicapé de la prise de risque et qu’on a choisit la vie de servitude........

      Peut être faut il t’expliquer cher camarade syndiqué, que pour sortir quelqu’un de la misère il faut lui créer du travail ce dont ta servitude à l’état te rend incapable de faire.....

      Les salariés louent leurs services au patron. Il sont payé pour cela. 
      Le gauchiste donne du social pris par la coercition de l’impôt mais se sert en premier avec ses « zzzaquis sociaux »
      N’importe quel patron est plus social que n’importe quel protégé social en servitude de l’état....
      N’importe quel gauchiste qui réclame des « zzzzaquis sôcaiux » est plus hypocrite que les autres, car bobo il est il vole l’argent de la différence sociale aux miséreux.

      C’est vrai que les gauchistes préfèrent une misère partagée comme à Cuba, qu’une richesse plus élevée mais inégale.....
      Malheureusement le plus pauvre Suisse ou Américain est plus riche que 75% des habitants de la planète....

      Il est temps de dé-communister le pays pour enfin sortir le pays de la misère.....

    • chapoutier 23 septembre 2014 17:57

      spartatcus

      d’où viens ta haine des droits sociaux ?

      d’où viens ta haine des droits des salariés ?

      si on t’écoutait, il faudrait revenir au servage 

      et en plus tu raconte des conneries :

      C’est vrai que les gauchistes préfèrent une misère partagée comme à Cuba....misère imposée par le blocus étasuniens, andouille !

      ...qu’une richesse plus élevée mais inégale.....sers toi de ce qui te reste de neurones, que ce soit en France ou aux USA ou ailleurs, les travailleurs sont de plus en plus ’’pauvres ’’ de + en + de chomeurs etc etc. et tu ne peux pas accuser les acquis sociaux aux etats-unis, puisqu’il n’y en a pas.

      Les salariés louent leurs services au patron. Il sont payé pour cela.... le problème c’est que tes patrons vénérés préfèrent faire travailler des enfants en Inde et au Bangladesh pour faire encore plus de benefices.

      Le gauchiste donne du social pris par la coercition de l’impôt mais se sert en premier avec ses « zzzaquis sociaux  »...mais tu parle de qui ? explicite par ce que cela ne correspond à rien


    • asterix asterix 23 septembre 2014 18:30

      D’accord avec toi, Chapoutier.
      Mais tu n’as toujours pas compris que l’embargo ( facilement détourné d’ailleurs ) sert encore plus la Fidel Company que les USA.
      Dès qu’on met en avant le marasme cubain, c’est TOUJOURS « à cause de l’embargo »
      JAMAIS à cause du reste.
      J’irai même plus loin : si les Etats-Unis avaient été un tant soit peu malins, ils l’auraient levé cet embargo. Ils auraient ainsi privé les autorités cubaines de leur SEULE argumentation.
      TODA LA CULPA LE TIENNE LOS AMERICANOS...
      Si Fidel le dit, c’est que c’est vrai.
      Il est d’ailleurs interdit d’en douter
      Signé UN « REBELDE »
      Un vrai, pas celui qu’on n’oblige à manifester parmi cent mille insectes soigneusement rangés et comptabilisés derrière leurs petits chefs et gare à celui qui ne suit pas. Lui vous répondra :
      Vamos chico. Es bueno de no trabajar, quel est le slogan du jour ?
      Ne t’en déplaise, ça aussi c’est Cuba...


    • CN46400 CN46400 23 septembre 2014 19:10

       « l’embargo ( facilement détourné d’ailleurs ) »


       Du fait de l’embargo un porte conteneur, ou un navire de croisière, s’il a accosté à La Havane, ne pourra pas pénétrer dans un port US avant 6 mois ; c’est quoi le « détournement » dans ce cas ? Et combien çà coûte de se passer des portes conteneur et des navires de croisières ?

    • Spartacus Lequidam Spartacus 23 septembre 2014 19:44

      @Chapoutier


      Le gauchiste ajoute toujours le mot « social » pour faire passer des privilèges et de l’injustice de traitement des individus pour de l’intérêt général.....
      Le « droit » n’a rein de social. Le droit c’est le droit. Point. 
      Il n’a pas à favoriser les uns par rapport aux autres.

      Sort de chez toi. Arrête de fréquenter les camps de vacances au club des joyeux instiututeurs gauchistes...
      La misère de Cuba est identique dans tous les pays directivistes, car le contrôle des prix engendre la rareté et l’absence de motivation à s’enrichir....

