Commentaire de marie
sur Violence et responsabilité des médias


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

marie 25 mai 2007 16:54

Violence et TV : dans la loi pénale, il est question d’incitation à la débauche ou à la Haine raciale, par exemple. Je ne vois pas pourquoi certaines images, ne pourraient pas aussi constituer une incitation à la violence, comme un conditionnement mental insidieux, télé et ciné d’ailleurs. Le dernier film avec Béatrice Dalle : en gros plan un ventre de femme enceinte, avec un ciseau pointu prêt à s’enfoncer ou à déchirer cette chair. tout cela montré et commenté à 20 heures par des gens chics et plein d’humour, ah ah ah ! pour lesquels le sort des ados est le dernier des soucis...pauvre peuple ! pauvre France, parfois j’ai l’impression que c’est le diable qui est aux manettes.... Franchement est-ce là une belle image à montrer ? et doit-on tolérer tous les « cacas » créatifs de certains ? Quant à la force de l’impact des images, s’il elles n’en avait pas pourquoi la publicité, paierait-elle des millions à fabriquer ces films sur coca et autre mac donald ? bien sur je pense aussi à l’histoire véhiculée par ces images. Je me souviens d’un film de Commencini « Marcellino », j’en étais sortie l’esprit comme rafraichi, allégé..je me souviens aussi de « massacre à la tronçonneuse » et de son esprit de culotte sale dont j’étais ressortie mal à l’aise. alors franchement toutes ces saloperies colportées à longueur d’années ont un réel impact : elles conditionnent. même si les hommes n’ont pas attendu la télé pour se tuer..mais il faudrait nunacer un peu plus tout cela et ce serait trop long.


Voir ce commentaire dans son contexte