samedi 10 avril - par roman_garev

Vox populi russe : « Mme Merkel, vous avez trop vite oublié »

 

Présentateur de radio et de télévision, homme d'affaires, économiste, écrivain et journaliste russe, Vladimir Soloviev est devenu l'un des principaux présentateurs des programmes politiques les plus populaires et les plus connus de la télévision russe. Il a acquis une popularité particulière grâce à l'émission télévisée « Soirée avec Vladimir Soloviev ».

JPEG

Lors de la « Soirée » du 8 avril Vladimir Soloviev a abordé le thème brûlant de la situation autour du Donbass. Voici la transcription de son monologue tiré de cette émission (de 0:01:42 à 0:04:21) et adressé, semble-t-il, directement à la chancelière Merkel.

La partie allemande vient de publier une version de la conversation entre Merkel et Poutine en utilisant une expression — si possible, je la montrerai en allemand, parce que je me suis vraiment intéressé, j'ai appelé et demandé ce que cela signifiait au juste. Je ne connais pas l'allemand, cette langue me donne des sensations, disons, difficiles [Ici Soloviev fait allusion à ses origines juives. — NdT], mais là-bas il y a une phrase, disons, étrange : « Elle a exigé. » Oui-oui, elle a exigé. Qu'est-ce que ça veut dire ? [À haute voix, avec mépris :] Forderte den Abbau.

JPEG

Eh bien. Aujourd'hui, c’est la journée en mémoire des victimes de l'Holocauste. Quand six millions de Juifs ont péri à cause de vous, c'est de votre faute. Et si vous osez l'oublier ne serait-ce qu'une seconde, je recommande vivement à tous ceux qui exigent quelque chose de la Russie de venir en Russie le 9 mai et de visiter le cimetière mémorial de Piskarevskoïe. Et d’écouter comment les cœurs du peuple russe battent quand une minute de silence est annoncée. Vingt-sept millions de Soviétiques ont été réduits à néant par vos soins, de sorte que vous n'avez pas le droit d’aborder la grande Russie de cette manière. [En détachant les syllabes :] JA-MAIS. Si vous ne parvenez pas à comprendre cela, ou si vous prétendez que la traduction ne soit pas exacte, choisissez des expressions afin qu'il n'y ait pas d'ambiguïtés dans la traduction. Jamais un homme politique allemand n'ose oublier les crimes commis par l'Allemagne contre mon pays, l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Jamais. Et si vous oubliez cela ne serait-ce qu'une seconde, et lorsque votre ministre de la Défense ose parler avec la Russie « en position de force », ou dans des conversations, vous n’avez aucun droit d’utiliser les termes « exiger de la Russie », détrompez-vous. Avec tout le respect que je vous dois, à vous en personne et à votre peuple. Vous avez trop vite oublié. Et nous n'oublierons pas. Jamais.

JPEG

Vladimir Soloviev exprime parfois l’opinion de la grande majorité du peuple russe. C’en est juste le cas.



33 réactions


  • Jeekes Jeekes 10 avril 15:03

    Bon, OK, bon article.

    Mais quand même :

    ’’Quand six millions de Juifs ont péri à cause de vous, c’est de votre faute.’’

     

    Ce ne serait pas inutile de dire clairement : Quand plus de 60 millions d’êtres humains ont péri à cause de vous et des anglo-sionistes... Histoire de relativiser un peu les pertes des juifs.

     

    Paske, franchement, y’en a marre qu’on ne parle que des victimes juives. Comme si cette guerre n’avait fait mourir personne d’autre ! 

     

    Un peu de décence et de bon sens, pliz... 

     

     


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 avril 15:05

    J’ai pas très bien compris :

    même en Russie, ça passionne les foules ce genre de polémique ?

    Il y a des russes qui écoutent sérieusement lorsqu’on remue les histoires de la seconde guerre mondiale (en passant au passage sur toutes les horreurs staliniennes) pour commenter l’actualité ?

    C’est à se demander si les poutiniens ne prennent pas un peu leurs compatriotes pour des abrutis...


    • Jeekes Jeekes 10 avril 20:03

      @Olivier Perriet
       
      ’’J’ai pas très bien compris’’
       
       
      T’inquiètes, c’est normal.
      T’es pas équipé pour !
       


