jeudi 13 septembre 2007 - par Marie Pierre

Voile : atteinte à la pudeur ?

Pudeur : « réserve de quelqu’un qui évite de choquer le goût des autres, de les gêner moralement ».

Si je me promène à poil sur mon balcon ou dans mon jardin, je peux être poursuivie pour atteinte à la pudeur. Je suis pourtant chez moi, mais je n’ai pas le droit de heurter moralement les personnes qui me verraient : "En application du principe selon lequel l’outrage à la pudeur devient public lorsque, accompli dans un lieu privé, il a pu être involontairement aperçu par des tiers, faute de précautions suffisantes de la part de l’intéressé (cf. Grenoble, 7 juillet 2000 : JCP 2001.IV.1469), l’incrimination sera écartée lorsque le plaignant aura dû monter sur une échelle ou utiliser des jumelles pour « constater l’infraction ». Néanmoins, toute personne qui persisterait à se mettre nue dans son jardin, malgré les requêtes répétées des voisins, serait passible des poursuites pénales prévues (Crim. 26 mai 1999)."

De même, je dois éviter certaines tenues trop légères dans mon travail, si je ne veux pas être poursuivie pour harcèlement sexuel. Parce que je pourrais choquer et susciter des désirs chez certains mâles. Une jeune femme a été priée de descendre d’un avion de ligne nord-américain car elle était en minijupe et pouvait gêner les passagers.

Cachez ce sein que je ne saurais voir, hypocrisie.

Cachez ces cheveux que je ne saurais voir : une femme aux cheveux libres, au cou libre, pouvant en fait se mouvoir à son aise, conduire sans gêne latérale, serait une provocation pour les islamistes. Est-ce que les hommes sont obligés de sauter sur une femme qui se dévoile un tantinet ? De nos jours, les cheveux au vent ne sont plus synonymes de femme de mauvaise vie. Et pourtant, il y a encore quelques années, en France, les femmes se devaient d’attacher leurs cheveux (notamment les hôtesses de l’air). Les esprits ont changé, mais pas chez les obscurantistes.

Je lisais un témoignage de souffrance d’une jeune fille qui devait retirer son voile avant d’entrer en cours : elle s’exposait au regard des autres, atteinte à sa pudeur. Son malaise est compréhensible uniquement dans la mesure où elle a dû subir un grand lavage de cerveau pour en arriver là.

Le livre de Fiammetta Venner, "OPA sur l’islam de France, les ambitions de l’UOIF" démontre tout le processus des islamistes dans les cités pour convaincre, sinon obliger, les jeunes filles à changer leurs tenues vestimentaires.

Selon Wikipedia, "Divers philosophes, sociologues et auteurs (dont Kundera) montrent que derrière l’idée de transparence, comme derrière celle d’une pudeur imposée peut régner le totalitarisme. La pudeur est une dimension de la psychée précocement construite par l’éducation, importante pour l’insertion sociale. C’est aussi un vécu subjectif, fortement lié au sentiment de honte sur laquelle jouent, consciemment ou non, de nombreuses religions, sectes, forces de l’ordre, ou encore les auteurs de torture".

Si je suis la définition de Kundera, nous sommes bien dans cet environnement totalitaire. Et cet environnement totalitaire veut nous imposer des horaires de piscine aménagées, des cliniques pour femmes, des voiles, tout cela au nom de la pudeur. Que l’on ne s’y laisse pas prendre : ces mêmes femmes sont également condamnées à renoncer aux couleurs : vêtements unicolores, sur lesquels le regard ne peut avoir aucune prise. C’est bien plus qu’une question de pudeur. Car, il y a quelques années, les femmes d’Afrique du Nord portaient des couleurs chatoyantes, leurs chevelures étaient parées de reflets de cuivre, dignes chevelures du soleil.

Je reprends maintenant la définition 2 du mot pudeur sur le dictionnaire (Robert) : "réserve de quelqu’un qui évite de choquer le goût des autres, de les gêner moralement" :

Cette femme voilée, un peu ou beaucoup, me gêne moralement. Elle me gêne car c’est la représentation de la soumission de la femme, de l’inégalité, contraire aux principes de la République. Soumission à l’homme qu’elle n’a pas le droit de regarder, soumission à toute une société qui la maintient dans un rôle bien défini. Défini par qui ? Par des hommes, pas par un dieu.

Ce voile me gêne car il est aussi synonyme de fermeture, de refus. Comment un enseignant peut dispenser un cours en toute quiétude sachant qu’il doit faire attention aux mots utilisés ? Comment un enseignant peut s’adresser à une élève voilée sachant que le regard est proscrit ? Comment une femme voilée peut s’intégrer dans le monde du travail ?

Puis-je poursuivre une femme voilée pour atteinte à la pudeur ? Si je le fais, je pourrais être poursuivie pour plainte abusive et pour intolérance. D’aucuns comme le MRAP iraient jusqu’à traiter mes propos de racistes. Aujourd’hui, deux femmes sont poursuivies pour intolérance, racisme ou refus de vente. De nombreux intervenants en parlent sur l’excellent article de Pierre R.

Autre motif de plainte : lorsque je vois des fillettes voilées, interdites d’activités comme leurs copines du même âge, dois-je alerter les services spécialisés dans l’enfance maltraitée ? Pourtant, leurs parents les forcent à porter ce voile, on ne leur demande pas leur avis. L’Etat devrait veiller à ce que ces enfants ne soient pas soumis à des brimades. Il intervient bien pour les sectes !

Je ne peux que vous recommander l’article de Mohamed Pascal Hilout : "Voiles, burkas, tchadors, je vous hais".

La gauche, en France, a toujours été très réservée vis-à-vis du foulard, refusant de voir une atteinte à la condition féminine. Lors des premiers procès contre l’excision, certains voyaient là une atteinte aux coutumes. Laïcité bafouée.

Il est, aujourd’hui, de notre devoir de combattre les opposants à la laïcité, ceux qui ne respectent pas l’égalité homme-femme, ceux qui refusent d’accorder aux femmes et aux hommes de ce pays, l’utilisation de leur libre-arbitre. Et comme le dit la rédaction de Riposte laïque : "mettre en échec ce nouveau fascisme du XXIe siècle qui dispose d’alliés surprenants, à l’extrême droite comme à l’extrême gauche".

Riposte laïque, nouveau journal sur le web. Ses rédacteurs ? Des athées, des agnostiques, mais aussi des catholiques et des musulmans.

----

Riposte laïque : http://www.ripostelaique.com/spip.php?page=quisommesnous



528 réactions


    • fouadraiden fouadraiden 14 septembre 2007 18:02

      c’est évident Tall et il suffit d’attendre d’autant que la désislamisation des consciences est largement entamé,ce que démontre le voile pour ceux qui savent déchiffrer sereinement.

      c’est inéluctable !


    • fouadraiden fouadraiden 14 septembre 2007 18:09

      c’est drôle, mais le voile sur une moche n’a pas le même effet libidinal que sur une jolie fille,et je ne me l’explique toujours pas !


    • armand armand 14 septembre 2007 18:37

      Fouad,

       smiley smiley

      Plus sérieusement, l’injonction coranique de ’ramener les voiles’, s’agissant de voiles qui faisaient partie, de toute façon, des tenus usuelles de l’époque, est souvent interprétée comme simplement une recommandation de pudeur. Même le petit-fils du fondateur des Frères musulmans en Egypte, théologie de renom, a estimé que tout ce qui était vestimentaire relevait de la coutume et non du dogme.


    • fouadraiden fouadraiden 14 septembre 2007 19:02

      Armand,

      le fond de ma pensée :

      je pense que ce genre d’arguments(et je vous sais bien intentionné) qui consiste à défendre les musulmans en les ramenant systématiquement à leur tradition(le père de machin chose vous dites) est infantilisant et imite étrangement le registre qu’utilisent les islamistes qui lui n’a de cesse de tout ramener à la doctrine ,la coutume...

      on devrait pouvoir dire :

      certes jusqu’ici le voile fut considéré comme une obligation par l’ensemble de la tradition islamique mais rien ne vous oblige à y dérroger. cette attitude est plus difficle à defendre je le reconnais.

      ce que voulait dire le frère musulman cité de vous, c’est que le voile n’est pas un pilier de l’islam .mais cela nous le savions depuis des lustres.


    • TALL 14 septembre 2007 19:23

      DW

      Te rendre fou ? J’aime ta façon subtile de te vanter dans les voiles smiley


    • TALL 14 septembre 2007 19:33

      Fouad

      Le jour où un gourou inventera une religion basée sur le plaisir sexuel, il n’y aura plus aucun athée. Les démocraties seront balayées par les nouvelles théocraties, et on fera la file pour devenir prêtre smiley


    • fouadraiden fouadraiden 14 septembre 2007 19:40

      Tall,

      sans doute.

      Raêl,guru invétéré, propose un truc dans le genre je crois. mais seul inconvénient ,il paraît que les plus jolies doivent lui être réservées.......et les moches c’est pas trop mon truc.


    • docdory docdory 15 septembre 2007 09:10

      @ Tall

      C’est une invention de maitre François Rabelais : l’abbaye de Thélème ! Rabelais : une lecture à recommander à fouadraidden et à Tariq Ramadan !


    • fouadraiden fouadraiden 14 septembre 2007 18:32

      ben dans une mosquée on prie je crois, enfin il se peut que quelque fois des gens plus ou moins bien intentionnés trouvent occasion de precher une vision politique.

      dans mon cas je me souviens ,mais ça fait longtemps, d’un prêche proamérician expliquant aux fideles que Saddam avait tort d’agresser le frere kowétien(c’est véridique).

      et le peuple des fideles s’est soudainement levés pour dire merde à l’imam (dont on a appris plutard les accointances avec l’Arabie).

      tu vois, il existe des prêches pro israélo-américians !^

      certes cétait en 1991.


