Commentaire de pendragon
sur Internet : un gros pollueur pas du tout virtuel


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

pendragon 19 avril 2009 13:49

Quelle agressivité ! Si vous êtes trop sensible pour supporter la critique, n’écrivez pas.
Un vrai journaliste saurait débattre au lieu d’invectiver immédiatement son interlocuteur critique. Vous donnez donc vous même la preuve que vous n’avez rien apporté de neuf.




Voir ce commentaire dans son contexte