    • Rémi Mondine 12 avril 17:51

      @Olivier Perriet
      Les russes n’ont pas oublié la devastation semée par Barbarossa. 
      Quelqu’en soit les raisons cela imprégne de manière compréhensible le pays suite au prix payé.


  • infraçon infraçon 10 avril 15:41

    La pauvre Angela (né en 1954, et vivant en RDA, pays frère de l’URSS quelques mois plus tard) à qui Volodia reproche PERSONNELLEMENT :

    « six millions de Juifs ont péri à cause de vous »
    « Vingt-sept millions de Soviétiques ont été réduits à néant par vos soins »

    C’est peut-être dû au fait que Angela se soit glissée dans les braies de chancelière fédérale ? Donc du coup, elle supporte le poids (et la culpabilité) de l’histoire allemande ? C’est une conception (bizarre) qui se défend...

    La prochaine fois Angela ira en Russie vêtue comme les bourgeois de Calais, avec une corde au cou ?

    Bon, c’est sûr qu’il doit bien traîner ici ou là quelques vieillards profondément nazis voire quelques jeunes nostalgiques (pas mal en ex-RDA semble-t-il, comme c’est bizarre, vous avez dit bizarre ?)

    Mais combien de générations d’allemands devront vivre avant d’être « détachés » des méfaits de leurs ancêtres ? 1.000 ?

    Ouf ! Les français ont échappé à la ire de Volodia suite à l’épopée napoléonienne, mais c’était du temps du tsar, donc dégâts moins importants pour les moujiks que vis à vis des soviétiques. Et Napo ne s’en est pas pris personnellement aux slaves, ni aux juifs non plus...

    « l’opinion de la grande majorité du peuple russe » c’est le genre de truc qui validait pas mal de choses du temps de l’URSS, mais on a l’habitude sur AV aussi on a pas mal de spécialistes pour énoncer l’opinion de tous les français (qu’ils ont du interroger personnellement).

    PS:c’est un peu pour ça que je me suis refusé à faire des recherches généalogiques jusqu’au début du quaternaire... l’angoisse de découvrir être de la descendance d’une multitude de pays, d’ethnies plus horribles les un(e)s que les autres !


    • kirios 12 avril 11:59

      @infraçon
      « Ouf ! Les français ont échappé à la ire de Volodia suite à l’épopée napoléonienne, »
      en effet , cela fait partie des nombreux comportements indignes de la France qui même aujourd’hui (alors qu’elle n’est plus rien ) qualifie de glorieuse son « épopée » coloniale


    • infraçon infraçon 12 avril 12:12

      @kirios
      « comportements indignes »

      et où elle a laissé des plumes... j’adore (enfin façon de parler, parce que ce serait plutôt à pleurer) le graphique du sieur Minard de 1869 qu’on trouve sur internet. Graphique qu’on pourrait opposer aux admirateurs du « grand » homme/envahisseur/colonisateur... la gloire a un sacré coût en vies humaines.


  • Soizic 10 avril 15:54

    Encore une demande de repentance à une génération qui n’a pas connu la guerre !

    Un mauvais procès, semblable à celui que font les racialistes aux peuples européens à propos de l’esclavage... mauvais procès fait par des gens de mauvaise foi qui s’en servent bassement pour leurs intérêts et par plaisir pervers à culpabiliser et à humilier !


    • kirios 12 avril 12:02

      @Soizic
      non ce n’est pas un mauvais procès , c’est un constat objectif ! par contre lorsque vous écrivez "fait par des gens de mauvaise foi qui s’en servent bassement pour leurs intérêts et par plaisir pervers à culpabiliser et à humilier !" je vous rejoins !


  • Furax Furax 10 avril 17:21

    @roman garev

    Merci pour cet article.

    Il ne faut RIEN oublier.

    JAMAIS !

    Surtout quand le bruit des bottes redevient lancinant en Europe.

    Hier sur France 24, la propagandiste de service (Allémonière je crois ?) avançait tranquillement que Poutine voulait « tester » les américains. Les provoquer en quelque sorte !

    Les troupes russes installées près de la frontière américaine ??? smiley

    Les usines à mensonge tournent plus vite que les centrifugeuses iraniennes...


