Commentaire de armand
sur Voile : atteinte à la pudeur ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

armand armand 16 septembre 2007 14:24

Chère Claude, Un bémol à ce que vous avancez - certains historiens ont voulu faire accréditer l’image d’un Moyen-Age libre et décomplexé, avec, de plus une liberté féminine plus accentuée qu’après. En fait, dans bien des situations illustrées dans les miniatures de l’époque : nudité, hommes et femmes se prélassant dans leur lit en présence d’autrui, on n’a pas tenu compte du contexte. On était fort libre et sans pudeur devant des domestiques - qui ne comptaient pas. Un peu comme les gens qui beuglent leur vie privée au téléphone dans les transports. Vous n’existez pas pour eux, donc point de pudeur.


Voir ce commentaire dans son contexte