mardi 13 mars - par Jean Dugenêt

Voile, jupe longue, burkini, nudité et islamophobie

 

 

C’est bien d’islamophobie qu’il sera question ici car, vous l’avez sans doute compris, si les questions vestimentaires comme le voile et le burkini défraient la chronique depuis quelques années c’est essentiellement parce qu’elles sont prétextes pour s’attaquer à l’islam. Assurément, les musulmans ont pris aujourd’hui la place qu’occupaient les juifs avant la seconde guerre mondiale. Ils sont perpétuellement dans le collimateur de courants politiques et médiatiques en tête desquels se situent notamment le sionisme et Charlie Hebdo. Dans ce contexte, nous voulons prendre la défense des musulmans avec toute l’énergie qu’auraient dû avoir nos parents et nos grands-parents pour défendre les juifs avant et pendant la guerre.

La laïcité est souvent présentée comme la raison profonde qui justifierait toutes ces attaques. Nous allons commencer par montrer que ceux qui parlent tant de laïcité pour cracher leur venin contre les islamistes ne sont pas du tout, contrairement à ce qu’ils crient haut et fort, des défenseurs de la laïcité, bien au contraire.

Il convient donc de commencer par rappeler ce qu’est la laïcité car on entend à ce sujet mille bêtises et contre-vérités. Assurément, la laïcité n’est ni une religion, ni le refus des religions, ni l’athéisme.

La laïcité est le fait de considérer que la religion est une affaire privée. C'est une question de conscience individuelle. En conséquence l'état n'a pas à y intervenir d'aucune manière. La question de la laïcité ne doit pas être considérée de manière binaire mais plutôt sur un continuum. Nous voulons dire par là qu'il n'y a pas des pays qui sont laïques et d'autres qui ne le sont pas. Il y a des pays qui sont plus ou moins laïcs. La France est loin d'être à 100% laïque. L'entretien des églises coûte aux contribuables qu'ils soient athées, musulmans... Les écoles catholiques sont largement payées par l'état. Les accords Lang-Coupet ont donné des sommes colossales à la hiérarchie catholique... Le régime concordaire en Alsace-Moselle est anti-laïque et anti-républicain. La république, une et indivisible, ne doit pas souffrir d'exceptions... Ces quelques rappels suffisent à montrer que ceux qui aujourd'hui parlent le plus de laïcité sont en fait des ennemis de la laïcité. Ce terme, notamment chez les sionistes et les réactionnaires d'extrême droite ne sert qu'à désigner leur islamophobie. Les vrais partisans de la laïcité réclament : une seule école, l'école laïque (la même pour tous) à défaut, les crédits publics aux écoles publiques et exclusivement des crédits privés pour les écoles privées ; Accords Lang-Coupet : remboursez ! Abrogation du régime concordaire ! Entretien des lieux de culte à la charge des pratiquants ! Les tenues vestimentaires peuvent être conformes aux préceptes religieux de chacun mais aucune obligation vestimentaire ne doit découler de préceptes religieux. Entendez-vous ces revendications dans la bouche des militants du Front National ou chez les sionistes ? Jamais !

Allons jusqu’au bout de l’application des principes de la laïcité pour les tenues vestimentaires en évoquant la question du nudisme et par la même occasion celle du burkini. Toutes les tenues vestimentaires doivent être autorisées, y compris le nudisme sur tout le littoral et dans les piscines avec, au besoin, quelques camps de "textiles" et quelques « piscines-textiles » pour ceux qui ne supportent vraiment pas la nudité. Nous nous réjouissons, comme beaucoup d’autres, que des femmes manifestent en Iran en enlevant leur voile montrant ainsi qu’elles devraient être libres de ne pas le porter si c’est leur choix. Ne devrions-nous pas, au nom des mêmes principes, pouvoir ne pas porter de maillot de bain si cela nous convient sans être obligé, pour pratiquer le naturisme, de chercher les endroits les moins fréquentés ou des lieux réservés. L’existence de « camps de naturisme » est une aberration au regard du principe de laïcité. Ceux qui refusent de se plier aux préceptes judéo-chrétiens en matière de nudité devraient-ils être parqués dans des camps ? Répétons-le, la question du nudisme n’est pas notre cheval de bataille, mais elle montre bien l’inconsistance des discours de ceux qui ne parlent de laïcité que pour s’en prendre aux musulmans. Nous réglons ainsi, au passage, la question du burkini qui a défrayé la chronique au cours de l’été 2016. Ceux qui sont certains d'avoir la bonne quantité de tissu sur le corps - ni trop ni pas assez - se sont-ils demandés d'où leur vient cette certitude ? Cela vient assurément de préceptes culturels et religieux car cela n'a rien de rationnel. C’est très inconfortable d’avoir un maillot de bain sur le corps surtout quand il est mouillé et encore plus quand il est plein de sable. Et, au nom d’un soi-disant féminisme, ils voudraient interdire le burkini pour les musulmanes tout en interdisant aussi le nudisme… Qui pourra s’y retrouver dans un mode de pensée qui, à force de déjections et de méandres, finit par s’embourber dans ses propres excréments ?

Le fait d’être partisan et grand défenseur de la laïcité n’interdit pas de critiquer les religions et ceux qui sont athées ne se privent pas de le faire en reprenant notamment à leur compte la fameuse expression : « la religion est l’opium du peuple ». Les athées sont de ce point de vue les féministes les plus conséquents car ils refusent tous les préceptes judéo-chrétiens qui imposent la soumission de la femme. Rappelons à ce sujet quelques citations de la bible : « tes désirs se porteront vers ton mari mais il dominera sur toi » (genèse 3.16) ; « Femmes soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur ; car le mari est le chef de la famille » (Ephisiens 5. 22, 23) ; « si un homme vend sa fille pour être esclave, elle ne sortira pas comme sortent les esclaves. Si elle déplaît à son maître qui s’était proposé de la prendre pour femme, il facilitera son rachat » (exode 21. 7, 8) ; « Si le fait est vrai, si la jeune femme ne s’est pas trouvée vierge, on fera sortir la jeune femme à l’entrée de la maison de son père ; elle sera lapidée par les gens de la ville et elle mourra parce qu’elle a commis une infamie » (Deutéronome 22. 20,21). Nous voyons, avec ces échantillons, que la bible chrétienne n’a rien à envier à la thora ou au coran. La phallocratie et la soumission de la femme sont bien à la base de toute la civilisation judéo-chrétienne avec ses trois religions abrahamistes : le judaïsme, le christianisme et l’islam. De tout temps ces trois religions ont imposé le port du voile aux femmes. Il est probable que c’était une tradition même antérieure au judaïsme. Les chrétiens ont été les premiers à justifier cette pratique avec des arguments strictement religieux : « La femme doit porter sur la tête la marque de sa dépendance, (c’est-à-dire un voile) à cause des anges. » (Epître de saint Paul aux Corinthiens, 11 : 10). De fait, même si la pratique évolue, les femmes catholiques devaient, il y a seulement quelques décennies, porter un voile dans les églises et quasiment une burka lors des enterrements. Toutes les icônes, les vitraux et les statues dans les églises catholiques montrent les femmes avec un voile à l’exception de Marie-Madeleine la pécheresse. Nous nous réjouissons que des femmes s’émancipent de ces pratiques dans ces trois religions. Il est certain que, de ce point de vue, l’islam accuse actuellement un retard par rapport au christianisme sans pour autant qu’il y ait sur le principe de différences fondamentales. Il faut se réjouir que ce combat, qui est une composante de la libération de la femme, fasse des progrès dans certains pays notamment au Maghreb. Saluons, à ce sujet, l’action de Louisa Hanoune, grande socialiste et féministe, plusieurs fois candidate à la présidence de la république en Algérie. Nous invitons ceux qui croient les islamophobes quand ils affirment qu’au Maghreb les femmes ne peuvent pas s’exprimer, à cause de l’islam bien sûr, à écouter sur YouTube quelques interventions de Louisa Hanoune.

Aider des femmes à prendre conscience qu’elles sont victimes de préjugés qui viennent de leur religion c'est une chose. Nous y sommes pleinement favorables. Nous pouvons pour cela exhiber l'exemple des manifestations de femmes iraniennes ou celui de Louisa Hanoune, Vouloir leur interdire de porter le voile ou la jupe longue considérés comme des signes de soumission et d’asservissement c’est autre chose. Nous sommes contre. C'est inefficace. C'est surtout une atteinte à leur liberté. C'est de surcroît une idiotie car, nous l’avons déjà dit, on ne voit pas pourquoi il faudrait interdire cette pratique issue de préceptes religieux et devoir dans le même temps se plier obligatoirement à d’autres pratiques elles aussi issues de préceptes religieux (Cf. la question de la nudité). Cela montre par ailleurs, que ceux qui voudraient faire progresser les musulmanes à marche forcée feraient bien de se demander s’ils n’ont pas eux-mêmes des progrès à faire avec leur propre culture et la religion de leur entourage. Rappelons que c’est au nom de la pudeur que les islamistes justifient le foulard et la jupe longue et que, bien évidemment, c’est le même argument qui est utilisé par d’autres pour justifier le maillot de bain.