  • JP94 10 avril 17:35

    Eh bien, quand je lis les commentaires et affligés .. par l’article qui banalisent les crimes nazis, je ne m’étonne plus des résurgences fascistes partout en Europe et jusqu’en Lettonie :

    non ! ce n’est pas du passé, lorsqu’on voit les ministres lettons glorifier officiellement les légions SS comme ayant fait la gloire du pays, lorsqu’on voit un maire du 6ème arrt de Prague déboulonner nuitamment une statue à l’effigie du Libérateur du nazisme, et le pouvoir politique polonais actuel baiser les pieds des envahisseurs US, qui occupent ce pays rendu sans combat  malgré l’opposition de nombreux habitants, persécutés avec la bénédiction de l’UE !

    Si c’était du passé, alors pourquoi les tartufes néofascistes qui sont nos élites  souvent d’ailleurs familialement descendantes de grands collabos  pourquoi donc elles-mêmes y attachent-elles cette importance à démolir le souvenir des héros du combat contre le fascisme  ? justement car elles savent l’actualité de ce combat mais que cette fois-ci, par d’autres moyens, elles cherchent à faire triompher ce fascisme paré de vert ou d’oripeaux sociétaux ( 3ème genre etc)

    Critiquer le fait que l’article mentionne les 6 millions de Juifs assassinés est un contresens : l’article relate une intervention de Soloviev, et même il rappelle à Merkel la culpabilité de l’Allemagne dans les 27 millions de morts Soviétiques ( à l’époque, même en France, qualifiés de judéo-bolchéviques), donc de nombreux Juifs  mais aussi des chrétiens orthodoxes et des athées...

    J’ai une amie avec il est encore impossible de parler trop brutalement de cette question : elle a perdu 17 membres de sa famille à Auschwitz : inutile de dire que ce qui se passe au Donbass la préoccupe au plus au point et pour elle, l’URSS est le pays qui sera toujours le triomphateur du fascisme.

    Merkel en RDA, ça expliquerait sa position ? pas du tout : la Constitution de la RDA était antifasciste, pas celle de la RFA ! Et que s’est-il passé lors du nouvel Anschluss, à part la destruction et le pillage de l’économie de la RDA ( 6 ème puissance industrielle d’Europe ( avec 15 millions d’habitants et guère de richesses naturelles) et 10ème du monde=) et la récupération de tous ses marchés à l’Est ? ( lire le livre de Vladimiro Gnaccé, qui chiffre tout ça) ? 

    On a remis Honecker en prison, à Moabit, lui le résistant.

    Mais les fascistes vivent dans de belles villas, notamment la famille de Goebbels ( Quantd) la pus riche d’Allemagne...

    Bon ;, Soloviev ( dont le nom évoque celui du rossignol) est souvent excessif, mais son émission, où s’affrontent de façon polémique, tous les points de vue, y compris ceux des pro-occidentaux  mais la porte est fermée aux fascistes  rencontrerait un joli succès ici : un tel débat contradictoire, sans fard, où l’on ne se pare pas du politiquement correct, n’est plus concevable ici.

    Et en l’occurrence, il avait totalement raison face à Merkel, die Kanzlerin sans moustache


    • infraçon infraçon 10 avril 18:12

      @JP94

      Dites, vous avez appris à lire où vous ?

      « qui banalisent les crimes nazis, »
      citez moi le passage qui insinue ça !

      « il rappelle à Merkel la culpabilité de l’Allemagne dans les 27 millions de morts Soviétiques »

      non ! il dit à Merkel : « Vingt-sept millions de Soviétiques ont été réduits à néant par vos soins »
      et ici « vos soins » c’est bien à Merkel que ça s’adresse !
      cf le début : « adressé, semble-t-il, directement à la chancelière Merkel »

      « Critiquer le fait que l’article mentionne les 6 millions de Juifs assassinés est un contresens »
      l’article ne mentionne pas, il accuse Merkel : « Quand six millions de Juifs ont péri à cause de vous, c’est de votre faute. »

      Et si tout le reste est une eau du même tonneau, je ne vous félicite pas.
      Et pour vous rassurer, je suis contre le fascisme. Mais attaquer Merkel, pour qui je n’ai aucune attirance, de cette façon (cf mon commentaire ci-dessus), c’est de la propagande qui pue. Une propagande qui pourrait s’attaquer sans complexe à ce qui m’importe, il vaut mieux prévenir que guérir...


