Commentaire de Gourmet
sur Affaire Clearstream : la grande mystification-manipulation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gourmet 15 septembre 2009 13:02

Déjà pour commencer la presse écrite et audiovisuelle n’est plus d’aucun intérêt pour éclairer quoi que ce soit.
A force :
- de traquer le scoop,
- le fait-vendre (Naguy et Bocsa font vendre) ;
- le si-je-ne-le-publie-pas-l’autre-le-fera-alors-autant-le-publier ;
- de s’accoquiner avec des groupes de media qui défendent leurs intérêts avant tout ;
- de rédiger des articles qui vantent, avant tout, avant d’informer, l’article de cosmétique qui figure sur la pleine page de droite,
la presse écrite et audiovisuelle a perdu tout son intérêt : informer objectivement.
Elle s’enfonce et continuera de s’enfoncer.

Aujourd’hui, si l’on est vierge sur un sujet et que l’on veut correctement en prendre connaissance, il faut s’appuyer sur d’autres pièces que la presse traditionnelle. Ce qui revient à faire le boulot de l’enquêteur ce qui était précisément l’intérêt du journaliste : il faisait le boulot à la place du lecteur.

Ainsi donc, la presse traditionnelle : out !

Alors oui, on peut effectivement jouer les décrypteurs, analyser l’entre 2 lignes dans tel ou tel article et y déceler la vérité qui se cache derrière le premier sens du texte.

C’est un jeu plaisant. Enfin, c’était un jeu plaisant il y a 20 ou 30 ans. Aujourd’hui les journalistes traditionnels n’ont plus coeur (vu les menaces qui leur pèsent dessus) et plus le temps de jouer au second degré.

db


Voir ce commentaire dans son contexte