      Combien te faut il d’exemple pour sortir d’un cerveau daté au carbonne 14 des idéos archaiques ? 
      Combien de queues devant les magasins, russes, Cubains, Vénézuéliens et toutes les expériences communistes ? 
      Déni encore et toujours ? N’est ce pas ?
      Pourtant tu sais que les pays cocos se carractérisent pas des pénuries d’articlesd de consomation courante. 
      TOUT LE MONDE LE SAIT SAUF LES COCOS DANS LE DENI

      Les USA ont une sécurité sociale par répartition comme en France....Ajoutons sans régimes spéciaux...sic. 
      Aucun Américain ne souhaiterait avoir un traitement oblogatoire différencié comme un gauchiste Français qui veut des « zzzaquis sôôôciaux » et des privilèges sociaux......

      Maintenant si tu t’informais un minimum, tu saurai que le seuil de pauvreté est calculé, avec une méthode relative, une augmentation du salaire médian concorde avec l’augmentation du seuil de pauvreté, ce qui a comme effet mécanique d’augmenter le nombre de « pauvres » même s’ils sont dans la réalité tous plus riches....

      Voila pourquoi un raisonnement sur un seuil de pauvreté ne sert qu’a fantasmer les cocos bobos dans leurs illusions d’égalitarisme. 

      L’école populaire du PCF qui a formé à Paris les cadres génocidaires qui ont tué 1.5 millions de personnes au Cambodge ne te l’on pas appris ? 
      Ha oui c’est vrai la encore t’es dans le déni ou ils ne se sont pas vantés devant toi ?...

      Si des patrons préfèrent faire travailler des gens au Bengaldesh, c’est pas ton problème c’est pas ton argent....
      T’as un problème avec l’argent et la liberté des autres, faut te soigner.

      Tu comprend pas que les zzzzaquis sôôôciaux sont des droits inégalitaires donc des droits inéquitables ?

      Gauchistes faites donc une dissertation sur la différence entre iniquité et inégalité avec vos droits sociaux différenciés, vos zzzaquis sôôôôciaux.... 


    • Robert GIL ROBERT GIL 24 septembre 2014 09:41

      sparagus,
      voila un article qui met fin a la propagande patronale ...

      lire : LES ENTREPRISES NE CRÉENT PAS L’EMPLOI


    • bourrico6 24 septembre 2014 12:04

      Le gauchiste ajoute toujours le mot « social » pour faire passer des privilèges et de l’injustice de traitement des individus pour de l’intérêt général.....

      J’adore cette façon de parler.
      Le « machine, »le « bidule »

      A part donner envie de te faire avaler tes dents à grand coups de parpaing, je ne vois pas trop ou tu veux en venir mon petit taliban.


    • asterix asterix 24 septembre 2014 13:07

      SPARTACUS,

      Je suis hélàs d’accord avec toi en ce qui concerne les exécutions, la localisation des camps et le nombre effarant de victimes que Castro a sur la conscience. Un nombre sujet à caution puisque on trafique continuellement les registres d’état civil ( pas de traces, pas de crime, pas de coupable )
      Beaucoup moins sur la suite... Pourquoi reviens-tu continuellement sur la France en prenant des prémisses qui n’ont rien à voir avec elle ? La méthode est malhonnête.
      J’te l’ait dit : je n’aime pas ton ultra-libéralisme qui est l’autre versant du même esclavage du petit face au grand. Avec moins d’armes à feu, je te le concède. Faudrait que tu travailles ne fut-ce qu’un mois au SMIC pour comprendre ce que sgnifie être ouvrier en France. C’est nettement moins rose que d’être patron, tu sais !
      Pour revenir à ce que je pense de ton intervention, voici encore une fois un témoignage ( pas un propos de bistro dont est friand le Zigomar. Lui, pendant qu’il dépensait son fric à se saouler la gueule, moi je nourissais une famille de 8 personnes mais qu’importe )
      Ce témoignage est effrayant, je ne l’oublierai jamais.
      Une des soeurs de ma nana était psychologue à Kilo 7, tout à côté de Pinar del Rio, pas loin de la fantasique vallée de Vinalès que l’on offre à voir aux touristes. Elle était venue pour trois jours à La Havane avec son mari qui lui était le sous-directeur du même camp. Avec les Cubains, je connais la méthode : vite, vite aller chercher trois bouteilles de rhum de la calle, c’est le meilleur moyen de délier les langues.
      Vous ( pas rien que toi Spartacus ) savez ce qu’il m’a dit une fois qu’il était bourré comme cochon ?
      Sachez en aparté que moi, j’picole pas. J’fais santé, trempe mes lèvres dans la mixture, recommence dès que mon interlocuteur a vidé son verre et « au suivant ! » comme dit Jacques Brel.
      Bien sûr, je n’ai pas été à Kilo7. Personne d’extérieur ne peut d’ailleurs aller y voir...
      Mais !!! Voici ce qu’il m’a confié :
      Ces « gùsanos » ( vers de terre, c’est ainsi que sont surnommés tous ceux qui osent dirent qu’ils sont contre ) on les fourre en masse dans une cellule tous à poil et on les laisse macérer jusqu’à ce qu’ils soient totalement détruits psychologiquement. Ces merdeux finissent par se jeter d’eux-mêmes sur les grillages électrifiés lors de la promenade ( ? ) suivant le jet d’eau mensuel. On n’a même pas besoin de les tuer, ces lâches le font eux-mêmes.
      Et encore un petit rhum.
      A votre santé, M’sieurs - dames ! 
      J’invente, bien sûr...