    • roman_garev 10 avril 18:38

      @infraçon
      Les Russes, à travers Soloviev, s’adressent à Merkel, mais aussi à l’Allemagne entière de nos jours. Donc inutile de chercher une contradiction ici.
      Ni Merkel, ni quelqu’un d’autre de ce pays qui a causé à l’URSS 27 millions de morts, n’a le droit ni exiger quoi que ce soit de la Russie, ni parler avec elle « en position de force » (d’autant plus que cette soi-disant force est quasi nulle en Allemagne par rapport à la Russie). Ce genre de crime n’a pas de délai de prescription.
      Vous pouvez en penser ce que vous voulez, mais vous devez connaître ce que le peuple russe pense.
      L’OTAN, y compris l’Allemagne et la France, devient de plus en plus pareil au IVe Reich tenant la Russie au bout du fusil. Vous, en personne, pouvez être « contre le fascisme », comme vous le dites, mais ça ne change rien dans la donne, votre voix (si elle retentit quelque part au-delà de votre domicile, une chose dont je doute) ne compte rien pours vos chefs.
      Considérez ceci en tant qu’avertissement. La patience russe a ses limites.


    • infraçon infraçon 10 avril 19:06

      @roman_garev
      « Ce genre de crime n’a pas de délai de prescription »
      Donc les allemands devront payer... Comment ? A la suite de quel jugement ? Devront-ils trembler jusqu’à la fin des temps que l’ours russe décide d’énoncer son jugement ?
      « vous devez connaître ce que le peuple russe pense. »
      Si vous le dites (mais je ne suis pas très convaincu par un Volodia)... Et j’en fait quoi ?
      parce que :
      « ça ne change rien dans la donne »
      que vous me dites, et c’est valable pour ça aussi.
      « La patience russe a ses limites. »
      Et ? C’est la troisième guerre mondiale que vous nous annoncez là ?
      Je croyais comme Sting que « les russes aiment leurs enfants aussi »...
      Remballez votre propagande et déversez la en Allemagne, puisque c’est elle qui est visée.


    • infraçon infraçon 10 avril 22:58

      @roman_garev
      Ah, au fait !
      « votre voix (si elle retentit quelque part au-delà de votre domicile, une chose dont je doute) ne compte rien pours vos chefs. »

      j’adore ce genre d’individu qui discrédite par toutes sortes d’attaques sous la ceinture la crédibilité de qui que ce soit qui ose se mettre en travers de son chemin, ça ce n’est pas digne de quelqu’un qui vient discuter sincèrement sur un site de journalistes-citoyens et de citoyens-commentateurs.

      Ensuite, Monsieur Garev, ma voix porte chez mes amis et dans des endroits comme AV, dans la mesure où on n’essaye pas de la faire taire. Gardez cette méthode pour chez vous.

      Enfin, mes chefs, j’en ai rien à talquer. Je ne les ai pas élus. J’ai laissé mes concitoyens accomplir leurs illusions de participation démocratique. Donc je me doute bien qu’ils ne prennent pas ma voix en considération. Mais qu’ils se méfient le jour où ils n’auront plus un quota crédible de votants. Mais on aborde là un autre problème qui ne doit vous concerner qu’à la marge...


    • Rémi Mondine 12 avril 17:54

      @infraçon
      Disons que lorsque l’allemagne se méle de mouvement miliaitres russes, fait par l’armée russe sur le territoire national russe, on peu comprendre un certain agacement.
      Les russes ne demande pas quelque chose à l’allemagne ils réclament de la descence de base. que diriez vous si merkel demandait à la france de faire reculer un régiment que nous aurions emmené de Bourgogne en Alsace ?


    • infraçon infraçon 12 avril 19:22

      @Rémi Mondine

      D’abord le texte de l’article de Garev qui cite Soloviev, ne parle pas de mouvement de troupes.