    • idyllique 14 septembre 2007 20:07

      Bonjour Fouad, Il est intéressant d’observer l’émancipation des femmes en occident et en terre d’islam. Dans les années 70, les tenues vestimentaires occidentales avaient la cote partout dans le monde. En Afghanistan, dans les rues de Kaboul les femmes pouvaient porter ce qu’elles voulaient... En 1979, en Iran, les femmes qui ne mettaient pas le tchador étaient vitriolées... 2007 aux States la minijupe est mal vue et les seins nues sur les plages sanctionnées lourdement ! 2007 en France, dans les cités les filles ne se baladent plus en minijupe, short et dos-nus !!

      Tout ça pour dire que la condition et l’émancipation féminine commencent par le vestimentaire !

      Personnellement je ne vois aucun inconvénient qu’une femme porte une minijupe ou se voile pour souligner sa féminité *Certaines musulmanes se voilent avec de beaux tissus aux couleurs gaies et qui mettent en valeur leur visage, leur carnation et maquillage). Le voile est alors un accessoire pour les mettre en valeur. Alors que le tchador, la burqa sont tout le contraire ! Un linceul pour les enlaidir, les soumettre à la loi des hommes, comment être fière d’être une femme dans ces sociétés sexistes et liberticides ?


    • idyllique 14 septembre 2007 20:07

      Bonjour Fouad, Il est intéressant d’observer l’émancipation des femmes en occident et en terre d’islam. Dans les années 70, les tenues vestimentaires occidentales avaient la cote partout dans le monde. En Afghanistan, dans les rues de Kaboul les femmes pouvaient porter ce qu’elles voulaient... En 1979, en Iran, les femmes qui ne mettaient pas le tchador étaient vitriolées... 2007 aux States la minijupe est mal vue et les seins nues sur les plages sanctionnées lourdement ! 2007 en France, dans les cités les filles ne se baladent plus en minijupe, short et dos-nus !!

      Tout ça pour dire que la condition et l’émancipation féminine commencent par le vestimentaire !

      Personnellement je ne vois aucun inconvénient qu’une femme porte une minijupe ou se voile pour souligner sa féminité *Certaines musulmanes se voilent avec de beaux tissus aux couleurs gaies et qui mettent en valeur leur visage, leur carnation et maquillage). Le voile est alors un accessoire pour les mettre en valeur. Alors que le tchador, la burqa sont tout le contraire ! Un linceul pour les enlaidir, les soumettre à la loi des hommes, comment être fière d’être une femme dans ces sociétés sexistes et liberticides ?


    • Marie Pierre 14 septembre 2007 22:42

      Bonsoir Ydillique, encore une fois je ne peux que vous approuver.


    • Marie Pierre 14 septembre 2007 22:59

      Bonsoir à vous,

      Je répète que ce fil n’est pas consacré à l’Islam, aux imams ou aux mosquées, ni aux boîtes de nuit dont je n’ai rien à faire. Simplement, une femme qui s’interroge sur le port du voile, la religion musulmane n’étant pas réservée aux beurettes, aux femmes originaires d’Afrique du Nord, mais également aux françaises qui se convertissent.

      Si j’insiste sur la pudeur, c’est que le voile, parce qu’il choque notre société, fait que l’on porte le regard sur celle qui en est vêtue. Il va donc à l’encontre de ses principes. De ce fait, il agresse femmes et hommes. Il devient impudique.

      Ainsi, comme de nombreux intervenants l’ont fait remarquer, c’est un antagonisme.

      Certains fantasment entre voiles, nombril percé, ce n’est pas de cet accoutrement dont il s’agit. Je les laisse à leur délire. Je n’ai jamais vu, dans les rues ou à mon travail, des femmes ainsi vêtues. En revanche, j’ai rencontré des femmes qui se présentaient voilées pour nous tester, pour voir si nous les accepterions. Et, je le rappelle, en cas de refus, ce ne serait pas du racisme puisque il y a, parmi elles, des françaises d’origine. Simplement un respect de la laïcité. Et, comme le fait très bien remarquer Ydillique, la condition de la femme est toujours liée à sa tenue vestimentaire. A ce sujet, je rappelle également que j’ai connu l’époque où les femmes n’avaient pas le droit de porter des pantalons sur leur lieu de travail.

      Cela va bien au-delà de ce que certains d’entre vous débattent dans le vide et hors sujet.


    • fouadraiden fouadraiden 14 septembre 2007 23:10

      on reconnait là du Marsu tout craché.

      sacrée MARIE PIERRE, l’impression de ne plus avoir de burnes ça fait quoi le temps d’un atricle à la con ?

      ET vous avez tort de sous-estimer le problème que posent les boîtes aux exclus puisque c’est là une manière assez subtile de soustraire au regard de l’étranger la femme occidentale ...............ET POUR MOI çA C’EST AUSSI IMPUDIQUE que vos beurettes voilées.


    • fouadraiden fouadraiden 14 septembre 2007 23:15

      oui ,la révolution islamique est La Révolution qui a porté à l’écran le voile des femmes et l’impact au près des masses musulmans fut indéniable.

      ma mère s’est voilée très tardivement et je supecte là-dedans les Perses.


    • Marie Pierre 14 septembre 2007 23:57

      Ben voyons Fouad, vous êtes reparti dans votre délire ?

      C’est vrai que d’une part je n’ai rien à faire des boîtes de nuit, que, d’autre part, le problème des beurettes qui vont en boîte n’est pas le sujet. Si vous voulez le traiter, libre à vous, dans un article de votre signature. De toute façon , les endroits que je fréquente ne refusent pas les maghrébins, faut dire qu’ils arrivent avec le sourire et chantent (et boivent aussi)


    • claude claude 15 septembre 2007 00:32

      chère marie pierre,

      vous écrivez : « Et, je le rappelle, en cas de refus, ce ne serait pas du racisme puisque il y a, parmi elles, des françaises d’origine. »

      moi je dis « toutes les femmes du monde » doivent disposer librement de leur corps et de leur esprit. mais je comprends votre intérrogation sur les « filles » de la républiques qui choisissent l’obscurantisme...

      c’est que la nation a échoué dans la transmission des valeurs de notre république, qui se veut avant tout laïque, c’est à dire, respectueuse de la manière de penser et de croire de chacun.

      oui, moi aussi en tant que femme et que mère, je me sens agressée dans ma pudeur, par ces femmes voilées et niées. au fait : voilée et violée sont des anagrammes parfaits... faut-il y voir un signe ?...


    • Cédric 15 septembre 2007 03:02

      @Marie Pierre, vous dites : « Si j’insiste sur la pudeur, c’est que le voile, parce qu’il choque notre société, fait que l’on porte le regard sur celle qui en est vêtue. Il va donc à l’encontre de ses principes. De ce fait, il agresse femmes et hommes. Il devient impudique ».

      Est-ce que vous vous rendez seulement compte de tout ce qui pourrait être interdit sur la base de ce genre de propos ? Parce qu’au final, il est parfaitement extensible à la satire politique ou à l’encontre des religions. Sur cette base, on pourrait même condamner des dessinateurs parce qu’ils dessinent un prophète avec une bombe en guise de turban.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 11:00

      @ Cédric,

      Justement, je précise « parce qu’il choque nos valeurs » et nos valeurs républicaines n’admettent pas la soumission de la femme et admettent la satire.


    • Cédric 15 septembre 2007 13:49

      Où se trouve la soumission d’une femme quand elle porte volontairement un foulard ? Est-ce que cela fait partie de nos valeurs que de décider en lieux et place des intéressées ?

      La réponse est non.


    • fouadraiden fouadraiden 15 septembre 2007 16:24

      Marie ,

      ce n’est peut-être pas votre sujet mais c’est un aspetc du problème,assez grave pour le rappeler systématiquement.

      vous évoquez seulement ce qui charge ces minorités et jamais ne prenez leur défense quand leurs droits sont bafoués.

      réfléchissez à la raison profonde pour laquelle les boîtes de nuit refusent la meute des garçons arabes.

      e dilemme :

      je dévoile mes femmes à conditon que la société majoritaire occidentale fasse la meme chose.

      refuser les Arabes en boîte (CE QUI EST LA règle malgré votre taverne)c’est mettre un voile invisible entre eux et la femme occidentale .

      vous voulez nous faire croire que votre intention est de libérer nos femmes du voile alors que vous ne dites jamais rien du voile social qui ghettoise les garçons d’un fichu encore plus grand ?

      Non MERCI !

      Et soyez juste ou allez-vous faire foutre !


    • claude claude 15 septembre 2007 18:01

      un foulard n’est pas un voile ! grace kelly a lancé la mode du foulard élégamment noué autour des cheveux et du cou... haudrey hepburn, et tant d’autres jolies femmes ont vu leur féméinité renforcée par cet accessoire de mode. il y a aussi la manière hippie de le nouer :
      http://www.elleadore.com/mode-beaute/mode/tendance_mode_serre_tetes.php
      http://mademoisellelaparisienne.blogspot.com/2007/05/grace-kelly.html
      http://think.pink.free.fr/blog/?Parlons-chiffons
      http://www.tendances-de-mode.com/2007/03/02/80-en-2007-les-cheveux-saccessoirisent
      http://www.linternaute.com/femmes/luxe_mode/0703-atelier-mode/5.shtml

      si vous ne voyez pas de différence entre le foulard, accessoire de mode destiné à mettre en valeur les femmes, et dont les façons d’être noués sont infinies, et le foulard islamique, vous devriez consulter un ophtalmologue de toute urgence ! :
      http://blackwithblue.free.fr/article.php3?id_article=117
      http://www.bazzo.tv/frequence.aspx?id=413
      http://www.imagesud.com/royaltyfree.htm

      bonne soirée !


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 18:46

      @ Fouad,

      Effectivement, l’entrée dans les boîtes de nuit n’est pas le sujet, et je vous ai répondu que dans les lieux que je fréquente, (pas les boîtes), tout le monde y est accepté, encore plus s’il participe à l’ambiance.