      Une autre, tiens ! J’calcule pas. Tout cela me revient dans mes souvenirs, il y en a tellement.
      Pour les « bons » docteurs, celle-là :
      J’ai passé un mois ou presque sur l’ïle de la Jeunesse ( isla de los Pinos ) là où se trouve la principale faculté de médecine pour étudiants étrangers. Je discute avec le fils de mon hôte ( un oncle de mon ex, sinon je ne pouvais même pas loger chez lui ) et finis par m’étonner avec toute la circonspection de mise de la balafre qui lui traversait la partie droite de la face.
      Comment cela t’est-il arrivé ?
      Chico, si tu savais ! Un jour, c’était il y a quelques années d’ici, les étudiants angolais se sont révoltés car ils n’avaient pas l’autorisation de rentrer dans leurs casemates avec des femmes, qu’on ne leur donnait pas de fric et que la bouffe était de la merde. On a dû leur rentrer dedans avant qu’ils ne cassent tout et y’en a un qui m’a foutu un coup de machette en pleine tronche. Mais on a fini par les avoir. Tous ceux qu’on a pas zigouillé ont été renvoyés chez eux dès le lendemain.
      Où sont les preuves ? Y’a jamais de preuves...
      J’invente encore, bien sûr !
      Je suis décidément un menteur invétéré face à tous ceux qui m’injurient au nom de la vérité.
      La mienne ne vaut pas la leur. Je suis un déformateur, eux sont du côté du peuple...
      Si je suis parti dégoûté de Cuba ( enfin parti, foutu dehors, oui ! ) c’est justement parce que je suis de gauche. Jamais en y arrivant je n’aurais cru que c’était ça Cuba.
      Mais ce l’est, mille fois hélas ! Pas de liberté - inégalité - pas de fraternité 
      Actuellement, je vis par choix personnel au LAOS où j’essaye de faire du bien autour de moi. Jamais je n’y ai vu le millième de cela, ce qui me permet envers et contre tout de rester un VRAI COMMUNISTE.
      Il ya forcément une des deux versions qui est fausse.
      J’vous pose une question : croyez-vous que c’est la mienne ?
      Moinssez tant que vous voulez, messieurs. Votre haine prouve que j’ai, hélas, raison.


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 24 septembre 2014 13:57

      liens très intéressants par R.Gil, décidément...


    • Spartacus Lequidam Spartacus 24 septembre 2014 17:12

      @Asterix

      Utopie hier à Cuba
      Combien de temps t’as t-il fallu pour admettre ?

      Utopie aujourd’hui au Laos.
      Combien de temps te faudra t-il de temps pour comprendre et en arriver à la même conclusion ?

      Les militaires poursuivent aujourd’hui les H-Mong dans les forets....
      Ils poursuivront d’autres demain.
      Y’a même une vidéo qui circule qui montre qu’un opposant Sombath Somphone se faire enlever en jeep militaire il y a quelques mois......

      Le communisme est une utopie qui pousse chacun à vivre aux dépens des autres....
      La fin justifiant les moyens, il est criminogène et totalitariste.....

      L’homme n’est pas collectiviste. L’homme 

      Chaque collectivisme est détourné par des groupes à leurs profits (social, matérialiste ou financier). Sa tare est que la fin justifie les moyens....

