Commentaire de Pierre JC Allard
sur Violence et responsabilité des médias


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 mai 2007 17:54

@ Cris Wilkinson. Vous ne seriez pas.... dans l’erreur, par hasard ? Parce que, je suis étonné qu’on mette désormais les Québécois au trottoir pour non paiement du loyer, alors que, lorsque tout récemment encore j’y habitais, avant de choisir la vie sous les bananiers, on ne pouvait même pas, de novembre à avril, cesser la fourniture en électricité du consommateur pour non paiement de la facture . Bon, si vous le dites... mais il vaudrais vérifier.

Quant au contrôle de la violence dans les médias audiovisuels. Non seulement toute censure est-elle devenue plus que jamais inefficace à l’Ère de l’Internet, mais toute prohibition prétendant contraindre le citoyen adulte et sain d’esprit à autre chose qu’au respect de la liberté des autres et du bien public doit dsparaître. La société doit aller vers l’émancipation, pas le goulag. http://www.nouvellesociete.org/120.html

Il serait opportun de reserrer les critères excluant les mineurs des films de violence et imposant que toute émission TV ou l’ouverture de tout site internet comportant des scènes de violence soit précédées d’une mise en garde beaucoup plus détaillée, afin que ceux qui exercent le contrôle sur ces mineurs puissent leur en interdire l’accés. celà sans se faire d’illusion sur l’efficacité de ce contrôle, mais c’est une autre histoire.

C’est au palier de l’éducation qu’on doit agir. Il faut conditionner - j’utilise le mot à dessein - les enfants à la non-violence. Il y a des cultures où la violence est moins présente, preuve q’on peut obtenir des changements de comportement. Faisons-le. Mais toute l’éducation est à revoir... http://www.nouvellesociete.org/704.html

Pierre JC Allard


Voir ce commentaire dans son contexte