Commentaire de Rousquille
sur Chaperon rouge agressée par le Grand Méchant Loup tibétain à Paris ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Rousquille Rousquille 21 avril 2008 12:10

La photo de l’agression comporte comme bizarrerie majeure le fait que la chaise roulante de Jin Jing avance dans une direction qui n’est pas du tout celle du relais. On devrait la voir entre des véhicules de police montrant leur avant vers la caméra. Or, sur la photo, on la voit comme dissimulée entre deux fourgons de gendarmerie, comme si elle avait tenté de quitter la route du relais pour rejoindre le trottoir et le public (et quel public ! ) C’est incompréhensible (et ne figure pas dans son récit).

Par ailleurs, je me demande si la fille sur la photo est vraiment Jin Jing. Le visage de sa sosie me semble plus large (ou est-ce un effet d’optique ?).

Autre question : vu qu’elle semble projetée assez violemment vers le pare-choc de la voiture de gendarmerie, elle aurait du s’écraser la figure contre lui. Or dans son récit, Jin Jing ne mentionne pas du tout ce détail...

Ca ne colle pas...

J’aimerais que les contributions se concentrent sur l’analyse des photos plutot que sur les mérites du régime soi-disant cannibale des moines tibétains.


Voir ce commentaire dans son contexte