    • zic_quili 24 septembre 2014 18:01

      ... et c’est toi qui m’accuses de colporter des propos de poivrasses apres m’etre mis des mines dans les bars a Cuba ?!!


      Ton histoire de Kilo 7, c’est quoi a part une histoire de pochard ?

      Franchement n’importe quoi. 
      Le grand seigneur de la contradiction.

      Mais je retiens cette phrase : 
      « Tout cela me revient dans mes souvenirs, il y en a tellement »

      Ca veut dire quoi cette phrase ? 
      Hummm, c’est bien ca, ca doit faire une vingtaine d’annees que tu t’es enfui de Cuba, desespere de voir que ton mythe ne collait pas a la realite.
      Du coup. tu balances, balances, craches sur ce pays qui t’a tellement decu.

    • CN46400 CN46400 25 septembre 2014 09:38

         Mon cher Astérix, il y a deux façons de juger Cuba. Soit, parceque ce petit état tient tête au plus grand impérialisme que la terre ait porté, on en vient, devant une résistance aussi spectaculaire, à oublier qu’une pièce comporte toujours deux faces quitte à ne regarder que la plus brillante, ce n’est pas ma démarche. On peut aussi ne voir, comme toi, que la face noire. Les deux visions, pourtant basées sur des faits objectifs, sont aussi fausses l’une que l’autre


         Comme beaucoup, je ne pensais pas en 90, que le régime cubain survivrait à la chute de l’URSS, et pourtant... J’en ai donc déduis que la situation politique de Cuba n’avait que peu à voir avec l’Europe de l’Est. Situation politique ne veut pas dire que l’individu cubain serait supérieur. Simplement, il vit une expérience singulière qui le façonne singulièrement. Ainsi, j’ai vu, à la télé, l’arrivée de Maradona à la Havane pour sa deuxième cure de désintox, quelques employés de l’aéroport l’ont apostrophés durement comme si le footballeur venait, gratuitement, profiter de leurs efforts. J’en ai déduis qu’il y avait à Cuba, aussi, des cons, des bofs, qui, comme partout font de la merde avec n’importe qu’elle idéologie, y compris le marxisme. Ce qui n’empêche pas Maradona, qui est intelligent, de continuer de tresser des louanges à Fidel.

        Quand aux prisons de Cuba, il n’est pas nécessaire de saouler un gardien (l’alcool n’est pas un détecteur de mensonges infaillible...) pour savoir que ce n’est pas là que s’épanoui le paradis, même « communiste ». Pour la prison idéale je crois qu’il faudra attendre le dépérissement avancé de l’état, pas demain la veille, ni à Cuba, ni ailleurs ! 

        Ceci dit, Cuba envoie 165 toubids au Sierra Léone, pays sans état mais pas sans violences extrèmes, ni virus ultra dangereux. Pour égaler Cuba, la France devrait envoyer 1000 toubids, et nos ONGs n’arrivent pas à les recruter.......

    • asterix asterix 25 septembre 2014 12:21

      Il est aussi plaisant qu’utile de dialoguer avec toi, CN46400.
      Dans le cours du débat, plusieurs intervenants se plaignent de ne pas avoir de témoignages sur Cuba. J’ai simplement voulu apporter ma pierre à l’édifice et t’assure que tout ce que je rapporte, je l’ai vu de mes yeux vu et entendu.
      Mes conclusions sont proches des tiennes. Le cubain est vraiment façonné de manière étrange, je n’ai jamais vu cela ailleurs. En fait, il souffre d’avoir un idéal et de voir que celui-ci est massacré par qui es chargé de l’établir en son nom. Mais là, il vaut mieux pour lui de ne pas le dire. On lui a promis une société morale et d’abondance, il n’a ni l’une ni l’autre et sait très bien que l’échec en incombe à ceux qui les dirigent ...et aux USA qui ne voulaient absolument pas voir cela réussir. La faute est double et je suis dès lors contre l’unilatéralié des POUR comme des CONTRE.