Remarquons, comme autre inconsistance, chez ceux qui réclament l’interdiction pour le voile des musulmanes, que jamais ces mêmes personnes ne critiquent la tenue vestimentaire des religieuses catholiques qui est pourtant très ressemblante comme le montre la photo que nous exhibons avec cet article. Face à cette contradiction quelques-uns ont tenté d’introduire une différence entre "les simples pratiquants" d'une religion et ceux dont ce serait "la fonction", des « professionnels de la religion » en quelque sorte. Cette distinction n'est basée que sur des considérations elles-mêmes religieuses et qui varient selon les religions. C'est dire que, dans un esprit de laïcité, n'ayant pas à tenir compte de ce genre d'argument, cette distinction est impossible. Ils deviennent "professionnels" par quels procédés ? Ces décisions sont prises par qui ? Qui constate ou décide qu'une personne a « consacré sa vie à sa religion » ou « donné sa vie à son Dieu ». Dans le cas des religieuses catholiques, elles sont d’ailleurs le plus souvent des victimes surexploitées qui contribuent à alimenter les caisses du Vatican. Si une quelconque petite religion faisait la même chose elle serait qualifiée de secte exerçant des manipulations mentales. Nous maintenons donc que les religieuses catholiques n'ont pas plus de droits ou de devoirs au regard des principes de laïcité que les musulmanes.

Convient-il donc de lutter contre l’un ou l’autre de ces accessoires inutiles que sont le foulard, le maillot de bain ou le burkini, en se sentant investi d'une mission libératrice ? Convient-il donc vraiment d’en faire un cheval de bataille ? Cela va à l’encontre de nos principes de respect et de tolérance. La tenue des musulmanes - et seulement la tenue des musulmanes - semble être actuellement un sujet de préoccupation majeur chez nombre de personnes qui disent vouloir ainsi contribuer à l’émancipation de la femme. Comme par hasard, ces mêmes personnes (Nous avons cité Julien Dray, Patrick Cohen, Alain Finkelkraut, Elizabeth Levy, Elizabeth Badinter, BHL, Caroline Fourest, Eric Zemmour... SOS-racistes, l'UEJF, la LDJ, le CRIF...) sont des sionistes acharnés. Nous ne nous y trompons pas. Ils sont en lutte contre l'islam, puisqu'ils sont en lutte contre le monde arabo-musulman et cela parce qu’ils veulent écraser toute velléité des palestiniens d'exister en tant que peuple. Il est clair, au vu de toutes leurs contradictions, qu’en voulant interdire le port du voile aux musulmanes, ils ne sont nullement animés par une volonté d'émancipation des femmes. D’ailleurs, si tel était le cas, ils devraient critiquer aussi le statut et les droits de la femme dans les autres religions, notamment dans le judaïsme. Or, ils n’en disent jamais un mot. Si tel était le cas, ils donneraient en exemple les grandes féministes qui militent dans les pays majoritairement musulmans. Mais, malheureusement pour eux, les femmes qui luttent pour leur émancipation luttent également contre toutes les formes d’oppression. Elles luttent donc tout particulièrement contre le sionisme. Loin de défendre ces féministes, ils les jettent en prison comme la jeune Ahed Tamimi et ils feraient de même pour Louisa Hanoune s’ils le pouvaient. Il n’est que d’écouter Eric Zemmour pour voir que leur but est bien plutôt de contraindre les musulmans et musulmanes de France à raser les murs en baissant la tête.

Nous aurions voulu que les juifs soient davantage protégés par la population française avant et pendant la deuxième guerre mondiale. Nous ne laisserons pas l’histoire se reproduire aujourd’hui sous nos yeux avec les musulmans.



245 réactions


  • NEMO Clark Joseph Kent 13 mars 17:30

    Si elle était plus souvent disponible, la bonne foi pourrait remplacer avantageusement la foi tout court. Mais la xénophobie n’a rien à voir avec la foi. C’est un phénomène qui a putôt à voir avec le rite du bouc émissaire.


  • Cateaufoncel 13 mars 17:35

    « ...c’est essentiellement parce qu’elles sont prétextes pour s’attaquer à l’islam. »

    Evidemment, ça aide ! Le burkini nous rappelle les baigneuses des années 1900, que nous trouvions ridicules depuis toujours...

    Par conséquent, attaquer ce système religieux, politique, juridique et social qu’est l’Islam sur ses travers burlesques, est plus rapide et plus efficace, que de disserter sur son incompatibilité avec la République, avec sa Constitution et avec la Déclaration des droits de l’homme, ou que sur sa vocation universelle de conquête des territoires et de conversion des populations


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 15 mars 09:16

      @Cateaufoncel
      « que nous trouvions ridicules depuis toujours... »
      Non. Pas depuis toujours. La diminution de la taille des maillots de bain est récente et, dans le même temps, le naturisme régresse. La notion de « pudeur » évolue dans le temps en fonction des civilisations, des religions... Les tolérants le comprennent.
      Il n’y a pas plus d’incompatibilité avec la république (...) dans l’islam que dans la chrétienté ou le judaïsme. Il y a par contre incompatibilité avec le régime concordataire d’Alsace-Moselle.


    • clar 15 mars 13:32

      @Jean Dugenêt

      +10% de naturistes chaque année, vous appelez ça une régression ?

      Informez-vous un peu, plutôt que de désinformer les autres !


    • Cateaufoncel 15 mars 14:52

      @Jean Dugenêt

      « Non. Pas depuis toujours. »

      Par nous, il fallait comprendre « gens nés dans la seconde moitié du XXe siècle » et plus ou moins contemporains du bikini.

      « Il n’y a pas plus d’incompatibilité avec la république (...) dans l’islam que dans la chrétienté et le judaïsme... »

      Et ben dites donc... L’Islam ne reconnaît ni l’égalité hommes/femmes, ni la liberté de pensée en matière religieuse, ni la prééminence des lois des hommes sur la loi divine.

      Il est donc contraire aux valeurs de la République, à sa Constitution et la Déclaration des droits de l’homme.

      Mais à part cela, tout va bien.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 mars 14:20

      @clar

      Je m’informe. Je me demande d’où sort ce chiffre. Pourquoi pas 20% de plus par an ?
      Où est l’info ? Où est l’intox ?


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 mars 23:15

      @Cateaufoncel

      "L’Islam ne reconnaît ni l’égalité hommes/femmes, ni la liberté de pensée en matière religieuse, ni la prééminence des lois des hommes sur la loi divine« .

      La religion chrétienne en est au même point. Elle considère toujours que l’homme est le chef de la famille, que la religion chrétienne est la meilleure... les vocables employés à propos des autres religions varient un peu mais expriment toujours un rejet. L’antisémitisme est encore prégnant dans la religion catholique. Tapez sur votre moteur de recherche »L’abbé Pierre, un antijudaïsme qui date« et vous tomberez sur un article de Libération assez édifiant à ce sujet.

      La contraception, le droit à l’avortement ont été arrachés il n’y a pas si longtemps malgré tout le poids de l’église catholique et si je faisais comme les islamophobes j’exhiberais les actions des catholiques intégristes ou extrémistes pour les imputer à »la religion catholique" dans son ensemble. Eux aussi refusent la loi des hommes au nom de la loi divine.


  • Cateaufoncel 13 mars 17:41

    "Nous aurions voulu que les juifs soient davantage protégés par la population française avant et pendant la deuxième guerre mondiale. Nous ne laisserons pas l’histoire se reproduire aujourd’hui sous nos yeux avec les musulmans."

    Vous êtes qui pour croire qu’ils ont besoin de vous ? smiley

    Les Juifs étaient 250’000 en 1939, répartis sur le territoire nationale, les musulmans sont plusieurs millions, rassemblés dans les cités du Grand Remplacement, et ils se défendent très bien tout seuls ! Demandez aux flics, aux pompiers et aux gens du SAMU.


    • Cadoudal Cadoudal 13 mars 17:52

      @Cateaufoncel
      « Demandez aux flics, aux pompiers et aux gens du SAMU. »

      Salut camarade, t’es gendarmophobe ?

      -notamment parce que les 12 caméras de vidéosurveillance du secteur ont été dégradées il y a quelques semaines.
      -Le maire socialiste
      -aucune interpellation
      -la famille du jeune homme : elle envisage de porter plainte contre les gendarmes.

      https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/la-rumeur-se-propage-4-voitures-et-12-poubelles-brulees-a-fameck-1520926748

      Deux ou trois fois par jour les mêmes infos, les mêmes coupables...

      Combien de temps encore ?


    • Cateaufoncel 13 mars 18:56

      @Cadoudal

      « Salut camarade, t’es gendarmophobe ? »

      Bien sûr que non... « Flics », c’est bienveillant comme dirait le Manu (40 ans) à sa Bibi (65 ans)


    • Cadoudal Cadoudal 13 mars 19:18

      @Cateaufoncel
      Les Anglais se réveillent, Manu devra rendre des comptes, comme les autres, entre deux gendarmes jusqu’au peloton pour haute trahison...

      Il est plus facile de continuer à essayer de tout couvrir. Et c’est pourquoi il y a maintenant un tel effort concerté pour arrêter, faire taire, bannir, rétrograder les personnes qui évoquent ou luttent contre ces viols collectifs en série. « Pour le bien de la diversité »
      http://www.fdesouche.com/969589-scandale-des-viols-collectifs-de-telford-uk-par-des-gangs-pakistanais-le-silence-honteux-de-la-television-publique-pour-le-bien-de-la-diversite


    • Cateaufoncel 13 mars 20:21

      @Cadoudal

      « Les Anglais se réveillent... »

      Il serait temps.Ca fait des années qu’ils regardent pousser les fleurs de leur jardin pour ne pas voir, non sans indifférence suffisante, ce qui se passe autour d’eux.

