Commentaire de Deneb
sur Un modèle informatique du 11 Septembre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Deneb Deneb 15 septembre 2009 10:03

Ca, une preuve ? Parce que c’est en 3D ? On essaie de nous faire croire que l’acier à 500°C c’est du chewing gum ? On arrive à dire tout ce que l’on désire, à un modèle 3D. Ils nous chantent que les poutres se soient afaissés de plus d’1 m, alors que dans l’expérience en réel, elles ne s’affaissent que de 10 cm. De plus, la vidéo circule sur le Net déjà depuis au moins un an, aujourd’hui ils la ressortent comme « preuve indéniable ». Avec une manipulation aussi grossière, qui espèrent-ils convaincre ?

De plus, le trou de l’impact c’est un peu comme dans Bugs Bunny - on voit carrément l’empreinte de l’avion dans le building. Alors que Guillaume Dasquié nous assurait que d’après les experts aéronautiques, le trou devrait être tout petit, comme c’est le cas dans le Pentagone. Il faudrait qu’ils se mettent d’accord, s’ils veulent mentir ensemble ; leur incohérence c’est la preuve flagrante qu’il y ait l’anguille sous roche.

Un dernier mot par rapport à la pollution du mouvement des truthers par les islamistes radicaux, avec lesquels les autres truthers n’ont strictement rien en commun. Leur essai de récupération d’un mouvement pour la vérité est proprement scandaleux, et je déplore que de nombreux sceptiques de la VO se sont laissés prendre dans les filets du nazislamisme,. Il est en effet de plus en plus de pruves que l’administration Bush était liéé à Al Quaeda, les preuves sont les nombreux contacts que Bin Laden avait avec la CIA (dont il était membre) juste avant les attentats, et sa curieuse non-inculpation aux USA. Sans parler de l’argent de ISI, services secrets de Pakistan, allié des USA. La verité est que les nazislamistes d’Al Quaeda étaient manipulés par les USA, qui avaient besoin d’un « electrochoc » comme l’écrit Wolfovitz.


Voir ce commentaire dans son contexte