      Et bien tiens, tu parles de Maradonna. Un autre souvenir : la finale du championnat de foot cubain, Pinar del Rio contre je ne sais plus qui. Premier souvenir : la foule agglutinée, vraiment agglutinée contre les grillages d’entrée et de l’autre côté deux imbéciles qui ne bougeaient pas et des gens qui se mettent à crier : ouvrez, bandes de cons, vous ne voyez pas que ceux des premiers rangs sont en train de suffoquer ? Pas de réaction, heureusement la grille a fini par se desceller de ses gonds et tout le monde a fini par rentrer sans payer. Le Heysel, les hooligans en moins... J’avais invité un cousin de mon ex, il était centre-avant de l’équipe nationale junior mais n’avait pas de quoi se payer la place. Le maître à jouer de l’équipe de Pinar était vraiment fortiche, je m’en souviens aussi.
      Un peu avant le match, j’étais assis au centre de la tribune couverte, voilà le speaker qui se met à hurler et tout le peuple de se lever vers moi. Vers moi ? Non, vers Maradonna qui venait de s’asseoir juste derrière je ne l’avais pas vu. MA-RA—DONNA, clac-clac MA-RA-DONNA clac-clac, les Cubains encouragent comme cela. Je me retourne et vois un petit gros réfugié derrière des lunettes noires genre motard intégral, le mec ne bouge pas. Deux malabars le prennent par les coudes et le soutiennent jusqu’au milieu du terrain où, Dieu sait comment, il parvient à donner le coup d’envoi. Selon le terme consacré, le mec était complètement STONE. Ils l’ont ramené vers le banc de touche et il disparut ensuite comme par enchantement.
      Prolongement... Du temps où j’y étais, jamais je n’ai vu le moindre gramme de coke dans la calle et en cela je trouve que CUBA a au moins une réussite à son actif, Raoul ayant fait exécuter Ochoa à sa place, le trafic en gros n’étant pas interne mais destiné aux USA.
      En revanche, le pépégé tellement vanté par Fidel, ce sont des amphés coupe-faim : productivité ouvrière assurée et sans rien donner à bouffer, c’est parfait.
      Je n’ai jamais touché ni à l’une ni à l’autre.
      Quant à l’herbe, on en trouve partout si on sait où s’adresser. Avis aux partisans, elle est vachement bonne ! Bien moins toxique que le ron de la calle, soit dit en passant. Quant à la bière de la pipa, c’est de la merde. Juste bonne pour les « négros » disent les égalitaires racistes...
      Le Zigomar te donnera de bonnes adresses pour picoler de la Heineken dans les bars d’état, je répète que je ne bois pas et que moi, mon fric servait d’abord à nourrir la famille. Une canette à un dollar, les Cubains n’en gagnent pas autant sur une journée, cela lui est passé inaperçu, c’est un apôtre..
      Des anecdotes, j’en ai mille. Rien à voir avec les certitudes de ceux qui n’y connaissent rien...
      Bien à toi. Nous n’avions jamais eu l’occasion de confronter nos points de vue de manière franche, c’est fait. Désolé pour la confusion relative, j’ai un travail énorme qui m’empêche d’aller jusqu’à me relire, le lecteur me pardonnera.

      J’oubliais : je n’ai pas parlé d’un GARDIEN de KILO 7 à côté de Pinar Del Rio mais de son vice-directeur, c’est quand même tout à fait autre chose.


  • Papybom Papybom 22 septembre 2014 20:10

    Monsieur chapoutier.

     

    Les médecins militaires font un travail « bénévole » Sans parler de leurs soldes…

    Les médecins civils travaillent le plus souvent pour des laboratoires. Et, croyez moi, les conditions de vie sont loin d’être identiques.

     

    Cordialement.

     



    • jocelyne 22 septembre 2014 20:15

      oui et donc ils ont 3000 médecins militaires justement disponibles en ce moment et justement spécialisés en virologie ? t’es con ou quoi ?


  • tf1Groupie 22 septembre 2014 20:46

    Est-ce qu’il est au courant Chapoutier qu’il y a déjà des américains qui étaient sur place (même pas vu les américains infectés qui sont retournés aux US) ?
    Est-ce qu’il faut à Chapoutier une grosse campagne de propagande à la cubaine pour qu’il s’informe ??

    Est-ce qu’il est au courant Chapoutier que dans ce genre de crise il ne faut pas seulement des médecins et des infirmières, il faut aussi du materiel, de la logistique, de la police et d’autres choses ?

    Bref à part dire « gentils cubains et méchants américains » est-ce qu’il a d’autres points de repère ?