      Scène de la vie quotidienne à Londres (on a l’impression que l’usage des fusils hypodermiques est prohibée)


    • Cateaufoncel 13 mars 21:57

      @Cadoudal

      « Les Anglais se réveillent... »¨

      Le Londres de Sadiq Khan, par le Daily Mail


    • Cadoudal Cadoudal 13 mars 23:06

      @Cateaufoncel
      Et chez nous business as usual...

      « il n’y a pas de modération dans une religion : on est musulman ou on ne l’est pas »
      « ces hommes blancs de plus de 60 ans sont peut-être la clé du problème »

      https://www.valeursactuelles.com/politique/yassine-belattar-sollicite-par-lelysee-pour-integrer-le-conseil-presidentiel-des-villes-93918

      Moi j’ai pas 50 balais, mais le lectorat d’avox devrait commencer à voir ce qui se passe, même pas, ça gaze pour eux...


    • Cateaufoncel 13 mars 23:43

      @Cadoudal

      Il devient de plus en plus difficile de croire que la France d’en haut n’est pas résignée à l’islamisation, et sans doute l’Europe occidentale d’en haut, également.

      Parce que, dans les « services », il y a forcément des gens qui font des rapports sur qu’est vraiment l’Islam et ce sur qui se prêche dans les mosquées salafistes, que les ministres de l’Intérieur ne font pas fermer.


    • Ouam Ouam 14 mars 00:09

      @Cateaufoncel
      C’est carrément évident.


    • Ouam Ouam 14 mars 00:19

      @Cadoudal
      Il à raison ici
      « il n’y a pas de modération dans une religion : on est musulman ou on ne l’est pas »

      et doublement raison ici
       et que « ces hommes blancs de plus de 60 ans sont peut-être la clé du problème »,

      donc... ca veut dire que c’est eux (les islamo-gauchistes) type plenel qui ironts donneur leur vie (ou se soumettre) pour regler le problème...
      Je m’en double carre, parce que
       
      1 j’suis pas un vieux blanc (ni un jeune blanc), donc qu’ils se fassent éradiquer bah tant pis pour euxs, lorsqu’on est trop con, on disparais épicétou...c’est la nature.
       
      2) Je suis pas islamo compatible, et pas fonctionnaire ni un oligarche, peu à perdre finalement... donc je bougerai assez facilement sans y laisser trop de plumes contrairement à d’autres.
       
      3) J’ai pas de filles dans la liste d’enfants, donc qu’ils voilent les filles ou les traitent sauce t ramadan, ca m’en touchrera une sans éffleurer l’autre comme on dit.

      C’est sur que pour celui qui fait parti des cas 1 ou 3 ou 1,2,3 pour lui ca va pas etre gagné (lol)


    • Cateaufoncel 14 mars 00:23

      @Ouam

      Et dire que Macron fait tuer des soldats français pour donner le change.

      Pendant ce temps-là, il va faire visiter le Taj Mahal, en futur veuf et en privé,avec une escorte de cent journalistes, photographes et cameramen.

      Cest à gerber.


    • Cateaufoncel 14 mars 00:31

      @Ouam

      « J’ai pas de filles dans la liste d’enfants... »

      Les garçons ne sont pas à l’abri de tout.

      Cours d’arabe et de turc, en option dès 12 ans, à Castelnau de Médoc


    • Ouam Ouam 14 mars 00:51

      @Cateaufoncel
      Il à déja completement tout pigé, ll veut se barrer ayu japon....
      (ou ailleurs mais pas rester dans ce pays de dingues)
      donc presque à l’abri de tout...
       
      Et lorsque tous les « normauxs » se seronts barrés, bah ca deviendra un ppur « shit hole »
      Que te dire d’autre, j’suis pas marié avec ce pays qui n’en est plus un.
      Ma poubelle je la sort tous les soirs, si on me l’abime, c’est une poubelle, sans plus.
       
      C’est ce que je pense aujourd’hui de ce pays, une grosse poubelle crade, d’ailleurs
      il suffit de regarder l’état de paname et sa banlieue (le 9.3 etc...) j’en parles même pas .
      Tags partout, crasse partout, rats partouts, inciviliés courantes, pisse et crachat partout...
       
      Bref une poubelle en grandeur nature, dirigée par des islamo gauchistres pro open bar...
      Un seuil d’impots qui frise le délirant (enfin pour moi) et des services publics en décrépitude totale
      Une insécurité permanente pou il peut t’arriver n’impoete quoi et ou tu ne peut meme plus t’enfourailler légalement pour défendre ta propre vie car c’est toi qui va prendre si jamais tu ose te défendre contre les agresseurs.
       
      Alors explique moi ce que je vais regretter d’aller paître ailleurs ?, quel risques ?
      Ca va etre difficile à battre comme record du GNQ.


    • Cadoudal Cadoudal 14 mars 01:39

      @Ouam
      Les musulmans viennent d’envoyer un ultimatum à Macron.

      "Le bon sens républicain nous oblige à veiller à ce que les institutions et les valeurs qui nous permettent de vivre ensemble, soient protégées des attaques des radicalisés de la laïcité."

      Enfermement préventif de tous les terroristes laïcs, sinon les musulmans seraient tentés de rentrer chez eux...

      http://www.islamophobie.net/articles/2018/03/13/lettre-ouverte-a-emmanuel-macron/

      C’est quand même la première fois que j’entends des musulmans parler de remigration...

      Je croyais que c’était une blague, mais non, c’est bien un site salafiste :

       Le fait qu’elles contreviennent à la loi du 11 octobre 2010 en portant le voile intégral signifie-t-il qu’elles méritent d’être agressées ?

      http://www.islamophobie.net/articles/2018/03/07/victoire-pour-melissa-agressee-physiquement-a-la-sortie-dun-centre-commercial-en-normandie/


    • Ouam Ouam 14 mars 02:16

      @Cadoudal
       
      Je les invite à rejoindre leur(s) terre(s) sacrée(s) derechef et tout le bonheur qui va avec.
       


    • Cateaufoncel 14 mars 12:40

      @Ouam

      « Il a déjà complètement tout pigé, ll veut se barrer au japon... »

      Du moment que Mohammed ben Abbes n’interdit pas le prêt à intérêt - les « savants » de l’Islam sont divisés sur la question -, les oligarques n’ont aucune raison de partir, ils pourront continuer de se goinfrer, avec,avantage, un peuple que la religion maintiendra dans les clous.


    • Cateaufoncel 14 mars 12:44

      @Cadoudal

      « C’est quand même la première fois que j’entends des musulmans parler de remigration... »

      Le passage est tellement fort qu’il mérite d’être rapporté dans son intégralité, et en gras :

      La jeunesse, en particulier, formée ici et voyant la promesse de liberté, d’égalité et de fraternité se réduire à peau de chagrin chaque fois que les pouvoirs publics plieront face aux extrêmes, se confortera dans l’idée de quitter la France, de s’exiler loin de leur terre natale

      Youpee !


    • Cateaufoncel 14 mars 12:45

      @FreeDemocracy

      « bah vous devriez .. »

      Quoi ? Gerber ? .

      Ce serait peut-être bon pour ma ligne...


    • Ouallonsnous ? 14 mars 20:19

      @Cateaufoncel

      « La laïcité est le fait de considérer que la religion est une affaire privée ».

       C’est une question de conscience individuelle, en conséquence la République avant qu’elle ne devienne européiste suite aux « magouilles » de l’agité à talonnettes n’aurait jamais du tolérer et le judaïsme, et l’islam qui se réclament d’un exceptionnalisme dont il voudrait qu’il se place au dessus des lois de notre pays !


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 15 mars 09:25

      @Cateaufoncel

      « Vous êtes qui pour croire qu’ils ont besoin de vous ? »

      Il n’y a aucune prétention à combattre le racisme et toutes les discriminations quelles que soient les personnes visées. C’est une seule cause qui concernent tout autant les juifs, les arabes, les blancs, les noirs, les jaunes... Peu importe leur nombre... Ce n’est pas aux juifs de défendre les juifs, aux arabes de défendre les arabes... C’est à tout le monde de lutter contre le racisme sans se poser la question : qui a besoin de qui ?

      Demandons aux flics qu’elles sont les personnes qu’ils visent quand ils font des contrôles au faciès et qu’elles sont les personnes qu’ils tutoient systématiquement dans les commissariats et plus... quand le cœur leur en dit.


    • Cateaufoncel 15 mars 15:47

      @Jean Dugenêt

      « Il n’y a aucune prétention à combattre le racisme et toutes les discriminations quelles que soient les personnes visées. »

      Je ne vois pas ce que le racisme vient faire là-dedans. Il y a simplement entre nous et eux, une colossale incompatibilité de mœurs, de coutumes, d’habitudes, de comportements.

      Deux questions :

      --- Quelles raisons aurais-je de vouloir vivre ensemble avec des gens qui ne mangent pas comme moi, qui ne boivent pas comme moi, qui ne jouent pas comme moi – même l’innocente belote leur est fortement déconseillée -, qui ne traitent pas leur femme et leur(s) fille(s) comme moi, qui ne veulent pas être enterrés dans la même terre que moi et qui ont des codes sociaux totalement différents des miens, en même temps que la phobie des chiens ?

