Commentaire de lisca
sur Politiquement direct


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

lisca lisca 6 septembre 2009 13:09

La presse britannique, donc le prêt à penser et le salmigondis des « valeurs » ne sont pas contrôlés par les Britanniques. Ces derniers consomment, s’imbibent, suivent, bêlent, c’est tout. En ce moment, ils se rebiffent un peu.

Chiffres pour 2001 :

Le Daily Mail dirigé par Guy Zitter avait alors 2 millions et demi de lecteurs quotidiennement, et jusqu’à 6 millions peut-être le dimanche. C’était le journal le plus lu en moyenne.

Au total, chaque semaine, plus de 85 millions d’exemplaires des journaux britanniques se sont vendus cette année-là. Ils étaient contrôlés par Richard Desmond, Rupert Murdoch, Guy Zitter, Conrad Black et Barbara Amiel qui suivent tous la même ligne idéologique du politiquement correct sociétal, à savoir multiculturalisme et multisexualisme, préférence au tiers-monde tant qu’il sert au mélangisme uk. Les revues de pipoleries comparables à Gala, Voici et autres « Sun » (propriétaire : Murdoch) font partie de leurs grands groupes.

Jenny Abramsky est la directrice de la BBC, même tendance.

Si les rédacteurs et correcteurs ne sont pas d’accord avec nous, ils devront le manifester une fois leur emploi quitté. La paie stoppe avec la propriété. C’est moi le responsable du bulletin de salaire. Par conséquent, c’est moi qui détermine en dernière analyse ce que dit le journal et comment il doit être dirigé. » a dit Conrad Black, « troisième magnat du monde pour la presse de grande diffusion” en G-B, entre autres le groupe Telegraph et le Hollinger International, selon le Media Guardian.

« A la base, il veut conquérir le monde » Sumner Redstone, magnat américain d’AOL, parlant de Rupert Murdoch.

Le « Cultural Diversity Network » (réseau pour la diversité), a été lancé le Octobre 2000 en G-B. IIl inclut ITV Network Centre, Carlton Communications plc, le Granada plc, la BBC, Channels 4 et 5, BSkyB, ITN, la Independent Television Commission, la Royal Television Society, BAFTA, le Film Council et le Broadcasting Standards Commission, Carlton et Granda.


Voir ce commentaire dans son contexte