    • CN46400 CN46400 23 septembre 2014 18:16

       Combien de Haïtiens cholériques ont été soignés dans le porte avion qui a stationné un mois durant dans le port de Port au Prince ? Par contre les déambulation des bidasses US, en armes, dans les rues ne sont pas passées inaperçue, donnant même lieu à des protestations spontanées de certains haïtiens


    • asterix asterix 24 septembre 2014 13:12

      C’est exact CN matricule 46400. La conduite des Amerlocks fut encore plus scandaleuse suite au dernier tremblement de terre. Ils sont venus en force sauver le personnel des ambassades tant que c’était possible, puis ont plié bagage mission accomplie.


  • CN46400 CN46400 23 septembre 2014 15:14

       La médecine cubaine a une histoire, c’est une décision des castristes suite à l’émigration quasi totale, vers les USA, des toubids en 1960. Deux ans plus tard c’est dans le personnel restant que F Castro a puisé pour soulager la ponction, encore plus énorme (aucun toubid sur Alger...), subie par l’Algérie à cause de l’OAS. 

        C’est là qu’il s’est aperçu que la défiguration de la révolution cubaine orchestrée par l’Empire US pouvait être contrée par une politique d’aide médicale dans tous les domaines médicaux (formation internationale, traitement massifs de certaines affections (cataracte...) etc..)
        Cette politique explique largement la popularité de Cuba en Amérique du Sud qui envoie des colonnes de toubids dans les zones, nombreuses en Amsud, abandonnées par la médecine libérale. De plus Cuba forme beaucoup de toubids étrangers, hispanisants de préférence.
        Sur les non rentrées à Cuba après mission, elles concerneraient 3% des effectifs qui sont très conséquents dans certaines destinations (Bolivie, Venezuela, Haïti où 50% des toubids sont cubains depuis avant le tremblement de terre...) Rappelons que depuis deux ans, moyennant 150€ + le prix du voyage, les cubains peuvent sortir librement de l’île !
        La campagne contre Ebola est un peu particulière, puisque, du fait de la dangerosité pour le personnel médical, les ONG traditionnelles ont du mal à recruter et les 165 cubains sont sans doute triés sur le volet.

    • asterix asterix 23 septembre 2014 19:04

      Bonjour CN matricule 46400
      En fait, tu dis la même chose que moi. Les toubibs envoyés à l’étranger sont d’abord un moyen politique de démontrer « el triumpho de la Revolucion »
      Quant à la formation, elle vaut mieux que pas de formation du tout, mais elle est minimale. Les meilleurs docs et il y en a, se forment eux-mêmes sur le tas. On les retrouve tous dans les hopitaux pour apparatchiks du régime, tu as oublié de le spécifier.
      A la campagne, si t’as une double fracture de la jambe, on te la coupe, point !
      Un nombre important de diplomés, je te le rappelle, abandonnent en masse la carrière CAR ELLE NE RAPPORTE RIEN. Seul le fric les motive, rien d’autre et surtout pas le socialisme de nivellement par le bas
      Si Cuba est devenu spécialiste du traitement de la cataracte, elle le doit aux spécialistes formés en Union Soviétique,il fallait le spécifier. Et également que ce type de traitement est devenu banal aujourd’hui depuis l’apparition du laser.
      Mais c’est mieux que pas de traitement du tout !
      De là à s’en extasier, il y a un pas...
      Dernier point : extraordinaire, après 53 ANS d’interdiction, les Cubains peuvent enfin voyager à l’étranger, c’est génial !!! Avant d’économiser 150 euros plus le prix du voyage, il leur faudra du temps, cela représente en moyenne 20 ans de salaire, sauf si c’est pour aller à Caracas ou Haïti qui est encore plus dangereux, presque autant que Ciutad de Juarez à la frontière US, c’est dire !
      Et s’ils ne rentrent pas, attention au sort réservé à leur famille...
      J’aurais préféré que tu t’épanches sur l’inégalité citoyenne que représentent pour les privilégiés de second ordre qui vivent - et plutôt bien -de leurs mandats envoyés par leurs proches installés aux States.
      Motus.
      Pourquoi ce motus ?
      Cuba est une dictature, pas un exemple de gauche.
      Au contraire, c’est un repoussoir pour TOUTES LES VALEURS DE GAUCHE !
       


    • zic_quili 23 septembre 2014 19:20

      « Et s’ils ne rentrent pas, attention au sort réservé à leur famille... »


      J’hallucine, mais tu es une enoooooorme buse.
      N’importe quoi ! Mensonge effarant ...