    • Cédric 15 septembre 2007 19:52

      Ne vous inquiétez pas pour nos yeux, ils vont très bien. Cependant, vouloir interdire sur la base de termes comme « la pudeur » ce qui peut être l’expression d’une religiosité n’est en rien combattre l’intégrisme. Au contraire c’est se placer sur le même terrain qu’eux, leur terrain. En voulant, sans distinction entre ce qui relève de la pression sur les personnes (et à propos desquelles toutes les bonnes âmes anti-foulard ne font strictement RIEN), on ne fait qu’entrer sur le terrain de l’arbitraire où l’on peut évoquer sur nos « valeurs » sans être vraiment capable de les expliquer, de gloser sur la laïcité sans même comprendre ce qu’elle est (je vous renvoie par exemple aux lois en ce domaine dans le milieu hospitalier), de la même manière qu’un terroriste peut lancer un appel au meurtre à l’encontre d’un patron de presse suédois et un dessinateur de la même nationalité. Après tout, ne le fait-il pas au nom de ses « valeurs » parce qu’un dessin a bafoué sa « pudeur ».

      Or si vous concédez 1 cm² à ce genre de personnes, elles vous prendont 1 hectare. En ce plaçant sur le même terrain qu’eux, vous leur concédez bien plus.


    • mcm 17 septembre 2007 09:40

      @Thierry Jacob,

      Voilà quelques liens, ils sont trop nombreux pour tous les citer :

      http://religionresearchinstitute.org/Mohammad/ishmael.htm

      http://cf.blueletterbible.org/isbe/isbe.cfm?id=660

      http://www.case.edu/univlib/preserve/Etana/encyl_biblica_e-k/kedeshah-kushaiah.pdf

      Plus généralement la majorité des chroniqueurs arabes citent que Amalek est allé s’installer à la Mecque vers les 10ème siècle avant JC.

      La recherche « amalek + jurhum » permet d’obtenir les meilleurs résultats.


  • zelectron zelectron 14 septembre 2007 19:31

    Si d’aventure j’entrai dans une mosquée, je me déchausserai par respect, si j’entrai en France (ou dans un pays occidental laïc) et si j’étais une femme je retirerai mon voile de même par respect sans faire appel à une quelconque notion de pudeur. Lorsque je suis en visite, ou en voyage ou habite dans un pays qui n’est pas le mien je me plie aux règles et coutumes de ce lieu encore une fois par respect pour ses habitants. En insultant ceux-ci par un comportement qui les choque je deviens un malappris et je peux m’attirer les foudres de l’autorité locale.


    • fouadraiden fouadraiden 14 septembre 2007 19:34

      Faux !

      mais ces gens sont venus sur vos ordres et la mosquée personne ne vous y invite pour nettoyer ses toilettes turques !


    • idyllique 15 septembre 2007 09:06

      @fouad ça doit être pratique de faire le ménage des toilettes avec une burqa ou un voile qui tombe dans la cuvette dès que l’on bouge les bras et la balayette !

      pff !

      Lorsque je pars en vacances dans un pays musulman qui pratique un islman rigoureux, je respecte les coutumes vestimentaires même si elles me déplaisent fortement ! Si j’émigrais pour y travailler j’en ferais de même et assumerais ce choix de vie et ses contraintes religieuses qui s’appliquent à tous !

      Je demande la réciproque aux étrangers qui viennent s’installer en France ! Si une famille migrante, ou des étrangers sont incapables de s’adapter et d’adopter moeurs et coutumes du pays visité ou d’accueil, ils n’ont pas à venir en France qu’ils partent vivre dans un pays qu’ils estimeront plus conforme à leur mode de vie et mentalité

      Ce n’est pas à la France de s’adapter aux moeurs et coutumes étrangères mais aux étrangers de vivre comme la plupart des Français !

      En France, bien que tous les combats féministes n’aient pas été gagnés : la femme est l’égal de l’homme ! Elle a les mêmes devoirs, droits et jouit des mêmes libertés !


    • fouadraiden fouadraiden 15 septembre 2007 16:10

      idily

      vous ne comprenez pas une chose pourtant simple.

      personne ne vous demande d’aller visiter les Mahométans fanatisés dans leurs médinas par contre ceux qu’il vous arrive de rencontrer ici ne le sont que parce qu’à un moment de votre histoire économique vous en aviez besOIN.

      autrement dit les beurettes qui se voilent ne se pensent plus comme des touristes soucieux de respetcer leurs hôtes autochtones.

      vous avez un train de retard ! ET TROUVEZ autre chose pour défendre votre intolérance smiley


    • idyllique 15 septembre 2007 22:35

      Nous n’avons plus besoin de main d’oeuvre étrangère, nous avons en Europe 20 millions de chômeurs made in Europe ! C’est vous qui ne voulez pas comprendre que vous n’êtes plus attendus ni désirés ici ! En clair, l’avenir des jeunes marocains est au Maroc ! Enfin, en France les femmes n’ont pas besoin de se voiler pour afficher leurs croyances religieuses ou pour se protéger des hommes ! Les hommes n’ont aucun droit sur elles !


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 23:12

      @ Ydillique,

      Fouad dit « à un moment ». Cela a été vrai. Là où il est dans l’erreur, c’est que personne n’a obligé personne. C’est que la misère a toujours existé, a toujours été à l’origine des flux migratoires. Je le sais, mon arrière grand père, en 1900, en avait marre de se présenter sur la place du village, le matin, pour savoir s’il allait avoir du travail. Cela me fait penser aux maquignons qui jaugent les chevaux. Il s’est donc exilé en France. Sa famille ne l’a rejoint que lorsqu’il a eu du travail définitif. Mais ce n’est pas le sujet, même si on ne peut dissocier les causes et effets.


  • dan 14 septembre 2007 21:24

    Je ne pense pas que les filles se voilent par pudeur,ça c’est un prétexte,la vraie raison est qu’elles obéïssent à un mot d’ordre de propagande religieuse,c’est un acte essentiellement de prosélytisme de l’intégrisme religieux.Et combattre le voile c’est combattre l’intégrisme et l’intégrisme est un poison mortel pour la République et le progrès de l’humanité.-----------------Je ne vois pas en quoi l’interdiction du voile serait une atteinte insoutenable de la liberté ou des droits de l’homme,on interdit bien les gens de se promener nue ou de faire l’amour en public ce qui est une plus forte interdiction et une atteinte plus grande de la liberté puisque l’acte d’amour est bien plus essentiel que l’acte de porter le voile.De plus un acte profane n’est pas de même nature qu’un acte religieux ;celui-ci qu’on le veuille ou non engage la société toute entière car il est absolu de par son obéïssance à Dieu ou à une divinité,l’acte religieux même à titre individuel a pour vocation de s’universaliser et de s’imposer à tous les êtres humains sinon ce ne serait pas un acte religieux,les valeurs religieuses étant absolues et universelles par essence ;alors qu’un acte profane individuel quelqu’il soit reste dans la limite de l’individu et ne porte pas à une grande conséquence sur la société.


  • Iren-Nao 15 septembre 2007 09:27

    @ Marie Pierre.

    Felicitations, votre article a eu un franc succes, meme de DW que je crois a voile.... et a vapeur.

    Je suis avec vous pour defendre la laicite en France, chez nous. Severement.

    Ailleurs, chez eux, c’est chez eux et ils font bien ce qu’il veulent, sinon il va falloir retourner coloniser la planete.

    Ils/elles ne sont pas plus lave du cerveau que des pieds et pas plus formate que nous pour ce qui concerne la place de la Femme, et donc de l’Homme, les criteres de la pudeur et autres types de mariage...Souvent, problematique differente, reponses diverses.

    Je trouve toujours tres insuportable cette attitude des occidentaux de vouloir dire la morale et le droit au reste de la planete.

    Nous sommes nous meme parfaitement choquants pour des tas de nations.

    Je note au passage que les plus vehements contre le voile et l’Islam sont souvent les memes que ceux qui sont plutot favorables a l’immigration, le droit a la difference etc, et stigmatisent « l’ignoble » Hortefeux.

    Bises impudiques smiley

    Iren-Nao

    amateur de danse du ventre.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 11:05

      @ Iren-Nao,

      Je ne comprends pas votre phrase « les plus vehements contre le voile et l’Islam sont souvent les memes que ceux qui sont plutot favorables a l’immigration ». Je pense que tous les islamogauchistes sont favorables aux 2.

      Je vous renvoie à cet article de Riposte Laïque.


  • frédéric lyon 15 septembre 2007 10:14

    Il faut, encore une fois, rétablir la vérité : Les immigrants ne viennent pas s’installer en France « sur notre ordre » : Ils viennent en France pour échapper à la famine et à la misère dans leur pays d’origine.

    L’immigration musulmane en France est la conséquence de la faillite des sociétés musulmanes et la conséquence de l’échec sanglant de la décolonisation.

    Les immigrants entrent en France, et en Europe, contre la volonté des populations autochtones, s’installent le plus souvent de façon illégale, en utilisant toutes sortes de fraudes et d’artifices (falsification de documents, déclarations mensongères, faux mariages, faux regroupements familiaux,) pour se maintenir en violation de toutes les règles qui régissent l’entrée et l’installation des étrangers en France.

    Et j’ajouterais que tout le monde le sait !

    La meilleure preuve est qu’il a fallu procéder à de multiples régularisations « a posteriori » d’immigrants illégaux, dans des conditions parfaitement contraires au principe constitutionnel de non-rétroactivité des lois.

    Il est à noter que la faillite éconmique, mais aussi morale et intellectuelle, des sociétés musulmanes n’a pas vocation à être corrigée dans le futur, mais qu’elle va, bien au contraire, s’aggraver avec la disparition progressive de la rente pétrolière qui tombe sur la tête de beaucoup de pays musulmans, sans aucun effort.

    Cette rente inespérée permet aujourdhui de financer la quasi-totalité des importations de ressources alimentaires dont ces pays ont besoin pour nourrir, tant bien que mal leurs popualtions.

    Pour le reste de leur besoins alimentaires, ces pays sont dépendants de l’aide alimentaire mondiale (le PAM, géré par la FAO), c’est à dire de la charité internationale

    Ce qui guette, ce n’est donc pas seulement la misère, mais la famine pure et simple.

    Cette agravation attisera la violence que l’on observe déjà sur place et qu’il ne parait pas avisé de d’importer chez nous, dans les bagages d’une immigration non-désirée.