      Ensuite, effectivement SI on va lire (en allemand) le texte de Demmer, il y est bien question du mouvement de troupes russes, mais pas n’importe où, à la frontière du Donbass.
      Et la demande est « pour parvenir à une désescalade de la situation »
      Maintenant Poutine peut appliquer la méthode Macron (pour calmer les GJ) en déployant la force. Question « pour calmer le jeu », on a eu fait mieux.

      « si merkel demandait à la france de faire reculer un régiment que nous aurions emmené de Bourgogne en Alsace »

      Ben, elle le demanderait dans le cadre de la brigade franco allemande et ils se mettraient d’accord.
      La preuve, la France n’a rien trouver à redire lors de la réoccupation de la Rhénanie le 7 mars 1936 par Hitler !...

      Mon cher Rémi, que vous voilà bien intentionné vis à vis des intérêts de la grande Russie versus l’Allemagne. Problème où nous n’avons pas grand chose à voir. Mais grâce à pas mal d’articles dans le genre (ou sur le covid, l’islamisme, la gauche/droite, etc) sur AV, mais aussi dans les media, pendant ce temps là, on ne prépare pas une quelconque alternative pour NOTRE société. Vous ne m’en voudrez pas, au cas où ce commentaire susciterait une réponse de votre part, de ne pas y donner suite, j’ai assez perdu de temps sur cet article, où au départ, j’intervenais plus sur la personnalité et les méthodes de Mr Soloviev qui m’agace passablement (comme pas mal de nos animateurs de débats dans nos media), vantés par Mr Garev.


    • microf 12 avril 21:23

      @roman_garev

      « Considérez ceci en tant qu’avertissement. La patience russe a ses limites. »

      Bien dit.
      Je trouve aussi la Russie très patiente, car comment peut-on insulter un pays de la sorte, traiter son Président comme un moins que rien, et malgré cela, aucune réaction ? Ceci s´explique par celui qui dirige la Russie en ce moment, celui á qui j´ai donné le nom du « Mozart de la politique » á savoir, le Président Vladmir Poutine, il est á la politique ce qu´était Mozart á la musique á savoir, un virtuose.

      Le Président Poutine de par ses formations aux Renseignements qui demandent la patience, aux Arts martiaux oú l´on apprend la patience pour vaincre son adversaire, et certainement aux jeu d´échecs une autre école de patience ou l´on prend son temps pour réfléchir avant d´avancer un pion.
      Le Président Poutine rigole du haut de son siège á toutes ces flagonneries occidentales et il s´en moque certainement.

      Une chose est certaine et sûre, lorsque le fruit sera mûr, il agira.


  • Abou Antoun Abou Antoun 10 avril 23:22

    25000 soldats US réartis sur 21 bases militaires occupent toujours l’Allemagne (sous couverts d’OTAN mais qui est dupe ?).

    les USA n’ont jamais signé de traité de paix avec l’Allemagne.

    Conclusion : l’Allemagne reste un pays occupé.

    Toutes les velléités d’indépendance (Nordstream, commandes de vaccins Spoutnik, etc...) se heurtent au veto de la puissance occupante.

    Dans ces conditions la voix de Merkel n’est guère que la voix de son maître.


    • urigan 11 avril 09:22

      @Abou Antoun Bien dit !


    • roman_garev 11 avril 09:47

      @Abou Antoun
      Échanges commerciaux de la Russie en 2020 :
       avec les USA : moins de $24 milliards ;
       avec l’Allemagne : env. $42 milliards.
      Les Allemands devraient changer de refrain, ou pour le moins fermer le clapet, s’ils veulent conserver leur niveau de vie. C’est ça que l’on essaie de leur faire savoir la veille de leurs élections. 


  • Laulau Laulau 11 avril 10:47

    Dans ces conditions la voix de Merkel n’est guère que la voix de son maître.

    Très juste. Un autre exemple de « l’indépendance de l’Allemagne » c’est l’or de leur banque centrale, soit-disant mis à l’abri aux USA du temps de la guerre froide qui est aujourd’hui perdu dans les caves de for Knox.


  • filo... 11 avril 14:51

    @Roman_Garev

    Contrairement à ce que vous prétendez Vladimir Soloviev n’est pas beaucoup apprécié ni populaire en Russie.

    Il est plutôt un personnage contradictoire qui dit une chose et fait tout une autre.

