Commentaire de Philippe Vassé
sur Affaire Clearstream : la grande mystification-manipulation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe Vassé Philippe Vassé 20 septembre 2009 21:00

Furio,

La fin de votre commentaire est très hors sujet et bien étrange ( du Dieudonné ranci ?), mais le reste est assez confus.

Un seul point est capital à comprendre ici : le nom de Nicolas Sarkozy n’a jamais été écrit sur les vraies listings de Clearstream dérobés par Florian Bourges, ni sur les DIFFERENTS faux.

Adepte de la vérité, je me refuse à toute spéculation inutile sur le reste. Je ne suis ni juge, ni avocat. Ceci dit, une déduction logique permet de prévoir que le procès qui s’ouvre va être révélateur de beaucoup de faits jusqu’ici inconnus.

En matière journalistique, les faits sont les faits et doivent être séparés des opinions propres.

Bien cordialement,


Voir ce commentaire dans son contexte