      --- Mais aussi où est-on allé chercher que les musulmans aspireraient à vivre ensemble avec des gens qui marient leurs fils entre eux, qui laissent leur femme et leur(s) fille(s) déshonorer leur famille par des comportements « dépravés », qui, chaque année, jouent des milliards à la Française des Jeux, qui mettent leur chien dans leur lit, et qui absorbent des nourritures infectes et des boissons psychotropes ?

      Les difficultés, au vrai, ont commencé alors qu’ils n’étaient encore que quelques centaines de milliers, et qu’un président de la République pouvait encore le noter, sans se faire massacrer par le politiquement correct des médias et des réseaux sociaux :

      « Le problème, c’est que les Nord-Africains, et particulièrement, les Algériens sont concentrés dans quelques agglomérations, Marseille et sa banlieue, la banlieue lyonnaise, la banlieue et Paris. Il y a là des concentrations énormes. Dans telle localité de la banlieue lyonnaise, les étrangers de toute espèce sont en majorité. Il va de soi qu’à partir de ce moment là, lorsque deux communautés se trouvent vivre mélangées, avec des habitudes, des convictions, des modes de vie absolument différents, il se crée des conflits. Il est déjà très difficile de vivre en paix avec ses voisins. A plus forte raison lorsque ces voisins ont des habitudes absolument différentes des vôtres  ». G.Pompidou, conférence de presse (1972).

      « C’est à tout le monde de lutter contre le racisme sans se poser la question… »

      De toute façon, ça ne sert à rien. Le racisme, au sens où vous le combattez aujourd’hui, n’est ni une opinion ni un délit – contrairement à une assertion stupide – mais un sentiment. Un sentiment de rejet, dont De Gaulle a dit à son fils, qui le cite dans sa biographie, De Gaulle, mon père : « Si une communauté n’est pas acceptée, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. »

      Cinquante ans plus tard, le vivre ensemble est devenu tellement chimérique que même un type aussi peu éclairé que François Hollande, en vient à parler d’un possible divorce entre les communautés : « Comment on peut faire que la France vive ensemble, comment on peut redonner un lien entre tous les Français, comment on peut éviter la partition ?… Car c’est quand même ça qui est en train de se produire : la partition ».

      On en est là.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 mars 14:46

      @Cateaufoncel

       "Quelles raisons aurais-je de vouloir vivre ensemble avec des gens qui...« sont très différents de moi...

      Des raisons, il y en a plein : l’ouverture aux autres, l’amour de l’humanité, la modestie de penser que notre mode de vie n’est pas meilleur ni plus justifié que celui des autres, le désir de connaître les autres, le plaisir d’accueillir des personnes différentes, en détresse, cherchant un meilleur avenir...

       »Le racisme, au sens où vous le combattez aujourd’hui, n’est ni une opinion ni un délit« 

      Sur la Wikipédia : »La loi no 72-546 du 1er juillet 1972 sur la lutte contre le racisme a introduit d’autres notions, avec notamment le délit de « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une ...« 

      Quant à citer Pompidou, vous auriez pu aller jusqu’à »les odeurs« . Voilà ce qu’un politicien ordinaire peut être amener à dire pour glaner des voix du côté du Front National. C’est avec une politique comme celle-là que Hitler est arrivé au pouvoir en Allemagne en flattant un électorat sur le dos d’un bouc émissaire. Ils sont nombreux les ivrognes, les grandes gueules, les ignares, les fainéants... qui pour compenser leur médiocrité (ou leur nullité) adorent ceux qui leur disent qu’ils sont des êtres supérieurs qui méritent beaucoup mais que c’est à cause de : un jour »les juifs« ... cinquante ans plus tard »les arabes« ... que leurs mérites ne sont pas reconnus.

       »Cinquante ans plus tard, le vivre ensemble est devenu tellement chimérique"

      Vous avez raison : il est de plus en plus difficile de vivre avec des racistes.


    • Cateaufoncel 17 mars 13:31

      @Jean Dugenêt

      « Des raisons, il y en a plein : l’ouverture aux autres… »

      Il y a plein aussi d’autres qui ne se réclament pas d’une civilisation aux antipodes de la nôtre, et qui est en guerre contre les chrétiens qu’elle appelle « mécréants », depuis l’an 713, date du début de l’invasion de l’Espagne

      « …l’amour de l’humanité… »

      C’est une chimère, et l’humanité une abstraction qui n’a jamais débouché sur rien de concret

      « …la modestie de penser que notre mode de vie n’est pas meilleur ni plus justifié que celui des autres… »

      Je ne pense pas ça. Notre mode de vie, et peut-être un mode de vie de merde – Tariq Ramadan ne se prive pas de l’écrire
      - , mais c’est le nôtre, après avoir été celui de nos ancêtres

      « …le désir de connaître les autres… »

      Encore une fois, les autres ne se réduisent pas à des millions de musulmans. Déjà Mélenchon avait avoué ne rien savoir des Lituaniens, pourtant, ils sont dans l’Europe et il en a côtoyés au Parlement européen. Vous voyez bien qu’on ne peut pas, même en étant internationalistes, connaître tous les autres.

      « …le plaisir d’accueillir des personnes différentes… »

      Vous connaissez l’adage : « Les visiteurs nous font deux plaisirs, le premier quand ils arrivent, le second quand ils s’en vont. » Quand ils s’incrustent, ils se transforment aussitôt en fâcheux.

      « …en détresse, cherchant un meilleur avenir... »

      Un avenir meilleur, ça suppose des logements et des empois. On n’a pas ça, en France, où il y a déjà des millions de chômeurs et des millions de mal-logés de souche, et dont les droits devraient être prioritaires sur des migrants dont la venue n’a pas été sollicitée, ni même souhaitée


      « La loi no 72-546 du 1er juillet 1972… »

      Cette loi est tellement bouffonne que les assoces antiracistes s’en servent à tort et à travers dans l’espoir de se voir attribuer des dédommagements par les tribunaux. C’est ainsi que Robert Ménard, maire de Béziers, avait été condamné à 2000 euros d’amende, pour avoir dit, à la télé : « Dans une classe de centre-ville de chez moi, 91 % d’enfants musulmans. Évidemment, que c’est un problème ».

      « Provocation à la haine et la discrimination » - la totale, quoi ! -, avait décrété la XXII chambre correctionnel. La cour d’appel l’a relaxé, il a trois jours. Je n’ose pas écrire « naturellement », on vit tellement dans un monde de loufdingues.

       « Quant à citer Pompidou, vous auriez pu aller jusqu’à »les odeurs ».

      On ne peut pas dire que Pompidou ait cherché à glaner des voix du côté du Front national, il était encore dans l’œuf, au mieux à peine éclos, au moment de cette conférence de presse. Parce que c’était une conférence de presse, et le président répondait à une question de journaliste, preuve qu’à l’époque on osait parler de ces problèmes.

      Pour ce qui est du bruit et des odeurs dans les cités, tout le monde peut vérifier. Là où Chirac en a rajouté, c’est à propos du musulman à trois ou quatre femmes et une vingtaine de gamins.

      « C’est avec une politique comme celle-là que Hitler est arrivé au pouvoir en Allemagne en flattant un électorat sur le dos d’un bouc émissaire. »

      Il fallait glisser un point Godwin à quelque part, c’est fait.

      « ils sont nombreux les ivrognes, les grandes gueules, les ignares, les fainéants... »

      Très nombreux, rien qu’à se reporter, déjà, à l’ovation qui salue les propos de Chirac à Orléans.

      « …qui pour compenser leur médiocrité (ou leur nullité) adorent ceux qui leur disent qu’ils sont des êtres supérieurs qui méritent beaucoup mais que c’est à cause de : un jour »les juifs« ... cinquante ans plus tard »les arabes« ... que leurs mérites ne sont pas reconnus. »

      C’est une rengaine qui a considérablement vieilli. De plus en plus de Français, mais pas seulement, comprennent qu’on la leur serine pour les dissuader de se défendre contre l’invasion de leur territoire et la destruction des homogénéités nationales, souhaitée par l’oligarchie mondialiste, dont le défunt Peter Sutherland était l’une des figures de proue. L’explication de la montée des « populismes » réside en grande partie dans ce refus du Grand Remplacement

      « Vous avez raison : il est de plus en plus difficile de vivre avec des racistes. »

      Ben, vous savez, pour les racistes c’est aussi de plus en plus difficile de vivre avec des immigrationnistes qui croient pouvoir disposer librement d’un pays dont ils ne sont, chacun, co-propriétaires que d’un cinquante-cinq-millionième du territoire, déduction faite des étrangers et des descendants directs d’étrangers.

       


  • zygzornifle zygzornifle 13 mars 17:50

    Quand on naît on est a poil , le reste est sorti de l’esprit tordus des religieux trop peureux de montrer leurs zobs ....


  • foufouille foufouille 13 mars 17:50

    « Assurément, les musulmans ont pris aujourd’hui la place qu’occupaient les juifs avant la seconde guerre mondiale. »

    gros délire islamophile.


    • Cadoudal Cadoudal 13 mars 18:04

      @foufouille
      Et Macron c’est Pétain, faisant le sacrifice suprême pour protéger les muzzs des envahisseurs Français ?

      Et le dernier France-Algérie c’était au Vel d’Hiv ?

      Les collabos sont de plus en plus cons...