    En d’autres termes les pays musulmans ne sont plus maîtres de leurs destins et ont, dores et déjà, vocation à une remise sous tutelle internationale, sous une forme encore à définir.

    Dans ce cadre, les populations immigrées devront être renvoyées chez elle, massivement.

    La seule question qui se pose consiste à savoir si nous voulons traiter le problème à froid, ou bien le traiter à chaud, à l’occasion d’un incident, que chacun sait inévitable, compte tenu du comportement déviant et inadapté de ces populations, inassimilables dans notre société, comme notre expérience le montre désormais.

    Enfin dernier point : certaines poulations immigrées ne posent aucun problème d’intégration. Il devient impossible de ne pas distinguer entre celles qui n’ont posé aucun problème et celles qui ne cessent d’en poser.

    La question du voile, n’est finalement qu’un provocation de plus. Traiter cette question avec la fermeté requise serait l’occasion de rappeler qu’après le flux, vient toujours le reflux.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 11:11

      @ Frederic Lyon,

      Je ne partage pas votre point de vue trop binaire à mon sens. Le problème n’est pas l’immigration en elle-même, mais le respect des valeurs républicaines dans un pays démocratique pour celles et ceux qui y vivent. Qu’ils soient immigrés, clandestins, français ou même touristes.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 11:26

      Un jour d’été, à Paris, je flânais à une terrasse de café. Une famille probablement iranienne ou afghane s’est installée. Les hommes ont mangé des glaces, les femmes, derrière leur grillage, regardaient. Elles ne pouvaient pas manger.

      Ce jour là, la révolte chez moi a pris quelques degrés de plus. Révolte en tant que femme qui me bat depuis le début des années 70 pour l’égalité, je n’accepte pas cela dans mon pays. Je suis toujours de gauche, mais pas de cette gauche qui laisse faire, qui se voile la face.

      Qu’est-ce qui est impudique ? lui interdire de manger en la renfermant derrière son grillage ou la laisser découverte ?

      Effectivement, c’est une question de civilisation. La nôtre n’est certainement pas meilleure que d’autres. Notre rôle n’est pas d’aller dans les pays voisins pour y prêcher nos idées, y imposer quoique ce soit, simplement d’être ferme. dans notre pays.


    • armand armand 15 septembre 2007 11:49

      Marie-Pierre, Eh bien je leur aurais posé la question : alors comment font-elles pour manger ? Fort de ma conviction que je suis chez moi et que ceux qui viennent doivent respecter nos us et coutumes.

      Ceci dit, je fais une différence (que vous êtes libre de ne pas apprécier) entre un foulard à la Benazir Bhutto, et les housses noires assorties ou non de grillages. Dans le deuxième cas, pour des raisons qui tiennent autant à la bienséance qu’à l’hygiène, je serais favorable à une radicale interdiction.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 13:11

      @ DW,

      J’ai visité pas mal de pays, toujours avec un esprit de curiosité, les yeux ouverts (pas cachés ou à ne regarder que le sol).

      Mais je remarque que, pour vous, la femme n’est qu’un objet propre à satisfaire vos fantasmes, que ces lolitas, une fois défraîchies seront bonnes à jeter. Ce n’est pas ma vision de la femme, de la relation amoureuse entre deux êtres humains.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 13:13

      @ Armand,

      Le père de Benazir Bhutto lui avait enseigné que le voile se portait derrière les yeux.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 15 septembre 2007 13:36

      Alors, vieux Schprountz ? Encore à se défouler dans de basses attaques ad nominem ?

      Vous passez tellement de temps, chaque jour, laborieusement, à essayer de prouver que vous êtes bienheureux qu’on en souffre pour vous.

      Nous avons beaucoup de commisération pour les dépités. Nous vous plaignons et regrettons que vous n’appréciiez plus qu’en solo vos voyages en E-rotomanie. Pour toute réclamation, présentez-vous à l’accueil des trolls.


    • La mouche du coche La mouche du coche 15 septembre 2007 13:48

      Hum, Demian peut être sincère. smiley

      Depuis septembre j’ai décidé d’arrêter de ne plus regarder les femmes et maintenant je suis passé en phase de SEDUCTION, eh oui ! smiley

      Le résultat est considérable ! smiley Il dépasse ce que j’avais imaginé. Le désir se transmet de façon extraordinaire, et les femmes me donnent bien plus que ce que je demandais au départ. Je vous invite à faire de même, vous ne pouvez pas imaginer comme vous ne le regretterez pas. smiley


    • armand armand 15 septembre 2007 14:09

      Alors, belle Cosmic, on use du pluriel de majesté maintenant ? Après avoir été omis staliniennement de la liste des posteurs estimables, je n’ai même pas droit à la salutation d’usage. Les temps ont bien changé !


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 15 septembre 2007 14:29

      Il n’existe aucune liste de posteurs. Je ferme et j’ouvre mon blog aux commentateurs extérieurs comme bon me semble, Armand, car jusqu’à nouvel ordre j’y suis chez moi.

      De fait, je fus impolie, je n’ai pas salué les Agoranautes, aujourd’hui, tout occupée que j’étais à réfléchir au sujet de l’article.


    • armand armand 15 septembre 2007 14:42

      Belle Cosmic :

      Je parlais simplement de la liste des posteurs Agora ci-dessus dans ce fil. Puisque tu parles de ton blog, nul ne te dénie le droit de biffer tout ce qui te dérange (il t’en faut bien peu, comme dans l’histoire de la princesse et du petit pois). Seulement il est bien plus intelligent - et poli - de répondre. Comme dans la vie de tous les jours...


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 15:17

      Merci de vous en tenir au sujet de ce fil.


    • Zalka Zalka 15 septembre 2007 16:05

      Ridicule. Vous êtes ignorants au point de vous imaginer que tous les pays musulman ont une rente pétrolière.

      Vous êtes ignorant au point d’omettre des faits tels que les recruteurs de renault et peugeot qui n’hésitait pas à avoir des bureaux de recrutement itinérants jusque dans les bled paumés du Maroc.

      Evidemment, la France n’est pas l’unique responsable. Tous les pays le sont dans une certaine mesure.


    • armand armand 15 septembre 2007 19:20

      Marie-Pierre :

      Arrêtez de vous prendre pour une maîtresse d’école, s’il vous plaît - de surcroît avec moi vous êtes mal tombée. Les à-côtés font partie, depuis toujours, des fils d’Agoravox. Certains ici en abusent en permanence.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 23:04

      Armand, ce commentaire ne s’adressait pas qu’à vous. Certes, les appartés font partie du forum, mais à condition qu’ils ne s’éternisent pas. Je ne joue pas à la maîtresse d’école, je vous rappelle à vous aussi les règles qui nous sont prescrites : "Parfois, sur certains sujets -sensibles-, les réactions des lecteurs peuvent être très violentes et apparemment disproportionnées. Essayez toujours de -calmer le jeu- en répondant de manière factuelle et courtoise afin d’éviter tout dérapage ou polémique interminable." J’ai calmé le jeu, c’est tout.

      Bien à vous et je vous remercie pour vos contributions.


  • Iris Iris 15 septembre 2007 13:37

    Merci pour cet article. Voilà ce que je rajouterai. Certaines de mes connaissances commencent à se voiler et je suis surprise de voir de plus en plus de femmes voilées. Je précise, je n’ai pas d’origine musulmane mais j’ai plein d’amis et d’ami(e)s musulmans ou ex-musulmans. Alors, je fais bonne figure, je discute, je parle et (honte à moi)je fais comme si de rien n’était le plus souvent ! J’ai horreur de la discrimination et je pense qu’il faut laisser aux personnes le droit d’être différents, de pratiquer leurs religions en paix, etc etc ... Oui, mais et quel mais ! Au fond de moi, je hurle. Je suis profondément choquée, atterrée de voir ces femmes se laisser emprisonner avec le sourire. Je ne sais quel discours est en train de se propager, quelle idéologie, car vraiment la plupart le font de leur plein gré, sans mari ou frère qui oblige. Quelle tristesse. Et je ne sais que dire ... J’essaie, je tente d’ouvrir le débat, et la réponse, quasi la même, « c’est ma religion et c’est pour Dieu, que je me voile » et si j’ose dire (une fois) « mais si Dieu existe, il aime tout le monde nature, naturel, il n’a pas créé les femmes avec un voile ! » et la réponse qui coupe le dialogue, « Tu ne peux pas comprendre, si tu ne crois pas en Dieu ».

    Que faire, que dire ! J’avoue, je suis très inquiète de cette recrudescence du voile islamique qui n’a rien à voir avec le voile que portaient, par exemple, les algériennes des années 60-70, voile coloré, transparent, avec des piécettes en cuivre qui faisaient bijou. Je ressens un profond malaise et je n’ai pas de solution. Interdire ! Ce pourrait être encore pire ... Oui, je l’avoue, je suis perturbée par ce voile qui m’offense en tant que femme, mal à l’aise, chagrinée et je ne sais que faire ...


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 15 septembre 2007 13:41

      @ Iris

      Je ressens comme vous un chagrin qui se teinte parfois d’une colère. Le voile librement consenti, signe identitaire, signe de repli au sein d’une indentité très marquée, ou signe protestataire, me heurte tout comme il heurte nombre de femmes ici, et nombre d’hommes. Le voile imposé me répugne et me révolte.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 13:48

      Bonjour Iris,

      Nous devenons de plus en plus nombreuses (et nombreux) à ne plus supporter cet emprisonnement. Malheureusement, il y aura encore du chemin à faire car, ainsi que vous pouvez le lire sur ce fil, nous sommes rapidement taxés de racistes, d’intolérants, de vieille femme aigrie...

      Parlez-en autour de vous, ce sera déjà un pas.