      L’expression que se dit a Cuba par rapport a ces personnes qui ne rentrent pas est : « beber la coca del olvido ».
      C’est un phenomene courant qui peut attrister les familles, bien sur, mais n’a jamais constitue un danger pour elles.
      ENorme mensonge. Tu es un imposteur « Asterix », tu ne racontes que des conneries.

      Toi et Spartacus etes une belle brochette de decerebres. 

    • CN46400 CN46400 23 septembre 2014 19:28

       « traitement est devenu banal aujourd’hui depuis l’apparition du laser. »


        Ouais, sauf dans les contrées hors Sécu Sociale, et il y en a encore pas mal sur la planète.....

      Mais comme je n’ai aucun compte à régler ni avec Cuba, ni avec la fratrie Castro, je constate simplement que devant Ebola les autorité cubaines (11 millions d’habitants) répondent : Présent ! Si seulement tous les pays aussi, ou plus riches que Cuba, en faisaient autant l’Humanité ferait un grand saut en avant, bien plus grand que celui de juillet 69. Un point c’est tout !

    • asterix asterix 24 septembre 2014 13:16

      Encore une fois d’accord avec toi, CN matricule 46000, je l’ai d’ailleurs souligné également
      Quand au Zigomar, à part être d’une impolitesse rare, que vient-il foutre ici ?


  • antyreac 23 septembre 2014 20:15

    Que les cubains s’occupent de leur propre cul et de leur état miséreux et laissent les pro comme le sont les américains de faire leur travail...


    • zic_quili 23 septembre 2014 20:42

      Tiens, l’autre malade mental de service looool


      Allez va jouer au GI Joe, et brosse-toi bien les dents avant de te coucher, sinon tu n’auras pas de coca dans ton biberon demain.

    • antyreac 23 septembre 2014 21:39

      Fraîchement débarqué sur AV et ça se permet de faire des remarques digne d’un blanc bec.

      Tiens ,écoutes tu n’es qu’un  malade mental de service looool

    • zic_quili 23 septembre 2014 21:51

      « ecoute » sans s, voyons mon petit, on ne t’a pas encore appris ca a l’ecole :) 


    • antyreac 23 septembre 2014 22:06

      « ecoute (é accent aigu ) » sans s, voyons mon petit, on ne t’a pas encore appris ça ( ç avec cedille) à (à avec accent )l’école (é avec accent aigu) blanc bec :) 


    • chapoutier 23 septembre 2014 22:32

      réac
      quel plaisir de te voir ici

      saint-anne t’a libéré ou tu t’es évadé ?


  • CN46400 CN46400 24 septembre 2014 07:45

    Pour Spartacus, Asrerix et les autres,


    31 000 privilégiés cubains soignés à Cuba.

     C U B A

    La Havane. 23 Septembre 2014

    Plus de 31 000 patients cubains soignés avec l’Heberprot-P
    • Les résultats du médicament seront présentés au Congrès international « Contrôle du diabète et ses complications les plus sévères », qui aura lieu à Varadero du 10 au 12 décembre

    Orfilio Pelaez

    Cuba parvient à réduire à plus de 78% le risque d’amputation due aux ulcères du pied diabétique, grâce au développement d’un programme intégral, étendu à toutes les provinces, et destiné à la prise en charge de personnes souffrant de cette maladie, qui inclut l’utilisation de l’Heberprot-P.

    Mis au point par des spécialistes du Centre d’ingénierie génétique et de biotechnologie (CIGB), en collaboration avec d’autres laboratoires, il s’agit du seul médicament au monde permettant d’obtenir la cicatrisation de lésions aussi complexes. Un traitement dont plus de 31 000 Cubains ont bénéficié.

    Par ailleurs, au cours de ces trois dernières années, le décès direct pour cause de diabète à Cuba a maintenu une tendance la baisse, alors que 84% des personnes atteintes souffrant de cette maladie chronique atteignent la même espérance de vie que les Cubains non diabétiques (environ 78 ans).

    Selon une information de Mailyn Palmero Molina, membre du Comité d’organisation du Congrès, M. Michael Hirst, président de la Fédération internationale des Diabètes, une organisation qui regroupe quelque 230 associations nationales de plus de 170 pays, a confirmé sa présence à l’événement.

    (Granma)



  • Spartacus Lequidam Spartacus 24 septembre 2014 08:43

    Confusion entre médicament et médecine....

    Une application médicamenteuse isolée, ne fait pas la médecine.