  • Massada Massada 13 mars 18:04
    @auteur
     
    Au nom de la liberté d’expression, accepteriez vous que l’on puisse porter des symboles nazis en public ?


    • NEMO Clark Joseph Kent 13 mars 18:06

      @Massada

      qu’est-ce que vous racontez ?
      la Kippa n’est pas un symbole nazi !


    • Massada Massada 13 mars 18:19

      @Clark Joseph Kent

       
      Le port de la kippa qui est un symbole religieux n’a jamais constitué en France un signe de non appartenance à la communauté française.
       
      Alors que le voile islamique n’est pas une tenue religieuse mais un uniforme de conquête qui veut imposer au pays son uniforme et ses idées. 
       
      Le voile est une insulte aux femmes et celles qui veulent en Iran ne pas le porter sont emprisonnées.
       
      Vous connaissez beaucoup de personnes emprisonnées pour non port de kippa smiley 

    • Christ Roi Christ Roi 13 mars 19:00

      @Massada
      Les femmes ont toujours en tout temps et en tout lieu porter le voile.


    • Massada Massada 13 mars 19:28

      @Christ Roi
       

      J’aime bien le voile qui embelli la femme
       
      pas l’uniforme islamiste


    • robert robert 13 mars 21:22

      @Massada
      le port de la kippa est un symbole religieux

      bien dit ; donc réservé à un usage privé !! chez soi ; chez vous ; dans vos mur


    • Massada Massada 13 mars 21:49

      @robert
      Non



    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 15 mars 09:28

      @Massada

      Non. Le nazisme n’est pas une religion.


    • Antoine 15 mars 09:34

      @Jean Dugenêt
      Pas plus que son petit frère, le sionisme.


    • Pascal L 15 mars 11:44

      @robert
      En France, les religions ont le droit de s’exprimer publiquement, comme ici sur Agoravox et cela fait partie de la liberté d’expression. Il n’existe pas de citoyens de seconde zone qui doivent se cacher pour exprimer une opinion, même si celle-ci vous dérange. c.f. l’article premier de la constitution : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. » 


    • Pascal L 15 mars 12:00

      @Jean Dugenêt
      Si, le nazisme est bien une religion. Une religion sans Dieu, mais une religion tout de même avec ses divinités, ses cultes, ses saints.

      Le nazisme se classe dans les religions messianiques, celles qui prévoient un monde meilleur à venir sur terre, monde où les adeptes auront le pouvoir. Il s’agit d’une déformation du message de salut de Jésus, pour qui le salut n’est pas de ce monde. L’islam et le marxisme font également partie des religions messianiques.
      Le problème des religions messianiques est le besoin de purifier le monde. Il faut purifier la terre de tous ceux qui empêchent la venue de ce monde meilleur, qu’ils soient Juifs, Chrétiens ou capitalistes.
      La violence est donc intrinsèque aux messianismes et l’individualisme disparaît au bénéfice du groupe. Toutes les idéologies ont besoin de se transformer en messianisme pour perdurer.
      A l’opposé, nous trouvons les gnosticismes, qui peuvent également effacer toute notion de Dieu, mais qui ne portent en principe aucune violence. Ici, le facteur principal reste l’individu qui devient Dieu ou une parcelle de Dieu. Le Bouddhisme ou une partie de la Franc-Maçonnerie sont des gnosticismes.

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 mars 14:51

      @Massada

      "Alors que le voile islamique n’est pas une tenue religieuse mais un uniforme de conquête qui veut imposer au pays son uniforme et ses idées. « 

      Et le voile des religieuses catholiques ou juives (il est très ressemblant à celui des musulmanes),
      est-ce »un uniforme de conquête qui veut imposer au pays son uniforme et ses idées". J’ai parfois, en effet, l’impression que la hiérarchie catholique, en France, cherche à imposer... Pour ma part, et cela depuis ma petite enfance, c’est la hiérarchie catholique qui a voulu me formater et pas les musulmans.


    • Pascal L 16 mars 18:32

      @Jean Dugenêt
      « le voile des religieuses catholiques ou juives »

      Bel amalgame. Il n’y a pas d’ordre monastique chez les Juifs.

      « J’ai parfois, en effet, l’impression que la hiérarchie catholique, en France, cherche à imposer » Pour être Catholique, il faut être libre. L’absence de liberté est une condition de nullité des sacrements.

      « cela depuis ma petite enfance, c’est la hiérarchie catholique » Refus de toute forme d’autorité ? On n’aime pas toujours ses professeurs, surtout s’ils distribuent les punitions. Il est possible qu’ils aient pu abuser de leur position, mais il est aussi possible qu’ils aient voulu vous faire apprendre vos leçons malgré votre envie de faire autre chose.

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 mars 19:14

      @Pascal L

      J’aime l’enseignement. Je n’aime pas l’endoctrinement. Vouloir imposer une religion à un enfant c’est de l’endoctrinement quelle que soit la religion et que ce soit les parents ou la société qui cherchent à l’imposer.


    • Pascal L 16 mars 22:48

      @Jean Dugenêt
      Lors de votre baptême, vos parents se sont engagés à vous enseigner la religion catholique. Pour le reste, cela dépend de vous. Je ne comprends pas les parents qui disent que leur enfant devra choisir leur religion plus tard et qui refuse d’enseigner la moindre religion. A la fin, leur enfant est un ignare sur ces points et ne peut évidement faire aucun choix en connaissance de cause. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’enfants qui choisissent l’islam salafiste parce que leur parents ont oublié de parler de religion alors que les copains de classes sont déjà endoctrinés. Ceux qui n’ont rien appris sont des proies faciles. Le besoin de spiritualité existe dans l’humanité. Il me semble qu’il ne faut pas laisser la case vide pour éviter qu’un gourou la remplisse.


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 23:31

      @Pascal L. Quand Cécile a appris que non, ni Père Noël, ni dieux, ni diables n’existaient, que c’étaient juste des mensonges qu’on raconte aux enfants, elle a réfléchi puis demandé : « Et le diamètre ? Est-ce que ça existe ? ».


    • JC_Lavau JC_Lavau 17 mars 21:27

      @Pascal L. Des religions ni des sectes, il n’en est aucune qui soit bonne. Il en est de pires que les autres.

      Aucune morale, aucune éthique, aucune déontologie n’a besoin de contes de fées à son appui. En revanche elles ont besoin d’exemples incarnés et fiables, d’adultes de référence.

    • Cateaufoncel 17 mars 21:44

      @JC_Lavau

      « Aucune morale, aucune éthique, aucune déontologie n’a besoin de contes de fées à son appui... »

      Erreur. Sans « contes de fées », chacun bricole sa morale. son éthique, en fonction de ses penchants personnels. C’est ainsi que l’on trouve des pédophiles qui professent que les enfants ont, eux aussi, droit à une sexualité épanouie, que seuls des adultes peuvent leur procurer...

      Voilà à quoi cela mène une morale sans contes de fées. Combien de désordres sociétaux - en premier lieu la destruction de la famille, cellule de base de la société, quand il y avait encore une société - seraient évités si les masses étaient encore encadrées par des « contes de fées » ? Parce que, dans nos contrées, c’est quand même l’individualisme consumériste qui a remplacé les « contes de fées ».

      Je suis d’autant plus à l’aise pour faire se constat que je suis moi-même agnostique.


    • JC_Lavau JC_Lavau 17 mars 22:22

      @Cateaufoncel. De Selma Lagerlöf je n’ai lu qu’une seule oeuvre romanesque, celle pour les écoliers : le voyage de Nils Holgerson sur le dos du jars à travers la Suède.

       
      La romancière utilise toujours la ruse pour manier les gens, dans sa narration - en principe pour le bien, ainsi le chien Karr ruse pour inciter l’évasion de Gråhär, le jeune élan (Poil Gris en français). 
      Mais qui alors est propriétaire du « bien », dans toute cette ruse et ce secret ? Cela se corrige comment ?
       
      Moralement choqué (sans parler de son parti-pris misandre), j’ai pris le contre-pied.
       
      Il faut au contraire exposer aux grands vents de la critique ses propres engagements éthiques, et les critères cliniques permettant d’évaluer les résultats.
       
      J’avais fait ce travail il y a plus de dix ans sur http://aristeides.info/
       
      et surtout 
      http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&task=view&id=19&Itemid=9
       
      Je ne détaille pas plus les liens sur les articles, car cet éditeur est une plaie pour écrire et conserver des liens.

    • Cateaufoncel 18 mars 12:45

      @JC_Lavau

      "Il faut au contraire exposer aux grands vents de la critique ses propres engagements éthiques, et les critères cliniques permettant d’évaluer les résultats.« 

      La démarche est à la fois intéressante et louable, mais elle n’est pas à la portée de l’immense majorité des populations qui ne s’en ressente pas des  »prises de tête".


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 mars 12:52

      @Cateaufoncel. L’exemplarité est un travail qui s’accomplit sur plusieurs générations.


    • Pascal L 18 mars 17:36

      @JC_Lavau
      « elles ont besoin d’exemples incarnés et fiables, d’adultes de référence » La religion catholique est entièrement basées sur des témoignages et ceux qui les donnent sont souvent des exemples. Prenez la vie des grands saints : Saint-François d’Assise les deux Ste Thérèse, Sainte Claire ou plus près de nous Saint Maximilien Kolbe, Mère Thérésa et beaucoup d’autres. Les exemples ne manquent que pour ceux qui ne veulent pas savoir.