    Surtout ont lui rapprochent de faire semblant d’être critique envers les occidentaux mai en réalité de vivre le plus part du temps entre Espagne et l’Italie où il posséderait plusieurs maisons.

    Soyez crédible et vérifiez vos sources d’informations.


    • roman_garev 11 avril 15:31

      @filo...
      Merci pour votre remarque, mais vous aussi, tout comme moi, n’exprimez l’opinion que d’une partie du socium russe.
      Comme je fais part de cette partie du socium, je n’ai pas à « vérifier mes sources d’information ».
      Vous avez pleinement droit d’écrire des articles reflétant l’opinion de cette autre partie du socium russe, d’ailleurs largement présentée dans vos sources d’information à vous. Je n’ai aucune intention de discuter ces points de vue provenant de l’Écho de Moscou ou de Dojd dont j’ai déjà marre et qui sont seuls à être répandus à l’Occident. Donc, avec tout mon estime, merci de me permettre d’apporter une touche de diversité dans ce soi-disant « regard unanime sur la Russie ».


    • roman_garev 11 avril 15:58

      @filo...
      « mai en réalité de vivre le plus part du temps entre Espagne et l’Italie où il posséderait plusieurs maisons »

      Primo, la loi russe n’interdit pas de possédes des maisons à l’étranger. Je vous rappelle, des fois que vous l’avez oublié, que depuis 30 ans en Russie on n’est plus sous la dictature du prolétariat, ne permettant aucune propriété privée.

      Secundo, je vois très mal Soloviev « vivre la plupart de temps entre l’Espagne et l’Italie », vu que cinq jours de semaine (sauf vendredi et samedi) il est présent le matin à la Radio Vesti FM, la journée à « Soloviev Live » et le soir et la grande partie de la nuit dans la « Soirée de Soloviev » à la chaîne TV principale du pays « Russie 1 ». Et ceci durant l’année entière, sauf ses vacances d’été.


  • Samson Samson 11 avril 17:58

    "Et si vous oubliez cela ne serait-ce qu’une seconde, et lorsque votre ministre de la Défense ose parler avec la Russie « en position de force », ou dans des conversations, vous n’avez aucun droit d’utiliser les termes « exiger de la Russie », détrompez-vous. Avec tout le respect que je vous dois, à vous en personne et à votre peuple. Vous avez trop vite oublié. Et nous n’oublierons pas. Jamais.« 

    Ben, on peut comprendre la mère Merkel qui n’a pas l’habitude qu’on lui résiste quand hors Russie - tous les peuples et nations qui avaient été soumis à la botte du IIIème Reich et de la Panzer Divizion n’ont rien trouvé mieux sous supervision U$ que de fonder ou se rallier à l’Union €uropéenne, soit se soumettre dans le cadre du iVème Reich aux »exigences« et diktats de la finance teutonne et de ses divisions de technocrates.

    Sans même évoquer l’exemple grec, suffit de voir comment nos trois derniers présidents ont vendu la France et son peuple pour se faire une idée !

    Pas pour rien que la Russie de Poutine est qualifiée de »dictature« , quand le niveau d’exemplarité de nos »démocraties« s’évalue à leur zèle à ramper et au mépris de la vox populi s’aligner sur le »modèle" germanique. smiley smiley smiley


  • HELIOS HELIOS 12 avril 10:09

    Remettons les choses en place, ce Soloviev à «  »partiellement«  » raison.

    Evidement A Merkel n’a rien fait de mal, on lui fait seulement remarquer que l’Allemagne a une responsabilité en tant qu’état d’avoir laissé des hommes en arriver a éliminer 6 millions de juifs et 27 millions de russes.

    Cela ne remet pas en cause les allemands d’aujourd’hui, cela n’exige plus de repentance de la part de l’Allemagne, cela exige seulement un peu d’humilité dans les réaction des uns par rapport aux autres...

    Vous vous souvenez de mon ami africain... enfin, celui de notre Cabanel préféré : quand on grimpe au cocotier il faut avoir les fesses propres !!!


    • Rémi Mondine 12 avril 17:57

      @HELIOS
      quand on grimpe au cocotier il faut avoir les fesses propres !!!

      J’espére que la société francaise d’infectiologie a su lui écrire pour lui dire que cela ne concernait pas nos brillants dirigeants.


Réagir