    • Iris Iris 15 septembre 2007 13:59

      Mais le pire, voyez Marie-Pierre et Cosmic, c’est que moi la tolérante, je prend un grand coup sur la tête. Je tolère et j’accepte beaucoup de choses, même si ce n’est pas dans mes conceptions. Mais là, hélas, même si extérieurement, j’accepte, intérieurement, je n’ai plus de tolérance. Et pourtant, quand je suis invitée chez des amies d’origine marocaines par exemple, j’adore participer à la cuisine à la confection de bricks ou de gâteaux marocains, rigoler avec elles sur plein de sujets. Je précise que le voile à l’intérieur de la maison se fait léger, voire transparent et que le menton est découvert. Et puis soudain, il manque un ingrédient, et voilà pas qu’une des femmes enfile le voile islamique pour sortir jusqu’à l’épicerie ... Et là, je souffre, oh, que je souffre ! Ma tolérance intérieure s’évanouit.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 14:02

      Iris,

      Une précision, si vous êtes entre femmes, ou si vos amies sont en compagnie de leurs époux, pères, oncles ... elles peuvent très bien se dévoiler.


    • Iris Iris 15 septembre 2007 14:03

      Et je rajoute que, bien sûr, j’en parle autour de moi, nous sommes même beaucoup à en parler. Le plus difficile étant de séparer religion et intégrité de la femme. Comme je disais, avec les musulmanes voilées, le dialogue se coupe car c’est Dieu le précepteur. Dur !


    • Iris Iris 15 septembre 2007 14:05

      C’est que je suis accompagnée de mon compagnon la plupart du temps lors de ces invitations, alors même si léger, le voile est obligatoire.


  • Sowinski 15 septembre 2007 14:04

    Jusqu’à nouvel ordre :

    1) On a le droit d’être croyant en France

    2) Etre athée ne rend pas automatiquement plus intelligent, moins lavé du cerveau et plus « libre ». Ca se saurait. Nous sommes tous endoctrinés, quelque soit la doctrine.

    3) Le voile indique la soumission à l’homme... dans la Bible, cf l’Epitre aux Corinthiens (où Saint Paul ordonne aux femmes de se voiler). Il n’a pas la même signification dans le Coran, et ce d’autant moins que des consignes analogues de pudeur et de modestie concernent les hommes.

    4) Arrêtez de croire que le voile est forcément oppresseur et la mini jupe libératrice. Les femmes qui portent le voile pour beaucoup d’entre elles resistent à l’objectification/marchandisation du corps féminin, et c’est une excellente chose pour la société dans son ensemble.

    5) L’islam a bien sûr souvent été récupéré à des fins patriarcales, mais est-ce étonnant ? C’est la même chose partout, y compris pour les boudhistes pourtant si « cool » et politiquement corrects (non, le bouddhisme est vraiment pas ouvert niveau bonnes femmes, eh oui, même si zen soyons zen). Même le libéralisme économique peut être utilisé pour justifier le machisme, alors... Mais laissons la liberté aux croyantes de vivre leur foi, et de ne pas avoir forcément envie d’être comme « nous » sur certains point (parceque « nous » ne sommes pas forcément la référence, eh oui).

    6) Le voile ne porte atteinte qu’à notre xénophobie... Le jour où vous verrez un gamin traumatisé parcequ’il a vu une femme avec le cheveux couverts, appelez moi. Quelqu’un à moitié à poil, par contre, oui cela choque.

    7) Et pour certains (le sympathique mais peu érudit DW), arrêtez de fantasmer sur les femmes voilées, on est plus au 19ème siècle, la femme voilée qui attend d’être prise par le beau héros blanc, c’est pour de faux en fait (si si). La plupart du temps, voile => musulmane => pas de sexe avec les non musulmans (et pas avant le mariage d’ailleurs), et c’est bien ça qui indigne nos machos parisiens jouisseurs et prétendument intellectuels.


    • Iris Iris 15 septembre 2007 14:10

      @ Sowinski,

      je vois que vous avez du mal justement à comprendre la souffrance que cela inflige à une femme tolérante le port du voile islamique même consenti. Ce n’est plus une histoire de religion, c’est une histoire de dignité.


    • armand armand 15 septembre 2007 14:14

      Encore une fois il y a voile et voile. Et les housses-burqa sont non seulement ridicules et contraires à toutes nos traditions en France, mais antihygiéniques et dangereuses.

      Le problème n’est pas la conformité à des traditions familiales, religieuses ou nationales - encore que, traditionnellement, on réserve ces tenues folkloriques à la maison quand on est dans un pays où ce n’est pas d’usage - mais la volonté ouvertement militante, souvent dans un but prosélyte.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 15 septembre 2007 14:18

      @ Sowinski

      Sowinski (IP:xxx.x7.24.226) le 15 septembre 2007 à 14H04 Jusqu’à nouvel ordre :

      1) On a le droit d’être croyant en France :

      PERSONNE ne dit le contraire, ne confondez pas laïcité et athéisme.

      2) Etre athée ne rend pas automatiquement plus intelligent, moins lavé du cerveau et plus « libre ». Ca se saurait. Nous sommes tous endoctrinés, quelque soit la doctrine :

      EN VOILA une nouvelle qu’elle est un scoop : nous sommes soumis à une part de libre-arbitre et à une part de conditionnement social et culturel...

      3) Le voile indique la soumission à l’homme... dans la Bible, cf l’Epitre aux Corinthiens (où Saint Paul ordonne aux femmes de se voiler). Il n’a pas la même signification dans le Coran, et ce d’autant moins que des consignes analogues de pudeur et de modestie concernent les hommes.

      PAUL DE TARSE ne sera jamais assez remercié pour autoriser certains défenseurs du voile à user de l’argument de l’introduction de celui-ci dans l’Eglise... Sur les diverses significations que le voile islamique peut revêtir, beaucoup de commentateurs avisés se sont exprimés.

      4) Arrêtez de croire que le voile est forcément oppresseur et la mini jupe libératrice. Les femmes qui portent le voile pour beaucoup d’entre elles resistent à l’objectification/marchandisation du corps féminin, et c’est une excellente chose pour la société dans son ensemble :

      NULLEMENT. Ni Marie-Pierre ni la plupart des autres femmes qui se sont exprimées ici ne sont dupes, tâchez d’être moins binaire... Quant au fait la burqa soit une excellente chose pour la société en général, je vous engage à offrir les services de votre plume aux mollahs, ils devraient être ravis.

      5) L’islam a bien sûr souvent été récupéré à des fins patriarcales, mais est-ce étonnant ? C’est la même chose partout, y compris pour les boudhistes pourtant si « cool » et politiquement corrects (non, le bouddhisme est vraiment pas ouvert niveau bonnes femmes, eh oui, même si zen soyons zen). Même le libéralisme économique peut être utilisé pour justifier le machisme, alors... Mais laissons la liberté aux croyantes de vivre leur foi, et de ne pas avoir forcément envie d’être comme « nous » sur certains point (parceque « nous » ne sommes pas forcément la référence, eh oui).

      RELATIVISME culturel. Effectivement nous sommes différents et non supérieurs. Permettez alors que je me balade à poil dans les rues d’Arabie Saoudite ou d’Iran, si telle est ma culture et ma différence. Et sans aller jusqu’à de telles extrémités, dites-vous qu’en tant que femme, qui plus est non musulmane, je dois me plier aux règles en vigueur dans les pays musulmans quand j’y vais. Porter partout des manches très longues. Même, un foulard sur les cheveux. Par contre ici, ce produit des mœurs patriarcales et de la politique des islamistes, j’ai parfaitement le droit de le dénoncer. Quant aux machistes, que voulez-vous, ils n’ont jamais besoin de guide spirituel pour sévir, se débrouillant très bien sans, quelle que soit leur culture. La zen attitude n’est pas le sujet...

      6) Le voile ne porte atteinte qu’à notre xénophobie... Le jour où vous verrez un gamin traumatisé parcequ’il a vu une femme avec le cheveux couverts, appelez moi. Quelqu’un à moitié à poil, par contre, oui cela choque.

      OUI, j’ai vu une gamine qui a eu très peur en croisant une femme en tchador, vous savez, ce petit vêtement noir qui donne un air lugubre aux femmes, un peu comme les sorcières dans les contes, car on ne distingue même pas leurs yeux. Xénophobie, rien à voir : le voile n’est pas nationaliste.

      7) Et pour certains (le sympathique mais peu érudit DW), arrêtez de fantasmer sur les femmes voilées, on est plus au 19ème siècle, la femme voilée qui attend d’être prise par le beau héros blanc, c’est pour de faux en fait (si si). La plupart du temps, voile => musulmane => pas de sexe avec les non musulmans (et pas avant le mariage d’ailleurs), et c’est bien ça qui indigne nos machos parisiens jouisseurs et prétendument intellectuels.

      PAR CONTRE, je vous rejoins sur ce point.


    • armand armand 15 septembre 2007 14:18

      Pst-sciptum

      Vous écrivez, Sowinski, que ces recommandations de pudeur s’adressent aussi aux hommes ? Alors commen expliquez-vous que nombre de mâles se pavanent en tee-shirt moulant, jean serré et coiffure gominée très tendance devant leurs femmes, mères, filles, soeurs dûment bâchées ?


    • armand armand 15 septembre 2007 14:24

      Les islamistes en Europe ont tendance à se reconnaître dans une phrase de Maurras, habituellement mieux inspiré : « Je réclame MA liberté au nom de VOS principes, je vous refuse la VOTRE au nom des miens ».


    • Sowinski 15 septembre 2007 15:16

      @ Iris : je vous crois sincèrement lorque vous indiquez que le voile vous « agresse » (pour faire court). Cependant, le problème est peut être dans votre façon de regarder, et non dans l’objet que vous regardez. Il faut se souvenir que chez nous il n’y a guère longtemps (à l’échelle de l’histoire de l’humanité) une femme ne sortait en aucun cas la tête découverte. D’ailleurs soyons honnêtes, nous sommes beaucoup moins choqués par les mamies musulmanes qui se couvrent les cheveux, car cela nous est plus familier.

      @ Cosmic

      1) Je ne confonds pas, mais beaucoup de français confondent. Même si je suis moi même athée, je suis agacé par l’arrogance et la condescencdance typiquement française à l’égard des croyants de toute confessions (sauf les bouddhistes, passque ils sont cool). Nous = Lumières ; Eux = obscurantisme, qu’il faut bien tolérer parceque « nous » sommes ouverts tolérants blabla.