      « Aucune morale, aucune éthique, aucune déontologie n’a besoin de contes de fées à son appui »
      Bonne question. Qu’est ce qui peut maintenir une morale, une éthique ou une déontologie ? En tout cas, les Chrétiens n’ont pas besoin de morale, d’éthique ou de déontologie puisqu’ils ont l’amour de Dieu. Par amour, ils sont poussés à faire beaucoup plus que ce que ces programmes peuvent nous pousser à faire. La morale, l’éthique ou la déontologie sont les lieux où les Chrétiens rencontrent le reste de la société mais ne sont pas des valeurs chrétiennes. Pour les Chrétiens, il s’agit plutôt d’un programme minimum.
      Je connais un non Chrétien, qui pour expliquer sa morale, explique qu’il est corruptible comme tout le monde, mais que son prix est largement au-dessus du prix du marché. Ce qui ramène le maintien de ces valeurs à une question relative et non absolue. Je connais beaucoup de monde prêt à abandonner ces valeurs face à un sentiment d’injustice que cette injustice soit avérée ou pas. Dans une société complètement individualisée, il n’y a plus grand chose qui permettent de maintenir ces valeurs à flot, sinon peut-être les gros yeux des Chrétiens. 

    • imago imago 18 mars 19:01

      @Jean Dugenêt
      et si...les idéologues sont des croyants comme les autres
      à la fin ce sont les fanatiques violents qui l’emportent...ouvrer les yeux bon sang.


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 mars 09:35

      @imago  : « ouvrer ». Voilà qui est nouveau, qui vient de sortir.


  • Cadoudal Cadoudal 13 mars 18:11

    Mais foutez le camp nom de Dieu si il vous reste encore une once de fierté...

    "La jeunesse, en particulier, formée ici et voyant la promesse de liberté, d’égalité et de fraternité se réduire à peau de chagrin chaque fois que les pouvoirs publics plieront face aux extrêmes, se confortera dans l’idée de quitter la France,"

    http://www.islamophobie.net/articles/2018/03/13/lettre-ouverte-a-emmanuel-macron/


  • McGurk McGurk 13 mars 18:20

    Pas besoin de lire plus de quelques lignes, je m’en suis cantonné à ça :

    "c’est essentiellement parce qu’elles sont prétextes pour s’attaquer à l’islam. Assurément, les musulmans ont pris aujourd’hui la place qu’occupaient les juifs avant la seconde guerre mondiale."

    Un ramassis de conneries et d’amalgames pour faire passer une idée directrice complètement déconnectée de la réalité.


  • oncle archibald 13 mars 18:36

    "Qui pourra s’y retrouver dans un mode de pensée qui, à force de déjections et de méandres, finit par s’embourber dans ses propres excréments ?« 

    Excellente remarque qui peut s’appliquer à votre pseudo article bourré de contre vérités et de montages photographiques destinés à bien édifier »le peuple de France ".

    Croyez vous qu’il n’y ait que des punaises de sacristies qui soient gênées par la vue d’un corps nu sur une plage, lieu à priori public accessible à tous y compris aux enfants ? Vous savez ce que sont les us et coutumes d’un pays ? Vous avez une vague notion de ce qu’est la pudeur ? Suivant vos principes rien ne devrait s’opposer à une copulation en public sous l’œil critique des enfants et les applaudissements des adolescents, au nom de la liberté découlant de la laïcité !

    On rêve ! ou plutôt non, on ne rêve pas, on dégueule ! Ça n’est pas un article que vous avez pondu mais une vraie merde. Rien à en tirer, rien à commenter, juste à vomir !


    • oncle archibald 13 mars 18:46

      Comment se fait-il que « la modération » laisse passer une merde comme ça ? C’est juste pour faire braire et donc justifier que les publicités qui accompagnent Agoravox sont bien vues ? Ce site qui fut intéressant il y a une dizaine d’années ne fait que perdre de l’intérêt. Plus les articles sont radicaux, plus les réactions sont des invectives sanas argumentation et plus AV est content ? Etonnant non ?


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 mars 19:04

      @oncle archibald

      « Croyez vous qu’il n’y ait que des punaises de sacristies qui soient gênées par la vue d’un corps nu sur une plage, »

      Je crois que ceux qui sont gênés sont surtout imprégnés consciemment ou non des interdits de la civilisation judéo-chrétienne. Savez-vous par exemple que chez les romains les toilettes étaient un lieu de socialisation ? Je ne demande pas cela bien entendu mais je veux montrer avec cet exemple que les normes sociales peuvent énormément varier.

      Vous ajoutez :

      « lieu à priori public accessible à tous y compris aux enfants ? »

      Imprégné que vous êtes de ces interdits judéo-chrétiens vous postulez que la nudité serait abominable pour les enfants. Avez-vous observé cela dans leur comportement ? Je crois au contraire que les enfants s’en fiche éperdument. Ce n’est qu’au fil des années quand parents et société leur inculquent les préceptes judéo-chrétiens que cela devient un problème...

      Je m’en tiens là.


  • oncle archibald 13 mars 18:50

    « leur but est bien plutôt de contraindre les musulmans et musulmanes de France à raser les murs en baissant la tête. »

    Et le but des Imams qui viennent sur les chantiers de bâtiment vérifier que personne ne bouffe à la pause de midi pendant le ramadan, ils cherchent quoi ? A promouvoir la laïcité ?


    • Cadoudal Cadoudal 13 mars 19:05

      @oncle archibald
      « contrôle social intense et un maillage du territoire » : « Les enfants d’élémentaires rappellent à leurs pairs ce qui est autorisé ou pas, contrôle des allées et venues dans certains immeubles, rappel sur les tenues, les heures et lieux pour sortir (pour les filles) et les heures de prière (pour les garçons), porte-à-porte pour convaincre, recruter, rappeler à l’ordre ».
      http://www.fdesouche.com/968561-trappes-78-lislamisation-toujours-galopante-la-situation-est-pire-que-jamais-les-jeunes-agissent-comme-une-police-islamique

      Dehors les barbus...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 mars 19:08

      @oncle archibald

      "Et le but des Imams qui viennent sur les chantiers de bâtiment vérifier que personne ne bouffe à la pause de midi pendant le ramadan, ils cherchent quoi ? A promouvoir la laïcité ?"

      Je ne sais pas d’où sort cette surprenante info. Est-ce un problème massif ? S’agit-il de quelques cas ? Si oui lesquels ?

      On ne peut pas discuter à partir d’infos invérifiables.


    • oncle archibald 16 mars 19:17

      Cher Jean Dugenêt il ne s’agit pas d’une « surprenante info » mais d’un constat de visu ! J’ai passé ma vie sur les chantiers de bâtiment dans une petite ville de province en apparence bien tranquille et l’on voit les immans venir faire leur loi sur le chantiers de bâtiment qui emploient beaucoup de maghrébins et de turcs, egalement dans les cités devenues quasiment « autonomes » tellement cette population non autochtone n’y est pas mélangée, avec ses propres marchés au pied des immeubles, que ce soit pour les légumes du couscous ou d’autres herbes odorantes qui n’ont rien à voir avec la coriandre et se vendent nettement plus chères. J’imagine que dans le 9.3 ces phénomènes sont au moins aussi prégnants qu’à Carcassonne !


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 19 mars 11:36

      @oncle archibald

      J’espère que vous comprendrez que je ne peux pas considérer comme une base de discussion un témoignage personnel dont je ne vois aucune preuve. Cela ne signifie d’ailleurs pas que je mets en doute votre parole mais seulement que je ne la prends pas en compte pour discuter.


  • foufouille foufouille 13 mars 18:59

    le nudisme n’est pas une religion, pauvre nazislamiste.


    • clar 14 mars 10:39

      @foufouille

      Si le nudisme était une religion, il serait autorisé partout sauf à l’école et pour les fonctionnaires...


    • V_Parlier V_Parlier 14 mars 13:36

      @clar
      A l’école il serait obligatoire, si c’était une religion de la république...


  • Montdragon Montdragon 13 mars 19:14

    Excellent article qui remet en perspective les relations asymétriques prises au niveau socio-ethnique de deux cultures voire deux civilisations qui auraient tout à gagner à se joindre fraternellement pour contrer le retour nauséabond des heures les plus sombres de notre Histoire car le ventre fait-con est encore vivant.

    J’ai bon chef ?


  • gardiole 13 mars 19:14

    Le financement de l« école privée n’est pas un problème si la dépense par élève est, au plus, la même que dans le public. Il ne concerne que l’école privée sous contrat, donc, sous contrôle de l’État. En somme, un prolongement de l’Éducation Nationale.

    Les fidèles, étant trop peu nombreux, n’ont pas les moyens de financer l’entretien des églises à eu seuls. Or, beaucoup de ces édifices présentent un intérêt architectural ou historique. Vous imaginez ND de Paris remplacée par un parking ?

    On ne dit pas »concordaire« , mais »concordataire". Les Alsaciens et Mosellans tiennent à leurs particularismes. Ils ont aussi un régime de Sécu bien meilleur que le français. Leur Histoire a été assez chaotique pour qu’on leur f... la paix. Sinon, ils vont demander à redevenir allemands, déjà que c’est plus intéressant que d’être Français...

    Bon, j’ai pas tout lu.


