Commentaire de Freebird
sur Un modèle informatique du 11 Septembre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Freebird 15 septembre 2009 14:33

Deneb,

Ne nous méprenons pas : il n’y a aujourd’hui plus grand monde pour contester le fait que l’administration Bush ait menti APRES les attentats et ce soit servie de cette formidable opportunité qui lui était offerte pour mener sa politique comme bon lui semblait. Mais de là à supposer, voire à affirmer mordicus, que cette même administration se cache derrière ces attentats, non, je ne crois pas et pour une raison simple : tout le monde semble oublier qu’au moment des attentats, l’administration Bush n’était en place que depuis 9 mois. Or, s’il y a un point sur lequel les deux camps sont d’accord, c’est bien le fait qu’un coup pareil a dû être préparé longtemps à l’avance, à l’échelle de plusieurs années. Donc ceux qui pensent que les tours ont été plastiquées par les américains eux-mêmes (les avions n’étant qu’un leurre) doivent aussi penser que l’administration Clinton était aussi dans le coup. Désolé, mais ça ne tient pas, à moins de ne plus croire en rien en ce bas-monde (auquel cas, cela ne sert à rien d’essayer de convaincre, autant se tirer une balle tout de suite).

Finalement, ce débat sur le 11/9 me fait penser au débat entre les darwinistes et les créationnistes : ces derniers se servent en effet des nombreuses zones d’ombre qui subsistent encore dans la théorie de l’évolution, faute de preuves, pour affirmer que cette théorie est purement et simplement fausse, passant sous silence que nous manquons de preuves avant tout parce qu’elle ont été détruites par plusieurs dizaines de millions d’années de vie terrestre, ce qui ne remet pas pour autant en cause les fondements du raisonnement darwinien eux-mêmes. Les conspirationnistes utilisent exactement la même rhétorique que les créationnistes ; si vous croyez en Darwin, je vous laisse en tirer les conclusions qui s’imposent.


Voir ce commentaire dans son contexte