      2) Le voile islamique n’a pas de signification fixe dans le temps et l’espace. Tout dépend du contexte. Il est évident que porter le hijab peut bien moins facilement être un acte libératoire dans un pays qui l’impose de force. Mais dans un pays qui l’interdit totalement ou partiellement, ça n’a rien d’étonnant. Par ailleurs, je m’étonnerai toujours que les anti-voiles refusent de voir qu’un endroit où le voile est particulièrement présent en France est l’université. Pourtant, la logique voudrait que papa empêche à fifille de faire des études... Hélas c’est souvent l’inverse : niveau d’éducation plus élevée = plus d’attrait pour la foi et le voile. Chose très difficile à accepter pour beaucoup.

      4) L’iran et l’Arabie S ne sont pas plus représentatrices de l’Islam que le Vatican, par exemple, est représentatif de la foi chrétienne. Par ailleurs, ne doit-on pas se féliciter que nous fassions preuve d’un peu plus de tolérance que ces régimes peu, voire pas du tout (dans le cas de l’A.S.) démocratiques (et qui ne s’entendent pas du tout sur l’Islam, au passage) ? Cet argument est incroyable... Un musulman français n’a aucun rapport avec ces pays, pas plus que Monseigneur Machin n’a de rapport avec les moines orthodoxes de Grece ou les pasteurs tarés du Midwest. L’islam n’est pas moins divisé que la foi chrétienne, tenons en compte.

      Personnellement, il me parait évident que, que l’on impose aux femmes de se couvrir ou de se découvrir, cela reste une question d’hommes qui veulent controler le corps des femmes. Laissons les femmes choisir de s’habiller comme elles veulent, ce qui devrait aussi inclure l’interdiction d’obliger les femmes à porter la jupe, par exemple (hotesses-objets). Et surtout, écoutez les femmes musulmanes, au lieu de savoir ce qu’elles pensent à leur place. Vous trouverez qu’elles n’ont pas besoin, ni envie, qu’on vienne les « sauver » sur notre cheval blanc... Et qu’elles connaissent la chanson, déjà chantée au bon vieux temps des colonies...

      6) Vous utilisez le tchador (c’est déjà plus honnete que la burqa je reconnais) mais il est peu porté en France. D’où son aspect intimidant, inhabituel. Aucun gamin iranien ne sera choqué par un tchador, car cela fait partie de son environnement. Les clowns choquent les gamins aussi, c’est à cause de leur aspect et comportement inhabituel. Mais un simple foulard sur les cheveux, soyons honnetes... Et certes, il est évident que la nudité ne doit pas choquer plus que ça les enfants dans les sociétés un peu « naturistes ».


    • Zalka Zalka 15 septembre 2007 15:44

      @Demian : En parlant de sortir d’un lieu clos, j’attends toujours que vous sortiez de Paris. Vous n’avez toujours pas répondu et je commence à m’inquiéter.

      Avant d’appeler les autres à s’ouvrir au monde extérieur, je vous suggère de le faire vous même. Bref oubliez la paille (virtuelle) dans l’œil de Cosmic et occupez vous de la poutre qui est dans le votre.


    • Zalka Zalka 15 septembre 2007 15:59

      Jusqu’à nouvel ordre :

      « 1) On a le droit d’être croyant en France » oui

      « 2) Etre athée ne rend pas automatiquement plus intelligent, moins lavé du cerveau et plus »libre« . Ca se saurait. Nous sommes tous endoctrinés, quelque soit la doctrine. » oui, mais personne n’a demandé à qui que ce soit d’apostasier.

      « 3) Le voile indique la soumission à l’homme... dans la Bible, cf l’Epitre aux Corinthiens (où Saint Paul ordonne aux femmes de se voiler). Il n’a pas la même signification dans le Coran, et ce d’autant moins que des consignes analogues de pudeur et de modestie concernent les hommes. » Faux, il s’agir également d’un signe de soumission.

      « 4) Arrêtez de croire que le voile est forcément oppresseur et la mini jupe libératrice. Les femmes qui portent le voile pour beaucoup d’entre elles resistent à l’objectification/marchandisation du corps féminin, et c’est une excellente chose pour la société dans son ensemble. » Le voile est opresseur non pas par nature, mais par le contexte ET par sa nature. Le contexte, c’est la progression de l’intégrisme. Et en réalité, on oppose artificiellement le voile et la pudeur contre l’absence de voile et la dépravation (ou marchandisation du corps des femmes).

      « 5) L’islam a bien sûr souvent été récupéré à des fins patriarcales, mais est-ce étonnant ? C’est la même chose partout, y compris pour les boudhistes pourtant si »cool« et politiquement corrects (non, le bouddhisme est vraiment pas ouvert niveau bonnes femmes, eh oui, même si zen soyons zen). Même le libéralisme économique peut être utilisé pour justifier le machisme, alors... Mais laissons la liberté aux croyantes de vivre leur foi, et de ne pas avoir forcément envie d’être comme »nous« sur certains point (parceque »nous« ne sommes pas forcément la référence, eh oui). » Les religions n’ont pas été récupérés à des fins patriarcales, elles ont été conçues à des époques d’ultra patriarchisme. Leur misogynie originelle vient de là. (je précise originelle, car la pratique religieuse peut aujourd’hui se concevoir sans sexisme, même si c’est loin d’être une généralité. D’ailleurs l’absence de pratique religieuse n’est pas non plus garant d’absence de machisme)

      « 6) Le voile ne porte atteinte qu’à notre xénophobie... Le jour où vous verrez un gamin traumatisé parcequ’il a vu une femme avec le cheveux couverts, appelez moi. Quelqu’un à moitié à poil, par contre, oui cela choque. » Je suis fils de musulman et contre le voile. Suis je un horrible xénophobe ? Donc non, ce n’est pas forcément un problème de xénophobie. On peut être contre le voile pour un tas de raison. Ensuite, je trouve choquant de voir une belphégor dans la rue, qui ne laisse qu’un œil en dehors de son voile, et qui marche tête basse trois pas derrière son mari. Bien plus que la vue de la nudité. Encore une fois, c’est le contexte intégriste et obscurantiste qui rend le voile dangereux.


    • fouadraiden fouadraiden 15 septembre 2007 16:39

      armand,

      pas vraiment car les islamistes(les vrais pas la famille Saoud) ne sont pas en mesure de dicter leur loi à autrui et ta citation littéraire suppose deux sujets de droit de même puissance.

      ton raisonnement n’est donc pas valable car la situation est asymétrique, quelle soit nationale ou internationale.


  • wrisya 15 septembre 2007 15:26

    Cet articile est complètement voilé d’inepties ! C’est terrible d’avoir ce genre de réactions violentes, voire complètement incohérente. C’est quoi votre problème, sérieux ? La misère dans le monde, les « droits » inaliénables de la Femme, le mépris et la soumission que d’aucuns lui imposent... ?

    Oh, je vois : il s’agit de les libérer contre leur gré les pauvresses, elles sont bien trop stupides et même complètement conditionnées par un bourrage de crâne vide quotidien qu’elles sont totalement incapables de décider de leur existence à elles, après tout c’est de bon coeur : il faut pouvoir les libérer contre leur gré, mais c’est pas grave : elles nous remercieront plus tard...

    C’est vraiment pathétique que sous-couvert d’un soi-disant humanisme -Pff laissez moi rigoler- vous véhiculiez avec autant de verve et d’animosité une intolérance xénophobe gentiment voilée, que dis je horrrrrreur, enrobée d’un sentiment irrationnel de terrreurrr’, le tout emballé dans une lutte sans merci contre tous les fléaus de l’humanité. Amen.

    A la limite, pourquoi ne pas simplement assumer et dire clairement : « J’ai un problèmeeeuuuu avec les musulmans » ; au moins, comme ça c’est clair et ça évite de faire croire aux naïfs que vous êtes de bonne volontérès mais que vraiment là vous n’en pouvez plus, ah là non ça suffit !!

    Certains prétendent connaître des musulmans, j’en doute très sérieusement et puis après tout, personne ne vous demande de jouer les hypocrites - ce qu’apparemment quelques uns et unes savent parfaitement faire - non, pourquoi simplement ne pas les insulter et leur porter tout votre mépris et tout votre venin comme vous le faîtes ici : bon, sérieux, je sais pas comment elles réagiront ces femmes voilées : faîtes gaffes qu’elles vous sortent pas un barbu de dessous son hijab... on sait jamais, soyez sur vos gardes...

    Ah la la... C’est vraiment du n’importe nawak... Et vas y que « Ohhh, comme je me sens attaquée, comme je suis moi une femme libre et comme je dois porter le monde sur mes épaules frèles... mais j’ai la foi !! Pardon, heu... ça m’a échappé »...

    Vous auriez fait de parfaits colons chez les peuples primitifs non-civilisés : après tout, ç’aurait été pour leur bien et là aussi, vous ne faîtes qu’aider l’humanité à évoluer la pauvre... heureusement que vous êtes là à baver de l’acide sur les musulmanes... Oh et de grâce, épargnez moi le « On dit que j’suis raciste, mon chien est Noir »...

    Par pitié !!!

    En tout cas, c’est drôle de voir à quel point on peut fermement croire en sa propre et indélébile connerie humaine à défaut de croire en l’Humanité elle même : c’est bien trop difficile de comprendre et d’accepter, c’est plus facile et lâche de condamner unilatéralement mais ne vous inquiétez pas : les « voilées » ne risquent pas de vous suivre dans vos raisonnements débiles, elles risqueraient les pauvres d’être complètement irratrapables et là, elles seraient définitivement enterrées que Diable !


    • Iris Iris 15 septembre 2007 15:46

      @ Wrisya,

      vous êtes un homme, n’est-ce pas ? Alors, je comprends que vous ne compreniez pas !


    • wrisya 15 septembre 2007 22:04

      Bonsoir Iris

      Non, pour votre gouverne je ne suis pas un homme : point de vue extrêmement réducteur que le votre.