    • Pascal L 15 mars 12:19

      @gardiole
      « Les fidèles, étant trop peu nombreux, n’ont pas les moyens de financer l’entretien des églises à eu seuls. »

      En fait, le financement de l’entretien des lieux de culte n’est qu’une conséquence de la cupidité de l’Etat. L’Etat français n’a pas arrêté de confisquer les biens de l’Eglise durant le XIXème siècle, en particulier autour de 1880. A l’époque, iles écoles, les monastères et tous les biens qui permettaient le financement de l’entretien des églises ont été confisqués. La loi de 1905 ne fait que reconnaître cet état de fait en terminant le travail, mais aussi en assurant l’entretien puisque l’Eglise ne dispose plus des ressources nécessaires également confisquées. L’Etat pensait être gagnant, mais la réalité a fini par les rattraper. Qu’ils assument donc leur bêtise.

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 mars 15:08

      @gardiole

      « l’école privée sous contrat, donc, sous contrôle de l’État ». L’état en fait ne contrôle pratiquement rien de ce qui se passe dans les écoles privées. Quand des inspecteurs de l’éducation nationale « inspectent » des enseignants du privé ils s’adressent à la direction de l’établissement pour savoir ce qu’ils doivent en dire.

      « ces édifices présentent un intérêt architectural ou historique ». Je suis partisan que les monuments historiques soient entretenus par l’état. Si quelqu’un veut les utiliser, à titre privé, il doit payer. La religion étant une affaire privée, ceux qui veulent utiliser les monuments historiques comme lieux de cultes doivent payer...

      Je sais que le 100% laïque serait difficile à mettre en œuvre immédiatement. J’en reste cependant partisan. A la règle du 100% laïque s’est substituée une espèce de règle d’égalité des différentes religions au regard des exceptions. Les islamophobes connaissent la liste des exceptions consenties au bénéfice des musulmans. Ils en font tout un scandale alors que le grand gagnant est à l’évidence la hiérarchie catholique.

      « Les Alsaciens et Mosellans tiennent à leurs particularismes ». On peut dire la même chose des bretons, des normands... cependant en France la loi doit être la même pour tous.


    • oncle archibald 16 mars 19:25

      @Jean Dugenêt : vous avez du mal à visualiser que l’état a dépouillé l’église de ses biens, notamment les églises les couvents et autres, qu’il s’est appropriés, et qu’en contrepartie l’état a « accepté » de voir les fidèles continuer à utiliser les églises pour le culte uniquement. Si on demandait aujourd’hui aux fidèles de payer un loyer pour utiliser les églises on serait en parfaite contradiction avec la loi de 1905 qui semble pourtant vous tenir à cœur.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 mars 14:17

      @oncle archibald

      J’ai du mal à visualiser que tout ce que l’église a acquis et cela depuis le moyen âge ce n’est que par une exploitation et une surexploitation des « petites gens », les plus pauvres, les paysans... Les classes laborieuses, relevant la tête au cours des périodes révolutionnaires, ont voulu récupérer leur bien.
      Il a fallu bien des avancées et des reculs pour que la France s’achemine ainsi vers une laïcité qui n’est que très partielle : 1789, 1793, les trois glorieuses de 1830, le printemps rouge de 1848, la commune de Paris de 1871. Bien évidemment les avancées ne pouvaient se faire que contre le clergé. Il n’est que de lire les « cahiers de doléances » pour voir à quel point les classes laborieuses étaient exploitées par le clergé au moins autant que par la noblesse.
      Les forces réactionnaires ont toujours voulu donner et redonner le plus possible à l’église pour l’aider à renforcer son action sur les masses pour le plus grand bien des plus riches. Les lois dîtes laïques comme toutes les autres lois sont un compromis entre les aspirations populaires libératrices et les aspirations réactionnaires des nantis qui veulent donner le plus possible de pouvoir à l’église.
      La situation actuelle au regard de la propriété, de l’entretien et de l’utilisation des églises est le résultat de ce compromis qui est très favorable à la hiérarchie catholique et qui est très anti-laïque.
      La laïcité suppose, puisque la religion est une affaire privée, que ce soient les pratiquants qui payent leur lieux de cultes et cela pour toutes les religions. La mise en œuvre d’une vraie laïcité supposerait que des dispositions soient prises pour chaque cas particulier comme les monuments historiques... Mais en aucun cas la collectivité n’a à tenir compte de la faisabilité de l’achat et de l’entretien des lieux de culte par chaque religion. Ce n’est tout de même pas aux athées de payer pour que chrétiens, juifs ou musulmans puissent prier.
      Je signale une petite expérience personnelle. J’ai été invité à faire un concert dans une petite commune qui ne possède que deux « salles » qu’elle entretient et qui peuvent accueillir plusieurs dizaines de personnes : l’église et le préau de l’école. Le maire n’a pas pu faire en sorte que le concert (chansons de Georges Brassens) se tienne dans l’église car le curé s’y est opposé. Je ne connais pas exactement les lois sur l’utilisation des églises mais il est un peu fort qu’il faille demander l’autorisation au curé de pouvoir utiliser ce lieu qui n’appartient pas à l’église et qui n’est pas entretenu par elle. Il y a urgence à faire quelques modifications à ce sujet. J’ai pourtant vu des concerts dans des églises mais il faut que Monsieur le Curé le veuille bien et il faut le remercier de sa bonté. Les jésuites n’ont pas de limites. Finalement, nous avons chanté sous le préau de l’école.


  • zak5 zak5 13 mars 20:22
    @l’auteur,
    Assurément, les musulmans ont pris aujourd’hui la place qu’occupaient les juifs avant la seconde guerre mondiale.

    impossible ! les juifs n’ont jamais été plus d’un milliard sur terre, a peine quelques dizaines de millions

  • Jonas 13 mars 22:08

    "Vouloir leur interdire de porter le voile ou la jupe longue considérés comme des signes de soumission et d’asservissement c’est autre chose. Nous sommes contre.« 

    Le voile islamique n’est pas juste un vêtement, il limite la sphère sociale de la femme. Une femme musulmane voilée n’a pas le droit de serrer la main d’un homme, ne peut épouser un non-musulman, ne peut aller dans une piscine mixte ou dans des bars, cafés avec des garçons, ne peut étudier certaines matières en biologie liée à la sexualité, ne mange pas de porc, ne boit pas d’alcool, la viande qu’elle mange doit être bénie par un imam, elle est soumise à Allah et doit se conformer à ce qu’il impose dans le Coran et les hadiths.

    Dans les sociétés islamiques, Le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité, ses cheveux et son corps sont une tentation perpétuelle qu’il faut cacher car ils détournent le musulman du chemin d’Allah et son Prophète.

    Musulmans et musulmanes ne prient pas ensemble dans une Mosquée par exemple (les femmes sont reléguées à l’arrière de la salle de prière, derrière un rideau, ou en sous-sol), car la femme par sa présence tourmente l’esprit du croyant. Pour ces Imams, les Musulmanes doivent donc porter le voile islamique, qui couvre les cheveux, symbole de féminité, ou mieux, un voile qui couvre toutes les courbes du corps féminin, (cheveux, cou, nuque, taille, hanches, fesses, décolleté, jambes), le hijab.

    Dans l’Islam rigoriste le plus traditionnel, cela n’est pas suffisant, le visage et le regard de la Femme sont également sources de séduction, de tentation, de charme, de féminité, pouvant attirer le Malin, et il a été décidé qu’il fallait bâcher le tout : la Burqa ou le Niqab.
    Ce comportement déviant de séduction et de perversion doit sans cesse être sous contrôle des hommes.
    Dans la sourate »les femmes« (An_nisan 4:34) du Coran, le Prophète Mohamed ordonne :
     »Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les.« 

    L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : [...] Ibn ’Abbas rapporte du Prophète -sal Allahou ’alayhi wa salam- qu’il a dit : « Allah m’a montré l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants était des femmes, car elles renient »
    http://www.rappel01.fr/article-la-majorite-des-habitants-de-l-enfer-sont-des-femmes-67292592.html

    On voit que la majorité des habitants qui peuplent l’Enfer sont des femmes, qui par leur comportement déviant, incitent l’homme à la débauche.
    C’est pour cela qu’elles doivent se couvrir.

     »Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer.« 
    [05:04]
    Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest

    « une femme qui se montre et s’embellit est de la chair humaine, une femme d’un soir pour assouvir le plaisir des loups »
    [10:38]
    Youssef Abou Anas, imam de la mosquée d’Ecquevilly
    http://islamineurope.unblog.fr/2016/02/26/les-predicateurs-du-reseau-la-voie-droite-endoctrinent-des-milliers-de-musulmans-a-lislam-fondamentaliste-misogyne-intolerant-antichretien-et-antioccidental-dans-les-mosquees-de-ecquevilly-pa/

     »Une femme ne sort de chez elle que par la permission de son mari."
    Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et de Bobigny

    Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, et permet à la femme Musulmane de se protéger et de se préserver des souillures du monde occidental.
    Le voile islamique, la Burqa et le Niqab représentent donc des symboles totalement contraires à nos valeurs occidentales pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, puisqu’il oppose et sépare la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée, incitant au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication, influencée par le Diable (Sheïtan).


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 mars 22:23

    L’amour courtois et la galanterie... Valeurs de vieux con ?


