Commentaire de arturh
sur Procès Colonna : un verdict dérangeant


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

arturh 15 décembre 2007 14:01

Oui, vous ne vous adressez qu’à ceux là. Et vous faites comme si vous parlie à tous les corses, au lieu de préciser. Et vous auriez dû préciser, en plus, qu’ils ne représentent qu’une infime minorité.

La formule exacte était donc : D’ici là, j’espère que L’INFIME MINORITE de jeunes corses, et les moins jeunes, ATTIRES PAR LA VIOLENCE sauront rester calmes et se battront pour leurs convictions AUTREMENT QUE PAR LA VOIE DU TERRORISME ET DE LA VIOLENCE.


Voir ce commentaire dans son contexte