Commentaire de simeonl
sur Affaire Clearstream : la grande mystification-manipulation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

simeonl 19 septembre 2009 13:19

"Si chaque citoyen qui voit le patronyme de son père- Dupont-Durand-Dupuis- apparaître dans un dossier de falsifications porte plainte, les juges auront du travail."

Pas tant que ca. Des candidats à l’investiture présidentielle au doux patronyme de Dupont-Durand-Dupuis je n’en connais pas beaucoup...Tiens, c’est curieux...A peu près aussi curieux qu’en 2004, alors que les fuites dans la presse allaient prendre des airs d’inondation, un premier ministre n’a rien trouvé de mieux à dire, à un patron de presse, que si la presse faisait son tavail, le fils du père c’était foutu. Je suppose que vous n’y voyez la, à défaut de théologie, que des propos tout à fait anodins de considération de politique générale qui, simple hasard du calendrier bien entendu, ont été dits à ce moment là...

Ceci posé, je ne vois pas pourquoi vous vous obstinez à réduire la liste aux seuls patronyme de Sarko et au nom de Laurent Fabius. Il y en avait bien d’autres, n’est-ce pas ? Alors, venir prétendre aujourd’hui comme vous le faites, 5 ou 6 ans après la calomnie, alors que les protagonistes principaux ont été coincés et que nous sommes à la veille du proces, que tout ca finalement c’est une tempete dans un verre d’eau, c’est un peu tard pour l’affirmer. Que Sarko ait eu vent de la machination très tot et qu’il ait pris soin de laisser s’enferrer leurs auteurs, est une possibilité que je ne conteste pas, même si je vois mal ce qu’il aurait pu faire d’autre (j’aurais fait pareil à sa place. Pas vous ?). Par contre, je le vois mal demander à Lahoud et Gergorin de monter une affaire politique contre Villepin en utilisant le nom de Papa comme patronyme. Et Rondot dans l’histoire ? La nomination d’un general en retraite serait-elle venue de Sarko ? Ce serait aussi Sarko qui aurait remis les fichiers au juge, ce serait ça le grand secret ? Je l’espère comme vous y voir plus clair pendant le procès.

Bien evidemment, votre indignation autour de l’affaire des fregattes est justifiée. Seulement, et contrairement à ce que vous semblez penser, il s’agit d’une affaire un peu trop grosse pour Sarko tout seul. Vous avez evidemment facile de lui faire porter le chapeau, dans la mesure où vous savez pertinnement bien que jamais l’affaire n’aboutira, pour la simple raison qu’il s’agit là, comme pour la Francafrique, d’un mode de financement que personne en RF n’a intérêt à voir mis à jour, et que de plus qu’il y a eu mort d’homme (le fils d’un general, si mes souvenirs sont exacts).

En ce qui concerne vos propos sur le contribuable intègre, j’y souscris totalement. Mais n’oubliez pas que nous sommes en France où le non-lieu vaut satisfécit politique. Quand p.ex. la température autour du désastre financier du Credit Lyonnais (qui n’a rien à envier aux montants que vous citez dans l’affaire des fregattes) s’est mise à monter, les archives ont subitement pris feu. Quoi de plus naturel en effet...


Voir ce commentaire dans son contexte