samedi 22 avril - par Libertad14

Voter c’est un vrai casse tête !

Voter c’est un devoir, voter pour qui est une réflexion nécessaire, mais qui choisir ??

Tout d’abord dans cette partie à 11 candidats il faut déjà éliminer ceux qui sont inquiétés par la Justice, ceux qui ont déjà fait tristement leurs preuves dans des gouvernements précédents. Apprécier à leurs justes valeurs les risques de trahisons, leurs attachements à leur carrière, leur qualité de bonimenteur, leur sincérité, leur honnêteté dans le respect de leurs engagements.

 Ce n’est pas une chose facile mais pourtant nécessaire si l’on veut vraiment que change ce système avec sa perfidie, ses inégalités et sa fâcheuse tendance à considérer que le peuple est du menu frottin tout juste bon à sucer les os qu’on lui jette, alors il faut non pas écouter ce que disent les grands médias, mais se rappeler ce qu’ils ont fait et deviner, quand ils parlent ce qu’ils ne disent pas.

 Parmi ces candidats il y a les représentants du Capital qui veulent durcir encore plus les difficultés au travail, les difficultés économiques et sociales, tout simplement durcir les conditions de vie.

Il y a aussi des ambitieux, des gens qui sont prêts à se vendre pour obtenir une représentation ou à se corrompre pour une illusion du pouvoir.

Il y a aussi des utopistes, certes sincères au demeurant, qui développent aussi des points obscures de notre société.

Il y a aussi des combattants qui ne sont ni avocats, ni énarques, ni membres de ce Capital qui proposent une autre vision de notre société.

 L’enjeu de ces élections c’est un choix de société ou bien on continue à subir le Capital avec ses Banques et ses multinationales, ou bien on se donne les moyens d’ouvrir une brèche dans ce système pour enfin socialiser, humaniser et sécuriser cette France qui en a bien besoin.

 Même s’ils nient l’existence d’une droite et d’une gauche, de toute évidence les Fillon, Le Pen, et Macron défendent les intérêts capitalistes. Derrière ces personnages se cachent le grand Patronat qui tire les ficelles et qui fait tout pour qu’au second tour les seuls candidats restants soient droite contre droite et ainsi les seigneurs et maîtres de la finance pourront continuer leur politiques de démolition des droits sociaux, une exploitation sans retenue de la classe ouvrière, un racket sur les impôts par l’augmentation des taxes et la liquidation des services publiques, des caisses de retraites et de santé au profit du secteur privé.

 Il reste les candidats de gauche mais pas de la gauche réformiste mais de la vraie gauche, ceux qui s’en prennent au Capital, aux véritables causes. Cette gauche du peuple qui dénonce avec ses faibles moyens les méfaits de la classe bourgeoise. Ces nantis qui méprisent cette classe de travailleurs qui pourtant par leur santé, leur vie contribue à enrichir cette oligarchie financière.

 Dans cette société injuste et inégale où l’insécurité est organisée, où la division est calculée, où la solidarité se traduit par l’opulence pour les élites et l’austérité pour les gueux et les sans dents. Il faut voter en toute conscience pour un programme qui ose prendre l’argent là où il est, voter pour un programme qui défend le peuple.

 Voter enfin pour un programme qui défendra l’emploi, le pouvoir d’achat, les conditions de vie et de travail, qui défendra les services publics, les jeunes et les personnes âgées. 

 Je voterai donc pour un programme qui à mon avis ouvre des portes pour l’avenir même si ce dernier ne me satisfait pas à 100%, il à le mérite dans sa grande majorité de répondre à mes attentes. Ce programme et défendu par J.L MELENCHON. 

 22/04/2017



25 réactions


Réagir