      Quoiqu’il en soit, faire preuve d’esprit d’auto-critique pour ce genre de détracteurs irrationnels pourrait vous amener à vous rendre compte que les gens comme vous n’ont pas le monopole de ce qui est juste ou ce qui est vrai. Arrêtez de croire que vous devez sauver le monde et faîtes preuve de moins d’arrogance : lorsque vous voyez quelque chose que vous ne comprenez pas dans une culture, une religion évitez de vous prendre pour des gens omniscients qui ont tout vu, tout vécu et faîtes preuve d’un peu de bon sens : il y a peut etre bien une chose qui vous échappe radicalement et là où vous croyez percer, vous ne faîtes que tomber bien bas dans l’arrogance xénophobe. Prétendre le faire pour le bien de l’humanité et s’y croire indispensable, c’est ça le plus drôle et ne pas se rendre compte de son attitude violemment intolérante est archi pathétique.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 22:57

      @ Wrysia,

      Nous nous sommes déjà rencontrées sur d’autres fils, vous jouez un double jeu. Cependant, pour votre gouverne, je vous rappelle que le sujet n’est pas le voile dans le monde mais en France.

      Personnellement, je n’ai aucune prétention ou volonté à imposer la laïcité ailleurs. Relisez mon post qui a été mal placé.


    • wrisya 17 septembre 2007 07:13

      C’est drôle avec les archi contre muslims-islamique. C’est toujours le même refrain, toujours la même rengaine, encore et toujours les mêmes faux arguments : à partir du moment où on nuance son propos et qu’on a pas un discours comme vous totalitairement unilatéral alors ça signifie obligatoirement qu’on fait « double jeu » ... Mais franchement, vous m’prenez pour qui ? Vous croyez sincèrement que l’avis des gens m’importe teeeellement que je change d’avis selon les personnes avec qui je parle ??? C’est vraiment du n’importe nawak.

      Je ne nie pas les problèmes qui existent chez les musulmans, que des filles soient voilées de force sous risque de se faire insulter, humilier ou frapper par les mâles de leur famille - encore que ça reste marginal ; non, je ne nie pas certainement qu’il existe certaines de ses filles qui ont une attitude prosélyte et irrespectueuse... Et après ??? Suffit-il d’en faire des généralités ??? C’est n’importe quoi ! Votre article est un tissu d’inepties car sa vision est caricatural, et j’irai même jusqu’à dire xénophobe... Assumez un peu les débilités que vous balancez et de grâce arrêtez de crier au loup à chaque fois que vos propos complètement fermées sont dans l’incapacité totale de rencontrer la nuance que j’oppose ! Vous n’avez le monopole de la vérité et il se pourrait figurez-vous Marie-Pierre que vous vous trompiez sur bien des aspects concernant ces musulmanes que vous décriez...


    • wrisya 17 septembre 2007 07:40

      Voyez Marie-Pierre,

      Je vais encore nuancer : vous paraissez de bonne volonté - même si vous me traitez de malhonnêteté - et sur la question de l’uniformisation de la tenue vestimentaire dite « islamique » je suis entièrement d’accord car moi-^même je pense qu’il y a ici un souci au niveau de l’auto- reconnaissance identitaire : certaines confondent aisément islam et arabité et c’est un problème réel que je reconnais car il existe.

      Mais sur le reste, c’est impossible : c tellement caricatural que je suis persuadée que vous ne connaissez aucune de ces femmes : je parle pas de voisines de pallier, je parle de connaître réellement : prendre le temps de parler pour comprendre ou au moins essayer... Vous devriez essayer de rencontrer des dizaines de ces jeunes filles voilées : vous seriez surprise je vous assure de voir à quelle point certaines sont beaucoup plus ouvertes que vous.

      Vous parlez d’intégration au sein de la société, tout dépend de votre vision à vous !! Pour ma part, je n’ai aucun problème à m’intégrer partout où j’ai été mais j’ai conscience que cela est due à mon domaine professionnel autrement dit certainement même pas 1% ; Ensuite, je travaille bénévolement dans une assoc. montée par une voilée dans le 93 visant à aider - sans disctinction de race, de couleur, d’origine, de culture, de non-religion ou de religion - des enfants de collège en leur apportant soutien scolaire, visites culturelles, festivitées occasionnelles... alors venez après me parler de mon foulard et de ma prétendue totale incapacité d’intégration ou totale incapacité d’engagement au sein de la société dans laquelle je vis depuis ma naissance...

      Faîtes un tour global, et on en reparle après.


    • Marie Pierre 17 septembre 2007 09:41

      @ Wrysia,

      Je parle d’intégration dans le monde du travail, pas dans la société. Je lis d’ailleurs que vous êtes bénévole dans une association.


    • wrisya 17 septembre 2007 10:25

      Vous plaisantez ?? Parce qu’une assoc. ça n’est rien ? J’ai rencontré le proviseur et les professeurs pour la mise en place de notre projet de soutien scolaire, ainsi que la mairie pour avoir un local ;

      Je bosse toute la journée dans une boîte de marketing, dans la veille et à partir du mois prochain, je suis rédactrice dans une boîte de management alors on en reparle ?? C qui la sectaire ici ? Pffffffff !


    • Marie Pierre 17 septembre 2007 10:31

      Wrysia, je me suis certainement mal exprimée, je veux dire qu’une assoc choisit ses collaborateurs (trices) et cela, en fonction de ses objectifs ou du public visé. Je répondais au bénévolat.

      Dans le cadre de mon travail, j’accueille des femmes voilées, je ne vois pas pourquoi je les exclurais. Le plus dur, c’est lorsqu’elles viennent accompagnées de leur mari, père ou frère. Et cela existe aussi de plus en plus.


    • wrisya 17 septembre 2007 10:46

      Eh ben, vous supputez mal ! Figurez vous que l’assoc de mon amie accueille tout : athés, voilée, pas voilées, vertes, bleues tatouées !! Vous voyez comme les intègre parfaitement et comme on n’est pas des sauvages anti-républicaines et c’est justement pour éviter des critiques de « communautarisme » qu’on a fait ça !!!

      Ensuite, j’ignore quel est votre secteur prof. mais que des femmes viennent accompagnées de leur mari ou de leur frère : 1, ça doit certainement rester minoritaire et ça m’étonnerait pas que ce soit des femmes d’âge mure qui ont vécu à l’ancienne et si c des jeunettes, elles doivent pas être nombreuses non plus parce que moi des voilées, j’ai été amenée à bosser avec dans le telemarketing et je les ai toujours vu seules et non accompagnées...


    • wrisya 18 septembre 2007 07:33

      Marie-Pierre,

      Juste une dernière précision : Ma vivacité d’intervention n’est pas un manque de respect à votre égard, loin de là seulement j’en ai ma claque d’entendre toujours les mêmes violents préjugés sur le voile et les musulmanes : je crois que vous ne vous rendez pas compte de la violence et du mépris qui sous-tend votre article même si vous le dîtes avec des mots qui n’ont vraiment rien de méchant... Répondre à ce que je considère des anneries ne m’empêche pas de vous porter mon respect... que vous soyez voilée ou pas : ça c’est pas mon problème.


  • fouadraiden fouadraiden 15 septembre 2007 16:35

    sûr qu’on va encore atteindre un score de 800 commentaires avant lundi !


  • frédéric lyon 15 septembre 2007 16:37

    Que de gens compréhensifs ! Qui en rajoute dans la « compréhension », quand ils s’apercoivent que l’autre ne les comprend pas et ne veut surtout pas les comprendre !

    Car l’autre a un but, tandis que nous, nous voulons seulement avoir la paix. La paix qui n’a jamais été un but en soi, mais seulement le résultat d’un équilibre précaire entre des forces antagonistes.

    On comprend pourquoi Hitler a joué si longtemps sur du velour.

    Il se trouve que le port du voile est un défi, que celà nous plaise ou non, et dans la vie nous n’avons pas à traiter que des problèmes qui nous plaisent.

    N’oubliez pas non plus que face à un défi, il est trop facile d’être « compréhensif » sur le dos de son voisin, si c’est lui qui doit payer la note. A ce propos j’ai noté que la kippa et les juifs n’avaient pas manqué d’être convoqué, plus haut sur ce fil, à propos d’une question, le port du voile islamique, qui ne les concernent guère pourtant.

    Ce n’est pas bien sûr un hasard.

    Alors mettez vous celà dans le crâne : Les juifs français ne redescendront pas à la cave, sous le pretexte que des gens généreux et compréhensifs, comme certains d’entre vous, auront laissé s’installer en France les ferments de la ruine d’une République laïque et démocratique.

    Des enfants juifs qui se rendent à la Synagogue le vendredi soir, la kippa sur la tête, sont battus dans la rue aujourd’hui en France. Ce genre de chose n’en restera pas là, soyez-en sûr.

    Ne croyez pas pouvoir dormir sur vos deux oreilles, les juifs ne redescendront pas à la cave avec leurs valises en sacrifice à la jobardise des gens « compréhensifs » . Et si la gravité de la situation échappe encore à quelques-uns d’entre vous, je doute que l’on attende encore longtemps qu’ils se réveillent.

    Car ils se réveillent toujours trop tard.

    Le chaos qui règne aujourd’hui dans la classe politique française, et notamment à gauche, où nous assistons à une valse des frontières, n’est pas étranger au problème de l’immigration musulmane.

    La plupart des « déserteurs » de la gauche antisémite (oups.....pardon, je voulais dire : « antisioniste ») sont des juifs, DSK, Hirsh, Lang, Kouchner, comme tous les antisémites (oups... pardon, je voulais dire : « antisionistes ») l’ont d’ailleurs souligné. Ils réclament un ancrage de la gauche avec le centre démocrate et la fin de l’alliance avec les antilibéraux.

    Ils constatent que nous avons laissé une nouvelle affaire algérienne s’installer, et cette fois-çi sur notre sol. Cette nouvelle affaire aura des conséquences politiques aussi profondes en France que la première.

    Pour finir, avant d’être trop compréhensifs, commencez-donc par vous demander si vous en avez seulement LE DROIT, en face d’un phénomène qui met en danger les principes de base de notre République et qui met en danger une partie de la communauté nationale.