  • Franchounet 13 mars 22:29

    « Nous ne nous y trompons pas. Ils sont en lutte contre l’islam, puisqu’ils sont en lutte contre le monde arabo-musulman et cela parce qu’ils veulent écraser toute velléité des palestiniens d’exister en tant que peuple ». Incroyable ce raccourci . Et nous y voilà : vous exploitez à merveille le différend palestinien/israélien ! Sil n’y avait pas ce problème, l’islam tel qu’il est pratiqué par beaucoup en est un à lui tout seul, pourquoi ce rapprochement ? 

    L’islam est beaucoup plus qu’une religion : c’est aussi et surtout un système politique non seulement d’un autre temps, figé, mais aussi synonyme de dictature, aussi intolérant qu’omniprésent et expansionniste.
    L’islam, pour une partie de ceux qui se disent musulmans, n’est pas une religion, mais un étendard de ralliement, un ciment identitaire utilisé pour détruire tout autre mode de vie, « occidental » par exemple. Vos arguments pour défendre le port de tel ou tel habit ou autre signe ne valent que pour ceux qui les portent par véritable conviction personnelle librement consentie. Pour beaucoup, ce sont des signes identitaires de combat, ou des tenues obligatoires !
    Autre point : vous évoquez la liberté des femmes en Algérie en citant une exemple. Vous rigolez ou quoi ? Vous savez très bien les pressions que subissent les femmes dans les pays du Maghreb, la Turquie de l’islamo-conservateur Erdogan, l’Iran, etc...jusqu’aux zones en « situation islamiste » et donc zones de non-droit dans notre pays, la France. Vous croyez que toutes les femmes turques pensent comme Erdogan  : porter le voile, faire 3 gosses et +, rester à la maison pour éduquer les enfants,...
    Quand l’islam sera une une religion et seulement une religion avec ses défauts et ses qualités comme les autres religions et quand il admettra aussi l’athéisme, dépêchez-vous de rédiger un article à sa gloire.

    • clar 14 mars 10:36

      @Franchounet

      Voit-on en effet tous ces défenseurs des Palestiniens se mobiliser pour les Rohyingas ? Non, parce qu’un peuple musulman écrasé par un autre qu’Israël, ça ne les intéresse pas.

      Si c’était un autre pays qu’Israël qui occupait la Palestine, ils s’en ficheraient comme de l’an quarante.


    • Pascal L 15 mars 12:30

      @Franchounet
      « Quand l’islam sera une une religion »

      L’islam ne peut être seulement une religion. L’islam est d’abord un système politique. Aujourd’hui, les scientifiques peuvent démontrer mathématiquement que le Coran a été écrit par une cinquantaine d’auteurs, réduisant à néant l’idée d’incréation. Ils peuvent démontrer également que le Coran a été écrit dans le nord de la Syrie et en partie en Perse et non dans le sud de l’Arabie. Alors que reste-t-il pour faire une religion ?
      Je ne conteste pas l’idée que beaucoup de Musulmans en ont fait une religion, mais ceux-ci ne lisent pas le Coran dans une langue qu’ils comprennent. Ils leur revient donc de transformer l’islam en rejetant une bonne partie du Coran et en gardant tous ce qui les conduit au bien.

  • Jonas 13 mars 22:31

    "La laïcité est le fait de considérer que la religion est une affaire privée. C’est une question de conscience individuelle. En conséquence l’état n’a pas à y intervenir d’aucune manière.« 

    Qui a créé en 2003 le CFCM (Conseil Français du Culte musulman), en y incorporant l’islam radical des Frères Musulmans (UOIF) et les Tabligh ?
    ce n’est pas le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy ?

    Qui a préparé  »l’Islam de France", en invitant à l’Élysée le prédicateur antisémite Ahmed Al Tayeb, ce n’est pas le président François Hollande ?

    Qui a financé la mosquée d’Épinay-sur-Seine à hauteur de 2,8 millions d’euros entièrement payés par le contribuable, ce n’est pas le maire Hervé Chevreau ?

    Qui invite au ministère de l’intérieur le dirigeant de la confrérie des Frères musulmans Amar Lasfar, ce n’est pas le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve  ?

    Qui inaugure la nouvelle mosquée de Lyon avec l’islamiste Kamel Kabtane, ce n’est pas Bernard Cazeneuve et Gérard Collomb ?

    Qui inaugure la grande mosquée des Frères musulmans à Strasbourg, ce n’est pas le premier ministre Manuel Valls ?

    On pourrait multiplier les exemples !
    http://islamineurope.unblog.fr/


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 15 mars 09:40

      @Jonas

      Vous confirmez que la France est loin d’être à 100% laïque. Les gouvernants font des entorses au principe de laïcité en mettant en avant une règle d’égalité des religions au regard des entorses. Je préférerai tout simplement le 100% laïque : aucune exception. Mais, je remarque que les islamophobes connaissent la liste exhaustives des entorses faites au bénéfice de l’islam alors que le grand gagnant de ces exceptions est, à l’évidence, le Vatican.


    • Pascal L 15 mars 12:46

      @Jean Dugenêt
      Visiblement, vous connaissez mal l’histoire de la fin du XIXème siècle et du début XXème. Le concordat n’a jamais été fait pour favoriser l’Eglise Catholique, mais pour contrôler l’enseignement des prêtres. Thiers disait « Je demande que l’action du curé soit forte, beaucoup plus forte qu’elle ne l’est, parce que je compte beaucoup sur lui pour propager cette bonne philosophie qui apprend à l’homme qu’il est ici pour souffrir ». Sauf qu’il ne faut pas être catholique pour penser une chose pareille. M. Valls lui-même, lorsqu’il était ministre des cultes a essayé de faire pression sur l’Eglise Catholique à l’époque des manifs en bloquant la nomination de l’évêque de Metz, comme il en a le droit du fait du concordat. Aujourd’hui encore, beaucoup de politiques ne voient dans l’islam que le sens de ce mot qui veut dire « soumission » et sont prêt à se coucher devant les extrémistes friqués par réflexe de classe. La corruption pour étendre l’islam est soutenue par le Coran (sourate 9, 60) et il faut être naïf pour ne rien voir.


      Pour avoir un état 100% laïc, il faudrait rendre à l’Eglise tous les biens confisqués, que ce soient les églises, mais aussi les écoles, les hôpitaux les monastères et surtout tous les biens qui donnaient à ces institutions une autonomie financière. L’Etat doit assumer aujourd’hui sa cupidité.

  • waymel bernard waymel bernard 13 mars 22:41

    L’islam c’est déjà 270 de morts, et ce n’est pas fini. La peur de l’islam, autrement dit l’islamophobie est donc parfaitement compréhensible.


    • Pascal L 15 mars 12:58

      @waymel bernard
      Et ce n’est rien par rapport aux massacres perpétrés au nom de l’islam dans divers pays. Rien qu’en Inde, c’est pas loin de 100 millions d’Hindous qui ont été massacrés lors de la conquête Moghole, juste parce que l’hindouisme n’est pas une religion du livre (sinon, ils auraient eu la possibilité de payer l’impôt en échange de leur vie - s9, 5 et s9, 29). Si les Frères Musulmans arrivent à prendre le pouvoir et à imposer la charia en France, nous devrons nous convertir ou payer l’impôt.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 mars 19:43

      @waymel bernard

      Encore un chiffre sorti d’on ne sait où ? Si c’est le cas deux morts c’est de trop .
      270 morts c’est beaucoup quoique au regard de la shoah des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki du plurigénoside des indiens d’Amérique... c’est peu.

      L’islamophobie n’est pas compréhensible. Aucun racisme, aucune discrimination n’est compréhensible.

      Je ne cesse de répéter toujours la même chose. Je ne sais pas si c’est utile. J’espère créer quelques micro-déstabilisations chez ceux qui sont convaincus qu’un racisme peut servir à quelque chose.

      Est-ce peine perdue ?


    • imago imago 18 mars 19:40

      @Jean Dugenêt
      vous avez un QI de moule cuite vous avez repris bêtement l’erreur du post ci dessus qui voulais parler de 270 millions de morts.
      vous êtes définitivement décrédibilisé le neuneu.


  • Jonas 13 mars 22:42

    « L’entretien des églises coûte aux contribuables qu’ils soient athées, musulmans... »

    Vous oubliez de dire que ces lieux de cultes ont été spoliés par la république, et qu’il est normal qu’il les entretiennent !
    Vous oubliez également de préciser que la plupart de ces lieux de culte sont des oeuvres d’art magnifiques (admirez le portail de Notre-Dame de Paris) qui attirent chaque année en France des millions de touristes, une manne financière qui rapportent un sacré pactole à l’État.


    • McGurk McGurk 13 mars 22:50

      @Jonas

      Ce sont non seulement des œuvres d’art mais également l’un des fondements de notre civilisation et de notre identité française. Ca a été aussi un lieu où l’art et les sciences se sont épanouis pendant des siècles, de développement de la société (social et économique).

      Etant donné l’état des églises, l’Etat et les régions ne font pas grand chose. Elles sont dans un état de décomposition avancé alors qu’elles sont généralement magnifique et donnent un cachet non négligeable aux villes et villages.


    • hans-de-lunéville 15 mars 11:57

      @McGurk
      « Ca a été aussi un lieu où l’art et les sciences se sont épanouis pendant des siècles,  »
      hum, que dire ? controverse de valadolid ?galilé ?etc etc


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 mars 22:58

    Nartic qui veut faire réagir,alors je réagi. Quelle est le météo demain sur le Nord Pas de Calais ?


Réagir