Commentaire de kingofshifumi
sur Voile : atteinte à la pudeur ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

kingofshifumi 13 septembre 2007 15:29

@Kelsaltan « Où il apparaît que vous ne considerez pas la femme non-voilée comme un être humain. »

Je n’ai pas dit cela, vous n’avez pas compris. Il s’agit de s’adresser à la femme voilée comme à une personne et non à un corps sexué. Cela peut vous paraître choquant, mais cela fait partie de la nature de l’homme. Si je dois m’adresser à une bombe sexuelle en talons hauts et mini-jupe, il est évident qu’en tant que mâle hétérosexuel j’aurai du mal à ne pas voir mes pensées perturbées par ces attributs dévoilés. A ce moment là, j’aurais du mal à m’adresser uniquement à la chercheuse en physique quantique, à la guichetière, à la ministre, etc, mais aussi à la femme sexuelle qui est derrière et qui n’a aucun rapport avec la fonction qu’elle est sensée incarner. Je ne dis pas autre chose que cela. Après je ne dis pas si cela est mieux avec ou sans foulard, mais j’essaie un peu de comprendre les choses avec un autre point de vue.

@Newby

« En fait vous êtes pour la parité aussi, on ne fait plus de distinction entre l’homme et la femme, nous ne sommes plus que des êtres humains. »

Vous faites encore un contresens, car vous ne différenciez pas la sphère publique de la sphère privée. Se munir d’un voile au travail pourrait être une solution contre le harcélement sexuel, par exemple. Il faudrait peut être s’interroger sur le statut de la femme dans certaines compagnies arabes où une certaine parité existe et où le voile n’est pas proscrit. Ces entreprises existent, et, contrairement à ce que vous pouvez penser, les gens qui y travaillent n’ont pas une mentalité d’arriérés. A la maison, par contre, c’est autre chose. Il n’est pas rare de voir des femmes voilées dans les boutiques en train de s’acheter de la lingerie sexy. Il s’agit ici de réserver sa part de sensualité et d’érotisme pour son homme. Encore une fois, je n’essaie pas de dire ce qui est le mieux, car il me faudrait pour cela une connaissance directe de la chose.

@Zalka

« Y a-t-il des viols en permanences à chaque coin de rue à toute heure de la journée ? Non. Donc d’un point de vue global, oui nous contrôlons nos pulsions. Certes il y a des pervers. Mais ils sont loin de représenter une majorité. Que représent quelques milliers de tarés par rapport aux dizaines de millions de gens qui se contrôlent ? Rien du tout »

Il n’y a pas que des violeurs, il y a aussi des haraseurs sexuels, il y a aussi des gens frustrés par l’étalage tous azimuts de chair que l’on voit dans la publicité. J’ai dit qu’il n’y avait « que des salopes qui l’avaient bien cherché » ? Quand ? Vous avez un sériux problème de compréhension, mon vieux ! Je pense que la plupart des viols sont causés par la frustration occasionnée par la publicité mensongère pour le sexe qui hante notre société, pas par les victimes. Je ne pense pas qu’il faille opposer le voile à la pornographie, mais je pense qu’une part de modernité salutaire pourrait nous être apportée par l’Orient, et qu’un peu de pudeur dans l’imagerie environnante ferait du bien à la société. Je pense que certains compromis sont possibles.

Pour finir, je citerai Simon Weil : « Nous considérons souvent les Orientaux à tort comme des barbares et nous le leur disons ; les Orientaux nous considèrent souvent avec raison comme des babares mais se gardent bien de nous le dire. »


Voir ce commentaire dans son contexte