    • CN46400 CN46400 24 septembre 2014 12:05

      « ne fait pas la médecine »


      Ouais, mais çà y contribue non ?...

    • asterix asterix 24 septembre 2014 13:50

      Encore une fois d’accord ! La médecine cubaine est incontestablement meilleure que celle de tout autre pays du Tiers-Monde. De là à dire qu’elle est la panacée, je ne suis pas du tout d’accord. Elle est tout au plus une fantastique pub pour un régime qui n’a AUCUNE réussite à son actif. Il convient donc de se poser la question du pourquoi puisqu’il existe tellement de contradictions entre les faits et les slogans.
      Embargo - médecine - médecine - embargo - embargo - médecine...
      Fidel es el pharo de luz que empiessa el camino del progresso a la humanitad.
      Fidel est le phare de lumière qui indique le chemin du progrès à l’humanité.
      Ah ouais ? Rien qu’à l’humanité, pas à la galaxie toute entière ?


    • CN46400 CN46400 24 septembre 2014 17:47

      Quand Kroutchev gouvernait l’URSS en promettant le « communisme pour 1980 », Fidel avait fait remarquer que sur cette terre il ne pouvait y avoir le paradis communiste à un bout et l’enfer capitaliste à l’autre. Dans le domaine de la médecine il en est de même, ce n’est pas dans le meilleur des pays en « voie de développement » qu’on trouvera la meilleure médecine. Reste que Cuba démontre qu’un pays, même en voie de développement, peut faire beaucoup pour sa population......


  • zic_quili 24 septembre 2014 10:04

    Pffouhhh, quelle burne !


    Tu crois qu’elle sort d’ou cette « application médicamenteuse », pour reprendre ta terminologie vaseuse ? D’un oeuf ?

    Ce n’est qu’un exemple de la qualite des recherches medicales de Cuba, reconnue par toute institution un peu objective d’ailleurs, mais denigree par les enooormes tacherons qui polluent les sites comme Agoravox, n’est-ce pas Spartacus, Antyreac, Asterix et j’en passe ...

    En parlant de la qualite de Cuba dans le monde de la recherche, tu vas aussi nier les reussites de ce pays pour les biotechnologies, non ?
    En sortant que ce n’est que le fruit du hasard, c’est ca, non, petite burne ?

    Ou bien tu vas faire comme la buse Asterix et dire que je parle d’autre chose, alors que j’elargis sur la capacite de Cuba a etre tres avancee en terme de recherche que ce soit dans les domaines pharmaceutiques ou biotechnologiques.

    Je me demande ce que tu vas repondre sur ces faits objectifs.
    Je sais.
    De la m... comme d’hab loool

    Chapoutier, merci pour ton article, et courage pour la suite avec les quelques tares qui polluent le debat :) 




    • asterix asterix 24 septembre 2014 13:26

      Ne me confonds pas avec les deux autres, Mr le zigomar, svp !
      Tu es presque aussi malotru que Maugis, mec ! En sept ou huit interventions, tu as collationné plus d’injures envers autrui que sur l’ensemble des commentaires parus en une semaine sur tous les sujets.
      Mieux encore, l’objectivité, c’est toi. Cela en dit long sur ton sens du dialogue, même entre gens d’opinion opposée.
      T’as pas ta place ici !


    • bourrico6 24 septembre 2014 12:08

      Comme quoi, chapou, avant d’écrire des conneries, on se renseigne.

      Chapoutier est un bidon, c’est un manipulateur, un menteur, un calomnieur.... un minable.
      Rien de ce qu’il écrit ne doit être pris pour argent comptant, sa crédibilité est 6 pieds sous terre.


    • chapoutier 24 septembre 2014 13:28

       henri

      c’est pas bien de recopier la propagande étasunienne

      bourrico

      rien de plus original à dire ?


    • asterix asterix 24 septembre 2014 13:34

      FAUX ! ARCHI-FAUX !
      Chapoutier est parmi nous un de ceux qui donnent le plus d’informations sur les sujets qu’il traite. De plus, il justifie ses positions avec nombre de liens.
      Forcément, il lui arrive de faire l’une ou l’autre erreur de jugement, c’est le propre de tous ceux qui se mouillent la chemise. Tout au plus dois-je regretter qu’il ne donne aucune information à son sujet, c’est dommage. J’espère qu’il comblera ce manque, mais c’est à lui seul de le décider.
      Euh ...on dit calomniateur, pas calomnieur. 


Réagir