    En avez-vous seulement LE DROIT ?

    Et attendez la suite.


    • fouadraiden fouadraiden 15 septembre 2007 16:44

      fréderic,

      tape-toi une voilée et tu te sentiras en paix avec toi même après.


    • frédéric lyon 15 septembre 2007 16:58

      J’adimre toujours la qualité de tes interventions, mon cher Fouad. Toujours à la hauteur.

      Sache que je me « tape » qui je veux, et seulement des femmes qui se respectent elles-mêmes.

      Que veux-tu, jai seulement appris que ma Mère, ma Soeur ou ma Tante, n’étaient pas des animaux et que je ne suis pas sorti du ventre d’une guenon, mais du ventre d’une femelle d’Homo sapiens sapiens et que c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’en suis un moi aussi.

      Dans ces conditions, pourquoi leur imposerais-je de se voiler ?

      Mais tu ne peux pas comprendre, laisse tomber.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 18:55

      @ Frederic Lyon,

      Votre commentaire est totalement hors sujet, je vous remercie de ne pas poursuivre sur cette lancée, vous ne feriez qu’exacerber certains.


    • armand armand 15 septembre 2007 19:12

      Je rappelle à toutes fins utiles que malgré des incidents, bagarres et insultes entre musulmans et juifs des sondages on ne peut plus sérieux indiquent qu’une majorité de musulmans en France ont une opinion favorable des juifs, sensiblement le même pourcentage que pour l’ensemble des Français non-juifs. On peut comparer ces chiffres à la GB, où, résultat de plusieurs décennies de communautarisme, une forte majorité de musulmans ont une opinion défavorable des juifs (et des autres religions, d’ailleurs) avec une minorité petite mais alarmante (dans les 14%) justifiant dans cetains cas les attentats suicides contre les civils.

      Alors continuons à défendre le modèle français laïc, malgré ses imperfections.

      Toutres mes excuses, Marie-Pierre, de m’être écarté du sujet, mais je voulais faire le point devant les affirmations de F. Lyon.


    • fouadraiden fouadraiden 15 septembre 2007 19:43

      sondages qui ne veulent pas dire grand chose, pour la simple raison que les Magrhébins de France ,comme leurs compatriotes de souche, connaissent l’interdit qui frappe sévèrement toutes opinions qui a pour objet la dévalorisation des juifs.

      ce n’est donc pas le communautarisme qui pousse les musulmans britanniques à l’antisémitisme public mais simplement la tradition anglaise de liberté d’opinion , qui ptotège et les individus et leurs propos,enfin depuis les attentats les règles ont évidemment changé.

      d’ailleurs il n’y a pas de quoi célébrer le modèle français,il est un échec pour ces populations .les anglo-americains ont aussi échoué ,simplement ils sont moins hypocrites et consentent à promouvoir ici ou là quelques tetes d’affiches colorées .

      croyez_moi,les Arabes en off sont hyperantisémites.

      pour le moment c’est comme ça


    • frédéric lyon 15 septembre 2007 20:28

      Sans blague ?

      Si je comprends bien, c’est :

      « Circulez il n’y a rien à voir » !!

      Et vous avez le culot de me demander de me taire. Je note que vous n’avez jamais demandé de se taire à tous ceux qui répandent ici des propos antisémites ou défendent ouvertertement des manifestations discriminatoires envers les femmes.

      Votre pudeur outragée par le port du voile, se soignera avec un simple cachet d’aspirine, il n’y avait peut-être pas de quoi en faire un article.


    • armand armand 15 septembre 2007 20:54

      Fouad,

      C’est plus complexe. Tu connais mieux le milieu nord-africain que moi, mais la cohabitation, même difficile, entre musulmans et juifs est ancien. Les musulmans du sous-continent indien n’ont jamais vu un juif et adoptent depuis toujours des positions maximalistes et panislamiques. Ils sont souvent mal payés en retour, d’ailleurs, par leurs coreligionnaires arabes.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 22:49

      @ Frédéric Lyon,

      Si vous suivez mes commentaires, je remets systématiquement chacun ou chacune dans le sujet. Vous n’êtes pas plus ciblé que les autres. S’il y a débat entre vous, je laisse faire sous condition que ça ne dérape pas. Les trolls connus, je ne réponds pas systématiquement pour ne pas envenimer le fil.

      Je vous rappelle les recommandations que nous recevons en publiant un article "Parfois, sur certains sujets -sensibles-, les réactions des lecteurs peuvent être très violentes et apparemment disproportionnées. Essayez toujours de -calmer le jeu- en répondant de manière factuelle et courtoise afin d’éviter tout dérapage ou polémique interminable." Je ne pense pas manquer de courtoisie.

      Bien à vous


    • Iren-Nao 16 septembre 2007 04:22

      @ Fouad

      Con comme je suis, je croyais que les arabes (enfin ceux qui viennent d’Arabie, pas d’Afrique du Nord ou d’Egypte) donc que arabe c’est carrement beaucoup SEMITE.

      Donc un Arabe peut difficilement etre antisemite. smiley

      Ah, ils n’aiment pas les JUIFS c’est pas tout a fait kif kif.

      Les Juifs aiment pas grand monde non plus en fait.

      Ils partagent entre autre connerie (j’ai le plus grand mal a avoir du respect pour les interdits alimentaires, mais bon ca les regardent...)avec les muslims que ils gardent leur gonzesses que pour eux, mais vu la qualite superieure de la mousme semite, je peux pas leur donner vraiment tort.

      Shalom Raveri

      Iren-Nao


  • Adama Adama 15 septembre 2007 17:55

    Je vois que ce fil fut animé pendant les fêtes de rosh hashana et Shabat ! smiley

    Pour ma part je ne vois pas d’inconvénient au port du foulard, fichu, hidjab, sauf d’un point de vue pratique et culinaire ;

    De l’inconvénient d’être pratiquante musulmane, ou, Allah n’aime pas les spaghetti !


  • DD 15 septembre 2007 19:29

    Bonjour à tous.

    Voici deux anecdotes qui me sont arrivées aujourd’hui et qui me semble-t-il, sont très révélatrices.

    J’habite dans une copropriété. La femme de ménage est arabo-musulmane. Et bien ce matin, lorsque je déposais une poubelle dans le garage, j’ai frollé l’infactus lorsque j’ai vu une jeune fille voilée accroupie par terre sur un bout de carton dirigé vers la Mecque en train de prier. Ce n’était autre que a fille de la femme de ménage ! Vou vous rendez compte ? Cette fille n’a rien à faire dans cette propriété privée, et en plus elle vient faire de la pornographie religieuse. C’est à vomir.

    Deuxième anecdote : mon père revient furieux du pressing : son costume tou neuf vient d’être massacré. La gérante du pressing n’a rien trouvé de mieux à dire que c’était le ramadan et donc elle était fatiguée, refusant de rembourser les dég^^ats causées. En somme, elle a le droit de faire de la merde au nom de la religion. C’est terrifiant !

    Ou va-t-on, chers islamo-gauchistes anti-catholiques et soi disant laïques qui refusez toute critique de l’islam ?


    • fouadraiden fouadraiden 15 septembre 2007 20:32

      la colonisation(en sens inverse) à des côtés positives et négatives.

      rappelez-vous, durant l’autre colonisation ,choses indentiques que ce que vous nous rapportez là se déroulaient,on a donc aussi naivement que vous voulu comprendre et on nous a expliqué le rôle positif de tels inconvénients négatifs.

      meme chose pour ta nettoyeuse arabomachin smiley


    • idyllique 15 septembre 2007 22:29

      et oui, vous en mordez les doigts d’avoir voulu à ce point « l’indépendance », et c’est tragi-comique de vous voir risquer vos vies pour émigrer en masse en Europe, car depuis la décolonisation vos pays ont régressé à tous les niveaux ! C’est dur à avaler pour vous d’où le malaise d’intégration due aux complexes non digérés et des problèmes qui s’ensuivent !


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 22:54

      @ Philou,

      Comme pour Furax, je mets - à votre commentaire, il n’alimente pas le débat de manière constructive.


  • Signé Furax 15 septembre 2007 19:44

    Au point où on en est, quelqu’un peut-il me dire comment on peut se taper une moukère en burka ?

    Ca doit schmouter grave là-dessous, non ?

    Merci de me donner des détails, je compte faire un thèse sur le sujet.


    • fouadraiden fouadraiden 15 septembre 2007 21:21

      furax,

      il suffit de convertir vos euros en monnaie locale.


    • Marie Pierre 15 septembre 2007 22:52

      @ Furax,

      Comprenez que je vote - à votre commentaire.


    • Iren-Nao 16 septembre 2007 04:40

      Ma bonne Marie Pierre

      Vous avez vraiment des comportements de maitresse....d’ecole.

      Ce n’est pas trop de votre faute, vous avez subi votre lavage de cerveau feministe et gauchard, il vous sera donc bcp pardonne.

      Mais c’est tres chiant. Meme si en l’occurance vos remises a l’ordre ne sont pas injustifiees.

      Le probleme c’est que des tas de moukeres dans votre genre se trimballent a travers le monde en donnant des lecons de droit de l’homme et surtout bien sur de la femme.

      La vocation de missionnaire est vraiment enracinee chez le Blanc.

      Le Feminisme aura donc bien reussi a passer aux Femmes tous les defauts des Hommes. (j’en suis d’ailleurs personnellement coupable pour avoir defendu cette connerie en son temps)

      Ne venez pas gemir si de temps a autre les « sauvages » mangent le dompteur.

      Bye

      Iren-Nao


    • La mouche du coche La mouche du coche 16 septembre 2007 08:16

      Iren-Nao ne supporte pas que les femmes ne soient pas à leur place, c’est-à-dire dans la cuisine. smiley


    • Iren-Nao 16 septembre 2007 08:26

      @ la Mouche

      Je reconnais...

      J’aime bien cependant me charger de la cuisine moi-meme j’en profite pour faire une petite vaiselle pendant que Mama m’alimente de qq gorgeons.

      Iren-Nao


Réagir